Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

D'après vous, est-ce le rôle d'un chef d'établissement de conseiller à un professeur en difficulté de démissionner ?

28% 28% 
[ 55 ]
72% 72% 
[ 142 ]
 
Total des votes : 197

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lapetitemu le Dim 7 Avr 2013 - 11:13

@Lefteris a écrit:
@Numéro 6 a écrit:Plusieurs autres questions pourraient se poser:
- confiriez vous vos propres enfants à cet enseignant ou préféreriez vous qu'il démissionne ?
-L'institution (le CDE) a t'elle fait le nécessaire pour que l'enseignant puisse s'adapter à une profession difficile ?
- Peut on vraiment vivre correctement, lorsqu'on est enseignant dans des classes qui dysfonctionnent ?

... maintenant si vous préférez affirmer que le CDE est un "sous-être" irresponsable pervers et tyrannique ... peut être cela peut-il éviter quelques séances onéreuses de psy....
Pur ma part, je ne voudrais jamais faire partie d'un e meute de geignard qui veut la démission d'un enseignant, même avec un gosse dans sa classe. il en aura un autre l'année suivante, il n'y a pas qu'une matière.
Là, je suis d'accord. J'ai d'ailleurs déjà dit que, dans l'histoire, ce n'était pas pour les élèves que je m'inquiétais le plus. Pour l'instant, du moins. (Mais, à côté, j'ai connu un autre exemple, le prof qui enfermait ses élèves, et là... affraid )

@Lefteris a écrit: De plus, je crois qu'un enseignant qu souffre quelque part pourrait très bien ne plus souffrir dans un autre poste, plus adapté. Ne jamais oublier que s'il y a difficulté, c'est parce que les élèves les causent, on ne doit pas admettre comme une fatalité que ces petits monstres égoïstes se déchaînent parce qu'ils ont senti une faiblesse. Je l'ai vu avec un collègue gravement endeuillé, qui n'avait pas la force de leur rentrer dedans , et j'ai même vu le moment où j'allai sauter à la gorge (au figuré, mais le sens propre ne m'aurait pas déplu) d'un parent d'élève qui commençait en conseil à déblatérer.
C'est là que l’institution doit intervenir , en la personne des CDE entre autres. Si je faisais ce boulot, je prendrais des sanctions exemplaires contre les élèves qui abusent de cette situation.
Je suis d'accord avec ce raisonnement général.
Mais je connais les élèves dont je parle, et pour cause : il se trouve que depuis l'an dernier j'ai toutes mes classes en commun avec ce collègue. Et je peux dire qu'on ne peut pas tous les traiter de "petits monstres égoïstes".
Ou plutôt : si, ils sont égoïstes, en deviennent monstrueux, comme tous les adolescents de leur âge. Vous avez tous dû connaître, comme moi, au moins une fois dans votre scolarité, un prof bordélisé. Vous arriviez toujours à vous dissocier de la meute ? Moi, pas. Et je ne me considère pas, aujourd'hui, comme un monstre égoïste.
Ce que je veux dire, c'est que ce qui se passe dans ses cours se passe avec toutes les classes. Quelles sanctions exemplaires donner ? Il faudrait un deuxième adulte présent à chaque heure de cours. Est-ce possible ? Non. Serait-ce même utile ? Non, dans la mesure où ça ne lui permettrait pas, tout seul, de mieux tenir la baraque.

Par ailleurs, pour l'avoir vu travailler, ou l'avoir entendu expliquer comment il travaille chez lui, je ne le trouve pas particulièrement consciencieux. Il ne mesure pas toujours la charge de travail nécessaire pour avoir un cours correct (qui permette, justement, de tenir une classe). Et pourtant, je le répète, il a un tuteur.
Bon, après, je ne suis pas professeur d'histoire-géo, je ne sais pas comment on travaille dans cette matière, donc ce n'est pas un argument que je peux utiliser. C'est juste que, dans ma tête, ça me pousse à penser qu'il ne changera pas de méthode, et que, comme les élèves ne changeront pas non plus, tout restera toujours comme aujourd'hui.

En revanche, quelqu'un (je ne sais plus qui) disait que ça lui ferait mal de savoir un prof agrégé (ou autre) dans un bureau, "planqué" : moi je m'en contrefous. Y'a plein de gens dans la vie qui ont des boulots planqués. On ne va pas changer le monde, hein. Moi je pense que ça ferait du bien à beaucoup de monde. Et tant mieux s'ils touchent une paye confortable. Ils ont passé le concours, après tout !

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par Jacq le Dim 7 Avr 2013 - 11:23

@lapetitemu a écrit:
En revanche, quelqu'un (je ne sais plus qui) disait que ça lui ferait mal de savoir un prof agrégé (ou autre) dans un bureau, "planqué" : moi je m'en contrefous. Y'a plein de gens dans la vie qui ont des boulots planqués. On ne va pas changer le monde, hein. Moi je pense que ça ferait du bien à beaucoup de monde. Et tant mieux s'ils touchent une paye confortable. Ils ont passé le concours, après tout !

C'est moi ! Very Happy
Je vais préciser un peu ma pensée. Nous avions dans notre établissement un autre cas, cette fois d'un prof en reconversion car justement il ne pouvait plus faire cours devant sa classe. Il faisait donc un travail d'administratif catégorie C, avec mes collègues administratifs. A la fin de sa période de reconversion en catégorie C il refusait de prendre son poste (dans un autre établissement, je ne sais pas où il est maintenant) car s'il admettait faire le boulot d'un catégorie C il voulait conserver son salaire de prof avec ancienneté... Tu te mets à la place de ses collègues administratifs ? S'il fait un autre boulot, d'une autre catégorie, il me semble qu'il doit en toucher le salaire.
Je m'étais sans doute mal exprimé.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lalilala le Dim 7 Avr 2013 - 11:27

.

(édit : mal lu)


Dernière édition par lalilala le Dim 7 Avr 2013 - 11:32, édité 1 fois

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par A Tuin le Dim 7 Avr 2013 - 11:30

@lapetitemu a écrit:Vous arriviez toujours à vous dissocier de la meute ? Moi, pas. Et je ne me considère pas, aujourd'hui, comme un monstre égoïste.

Ben, si. Moi je n'en avais rien à cirer, je faisais mon petit train-train dans mon coin. Je n'ai jamais été élevée dans l'idée de faire la comédie en classe auprès d'un professeur. Je pense que si j'étais rentrée à la maison avec une colle pour ça ou des remarque comme quoi j'avais été pénible cela aurait chauffé, et cela me suffisait.
Je pense qu'il y a beaucoup de jeunes qui se croient partout chez eux, tout simplement. Pour partir sur cette réflexion. Et ce n'est pas une bonne chose !

A Tuin
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par mitochondrie le Dim 7 Avr 2013 - 11:31

@Babayaga a écrit:C'était juste pour voir si quelqu'un avait dit oui. 30 quand même affraid

@lapetitemu a écrit:Premièrement : j'ai édité mon titre parce que le fil est parti sur un débat différent de celui que je voulais lancer.
On est tous bien d'accord que la démission sans rien derrière, c'est mauvais. Mais ma chef n'a pas dit à mon collègue "allez-y, posez votre démission, et allez mourir de faim ailleurs". Elle lui a conseillé d'arrêter définitivement le métier.

J'ai voté oui car c'est comme cela que je l'avais compris.

mitochondrie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par mitochondrie le Dim 7 Avr 2013 - 11:32

@Jacq a écrit:
@lapetitemu a écrit:
En revanche, quelqu'un (je ne sais plus qui) disait que ça lui ferait mal de savoir un prof agrégé (ou autre) dans un bureau, "planqué" : moi je m'en contrefous. Y'a plein de gens dans la vie qui ont des boulots planqués. On ne va pas changer le monde, hein. Moi je pense que ça ferait du bien à beaucoup de monde. Et tant mieux s'ils touchent une paye confortable. Ils ont passé le concours, après tout !

C'est moi ! Very Happy
Je vais préciser un peu ma pensée. Nous avions dans notre établissement un autre cas, cette fois d'un prof en reconversion car justement il ne pouvait plus faire cours devant sa classe. Il faisait donc un travail d'administratif catégorie C, avec mes collègues administratifs. A la fin de sa période de reconversion en catégorie C il refusait de prendre son poste (dans un autre établissement, je ne sais pas où il est maintenant) car s'il admettait faire le boulot d'un catégorie C il voulait conserver son salaire de prof avec ancienneté... Tu te mets à la place de ses collègues administratifs ? S'il fait un autre boulot, d'une autre catégorie, il me semble qu'il doit en toucher le salaire.
Je m'étais sans doute mal exprimé.
Je pensais justement que dans le cas d'une reconversion dans la FP, le reclassement faisait qu'on gardait son indice (si tant est qu'il ne dépasse pas le plafond de la nouvelle grille, peut-être) ?

mitochondrie
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lalilala le Dim 7 Avr 2013 - 11:33

Oui je crois que ça se passe comme ça.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par Jacq le Dim 7 Avr 2013 - 11:37

Je ne sais pas. En tout cas si on change de boulot il me semble qu'il est logique que l'on change aussi son indice. Que l'on garde son ancienneté cela me semble logique (oups les répétitions Very Happy ). Mais tu t'imagines toi faire ton boulot payé au SMIC avec à côté une personne faisant le même boulot mais avec un salaire tout autre ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lalilala le Dim 7 Avr 2013 - 11:47

Oui mais là c'est particulier : tu changes de poste mais tu restes focnctionnaire et quand tu es entré dans la fonction publique en passant un concours de catégorie A, il me semble qu'on ne peut pas te rétrograder : tu restes un fonctionnaire catégorie A, donc tu es reclassé...

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lalilala le Dim 7 Avr 2013 - 11:48

ça fait beaucoup de ":" ... Smile

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par User5899 le Dim 7 Avr 2013 - 12:10

@Jacq a écrit:
@lapetitemu a écrit:
En revanche, quelqu'un (je ne sais plus qui) disait que ça lui ferait mal de savoir un prof agrégé (ou autre) dans un bureau, "planqué" : moi je m'en contrefous. Y'a plein de gens dans la vie qui ont des boulots planqués. On ne va pas changer le monde, hein. Moi je pense que ça ferait du bien à beaucoup de monde. Et tant mieux s'ils touchent une paye confortable. Ils ont passé le concours, après tout !

C'est moi ! Very Happy
Je vais préciser un peu ma pensée. Nous avions dans notre établissement un autre cas, cette fois d'un prof en reconversion car justement il ne pouvait plus faire cours devant sa classe. Il faisait donc un travail d'administratif catégorie C, avec mes collègues administratifs. A la fin de sa période de reconversion en catégorie C il refusait de prendre son poste (dans un autre établissement, je ne sais pas où il est maintenant) car s'il admettait faire le boulot d'un catégorie C il voulait conserver son salaire de prof avec ancienneté... Tu te mets à la place de ses collègues administratifs ? S'il fait un autre boulot, d'une autre catégorie, il me semble qu'il doit en toucher le salaire.
Je m'étais sans doute mal exprimé.
Le principe de la fonction publique réside dans la distinction entre le grade et l'emploi.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lapetitemu le Dim 7 Avr 2013 - 12:30

@A Tuin a écrit:
@lapetitemu a écrit:Vous arriviez toujours à vous dissocier de la meute ? Moi, pas. Et je ne me considère pas, aujourd'hui, comme un monstre égoïste.

Ben, si. Moi je n'en avais rien à cirer, je faisais mon petit train-train dans mon coin. Je n'ai jamais été élevée dans l'idée de faire la comédie en classe auprès d'un professeur. Je pense que si j'étais rentrée à la maison avec une colle pour ça ou des remarque comme quoi j'avais été pénible cela aurait chauffé, et cela me suffisait.

On est bien d'accord : moi aussi. Mais le fait d'être punie si j'étais prise par ce prof en train de faire quelque chose (ce qui, en effet, comme toi, n'est jamais arrivé) n'aurait strictement rien changé à l'ambiance générale de la classe.
Si le chahut est (ou semble) collectif, que font les profs bordélisés ? Ils donnent des punitions collectives (ah, mais : on n'a pas le droit Very Happy Voir l'autre fil de discussion à ce sujet !), ou bien ils donnent des punitions à ceux qu'on remarque le plus, punitions qui n'ont en général pas d'effet. Ou bien ils ne punissent pas. Dans tous les cas, le chahut reviendra au prochain cours.
D'expérience, j'ai constaté qu'ils punissent rarement, voire jamais, les élèves considérés comme "gentils" (mais qui, par leur attitude passive ou leur suivisme, peuvent être, dans ce cours, aussi égoïstes et monstrueux que les autres). Le problème n'est donc jamais pris à la source.

Mais en même temps, imaginez-vous en train de donner des punitions à, sinon tous, disons les trois quarts des élèves de TOUTES vos classes, et ce à chaque année de votre carrière. Est-ce vivable ? Il y a bien un moment où l'on devrait se rendre compte qu'il y a un problème, non ?


lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par yphrog le Dim 7 Avr 2013 - 12:53

Premièrement : j'ai édité mon titre parce que le fil est parti sur un débat différent de celui que je voulais lancer.

Le sondage n'a plus de rapport direct avec le titre du fil, ce serait bien de le préciser dans le message d'origine afin d'éviter des malentendus.




_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lapetitemu le Dim 7 Avr 2013 - 13:50

"Plus de rapport direct", faut pas exagérer.
Bref, je ne sais pas comment on modifie l'intitulé d'un sondage, je ne sais pas si je peux le faire moi-même d'ailleurs, ou s'il ne faut pas l'intervention d'un modo ?



lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par Gryphe le Dim 7 Avr 2013 - 14:02

@lapetitemu a écrit:"je ne sais pas comment on modifie l'intitulé d'un sondage
Il ne faut pas modifier l'intitulé du sondage : il y a 150 personnes qui se sont prononcées sur une question précise, pas sur une question légèrement différente.

Ainsi, j'ai voté non à la question telle qu'elle est posée (conseil de démissionner), tout en répondant dans une réponse plus détaillée que le CDE avait un rôle important à jouer dans l'affaire.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par yphrog le Dim 7 Avr 2013 - 14:06

excuse-moi lapetitemu, je grogne et oui, c'est une exagération...

Pardon, le sujet me touche de près. :blessures:

Sondage:

Pensez-vous qu'un CDE a le droit de conseiller à un enseignant de changer d'employeur?

là je réponds avec un grand oui Laughing et avec des remerciements aux gens biens que j'ai rencontrés et qui m'ont bien conseillés lors de mon passage tumultueux dans le secondaire.

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par lapetitemu le Dim 7 Avr 2013 - 14:57

Bon, alors, excusez-moi tous, j'ai simplement mal posé ma question. Peut-être parce que j'étais trop "dedans", mais pour ma part je ne voyais absolument pas le problème et je pensais que tout le monde comprendrait comme moi sur quoi portait réellement le débat. J'me suis plantée !
Je crée un nouveau sondage ? Laughing

lapetitemu
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par yphrog le Dim 7 Avr 2013 - 15:21

Et en réagissant, je me suis planté aussi...

je vote non au nouveau sondage! Laughing

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par Lefteris le Dim 7 Avr 2013 - 15:33

@lapetitemu a écrit:
En revanche, quelqu'un (je ne sais plus qui) disait que ça lui ferait mal de savoir un prof agrégé (ou autre) dans un bureau, "planqué" : moi je m'en contrefous. Y'a plein de gens dans la vie qui ont des boulots planqués. On ne va pas changer le monde, hein. Moi je pense que ça ferait du bien à beaucoup de monde. Et tant mieux s'ils touchent une paye confortable. Ils ont passé le concours, après tout !

Je ne répondrai que sur ce point, car il est important , les enseignants ayant parfois quand même tendance à l'enfermement et à des réflexes conditionnés à la moraline. Venant d'une autre administration , je suis d'accord avec toi : les administrateurs civils ( niveau agrégé) qu'on change" de crèmerie et qui se promènent avec un parapheur touchent plus qu'un agrégé de classe prépa (primes permettant de doubler le traitement . Moi même, je gagnais largement plus que l'agrégé lambda que je suis , alors que j'étais cadre A niveau attaché (= certifié). Donc on ne volerait strictement personne.

De plus les concours sont généralistes, avec dissertation etc. Ils ont là pour sélectionner, rien d'autre (il y une formation ensuite)et ont un profil qui n'a rien de plus qu'un capes , je ne parle pas d'une agreg. Un enseignant pourrait être un très bon cadre, un très bon rédacteur, dans un autre administration. C'est possible d'ailleurs , prévu par les textes, mais personne ne veut vraiment jouer le jeu ( quand je suis parti, j'ai passé le capes - je n'ai pas eu l'agreg directement - alors que j'aurais pu être intégré directement par équivalence).

Donc je reste sur une position ferme : un CDE n'a pas à fragiliser un fonctionnaire de l'EN , quel qu'il soit. Ou alors, il l'aiguille sur un plan de détachement, reconversion ou autre ...
Acta non verba

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par Babayaga le Lun 8 Avr 2013 - 1:12

@Jacq a écrit:Je ne sais pas. En tout cas si on change de boulot il me semble qu'il est logique que l'on change aussi son indice. Que l'on garde son ancienneté cela me semble logique (oups les répétitions Very Happy ). Mais tu t'imagines toi faire ton boulot payé au SMIC avec à côté une personne faisant le même boulot mais avec un salaire tout autre ?

Je ne vois pas le problème. C'est le cas du professeur agrégé qui gagne plus que le certifié pour le même travail, grâce à l'obtention d'un concours.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par User5899 le Lun 8 Avr 2013 - 10:46

@Babayaga a écrit:
@Jacq a écrit:Je ne sais pas. En tout cas si on change de boulot il me semble qu'il est logique que l'on change aussi son indice. Que l'on garde son ancienneté cela me semble logique (oups les répétitions Very Happy ). Mais tu t'imagines toi faire ton boulot payé au SMIC avec à côté une personne faisant le même boulot mais avec un salaire tout autre ?

Je ne vois pas le problème. C'est le cas du professeur agrégé qui gagne plus que le certifié pour le même travail, grâce à l'obtention d'un concours.
C'est le cas du professeur certifié, qui gagne moins pour le même travail (et travaille d'ailleurs plus) que le professeur normal, agrégé, grâce à la création d'un concours dévalorisé dès sa naissance, parce qu'on ne voulait déjà plus payer les profs du Baby boom dans les années 50.

Soyons précis s'il vous plait professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par Babayaga le Lun 8 Avr 2013 - 11:14

Wink

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par Celadon le Lun 8 Avr 2013 - 11:18

@Babayaga a écrit:
@Jacq a écrit:Je ne sais pas. En tout cas si on change de boulot il me semble qu'il est logique que l'on change aussi son indice. Que l'on garde son ancienneté cela me semble logique (oups les répétitions Very Happy ). Mais tu t'imagines toi faire ton boulot payé au SMIC avec à côté une personne faisant le même boulot mais avec un salaire tout autre ?

Je ne vois pas le problème. C'est le cas du professeur agrégé qui gagne plus que le certifié pour le même travail, grâce à l'obtention d'un concours.
Grâce à l'obtention d'un concours qui lui permet peut-être, précisément, d'aborder son travail autrement ?

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par Jacq le Lun 8 Avr 2013 - 18:14

@Celadon a écrit:
@Babayaga a écrit:
@Jacq a écrit:Je ne sais pas. En tout cas si on change de boulot il me semble qu'il est logique que l'on change aussi son indice. Que l'on garde son ancienneté cela me semble logique (oups les répétitions Very Happy ). Mais tu t'imagines toi faire ton boulot payé au SMIC avec à côté une personne faisant le même boulot mais avec un salaire tout autre ?

Je ne vois pas le problème. C'est le cas du professeur agrégé qui gagne plus que le certifié pour le même travail, grâce à l'obtention d'un concours.
Grâce à l'obtention d'un concours qui lui permet peut-être, précisément, d'aborder son travail autrement ?

Mettez-vous simplement à la place du catégorie C qui touche moins pour le même boulot. Désolé de le dire puisque je suis prof, mais c'est une réaction typique de prof parce que c'est à notre avantage. Si il fait le même boulot qu'il touche le même salaire (sauf prise en compte de l'ancienneté). Je pense que si vous ne voyez pas le problème ceux qui touchent moins voient parfaitement où est le problème.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par Babayaga le Lun 8 Avr 2013 - 18:29

C'est pour ça que j'ai cité les agrégés et les certifiés, sachant que je suis certifiée. C'était comparable.
J'ai une amie qui travaille en mairie sans avoir réussi le concours de la fonction territoriale, et elle gagne beaucoup mois que si elle l'avait. Elle a un DEA de droit. C'est ce qui la motive à passer le concours, elle a des collègues qui l'ont, et ils font le même travail.
Si je réussis un jour l'agreg, à moins d'avoir beaucoup de chance, je resterai sur le même poste et je ferai le même travail (enfin un peu moins) pour un meilleur salaire.

Je n'ai pas une "réaction de prof", n'importe qui pourrait tenir le même raisonnement, y compris ceux qui sont lésés et qui ont bien compris l'intérêt des concours. Et je vois très bien le "problème". Mais pour moi ça n'en est pas un. Ceux qui touchent moins peuvent passer les concours. Ceux qui ont le concours ne doivent pas être rétrogradés sous prétexte d'équité.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cde conseille à un enseignant en difficulté de changer de métier

Message par Jacq le Lun 8 Avr 2013 - 18:41

Non. Dans un corps tu as un salaire pour ton métier en fonction de ton concours, juste ou pas juste c'est comme cela (Agreg, CApes...). Par contre si tu changes de métier et que tu passes à un autre métier il n'y a aucune raison pour que tu touches le salaires de ton ancien métier. Donc la comparaison entre Agreg et Capes n'est pas bonne.
Allez demander à nos collègues administratifs ce qu'ils en pensent lorsqu'ils voient des prof qui ne veulent ou ne peuvent plus être prof et qui disent "ah mais nous on veut notre ancien salaire car nous sommes prof !". Ben pourquoi pas le nombre d'heure aussi, pour un salaire supérieur !

Tu dis "ceux qui touchent moins peuvent passer les concours". Nos administratifs ont leur concours, l'ont passé, ont leur indice, et il n'y a aucune raison logique pour quelqu'un qui débarque d'un autre concours prétende à une rémunération supérieure. Trop facile !
Et nos collègues qui sont passés dans le privé, ils se pointent devant leur patron de demandent le même salaire que lorsqu'ils étaient prof (en admettant que le salaire du prof soit supérieur, ce qui n'est pas gagné) ?

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 7 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum