Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Olympias le Sam 6 Avr 2013 - 23:23

@Dalva a écrit:J'ai ma réponse : le voile, c'est le foulard.
Le voile ne dérobe pas grand chose sinon les cheveux. Il n'est pas question de se cacher le visage.

Dalva, dans tous les monothéismes, la chevelure est considérée comme un élément à cacher, car attirant pour le mâle. La chevelure fait partie de nous et je ne vois en quoi nous mettre sous cloche serait un progrès ou une preuve de sainteté.
Même ayant été élevée dans le catholicisme, je n'ai pas l'intention de complaire à Saint Paul !! Mes amies juives ont autre chose à faire que de sortir perruquées (celles qui le font, c'est leur affaire).
Je ne vois pas pourquoi on permettrait à ces formes de religiosité qui ne sont là que pour montrer aux femmes qu'elles sont inférieures, d'avoir leur place en classe, lieu d'émancipation

1ere épitre de Saint Paul apôtre aux Corinthiens

Chapitre 11
1Soyez mes imitateurs, comme je le suis moi-même du Christ.
2Je vous loue, [mes frères], de ce que vous vous souvenez de moi à tous égards, et de ce que vous retenez mes instructions telles que je vous les ais données.
3 Je veux cependant que vous sachiez que le chef de tout homme c'est le Christ, que le chef de la femme, c'es l'homme, et que le chef du Christ, c'est Dieu.
4 Tout homme qui prie ou qui prophétise la tête couverte, déshonore sa tête.
5 Toute femme qui prie ou qui prophétise la tête non voilée, déshonore sa tête: elle est comme celle qui est rasée.
6 Si une femme ne se voile pas la tête, qu'elle se coupe aussi les cheveux. Or, s'il est honteux à une femme d'avoir les cheveux coupés ou la tête rasée, qu'elle se voile.
7 L'homme ne doit pas se couvrir la tête, parce qu'il est l'image de la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l'homme.
8 En effet, l'homme n'a pas été tiré de la femme, mais la femme de l'homme;
9 et l'homme n'a pas été créé pour la femme, mais la femme pour l'homme.
10 C'est pourquoi la femme doit, à cause des anges, avoir sur la tête un signe de sujétion.

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Sugnet le Sam 6 Avr 2013 - 23:24

Cripure a écrit:
@Sugnet a écrit:je suis croyante, les remarques à répétition sur la religion = ignorance = à répudier = lobotomisé du cerveau je supporte plus
L'histoire d'Adam m'a sans doute été mal racontée. En fait il a été viré du paradis terrestre parce qu'il n'avait pas appris ses leçons et qu'il a perdu en appel, c'est ça ? Razz
Oui ben c'est justement le petit rire à la fin qui m'énerve.
C'est certain que si l'on arrête une religion à une légende prise au premier degré ou à toutes les interprétations méchantes ayant conduit à tuer des innocents au nom de Dieu on va tourner en rond encore longtemps.
De plus tronquer ce que j'ai dit quelques pages plus loin ne permet pas "d'apprécier" l'entièreté de mes propos.
Je n'interviendrai plus sur le sujet. J'ai bien compris, si on croit en un Dieu on est forcément con. Pour moi c'est une philosophie comme une autre à laquelle je n'adhère pas totalement...Et qui m'a aidée à me construire au même titre que d'autres valeurs, laïques par exemple... Il est dommage de mettre tout le monde dans le même sac, alors qu'il existe des prêtres ou des bonnes soeurs qui soulagent les autres au quotidien et au nom de Dieu font preuve d'un altruisme qui ne supporte aucun échange, ni aucune transaction. Rien que pour ces croyants là, rien que pour ces catholiques, ou juifs, ou musulmans.....Qui au nom de leur foi aident les autres, les aiment, font de grandes ou petites choses, gratuitement, rien que pour ces gens là, ne fussent-ils qu'une poignée, eh bien ces religions ont lieu d'être.
Je n'aime pas les étiquettes, je déteste qu'on rattache ou juge une personne sur une seule des caractéristiques qui puisse la définir car ce ne sera jamais qu'en partie. On est croyant, soit, mais on est aussi un homme ou une femme, mince ou gros, blanc ou noir ou café au lait, ou quoi que ce soit d'autre , on aime Ronsard ou La fontaine, on est ce qu'on est mais on ne doit pas être réduit et surtout dénigré pour une de ces choses là.
Je suis tolérante sur plein de choses mais là, me sentir dénigrée au fil des posts pour le seul motif que je suis croyante ça commence à me foutre une boule dans la gorge.
Je n'interviens pas beaucoup dans ce forum parce que trop souvent je ne me sens pas de taille intellectuellement ou culturellement pour discuter.
Mais je ne crois pas avoir déjà fait sentir à quelqu'un qu'il était un con.
Et là moi, trop souvent j'ai l'impression d'être une con et qu'on se moque (plus ou moins gentiment) de moi.
Bref, je vais fuir ce genre de posts maintenant, ça vaut mieux.

_________________
" Le silence est comme une note suspendue qui permet de mieux entendre celle qui précède et celle qui suit. Ecole du respect, il prépare la qualité de notre présence à l'autre et la qualité de la rencontre..." Michel Hubault

Sugnet
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par le grand gentil loup le Sam 6 Avr 2013 - 23:27

Là je vais vous laisser parce que ça m'inquiète, ça devient chronophage.

Je terminerai par ceci: qu'on interdise tout signe religieux et qu'on interdise tout école religieuse et là je n'aurais plus de doute sur la laïcité partielle et partiale de certains.

Bonne soirée à vous tous.

PS: pour Buster. Dès ton premier message j'ai eu peur.

le grand gentil loup
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Dalva le Sam 6 Avr 2013 - 23:35

Je le sais bien, Olympias, que toutes les religions honnissent la chevelure féminine, et je n'ai pas du tout envie qu'on permette à ces formes de religiosité d'avoir une place en classe !
Seulement, il faut être honnête, il n'y a pas que la religion qui entende dicter leur conduite et leur tenue aux femmes.

Dalva
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par User5899 le Dim 7 Avr 2013 - 0:04

@Sugnet a écrit:
Cripure a écrit:
@Sugnet a écrit:je suis croyante, les remarques à répétition sur la religion = ignorance = à répudier = lobotomisé du cerveau je supporte plus
L'histoire d'Adam m'a sans doute été mal racontée. En fait il a été viré du paradis terrestre parce qu'il n'avait pas appris ses leçons et qu'il a perdu en appel, c'est ça ? Razz
Oui ben c'est justement le petit rire à la fin qui m'énerve.
C'est certain que si l'on arrête une religion à une légende prise au premier degré ou à toutes les interprétations méchantes ayant conduit à tuer des innocents au nom de Dieu on va tourner en rond encore longtemps.
Ce n'est pas moi qui ai inventé le concept inédit de religion du livre.
Par ailleurs, croyance et savoir, hein... Mais bon.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Moonchild le Dim 7 Avr 2013 - 8:12

@Lefteris a écrit:
@Dalva a écrit:Edit : je ne veux pas dire que l'idée est idiote, mais que dans le débat qui se déroule ici, ça n'apporte pas grand chose, puisque la question me semble-t-il est de décider si l'Islam est un danger en France. Question qu'on ne tranchera pas ce soir, à mon avis.
On ne tranchera pas ce soir, mais on peut avoir des éléments de réponse : le danger est sur le long terme, le nombre amène la société à s'islamiser dans ses lois, ses institutions. L'histoire entière le montre : l'islam a éradiqué toutes les civilisations qu'il a supplantées. L'islam ne reconnaît que le musulman , tous les états musulmans ont mis au rang de dhimmis les autres, sujets de seconde zone, et persécuté les athées. Le récent empire ottoman est là pour le rappeler, relisons Prévélakis, Istrati, et d'autres.
Avec le nombre, silencieux, les plus fanatiques peuvent s'imposer. Voir ce qui se passe avec la confiscation des "révolutions" , et les courants religieux sont déjà sur la ligne de départ pur commander en Syrie, après la chute de El Assad.

La laïcité va être le combat de nos sociétés, sinon, dans une ou deux générations, nos enfants vivront au mieux dans une société scindée, au pire dans un pays où la législation aura intégré l'islam.
J'avais déjà posté ce lien il y a quelques mois au cours d'une autre discussion, mais au point où nous en sommes dans le "débat", il n'est sans doute pas inintéressant de citer à nouveau cette analyse de la démographe Michèle Tribalat :
http://www.lemonde.fr/idees/article/2011/10/13/l-islam-reste-une-menace_1587160_3232.html

Moonchild
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par marimuri le Dim 7 Avr 2013 - 8:53

@Gryphe a écrit:
@marimuri a écrit:Tant que la première chose que l'on voit en entrant dans une école publique de Moselle ou d'Alsace (régions françaises, malgré tout) sera un crucifix
J'ai fréquenté l'école publique en Alsace par intermittence pendant 14 ans, d'abord comme élève puis comme professeur.
Je n'ai jamais vu de crucifix aux murs.
(Pour les cours de caté, en revanche, c'est vrai. Le formulaire de dispense était fourni directement avec le dossier d'inscription au collège.)

Ceci dit, l'histoire dont parle le topic se passe ailleurs.

Toutes les écoles primaires que j'ai fréquentées et que fréquentent aujourd'hui mes enfants nous présentent un crucifix dès l'accueil et/ou en salle de classe (je suis en Moselle).
Je sais bien que l'histoire de ce topic se passe "ailleurs", mais on parle du même pays il me semble. Et cette histoire aurait parfaitement pu se dérouler dans un collège de Moselle.

marimuri
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Hannibal le Dim 7 Avr 2013 - 10:06

@Dalva a écrit:personne ici, donc, pour considérer que, certes, cette jeune fille est croyante et souhaite porter le voile mais que, souhaitant également se rendre au collège et respecter la loi de son pays, elle a trouvé un compromis qui lui semble adéquat ?
Il faut donc lui demander de renier entièrement ce qu'elle est ou pense être ?

Moi je suis plutôt d'accord avec cette vision des choses, jusqu'à plus ample informé.

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Jacq le Dim 7 Avr 2013 - 10:24

@marimuri a écrit:Tant que la première chose que l'on voit en entrant dans une école publique de Moselle ou d'Alsace (régions françaises, malgré tout) sera un crucifix, et qu'on y donnera des cours de religion chrétienne inclus dans l'emploi du temps (sans rien proposer d'autre comme enseignement aux dispensés), je trouverai révoltant de ne pas tolérer les signes d'appartenance à une religion chez les élèves.
Ou l'école est laïque, ou elle ne l'est pas!

Il faut peut être rappeler que l'Alsace est un cas à part du fait de son histoire et de sa réintégration dans la république après 1918. On peut le regretter, c'est mon cas, mais c'est comme cela.


Dernière édition par Jacq le Dim 7 Avr 2013 - 10:46, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par philann le Dim 7 Avr 2013 - 10:30

oui mais bon, le cas à part à assez durer... Ca devient insupportable de tolérer un cas à part...et de contraindre les autres à n'avoir aucun signe religieux.

Dalva a écrit:
personne ici, donc, pour considérer que, certes, cette jeune fille est croyante et souhaite porter le voile mais que, souhaitant également se rendre au collège et respecter la loi de son pays, elle a trouvé un compromis qui lui semble adéquat ?
Il faut donc lui demander de renier entièrement ce qu'elle est ou pense être ?

et??? Je n'en ai absolument rien à faire des arrangements avec sa conscience religieuse ou non! Quelle est la question? Doit-on prendre en compte les convictions de nos élèves dans l'enceinte de l'établissement...clairement NON!
Il n'y a pas à chercher un compromis. Pas de signe religieux à l'école, quelque soit le signe. Mes élèves sont majoritairement des filles, et majoritairement musulmanes, beaucoup ont des mères qui portent le voile, aucune d'entre elles ne le porte... Pas de discussion, pas de débat...ce n'est juste pas une question qui se pose...et quand elle se pose, c'est que nous sommes déjà dans la revendication prosélyte.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Rikki le Dim 7 Avr 2013 - 10:31

Mais il faudra combien de "plus ample informé" pour qu'on se rende compte que c'est grave ?

Merci pour l'article, en voici un extrait très significatif :

A défaut d'islamisation de la France, force est de constater une islamisation de la question religieuse et de certains territoires. La France croyait avoir laissé derrière elle la question religieuse, l'islam la réintroduit. Comme la sécularisation fait figure, à nos yeux, d'un mouvement inexorable de l'histoire en marche, nous avons tendance à juger tout mouvement inverse comme une aberration que seule l'aliénation et le désespoir peuvent expliquer. Nous voyons la (ré) islamisation des consciences comme une sorte de pathologie, dont il faudrait soigner non pas tant les symptômes, que la cause profonde : le malheur social.

Cette manière de raisonner a le triple avantage de nous illusionner sur la nature du problème, de proposer une recette familière et de laisser intacte notre foi dans le progrès inexorable de la sécularisation. Dans ces conditions, comment l'islam pourrait-il changer nos modes de vie ? Cette vision victimaire de l'islam révèle un grand narcissisme - nous sommes à l'origine du malheur de l'Autre - et une grande condescendance - cet Autre est privé de l'autonomie de sa volonté et de sa capacité à effectuer des choix. Elle s'accorde aussi avec une époque relativiste qui interdit de porter un jugement sur des pratiques qu'on aurait jugées inacceptables et valorise l'ouverture à ce qui vient d'ailleurs. C'est ce qui explique que nous préférons aux musulmans modérés qui nous ressemblent un peu trop, ceux dont la modération consiste seulement à répudier la violence pour faire avancer leurs revendications.

Michèle Tribalat explique très bien ce qu'il se passe.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Celadon le Dim 7 Avr 2013 - 10:39

Oui. C'est très exactement cela.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Jacq le Dim 7 Avr 2013 - 10:41

@Dalva a écrit:
@philann a écrit:
Après j'aimerais beaucoup qu'on m'explique en quoi dans un pays laïc, demander à un élève ôter son voile serait scandaleux!

Peut-être parce que le voile n'est pas un signe religieux ni politique ?
C'est un signe de la domination masculine, certes intégré par la religion, mais bon. Demande-t-on aux femmes juives d'ôter leur perruque dans les lieux publics ?
En France (je veux dire, dans la culture française hors religion), on impose aussi des tas de choses à la femme. La femme doit être séduisante, habillée correctement, si possible de manière féminine, maquillée, coiffée, etc. Quand elle ne l'est pas, elle se fait "traiter" de gouine (je ne me sens pas alors insultée, mais c'est bien une insulte dans la bouche de celui qui prononce le mot), quand elle ne fait pas dans la juste mesure, elle se fait traiter de ***. Et certains hommes se permettent d'agir envers elle en conséquence. Je ne vois pas en quoi le voile (pour moi le voile c'est le foulard, donc j'aimerais savoir ce qu'il en est exactement, car je n'ai jamais croisé de femme réellement voilée, c'est-à-dire qui cache de son visage davantage que ses cheveux) est beaucoup plus préjudiciable aux femmes. En France. Je n'évoque évidemment pas ce qui se passe dans d'autres pays, où les femmes sont lapidées.

J'ai mis en italiques une question à laquelle j'aimerais bien qu'on réponde. Si l'on sait.

« L’école est, par excellence, le lieu d’éducation et d’intégration où tous les enfants et tous les jeunes se retrouvent, apprennent à vivre ensemble et à se respecter. La présence, dans cette école, de signes et de comportements qui montreraient qu’ils ne pourraient pas se conformer aux mêmes obligations, ni recevoir les mêmes cours et suivre les mêmes programmes, serait une négation de cette mission. A la porte de l’école doivent s’arrêter toutes les discriminations, qu’elles soient de sexe, de culture ou de religion.
Cet idéal laïque et national est la substance même de l’école de la République et le fondement du devoir d’éducation civique qui est le sien.
C’est pourquoi il n’est pas possible d’accepter à l’école la présence et la multiplication de signes si ostentatoires que leur signification est précisément de séparer certains élèves des règles de vie communes de l’école.
Circulaire adressée par le ministre de l’Education nationale, F.Bayrou, 20 septembre 1994
."

Donc une tenue qui marque la domination masculine sur la femme est jugée discriminatoire et interdite à l'école, que ce soit religieux ou non. Ensuite il faut arrêter de sortir du sujet : personne n'impose aux filles à l'école d'être sexy ou autre, arrêtons le délire. Quant à ceux qui ici comparent les tenues manifestant de façon ostentatoire une appartenance religieuse à des tenues jugées indécentes (le pantalon montrant le postérieur de garçons, des tenues olé olé de certains -es) il suffit de se rappeler que le règlement intérieur demande simplement à avoir une tenue décente. Il n'y a alors qu'à l'appliquer, le faire appliquer par les élèves. Cela n'a rien à voir avec une tenue obstentatoirement religieuse.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Rikki le Dim 7 Avr 2013 - 10:51

Dalva, je ne sais pas ce que tu attends comme réponse à ta question, mais nous ne devons pas être voisines, car dans mon quartier on croise de plus en plus de femmes, de plus en plus jeunes, qui sont en mode "total Belphégor". Tu vois juste les yeux (très maquillés, souvent) et une main gantée de noir qui tient l'i-Phone. C'est méga-flippant.


_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr

Rikki
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par marimuri le Dim 7 Avr 2013 - 10:58

@Jacq a écrit:
@marimuri a écrit:Tant que la première chose que l'on voit en entrant dans une école publique de Moselle ou d'Alsace (régions françaises, malgré tout) sera un crucifix, et qu'on y donnera des cours de religion chrétienne inclus dans l'emploi du temps (sans rien proposer d'autre comme enseignement aux dispensés), je trouverai révoltant de ne pas tolérer les signes d'appartenance à une religion chez les élèves.
Ou l'école est laïque, ou elle ne l'est pas!

Il faut peut être rappeler que l'Alsace est un cas à part du fait de son histoire et de sa réintégration dans la république après la 1918. On peut le regretter, c'est mon cas, mais c'est comme cela.

Oui, évidemment c'est un cas à part.
Mais ce que je voulais souligner par mon intervention un peu hors propos, c'est le fait que justement l'histoire de cette jeune fille aurait pu aussi avoir lieu en Moselle, ce qui me semble incohérent au possible!
J'entends souvent des propos assez acerbes au sujet de jeunes filles musulmanes qui mettent un peu leur écharpe sur la tête dans la cour de mon lycée quand il fait plus ou moins froid... Certains collègues sont outrés dès qu'un musulman laisse pointer le bout de sa religion.
Et d'autre part, l'école primaire et le collège intègrent des cours de religion à l'emploi du temps et personne ne s'offusque d'un pendentif représentant une croix porté par les élèves ou les enseignants.
Et sincèrement, les crucifix dans les écoles publiques me choquent et me dérangent, particularité régionale ou non.
Disons qu'en fait la loi sur les signes religieux n'a pas vraiment de sens dans mon département, donc j'ai un autre regard sur cette jeune fille, forcément!
Je me dis que si j'étais musulmane en Moselle, j'aurais un peu l'impression qu'on s'acharne sur moi, qu'on impose certains signes religieux et que d'autres sont interdits.
Mais heureusement, cette histoire se déroule dans une autre région...

marimuri
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Hannibal le Dim 7 Avr 2013 - 11:01

@philann a écrit:oui mais bon, le cas à part à assez durer... Ca devient insupportable de tolérer un cas à part...et de contraindre les autres à n'avoir aucun signe religieux.

Dalva a écrit:
personne ici, donc, pour considérer que, certes, cette jeune fille est croyante et souhaite porter le voile mais que, souhaitant également se rendre au collège et respecter la loi de son pays, elle a trouvé un compromis qui lui semble adéquat ?
Il faut donc lui demander de renier entièrement ce qu'elle est ou pense être ?

et??? Je n'en ai absolument rien à faire des arrangements avec sa conscience religieuse ou non! Quelle est la question? Doit-on prendre en compte les convictions de nos élèves dans l'enceinte de l'établissement...clairement NON!
Il n'y a pas à chercher un compromis. Pas de signe religieux à l'école, quelque soit le signe. Mes élèves sont majoritairement des filles, et majoritairement musulmanes, beaucoup ont des mères qui portent le voile, aucune d'entre elles ne le porte... Pas de discussion, pas de débat...ce n'est juste pas une question qui se pose...et quand elle se pose, c'est que nous sommes déjà dans la revendication prosélyte.

Les signes religieux discrets sont permis. Le catéchisme aussi, je crois. Il ne s'agit pas d'éradiquer toute trace de religiosité, ni dans les conduites, ni dans les consciences - et à mon avis, c'est aussi raisonnable qu'heureux.


Dernière édition par Hannibal le Dim 7 Avr 2013 - 11:10, édité 1 fois

_________________
"Quand la pierre tombe sur l'oeuf, malheur à l'oeuf.
Quand l'oeuf tombe sur la pierre, malheur à l'oeuf." (proverbe)

Hannibal
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par yogi le Dim 7 Avr 2013 - 11:05

Ce qui me dérange c'est quand je vois des collègues afficher leur croix qu'ils ont au cou; pourquoi ne pas la mettre sous le pull, puisqu'on le demande aux élèves?

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Jacq le Dim 7 Avr 2013 - 11:06

@marimuri a écrit:
@Jacq a écrit:
@marimuri a écrit:Tant que la première chose que l'on voit en entrant dans une école publique de Moselle ou d'Alsace (régions françaises, malgré tout) sera un crucifix, et qu'on y donnera des cours de religion chrétienne inclus dans l'emploi du temps (sans rien proposer d'autre comme enseignement aux dispensés), je trouverai révoltant de ne pas tolérer les signes d'appartenance à une religion chez les élèves.
Ou l'école est laïque, ou elle ne l'est pas!

Il faut peut être rappeler que l'Alsace est un cas à part du fait de son histoire et de sa réintégration dans la république après la 1918. On peut le regretter, c'est mon cas, mais c'est comme cela.

Oui, évidemment c'est un cas à part.
Mais ce que je voulais souligner par mon intervention un peu hors propos, c'est le fait que justement l'histoire de cette jeune fille aurait pu aussi avoir lieu en Moselle, ce qui me semble incohérent au possible!
J'entends souvent des propos assez acerbes au sujet de jeunes filles musulmanes qui mettent un peu leur écharpe sur la tête dans la cour de mon lycée quand il fait plus ou moins froid... Certains collègues sont outrés dès qu'un musulman laisse pointer le bout de sa religion.
Et d'autre part, l'école primaire et le collège intègrent des cours de religion à l'emploi du temps et personne ne s'offusque d'un pendentif représentant une croix porté par les élèves ou les enseignants.
Et sincèrement, les crucifix dans les écoles publiques me choquent et me dérangent, particularité régionale ou non.
Disons qu'en fait la loi sur les signes religieux n'a pas vraiment de sens dans mon département, donc j'ai un autre regard sur cette jeune fille, forcément!
Je me dis que si j'étais musulmane en Moselle, j'aurais un peu l'impression qu'on s'acharne sur moi, qu'on impose certains signes religieux et que d'autres sont interdits.
Mais heureusement, cette histoire se déroule dans une autre région...

Je comprends, mais si cela dérange (la croix ou autre) la population d'Alsace Moselle il faut alors accepter d'appliquer la loi de 1905. Si cela ne dérange pas une majorité de la population cela va rester comme cela.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Jacq le Dim 7 Avr 2013 - 11:07

daphne5 a écrit:Ce qui me dérange c'est quand je vois des collègues afficher leur croix qu'ils ont au cou; pourquoi ne pas la mettre sous le pull, puisqu'on le demande aux élèves?

Si tu n'es pas en Alsace c'est strictement interdit pour les prof.
IL y a tolérance pour les élèves, pas pour les prof !
Là c'est au CdE de faire une remarque si besoin est.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par le grand gentil loup le Dim 7 Avr 2013 - 11:10

@Dalva a écrit:
@philann a écrit:
Après j'aimerais beaucoup qu'on m'explique en quoi dans un pays laïc, demander à un élève ôter son voile serait scandaleux!

Peut-être parce que le voile n'est pas un signe religieux ni politique ?
C'est un signe de la domination masculine, certes intégré par la religion, mais bon. Demande-t-on aux femmes juives d'ôter leur perruque dans les lieux publics ?
En France (je veux dire, dans la culture française hors religion), on impose aussi des tas de choses à la femme. La femme doit être séduisante, habillée correctement, si possible de manière féminine, maquillée, coiffée, etc. Quand elle ne l'est pas, elle se fait "traiter" de gouine (je ne me sens pas alors insultée, mais c'est bien une insulte dans la bouche de celui qui prononce le mot), quand elle ne fait pas dans la juste mesure, elle se fait traiter de ***. Et certains hommes se permettent d'agir envers elle en conséquence. Je ne vois pas en quoi le voile (pour moi le voile c'est le foulard, donc j'aimerais savoir ce qu'il en est exactement, car je n'ai jamais croisé de femme réellement voilée, c'est-à-dire qui cache de son visage davantage que ses cheveux) est beaucoup plus préjudiciable aux femmes. En France. Je n'évoque évidemment pas ce qui se passe dans d'autres pays, où les femmes sont lapidées.

J'ai mis en italiques une question à laquelle j'aimerais bien qu'on réponde. Si l'on sait.

Ceci n'intéresse personne, ni ici ni ailleurs. Il n'y a que le foulard qui intéresse, il n'y a que la soumission de la musulmane qui intéresse, pas la soumission de la juive qui porte perruque et jupe longue, voyons.

le grand gentil loup
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Cath le Dim 7 Avr 2013 - 11:13

Mais, heu, une perruque, ça ne se voit pas, non ?

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par LadyC le Dim 7 Avr 2013 - 11:13

J'affiche mon ignorance : je n'avais jamais entendu parler de perruques pour les femmes juives.
Donc, je ne suis certes pas d'une grande culture religieuse (la preuve), mais quel pourcentage de la population sait cela ?
Et quand bien même on le sait : qu'est-ce qui permet d'être sûr que c'est une perruque et non de vrais cheveux ?

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par yogi le Dim 7 Avr 2013 - 11:14

@Jacq a écrit:
daphne5 a écrit:Ce qui me dérange c'est quand je vois des collègues afficher leur croix qu'ils ont au cou; pourquoi ne pas la mettre sous le pull, puisqu'on le demande aux élèves?

Si tu n'es pas en Alsace c'est strictement interdit pour les prof.
IL y a tolérance pour les élèves, pas pour les prof !
Là c'est au CdE de faire une remarque si besoin est.

Suis à la Réunion où profs comme élèves sèchent les cours pour aller à la messe le vendredi saint!Le CDE a déjà dit que ces considérations n'avaient pas leurs places dans nos écoles.
Autre remarque, en Angleterre, les signes religieux ne sont pas interdits: lorsque je faisais classe,ça ne me gênait pas du tout. Chacun fait ce qu'il veut et je trouve ça moins hypocrite ,tout le monde s'en fiche de ce que portent les autres donc il n' y jamais d'histoires comme on en fait en France.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Jacq le Dim 7 Avr 2013 - 11:17

On s'en tape des femmes juives.
Nous parlons ici de l'école publique où se pose parfois un problème non pas avec "les musulmans" mais avec quelques cas exceptionnels.
Donc on ne voit pas de fillettes juives venir au collège ou au lycée avec une perruque sur la tête. ^
Gentil Loup tu vas dire : "elles sont dans des écoles confessionnelles" et "il faudrait les interdire".
Comme toi je déplore l'existence de ces écoles (quelque soit la religion), maintenant la loi est comme cela et c'est autorisé en France, c'est tout, et on n'y changera rien.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par le grand gentil loup le Dim 7 Avr 2013 - 11:24

@LadyC a écrit:J'affiche mon ignorance : je n'avais jamais entendu parler de perruques pour les femmes juives.
Donc, je ne suis certes pas d'une grande culture religieuse (la preuve), mais quel pourcentage de la population sait cela ?
Et quand bien même on le sait : qu'est-ce qui permet d'être sûr que c'est une perruque et non de vrais cheveux ?


Oui, très peu le savent ou font semblant de ne pas le savoir.


@Jacq a écrit:On s'en tape des femmes juives.
Nous parlons ici de l'école publique où se pose parfois un problème non pas avec "les musulmans" mais avec quelques cas exceptionnels.
Donc on ne voit pas de fillettes juives venir au collège ou au lycée avec une perruque sur la tête. ^
Gentil Loup tu vas dire : "elles sont dans des écoles confessionnelles" et "il faudrait les interdire".
Comme toi je déplore l'existence de ces écoles (quelque soit la religion), maintenant la loi est comme cela et c'est autorisé en France, c'est tout, et on n'y changera rien.

Moi, je ne m'en tape pas, c'est trop facile.

Si on t'écoutait tout est immuable. Rien ne peut changer. Je ne suis pas d'accord.L es lois peuvent être modifiées, la preuve ont a crée celle concernant le voile.


Dernière édition par le grand gentil loup le Dim 7 Avr 2013 - 11:25, édité 1 fois

le grand gentil loup
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Villiers-sur-Marne / Signes religieux: une adolescente exclue d'un collège

Message par Jacq le Dim 7 Avr 2013 - 11:25

Peut-être que cela pourrait changer, tant mieux, mais cela n'en prend pas le chemin.
EDIT : nous prenons même plutôt le chemin inverse, ce que je regrette.


Dernière édition par Jacq le Dim 7 Avr 2013 - 11:26, édité 1 fois

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 8 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 7, 8, 9, 10, 11  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum