Lettre aux enseignants (Le Monde)

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par Ulrich le Jeu 11 Avr 2013 - 17:24

Par Sandrine Blanchard

Chers enseignants,

Dans les boîtes aux lettres, les parents ont tout de suite reconnu votre courrier. (...) Et on se promet de rester zen, au moins cinq minutes (...)

C'est à la fois long et court de lire le bulletin d'un collégien ou d'un lycéen. Long, si on se met à étudier les colonnes de chiffres indiquant, pour chaque matière, la moyenne de l'élève, celle de la classe, la pire, la meilleure ; court, si on se rue instinctivement, en bas de la page, sur l'"appréciation globale". Et là, vous avez une farouche tendance à toujours pointer ce qui ne va pas, à appuyer sur les lacunes, les échecs. A force, les parents deviennent comme vous et ne voient que le négatif. Il faut être bon partout ; surtout en maths et en français. Et encore. Un 12 sur 20 est juste "convenable", "mitigé", voire "décevant". Une moyenne qui stagne et c'est un "manque de concentration", un "investissement insuffisant". Pourriez-vous, parfois, inverser vos commentaires et débuter par les points forts, même s'il ne s'agit "que" des langues, de la géo, des arts plastiques ou du sport ? Tous les élèves ne peuvent pas être en tête de classe.

A entendre l'éternelle complainte des parents, à relire tous ces bulletins conservés (par masochisme ?), il semble que Claudia Senik, professeur à l'Ecole d'économie de Paris, a eu raison de souligner le rôle de notre système scolaire dans son étude sur la difficile aptitude des Français à être heureux. Pointant un système élitiste et unidimensionnel, elle décrit une école produisant bien souvent une mésestime de soi que l'on trimballerait toute la vie comme un frein au bonheur.

Certains d'entre vous vont hurler (...) D'autres feront valoir qu'ils ne sont pas responsables d'un système où seules les maths et les mentions mènent aux diplômes rêvés des parents. Mais comme le jeune garçon qui demandait à Cadbury, dans la publicité pour les biscuits Finger, "tu pourrais pas les faire un petit peu plus longs ?", on a parfois envie de vous dire : "Vous ne pourriez pas être un peu plus positifs ?"

blanchard@lemonde.fr

http://www.lemonde.fr/idees/article/2013/04/10/lettre-aux-enseignants_3157260_3232.html
avatar
Ulrich
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par yogi le Jeu 11 Avr 2013 - 17:26

Et encore une fois, tous les malheurs du monde sont la fautes des profs, au secours!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par Marcel Khrouchtchev le Jeu 11 Avr 2013 - 17:33

Si on commence par le positif dans les commentaires, on reprochera de rester sur une note négative.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par yogi le Jeu 11 Avr 2013 - 17:35

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Si on commence par le positif dans les commentaires, on reprochera de rester sur une note négative.
Hehe c'est pas faux, je n'en peux plus des discours de fion autour de notre métier. Envie de tout claquer.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par kensington le Jeu 11 Avr 2013 - 17:37

Y'avait longtemps! Quel manque d'originalité!
avatar
kensington
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par lilith888 le Jeu 11 Avr 2013 - 17:37

blablablablablablablablablablablabla.


Voilà.
avatar
lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par Reine Margot le Jeu 11 Avr 2013 - 17:42

oui, corrigeons en rose, avec des petits coeurs et des smileys souriants, c'est pas grave s'ils n'acquièrent pas de connaissances, on peut apprendre toute sa vie, et mettons très bien à tout le monde. là on nous fichera la paix.

_________________
Affaiblir l'école, calomnier les savoirs, c'est déséquilibrer une machine délicate, aussi délicate à vrai dire que peut l'être toute liberté individuelle. Voilà pourtant ce à quoi se dévoue, avec un acharnement inlassable et un aveuglement opiniâtre, une alliance secrète et imbécile.

JC Milner.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par dandelion le Jeu 11 Avr 2013 - 17:43

Et sinon toute leur vie il faudra d'abord présenter le positif? Il va falloir éviter d'être cancérologue: "La bonne nouvelle, c'est que vous n'avez plus à vous inquiéter pour votre retraite". Peut-être que cette dame manque de vrais problèmes pour s'en trouver de si minuscules?
avatar
dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par EU1 le Jeu 11 Avr 2013 - 17:44

@Ulrich a écrit:

C'est à la fois long et court de lire le bulletin d'un collégien ou d'un lycéen. Long, si on se met à étudier les colonnes de chiffres indiquant, pour chaque matière, la moyenne de l'élève, celle de la classe, la pire, la meilleure ; court, si on se rue instinctivement, en bas de la page, sur l'"appréciation globale". Et là, vous avez une farouche tendance à toujours pointer ce qui ne va pas, à appuyer sur les lacunes, les échecs. A force, les parents deviennent comme vous et ne voient que le négatif. Il faut être bon partout ; surtout en maths et en français. Et encore. Un 12 sur 20 est juste "convenable", "mitigé", voire "décevant". Une moyenne qui stagne et c'est un "manque de concentration", un "investissement insuffisant". Pourriez-vous, parfois, inverser vos commentaires et débuter par les points forts, même s'il ne s'agit "que" des langues, de la géo, des arts plastiques ou du sport ? Tous les élèves ne peuvent pas être en tête de classe.[/url]

Non pas blablabla justement, c'est une très bonne question qui posée... je n'ai pas le temps de débattre mais la remarque est pertinente je trouve..


Dernière édition par EU1 le Jeu 11 Avr 2013 - 17:44, édité 1 fois
avatar
EU1
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par yogi le Jeu 11 Avr 2013 - 17:44

@Reine Margot a écrit:oui, corrigeons en rose, avec des petits coeurs et des smileys souriants, c'est pas grave s'ils n'acquièrent pas de connaissances, on peut apprendre toute sa vie, et mettons très bien à tout le monde. là on nous fichera la paix.
C'est exactement ce qu'on appliquait en Angleterre et résultats: les bons et les riches se retrouvent dans le privé et picétou!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par lilith888 le Jeu 11 Avr 2013 - 17:44

ou peut-être qu'elle est bête, tout simplement.
avatar
lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par lilith888 le Jeu 11 Avr 2013 - 17:45

sinon moi je veux qu'on m'explique en quoi ce n'est pas du blablabla. (sans que ça ressemble à un discours de formateur estampillé IUFM)
avatar
lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par dandelion le Jeu 11 Avr 2013 - 17:49

@lilith888 a écrit:ou peut-être qu'elle est bête, tout simplement.
Si seulement elle avait eu des enseignants plus directs, elle aurait peut-être pu progresser Twisted Evil
D'accord avec toi pour le blabla, ça n'amène rien, ça ne change rien, à part peut-être que ça lui permet de se faire mousser et de s'illusionner sur sa propre intelligence (typique de certains formateurs IUFM, de fait).
avatar
dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par lilith888 le Jeu 11 Avr 2013 - 17:51

sinon, elle parle de quels gosses exactement ? Pourquoi elle ne parle pas de ceux qui ont d'excellents bulletins ? Pourquoi elle ne parle pas des élèves en difficulté mais qui s'accrochent au quotidien et qu'on ne cesse d'encourager, MEME dans le commentaire final ?

J'ai l'impression soit qu'elle parle d'elle (séquelles ?) soit de ses propres enfants que je devine un peu moyens, un peu fainéants, un peu geignards.
(comment ça j'extrapole ? je fais comme la dame, epicétou)
avatar
lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par John le Jeu 11 Avr 2013 - 17:56

La positive attitude, ça date deja un peu...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par Frisouille le Jeu 11 Avr 2013 - 17:58

@EU1 a écrit:
@Ulrich a écrit:

C'est à la fois long et court de lire le bulletin d'un collégien ou d'un lycéen. Long, si on se met à étudier les colonnes de chiffres indiquant, pour chaque matière, la moyenne de l'élève, celle de la classe, la pire, la meilleure ; court, si on se rue instinctivement, en bas de la page, sur l'"appréciation globale". Et là, vous avez une farouche tendance à toujours pointer ce qui ne va pas, à appuyer sur les lacunes, les échecs. A force, les parents deviennent comme vous et ne voient que le négatif. Il faut être bon partout ; surtout en maths et en français. Et encore. Un 12 sur 20 est juste "convenable", "mitigé", voire "décevant". Une moyenne qui stagne et c'est un "manque de concentration", un "investissement insuffisant". Pourriez-vous, parfois, inverser vos commentaires et débuter par les points forts, même s'il ne s'agit "que" des langues, de la géo, des arts plastiques ou du sport ? Tous les élèves ne peuvent pas être en tête de classe.[/url]

Non pas blablabla justement, c'est une très bonne question qui posée... je n'ai pas le temps de débattre mais la remarque est pertinente je trouve..

Point de vue intéressant. Laughing
Je trouve usante la tendance actuelle de donner la parole à tout un chacun à propos du système éducatif en perdition. Rolling Eyes
avatar
Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par Frisouille le Jeu 11 Avr 2013 - 17:59

@John a écrit:La positive attitude, ça date deja un peu...

Cela ne nous rajeunit pas, en effet. Laughing
avatar
Frisouille
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par LisaZenide le Jeu 11 Avr 2013 - 18:09

J'étais pourtant persuadée que le formateur IUFM qui nous a tenu sensiblement le même discours que cette brave dame dans sa lettre était un homme... ... ... scratch on m'aurait menti ?
avatar
LisaZenide
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par Ulrich le Jeu 11 Avr 2013 - 18:17

Dans un conservatoire de la banlieue parisienne, le nouveau directeur vient de remplacer les vieux bulletins classiques par des grilles de compétences (avec "acquis", "non acquis" etc.). Pour chaque compétence, il y a trois colonnes : une pour le prof, une pour l'élève, et une... pour la moyenne des deux autres !!! Et c'est cette moyenne qui compte, of course... :gratte:
avatar
Ulrich
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par JPhMM le Jeu 11 Avr 2013 - 18:21

C'est quoi la moyenne d' "acquis" et "non acquis" ? heu

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke
avatar
JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par Ulrich le Jeu 11 Avr 2013 - 18:29

@JPhMM a écrit:C'est quoi la moyenne d' "acquis" et "non acquis" ? heu

"En cours d'acquisition", non ?

Par contre, quelle est la moyenne entre "En cours d'acquisition" et "Acquis" ? heu
avatar
Ulrich
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par Presse-purée le Jeu 11 Avr 2013 - 18:45

PA? Presque Acquis? VTPdEA? Vraiment Tout Proche d'Etre Acquis?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR
avatar
Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par Abraxas le Jeu 11 Avr 2013 - 19:29

Mais je les trouve très positifs, moi, les bulletins…
Celui de l'une de mes filles, élève de Seconde d'un tout petit lycée de province, plein d'enfants de harkis : elle est à peine passable en français et en maths, nulle (mais alors, nulle !) en langues, pas terrible ailleurs, et elle décroche les Encouragements.
Perso, hidstoire de sonner l'alerte, j'aurais prévenu qu'un redoublement devait être envisagé par la famille — je vais d'ailleurs écrire au lycée en demandant pourquoi avec un tel bulletin de merde, ma fille ne redouble pas.
À quelques kilomètres de là, dans un collège plein de gitans, mon fils a des notes encore plus catastrophiques que sa sœur — sauf que si l'on n'entend pas l'une, on entend beaucoup l'autre — signalé comme arrogant, à la limite de l'agressif, par plusieurs profs.
Eh bien, en conclusion générale, le Principal l'encourage à persister dans cette voie — sic.
Je vais aussi écrire en demandant la démission du Principal de merde de ce collège merdique. Ou sa flagellation en public, qui serait plus drôle.
Pauvres mômes — on les pousse au bac, et après ? On en fera quoi ?
Hé, les mecs qui enseignez dans des collèges aléatoires et des lycées à l'unisson, vous foutez quoi ?
avatar
Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par Cath le Jeu 11 Avr 2013 - 19:31

Ah, mais faire redoubler, pas question, au prix que ça coûte!
On leur trouvera une place en 1STMG.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lettre aux enseignants (Le Monde)

Message par Condorcet le Jeu 11 Avr 2013 - 19:35

Quelquefois, je me dis que j'ai bien fait de quitter l'EN. Ton fils m'aurait bien énervé et j'aurais passé une soufflante à ta fille, Abraxas.
avatar
Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum