(collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par User5899 le Jeu 11 Avr 2013 - 21:54

Haldetrude a écrit:En hg je donne des documents avec des questions aux élèves, ils répondent à l'écrit. Les questions sont très guidées, souvent elles correspondent à un raisonnement que je cherche à faire suivre aux élèves. Puis on corrige. Et j'impose un bilan écrit préparé à l'avance.

Je ne sais pas à quelle méthode ça correspond. Je n'ai pas eu la "chance" d'avoir des cours iufm (="génération sacrifiée").

Je ne sais pas si c'est bien de faire comme ça confused . J'aimerais bien savoir moi aussi humhum
Vous ne racontez jamais d'histoire aux élèves ? On nous racontait, dans le temps, c'était bien...

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par philann le Jeu 11 Avr 2013 - 22:03

Cripure a écrit:
Haldetrude a écrit:En hg je donne des documents avec des questions aux élèves, ils répondent à l'écrit. Les questions sont très guidées, souvent elles correspondent à un raisonnement que je cherche à faire suivre aux élèves. Puis on corrige. Et j'impose un bilan écrit préparé à l'avance.

Je ne sais pas à quelle méthode ça correspond. Je n'ai pas eu la "chance" d'avoir des cours iufm (="génération sacrifiée").

Je ne sais pas si c'est bien de faire comme ça confused . J'aimerais bien savoir moi aussi humhum
Vous ne racontez jamais d'histoire aux élèves ? On nous racontait, dans le temps, c'était bien...

+1000! avec Cripure. Au lycée j'avais une prof super dure et méga exigeante...mais qui avait un don pour raconter les histoires, c'est à peine si elle ne les mimait pas!!


Dernière édition par philann le Jeu 11 Avr 2013 - 22:24, édité 1 fois

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par kiwi le Jeu 11 Avr 2013 - 22:12

@Dinosaura a écrit:
@kiwi a écrit:Je fais de tout au niveau "types de cours". Suivant les classes, les heures, les chapitres, le BO. Des fois je prévois un truc et finalement, je fais autrement car je suis à la bourre, c'était mal passé avec la classe d'avant... Je pense qu'il faut s'adapter au contexte du moment et varier, pas procéder d'une seule façon, que se soit celle de l'IUFM ou une autre.


Moi aussi Kiwi bien sûr je m'adapte ! Ceci dit, ce que tu me dis me rassure dans le fond.

Je ne pense pas qu'une seule méthode soit toujours propice aux apprentissages des élèves. Parfois elle l'est, parfois non. Donc jeter aux orties les démarches préconisées en ce moment par l'IUFM non. Mais dire amen et ne faire que ça non plus. Un IPR peut parfaitement le comprendre et encourage des cours qui ne sont pas formatés.


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par kiwi le Jeu 11 Avr 2013 - 22:14

@Dinosaura a écrit:

Alors tu veux dire que tu présentes/expliques les docs avec les élèves dans une première approche, puis que tu leur donnes 2-3 questions plus denses qui servent de travail préparatoire pour construire la leçon ? Ou j'ai rien compris là non plus...

C'est ce que je fais souvent aussi et c'est ce qui m'a été préconisé dans le rapport d'inspection.


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par kiwi le Jeu 11 Avr 2013 - 22:17

Cripure a écrit:
Haldetrude a écrit:En hg je donne des documents avec des questions aux élèves, ils répondent à l'écrit. Les questions sont très guidées, souvent elles correspondent à un raisonnement que je cherche à faire suivre aux élèves. Puis on corrige. Et j'impose un bilan écrit préparé à l'avance.

Je ne sais pas à quelle méthode ça correspond. Je n'ai pas eu la "chance" d'avoir des cours iufm (="génération sacrifiée").

Je ne sais pas si c'est bien de faire comme ça confused . J'aimerais bien savoir moi aussi humhum
Vous ne racontez jamais d'histoire aux élèves ? On nous racontait, dans le temps, c'était bien...

Pour raconter des histoires, des anecdotes, il faut être à l'aise avec ses programmes et avoir une culture personnelle de l'anecdote assez importante. Cela s'acquiert, c'est comme tout. Et faut pas faire que ça non plus.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par User5899 le Jeu 11 Avr 2013 - 22:20

@kiwi a écrit:
Cripure a écrit:
Haldetrude a écrit:En hg je donne des documents avec des questions aux élèves, ils répondent à l'écrit. Les questions sont très guidées, souvent elles correspondent à un raisonnement que je cherche à faire suivre aux élèves. Puis on corrige. Et j'impose un bilan écrit préparé à l'avance.

Je ne sais pas à quelle méthode ça correspond. Je n'ai pas eu la "chance" d'avoir des cours iufm (="génération sacrifiée").

Je ne sais pas si c'est bien de faire comme ça confused . J'aimerais bien savoir moi aussi humhum
Vous ne racontez jamais d'histoire aux élèves ? On nous racontait, dans le temps, c'était bien...

Pour raconter des histoires, des anecdotes, il faut être à l'aise avec ses programmes et avoir une culture personnelle de l'anecdote assez importante. Cela s'acquiert, c'est comme tout. Et faut pas faire que ça non plus.
Je ne parle pas d'anecdotes. Je parle d'un cours d'histoire où l'on raconte l'Histoire. Où l'on se rappelle que les érudits construisent un récit, et qu'un gamin de 3e ou de T se fout complètement de savoir comment on l'écrit, ce récit, mais que ce récit, il veut bien l'entendre. Ca s'apprend ? Oh, j'imagine, et j'imagine même que c'est pour ça qu'on fait des études. Et en plus, ça coûte moins cher en gadgets que le constructivisme Very Happy
Mais bon, je laisse les professionnels professer professeur

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par nlm76 le Jeu 11 Avr 2013 - 22:23

Oui.
Mon cours veille à ce que le savoir soit construit par les élèves de façon construite et structurée. C'est pourquoi je leur livre tel qu'il doit être construit dans leur tête, étape par étape, en commençant par le commencement, et en terminant par la conclusion.
Parties, sous-parties, exemples numérotés et analysés. Ils écoutent, apprennent et appliquent en réfléchissant.
Ils construisent eux-mêmes, de a à z leurs commentaires et leurs dissertations.
Le contraire d'un cours constructiviste, c'est un cours déstructurant.
Non ?

nlm76
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par Ragnetrude le Jeu 11 Avr 2013 - 22:29

@kiwi a écrit:
Cripure a écrit:
Haldetrude a écrit:En hg je donne des documents avec des questions aux élèves, ils répondent à l'écrit. Les questions sont très guidées, souvent elles correspondent à un raisonnement que je cherche à faire suivre aux élèves. Puis on corrige. Et j'impose un bilan écrit préparé à l'avance.

Je ne sais pas à quelle méthode ça correspond. Je n'ai pas eu la "chance" d'avoir des cours iufm (="génération sacrifiée").

Je ne sais pas si c'est bien de faire comme ça confused . J'aimerais bien savoir moi aussi humhum
Vous ne racontez jamais d'histoire aux élèves ? On nous racontait, dans le temps, c'était bien...

Pour raconter des histoires, des anecdotes, il faut être à l'aise avec ses programmes et avoir une culture personnelle de l'anecdote assez importante. Cela s'acquiert, c'est comme tout. Et faut pas faire que ça non plus.

Bien sûr que si, je raconte au moment de la correction, je complète, j'élargis, si j'en ai une je place ma petite anecdote. C'est sûr qu'avec mon peu d'expérience mes cours doivent être moins passionnants que ceux d'un prof qui a plus de bouteille, mais j'y travaille Wink
La logique des programmes que l'on a aujourd'hui fait qu'il est inenvisageable de faire un cours d'une heure qui ne serait qu'un récit du professeur. À vrai dire j'apprécie les moments de récits, mais faire cours uniquement à partir de ça, bof. En collège les élèves ont besoin de changer "d'activité" (désolée) assez souvent pendant une heure. Au lycée bien sûr c'est autre chose.

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par albertine02 le Jeu 11 Avr 2013 - 22:32

Cripure a écrit:
Haldetrude a écrit:En hg je donne des documents avec des questions aux élèves, ils répondent à l'écrit. Les questions sont très guidées, souvent elles correspondent à un raisonnement que je cherche à faire suivre aux élèves. Puis on corrige. Et j'impose un bilan écrit préparé à l'avance.

Je ne sais pas à quelle méthode ça correspond. Je n'ai pas eu la "chance" d'avoir des cours iufm (="génération sacrifiée").

Je ne sais pas si c'est bien de faire comme ça confused . J'aimerais bien savoir moi aussi humhum
Vous ne racontez jamais d'histoire aux élèves ? On nous racontait, dans le temps, c'était bien...

mais si, on le fait !

moi, j'en raconte et j'en lis, et ce sont leurs cours préférés !

ce serait mieux si on n'était pas aux horaires-plancher, mais cela est une autre histoire....

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par gauvain31 le Jeu 11 Avr 2013 - 22:35

Perso en SVT j'ai beaucoup commencer par la construction du savoir , tout le temps.... j'ai commencé en collège ; et quand je relis mes cours de mes deux premières années , effectivement je suis moi-même choqué qu'on puisse vouloir tout démontré. En TP , très souvent ce sont des TP "construction des savoir , mais pas tout le temps: çà peut être un TP d'observation pour se remémorer les noms des organes composant les appareils génitaux à travers le dissection d'une souris, çà peut être aussi un TP d'application : on fait le cours avant et on applique en TP ensuite , et finalement çà prend plus de sens aux élèves. C'est finalement avec les années et la nouvelle réforme des lycée qui , du fait de la diminution des horaires et de augmentation des programmes nous oblige à faire plus de cours magistral qu'avant , mais notre IPR parle de "transmissif" il faut faire du transmissif selon ses mots car il n'y a pas le choix... (mais là je n'avais pas attendu son accord Laughing ) C'est là que je me suis rendu à quel point j'ai été formaté par l'IUFM "l'élève doit construire son savoir " C'EST FAUX, l'élève PEUT construire son savoir; l'avenir pour sera justement dans la diversité des pratiques en classe en fonction du temps qui nous reste.

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par Numéro 6 le Jeu 11 Avr 2013 - 22:36

Cette question me semble assez proches des notions de savoirs pyramidaux et non pyramidaux. Traditionnellement on considère qu'on acquiert les connaissances dans un ordre didactique précis, ce qui conduit à "construire" des séquences censées "construire" les savoirs comme "le maçon construit un mur". On construit d'abord la base de la pyramide puis on "monte le mur". Mais ces conceptions sont invalidées par un certain nombre de faits: l'apprentissage naturel des langues, l'adaptation de certains élèves qui ne connaissent l'école que très tardivement et d'une manière générale tous les apprentissages "sur le tas"... Il me semble indispensable que les situations pédagogiques aient une cohérence. Mais la cohérence interne de l'activité peut être d'une autre nature que la structure interne du savoir. Il peut s'agir de la cohérence du projet par exemple. Au plan de l'efficacité plus la population sera adulte et "scolaire" plus l'enseignement traditionnel sera efficace... et bien sur, inversement.

https://twitter.com/SortirDuVillage

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par gauvain31 le Jeu 11 Avr 2013 - 22:39

Le problème est que le constructivisme repose sur une théorie (dogme?) qui n'a jamais été démontrée : à savoir que l'on ne sait que ce que l'on pratique. Les étude Follow Throught avaient montré que le constructivisme ne marchait pas si bien que çà pour les enseignement fondamentaux. Pour les enseignement du secondaire , çà reste à prouver

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par Ragnetrude le Jeu 11 Avr 2013 - 22:45

Cripure a écrit:et qu'un gamin de 3e ou de T se fout complètement de savoir comment on l'écrit, ce récit, mais que ce récit, il veut bien l'entendre. Ca s'apprend ? Oh, j'imagine, et j'imagine même que c'est pour ça qu'on fait des études. Et en plus, ça coûte moins cher en gadgets que le constructivisme Very Happy
Mais bon, je laisse les professionnels professer professeur

Je ne suis pas d'accord, ça c'est vraiment les cours d'histoire "de l'ancien temps" pour moi. Je ne me vois pas passer mon temps à raconter (même si c'est bien fait) les évènements de l'histoire de France. Même si c'est ambitieux on doit apprendre aux collégiens, non seulement des connaissances de base en HG, mais aussi à exercer leurs esprit critique, à se questionner, à comprendre un texte ou d'autres types de documents. Ça n'est pas incompatible avec des moments où le prof raconte, synthétise, éclaircit. J'ai déjà essayé de faire une demi-heure de "magistral", mais franchement les gamins décrochent au bout d'un moment (je dois être une piètre conteuse humhum), surtout dans les petites classes.

Je répète que je fais bien la différence entre le lycée et le collège sur ce sujet.

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par Dinosaura le Jeu 11 Avr 2013 - 22:54

J'ai mené à peu près les mêmes expériences pédagogiques que toi Halde, et j'en tire les mêmes conclusions.
C'est pour cela que j'ai précisé collège dans le titre.

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par JPhMM le Jeu 11 Avr 2013 - 22:55

@gauvain31 a écrit:Le problème est que le constructivisme repose sur une théorie (dogme?) qui n'a jamais été démontrée : à savoir que l'on ne sait que ce que l'on pratique. Les étude Follow Throught avaient montré que le constructivisme ne marchait pas si bien que çà pour les enseignement fondamentaux. Pour les enseignement du secondaire , çà reste à prouver
Merci.
Or ce qui n'a pas été démontré est une opinion. Ainsi donc se voir reprocher de ne pas appliquer une théorie non démontrée relève du reproche de ne pas adhérer à une opinion.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par thrasybule le Jeu 11 Avr 2013 - 23:01

Enfin, pour raconter des anecdotes, il faut en avoir à raconter non?
Si , au lieu de potasser des séquences toutes faites sur internet, et de chronophagiser sur des byzantinismes masturbatoires, on lisait, on voyait des films, et s'ouvrait l'esprit parmi les collègues? Mais, c'st vrai:" j'ai pas le temps.". MDR.


Dernière édition par thrasybule le Jeu 11 Avr 2013 - 23:06, édité 1 fois

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par Ragnetrude le Jeu 11 Avr 2013 - 23:03

@JPhMM a écrit:
@gauvain31 a écrit:Le problème est que le constructivisme repose sur une théorie (dogme?) qui n'a jamais été démontrée : à savoir que l'on ne sait que ce que l'on pratique. Les étude Follow Throught avaient montré que le constructivisme ne marchait pas si bien que çà pour les enseignement fondamentaux. Pour les enseignement du secondaire , çà reste à prouver
Merci.
Or ce qui n'a pas été démontré est une opinion. Ainsi donc se voir reprocher de ne pas appliquer une théorie non démontrée relève du reproche de ne pas adhérer à une opinion.

Effectivement. Finalement le mieux est que chaque enseignant utilise la méthode dans laquelle il se sente le plus à l'aise. Les élèves le ressentent quand on sait ce que l'on fait. Si on est mal à l'aise avec une méthode, qu'on est pas convaincu par nos propres cours, ça foire à tous les coups.

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par doctor who le Jeu 11 Avr 2013 - 23:04

Haldetrude a écrit:
Cripure a écrit:et qu'un gamin de 3e ou de T se fout complètement de savoir comment on l'écrit, ce récit, mais que ce récit, il veut bien l'entendre. Ca s'apprend ? Oh, j'imagine, et j'imagine même que c'est pour ça qu'on fait des études. Et en plus, ça coûte moins cher en gadgets que le constructivisme Very Happy
Mais bon, je laisse les professionnels professer professeur

Je ne suis pas d'accord, ça c'est vraiment les cours d'histoire "de l'ancien temps" pour moi. Je ne me vois pas passer mon temps à raconter (même si c'est bien fait) les évènements de l'histoire de France. Même si c'est ambitieux on doit apprendre aux collégiens, non seulement des connaissances de base en HG, mais aussi à exercer leurs esprit critique, à se questionner, à comprendre un texte ou d'autres types de documents. Ça n'est pas incompatible avec des moments où le prof raconte, synthétise, éclaircit. J'ai déjà essayé de faire une demi-heure de "magistral", mais franchement les gamins décrochent au bout d'un moment (je dois être une piètre conteuse humhum), surtout dans les petites classes.

Je répète que je fais bien la différence entre le lycée et le collège sur ce sujet.

Le récit doit être l'occasion d'un questionnement, visant à mettre en oeuvre et à questionner des concepts historiques acquis ou en cours d'acquisition, à faire des comparaisons, etc. Le récit magistral pur n'apprend qu'une suite d'informations. Mais je ne suis pas sûr qu'il soit possible : les gamins poseraient des questions, de toute manière. La "leçon-récit" a toujours coexisté avec la "leçon-document". Et le récit peut même être pris comme un "document" à analyser et questionner :d'où l'intérêt de faire faire de vraies lectures historiques aux élèves.


_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par Dinosaura le Jeu 11 Avr 2013 - 23:08

@thrasybule a écrit:Enfin, pour raconter des anecdotes, il faut en avoir à raconter non?
Si , au lieu de potasser des séquences toutes faites sur internet, et de chronophagiser sur des byzantinismes masturbatoires, on lisait, on voyait des films, et s'ouvrait l'esprit parmi les collègues? Mais, c'st vrai:" j'ai pas le temps.". MDR.

Qui vises-tu par ce message ?

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par JPhMM le Jeu 11 Avr 2013 - 23:09

Haldetrude a écrit:
@JPhMM a écrit:
@gauvain31 a écrit:Le problème est que le constructivisme repose sur une théorie (dogme?) qui n'a jamais été démontrée : à savoir que l'on ne sait que ce que l'on pratique. Les étude Follow Throught avaient montré que le constructivisme ne marchait pas si bien que çà pour les enseignement fondamentaux. Pour les enseignement du secondaire , çà reste à prouver
Merci.
Or ce qui n'a pas été démontré est une opinion. Ainsi donc se voir reprocher de ne pas appliquer une théorie non démontrée relève du reproche de ne pas adhérer à une opinion.

Effectivement. Finalement le mieux est que chaque enseignant utilise la méthode dans laquelle il se sente le plus à l'aise. Les élèves le ressentent quand on sait ce que l'on fait. Si on est mal à l'aise avec une méthode, qu'on est pas convaincu par nos propres cours, ça foire à tous les coups.
Absolument. C'est d'autant plus vrai que croire qu'une méthode relevant de l'opinion serait La Méthode relève cette fois de la croyance superstitieuse ("Croyance irrationnelle à l'influence, au pouvoir de certaines choses, de certains faits"). Or de telles choses n'ont pas à s'exprimer dans le cadre de l'enseignement.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par thrasybule le Jeu 11 Avr 2013 - 23:13

@Dinosaura a écrit:
@thrasybule a écrit:Enfin, pour raconter des anecdotes, il faut en avoir à raconter non?
Si , au lieu de potasser des séquences toutes faites sur internet, et de chronophagiser sur des byzantinismes masturbatoires, on lisait, on voyait des films, et s'ouvrait l'esprit parmi les collègues? Mais, c'st vrai:" j'ai pas le temps.". MDR.

Qui vises-tu par ce message ?
?
Je n'aime pas les jeux de fléchettes
Je constaste la priorité donnée à des arguties d'une vacuité absolue face à une liberté intellectuelle toujours dangereuse à assumer.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par Dinosaura le Jeu 11 Avr 2013 - 23:19

Je ne pense pas que quiconque sur ce fil ait donné la priorité sur la forme plutôt que sur le contenu (les connaissances). Il a juste été fait mention du fait que, lorsqu'on est un jeune prof d'histoire, on n'a pas encore un éventail d'anecdotes hyper étendu (malheureusement), même si on s'emploie à l'agrandir par des lectures personnelles justement.


Dernière édition par Dinosaura le Jeu 11 Avr 2013 - 23:20, édité 1 fois

_________________
"Le plus esclave est celui qui ignore ses chaînes."

Dinosaura
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par Ragnetrude le Jeu 11 Avr 2013 - 23:19

@Dinosaura a écrit:
@thrasybule a écrit:Enfin, pour raconter des anecdotes, il faut en avoir à raconter non?
Si , au lieu de potasser des séquences toutes faites sur internet, et de chronophagiser sur des byzantinismes masturbatoires, on lisait, on voyait des films, et s'ouvrait l'esprit parmi les collègues? Mais, c'st vrai:" j'ai pas le temps.". MDR.

Qui vises-tu par ce message ?

+1. Je n'ai vu personne vanter les mérites des séquences toutes faites sur internet...
Et faire du récit magistral à longueur de temps ça ne veut pas dire avoir des connaissances actualisées et fiables.
De plus pour les fameuses anecdotes, il ne vaut mieux pas faire des recherches trop approfondies car on réalise dans les 3/4 des cas que tous les trucs rigolos que nous ont raconté nos profs sont en fait des légendes...

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par philann le Jeu 11 Avr 2013 - 23:26

@JPhMM a écrit:
Haldetrude a écrit:
@JPhMM a écrit:
@gauvain31 a écrit:Le problème est que le constructivisme repose sur une théorie (dogme?) qui n'a jamais été démontrée : à savoir que l'on ne sait que ce que l'on pratique. Les étude Follow Throught avaient montré que le constructivisme ne marchait pas si bien que çà pour les enseignement fondamentaux. Pour les enseignement du secondaire , çà reste à prouver
Merci.
Or ce qui n'a pas été démontré est une opinion. Ainsi donc se voir reprocher de ne pas appliquer une théorie non démontrée relève du reproche de ne pas adhérer à une opinion.

Effectivement. Finalement le mieux est que chaque enseignant utilise la méthode dans laquelle il se sente le plus à l'aise. Les élèves le ressentent quand on sait ce que l'on fait. Si on est mal à l'aise avec une méthode, qu'on est pas convaincu par nos propres cours, ça foire à tous les coups.
Absolument. C'est d'autant plus vrai que croire qu'une méthode relevant de l'opinion serait La Méthode relève cette fois de la croyance superstitieuse ("Croyance irrationnelle à l'influence, au pouvoir de certaines choses, de certains faits"). Or de telles choses n'ont pas à s'exprimer dans le cadre de l'enseignement.

+ 1000!! LA Méthode c'est en fait du dogme!!! Les bonnes méthodes varient selon le prof, les élèves, l'établissement etc...

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par User5899 le Jeu 11 Avr 2013 - 23:28

Haldetrude a écrit:j'apprécie les moments de récits, mais faire cours uniquement à partir de ça, bof. En collège les élèves ont besoin de changer "d'activité" (désolée) assez souvent pendant une heure. Au lycée bien sûr c'est autre chose.
Si vous le dites. Je crois personnellement que tout ce qui peut les changer du zapping permanent est à valoriser.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: (collège) Faites-vous toujours des cours constructivistes ?

Message par User5899 le Jeu 11 Avr 2013 - 23:33

Haldetrude a écrit:
Cripure a écrit:et qu'un gamin de 3e ou de T se fout complètement de savoir comment on l'écrit, ce récit, mais que ce récit, il veut bien l'entendre. Ca s'apprend ? Oh, j'imagine, et j'imagine même que c'est pour ça qu'on fait des études. Et en plus, ça coûte moins cher en gadgets que le constructivisme Very Happy
Mais bon, je laisse les professionnels professer professeur

Je ne suis pas d'accord, ça c'est vraiment les cours d'histoire "de l'ancien temps" pour moi. Je ne me vois pas passer mon temps à raconter (même si c'est bien fait) les évènements de l'histoire de France. Même si c'est ambitieux on doit apprendre aux collégiens, non seulement des connaissances de base en HG, mais aussi à exercer leurs esprit critique, à se questionner, à comprendre un texte ou d'autres types de documents. Ça n'est pas incompatible avec des moments où le prof raconte, synthétise, éclaircit. J'ai déjà essayé de faire une demi-heure de "magistral", mais franchement les gamins décrochent au bout d'un moment (je dois être une piètre conteuse humhum), surtout dans les petites classes.

Je répète que je fais bien la différence entre le lycée et le collège sur ce sujet.
Oui, ben vous faites bien ce que vous voulez, hein. Je ne vois pas pourquoi l'ancien temps serait nécessairement dépassé, surtout quand on entend les gens du nouveau temps se plaindre sans cesse Very Happy Et je parlais de collège, bien sûr. Au lycée, on grattait comme des malades en général, hélas.
Ce que vous dites reflète la doxa contemporaine, mais pas une vérité. Depuis qu'on se mêle de développer l'esprit critique des élèves, ils n'en ont plus du tout. Moi, je m'interroge. Et je pense que l'esprit critique, ça se construit sur du savoir. Mais bon, brisons là, encore une fois, chacun est libre de choisir ses propres chaînes.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum