Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Cath
Bon génie

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Cath le Sam 13 Avr 2013 - 14:51
Souvent, les élèves adorent les arts plastiques.
Catalunya
Catalunya
Expert

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Catalunya le Sam 13 Avr 2013 - 15:51
Ceux qui pensent que le redoublement serait une bonne solution, vous êtes sûrs? Parce que 90% des élèves de term bac pro ont au moins un redoublement dans leur cursus, je ne pense pas que cela leur a été profitable. Quand on ne travaille pas, et c'est le cas de l'immense majorité, un redoublement est inutile.
avatar
latifah
Niveau 4

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par latifah le Sam 13 Avr 2013 - 16:07
Je vous rejoins sur le BEP, il faut rétablir le bac pro en 4ans !!!

J'ai à peine 7 de moyenne avec mes classes, beaucoup n'ont rien à faire là !
Jacq
Jacq
Vénérable

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Jacq le Sam 13 Avr 2013 - 16:08
C'est vrai Catalunya, d'où le fait qu'un redoublement ne doit pas être seulement "passer une année au chaud de plus au collège". Mais l'autre solution qui consiste à faire passer tout le monde est-elle meilleure s'il s'agit de se retrouver en Terminale qui ne savent rien faire.
Enfin, 90% en term pro avec une année de retard, rien de choquant, il y a quelques années nous étions plutôt à deux ans de retard en entrant en seconde BEP Very Happy
Jacq
Jacq
Vénérable

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Jacq le Sam 13 Avr 2013 - 16:14
Un certifié peut refuser d'enseigner en LP ou dans une classe de LP, son statut le lui permet.
Après cela dépend des pressions du CdE : "sinon on supprime votre poste".
Mais il demeure que cela reste un choix, un choix qui se fait effectivement au détriment des PLP.
Après je crois que le cas cité était celui d'une classe de LP dans un établissement, ce qui veut dire plutôt des BMP que des postes.
doubledecker
doubledecker
Esprit éclairé

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par doubledecker le Sam 13 Avr 2013 - 17:53
@latifah a écrit:Je vous rejoins sur le BEP, il faut rétablir le bac pro en 4ans !!!

J'ai à peine 7 de moyenne avec mes classes, beaucoup n'ont rien à faire là !

alors on les met où???

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊
avatar
Ben93
Érudit

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Ben93 le Sam 13 Avr 2013 - 18:09
@doubledecker a écrit:
@latifah a écrit:Je vous rejoins sur le BEP, il faut rétablir le bac pro en 4ans !!!

J'ai à peine 7 de moyenne avec mes classes, beaucoup n'ont rien à faire là !

alors on les met où???
Tu sais les miens regrettent de ne pas êtres partis en CAP au lieu de ce Bac Pro qu'ils n'auront pas ...

Je voudrais bien savoir aussi où sont les heures d'accompagnement personnalisées qui étaient prévus ? Hein, je ne suis pas fou, c'était bien prévu ? Suspect
agc
agc
Niveau 10

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par agc le Sam 13 Avr 2013 - 18:21
oui il y a accompagnement personnalisé c'est même 2h30 par semaine mais chez nous c'est en classe entière donc difficile de personnaliser à presque 40 élèves.
avatar
Ben93
Érudit

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Ben93 le Sam 13 Avr 2013 - 18:24
@agc a écrit:oui il y a accompagnement personnalisé c'est même 2h30 par semaine mais chez nous c'est en classe entière donc difficile de personnaliser à presque 40 élèves.
A 40 ! affraid

Mais rassemblez tout le bahut et faites cours dans un amphi tant qu'on y est ! affraid
Jacq
Jacq
Vénérable

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Jacq le Dim 14 Avr 2013 - 1:07
@agc a écrit:oui il y a accompagnement personnalisé c'est même 2h30 par semaine mais chez nous c'est en classe entière donc difficile de personnaliser à presque 40 élèves.

Il y a normalement 2h30 d'AP à partager entre enseignement pro et matières dites générales, plus 2h d'EGLS pour là seulement le général.

Un bel enrobage devant parents-d'élèves-journalistes-opinion-publique car avant il y avait :
- des heures de modules à partager entre enseignement général et pro, permettant dédoublement,
- au moins une (peut être deux, je ne sais plus) heure(s) d'Aide individualisée, en petit groupe selon les besoins, donc véritablement individualisée contrairement à maintenant
- PPCP avait bien plus d'heures à lui tout seul que l'AP+EGLS réunis.

Donc : on se fiche du monde !

Maintenant ces 4h30 d'EGLS-AP sont parfois utilisées tout autrement par les établissements. Un établissement peut choisir (enfin, choisit plutôt) de l'attribuer directement à un dédoublement d'une matière. Du coup il disparaît de la rubrique AP ou EGLS. D'autres effectivement choisissent une répartition qui implique de le faire en classe entière, ce qui est totalement ridicule, il faut en convenir. D'autres mettent en parallèle AP et EGLS ce qui permet au moins de dédoubler.... Là cela varie selon les TRMD des établissements.
Malaca
Malaca
Esprit éclairé

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Malaca le Dim 14 Avr 2013 - 2:36
@agc a écrit:oui il y a accompagnement personnalisé c'est même 2h30 par semaine mais chez nous c'est en classe entière donc difficile de personnaliser à presque 40 élèves.

Chez nous ce n'était quand même pas 40 affraid mais avec des élèves qu'on ne connaissait pas ... pour personnaliser c'est pas évident je trouve, occupationnel souvent, en tout cas considéré comme tel par les élèves ...

Pour "l'enrobage" c'est aussi comme ça que le Bac Pro est bien passé dans l'opinion publique : les élèves en Pro sont aussi capables de passer un bac en trois ans au lieu de 4 Evil or Very Mad

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...
agc
agc
Niveau 10

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par agc le Dim 14 Avr 2013 - 8:38
effectivement on est bien d'accord que tout ça c'est de la poudre aux yeux....
avatar
Ninfa
Niveau 9

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Ninfa le Dim 14 Avr 2013 - 11:31
@Jacq a écrit:Un certifié peut refuser d'enseigner en LP ou dans une classe de LP, son statut le lui permet.
Après cela dépend des pressions du CdE : "sinon on supprime votre poste".
Mais il demeure que cela reste un choix, un choix qui se fait effectivement au détriment des PLP.
Après je crois que le cas cité était celui d'une classe de LP dans un établissement, ce qui veut dire plutôt des BMP que des postes.

je suis désolée de te contredire. J'ai été affectée en poste fixe en lycée pro pourtant certifiée. Il semblerait que dorénavant un décret le permette. De fait un certifié est apte à enseigner en lycée au sens général du terme, qu'il soit technologique, général ou professionnel. J'ai voulu contesté mon affectation mais je suis obligée de m.y résoudre jusqu'à obtenir assez de points pour partir. Maintenant, je ne dénigre absolument pas le lycée pro et mes collègues CAPLP qui font un énorme boulot. Je regrette seulement n'avoir pas été formée pour faire face à ce genre de public, car force est de reconnaître qu'ils sont très difficiles et qu'ils nécessitent une pédagogie bien adaptée. Je n'ai toujours pas trouvé la solution, et je n'ai jamais autant déprimé depuis que j'enseigne en lycée pro.
Zenxya
Zenxya
Doyen

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Zenxya le Dim 14 Avr 2013 - 11:51
C'est bien ce qui me semblait. Un certifié peut être affecté en LP, par contre les PLP ne peuvent aller en lycée général ou technologique.

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
paul31
paul31
Expert

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par paul31 le Dim 14 Avr 2013 - 11:54
Ma compagne a été affectée pour quelques heures en Arts Appliqués .
Zenxya
Zenxya
Doyen

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Zenxya le Dim 14 Avr 2013 - 12:11
Effectivement, la collègue d'Arts appliqués du LP fait quelques heures en LT. Quand ça arrange le rectorat, la règle ne s'applique plus de la même manière.

_________________
Soyez résolus à ne plus servir, et vous voilà libres - La Boétie
La folie c’est faire toujours la même chose et s’attendre à un résultat différent - Albert Einstein
L'École est le lieu où l'on va s'instruire de ce que l'on ignore ou de ce que l'on sait mal pour pouvoir, le moment venu, se passer de maître - Jacques Muglioni
Malaca
Malaca
Esprit éclairé

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Malaca le Dim 14 Avr 2013 - 12:22
@Ninfa a écrit:
@Jacq a écrit:Un certifié peut refuser d'enseigner en LP ou dans une classe de LP, son statut le lui permet.
Après cela dépend des pressions du CdE : "sinon on supprime votre poste".
Mais il demeure que cela reste un choix, un choix qui se fait effectivement au détriment des PLP.
Après je crois que le cas cité était celui d'une classe de LP dans un établissement, ce qui veut dire plutôt des BMP que des postes.

je suis désolée de te contredire. J'ai été affectée en poste fixe en lycée pro pourtant certifiée. Il semblerait que dorénavant un décret le permette. De fait un certifié est apte à enseigner en lycée au sens général du terme, qu'il soit technologique, général ou professionnel. J'ai voulu contesté mon affectation mais je suis obligée de m.y résoudre jusqu'à obtenir assez de points pour partir. Maintenant, je ne dénigre absolument pas le lycée pro et mes collègues CAPLP qui font un énorme boulot. Je regrette seulement n'avoir pas été formée pour faire face à ce genre de public, car force est de reconnaître qu'ils sont très difficiles et qu'ils nécessitent une pédagogie bien adaptée. Je n'ai toujours pas trouvé la solution, et je n'ai jamais autant déprimé depuis que j'enseigne en lycée pro.

Ah, mais je te rassure - ou peut-être pas dans le cas présent Evil or Very Mad - nous non plus !!
année de stagiairisation, 18h direct dans le grand bain diable
et même du temps où il y avait encore un semblant de formation IUFM je ne crois qu'il y ait eu de cours sur une pédagogie axée LP Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 3795679266

_________________
Ajouter de la vie aux années plutôt que des années à la vie ...

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve, une réalité." A. de Saint-Exupéry

mes rêves, ma réalité ...
Jacq
Jacq
Vénérable

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Jacq le Dim 14 Avr 2013 - 13:15
@Malaca a écrit:
@Ninfa a écrit:
@Jacq a écrit:Un certifié peut refuser d'enseigner en LP ou dans une classe de LP, son statut le lui permet.
Après cela dépend des pressions du CdE : "sinon on supprime votre poste".
Mais il demeure que cela reste un choix, un choix qui se fait effectivement au détriment des PLP.
Après je crois que le cas cité était celui d'une classe de LP dans un établissement, ce qui veut dire plutôt des BMP que des postes.

je suis désolée de te contredire. J'ai été affectée en poste fixe en lycée pro pourtant certifiée. Il semblerait que dorénavant un décret le permette. De fait un certifié est apte à enseigner en lycée au sens général du terme, qu'il soit technologique, général ou professionnel. J'ai voulu contesté mon affectation mais je suis obligée de m.y résoudre jusqu'à obtenir assez de points pour partir. Maintenant, je ne dénigre absolument pas le lycée pro et mes collègues CAPLP qui font un énorme boulot. Je regrette seulement n'avoir pas été formée pour faire face à ce genre de public, car force est de reconnaître qu'ils sont très difficiles et qu'ils nécessitent une pédagogie bien adaptée. Je n'ai toujours pas trouvé la solution, et je n'ai jamais autant déprimé depuis que j'enseigne en lycée pro.

Ah, mais je te rassure - ou peut-être pas dans le cas présent Evil or Very Mad - nous non plus !!
année de stagiairisation, 18h direct dans le grand bain diable
et même du temps où il y avait encore un semblant de formation IUFM je ne crois qu'il y ait eu de cours sur une pédagogie axée LP Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 3795679266

ALors une question Ninfa. Est-ce que c'est possible car sur tes voeux tu avais mis "tout type établissement" ? ou alors tu t'y es retrouvée sans cela ?

Les PLP pourraient maintenant par contre enseigner en BTS je crois, m'a-t-on dit. Mais je n'ai pas vérifié.
En tout cas la situation n'est pas logique.

En plus cela pose un problème puisqu'un poste PLP est bivalent. Si tu as une matière et pas une autre cela peut déséquilibrer la répartition des classes entre les collègues, bien involontairement de ta part.
Je prends un exemple, dans mon cas (lettres histoire). Si on place un LM (par exemple) en LP il va demander à ne faire que du français et donc conduire à séparer histoire-géo et français, obligeant involontairement ses collègues à être relégués en histoire-géo et à "boucher les trous". Ceci n'est pas acceptable et en tant que coordinateur je ne pourrais l'accepter que sur une affectation provisoire et pas pour une affectation en poste fixe. Cela veut dire : les deux matières à enseigner.

L'affectation par ton rectorat est scandaleuse, surtout se fait au mépris total du prof et de sa formation.
De plus, comme tu le soulignes, elle ne respecte pas non plus les élèves puisque plaçant une personne qui n'a pas le concours prévu pour leur enseigner.
avatar
Cath
Bon génie

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Cath le Dim 14 Avr 2013 - 13:28
Oui, Jacq, j'enseigne depuis cette année en BTS, dans un CFA public, avec mon statut de PLP.
WonderWoman
WonderWoman
Prophète

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par WonderWoman le Dim 14 Avr 2013 - 14:16
@Ninfa a écrit:
@Jacq a écrit:Un certifié peut refuser d'enseigner en LP ou dans une classe de LP, son statut le lui permet.
Après cela dépend des pressions du CdE : "sinon on supprime votre poste".
Mais il demeure que cela reste un choix, un choix qui se fait effectivement au détriment des PLP.
Après je crois que le cas cité était celui d'une classe de LP dans un établissement, ce qui veut dire plutôt des BMP que des postes.

je suis désolée de te contredire. J'ai été affectée en poste fixe en lycée pro pourtant certifiée. Il semblerait que dorénavant un décret le permette. De fait un certifié est apte à enseigner en lycée au sens général du terme, qu'il soit technologique, général ou professionnel. J'ai voulu contesté mon affectation mais je suis obligée de m.y résoudre jusqu'à obtenir assez de points pour partir. Maintenant, je ne dénigre absolument pas le lycée pro et mes collègues CAPLP qui font un énorme boulot. Je regrette seulement n'avoir pas été formée pour faire face à ce genre de public, car force est de reconnaître qu'ils sont très difficiles et qu'ils nécessitent une pédagogie bien adaptée. Je n'ai toujours pas trouvé la solution, et je n'ai jamais autant déprimé depuis que j'enseigne en lycée pro.
Je te rassure, on a pas été plus formé en passant le CAPLP !

_________________

Mes bijoux fantaisie : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

"Boys, Boys, its a sweet thing
Boys, Boys, its a sweet thing, sweet thing
If you want it, Boys, get it here, thing
'Cause hope, Boys, is a cheap thing, cheap thing"
WonderWoman
WonderWoman
Prophète

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par WonderWoman le Dim 14 Avr 2013 - 14:19
En fait, le pb de ces nominations de certifiés en LP, c'est que ça bloque complètement le mouvement des PLP. (les CAPA et CAPN des PLP ont toujours lieu en dernier)
Et en fait, personne n'est content de cette situation ...
On peut enseigner en BTS, pour des matières techonologiques, me semble-t-il. En tous cas, sur des postes à profil, c'est certain.

_________________

Mes bijoux fantaisie : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

"Boys, Boys, its a sweet thing
Boys, Boys, its a sweet thing, sweet thing
If you want it, Boys, get it here, thing
'Cause hope, Boys, is a cheap thing, cheap thing"
avatar
Ninfa
Niveau 9

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Ninfa le Dim 14 Avr 2013 - 14:37
@Jacq a écrit:
@Malaca a écrit:
@Ninfa a écrit:
@Jacq a écrit:Un certifié peut refuser d'enseigner en LP ou dans une classe de LP, son statut le lui permet.
Après cela dépend des pressions du CdE : "sinon on supprime votre poste".
Mais il demeure que cela reste un choix, un choix qui se fait effectivement au détriment des PLP.
Après je crois que le cas cité était celui d'une classe de LP dans un établissement, ce qui veut dire plutôt des BMP que des postes.

je suis désolée de te contredire. J'ai été affectée en poste fixe en lycée pro pourtant certifiée. Il semblerait que dorénavant un décret le permette. De fait un certifié est apte à enseigner en lycée au sens général du terme, qu'il soit technologique, général ou professionnel. J'ai voulu contesté mon affectation mais je suis obligée de m.y résoudre jusqu'à obtenir assez de points pour partir. Maintenant, je ne dénigre absolument pas le lycée pro et mes collègues CAPLP qui font un énorme boulot. Je regrette seulement n'avoir pas été formée pour faire face à ce genre de public, car force est de reconnaître qu'ils sont très difficiles et qu'ils nécessitent une pédagogie bien adaptée. Je n'ai toujours pas trouvé la solution, et je n'ai jamais autant déprimé depuis que j'enseigne en lycée pro.

Ah, mais je te rassure - ou peut-être pas dans le cas présent Evil or Very Mad - nous non plus !!
année de stagiairisation, 18h direct dans le grand bain diable
et même du temps où il y avait encore un semblant de formation IUFM je ne crois qu'il y ait eu de cours sur une pédagogie axée LP Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 3795679266

ALors une question Ninfa. Est-ce que c'est possible car sur tes voeux tu avais mis "tout type établissement" ? ou alors tu t'y es retrouvée sans cela ?

Les PLP pourraient maintenant par contre enseigner en BTS je crois, m'a-t-on dit. Mais je n'ai pas vérifié.
En tout cas la situation n'est pas logique.

En plus cela pose un problème puisqu'un poste PLP est bivalent. Si tu as une matière et pas une autre cela peut déséquilibrer la répartition des classes entre les collègues, bien involontairement de ta part.
Je prends un exemple, dans mon cas (lettres histoire). Si on place un LM (par exemple) en LP il va demander à ne faire que du français et donc conduire à séparer histoire-géo et français, obligeant involontairement ses collègues à être relégués en histoire-géo et à "boucher les trous". Ceci n'est pas acceptable et en tant que coordinateur je ne pourrais l'accepter que sur une affectation provisoire et pas pour une affectation en poste fixe. Cela veut dire : les deux matières à enseigner.

L'affectation par ton rectorat est scandaleuse, surtout se fait au mépris total du prof et de sa formation.
De plus, comme tu le soulignes, elle ne respecte pas non plus les élèves puisque plaçant une personne qui n'a pas le concours prévu pour leur enseigner.


Non je n'avais pas sélectionné tout type d'établissement. Le souci est que dans ma matière (j'enseigne l'espagnol) le CAPLP n'a pas été reconduit depuis des années. Les Rectorats font donc pression pour qu'on accepte puisqu'il n'y a pas tant de collègues PLP Lettres-espagnol et donc beaucoup de postes vacants en raison de la réforme du bac pro 3 ans.

Pour le contenu des programmes, j'ai du m'adapter, fouiller sur le net pour avoir un semblant d'informations et je trouve cela scandaleux. Idem pour le Bac, chacun fait un peu sa cuisine. Je suis la seule collègue d'espagnol, autant dire que je me sens bien seule mais surtout démunie face au niveau de mes Terminales qui est plus faible que celui des 2ndes. Les exigences du bac ne sont pas du tout à leur portée ! C'est illusoire ! Bref, pour la première fois en 4 ans je suis en réelle souffrance professionnelle car rien ne marche et je me suis découragée. Autant dire que si je ne parviens pas à muter, je rendrais mon tablier parce que trop c'est trop. Ajouter à cela un public plus que difficile et une administration qui ne soutien pas ses enseignants et vous obtenez une ambiance morose où tout le monde fait sa journée sans trop y croire.
Jacq
Jacq
Vénérable

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Jacq le Dim 14 Avr 2013 - 17:03
Oui, et malheureusement nous en revenons aux belles réformes mises en place de façon bâclée par Chatel : bac pro trois ans. LV2 obligatoire sans même penser qu'il n'y a plus de prof pour l'enseigner. Et oui mais il fallait que Sarko boucle ses réformes pour 2012, tant pis pour les collègues et les élèves.

Effectivement Ninfa ta situation n'est pas agréable. Des classes de LP pas toujours faciles, à Créteil qui n'est pas toujours tout rose non plus, en dehors de ton concours, avec en plus des élèves souvent encore plus en difficulté dans cette matière que dans les autres, matière qu'ils jugent en plus souvent très très très secondaire, et tout cela (vu ton âge) pour débuter !

Si l'EN veut dégouter les jeunes collègues y a pas mieux c'est certain.
avatar
Cath
Bon génie

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Cath le Dim 14 Avr 2013 - 18:01
@WonderWoman a écrit:
On peut enseigner en BTS, pour des matières techonologiques, me semble-t-il. En tous cas, sur des postes à profil, c'est certain.

Non, tous les PLP le peuvent. (suis en lettres-histoire).
Ce qui est logique car le BTS devient la poursuite d'études de nos bac pro.

Pour ce qui est de l'espagnol, on a le cas chez nous d'une certifiée tzr.
Mais elle se plait beaucoup et demande sa reconduction tous les ans.
Catalunya
Catalunya
Expert

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Catalunya le Dim 14 Avr 2013 - 18:16
@Ninfa a écrit:
@Jacq a écrit:Un certifié peut refuser d'enseigner en LP ou dans une classe de LP, son statut le lui permet.
Après cela dépend des pressions du CdE : "sinon on supprime votre poste".
Mais il demeure que cela reste un choix, un choix qui se fait effectivement au détriment des PLP.
Après je crois que le cas cité était celui d'une classe de LP dans un établissement, ce qui veut dire plutôt des BMP que des postes.

je suis désolée de te contredire. J'ai été affectée en poste fixe en lycée pro pourtant certifiée. Il semblerait que dorénavant un décret le permette. De fait un certifié est apte à enseigner en lycée au sens général du terme, qu'il soit technologique, général ou professionnel. J'ai voulu contesté mon affectation mais je suis obligée de m.y résoudre jusqu'à obtenir assez de points pour partir. Maintenant, je ne dénigre absolument pas le lycée pro et mes collègues CAPLP qui font un énorme boulot. Je regrette seulement n'avoir pas été formée pour faire face à ce genre de public, car force est de reconnaître qu'ils sont très difficiles et qu'ils nécessitent une pédagogie bien adaptée. Je n'ai toujours pas trouvé la solution, et je n'ai jamais autant déprimé depuis que j'enseigne en lycée pro.
moi aussi 19h en LP en étant certifié. Mais je m'y fais, car j'ai un emploi du temps aves 15 heures sur les 2 premiers jours donc le mardi soir, je suis léger, sans compter les stages qui enlèvent des heures. Après le public est souvent difficile, mais j'essaie de le prendre avec philosophie...
On verra l'an prchain, je sens le coup de Trafalgar, ils vont me reconduire à tous les coups...Heureusement que les collègues sont géniaux
Jacq
Jacq
Vénérable

Nos cours en lycée pro, c'est de la  "garderie" - Page 4 Empty Re: Nos cours en lycée pro, c'est de la "garderie"

par Jacq le Dim 14 Avr 2013 - 18:39
Chez nous les heures d'espagnol étaient effectuées par les collègues du général qui se les partageaient. Cela permettait à chacun d'avoir deux heures mais pas plus. Depuis ils ont refusé, ils en avaient assez de nos classes.
Un poste a donc été supprimé au LG et un poste de Lettres-esp crée. Il est non pourvu (merci Chatel). C'est un collègue contractuel, sans formation, qui a donc toutes les heures et qui lui aussi souffre du niveau et de l'attitude des élèves.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum