Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sur quels faits les élèves sont-ils exclus définitivement chez vous? (collèges et lycées)

21% 21% 
[ 11 ]
62% 62% 
[ 32 ]
2% 2% 
[ 1 ]
12% 12% 
[ 6 ]
3% 3% 
[ 2 ]
 
Total des votes : 52

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Finrod le Sam 13 Avr 2013 - 20:52

La seule exclusion définitive que j'ai vu fut pour un feu d'artifice (fortement létal) lancé depuis la cours dans les couloirs et qui est passé à moins d'un mètre d'un élève.

Tous les exemples que je cite en dessous concerne des établissements calmes, non ZEP et ils ont été collectés sur très peu d'entre eux (3 en tout) en très peu de temps (2 ans grosso modo).

De la Vodka dans la cours - > Rien
Des poubelles incendiées -> qq jours d'exclusion
Vente de cigarette au marché noir -> Rien
Destruction des panneaux indicatifs "sortie de secours" neufs ayant couté plus de 600 euros -> Rien
Vols de matériel informatique -> Rien
Se prendre une cuite pour infosup et dégueuler dans le bus - > Une semaine d'exclusion (ou 3 jours je sais plus...)
Casser une côte à un CPE : Une semaine d'exclusion.
Mettre un coup de poing à un cuisinier -< Une semaine d'exclusion (et le cuisiner qui a rendu une gifle s'est fait virer)

normalement je quitte définitivement le secondaire pur le sup dans une semaine - il me tarde.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Lilypims le Sam 13 Avr 2013 - 20:56

@Finrod a écrit:La seule exclusion définitive que j'ai vu fut pour un feu d'artifice (fortement létal) lancé depuis la cours dans les couloirs et qui est passé à moins d'un mètre d'un élève.

Tous les exemples que je cite en dessous concerne des établissements calmes, non ZEP et ils ont été collectés sur très peu d'entre eux (3 en tout) en très peu de temps (2 ans grosso modo).

De la Vodka dans la cours - > Rien
Des poubelles incendiées -> qq jours d'exclusion
Vente de cigarette au marché noir -> Rien
Destruction des panneaux indicatifs "sortie de secours" neufs ayant couté plus de 600 euros -> Rien
Vols de matériel informatique -> Rien
Se prendre une cuite pour infosup et dégueuler dans le bus - > Une semaine d'exclusion (ou 3 jours je sais plus...)
Casser une côte à un CPE : Une semaine d'exclusion.
Mettre un coup de poing à un cuisinier -< Une semaine d'exclusion (et le cuisiner qui a rendu une gifle s'est fait virer)

normalement je quitte définitivement le secondaire pur le sup dans une semaine - il me tarde.

Mais comment est-ce possible ?

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Numéro 6 le Sam 13 Avr 2013 - 23:47

@kiwi a écrit:
@Numéro 6 a écrit:Les motifs de conseil de discipline ne peuvent en principe être autre chose qu'un acte clairement défini ce qui exclus les "pacages" de type "accumulation de" ou s'est "montré insolent"....

+1. C'est pourquoi on attend un acte ne respectant pas le RI et suffisamment grave (mais pas tant que ça en fait) pour virer un élève dans ce cas. En réalité, le motif n'est qu'un prétexte à la tenue du conseil de discipline. La vraie raison c'est "l'ensemble de son oeuvre".

C'est une tentation... qu'il faut éviter autant que faire se peut... les conseils de disciplines sont non seulement des actes éducatifs, mais des actes emblématiques de la justice et du droit... pas des règlements de compte.
Le droit, la réglementation doivent être respectés, non seulement dans la forme, mais aussi dans l'esprit.

https://twitter.com/SortirDuVillage

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Numéro 6 le Sam 13 Avr 2013 - 23:54

Oriane a écrit:Ben, et moi, alors? No J'ai pas pu voter, parce que chez moi, les exclusions définitives, y'a pas!
C'est voulu, c'est délibéré: une journée d'exclusion-inclusion pour une bagarre.
Rien pour des insultes envers les professeurs ou les ATOS...Rien pour des absences injustifiées répétées à l'infini (les élèves vont et viennent à leur guise).
Certains anciens se souviennent pourtant, et nous racontent, telle ou telle exclusion définitive, autrefois, il y a longtemps, et nous ouvrons de grands yeux, ne croyant qu'à moitié à ces récits fabuleux, mais en redemandant toujours et encore!
Bref, ce lycée est un innommable bordel, et je me demande vraiment comment tout cela va finir.

Ne pas oublier que le CDE ne décide que si au cours du conseil de discipline il y a égalité entre deux propositions dont une peut être le renvoi. La décision se prend sur vote des représentants des personnels, des élèves et des parents. Donc si la situation dans votre établissement ne vous convient pas... postulez pour le CA et le conseil de discipline...

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Ergo le Sam 13 Avr 2013 - 23:58

Le problème, c'est qu'il n'y a pas de solution.

Un acte isolé qui entraîne un conseil de discipline peut aboutir à un appel parce qu'il n'y avait pas d'antécédent etc.

L'exclusion pour accumulation n'est pas une solution mais le maintien de l'élève dans son collège d'origine non plus.

Et bien sûr, il y a le cas des élèves qui cumulent plusieurs exclusions définitives déjà en 6e ou en 5e...

Pour nous, très clairement, l'exclusion définitive pour mettre l'élève dans le collège d'à côté ou du "centre", c'est inutile: ils rencontrent les mêmes problèmes et le collège du centre a encore moins de moyens que le nôtre, qui en a également moins que celui d'à côté...

Si c'est pour placer un élève dans la même ambiance que celle dont il vient, ça n'aide pas...et j'ai l'impression qu'il est assez rare de mettre ces élèves dans de meilleurs collèges que celui dont ils sont exclus. No

@Numéro 6: oui pour les décisions en Conseil de Dis mais encore faut-il qu'il y ait conseil de dis...j'imagine que tous les collègues ne font pas de demande écrite si le chef dit "non" à la saisine.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Numéro 6 le Dim 14 Avr 2013 - 0:33

@Ergo a écrit:Le problème, c'est qu'il n'y a pas de solution.

Un acte isolé qui entraîne un conseil de discipline peut aboutir à un appel parce qu'il n'y avait pas d'antécédent etc.

L'exclusion pour accumulation n'est pas une solution mais le maintien de l'élève dans son collège d'origine non plus.

Et bien sûr, il y a le cas des élèves qui cumulent plusieurs exclusions définitives déjà en 6e ou en 5e...

Pour nous, très clairement, l'exclusion définitive pour mettre l'élève dans le collège d'à côté ou du "centre", c'est inutile: ils rencontrent les mêmes problèmes et le collège du centre a encore moins de moyens que le nôtre, qui en a également moins que celui d'à côté...

Si c'est pour placer un élève dans la même ambiance que celle dont il vient, ça n'aide pas...et j'ai l'impression qu'il est assez rare de mettre ces élèves dans de meilleurs collèges que celui dont ils sont exclus. No

@Numéro 6: oui pour les décisions en Conseil de Dis mais encore faut-il qu'il y ait conseil de dis...j'imagine que tous les collègues ne font pas de demande écrite si le chef dit "non" à la saisine.

Oui, il est vrai que même avec une demande écrite, c'est le CDE qui décide de la tenue du conseil ou non. Maintenant celle ci est légalement obligatoire en cas d'agression physique ou verbale d'un adulte (mais même là, les choses ne sont pas toujours très claires).
D'une manière générale, lourder un môme, c'est pas génial. Mais le CDE ne peut "jouer" qu'avec une équipe, surtout dans les établissements difficiles, son bouleau c'est de "moyenner" et donc de tenir compte de l'avis de tous.

https://twitter.com/SortirDuVillage

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Finrod le Dim 14 Avr 2013 - 0:45

Une procédure disciplinaire est obligatoire en cas d'agression verbale mais je n'ai jamais lu que cela devait forcément prendre la forme d'un conseil de discipline.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Lefteris le Dim 14 Avr 2013 - 0:49

@Numéro 6 a écrit:
@Ergo a écrit:Le problème, c'est qu'il n'y a pas de solution.

Un acte isolé qui entraîne un conseil de discipline peut aboutir à un appel parce qu'il n'y avait pas d'antécédent etc.

L'exclusion pour accumulation n'est pas une solution mais le maintien de l'élève dans son collège d'origine non plus.

Et bien sûr, il y a le cas des élèves qui cumulent plusieurs exclusions définitives déjà en 6e ou en 5e...

Pour nous, très clairement, l'exclusion définitive pour mettre l'élève dans le collège d'à côté ou du "centre", c'est inutile: ils rencontrent les mêmes problèmes et le collège du centre a encore moins de moyens que le nôtre, qui en a également moins que celui d'à côté...

Si c'est pour placer un élève dans la même ambiance que celle dont il vient, ça n'aide pas...et j'ai l'impression qu'il est assez rare de mettre ces élèves dans de meilleurs collèges que celui dont ils sont exclus. No

@Numéro 6: oui pour les décisions en Conseil de Dis mais encore faut-il qu'il y ait conseil de dis...j'imagine que tous les collègues ne font pas de demande écrite si le chef dit "non" à la saisine.

Oui, il est vrai que même avec une demande écrite, c'est le CDE qui décide de la tenue du conseil ou non. Maintenant celle ci est légalement obligatoire en cas d'agression physique ou verbale d'un adulte (mais même là, les choses ne sont pas toujours très claires).
D'une manière générale, lourder un môme, c'est pas génial. Mais le CDE ne peut "jouer" qu'avec une équipe, surtout dans les établissements difficiles, son bouleau c'est de "moyenner" et donc de tenir compte de l'avis de tous.

https://twitter.com/SortirDuVillage
Exclure n'est peut-être pas la panacée, mais ça fait aussi peur à quelques uns, qui sont suiveurs, mais qui en réfléchissant un peu n'ont pas envie de quitter leur biotope. Et l'exclu hésite parfois à recommencer tout de suite ses ##### ries , il doit retrouver ses marques, ça fait un temps de répit. Dans une de mes classes , on en est à trois départs, trois arrivées , et je peux dire que ça a fait baisser la pression , et après chaque départ on a une semaine ou deux très tranquille. Dans les arrivées, un ne vient pas, l'autre de temps en temps et roupille , on a la paix et on respire un peu.

En cas d'agression physique, de toute manière, il y a toujours le dépôt de plainte, la question se pose moins. La question de l'exclusion se pose surtout pour les actes qui perturbent au quotidien les cours.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Numéro 6 le Dim 14 Avr 2013 - 1:06

@Finrod a écrit:Une procédure disciplinaire est obligatoire en cas d'agression verbale mais je n'ai jamais lu que cela devait forcément prendre la forme d'un conseil de discipline.

Oui c'est vrai on parle de sanction ce qui peut recouvrir les exclusions temporaires.

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Fesseur Pro le Dim 14 Avr 2013 - 1:15

@Numéro 6 a écrit: son bouleau c'est de "moyenner" ...
Pour certains, c'est même une raison d'hêtre.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Numéro 6 le Dim 14 Avr 2013 - 1:17

@Fesseur Pro a écrit:
@Numéro 6 a écrit: son bouleau c'est de "moyenner" ...
Pour certains, c'est même une raison d'hêtre.

Merci de la correction....

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par MelanieSLB le Dim 14 Avr 2013 - 10:04

@Finrod a écrit:Une procédure disciplinaire est obligatoire en cas d'agression verbale mais je n'ai jamais lu que cela devait forcément prendre la forme d'un conseil de discipline.
Ça ne fait pas très longtemps, mais c'est maintenant le cas:

@MelanieSLB a écrit:
Le BO du 25 ou28 (je ne sais plus)/08/2011 est précieux,
.



_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .
La Réforme du Collège en Clair a aussi sa page Facebook !

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)

MelanieSLB
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par InvitéO le Dim 14 Avr 2013 - 10:30

@Numéro 6 a écrit:
Oriane a écrit:Ben, et moi, alors? No J'ai pas pu voter, parce que chez moi, les exclusions définitives, y'a pas!
C'est voulu, c'est délibéré: une journée d'exclusion-inclusion pour une bagarre.
Rien pour des insultes envers les professeurs ou les ATOS...Rien pour des absences injustifiées répétées à l'infini (les élèves vont et viennent à leur guise).
Certains anciens se souviennent pourtant, et nous racontent, telle ou telle exclusion définitive, autrefois, il y a longtemps, et nous ouvrons de grands yeux, ne croyant qu'à moitié à ces récits fabuleux, mais en redemandant toujours et encore!
Bref, ce lycée est un innommable bordel, et je me demande vraiment comment tout cela va finir.

Ne pas oublier que le CDE ne décide que si au cours du conseil de discipline il y a égalité entre deux propositions dont une peut être le renvoi. La décision se prend sur vote des représentants des personnels, des élèves et des parents. Donc si la situation dans votre établissement ne vous convient pas... postulez pour le CA et le conseil de discipline...

J'ai une idée qu'elle est meilleure encore:je me casse!
Sinon, je ne comprends pas en quoi le fait de postuler pour un conseil de discipline qui n'est jamais convoqué changerait quoi que ce soit? scratch

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]

InvitéO
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Finrod le Dim 14 Avr 2013 - 10:43

@MelanieSLB a écrit:
@Finrod a écrit:Une procédure disciplinaire est obligatoire en cas d'agression verbale mais je n'ai jamais lu que cela devait forcément prendre la forme d'un conseil de discipline.
Ça ne fait pas très longtemps, mais c'est maintenant le cas:

Comme indiqué par numéro 6 plus haut après moi, le conseil de discipline n'est obligatoire qu'en cas de violence physique. C'est important dans certains établissements lorsque même ce qui est de droit, le CDE rechigne à le donner.

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par nuages le Dim 14 Avr 2013 - 17:17

Dans notre établissement les exclusions définitives sont rarissimes et sont prononcées pour mise en danger d'autrui. Une élève de seconde déséquilibrée a été exclue définitivement (à l'issue d'un conseil de discipline où elle a été odieuse) pour avoir frappé l'infirmière de l'établissement ; auparavant, pour toutes sortes de comportements irrespectueux, y compris insultes réitérées , elle avait eu des exclusions temporaires (après commission éducative) .

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par corisandiane le Dim 14 Avr 2013 - 17:23

Suspect chez nous, je crois bien qu'il faudrait vraiment un meurtre pour en arriver à une exclusion définitive. Déja, des insultes de profs sont presque banales et ne donnent lieu à presque rien, 1 journée d'exclusion est déja du luxe, quand ce n'est pas 1 heure de colle, et récemment j'ai appris qu'une agression physique contre un personnel n'avait même pas donné lieu à la convovation du CD. Il n'y a eu aucun CD depuis le début de l'année chez nous. Bref, presque rien ne justifie une exclusion définitive chez nous.

corisandiane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par corisandiane le Dim 14 Avr 2013 - 17:27

@Finrod a écrit:Une procédure disciplinaire est obligatoire en cas d'agression verbale mais je n'ai jamais lu que cela devait forcément prendre la forme d'un conseil de discipline.
Suspect oui, mais quand ça se passe juste entre l'élève et toi, tout dépend de l'attitude du CDE. Quand tu as un CDE qui te dit "madame X, on ne peut pas sanctionner cette insulte, car vous, vous dites que l'élève vous a traitée de grosse p...., mais l'élève dit qu'il n'a jamais dit ça. Donc à partir de la, on ne peut pas sanctionner" , tu es complétement décrédibilisée devant les élèves. Il leur suffit de nier quand ça se passe seul à seul, ou avec leurs copains, et le tour est joué.

corisandiane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par corisandiane le Dim 14 Avr 2013 - 17:29

en clair, je n'ai jamais vu une seule exclusion définitive dans ce collège depuis qu'il y a ce CDE en poste. Et cette année, aucun CD!

corisandiane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par corisandiane le Dim 14 Avr 2013 - 17:29

et je précise que pourtant, des manquements graves, il y en a eu!

corisandiane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Raoul Volfoni le Dim 14 Avr 2013 - 17:54

Je parle pour mon lycée de l'an dernier, car j'ai passé trop peu de temps dans celui de cette année pour savoir.
Les seuls cas d'exclusion définitive que je connaisse sont liés à une agression sexuelle commise en groupe sur un autre élève. Le rectorat a d'ailleurs cassé en partie cette exclusion et réintégré l'un des agresseurs dans la classe de la victime, sans que ni la victime ni les profs n'en soient d'ailleurs informés.
Sinon : sortir un couteau devant un prof : rien. Menaces contre un prof : rien. Insultes et projectiles contre un prof : rien. Sécher son stage (lycée pro) : rien. Partir de son cours pour aller mettre le souk dans un autre cours un étage au-dessus : rien. Vol de matériel en classe : rien. Je continue ? No

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par corisandiane le Dim 14 Avr 2013 - 18:50

@Raoul Volfoni a écrit:Je parle pour mon lycée de l'an dernier, car j'ai passé trop peu de temps dans celui de cette année pour savoir.
Les seuls cas d'exclusion définitive que je connaisse sont liés à une agression sexuelle commise en groupe sur un autre élève. Le rectorat a d'ailleurs cassé en partie cette exclusion et réintégré l'un des agresseurs dans la classe de la victime, sans que ni la victime ni les profs n'en soient d'ailleurs informés.
Sinon : sortir un couteau devant un prof : rien. Menaces contre un prof : rien. Insultes et projectiles contre un prof : rien. Sécher son stage (lycée pro) : rien. Partir de son cours pour aller mettre le souk dans un autre cours un étage au-dessus : rien. Vol de matériel en classe : rien. Je continue ? No
pale ouiais ben ce n'est pas une exception mon établissement donc. ça fait vraiment peur de voir nos conditions de travail se dégrader comme ça. Quelles sont nos missions dans des établissements comme ça? Quand un IPR vient nous voir et qu'il nous parle de socle commun, pédagogie différenciée, TICE, etc...alors qu'au quotidien, du fait que nos CDE ne nous garantissent pas le minimum pour pouvoir enseigner, tout ce qu'on fait c'est 80% de gestion de classe, que devons nous dire à cet IPR?? Rien, bien sûr, parce qu'il le sait bien au fond, tout ça, mais qu'il fait semblant de ne pas le savoir.

corisandiane
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par User5899 le Dim 14 Avr 2013 - 21:02

@Fesseur Pro a écrit:
@Numéro 6 a écrit: son bouleau c'est de "moyenner" ...
Pour certains, c'est même une raison d'hêtre.
Ah ! Fol amour des lauriers Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Marie Laetitia le Mer 24 Avr 2013 - 11:07

Merci à tous pour vos réponses!
@MelanieSLB a écrit:
@Finrod a écrit:Une procédure disciplinaire est obligatoire en cas d'agression verbale mais je n'ai jamais lu que cela devait forcément prendre la forme d'un conseil de discipline.
Ça ne fait pas très longtemps, mais c'est maintenant le cas:

@MelanieSLB a écrit:
Le BO du 25 ou28 (je ne sais plus)/08/2011 est précieux,
.



et en particulier Mélanie et Ergo pour ces références que je vais lire et enregistrer avec soin...

@corisandiane a écrit:
@Raoul Volfoni a écrit:Je parle pour mon lycée de l'an dernier, car j'ai passé trop peu de temps dans celui de cette année pour savoir.
Les seuls cas d'exclusion définitive que je connaisse sont liés à une agression sexuelle commise en groupe sur un autre élève. Le rectorat a d'ailleurs cassé en partie cette exclusion et réintégré l'un des agresseurs dans la classe de la victime, sans que ni la victime ni les profs n'en soient d'ailleurs informés.
Sinon : sortir un couteau devant un prof : rien. Menaces contre un prof : rien. Insultes et projectiles contre un prof : rien. Sécher son stage (lycée pro) : rien. Partir de son cours pour aller mettre le souk dans un autre cours un étage au-dessus : rien. Vol de matériel en classe : rien. Je continue ? No
pale ouiais ben ce n'est pas une exception mon établissement donc. ça fait vraiment peur de voir nos conditions de travail se dégrader comme ça. Quelles sont nos missions dans des établissements comme ça? Quand un IPR vient nous voir et qu'il nous parle de socle commun, pédagogie différenciée, TICE, etc...alors qu'au quotidien, du fait que nos CDE ne nous garantissent pas le minimum pour pouvoir enseigner, tout ce qu'on fait c'est 80% de gestion de classe, que devons nous dire à cet IPR?? Rien, bien sûr, parce qu'il le sait bien au fond, tout ça, mais qu'il fait semblant de ne pas le savoir.

Oui, c'est exactement cela. Avec au passage une majorité d'élèves qui ne peut pas recevoir ce à quoi ils ont droit, à cause de quelques-uns qui ne peuvent plus suivre depuis longtemps, des gamins que l'on désespère en leur demandant des choses qui les dépassent, que l'on prive de repères en passant l'éponge sur des fautes diverses, dont ils finiront pas payer le prix un jour (c'est sans doute cela, le pire)... No

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par Olympias le Jeu 25 Avr 2013 - 0:09

@Raoul Volfoni a écrit:Je parle pour mon lycée de l'an dernier, car j'ai passé trop peu de temps dans celui de cette année pour savoir.
Les seuls cas d'exclusion définitive que je connaisse sont liés à une agression sexuelle commise en groupe sur un autre élève. Le rectorat a d'ailleurs cassé en partie cette exclusion et réintégré l'un des agresseurs dans la classe de la victime, sans que ni la victime ni les profs n'en soient d'ailleurs informés.
Sinon : sortir un couteau devant un prof : rien. Menaces contre un prof : rien. Insultes et projectiles contre un prof : rien. Sécher son stage (lycée pro) : rien. Partir de son cours pour aller mettre le souk dans un autre cours un étage au-dessus : rien. Vol de matériel en classe : rien. Je continue ? No

Ca fait peur... furieux Mais la morale Peillonesque va très vite régler tous ces problèmes....

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les motifs d'exclusion définitive dans vos établissements

Message par albertine02 le Jeu 25 Avr 2013 - 0:11

@Olympias a écrit:
@Raoul Volfoni a écrit:Je parle pour mon lycée de l'an dernier, car j'ai passé trop peu de temps dans celui de cette année pour savoir.
Les seuls cas d'exclusion définitive que je connaisse sont liés à une agression sexuelle commise en groupe sur un autre élève. Le rectorat a d'ailleurs cassé en partie cette exclusion et réintégré l'un des agresseurs dans la classe de la victime, sans que ni la victime ni les profs n'en soient d'ailleurs informés.
Sinon : sortir un couteau devant un prof : rien. Menaces contre un prof : rien. Insultes et projectiles contre un prof : rien. Sécher son stage (lycée pro) : rien. Partir de son cours pour aller mettre le souk dans un autre cours un étage au-dessus : rien. Vol de matériel en classe : rien. Je continue ? No

Ca fait peur... furieux Mais la morale Peillonesque va très vite régler tous ces problèmes....

ah oui...Moi aussi il me tarde.....

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum