BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par Docteur OX le Ven 12 Avr 2013 - 12:06

http://classes.blogs.liberation.fr/soule/2013/04/bts-hotellerie-restauration-pour-lyceens-pros-et-technos-.html


Qui a dit que les enseignants étaient las et désabusés ? Katell Moullet est la preuve du contraire. Prof en BTS hôtellerie restauration à Auxerre, elle se démène pour faire connaître sa formation et ses élèves qui l'épatent. Un cas exemplaire pour la ministre Geneviève Fioraso qui s'est fixée pour priorité de faire réussir les bacheliers pros et technos.

Professeur d'éco-gestion depuis 15 ans, Katell Moullet enseigne depuis novembre au Lycée des métiers Vauban d'Auxerre, dans l'Yonne, en BTS Hôtellerie Restauration option B art culinaire, arts de la table et du service.

"J'ai face à moi chaque jour des étudiants passionnés, faibles parfois, mais toujours volontaires, animés d’une vraie volonté de progresser, écrit-elle dans son mail, passion dont pas assez de personnes n'ont idée... Des jeunes qui peuvent bosser 40 heures par semaine, créer une soirée d'application le mercredi soir de bout en bout, sortir s'amuser derrière, et être en cours ce matin à huit heures, chemise blanche et cravate, jupe droite et chemisier.

La prof pleine d'enthousiasme voulait faire venir des journalistes à la soirée de gala organisée le 10 avril dans son lycée - le chef "Michel Roth nous fait l'honneur d'en être le parrain".

"Je cherche des contacts, réalisateurs, journalistes de la presse locale, nationale, tv locale, nationale, internet, blogueur, communicants, qui pourraient venir faire un reportage, publier un article, tout ce qui est possible sur cette soirée, sur mes étudiants, sur ces jeunes qui s'apprêtent à rentrer dans un métier où il faut travailler 60 heures par semaine pour réussir et qui parfois partent de loin, qui sont l'image même ce que devrait être l'égalité des chances dans l'Education Nationale.

"De jeunes cuisiniers, ou serveurs, se retrouvent à gérer de A à Z une soirée de 75 couverts, en concevant le menu, la déco, les ratios, la profitabilité, en faisant les commandes, analysant leurs pertes, avec un objectif de bénéfice.

"Je voudrais en profiter pour montrer à quelle point cette filière est méconnue par les parents, et les jeunes pensant qu'il faut être passionné de cuisine, alors que ce sont aussi les métiers de salle, et d'étages, le management hôtelier, la gestion, le marketing..."
Ce BTS, créé il y a trois ans au lycée Vauban, présente deux particularités. Il est implanté en lycée professionnel, et accueille pour moitié des élèves du bac pro Cuisine et des élèves du bac techno hôtelier. Enfin, les trois quarts (23) sont en formation initiale et les autres (6) en contrat de professionnalisation.

"Nous faisons réussir TOUS nos élèves de la même manière, assure l'enseignante. Je serais bien incapable de dire qui vient d'où sans y réfléchir.

"De plus, ce BTS permet aux étudiants de se donner les moyens de leurs ambitions : un certain nombre d’élèves du lycée n’aurait pas les moyens financiers de partir étudier ailleurs, l'Yonne étant un département quelque peu en difficulté socialement.

"Ces étudiants sont à mes yeux un modèle de ce que devraient être les sections BTS tertiaire : respect, valeur, discipline, envie, des étudiants professionnels jusqu'au bout de ongles.

"Après un xième reportage sur cet enseignement professionnel qui va mal, je voudrais montrer à quel point l'enseignement technologique et professionnel hôtelier est une filière de réussite et d'excellence, pourvoyeuse d'emploi et d'épanouissement personnel.

"J'ai vu des élèves de seconde Tech ou Pro changer de semaine en semaine, des gamins sans repère qui apprennent grâce aussi à des enseignants passionnés, rigueur et sens de l'effort, qui trouvent un but."

Reste que cet exemple ne peut être généralisé. L'hôtellerie restauration est une spécialité très particulière qui se prête particulièrement bien aux filières professionnelles et technologiques.

Le problème demeure les filières professionnelles, et dans une moindre mesure technologiques, qui ne préparent à aucune formation du supérieur et qui n'assurent pas non plus de débouchés sur le marché du travail. La ministre de l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso et son collègue de l'Education nationale Vincent Peillon savent qu'ils ont encore bien du travail pour faire réussir tous ces lycéens qui espèraient qu'avec un bac, ils allaient s'insérer mais qui se sentent trompés à l'arrivée.


Docteur OX
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par roxanne le Ven 12 Avr 2013 - 12:43

Je ne supporte plus ces portaits de "super profs" qui se "défoncent, aiment leur métier" car c'est en opposition tacite ou pas avec les autres qui donc eux ne sont pas tout ça.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par Une passante le Ven 12 Avr 2013 - 13:34

et comme elle le dit elle-même, les étudiants sont motivés et très professionnels, ce qui est trèèèès loin d'être le cas partout !
Un bon prof ne peut pas faire grand chose avec des élèves sans aucune motivation...

Une passante
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par dandelion le Ven 12 Avr 2013 - 13:45

Oui, et surtout ce qui est bien c'est qu'on ne sélectionne pas à l'entrée dans les filières hôtellerie-restauration, et que les élèves absolument pas motivés style limaces y sont fréquemment envoyés.
Spoiler:
pas vrai
Que voici encore du journalisme de qualité!

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par Cath le Ven 12 Avr 2013 - 17:35

Effectivement.
Ces sections ont un très fort taux de pression.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par User5899 le Ven 12 Avr 2013 - 22:19

@Docteur OX a écrit:http://classes.blogs.liberation.fr/soule/2013/04/bts-hotellerie-restauration-pour-lyceens-pros-et-technos-.html


Qui a dit que les enseignants étaient las et désabusés ? Katell Moullet est la preuve du contraire. Prof en BTS hôtellerie restauration à Auxerre, elle se démène pour faire connaître sa formation et ses élèves qui l'épatent. Un cas exemplaire pour la ministre Geneviève Fioraso qui s'est fixée pour priorité de faire réussir les bacheliers pros et technos.

Professeur d'éco-gestion depuis 15 ans, Katell Moullet enseigne depuis novembre au Lycée des métiers Vauban d'Auxerre, dans l'Yonne, en BTS Hôtellerie Restauration option B art culinaire, arts de la table et du service.

"J'ai face à moi chaque jour des étudiants passionnés, faibles parfois, mais toujours volontaires, animés d’une vraie volonté de progresser, écrit-elle dans son mail, passion dont pas assez de personnes n'ont idée... Des jeunes qui peuvent bosser 40 heures par semaine, créer une soirée d'application le mercredi soir de bout en bout, sortir s'amuser derrière, et être en cours ce matin à huit heures, chemise blanche et cravate, jupe droite et chemisier.

La prof pleine d'enthousiasme voulait faire venir des journalistes à la soirée de gala organisée le 10 avril dans son lycée - le chef "Michel Roth nous fait l'honneur d'en être le parrain".

"Je cherche des contacts, réalisateurs, journalistes de la presse locale, nationale, tv locale, nationale, internet, blogueur, communicants, qui pourraient venir faire un reportage, publier un article, tout ce qui est possible sur cette soirée, sur mes étudiants, sur ces jeunes qui s'apprêtent à rentrer dans un métier où il faut travailler 60 heures par semaine pour réussir et qui parfois partent de loin, qui sont l'image même ce que devrait être l'égalité des chances dans l'Education Nationale.

"De jeunes cuisiniers, ou serveurs, se retrouvent à gérer de A à Z une soirée de 75 couverts, en concevant le menu, la déco, les ratios, la profitabilité, en faisant les commandes, analysant leurs pertes, avec un objectif de bénéfice.

"Je voudrais en profiter pour montrer à quelle point cette filière est méconnue par les parents, et les jeunes pensant qu'il faut être passionné de cuisine, alors que ce sont aussi les métiers de salle, et d'étages, le management hôtelier, la gestion, le marketing..."
Ce BTS, créé il y a trois ans au lycée Vauban, présente deux particularités. Il est implanté en lycée professionnel, et accueille pour moitié des élèves du bac pro Cuisine et des élèves du bac techno hôtelier. Enfin, les trois quarts (23) sont en formation initiale et les autres (6) en contrat de professionnalisation.

"Nous faisons réussir TOUS nos élèves de la même manière, assure l'enseignante. Je serais bien incapable de dire qui vient d'où sans y réfléchir.

"De plus, ce BTS permet aux étudiants de se donner les moyens de leurs ambitions : un certain nombre d’élèves du lycée n’aurait pas les moyens financiers de partir étudier ailleurs, l'Yonne étant un département quelque peu en difficulté socialement.

"Ces étudiants sont à mes yeux un modèle de ce que devraient être les sections BTS tertiaire : respect, valeur, discipline, envie, des étudiants professionnels jusqu'au bout de ongles.

"Après un xième reportage sur cet enseignement professionnel qui va mal, je voudrais montrer à quel point l'enseignement technologique et professionnel hôtelier est une filière de réussite et d'excellence, pourvoyeuse d'emploi et d'épanouissement personnel.

"J'ai vu des élèves de seconde Tech ou Pro changer de semaine en semaine, des gamins sans repère qui apprennent grâce aussi à des enseignants passionnés, rigueur et sens de l'effort, qui trouvent un but."

Reste que cet exemple ne peut être généralisé. L'hôtellerie restauration est une spécialité très particulière qui se prête particulièrement bien aux filières professionnelles et technologiques.

Le problème demeure les filières professionnelles, et dans une moindre mesure technologiques, qui ne préparent à aucune formation du supérieur et qui n'assurent pas non plus de débouchés sur le marché du travail. La ministre de l'Enseignement supérieur Geneviève Fioraso et son collègue de l'Education nationale Vincent Peillon savent qu'ils ont encore bien du travail pour faire réussir tous ces lycéens qui espèraient qu'avec un bac, ils allaient s'insérer mais qui se sentent trompés à l'arrivée.

Sleep Sleep Sleep

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par lucie prof le Ven 12 Avr 2013 - 22:21

Je vais lui envoyer mes bac pro Menuiserie ou mes pintades, elle va voir Fioraso!

_________________
2011-2012 : comptabilité : 2 1ère compta espagnol : 2 terminales maçonnerie et logistique


Professeur de Comptabilité et D'espagnol en LEP mais à partir de 2013 professeur d'espagnol !!!!!

lucie prof
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par WonderWoman le Ven 12 Avr 2013 - 22:23

@dandelion a écrit:Oui, et surtout ce qui est bien c'est qu'on ne sélectionne pas à l'entrée dans les filières hôtellerie-restauration, et que les élèves absolument pas motivés style limaces y sont fréquemment envoyés.
Spoiler:
pas vrai
Que voici encore du journalisme de qualité!
T'as pas eu mes CAP cuisine ...
qui se marraient de s'être intoxiqués les uns les autres parce qu'ils avaient nettoyé les casseroles avec du détergent ...
OU ENCORE
celui qui s'est tranché le pouce et qui a mis consciencieusement du sang partout me disant "madame, c'est de l'AAAAArt" Rolling Eyes

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par tango le Sam 13 Avr 2013 - 11:59

bah tu sais quand j'étais lycéenne un camarade en svt a avalé un caillot de sang lors d'une dissection d'un cœur de veau... lycée général. la connerie est universelle!

tango
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par ZazooNC le Mar 20 Jan 2015 - 2:05


Pas mal j'avoue !!

J'ai un garçon de CAP qui se cache partout dès qu'il peut dans la cuisine... Une fois je l'ai retrouvé allonger sous le plan de travail en inox...
Il faut dire que c'est un métier dur et méconnu des jeunes et que c'est de plus en plus difficile de leur faire accepter ce train de vie...
Pour ma part, ils ont l'exemple des parents qui ne bossent pas, touchent les alocs ou sont employés de mairie... Alors le rythme de l'hôtellerie. Sad

_________________
"sport quotidien"

ZazooNC
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par celitian le Mar 20 Jan 2015 - 9:08

@ZazooNC a écrit:
Pas mal j'avoue !!
J'ai un garçon de CAP qui se cache partout dès qu'il peut dans la cuisine... Une fois je l'ai retrouvé allonger sous le plan de travail en inox...
Il faut dire que c'est un métier dur et méconnu des jeunes et que c'est de plus en plus difficile de leur faire accepter ce train de vie...
Pour ma part, ils ont l'exemple des parents qui ne bossent pas, touchent les alocs ou sont employés de mairie... Alors le rythme de l'hôtellerie. Sad


Une remarque pas du tout exagérée.

Malheureusement, c'est exactement le discours que les élèves entendent de la part de certains collègues et, en très peu de temps, ils sont persuadés d'être les seuls à travailler (je vous raconte pas les propos sur les profs) et pire d'être l'élite de l'éducation nationale.

Certains ont un melon énorme....

Mais c'est vrai que ce sont des classes faciles (les BTS seulement) car aucun problème de comportement ou vraiment à la marge, mais, malheureusement, ils ne travaillent pas plus que les autres sections dans les matières non professionnelles.

celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par zeprof le Mar 20 Jan 2015 - 9:28

le portrait peut énerver certains peut-être, mais Katell je la connais, c'est une amie,et c'est vraiment une chouette prof...
ceci étant elle est soutenue par son CdE et a la chance, elle le dit elle même d'avoir des étudiants volontaires...
je pense qu'il faut se réjouir des réussites de ce genre...

PS j'édite pour vous faire remarquer que l'article a 2 ans Wink

_________________
"La peur est le chemin vers le côté obscur: la peur mène à la colère, la colère mène à la haine, la haine… mène à la souffrance."

zeprof
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par celitian le Mar 20 Jan 2015 - 10:11

@zeprof a écrit:le portrait peut énerver certains peut-être, mais Katell je la connais, c'est une amie,et c'est vraiment une chouette prof...
ceci étant elle est soutenue par son CdE et a la chance, elle le dit elle même d'avoir des étudiants volontaires...
je pense qu'il faut se réjouir des réussites de ce genre...
PS j'édite pour vous faire remarquer que l'article a 2 ans Wink

Tu as tout à fait raison sur ce point mais l'article manque, quand même, terriblement de recul et de réalisme (bon après, c'est logique car elle a écrit l'article l'année de son arrivée Very Happy ).

Les lycées hôteliers sont souvent très "impressionnants" au départ, rien que par la tenue vestimentaire.



celitian
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par Rendash le Mar 20 Jan 2015 - 10:53

@roxanne a écrit:Je ne supporte plus ces portaits de "super profs" qui se "défoncent, aiment leur métier" car c'est en opposition tacite ou pas avec les autres qui donc eux ne sont pas tout ça.

Je comprends tout à fait ce point de vue.
Mais j'ai trouvé l'article sympa. Incomplet, bien sûr, egomet a raison. Mais sympa quand même.

_________________

Rendash
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: BTS Hôtellerie Restauration: une prof aux petits oignons

Message par ZazooNC le Mar 20 Jan 2015 - 22:25

@celitian a écrit:
@ZazooNC a écrit:
Pas mal j'avoue !!
J'ai un garçon de CAP qui se cache partout dès qu'il peut dans la cuisine... Une fois je l'ai retrouvé allonger sous le plan de travail en inox...
Il faut dire que c'est un métier dur et méconnu des jeunes et que c'est de plus en plus difficile de leur faire accepter ce train de vie...
Pour ma part, ils ont l'exemple des parents qui ne bossent pas, touchent les alocs ou sont employés de mairie... Alors le rythme de l'hôtellerie. Sad

Une remarque pas du tout exagérée.

Malheureusement, c'est exactement le discours que les élèves entendent de la part de certains collègues et, en très peu de temps, ils sont persuadés d'être les seuls à travailler (je vous raconte pas les propos sur les profs) et pire d'être l'élite de l'éducation nationale.
Certains ont un melon énorme....
Mais c'est vrai que ce sont des classes faciles (les BTS seulement) car aucun problème de comportement ou vraiment à la marge, mais, malheureusement, ils ne travaillent pas plus que les autres sections dans les matières non professionnelles.

Je pense malheureusement que nous n'habitons pas la même zone géographique et que le petit village où je travaille est composé à 80% de personnes qui ne travaillent pas et vivent en tribu et de 20% de fonctionnaires de mairie ( d'un village de moins de 2000 habitants ) qui ne travaillent pas bcp non plus et son indexés à 1,94% donc touchent un très bon salaire.
Du coup, le jeunes découvrent l'hôtellerie-Restauration avec bcp de difficultés et ont d'autant plus de mal à accepter le métier qu'aucun des membres de leur famille ne travaille dans cette branche et ne les encourage dans cette voie.
Aucun rapport avec "l'élite de l'éducation nationale"... Simplement une constatation sur une réelle situation d'un pays où nous avons bien du mal à intéresser la jeunesse à ces métiers passionnants mais oh combien contraignants... humhum

_________________
"sport quotidien"

ZazooNC
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum