Graham Masterton

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Graham Masterton

Message par Ergo le Sam 13 Avr 2013 - 23:37

C'est vrai que nous n'avons pas encore évoqué non plus les Présence du Futur que j'achète dès que je vois, quel que soit l'auteur et quel que soit le titre. Razz

(Je comprends pourquoi je râle toujours en disant manquer de place dans mes bibliothèques.)

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Graham Masterton

Message par JPhMM le Sam 13 Avr 2013 - 23:41

T'as l'air encore plus barrée que moi. Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Graham Masterton

Message par Ergo le Sam 13 Avr 2013 - 23:48

Rolling Eyes
Allez, c'est l'heure d'aller lire justement !

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Graham Masterton

Message par JPhMM le Sam 13 Avr 2013 - 23:53

C'est vrai.

Hop, le livre du jour :



Wink

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Graham Masterton

Message par Matthew76 le Dim 14 Avr 2013 - 13:32

@Ergo a écrit:
@Matthew76 a écrit:
En tout cas, oui, j'espère bien que tu nous donneras tes impressions sur "Ritual" et d'autres ouvrages aussi de cet auteur (je t'envie de pouvoir découvrir pour la première fois ce livre; (1) j'espère juste que t'aimes ce genre de récits (et j'envie aussi le fait que tu sois bilingue professeur )).

(2)Ah, je note aussi que tu épouses facilement au passage Razz Wink.
(1) On verra, ce sera la surprise ! Et j'admets que lire en anglais simplifie beaucoup de choses, notamment pour des nouvelles pas traduites.
(2) Pas n'importe qui et uniquement par intérêt. professeur

Bonne nuit ! Wink


Bonjour! Wink
Pour le (1), je disais ça parce que j'avais l'impression que tu étais plus attirée par une littérature fantastique et sf d'une certaine époque, bien antérieure à celle où Masterton transpose ses écrits (des écrits assez violents et teintés d'érotisme parfois). Mais bon, en effet, ce sera la surprise (A la rigueur, tente peut-être aussi "Les Guerriers de la nuit", qui lui est plus un mélange de fantasy et de fantastique). Sinon, oui, je te crois sans problème que lire en anglais simplifie beaucoup de choses (S'il existait une machine qui me permettait d'obtenir toutes les connaissances pour le parler, l'écrire et le comprendre en quelques secondes, je l'achèterais tout de suite Laughing ).

Pour le (2), c'est bien d'être pragmatique comme ça (bonne chance à toi, JP diable ).



Matthew76
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Graham Masterton

Message par Ergo le Dim 14 Avr 2013 - 18:37

Razz

Disons que je suis plus attirée par les récits plus anciens parce que j'ai aussi du mal à me faire au fait de trouver des noms de marque dans pas mal de récits contemporains - je trouve que ça ancre trop les récits dans une époque déterminée. Je préfère lire "fast-food" que lire "McDonald's". C'est idiot, je sais.

Il est aussi plus facile de se positionner sur le lien entre ce qui est écrit et la société de l'époque quand on a un minimum de recul sur cette société. Carroll, par exemple, expliquait que l'horreur surgissait surtout à des périodes charnières de la société. Or, on n'a pas le recul nécessaire sur notre société actuelle pour savoir si elle est charnière, ou en quoi elle l'est.

En attendant de recevoir Ritual, j'ai réfléchi un peu et je suis retombée sur ce site:
http://www.grahammasterton.co.uk/fiction.html

J'avais oublié mais j'avais bien déjà lu une nouvelle de Masterton, "The Burgers of Calais": un homme tombe en panne dans une petite ville du Maine et trouve du travail dans un des fast-food locaux en attendant la réparation de sa voiture (et pour la payer). Lorsqu'un client tombe sur une balle dans son hamburger, le personnage se met à enquêter sur la provenance de la viande.

J'avais bien aimé, je m'y attendais mais c'est vrai que c'était plein d'humour.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Graham Masterton

Message par Matthew76 le Dim 14 Avr 2013 - 18:47


Ok, je comprends ce que tu veux dire (ça doit être emmerdant quand même... Je veux dire, c'est difficile d'éviter les noms de marque dans les récits d'aujourd'hui, et même dans ceux juste d'avant). Pour le recul sur la société, je ne sais pas... Est-ce vraiment important sur le moment quand on lit une histoire ? Par la suite, on peut toujours avoir ce recul au fil des ans qui passent...
Pour le site de Masterton, je comptais mettre le lien, car c'est vraiment intéressant d'y jeter un oeil. En plus, il y a une messageboard où l'on peut communiquer avec l'auteur (enfin, il ne répond pas tout le temps, non plus), mais il est tout de même assez proche de ses lecteurs. C'est bon esprit comme attitude.
Pas lu sinon cette nouvelle (pas traduite en fait Razz ), mais j'imagine que ça doit être bien glauque la provenance de la viande...



Matthew76
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Graham Masterton

Message par Ergo le Dim 14 Avr 2013 - 19:11

C'est pénible, en effet.

Pour le recul, non, ce n'est pas si embêtant - il faut juste que je sélectionne bien ce que je lis.

C'est curieux que tout ne soit pas traduit, cette nouvelle n'est pas si récente...

Les voies des éditeurs...
Il n'y a pas de recueil Folio ou J'ai Lu ?

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Graham Masterton

Message par Matthew76 le Dim 14 Avr 2013 - 20:03



Les seules nouvelles qui ont été traduites, du moins à ma connaissance, sont sur les deux recueils publiés par Pocket Terreur, à savoir "Les visages du cauchemar" et "Les escales du cauchemar", ainsi que trois, quatre histoires (il me semble) publiées dans des anthologies (collection J'ai lu pour deux d'entre elles, de sûr) regroupant des tas d'auteurs différents.

Mais bon, il faut savoir que les recueils de nouvelles fantastiques ne se vendent pas très bien (sauf si on s'appelle Stephen King) et que les éditeurs ne sont pas trop du genre à miser leur billes dessus, du moins en France.
Compliqué tout ça, enfin surtout le monde de l'édition...

Matthew76
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Graham Masterton

Message par Ergo le Dim 14 Avr 2013 - 21:45

Oui, c'est vrai. C'est bien dommage, les anthologies sont souvent l'occasion de découvrir beaucoup de choses. Et l'on pourrait penser que, Masterton se vendant quand même bien je pense, les éditeurs pourraient parier sur une bonne vente des recueils.

_________________
After all we've been through---it can't be for nothing. ---Ellie

No matter. Try again. Fail again. Fail better.---Beckett
Les stulos-plyme des neos. Illustration de la devise de Ronin: "Cède, cède, cède, je le veux !"

Ergo
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Graham Masterton

Message par Matthew76 le Dim 14 Avr 2013 - 22:29


A vrai dire, je ne suis pas sûr que Masterton soit réellement considéré, du moins depuis ces dernières années, comme un auteur vendeur en France. Il y a bien Bragelonne qui a tenté de reprendre le flambeau dans les années 2000, suite à la disparition de Pocket Terreur qui avait quand même sorti près d'une quarantaine d'ouvrages de l'auteur (mais même elle a fini par mettre la clef sous la porte; les ventes ne devaient plus suivre vers la fin). Quant à Bragelonne, il est essentiellement dans la Fantasy, ce qui lui a permis de faire cette incursion dans le fantastique, mais comme je l'ai déjà dit, le fantastique fait beaucoup moins rêver les éditeurs français (ce qui en même temps est un cercle vicieux, car s'il y a moins d'ouvrages fantastiques dans les rayons, comment peut-on espérer en vendre et justement faire naître une sorte de revival ?).

L'autre souci aussi, c'est que les maisons d'édition préfèrent s'appuyer sur des valeurs sûres et cherchent avant tout à vendre (ce qui est normal, mais cela a un prix... l'absence de diversité). Aujourd'hui, on ne jure essentiellement que par la Fantasy (et cela depuis le succès phénoménal de la trilogie du "Seigneur des anneaux", et la nouvelle trilogie avec "Bilbo" ne va faire que renforcer cet état de fait), les ouvrages à la Harry Potter et la BitLit... Bref, on ne regarde que ce qui peut vendre sans vraiment chercher de la nouveauté et sans prendre le risque de publier des oeuvres dont on n'est pas sûr de leur potentiel en termes de ventes et de succès (et ça, c'est principalement la mentalité du milieu de l'édition française).

Matthew76
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum