"L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Luigi_B le Sam 13 Avr 2013 - 15:24

A ne pas rater ce soir à 19h sur "France Culture" si vous êtes comme moi quelque peu masochiste : "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Invités : François Dubet et Jean-Jacques Hazan


_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par doublecasquette le Sam 13 Avr 2013 - 15:28

Tu nous feras un résumé, dis, s'il te plaît ? sunny fleurs2 sunny

Il fait tellement beau aujourd'hui chez moi que ce serait bête de clôturer une telle journée par une crise de rogne mémorable... professeur

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Anaxagore le Sam 13 Avr 2013 - 15:29

Et Kant, est-il invité?

"L'homme ne peut devenir homme que par l'education. Il n'est que ce que l'education fait de lui. Il faut bien remarquer que l'homme n'est eduque que par des hommes et par des hommes qui ont egalement ete eduques. [...] Ordinairement, les parents elevent leurs enfants seulement en vue de les adapter au monde actuel, si corrompu soit-il. Ils devraient bien plutot leur donner une education meilleure, afin qu'un meilleur etat put en sortir dans l'avenir. Toutefois deux obstacles se presentent ici: 1) Ordinairement les parents ne se soucient que d'une chose: que leurs enfants reussissent bien dans le monde, et 2) les princes ne considerent leurs sujets que comme les instruments de leurs desseins. [...] Mais de qui faut-il attendre un meilleur etat du monde? Est-ce des princes ou des sujets?"

(Réflexions sur l'éducation)

_________________
"De même que notre esprit devient plus fort grâce à la communication avec les esprits vigoureux et raisonnables, de même on ne peut pas dire combien il s'abâtardit par le commerce continuel et la fréquentation que nous avons des esprits bas et maladifs." Montaigne

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Gryphe le Sam 13 Avr 2013 - 15:31

@Luigi_B a écrit:Invités : François Dubet et Jean-Jacques Hazan
ainsi qu'un représentant du SNALC-FGAF. professeur

http://www.franceculture.fr/emission-rue-des-ecoles-l-interet-particulier-des-parents-s-oppose-t-il-a-l-interet-general-de-l-eco

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par doubledecker le Sam 13 Avr 2013 - 15:34

intérêt général vs intérêt particulier...l'éternelle question

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par phi le Sam 13 Avr 2013 - 15:37

L'important, c'est l'intérêt de l'enfant

phi
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par doubledecker le Sam 13 Avr 2013 - 15:39

@phi a écrit:L'important, c'est l'intérêt de l'enfant

et quid de celui de l'enseignant? (pardon, c'était facile, je l'admets bien volontiers^^)

_________________
If you're not failing every now and again it's a sign you're not doing anything very innovative (Woody Allen)

Le blog pour découvrir les nouvelles petites bricoles :
Loladragibus


La boutique de LolaDragibus : des petites choses futiles et inutiles pour embellir la vie (p'tites bricoles en tissu, papier, crochet....) : venez y jeter un oeil 😊

doubledecker
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par LadyC le Sam 13 Avr 2013 - 15:40

J'ai du mal à comprendre le concept d' "intérêt de l'école". scratch
Spoiler:
À moins qu'ils entendent par là - mais je ne veux pas être paranoïaque - "l'intérêt des profs" = peu de boulot, beaucoup de vacances ?
Encore un qui a oublié que l'école était, par son essence même, dans l'intérêt des enfants - et donc du peuple, dans son sens le plus noble -, non ?

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Anaxagore le Sam 13 Avr 2013 - 15:43

@LadyC a écrit:J'ai du mal à comprendre le concept d' "intérêt de l'école". scratch
Spoiler:
À moins qu'ils entendent par là - mais je ne veux pas être paranoïaque - "l'intérêt des profs" = peu de boulot, beaucoup de vacances ?
Encore un qui a oublié que l'école était, par son essence même, dans l'intérêt des enfants - et donc du peuple, dans son sens le plus noble -, non ?

C'est ce que l'on appelle un problème bien posé. Laughing

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par LadyC le Sam 13 Avr 2013 - 15:51

Allons plus loin donc : si l'on pose "intérêt de l'école" = "intérêt des enfants", la question devient "l'intérêt des enfants s'oppose-t-il à l'intérêt des parents ?" Twisted Evil

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Un ami, des amis ; un souci, des soucis.
Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._
 Smile

LadyC
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Luigi_B le Sam 13 Avr 2013 - 15:57

C'est vrai que la question laisse perplexe...

@Gryphe a écrit:ainsi qu'un représentant du SNALC-FGAF. professeur

Ah oui, dis donc. Le "Café Pédagogique" l'a oublié : http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/04/12042013Article635014049593287674.aspx

@Double Casquette : la dernière fois que j'ai fait un compte-rendu, j'y ai quand même passé mon dimanche. Il faut que je sois très remonté pour ça. chevalier

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par doublecasquette le Sam 13 Avr 2013 - 16:48

Écoute, tu fais comme tu le sens... Si je ne sais pas ce qu'il s'est dit exactement, je m'en remettrai très, très bien. Surtout s'il y a du soleil aussi lundi et les jours suivants ! aak

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par User5899 le Sam 13 Avr 2013 - 16:52

@Luigi_B a écrit:A ne pas rater ce soir à 19h sur "France Culture" si vous êtes comme moi quelque peu masochiste : "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Invités : François Dubet et Jean-Jacques Hazan
Je vais plutôt me scarifier sans les écouter. Une seule torture à la fois, et de préférence, la plus agréable.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Luigi_B le Sam 13 Avr 2013 - 17:01

Razz

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Abraxas le Sam 13 Avr 2013 - 17:59

@Luigi_B a écrit:A ne pas rater ce soir à 19h sur "France Culture" si vous êtes comme moi quelque peu masochiste : "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Invités : François Dubet et Jean-Jacques Hazan


Ah non, les deux en même temps, c'est impensable.
Vous êtes maso, mon cher…

Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Celadon le Sam 13 Avr 2013 - 18:08

Mon pauvre Luigi, tu es devenu fou d'autant qu'à 19 H, heure de l'apéro...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Gryphe le Sam 13 Avr 2013 - 19:20

@Celadon a écrit:Mon pauvre Luigi, tu es devenu fou d'autant qu'à 19 H, heure de l'apéro...
Up !

En direct. http://www.franceculture.fr/player

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Luigi_B le Sam 13 Avr 2013 - 20:13

Quand Emmanuel Protin évoque un exemple de violence scolaire dans un établissement de son académie (un professeur recevant une table dans la figure avec 21 jours d'ITT), intervention de François Dubet vers 12'00 :

François Dubet a écrit:Moi je veux bien admettre, reconnaître votre description, de la vie scolaire, des désordres, de violence latente et réelle. Rappelons quand même que la plupart des enseignants ne se font ni insulter ni casser la figure. Mais que si ce problème existe, il appelle une formidable transformation de l'école. Vous ne pouvez pas gérer un problème du type dégoût scolaire, refus de l'école dans une grande partie des élèves simplement, uniquement par de la discipline.

1) Notez les éléments de relativisation ("je veux bien admettre", "la violence latente", "si ce problème existe", "quand même la plupart des enseignants"). Les incivilités les plus graves concernent en effet d'abord les établissement les plus défavorisés mais précisément ce sont ceux où enseigner est le plus difficile et qui sont le plus évités par les parents. Nous sommes bien au cœur du problème.

2) Un acte de violence comme lancer une table sur un enseignant, dans l'esprit de François Dubet, exprime un "dégoût scolaire, refus de l'école" qui doit interpeler l'école plus que l'élève. Shocked

Une façon de justifier qu'un conseil de discipline ait été refusé pour cet élève.

3) Le plus grave : "Vous ne pouvez pas gérer un problème [...] uniquement par de la discipline". C'est peut-être vrai mais le problème, c'est qu'en l'occurrence aucune discipline n'est appliquée. furieux




Dernière édition par Luigi_B le Dim 14 Avr 2013 - 8:56, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Reine Margot le Sam 13 Avr 2013 - 20:21

"la plupart des enseignants n'ont pas ce problème", que penser de ceux à qui ça arrive? Rolling Eyes ça ne serait pas un petit peu leur faute? Rolling Eyes

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Luigi_B le Sam 13 Avr 2013 - 21:23

Jean-Jacques Hazan nous présente à nouveau les solutions de la FCPE : "co-éducation", pas de devoirs à la maison, dernier mot au parents pour le choix d'orientation, pas de redoublement etc.
Jean-Jacques Hazan a écrit:La co-éducation, c'est mettre les adultes autour d'un enfant pour chercher à, développer son éducation et à le faire réussir.
Si la co-éducation consiste à ce que les enseignants éduquent à l'école et les parents à la maison, pourquoi pas. Malheureusement 1. enseigner, c'est bien plus qu'éduquer. 2. On observe que l'éducation à la maison n'est pas toujours au rendez-vous. 3. Malheureusement on n'observe pragmatiquement que dans les réunions de troisième des collèges défavorisés il n'y a souvent que quelques parents présents et éventuellement désireux de "co-éduquer". M. Hazan n'aurait-il pas connaissances de certaines réalités sociales ?

Maintenant on peut aller plus loin : si la "co-éducation", c'est un droit de regard des parents sur l'école, alors il faut parallèlement un droit de regard de l'école sur la maison. diable

Et au fait, drôle de "co-éducation" quand la décision d'orientation est prise seulement par les parents ou quand les parents ne veulent plus s'assurer que leurs enfants fassent leurs devoirs. La "co-éducation", c'est seulement dans un sens, en fait.


Dernière édition par Luigi_B le Sam 13 Avr 2013 - 21:47, édité 1 fois

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Luigi_B le Sam 13 Avr 2013 - 21:32

François Dubet a écrit:Ce n'est certainement pas un retour aux temps anciens qui permettrait de régler le problème. D'ailleurs il supposerait que les enseignants aient des vertus dont ils ne semblent plus être toujours porteurs.
Cette petite mesquinerie trahit François Dubet de manière amusante : serait-il lui-même victime de cette nostalgie de l'âge d'or qu'il fustige habituellement chez les autres ? sorciere2

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par Luigi_B le Sam 13 Avr 2013 - 21:44

Vers 24' le ton monte entre Jean-Jacques Hazan et Emmanuel Protin.

Jean-Jacques Hazan dénonce une école inégalitaire, avec 150.000 élèves sortant du système scolaire sans diplôme chaque année. Approximation : il s'agit de 120.000 élèves.

M. Dubet pense que le sentiment d'engagement vis à vis des parents est supérieur dans le privé, dénonçant ensuite le turn-over de 50-60% dans certains établissements publics.

Mais bizarrement il ne fait pas le lien avec les incivilités dont il était question au début de l'émission. idee

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par dandelion le Sam 13 Avr 2013 - 21:50

@Luigi_B a écrit:Jean-Jacques Hazan nous présente à nouveau les solutions de la FCPE : "co-éducation", pas de devoirs à la maison, dernier mot au parents pour le choix d'orientation, pas de redoublement etc.
Jean-Jacques Hazan a écrit:La co-éducation, c'est mettre les adultes autour d'un enfant pour chercher à, développer son éducation et à le faire réussir.
Si la co-éducation consiste à ce que les enseignants éduquent à l'école et les parents à la maison, pourquoi pas. Malheureusement 1. enseigner, c'est bien plus qu'éduquer. 2. On observe que l'éducation à la maison n'est pas toujours au rendez-vous. 3. Malheureusement on n'observe pragmatiquement que dans les réunions de troisième des collèges défavorisés il n'y a souvent que quelques parents présents et éventuellement désireux de "co-éduquer". M. Hazan n'aurait-il pas connaissances de certaines réalités sociales ?

Maintenant on peut aller plus loin : si la "co-éducation", c'est un droit de regard des parents sur l'école, alors il faut parallèlement un droit de regard de l'école sur la maison. diable
Mais Luigi, l'école a légalement ce droit de regard sur la maison. On peut choisir de l'oublier, mais la loi nous donne pouvoir de signaler maltraitances et négligences. J'entendais à la radio parler de l'affaire atroce de cette petite-fille qui a été battue à mort par ses parents: les instits' avaient fait leur boulot, l'institution scolaire avait fait son boulot, ce sont la police et la justice qui ne sont pas parvenues à découvrir la vérité. On pourra d'ailleurs constater sur ce forum que dans de nombreux cas les enseignants remarquent des anomalies et les font remonter, ce qui n'est assez souvent suivi d'effet, souvent sans doute par manque de personnel, mais aussi par relativisme moral: on ne veut plus juger du comportement d'autrui. Ainsi ai-je entendu une collègue se réjouïr de ce qu'un élève en perdition à tous niveaux, témoigne lors de je ne sais plus quelle opération de sensibilisation d'une connaissance approfondie de l'alcool (à 14 ans) - de fait il arrivait bourré en cours, contrairement à un autre qui, excellent élève, sérieux, avait été fort en peine pour décrire ses excès de boisson. Se cuiter à quatorze ans ne devait amener aucune critique. On ne devait pas juger. Dès lors bien évidemment personne n'était responsable.
La réalité c'est qu'être adulte c'est accepter de jouer les vieux cons. Et ça bien évidemment ça n'est pas fun, ça n'est pas glamour, et en plus ça demande beaucoup d'efforts. Et là, il n'y a plus personne, et surtout pas de pseudo-penseurs qui doivent, pour vivre et pour vendre, faire un minimum de buzz, c'est à dire sortir un maximum de conneries pour qu'au moins une accroche le chaland.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par JPhMM le Sam 13 Avr 2013 - 21:51

@Luigi_B a écrit:Jean-Jacques Hazan dénonce une école inégalitaire
Il a raison. Il est temps que l'élève médiocre et qui ne travaille jamais réussisse aussi bien que l'élève brillant et qui travaille énormément. chevalier

En quelques mots : à vouloir tuer le sentiment d'échec, ils auront seulement réussi à tuer le sentiment de réussite.

woohoo

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'intérêt des parents s'oppose-t-il à celui de l'école ?"

Message par JPhMM le Sam 13 Avr 2013 - 21:53

@Luigi_B a écrit:
François Dubet a écrit:Ce n'est certainement pas un retour aux temps anciens qui permettrait de régler le problème. D'ailleurs il supposerait que les enseignants aient des vertus dont ils ne semblent plus être toujours porteurs.
Cette petite mesquinerie trahit François Dubet de manière amusante : serait-il lui-même victime de cette nostalgie de l'âge d'or qu'il fustige habituellement chez les autres ? sorciere2
Manifestement, Dubet reconnaît en substance que les temps anciens portaient des valeurs qu'elles ne portent plus aujourd'hui. Dès lors, le refus un retour aux temps anciens signifie le refus de ces valeurs.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum