Mardi 16 avril à 18h20 : Du Grain à moudre sur les internats d'excellence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mardi 16 avril à 18h20 : Du Grain à moudre sur les internats d'excellence

Message par Celeborn le Lun 15 Avr 2013 - 18:09

« Comment l'Ecole peut gérer l'excellence ? » sera le thème de la discussion que nous aurons demain (oui, j'y serai ^^) sur France Culture à 18h20. On y parlera a priori beaucoup des internats d'excellence, mais peut-être ouvrira-t-on davantage le champ du débat.

Et si vous n'êtes pas disponible, ça se réécoute ici : lien

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mardi 16 avril à 18h20 : Du Grain à moudre sur les internats d'excellence

Message par Celeborn le Mar 16 Avr 2013 - 20:26

Je sais que c'est moins sexy que les confessions de Jérôme C., mais vous pouvez dès à présent (ré)écouter l'émission sur le lien indiqué dans le message précédent.

Le journaliste avait bien fait son boulot en amont et a très bien distribué la parole ; j'ai trouvé les autres intervenants vraiment intéressants. Bref, je conseille !

À noter qu'on a ouvert à la notion de "bon élève", aux classes prépas et à tout plein de choses !

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog

Celeborn
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mardi 16 avril à 18h20 : Du Grain à moudre sur les internats d'excellence

Message par doublecasquette le Mar 16 Avr 2013 - 20:54

Oui, c'était très très correct et ouvrait la porte à une vision ... une vision, disons, recentrée ?

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mardi 16 avril à 18h20 : Du Grain à moudre sur les internats d'excellence

Message par Bartleby le Mar 16 Avr 2013 - 21:32

J'ai écouté, Celeborn, malgré mon peu de goût pour la voix d'Hervé Gardette... j'étais curieuse de vous entendre ! Wink
Effectivement, c'est une assez bonne émission, j'ai bien aimé le retour sur votre papier "la quatrième du drame", et le paradoxe du "bon élève" qui nous empêche d'adapter complètement notre enseignement à une classe faible. Dommage qu'on n'ait pas creusé ce thème.
Je ne suis pas certaine que les auditeurs aient vraiment compris ce qui est en jeu dans les classes hétérogènes : l'autre invité mâle (j'ai oublié son nom !) a clamé que cela tiraient globalement tous les élèves vers le haut, et je ne suis pas d'accord ! Et comme vous aviez parlé juste avant, vous n'avez pas pu le contredire !
Le passage sur la nécessité pour les enseignants de comprendre les modes de vie juvénile m'a un peu fait tiquer : je sais bien que "l'autre invité mâle" n'en déduisait pas la nécessité de nous adapter à ces petits chéris, mais je sais par expérience que les deux idées sont mécaniquement liées pour bien des gens... même dans ma famille, j'entends parfois qu'il faut "comprendre" que les élèves n'aient pas envie de lire. Soit, mais je fais quoi avec ça ? Une fois que j'ai bien "compris" qu'ils se casseraient les deux jambes plutôt que d'ouvrir un bouquin, je fais quoi ? Je renonce à exiger une lecture par mois ? Je trouve toujours ces discours (sur le fossé qui sépare enseignants et élèves) un peu suspects.... et à ce titre, j'ai bien aimé votre réponse : "Je crois que je les comprends assez bien !", à, votre ton, on a senti que vous étiez amusé et serein (suis-je en train de m'emballer ?)
Sinon, j'ai adoré votre final sur la faible considération dont nous jouissons dans l'opinion (hiérarchie comprise) et nos salaires de misère : merci, c'était important de le dire !

Bartleby
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum