Doute : j'hésite à devenir prof

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par Leclochard le Mer 17 Avr 2013 - 17:50

Si je pouvais remonter le temps, je prendrais une autre voie. Enfin, peut-être n'est-il pas trop tard.
En tout cas, ce n'est pas une profession que je recommanderais à un lycéen.


Dernière édition par Leclochard le Mer 17 Avr 2013 - 17:57, édité 2 fois

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par lucie prof le Mer 17 Avr 2013 - 17:52

Je reviendrais en arrière, je ne passerais pas le CAPLP Comptabilité.

_________________
2011-2012 : comptabilité : 2 1ère compta espagnol : 2 terminales maçonnerie et logistique


Professeur de Comptabilité et D'espagnol en LEP mais à partir de 2013 professeur d'espagnol !!!!!

lucie prof
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par Nestya le Mer 17 Avr 2013 - 17:55

holderfar a écrit:
@barsanges a écrit:Moins de boulot, plus de sous, autre regard de l'inspection.
A part le plus de sous, ce n'est quand même pas très sérieux. Pour ma première inspection, je me suis fait tailler en pièces, agrégée ou pas. Quant au moins de boulot, bah tout pareil que lalilala.
Ben 3h en moins, ça correspond tout de même à une classe en moins dans la plupart des matières. Ce n'est pas rien (je ne parle évidemment pas des TZR agrégés qui, comme les TZR certifiés, ont des conditions de travail lamentables)

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par lucie prof le Mer 17 Avr 2013 - 17:58

Par contre je serais professeur d'espagnol, j'adore mon métier malgré les grandes difficultés que nous connaissons.

_________________
2011-2012 : comptabilité : 2 1ère compta espagnol : 2 terminales maçonnerie et logistique


Professeur de Comptabilité et D'espagnol en LEP mais à partir de 2013 professeur d'espagnol !!!!!

lucie prof
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par Invité le Mer 17 Avr 2013 - 17:59

Je suis justement TZR. Et dans des matières comme la mienne, de toute façon:
- on ne fait pas le difficile quand un poste fixe est en vue
- on accepte plutôt contraint qu'autre chose les heures supps. Donc les 3h en moins, en général on ne les a pas...
C'est pour ça que ce serait bien de ne pas généraliser sur "les agrégés en collège": il y a plein de situations différentes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par Leclochard le Mer 17 Avr 2013 - 18:00

@Nestya a écrit:
holderfar a écrit:
@barsanges a écrit:Moins de boulot, plus de sous, autre regard de l'inspection.
A part le plus de sous, ce n'est quand même pas très sérieux. Pour ma première inspection, je me suis fait tailler en pièces, agrégée ou pas. Quant au moins de boulot, bah tout pareil que lalilala.
Ben 3h en moins, ça correspond tout de même à une classe en moins dans la plupart des matières. Ce n'est pas rien (je ne parle évidemment pas des TZR agrégés qui, comme les TZR certifiés, ont des conditions de travail lamentables)

Chaque année lorsque les 3ème partent en stage, je me retrouve à enseigner 14 ou 15 heures.. J'avoue avoir l'impression d'être quasiment en vacances. Embarassed

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par Nestya le Mer 17 Avr 2013 - 18:02

holderfar a écrit:Je suis justement TZR. Et dans des matières comme la mienne, de toute façon:
- on ne fait pas le difficile quand un poste fixe est en vue
- on accepte plutôt contraint qu'autre chose les heures supps. Donc les 3h en moins, en général on ne les a pas...
C'est pour ça que ce serait bien de ne pas généraliser sur "les agrégés en collège": il y a plein de situations différentes.
C'est bien pour ça que je n'ai pas généralisé et que j'ai précisé "dans la plupart des matières".

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par philann le Mer 17 Avr 2013 - 18:04

holderfar a écrit:Je suis justement TZR. Et dans des matières comme la mienne, de toute façon:
- on ne fait pas le difficile quand un poste fixe est en vue
- on accepte plutôt contraint qu'autre chose les heures supps. Donc les 3h en moins, en général on ne les a pas...
C'est pour ça que ce serait bien de ne pas généraliser sur "les agrégés en collège": il y a plein de situations différentes.

Note que je ne comprends toujours pas que tu puisses être TZR dans une matière aussi déficitaire que la nôtre... pingouin

Spoiler:
alors que tu es agrégée et que j'ai des postes à l'année en étant contractuelle Shocked
Ils voudraient ne pas inciter à passer les concours, ils ne s'y prendraient pas autrement!

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par Invité le Mer 17 Avr 2013 - 18:09

J'ai gagné le gros lot en plus: tous les TZR ont un poste à l'année dans l'aca... Sauf moi, ou presque! Laughing

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par ladyantilles le Mer 17 Avr 2013 - 18:25


ladyantilles
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par Leclochard le Mer 17 Avr 2013 - 18:29


Ce sont des inconscients ou... des pigeons. Ils vont découvrir toutes les joies du débutant (petit traitement, mut aléatoire..) à un âge où il est plus difficile de les supporter. Bon courage à eux !

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par ladyantilles le Mer 17 Avr 2013 - 18:30

@Leclochard a écrit:

Ce sont des inconscients ou... des pigeons. Ils vont découvrir toutes les joies du débutant (petit traitement, mut aléatoire..) à un âge où il est plus difficile de les supporter. Bon courage à eux !
Ils doivent vivre dans une grotte alors qu'on entend partout que les conditions de travail sont penibles

ladyantilles
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par Leclochard le Mer 17 Avr 2013 - 18:35

@ladyantilles a écrit:
@Leclochard a écrit:

Ce sont des inconscients ou... des pigeons. Ils vont découvrir toutes les joies du débutant (petit traitement, mut aléatoire..) à un âge où il est plus difficile de les supporter. Bon courage à eux !
Ils doivent vivre dans une grotte alors qu'on entend partout que les conditions de travail sont penibles

Oui. C'est la seule explication.
"tiens, je vais changer de métier. Pourquoi pas gardienne de prison ? Ou caissière. Non, finalement, ce sera prof en banlieue. Super! Je vais me faire 1600 euros par mois et j'aurai plein de vacances qui me permettront de me reposer. J'ai trois enfants. Je sais m'y prendre avec eux. Et puis 18 heures de boulot seulement, c'est cool."

_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par ladyantilles le Mer 17 Avr 2013 - 18:41

@Leclochard a écrit:
@ladyantilles a écrit:
@Leclochard a écrit:

Ce sont des inconscients ou... des pigeons. Ils vont découvrir toutes les joies du débutant (petit traitement, mut aléatoire..) à un âge où il est plus difficile de les supporter. Bon courage à eux !
Ils doivent vivre dans une grotte alors qu'on entend partout que les conditions de travail sont penibles

Oui. C'est la seule explication.
"tiens, je vais changer de métier. Pourquoi pas gardienne de prison ? Ou caissière. Non, finalement, ce sera prof en banlieue. Super! Je vais me faire 1600 euros par mois et j'aurai plein de vacances qui me permettront de me reposer. J'ai trois enfants. Je sais m'y prendre avec eux. Et puis 18 heures de boulot seulement, c'est cool."
LOl. Hate de savoir combien d'entre eux ont deja demissionne

ladyantilles
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par lalilala le Mer 17 Avr 2013 - 18:44

@philann a écrit:
holderfar a écrit:Je suis justement TZR. Et dans des matières comme la mienne, de toute façon:
- on ne fait pas le difficile quand un poste fixe est en vue
- on accepte plutôt contraint qu'autre chose les heures supps. Donc les 3h en moins, en général on ne les a pas...
C'est pour ça que ce serait bien de ne pas généraliser sur "les agrégés en collège": il y a plein de situations différentes.

Note que je ne comprends toujours pas que tu puisses être TZR dans une matière aussi déficitaire que la nôtre... pingouin

Spoiler:
alors que tu es agrégée et que j'ai des postes à l'année en étant contractuelle Shocked
Ils voudraient ne pas inciter à passer les concours, ils ne s'y prendraient pas autrement!

Moi je cherche même plus à comprendre...et comme holderfar, j'ai l'impression d'être la seule TZR "bouche-trou" du coin...on m'avait dit pourtant que j'étais prioritaire sur les AFA en lycée...mon c*l oui!

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par meldc le Jeu 18 Avr 2013 - 10:00

@ladyantilles a écrit:
@Leclochard a écrit:
@ladyantilles a écrit:
@Leclochard a écrit:

Ce sont des inconscients ou... des pigeons. Ils vont découvrir toutes les joies du débutant (petit traitement, mut aléatoire..) à un âge où il est plus difficile de les supporter. Bon courage à eux !
Ils doivent vivre dans une grotte alors qu'on entend partout que les conditions de travail sont penibles

Oui. C'est la seule explication.
"tiens, je vais changer de métier. Pourquoi pas gardienne de prison ? Ou caissière. Non, finalement, ce sera prof en banlieue. Super! Je vais me faire 1600 euros par mois et j'aurai plein de vacances qui me permettront de me reposer. J'ai trois enfants. Je sais m'y prendre avec eux. Et puis 18 heures de boulot seulement, c'est cool."
LOl. Hate de savoir combien d'entre eux ont deja demissionne
et pourquoi ne pas simplement accepter l'idée que d'autres aient envie de faire ce métier, inconscients ou pas ?
Après tout, vous aussi vous avez fait ce choix, non ? Tout le monde a le droit d'essayer je pense, pourquoi vouloir décourager à tout prix ?

meldc
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par zazou56 le Jeu 18 Avr 2013 - 11:23

HS
@idolsfan a écrit:On nous apprendra tout et n'importe quoi en master, et selon un de mes profs de fac, il s'agit surtout du dernier point... Laughing (il voue une haine sans merci aux IUFM et à Marguerite Duras Twisted Evil
I know who you are idolsfan!

zazou56
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par Mike92 le Jeu 18 Avr 2013 - 12:13

Il faut vraiment aimer la matière qu'on enseigne, la maîtriser, et savoir (ou apprendre à) dominer un groupe.
Ce qui me semble psychologiquement peu compatible avec la crainte d'un affrontement avec la direction, la peur de l'IPR et l'obsession des directives (pseudo-) pédagogiques.
Je sais bien qu'on n'apprend pas tout ça en une année, mais il faut y réfléchir sérieusement.
Dès qu'on a un concours, capes ou agreg, qu'on est syndiqué, qu'on arrive à l'heure et qu'on remplit le cahier de classe (s'il existe toujours), que voulez-vous qu'il vous arrive si vous vous faites respecter ? (faire des cours valables, déplacer les bavards, accélérer l'allure si ça commence à dormir, les faire écrire plus vite si ça s'agite, ne pas se lancer dans des conflits avec un élève au milieu du cours...)
Mais j'avoue avoir connu une période plus facile que celle que vous vivez !

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par tango le Jeu 18 Avr 2013 - 20:25

@meldc a écrit:
@ladyantilles a écrit:
@Leclochard a écrit:
@ladyantilles a écrit:
@Leclochard a écrit:

Ce sont des inconscients ou... des pigeons. Ils vont découvrir toutes les joies du débutant (petit traitement, mut aléatoire..) à un âge où il est plus difficile de les supporter. Bon courage à eux !
Ils doivent vivre dans une grotte alors qu'on entend partout que les conditions de travail sont penibles

Oui. C'est la seule explication.
"tiens, je vais changer de métier. Pourquoi pas gardienne de prison ? Ou caissière. Non, finalement, ce sera prof en banlieue. Super! Je vais me faire 1600 euros par mois et j'aurai plein de vacances qui me permettront de me reposer. J'ai trois enfants. Je sais m'y prendre avec eux. Et puis 18 heures de boulot seulement, c'est cool."
LOl. Hate de savoir combien d'entre eux ont deja demissionne
et pourquoi ne pas simplement accepter l'idée que d'autres aient envie de faire ce métier, inconscients ou pas ?
Après tout, vous aussi vous avez fait ce choix, non ? Tout le monde a le droit d'essayer je pense, pourquoi vouloir décourager à tout prix ?

perso j'ai quitté le privé pour enseigner... et je ne regrette pas! même s'il y a de nombreuses incohérences (et le mot est faible), je détestais tellement mon ancien métier qu'être prof est une progression! imaginez...

tango
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par adelaideaugusta le Jeu 18 Avr 2013 - 21:29

Avez-vous des informations sur les conditions de travail et le recrutement de professeurs des écoles dans le cadre de la déclaration :
"Plus d'enseignants que de classes" ?

C'est peut-être une piste intéressantes pour les TZR, ou les profs qui rament en ZEP de ZUS depuis des années.

(Pour ma fille, c'était accepter ce poste, ou être nommée à ...70 km de son domicile.)

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par ladyantilles le Ven 19 Avr 2013 - 0:02

tango33 a écrit:

perso j'ai quitté le privé pour enseigner... et je ne regrette pas! même s'il y a de nombreuses incohérences (et le mot est faible), je détestais tellement mon ancien métier qu'être prof est une progression! imaginez...
Es tu tombe sur de mauvais etablissements? Vu que je suis tombee sur deux mauvais etablissements deux annees de suite, y'a de quoi etre amere Evil or Very Mad

ladyantilles
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par lalilala le Ven 19 Avr 2013 - 0:12

@adelaideaugusta a écrit:Avez-vous des informations sur les conditions de travail et le recrutement de professeurs des écoles dans le cadre de la déclaration :
"Plus d'enseignants que de classes" ?

C'est peut-être une piste intéressantes pour les TZR, ou les profs qui rament en ZEP de ZUS depuis des années.

(Pour ma fille, c'était accepter ce poste, ou être nommée à ...70 km de son domicile.)

heu

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog

lalilala
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par InvitéeSS le Ven 19 Avr 2013 - 6:59

@adelaideaugusta a écrit:Avez-vous des informations sur les conditions de travail et le recrutement de professeurs des écoles dans le cadre de la déclaration :
"Plus d'enseignants que de classes" ?

C'est peut-être une piste intéressantes pour les TZR, ou les profs qui rament en ZEP de ZUS depuis des années.

(Pour ma fille, c'était accepter ce poste, ou être nommée à ...70 km de son domicile.)

Bah normalement ce sont des postes pour des PE, non ?

InvitéeSS
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par MUTIS le Ven 19 Avr 2013 - 7:34

Pour répondre à la question initiale...
S'il y a bien une profession que je déconseille aujourd'hui, avec l'expérience, c'est celle d'enseignant... A moins d'être évidemment hermétique et imperméable, indifférent au monde extérieur, désintéressé, généreux, dévoué, docile, avaleur de couleuvres professionnel, stylite et dépourvu de caractère, d'ambition et de nerfs...
Ceci dit pendant 20 ans j'ai trouvé cela super ! Mais avec l'agrég et des activités annexes.
Sinon l'institution est consternante et l'évolution actuelle est affligeante.

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par stanleymilgram le Ven 19 Avr 2013 - 8:39

Je déconseille très vivement le métier à mes enfants .

stanleymilgram
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Doute : j'hésite à devenir prof

Message par meldc le Ven 19 Avr 2013 - 9:35

quand j'étais ado, les profs nous déconseillaient déjà de faire ce métier, et pourtant la situation dans les écoles et dans les classes n'était pas aussi terrible qu'elle l'est maintenant...
Et pourtant, presque 20 ans après, je pense à y revenir finalement.

De toute manière, il faut bien qu'il y ait des profs, non ?

meldc
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 10 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum