HDA et poésie lyrique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

HDA et poésie lyrique ?

Message par Mésange le Ven 19 Avr 2013 - 16:53

Quels tableaux et quel mouvement pictural étudiez-vous dans la séquence "Poésie lyrique" en 4ème? J'ai hésité avec le mouvement romantique, mais je n'ai étudié aucune poésie appartenant à ce mouvement...

Mésange
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par Nita le Ven 19 Avr 2013 - 16:54

Aucun.
Un poème EST une oeuvre d'art.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par latifah le Ven 19 Avr 2013 - 16:55

Tu as étudié quels textes ?

Sinon tu peux étudier le Carpe Diem , tu peux sans doute trouver des oeuvres picturales en lien avec ce thème.

latifah
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par Mésange le Ven 19 Avr 2013 - 17:03

Nita, tu as certes raison, mais à ce compte-là, on peut dire qu'on passe notre temps à ne faire que de l'histoire des arts! Et, il faut bien désormais analyser des images (au sens pouet pouet, mais au sens commun! Laughing )...
Latifah, j'ai eu le même idée que toi après "Mignonne", je leur ai montré une vanité, mais très vite...

Mésange
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par latifah le Ven 19 Avr 2013 - 17:05

Tu peux toujours en remontrer une, une petite synthèse et hop séquence suivante !

latifah
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par Lefteris le Ven 19 Avr 2013 - 17:38

@Mésange a écrit:Quels tableaux et quel mouvement pictural étudiez-vous dans la séquence "Poésie lyrique" en 4ème? J'ai hésité avec le mouvement romantique, mais je n'ai étudié aucune poésie appartenant à ce mouvement...
Tu me fais penser que je termine ma séquence poésie lyrique et n'ai rien montré, encore moins étudié, tellement pressé par le temps . J'ai abordé plusieurs thèmes comme les regrets et le deuil, la nostalgie du temps qui passe, l'amour heureux ou malheureux,... . Un tableau célèbre ? Une statue ? scratch

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par Provence le Sam 20 Avr 2013 - 9:23

@Nita a écrit:Aucun.
Un poème EST une oeuvre d'art.

+1

@Mésange a écrit:Nita, tu as certes raison, mais à ce compte-là, on peut dire qu'on passe notre temps à ne faire que de l'histoire des arts!
Non, on fait aussi de la grammaire, de l'orthographe, des rédactions... Nous sommes profs de français, en somme.

Et, il faut bien désormais analyser des images (au sens pouet pouet, mais au sens commun! Laughing )...

Il faut bien? scratch

Provence
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par User5899 le Sam 20 Avr 2013 - 10:14

@Mésange a écrit:Nita, tu as certes raison, mais à ce compte-là, on peut dire qu'on passe notre temps à ne faire que de l'histoire des arts! Et, il faut bien désormais analyser des images (au sens pouet pouet,
Shocked Shocked Shocked
Y'a des moments où je me demande vraiment si je lis ce qui est écrit, ou si c'est un rêve.
Bon, je vais corriger. Au sens pouet pouet, bien sûr. A moins que ce ne soit prout prout Rolling Eyes

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par Cristyna le Sam 20 Avr 2013 - 16:58

Est-ce que "Voyageur contemplant la mer de nuages" de C.D. Friedrich peut être intégré dans cette séquence sur le lyrisme? J'avais étudié au collège "Les funérailles d'Atala" de Girodet, j'avais bien aimé.

Cristyna
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par Amaliah le Sam 20 Avr 2013 - 17:12

Après Mignonne, je leur ai montré une Vanité, ça a duré 10 minutes et on a copié trois lignes et le tour est joué. J'avais aussi mis un tableau représentant Orphée mais on n'en a rien fait de spécial à part regarder la lyre qu'il tenait à la main!

Amaliah
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par Nita le Sam 20 Avr 2013 - 17:17

@Provence a écrit:
@Nita a écrit:Aucun.
Un poème EST une oeuvre d'art.

+1

@Mésange a écrit:Nita, tu as certes raison, mais à ce compte-là, on peut dire qu'on passe notre temps à ne faire que de l'histoire des arts!
Non, on fait aussi de la grammaire, de l'orthographe, des rédactions... Nous sommes profs de français, en somme.

Et, il faut bien désormais analyser des images (au sens pouet pouet, mais au sens commun! Laughing )...

Il faut bien? scratch

Wink C'est un peu écrit dans le B.O.

Cripure a écrit:
@Mésange a écrit:Nita, tu as certes raison, mais à ce compte-là, on peut dire qu'on passe notre temps à ne faire que de l'histoire des arts! Et, il faut bien désormais analyser des images (au sens pouet pouet,
Shocked Shocked Shocked
Y'a des moments où je me demande vraiment si je lis ce qui est écrit, ou si c'est un rêve.
Bon, je vais corriger. Au sens pouet pouet, bien sûr. A moins que ce ne soit prout prout Rolling Eyes
Razz Razz Razz


Admettons qu'il faille analyser des images. Parfois ce peut être pertinent - étudier une pyxide pour enrichir l'Odyssée, par exemple, et parfois c'est de l'ordre du prétexte.

Friedrich n'est pas un peintre du lyrisme. Etudier une oeuvre au hasard, qui n'appartient pas au mouvement, au pays ou à la période étudiée, ce n'est pas de l'histoire des Arts. J'aurais tendance à penser que si on fait les choses, on les fait le mieux possible, sinon, on ne fait pas, ça fera ça de moins d'approximations artistiques, et un exo de grammaire en plus.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par ysabel le Sam 20 Avr 2013 - 18:33

@Nita a écrit:
Friedrich n'est pas un peintre du lyrisme. Etudier une oeuvre au hasard, qui n'appartient pas au mouvement, au pays ou à la période étudiée, ce n'est pas de l'histoire des Arts. J'aurais tendance à penser que si on fait les choses, on les fait le mieux possible, sinon, on ne fait pas, ça fera ça de moins d'approximations artistiques, et un exo de grammaire en plus.

je suis bien d'accord avec toi... et c'est bien pour cette raison que je n'étudie pas de peinture ou autre puisque je n'ai aucune formation et que je ne peux envisager d'enseigner qqch que je ne maîtrise pas.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par Cristyna le Sam 20 Avr 2013 - 18:51

Je ne suis pas une spécialiste en arts plastiques non plus. C. D. Friedrich est un peintre allemand romantique, si je ne me trompe pas. Le tableau auquel je pensais peut permettre aux élèves des réflexions sur le lyrisme et des liens avec les thèmes qu'ils ont étudiés. En outre, Mésange n'a pas étudié de poème appartenant au mouvement romantique (qui contient de bels exemples de poèmes lyriques), et cela aurait pu être une approche intéressante. ...mais je ne suis qu'une humble étudiante qui respecte vos points de vue expérimentés.
lecteur

Cristyna
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par Nita le Sam 20 Avr 2013 - 19:37

Friedrich est un peintre de la période allemande appelée Früh Romantik, qui s'arrête en 1805 à peu près - avant que le Romantisme français n'apparaisse en peinture ; pour aller vite, le Romantisme en peinture correspond, en France à Gros/Giraudet (argh) au début jusqu'à Géricault (à la louche). Les deux mouvements ont des points communs, bien sûr, mais de sérieuses divergences : voici donc une oeuvre très romantique de ce peintre romantique qu'était Friedrich (Der Sommer, Landschaft mit Liebespaar)





et, pour le plaisir des yeux, Razz le manifeste de la peinture romantique (d'après le Louvre) : le Radeau de la Méduse



On se rend vite compte que Friedrich ne correspond pas vraiment à ce qu'est le mouvement pictural Romantique français, et encore moins au mouvement littéraire - aucun poème du Romantisme littéraire n'ayant été étudié, qu'y a-t-il à dire qui rapproche cette oeuvre d'un poème lyrique ?

L'Histoire des Arts ne devrait pas consister à laisser les élèves dire n'importe quoi sur une image, ni même d'ailleurs à exprimer leur ressenti, (on pourrait le leur faire faire pour leur faire travailler l'oral, pourquoi pas), mais leur faire acquérir des connaissances. Du coup, on se demande où est l'arnaque, hein, en refilant le bébé à des gens parfaitement formés... ah, ben là, en fait, les gens ne sont pas formés. Sad

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par User5899 le Sam 20 Avr 2013 - 23:11

@Nita a écrit:
@Provence a écrit:
@Nita a écrit:Aucun.
Un poème EST une oeuvre d'art.

+1

@Mésange a écrit:Nita, tu as certes raison, mais à ce compte-là, on peut dire qu'on passe notre temps à ne faire que de l'histoire des arts!
Non, on fait aussi de la grammaire, de l'orthographe, des rédactions... Nous sommes profs de français, en somme.

Et, il faut bien désormais analyser des images (au sens pouet pouet, mais au sens commun! Laughing )...

Il faut bien? scratch

Wink C'est un peu écrit dans le B.O.

Cripure a écrit:
@Mésange a écrit:Nita, tu as certes raison, mais à ce compte-là, on peut dire qu'on passe notre temps à ne faire que de l'histoire des arts! Et, il faut bien désormais analyser des images (au sens pouet pouet,
Shocked Shocked Shocked
Y'a des moments où je me demande vraiment si je lis ce qui est écrit, ou si c'est un rêve.
Bon, je vais corriger. Au sens pouet pouet, bien sûr. A moins que ce ne soit prout prout Rolling Eyes
Razz Razz Razz


Admettons qu'il faille analyser des images. Parfois ce peut être pertinent - étudier une pyxide pour enrichir l'Odyssée, par exemple, et parfois c'est de l'ordre du prétexte.

Friedrich n'est pas un peintre du lyrisme. Etudier une oeuvre au hasard, qui n'appartient pas au mouvement, au pays ou à la période étudiée, ce n'est pas de l'histoire des Arts. J'aurais tendance à penser que si on fait les choses, on les fait le mieux possible, sinon, on ne fait pas, ça fera ça de moins d'approximations artistiques, et un exo de grammaire en plus.
Pour le lyrisme, faire écouter la Fantaisie en Ut majeur op. 17 de Robert Schumann. Je crois que ça fait aussi partie de l'histoire des arts. Car "arts" n'est pas synonyme de "peinture" Suspect

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par User5899 le Sam 20 Avr 2013 - 23:16

@Cristyna a écrit:Je ne suis pas une spécialiste en arts plastiques non plus. C. D. Friedrich est un peintre allemand romantique, si je ne me trompe pas. Le tableau auquel je pensais peut permettre aux élèves des réflexions sur le lyrisme et des liens avec les thèmes qu'ils ont étudiés. En outre, Mésange n'a pas étudié de poème appartenant au mouvement romantique (qui contient de bels exemples de poèmes lyriques), et cela aurait pu être une approche intéressante. ...mais je ne suis qu'une humble étudiante qui respecte vos points de vue expérimentés.
lecteur
Le problème du lyrisme à proprement parler, c'est qu'il est un mode d'expression verbal, une forme du langage verbal, et qu'à ce titre, je vois mal comment il pourrait trouver un équivalent pictural. Le romantisme, oui, si l'on comprend par cette étiquette le personnage replié sur soi, soi-même comme centre du monde. "L'Isolement" de Lamartine et le "Voyageur" de Friedrich, je suis d'accord, vous voyez.
Bon, en même temps, je suis professeur de lettres, hein. Mais je suis un peu triste de voir que pour bien faire, on fait un peu n'importe quoi et qu'au lieu de faire réfléchir, même sommairement,sur les langages différents en jeu, on se contente de vaguement rapprocher des thèmes.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par maldoror1 le Mar 23 Avr 2013 - 13:22

En vrac: pour la peinture, Friedrich évidemment, Chagall (même si je ne l'aime pas du tout), Klimt, Turner...

Sculpture: travail sur Orphée, pléthore de sculpteurs l'ont représenté.

Musique: Beethoven, Chopin, Liszt, Wagner (mort d'Iseult)..

Un très beau film: "Bright star", de Jane Campion.


_________________
" Le monde a commencé sans l'homme et finira sans lui". Lévi-Strauss

"L'humanité se divise en deux catégories: ceux qui lisent et les cochons". Cioran

"Ever tried. Ever failed. No matter. Try again. Fail again. Fail better". Beckett

maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par maldoror1 le Mar 23 Avr 2013 - 13:27


Le lyrisme trouve sa représentation parfaite dans le courant romantique; il me semble donc qu'il se serait pas idiot de rapprocher certaines toiles de certains poèmes. Les innombrables voyageurs et hommes seuls de Friedrich illustrent bien le Hugo de "Demain, dès l'aube..."


maldoror1
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par dorémy le Mar 23 Avr 2013 - 14:03

Orphée de G. Moreau ?


dorémy
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par albertine02 le Mar 23 Avr 2013 - 14:14

Cripure a écrit:Le problème du lyrisme à proprement parler, c'est qu'il est un mode d'expression verbal, une forme du langage verbal, et qu'à ce titre, je vois mal comment il pourrait trouver un équivalent pictural. Le romantisme, oui, si l'on comprend par cette étiquette le personnage replié sur soi, soi-même comme centre du monde. "L'Isolement" de Lamartine et le "Voyageur" de Friedrich, je suis d'accord, vous voyez.
Bon, en même temps, je suis professeur de lettres, hein. Mais je suis un peu triste de voir que pour bien faire, on fait un peu n'importe quoi et qu'au lieu de faire réfléchir, même sommairement,sur les langages différents en jeu, on se contente de vaguement rapprocher des thèmes.


j'ai une vraie question Cripure....d'accord avec vous sur le lyrisme, à ceci près que quand je l'étudie avec mes classes, je ne le sépare jamais de ses origines, Orphée, donc nous lisons le texte de Virgile, enfin une belle traduction et l'expliquons / commentons.
Autrement dit, le lyrisme, dans mon esprit et tel que je l'ai appris également (hommage à mes enseignants chéris de jadis) est un langage, mais aussi un ensemble de motifs ou une quête, je ne veux pas dire "thèmes", le mot est mal choisi : la descente aux enfers, le "charme" du langage poétique, la parole qui rend immortel(le), enfin vous voyez.
A ce titre-là, je ne le considère pas comme un seul mode d'expression, vous voyez ?
Et je ne l'associe pas au seul romantisme, évidemment, puisque j'aurais tendance à penser qu'il traverse les genres et les époques, et les catégories, puisque fondateur de la poésie occidentale.
Je fais fausse route ?

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par User5899 le Mer 24 Avr 2013 - 0:09

@maldoror1 a écrit:
Le lyrisme trouve sa représentation parfaite dans le courant romantique; il me semble donc qu'il se serait pas idiot de rapprocher certaines toiles de certains poèmes. Les innombrables voyageurs et hommes seuls de Friedrich illustrent bien le Hugo de "Demain, dès l'aube..."
Pas convaincu, cf. ce que j'écrivais un peu plus haut.
Albertine, le lyrisme s'oppose principalement à l'épique et au dramatique, cf.l'art lyrique. Votre historique, pourquoi pas en effet, mais il me semble qu'on est bien dans le domaine d'une forme d'expression.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par albertine02 le Mer 24 Avr 2013 - 9:05

aussi oui, mais je le crois indissociable de certains motifs. En tout cas, dans le cadre de cours sur le lyrisme, surtout en collège, je procède toujours ainsi.

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par brisenouille le Jeu 25 Avr 2013 - 19:00

Moi, j'introduis le lyrisme par un powerpoint avec différentes représentations d'Orphée pour comprendre son histoire et les origines du lyrisme (avec notamment un tableau de Poussin et celui de Moreau).
Une collègue leur passe des extraits de l'opéra de Gluck.

brisenouille
Niveau 4


Revenir en haut Aller en bas

Re: HDA et poésie lyrique ?

Message par Mésange le Ven 26 Avr 2013 - 10:41

Merci pour toutes vos réponses et idées. Je vais creuser tout cela maintenant!

Mésange
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum