Grenoble : deux élèves lynchés en raison de leur orientation sexuelle (supposée)

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Grenoble : deux élèves lynchés en raison de leur orientation sexuelle (supposée)

Message par Morgared le Sam 20 Avr 2013 - 14:25

@Pseudo a écrit:On est quand même rassuré : ils n'étaient pas homos, c'était des mensonges. Ouf ! On a quand même échappé au pire non ? Vous imaginez si, en plus d'être battus, ils avaient été vraiment homos ?
L'homophobie ordinaire suinte par toutes les lignes de cet article proprement dégueulasse.

Même réaction face à l'article. En vrai, ils ne sont pas homos : tout va bien, alors, puisque là était le véritable problème.

Grenoble, toujours à la pointe.

Morgared
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grenoble : deux élèves lynchés en raison de leur orientation sexuelle (supposée)

Message par Night Owl le Sam 20 Avr 2013 - 15:26

@Morgared a écrit:
Même réaction face à l'article. En vrai, ils ne sont pas homos : tout va bien, alors, puisque là était le véritable problème.
.

J'avais cru comprendre que c'était l'histoire des relations sexuelles dans les toilettes qui était mensongère? (Ce qui ne change rien aux faits)

Night Owl
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grenoble : deux élèves lynchés en raison de leur orientation sexuelle (supposée)

Message par paul31 le Sam 20 Avr 2013 - 15:34

C'est lamentable.

_________________
2012-2013 : deux sixièmes, 1 quatrième,1 troisième en français et une cinquième en latin. cafe
2011-2012 deux quatrièmes , une troisième DP6H et une cinquième
2010-2011 : une cinquième et deux sixièmes
2009-2010 : deux sixièmes et une quatrième.

petitdrapeau
chat chat chat chat chat

paul31
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Grenoble : deux élèves lynchés en raison de leur orientation sexuelle (supposée)

Message par Elle aime le Sam 20 Avr 2013 - 16:09

Je ne voulais pas lire... j'ai lu. Crying or Very sad


_________________
"Moi, je crois que la grammaire, c’est une voie d’accès à la beauté. Quand on parle, quand on lit ou quand on écrit, on sent bien si on a fait une belle phrase ou si on est en train d’en lire une. On est capable de reconnaître une belle tournure ou un beau style. Mais quand on fait de la grammaire, on a accès à une autre dimension de la beauté de la langue. Faire de la grammaire, c’est la décortiquer, regarder comment elle est faite, la voir toute nue, en quelque sorte. Et c’est là que c’est merveilleux : parce qu’on se dit : « Comme c’est bien fait, qu’est-ce que c’est bien fichu ! », « Comme c’est solide, ingénieux, subtil ! ». Moi, rien que savoir qu’il y a plusieurs natures de mots et qu’on doit les connaître pour en conclure à leurs usages et à leurs compatibilités possibles, ça me transporte."

Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum