Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Rikki
Guide spirituel

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Rikki le Mer 24 Avr 2013 - 13:49
Mais bien entendu que si, Marie Laetitia ! Ce sont des avatars des contrats de solidarité.

L'autre problème, c'est que bien souvent les EVS (emplois de vie scolaire) faisant fonction d'AVS (auxiliaires de vie scolaire) sont des gens qui sont en très grande difficulté sociale. En gros, ce sont des contrats aidés pour des gens inemployables.

Evidemment, dans les écoles, ça n'est pas toujours facile à gérer, quand en plus de t'occuper des 198 gamins l'équipe doit s'occuper de l'EVS et le surveiller !

Quelques exemples vus de mes yeux vus :
- Un EVS frappe un enfant et vient nous dire "mais c'est lui qui a commencé"
- Une EVS parle arabe avec les enfants arabophones "parce qu'ils comprennent mieux"
- Une EVS à un gamin qui pleure, le premier jour de CP : "Si tu es bien sage et que tu ne pleures pas, on va appeler ta maman pour qu'elle vienne te chercher"
- L'instit pose une question à la classe, l'AVS lève le doigt en disant "Je sais"
- En récré, l'AVS à un petit garçon "T'as pas le droit de frapper une fille. Moi, les mecs qui frappent les filles, je leur coupe les couilles."


L'immense majorité des AVS / EVS, c'est comme ça que ça se passe. Si par hasard il y en a une qui travaille vraiment, qui se donne à fond, qui se forme, c'est une anomalie du système. Le système n'est pas fait pour ça, il est fait pour occuper des chômeurs inemployables et pour acheter la paix avec les familles d'enfants handicapés.

J'ai moi aussi eu une fois une EVS formidable, elle n'a jamais eu la moindre reconnaissance du système, rien.
avatar
Aky
Niveau 9

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Aky le Mer 24 Avr 2013 - 13:52
@Sapotille a écrit:

Quel gâchis !

+1000
avatar
LadyC
Empereur

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par LadyC le Mer 24 Avr 2013 - 14:45
J'attendrai des nouvelles, s'ils daignent en donner, avec impatience.

Mille fois bon courage...

_________________
Life is what happens to you while you're making other plans. John Lennon
Life is not governed by will or intention. Life is a question of nerves, and fibres, and slowly built-up cells in which thought hides itself and passion has its dreams. Oscar Wilde


Bien que femme, je me suis permis_ / demandé_ / rendu_ compte / fait_ désirer... etc._  Smile
phi
Expert spécialisé

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par phi le Mer 24 Avr 2013 - 14:50
@Rikki a écrit:L'immense majorité des AVS / EVS, c'est comme ça que ça se passe. Si par hasard il y en a une qui travaille vraiment, qui se donne à fond, qui se forme, c'est une anomalie du système. Le système n'est pas fait pour ça, il est fait pour occuper des chômeurs inemployables et pour acheter la paix avec les familles d'enfants handicapés.
C'est ça Sad
Bravo pour ce courrier!
avatar
Olympias
Prophète

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Olympias le Mer 24 Avr 2013 - 17:43
C'est un scandale. On ne tient aucun compte des liens que les AVS peuvent tisser avec les enfants qu'elle accompagnent, de la formation qu'elles ont acquise (souvent seules, par le simple bon sens et l'observation). C'est une forme de mépris et d'insulte envers elles et aussi envers les enfants qu'elles aident furieux furieux Mais c'est vrai que l'intérêt de l'enfant, dans ce genre de situation, on le chercher.
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Sapotille le Mer 24 Avr 2013 - 17:53
@Rikki a écrit:Mais bien entendu que si, Marie Laetitia ! Ce sont des avatars des contrats de solidarité.

L'autre problème, c'est que bien souvent les EVS (emplois de vie scolaire) faisant fonction d'AVS (auxiliaires de vie scolaire) sont des gens qui sont en très grande difficulté sociale. En gros, ce sont des contrats aidés pour des gens inemployables.

Evidemment, dans les écoles, ça n'est pas toujours facile à gérer, quand en plus de t'occuper des 198 gamins l'équipe doit s'occuper de l'EVS et le surveiller !

Quelques exemples vus de mes yeux vus :
- Un EVS frappe un enfant et vient nous dire "mais c'est lui qui a commencé"
- Une EVS parle arabe avec les enfants arabophones "parce qu'ils comprennent mieux"
- Une EVS à un gamin qui pleure, le premier jour de CP : "Si tu es bien sage et que tu ne pleures pas, on va appeler ta maman pour qu'elle vienne te chercher"


- L'instit pose une question à la classe, l'AVS lève le doigt en disant "Je sais"
- En récré, l'AVS à un petit garçon "T'as pas le droit de frapper une fille. Moi, les mecs qui frappent les filles, je leur coupe les couilles."


L'immense majorité des AVS / EVS, c'est comme ça que ça se passe. Si par hasard il y en a une qui travaille vraiment, qui se donne à fond, qui se forme, c'est une anomalie du système. Le système n'est pas fait pour ça, il est fait pour occuper des chômeurs inemployables et pour acheter la paix avec les familles d'enfants handicapés.

J'ai moi aussi eu une fois une EVS formidable, elle n'a jamais eu la moindre reconnaissance du système, rien.



J'espère tout de même qu'il y en a plus que quelques unes qui ressemblent à celle pour laquelle ce courrier a été écrit et à celle dont tu parles, Rikki !!!


Dernière édition par Sapotille le Mer 24 Avr 2013 - 18:26, édité 1 fois
avatar
Olympias
Prophète

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Olympias le Mer 24 Avr 2013 - 17:56
Une de mes élèves en fauteuil roulant en avait trois différentes (dont l'une totalement incompétente de serait-ce que pour pousser le fauteuil dans l'ascenseur...!). Je crois que nous devons faire la distinction entre des cas lourds en grosse difficulté sociale et celles qui se sont vraiment investies. Cela devrait déboucher sur du travail pérenne, car il faudra des AVS pour ces enfants.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Rikki le Mer 24 Avr 2013 - 18:14
Exactement !

Ce qui est une honte, c'est que tout le monde est logé à la même enseigne, que ce soit une personne formidable qui se forme elle-même, s'investit, se donne un mal fou pour faire progresser les enfants, ou une incapable totale.

Quel patron traiterait de la même manière deux employés aussi différents, à part l'Etat ? Les deux : à la porte ! Ouste !

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Condorcet
Oracle

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Condorcet le Mer 24 Avr 2013 - 18:21
@Rikki a écrit:Exactement !

Ce qui est une honte, c'est que tout le monde est logé à la même enseigne, que ce soit une personne formidable qui se forme elle-même, s'investit, se donne un mal fou pour faire progresser les enfants, ou une incapable totale.

Quel patron traiterait de la même manière deux employés aussi différents, à part l'Etat ? Les deux : à la porte ! Ouste !

Le monde de l'entreprise connaît aussi ses propres dérives Rolling Eyes
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Rikki le Mer 24 Avr 2013 - 18:28
PaoloSarpi a écrit:
@Rikki a écrit:Exactement !

Ce qui est une honte, c'est que tout le monde est logé à la même enseigne, que ce soit une personne formidable qui se forme elle-même, s'investit, se donne un mal fou pour faire progresser les enfants, ou une incapable totale.

Quel patron traiterait de la même manière deux employés aussi différents, à part l'Etat ? Les deux : à la porte ! Ouste !

Le monde de l'entreprise connaît aussi ses propres dérives Rolling Eyes

Certes. Mais là, on atteint tout de même des sommets.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
palomita
Érudit

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par palomita le Mer 24 Avr 2013 - 21:16
Situation absolument scandaleuse car une bonne AVS a acquis des compétences qu'elle ne pourra pas réinvestir , un vrai gâchis !
Sans parler du lien affectif qui se crée avec l'enfant .
Mais lintérêtdelenfant quand il s'agit d'un enfant porteur de handicap, l'Etat s'en fiche furieux

Je suis de tout coeur avec vous fleurs2

_________________
"La sagesse, c'est d'avoir des rêves suffisamment grands pour ne pas les perdre de vue lorsqu'on les poursuit"
Oscar wilde.
avatar
dandelion
Grand sage

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par dandelion le Mer 24 Avr 2013 - 21:40
L'analyse de Rikki me semble très pertinente: afin d'acheter la paix sociale, on fournit du personnel au rabais aux enfants handicapés. Evidemment, du personnnel qualifié exigerait un statut moins précaire (et une paie moins ridicule). Parfois, on tombe sur quelqu'un de très bien, qui se forme tout seul, qui s'investit (malgré un salaire dérisoire et un emploi précaire). Mais ça l'institution s'en fiche, voire peut-être même ça la dérange (ça montre ce que devrait réellement être la profession, ce qui pourrait créer des exigences chez les personnes aidées). Ce que veut l'institution c'est mettre des cautères sur des jambes de bois. C'est méprisant à la fois pour les handicapés et pour les AVS. Mais on s'en fiche, ce qui est important c'est d'avoir de belle statistiques qui montrent que l'intégration des handicapés a progressé.
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Rikki le Mer 24 Avr 2013 - 22:37
Merci, Dandelion, d'avoir su dire de manière beaucoup plus élégante exactement ce que je voulais dire.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Sapotille le Jeu 25 Avr 2013 - 12:53
Voici un message de K.
J'ai pensé qu'il avait sa place ici :


Les AVS restent rarement très longtemps dans la même école, pour ne pas que l'on s'y attache. Qui va se battre pour une personne de passage ?
Cela fait quand même 4 ans que je suis dans la même école.
3 enfants accompagnés : syndrome de Williams, autisme et enfant aveugle.
Je connais le Pecs pour les autistes et le braille pour les aveugles.
Pas grave, on me fiche dehors et on me remplace par quelqu'un sûrement très bien mais qui ne connaîtra pas le braille puisque je suis la seule AVS ici à le maîtriser. Pas grave non plus, la petite n'a qu'à aller dans un centre, loin, sans personne de son âge (le plus jeune à 9 ans là bas, elle 5 !). Pourtant elle se débrouille superbement bien. Mais que va faire son enseignante si elle reste en milieu ordinaire ? C'est elle qui va tout adapter ? C'est elle qui va lire les productions en braille ? C'est elle qui va savoir la guider pour se déplacer (je suis formée à cette technique de guide) ?
Je suis écœurée.
On nous a pondu un texte en 2009 disant que les avs a compétence particulière (braille, langage des signes et autisme) pouvaient être reprises par des assoc. C'est du pipeau. Les assoc ne sont pas d'accord et c'est normal. Bien des tracas pour pas grand chose.
Donc oust, à la porte. Sans merci, sans aide, sans état d'âme.
ET pourtant
J'aime ce que je fais
Je suis utile
Mes collègues sont formidables et ne cessent de m'entourer.
Et pourtant, dans 2 mois, la porte de l'éducation nationale va se fermer sur moi.
Oh mais pas la grande porte, non non, la toute petite, celle que personne ne connait, celle qui ne fait pas de bruit.
Ne vous inquiétez pas, mon histoire ne va pas bouleverser grand monde. Les AVS passent mais ça ne semble pas alarmer grand monde.

Merci à celles et ceux qui sont passés voir ce post.
phi
Expert spécialisé

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par phi le Jeu 25 Avr 2013 - 12:57
Sad Quel gâchis...
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Rikki le Jeu 25 Avr 2013 - 18:35
Il faudrait arriver à toucher quelqu'un en haut lieu avec ce texte. Qui sait ? Ca me désole tellement...

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
roxanne
Devin

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par roxanne le Jeu 25 Avr 2013 - 18:49
Ben, presse, internet .Bon sang, ils relaient bien des trucs bien moins graves que ça .Il faut faire le buzz, "vendre" son histoire.
avatar
Dalva
Doyen

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Dalva le Jeu 25 Avr 2013 - 20:06
Transmettre à Rue 89 pour commencer, mais je ne parviens pas à contacter Blandine Grosjean qui est en charge de la rubrique "Société" dont fait partie "Éducation".
avatar
Olympias
Prophète

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Olympias le Jeu 25 Avr 2013 - 20:51
Nous devons certainements être quelques-uns sur le site à être abonnés à Médiapart...ne pouvons-nous pas mettre le texte sur notre page ?
avatar
albertine02
Sage

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par albertine02 le Jeu 25 Avr 2013 - 20:54
j'ai un ami qui écrit de temps à autre pour le Huffington Post, je tente ?
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Sapotille le Jeu 25 Avr 2013 - 20:56
@albertine02 a écrit:

j'ai un ami qui écrit de temps à autre pour le Huffington Post, je tente ?

Tente ...

Toutes les initiatives sont bonnes...
avatar
Sapotille
Empereur

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Sapotille le Jeu 25 Avr 2013 - 20:57
@Olympias a écrit:

Nous devons certainement être quelques-uns sur le site à être abonnés à Médiapart...ne pouvons-nous pas mettre le texte sur notre page ?

Bonne idée...
avatar
Matjofé
Niveau 4

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Matjofé le Jeu 25 Avr 2013 - 22:43
Merci pour vos réactions...
C'est clair, c'est désolant, navrant, affligeant...
Comme l'exprime certains, que des compétents et motivés soient considérés comme ceux qui sont là pour être sur de ne pas perdre leurs droits au chômage, est tout juste scandaleux!
j'ai déjà contacté Télérama(rédac et courrier des lecteurs), on verra, et j'essaie de contacter d'autres (j'ai une liste longue comme le bras avec les dindons! )


_________________
Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns. Brel
avatar
Matjofé
Niveau 4

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Matjofé le Jeu 25 Avr 2013 - 22:44
Médiapart, je suis pas copine avec eux...
et Huffington, pas de contact.

_________________
Je vous souhaite des rêves à n'en plus finir et l'envie furieuse d'en réaliser quelques-uns. Brel
avatar
Celeborn
Esprit sacré

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Celeborn le Jeu 25 Avr 2013 - 22:56
@Rikki a écrit:Il faudrait arriver à toucher quelqu'un en haut lieu avec ce texte. Qui sait ? Ca me désole tellement...

Ça fait partie des choses que j'ai déjà remontées, pour le coup (et on n'est pas le seul syndicat à le dire). Un statut, un vrai salaire et une formation pour les AVS, ça devrait être la norme.

_________________
"On va bien lentement dans ton pays ! Ici, vois-tu, on est obligé de courir tant qu'on peut pour rester au même endroit. Si on veut aller ailleurs, il faut courir au moins deux fois plus vite que ça !" (Lewis Carroll)
Mon Blog
avatar
Olympias
Prophète

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Olympias le Jeu 25 Avr 2013 - 23:02
@Sapotille a écrit:
@Olympias a écrit:

Nous devons certainement être quelques-uns sur le site à être abonnés à Médiapart...ne pouvons-nous pas mettre le texte sur notre page ?

Bonne idée...
Alors demain, je vais le mettre sur la mienne
Contenu sponsorisé

Re: Au suivant ! ou la triste fin d'une AVS...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum