Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Page 5 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Hérodoute le Ven 26 Avr 2013 - 13:43

Je rejoinds Sei et comprends les propos d'Ignatius.
Pour la relation prof-élève : aucun problème dans le supérieur et j'irai même plus loin, dans le cas d'un personne de 17 ans aussi par exemple : tout est question de maturité je pense et pas forcément d'âge.
Relation prof-élève dans l'enseignement sup : c'est vieux comme le monde... bien même avant les Universités...
Concernant l'affaire qui est évoquée : il s'agit bien d'une en fant victime qu'il faut protéger.

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par JPhMM le Ven 26 Avr 2013 - 13:44

Je trouve les histoires d'amour interdites terriblement romantiques. Le réel déteste ce genre de romantisme. Peut-être faut-il donc laisser le privilège de son expérience à la littérature. Je ne sais pas.
Mais que se passe-t-il quand cela vous tombe dessus ? seule certitude : le sentiment n'est pas moral. Il est.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par amour le Ven 26 Avr 2013 - 13:48

@Hérodoute a écrit:Je rejoinds Sei et comprends les propos d'Ignatius.
Pour la relation prof-élève : aucun problème dans le supérieur et j'irai même plus loin, dans le cas d'un personne de 17 ans aussi par exemple : tout est question de maturité je pense et pas forcément d'âge.
Relation prof-élève dans l'enseignement sup : c'est vieux comme le monde... bien même avant les Universités...
Concernant l'affaire qui est évoquée : il s'agit bien d'une en fant victime qu'il faut protéger.
Ce n'est pas parce que c'est vieux comme le monde que cela ne pose pas parfois certains problèmes, en particulier en ce qui concerne l'évaluation.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Hérodoute le Ven 26 Avr 2013 - 13:50

On peut toujours évaluer en fac quand on a une relation avec une / un étudiant(e): suffit de prendre d'autres critères mdr
ok je sors ^^

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par John le Ven 26 Avr 2013 - 13:57

Maladroit a écrit:
Axel a écrit:Si la relation avait commencé à 12 ans, le journaliste ne se serait certainement pas privé de le souligner à mon humble avis.
Personne ne sait réellement ce qui s'est passé, révoquer, incarcérer, jeter l'anathème sur la foi de quelques lignes pale les procureurs sont bien trop nombreux pour moi. J'ai appris il y a longtemps que la justice se devait d'être sereine, j'espère de tout coeur qu'elle le pourra toujours malgré les flambées d'indignation.
BIEN DIT!
C'est aussi mon avis.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par victor44 le Ven 26 Avr 2013 - 14:45

@Sei a écrit:N'ayant pas l'intention de me justifier sur un forum public, je ne supporterai aucune autre remarque de votre part sur mon couple, mon compagnon, ma manière de vivre.

C'est vous qui mettez votre couple en avant pour insinuer qu'une relation sexuelle entre enseignant et élève n'est rien d'autre qu'une histoire d'amour, faut pas vous plaindre après. Je ne parle ni de votre cas ni de celui de la collègue mise en cause dans l'article, je parle en général. Si vous vous sentez visée c'est votre problème.

Dans la configuration présente: la relation "consentie" par l'élève avec son enseignante il y a deux problèmes concernant le vice du consentement:

L'age de l'élève (trop jeune pour qu'on ne puisse écarter le manque de discernement)

La position de l'adulte par rapport à la jeune fille (le fait d'être en position d'autorité est un facteur agravant)



Quant à ceux qui avancent un changement hormonal chez les jeunes afin de minimiser le problème je trouve celà pathétique,

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par amour le Ven 26 Avr 2013 - 15:02

@victor44 a écrit:
@Sei a écrit:N'ayant pas l'intention de me justifier sur un forum public, je ne supporterai aucune autre remarque de votre part sur mon couple, mon compagnon, ma manière de vivre.

C'est vous qui mettez votre couple en avant pour insinuer qu'une relation sexuelle entre enseignant et élève n'est rien d'autre qu'une histoire d'amour, faut pas vous plaindre après. Je ne parle ni de votre cas ni de celui de la collègue mise en cause dans l'article, je parle en général. Si vous vous sentez visée c'est votre problème.

Dans la configuration présente: la relation "consentie" par l'élève avec son enseignante il y a deux problèmes concernant le vice du consentement:

L'age de l'élève (trop jeune pour qu'on ne puisse écarter le manque de discernement)

La position de l'adulte par rapport à la jeune fille (le fait d'être en position d'autorité est un facteur agravant)



Quant à ceux qui avancent un changement hormonal chez les jeunes afin de minimiser le problème je trouve celà pathétique,

J'ai effectivement mentionné les pubertés précoces, mais absolument pas pour minimiser le problème, ne vous déplaise. Certains essayent de comprendre plutôt que de se poser en juge, voyez-vous!


Dernière édition par LadyC le Sam 27 Avr 2013 - 10:01, édité 1 fois (Raison : balises de citation)

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par MarieL le Ven 26 Avr 2013 - 15:03

@JPhMM a écrit:Je trouve les histoires d'amour interdites terriblement romantiques. Le réel déteste ce genre de romantisme. Peut-être faut-il donc laisser le privilège de son expérience à la littérature. Je ne sais pas.
Mais que se passe-t-il quand cela vous tombe dessus ? seule certitude : le sentiment n'est pas moral. Il est.

C'est très exactement ce que je n'arrivais pas à formuler depuis un moment.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Igniatius le Ven 26 Avr 2013 - 15:06

Axel a écrit:
@JPhMM a écrit:Je trouve les histoires d'amour interdites terriblement romantiques. Le réel déteste ce genre de romantisme. Peut-être faut-il donc laisser le privilège de son expérience à la littérature. Je ne sais pas.
Mais que se passe-t-il quand cela vous tombe dessus ? seule certitude : le sentiment n'est pas moral. Il est.

C'est très exactement ce que je n'arrivais pas à formuler depuis un moment.

OK ok, moi aussi je suis romantique, vraiment.
Mais bon, ça peut nous tomber dessus, et ne pas nous empêcher de réfléchir rationnellement quand des mineurs sont en cause.

Je ne dis pas que je n'ai jamais été "ému" par certaines de mes élèves de 1ère ou Terminale : mais dès que cela a pu m'arriver, je mettais encore plus de distance entre elles et moi, et me cantonnais au rôle du prof, et uniquement cela.
Et pourtant j'étais pas mal célibataire.

J'ai vraiment du mal à comprendre que l'on comprenne ce type de comportements.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par amour le Ven 26 Avr 2013 - 15:19

@Igniatius a écrit:
Axel a écrit:
@JPhMM a écrit:Je trouve les histoires d'amour interdites terriblement romantiques. Le réel déteste ce genre de romantisme. Peut-être faut-il donc laisser le privilège de son expérience à la littérature. Je ne sais pas.
Mais que se passe-t-il quand cela vous tombe dessus ? seule certitude : le sentiment n'est pas moral. Il est.

C'est très exactement ce que je n'arrivais pas à formuler depuis un moment.

OK ok, moi aussi je suis romantique, vraiment.
Mais bon, ça peut nous tomber dessus, et ne pas nous empêcher de réfléchir rationnellement quand des mineurs sont en cause.

Je ne dis pas que je n'ai jamais été "ému" par certaines de mes élèves de 1ère ou Terminale : mais dès que cela a pu m'arriver, je mettais encore plus de distance entre elles et moi, et me cantonnais au rôle du prof, et uniquement cela.
Et pourtant j'étais pas mal célibataire.

J'ai vraiment du mal à comprendre que l'on comprenne ce type de comportements.
En ce qui me concerne, c'est le comportement de l'élève que j'essaye de comprendre, pas celui de l'enseignant dont il a été dit plus haut ce que j'en pense: s'il ne peut s'empêcher, il ne doit pas exercer avec des mineurs de moins de quinze ans.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Gryphe le Ven 26 Avr 2013 - 15:28

Le reportage de BFM-TV est accablant pour l'enseignante de 34 ans.
Ils parlent de relations sexuelles ayant eu lieu dans l'enceinte du collège et au domicile de la prof.

Je veux bien entendre tout ce que vous voulez sur le romantisme de la passion amoureuse, mais enfin quand même, il me semble que la loi et que l'institution doivent dire non. On parle d'une gamine de 14 ans, là, pas d'une étudiante en BTS.

Qu'elles aient été très amoureuses, que l'amour rend aveugle, blablabla, j'imagine. Mais il faut savoir dire non quand il s'agit d'une gamine de 14 ans.
Et je pense que l'institution doit dire non.

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par gelsomina31 le Ven 26 Avr 2013 - 15:32

@amour a écrit:(...)
C'est bien là que réside, à mon avis, une partie du problème, je ne sais pas de quand date la loi sur la majorité sexuelle, mais la maturité sexuelle, elle, est une donnée fluctuante, selon les individus, les sociétés auxquelles ils appartiennent, mais aussi selon leur maturité hormonale et celle si arrive de plus en plus tôt en France aujourd'hui. Les pubertés précoces sont de plus en plus fréquentes.

euh, puberté précoce ne signifie pas maturité sexuelle précoce... Wink

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Igniatius le Ven 26 Avr 2013 - 15:36

@amour a écrit:
@Igniatius a écrit:
Axel a écrit:
@JPhMM a écrit:Je trouve les histoires d'amour interdites terriblement romantiques. Le réel déteste ce genre de romantisme. Peut-être faut-il donc laisser le privilège de son expérience à la littérature. Je ne sais pas.
Mais que se passe-t-il quand cela vous tombe dessus ? seule certitude : le sentiment n'est pas moral. Il est.

C'est très exactement ce que je n'arrivais pas à formuler depuis un moment.

OK ok, moi aussi je suis romantique, vraiment.
Mais bon, ça peut nous tomber dessus, et ne pas nous empêcher de réfléchir rationnellement quand des mineurs sont en cause.

Je ne dis pas que je n'ai jamais été "ému" par certaines de mes élèves de 1ère ou Terminale : mais dès que cela a pu m'arriver, je mettais encore plus de distance entre elles et moi, et me cantonnais au rôle du prof, et uniquement cela.
Et pourtant j'étais pas mal célibataire.

J'ai vraiment du mal à comprendre que l'on comprenne ce type de comportements.
En ce qui me concerne, c'est le comportement de l'élève que j'essaye de comprendre, pas celui de l'enseignant dont il a été dit plus haut ce que j'en pense: s'il ne peut s'empêcher, il ne doit pas exercer avec des mineurs de moins de quinze ans.

Le comportement de l'élève me semble pourtant d'une simplicité biblique non ?
Les raisons de fantasmer, de répondre positivement à de l'intérêt d'un adulte pour sa personne en construction, une fragilité peut-être de la gamine, etc.

Je ne sais pas, c'est plutôt le comportement de l'enseignant qui me pose question.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Igniatius le Ven 26 Avr 2013 - 15:36

@Gryphe a écrit:Le reportage de BFM-TV est accablant pour l'enseignante de 34 ans.
Ils parlent de relations sexuelles ayant eu lieu dans l'enceinte du collège et au domicile de la prof.

Je veux bien entendre tout ce que vous voulez sur le romantisme de la passion amoureuse, mais enfin quand même, il me semble que la loi et que l'institution doivent dire non. On parle d'une gamine de 14 ans, là, pas d'une étudiante en BTS.

Qu'elles aient été très amoureuses, que l'amour rend aveugle, blablabla, j'imagine. Mais il faut savoir dire non quand il s'agit d'une gamine de 14 ans.
Et je pense que l'institution doit dire non.

Oui, voilà, ça me paraît naturel et juste.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par amour le Ven 26 Avr 2013 - 15:49

@Igniatius a écrit:
@amour a écrit:
@Igniatius a écrit:
Axel a écrit:
@JPhMM a écrit:Je trouve les histoires d'amour interdites terriblement romantiques. Le réel déteste ce genre de romantisme. Peut-être faut-il donc laisser le privilège de son expérience à la littérature. Je ne sais pas.
Mais que se passe-t-il quand cela vous tombe dessus ? seule certitude : le sentiment n'est pas moral. Il est.

C'est très exactement ce que je n'arrivais pas à formuler depuis un moment.

OK ok, moi aussi je suis romantique, vraiment.
Mais bon, ça peut nous tomber dessus, et ne pas nous empêcher de réfléchir rationnellement quand des mineurs sont en cause.

Je ne dis pas que je n'ai jamais été "ému" par certaines de mes élèves de 1ère ou Terminale : mais dès que cela a pu m'arriver, je mettais encore plus de distance entre elles et moi, et me cantonnais au rôle du prof, et uniquement cela.
Et pourtant j'étais pas mal célibataire.

J'ai vraiment du mal à comprendre que l'on comprenne ce type de comportements.
En ce qui me concerne, c'est le comportement de l'élève que j'essaye de comprendre, pas celui de l'enseignant dont il a été dit plus haut ce que j'en pense: s'il ne peut s'empêcher, il ne doit pas exercer avec des mineurs de moins de quinze ans.

Le comportement de l'élève me semble pourtant d'une simplicité biblique non ?
Les raisons de fantasmer, de répondre positivement à de l'intérêt d'un adulte pour sa personne en construction, une fragilité peut-être de la gamine, etc.

Je ne sais pas, c'est plutôt le comportement de l'enseignant qui me pose question.

Entre une raison de fantasmer et un passage à l'acte, il y a un monde, non? On a tous admiré un ou plusieurs enseignants, je suppose, on s'est tous construits, certains ont eu un "crush" pour un ou une leurs professeurs et nous ne sommes pas pour autant tous passés à l'acte et mis en danger.
Le comportement de l'adulte pose question bien sûr, mais je ne pense pas pouvoir le comprendre, je n'ai jamais ressenti d'attirance pour quelqu'un de très jeune.
En tant que professionnels de l'éducation, l'aspect du problème sur lequel on pourrait, à la rigueur avoir éventuellement quelque chose à faire, c'est si l'on apprenait que l'un ou l'une de nos élèves est concerné(e) par une situation similaire. Voilà pourquoi j'essaye de comprendre cette jeune fille.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par amour le Ven 26 Avr 2013 - 16:14

@gelsomina31 a écrit:
@amour a écrit:(...)
C'est bien là que réside, à mon avis, une partie du problème, je ne sais pas de quand date la loi sur la majorité sexuelle, mais la maturité sexuelle, elle, est une donnée fluctuante, selon les individus, les sociétés auxquelles ils appartiennent, mais aussi selon leur maturité hormonale et celle si arrive de plus en plus tôt en France aujourd'hui. Les pubertés précoces sont de plus en plus fréquentes.

euh, puberté précoce ne signifie pas maturité sexuelle précoce... Wink
Ca doit quand même jouer je crois.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Elaïna le Ven 26 Avr 2013 - 16:56

@Igniatius a écrit:
@Gryphe a écrit:Le reportage de BFM-TV est accablant pour l'enseignante de 34 ans.
Ils parlent de relations sexuelles ayant eu lieu dans l'enceinte du collège et au domicile de la prof.

Je veux bien entendre tout ce que vous voulez sur le romantisme de la passion amoureuse, mais enfin quand même, il me semble que la loi et que l'institution doivent dire non. On parle d'une gamine de 14 ans, là, pas d'une étudiante en BTS.

Qu'elles aient été très amoureuses, que l'amour rend aveugle, blablabla, j'imagine. Mais il faut savoir dire non quand il s'agit d'une gamine de 14 ans.
Et je pense que l'institution doit dire non.

Oui, voilà, ça me paraît naturel et juste.

A moi aussi. Et je suis très mal à l'aise avec les discours sur "le sentiment, tout ça, vous comprenez".

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par User5899 le Ven 26 Avr 2013 - 17:07

@Mestelle51 a écrit:Pour moi, l'enseignante doit aller en prison pendant un bon moment. On ne doit pas transiger avec les atteintes sexuelles. Et toute relation prof-élève doit être sanctionnée pénalement. Il n'y a pas de consentement qui puisse exister dans ces cas. C'est une forme de viol.
Ben non.A 15 ans, toute personne est sexuellement majeure.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Gryphe le Ven 26 Avr 2013 - 17:12

Cripure a écrit:Ben non.A 15 ans, toute personne est sexuellement majeure.
Et pour 14 ans, élève en collège, qu'en penses-tu ?

J'avoue que dans ces cas-là, ma réaction est de me dire : "Et si ça se passait dans mon bahut, je ferais quoi ?".

Spoiler:
Dites, si ça se trouve, la prof est sur Neo... Mais je pense que non, elle en aurait parlé, depuis le temps. Enlevementalien

_________________
Τί ἐστιν ἀλήθεια ;

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par amour le Ven 26 Avr 2013 - 17:16

@Gryphe a écrit:
Cripure a écrit:Ben non.A 15 ans, toute personne est sexuellement majeure.
Et pour 14 ans, élève en collège, qu'en penses-tu ?

J'avoue que dans ces cas-là, ma réaction est de me dire : "Et si ça se passait dans mon bahut, je ferais quoi ?".

Spoiler:
Dites, si ça se trouve, la prof est sur Neo... Mais je pense que non, elle en aurait parlé, depuis le temps. Enlevementalien

Je crois bien que si nous sommes mis au courant de faits, nous n'avons pas le droit de fermer les yeux.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Dionysos le Ven 26 Avr 2013 - 17:17

Cripure a écrit:
@Mestelle51 a écrit:Pour moi, l'enseignante doit aller en prison pendant un bon moment. On ne doit pas transiger avec les atteintes sexuelles. Et toute relation prof-élève doit être sanctionnée pénalement. Il n'y a pas de consentement qui puisse exister dans ces cas. C'est une forme de viol.
Ben non.A 15 ans, toute personne est sexuellement majeure.
Sauf que dans le cas d'une relation prof-élève il y a une relation d'autorité. Ca n'est pas un viol, mais ca ne peut pas être considéré comme totalement consenti non plus.

_________________
"We're all in the gutter, but some of us are looking at the stars". O.Wilde.

Dionysos
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par User5899 le Ven 26 Avr 2013 - 17:19

@Mestelle51 a écrit:
@choup78 a écrit:Pour moi un gamine de 12 ans ne peut pas etre assez mature pour être amoureuse, 12 ans quoi, c'est pas 16!!! La justice fera son travail mais j'espère que cette prof sera mise hors état de nuire...quand au fait que cette enfant soit allée chercher du réconfort auprès de cette prof (a prouver), oui et? C'est une excuse pour ''lui sauter dessus''...les pedophiles s'attaquent toujours a des enfants faibles, profitent de leur detresse...et les parents n'y sont pour rien, quelle horreur de lire qqch comme ça... Et je me répète, si les 2 protagonistes avaient été masculins? Ça choque plus?
Enfin bref...
Je suis entièrement d'accord avec toi. A cet âge, il ne peut pas y avoir de rapport sexuel librement consenti.
Qu'est-ce que vous en savez ? Dites que ça vous choque, je vous comprendrai. Mais cette généralisation stupide discrédite votre propos. Je peux dire tranquillement qu'à 13 ans, je recherchais la compagnie intime d'adultes de trente ans et plus, que j'ai eu des relations régulières parfaitement consenties (jamais en milieu scolaire, d'ailleurs). Et que je n'ai jamais songé, d'ailleurs, à relier ça avec le quasi viol que j'ai subi à dix ans de la part d'un éminent membre du clergé séculier...
Gryphe, la loi donne un cadre, c'est indispensable. Ensuite, c'est à la justice de travailler. Je crois que ce qui est primordial dans la justice, c'est de pouvoir individualiser le traitement des cas. Et donc de pouvoir travailler hors de toute pression médiatique. Les parents et la loi doivent être des protecteurs pour l'enfant, pas des tortionnaires. Quand il y a manquement à la loi, il faut que la justice soit saisie. Mais la justice doit pouvoir dire son jugement sans pression. Sinon, il peut y avoir des drames.
Pour une gamine de 14 ans dans votre collège, la loi ne vous donne pas le choix : vous devez saisir la justice. Ca ne vous empêche pas de discuter et de chercher à comprendre, je pense, et je suis sûr que c'est ce que vous feriez.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Elaïna le Ven 26 Avr 2013 - 17:19

Cripure a écrit:
@Mestelle51 a écrit:Pour moi, l'enseignante doit aller en prison pendant un bon moment. On ne doit pas transiger avec les atteintes sexuelles. Et toute relation prof-élève doit être sanctionnée pénalement. Il n'y a pas de consentement qui puisse exister dans ces cas. C'est une forme de viol.
Ben non.A 15 ans, toute personne est sexuellement majeure.


ça n'a pas été remonté à 18 ans récemment ?

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par InviteeF le Ven 26 Avr 2013 - 17:22

Artémise a écrit:
Cripure a écrit:
@Mestelle51 a écrit:Pour moi, l'enseignante doit aller en prison pendant un bon moment. On ne doit pas transiger avec les atteintes sexuelles. Et toute relation prof-élève doit être sanctionnée pénalement. Il n'y a pas de consentement qui puisse exister dans ces cas. C'est une forme de viol.
Ben non.A 15 ans, toute personne est sexuellement majeure.


ça n'a pas été remonté à 18 ans récemment ?
Shocked

What's the .... ah ben non, justement !


(je sors)

_________________
I'm never going back.
The past is in the paaaaast...

InviteeF
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Olympias le Ven 26 Avr 2013 - 17:23

Voli vola a écrit:
Artémise a écrit:
Cripure a écrit:
@Mestelle51 a écrit:Pour moi, l'enseignante doit aller en prison pendant un bon moment. On ne doit pas transiger avec les atteintes sexuelles. Et toute relation prof-élève doit être sanctionnée pénalement. Il n'y a pas de consentement qui puisse exister dans ces cas. C'est une forme de viol.
Ben non.A 15 ans, toute personne est sexuellement majeure.


ça n'a pas été remonté à 18 ans récemment ?
Shocked

What's the .... ah ben non, justement !


(je sors)

Ce qui a été remonté à 18 ans, c'est l'âge du mariage pour les filles

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Elaïna le Ven 26 Avr 2013 - 17:24

Ah pardon. Autant pour moi. Désolée.

Elaïna
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6 ... 12 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum