Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Page 3 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par choup78 le Ven 26 Avr 2013, 10:17

Juste une question, ceux qui ne condamnent pas, avez vous des enfants?

Pour moi a l'ecole, en dehors, mixte ou pas, un adulte qui profite d'une enfant de 12 ans est une personne perverse...on ne parle pas de grande différence d'âge on parle d'un adulte avec une gamine!!! Je suis sidéré qu'il y en ait qui trouve ça presque normal, ''c'est l'amour, on ne peut pas lutter contre ça''..,il y a des pédophiles qui disent que les enfants savent ce que c'est ''aimer'' au sens sexuel du terme ( en gros c'est leur excuse)..ben en vous lisant j'ai presque l'impression que vous êtes d'accords...

choup78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Celadon le Ven 26 Avr 2013, 10:18

Convoquons DCB et Bayrou...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 26 Avr 2013, 10:21

@choup78 a écrit:Juste une question, ceux qui ne condamnent pas, avez vous des enfants?

Personne ne "condamne pas" à ce que je lis. Mais il y a les tenants de la justice expéditive sans savoir, genre milice populaire, goudrons, plumes et corde, et ceux qui voudraient bien avoir plus d'éléments, notamment sur l'âge, et qui aimeraient que la justice, fût-elle à la solde des communistes, puisse faire sereinement son travail.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Nell le Ven 26 Avr 2013, 10:21

Choup, on ne sait pas si la gosse avait 12 ans au début.
Oui, j'ai des enfants. Oui, 14 ans, c'est jeune pour une relation sexuelle, avec ou sans un prof, avec ou sans un adulte. 14 ans, c'est jeune, point. Je ne dis nulle part que je trouve cela normal.
Ce que je ne concède pas en vérité, ce sont les jugements trop rapides, les déductions hâtives, les flambées de haine. On ne sait rien de cette affaire que ce que confient des journaux, tjs avides de petits détails, vendeurs qui plus est.
Je ne peux juger sans savoir, ça s'arrête là. Et si mon fils ou ma fille un jour couche avec son enseignant, je remettrais un tas de choses en question mais j'attendrais avant de lapider le "coupable" comme tel.


Dernière édition par Nell le Ven 26 Avr 2013, 10:22, édité 1 fois

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Reine Margot le Ven 26 Avr 2013, 10:21

1) on ne sait pas ce qu'il en est réellement de cette histoire-là et là-dessus la justice doit faire son travail.

2) de manière générale un adulte n'a pas à avoir de relation avec un mineur, et selon la loi oui la fonction d'enseignant est une circonstance aggravante. et on est capable de dire non à un mineur quand on est un adulte équlibré.

3) avoir lutté contre son attirance n'est pas une excuse, on est responsable de ses actes.

4) j'ai un peu de mal avec l'idée que l'amour ou l'attirance excuse et permet tout.


Dernière édition par Reine Margot le Ven 26 Avr 2013, 10:23, édité 1 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Infiniment le Ven 26 Avr 2013, 10:23

@Nell a écrit:Choup, on ne sait pas si la gosse avait 12 ans au début.
Oui, j'ai des enfants. Oui, 14 ans, c'est jeune pour une relation sexuelle, avec ou sans un prof, avec ou sans un adulte. 14 ans, c'est jeune, point. Je ne dis nulle part que je trouve cela normal.
Ce que je ne concède pas en vérité, ce sont les jugements trop rapides, les déductions hâtives, les flambées de haine. On ne sait rien de cette affaire que ce que confient des journaux, tjs avides de petits détails, vendeurs qui plus est.
Je ne peux juger sans savoir, ça s'arrête là.
Et si mon fils ou ma fille un jour couche avec son enseignant, je remettrais un tas de choses en question mais j'attendrais avant de lapider le "coupable" comme tel.

+1


Dernière édition par Infiniment le Ven 26 Avr 2013, 10:23, édité 1 fois

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par amour le Ven 26 Avr 2013, 10:23

@victor44 a écrit:
@Nell a écrit:Si l'enseignante avait eu cette relation avec une gamine de cet âge mais hors de ses classes, ce serait moins pire?


Bien évidemment

et si la gamine avait été majeure sexuellement, il n'y avait rien à dire du tout
C'est bien là que réside, à mon avis, une partie du problème, je ne sais pas de quand date la loi sur la majorité sexuelle, mais la maturité sexuelle, elle, est une donnée fluctuante, selon les individus, les sociétés auxquelles ils appartiennent, mais aussi selon leur maturité hormonale et celle si arrive de plus en plus tôt en France aujourd'hui. Les pubertés précoces sont de plus en plus fréquentes.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Celadon le Ven 26 Avr 2013, 10:23

Reine re +1

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Nestya le Ven 26 Avr 2013, 10:24

supersoso a écrit:Mais il n'empêche que le rôle des adultes dans le cas où de très jeunes gens recherchent de l'affection, c'est d'imposer une fin de non recevoir. Point barre.
+1
Cette enseignante est en faute: que l'élève ait eu 12 ou 14 ans, qu'elle ait été consentante, il y a quand même des lignes à ne pas franchir! Cette élève était mineure, elle n'avait même pas l'âge de la majorité sexuelle, l'enseignante savait pertinemment que ce qu'elle faisait tomber sous le coup de la loi. Qu'elle assume!
Si on laisse passer ça, où va-t-on? Un adulte a une relation avec un enfant de 14 ans? Et pourquoi pas 13? ou 12 ou 11...
Si vraiment, il y avait un amour sincère dans cette histoire, dans ce cas-là, la prof (l'adulte!!!) aurait dû patienter jusqu'à la majorité de l'élève (pour son bien à elle: pour éviter de se retrouver avec un procès sur le dos) mais surtout pour le bien de l'élève, qui, à 14 ans, n'est certainement pas prête à se retrouver dans une telle situation.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Patissot le Ven 26 Avr 2013, 10:24

Ciara a écrit:
@victor44 a écrit: user de sa position d'enseignant pour obtenir des faveurs sexuelles devrait systématiquement conduire à la révocation.

Vous allez trop loin. On n'en sait pas encore assez sur cette affaire.

Inutile de s'en émouvoir Ciara, victor44 est coutumier du fait, c'est un rhéteur hors pair ou plutôt hors catégorie. Vous ne pourrez infléchir la force de sa conviction en lui faisant remarquer que toute son argumentation a comme présupposé la conclusion à laquelle il cherche à aboutir. Laughing

Patissot
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Nestya le Ven 26 Avr 2013, 10:26

@Reine Margot a écrit:1) on ne sait pas ce qu'il en est réellement de cette histoire-là et là-dessus la justice doit faire son travail.

2) de manière générale un adulte n'a pas à avoir de relation avec un mineur, et selon la loi oui la fonction d'enseignant est une circonstance aggravante. et on est capable de dire non à un mineur quand on est un adulte équlibré.

3) avoir lutté contre son attirance n'est pas une excuse, on est responsable de ses actes.

4) j'ai un peu de mal avec l'idée que l'amour ou l'attirance excuse et permet tout.
Tout à fait d'accord!

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Reine Margot le Ven 26 Avr 2013, 10:27

@Nestya a écrit:
supersoso a écrit:Mais il n'empêche que le rôle des adultes dans le cas où de très jeunes gens recherchent de l'affection, c'est d'imposer une fin de non recevoir. Point barre.
+1


Voila. sans juger de cette affaire en particulier dont on ne sait rien, de manière générale le rôle de l'adulte dans cette situation est de dire non. Je suis stupéfaite à chaque fois que le sujet revient de voir que tant de gens n'y voient finalement pas de problème...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Mestelle51 le Ven 26 Avr 2013, 10:27

@Nell a écrit:Choup, on ne sait pas si la gosse avait 12 ans au début.
Oui, j'ai des enfants. Oui, 14 ans, c'est jeune pour une relation sexuelle, avec ou sans un prof, avec ou sans un adulte. 14 ans, c'est jeune, point. Je ne dis nulle part que je trouve cela normal.
Ce que je ne concède pas en vérité, ce sont les jugements trop rapides, les déductions hâtives, les flambées de haine. On ne sait rien de cette affaire que ce que confient des journaux, tjs avides de petits détails, vendeurs qui plus est.
Je ne peux juger sans savoir, ça s'arrête là. Et si mon fils ou ma fille un jour couche avec son enseignant, je remettrais un tas de choses en question mais j'attendrais avant de lapider le "coupable" comme tel.

Ce qui me choque, c'est plutôt le contraire, les réactions molles, attentistes, prêtes à chercher la moindre miette pour diminuer la responsabilité de l'enseignante mise en cause. Comme je l'ai déjà dit, si cela avait été un homme, un non professeur (comme un curé ou un animateur de colonie de vacances), je doute fort qu'il y aurait eu autant de réactions compréhensives.

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Mestelle51 le Ven 26 Avr 2013, 10:28

@Reine Margot a écrit:1) on ne sait pas ce qu'il en est réellement de cette histoire-là et là-dessus la justice doit faire son travail.

2) de manière générale un adulte n'a pas à avoir de relation avec un mineur, et selon la loi oui la fonction d'enseignant est une circonstance aggravante. et on est capable de dire non à un mineur quand on est un adulte équlibré.

3) avoir lutté contre son attirance n'est pas une excuse, on est responsable de ses actes.

4) j'ai un peu de mal avec l'idée que l'amour ou l'attirance excuse et permet tout.

pompom

Ce sont des bases que tout le monde devrait partager.

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 26 Avr 2013, 10:31

@Mestelle51 a écrit:
@Reine Margot a écrit:1) on ne sait pas ce qu'il en est réellement de cette histoire-là et là-dessus la justice doit faire son travail.

2) de manière générale un adulte n'a pas à avoir de relation avec un mineur, et selon la loi oui la fonction d'enseignant est une circonstance aggravante. et on est capable de dire non à un mineur quand on est un adulte équlibré.

3) avoir lutté contre son attirance n'est pas une excuse, on est responsable de ses actes.

4) j'ai un peu de mal avec l'idée que l'amour ou l'attirance excuse et permet tout.

pompom

Ce sont des bases que tout le monde devrait partager.

Y compris toi pour le point 1, vu que tu en appelles à la vindicte populaire sans rien savoir de plus de l'affaire que ce qui est rapporté dans l'article. Et c'est bien insuffisant. Je te souhaite sincèrement de ne jamais être accusée à tort et de ne pas être victime d'une fausse rumeur, sinon ta conception de la justice risque d'être ébranlée.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Robin le Ven 26 Avr 2013, 10:33

Il me semble qu'en dehors des considérations morales et juridiques, et même si l'élève est particulièrement mûre et intelligente, il n'y a pas de "relation" possible entre une enfant de 12, voire 14 ans et un(e) adulte majeur(e). La société ne fait que sanctionner la violation d'une impossibilité de fait. C'est une chose de voir la grâce et la beauté des êtres jeunes (ce que Freud appelle le "narcissisme intact) et c'en est une autre de vouloir les "cueillir".

La spiritualité orthodoxe qui s'y connaît en beauté parle de chercher à "violer les anges". Il faut donc exercer sa jugeote (surtout quand on est enseignant !), distinguer le fantasme de la réalité et, comme le dit celadon, citant Albert Camus, "s'empêcher".

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par MarieL le Ven 26 Avr 2013, 10:35

"On est capable de dire non quand on est un adulte équilibré"... eh bien toutes mes félicitations, vraiment.

Un adulte ne devrait pas avoir de relations avec un mineur, tout à fait d'accord. Mais de là à dire qu'il est évident que cela ne peut pas arriver pourvu que l'on soit "équilibré"...

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Mestelle51 le Ven 26 Avr 2013, 10:35

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Y compris toi pour le point 1, vu que tu en appelles à la vindicte populaire sans rien savoir de plus de l'affaire que ce qui est rapporté dans l'article. Et c'est bien insuffisant. Je te souhaite sincèrement de ne jamais être accusée à tort et de ne pas être victime d'une fausse rumeur, sinon ta conception de la justice risque d'être ébranlée.

Je ne vois pas en quoi. Je n'accuse personne à tort, cette femme a avoué et il y a en plus des preuves écrites. J'estime que c'est suffisant pour ne plus parler de rumeur.

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Nell le Ven 26 Avr 2013, 10:36

@Mestelle51 a écrit:
@Nell a écrit:Choup, on ne sait pas si la gosse avait 12 ans au début.
Oui, j'ai des enfants. Oui, 14 ans, c'est jeune pour une relation sexuelle, avec ou sans un prof, avec ou sans un adulte. 14 ans, c'est jeune, point. Je ne dis nulle part que je trouve cela normal.
Ce que je ne concède pas en vérité, ce sont les jugements trop rapides, les déductions hâtives, les flambées de haine. On ne sait rien de cette affaire que ce que confient des journaux, tjs avides de petits détails, vendeurs qui plus est.
Je ne peux juger sans savoir, ça s'arrête là. Et si mon fils ou ma fille un jour couche avec son enseignant, je remettrais un tas de choses en question mais j'attendrais avant de lapider le "coupable" comme tel.

Ce qui me choque, c'est plutôt le contraire, les réactions molles, attentistes, prêtes à chercher la moindre miette pour diminuer la responsabilité de l'enseignante mise en cause. Comme je l'ai déjà dit, si cela avait été un homme, un non professeur (comme un curé ou un animateur de colonie de vacances), je doute fort qu'il y aurait eu autant de réactions compréhensives.

Considérant que l'on ne se connaît pas, je te prierai de garder des jugements à mon encontre pour toi.
Et tu peux bien te répéter, je sais encore lire (si, c'est mon job) et en l'occurence, mon avis ne change pas. Il ne s'agit pas d'une question d'hommes-femmes ou autre. Je m'en moque. Il s'agit de juger en sachant, en ayant les données pour. C'est manquer de prudence et de lucidité que d'émettre un avis aussi lourd avec ces seuls éléments, c'est faire d'un cas une généralité. Vous ne savez rien de cette histoire, c'est un fait. Vous condamnez et discriminez deux personnes. masculin ou féminin, qu'apporte. je ne juge pas le fond (puisque je ne suis pas apte à le faire) mais la forme.
et comme, si j'ai bien suivi, parler avec toi ne sert à rien, je m'abstiendrai de te répondre à la suite.

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Infiniment le Ven 26 Avr 2013, 10:39

@Mestelle51 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Y compris toi pour le point 1, vu que tu en appelles à la vindicte populaire sans rien savoir de plus de l'affaire que ce qui est rapporté dans l'article. Et c'est bien insuffisant. Je te souhaite sincèrement de ne jamais être accusée à tort et de ne pas être victime d'une fausse rumeur, sinon ta conception de la justice risque d'être ébranlée.

Je ne vois pas en quoi. Je n'accuse personne à tort, cette femme a avoué et il y a en plus des preuves écrites. J'estime que c'est suffisant pour ne plus parler de rumeur.


_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Mestelle51 le Ven 26 Avr 2013, 10:41

@Nell a écrit:
Considérant que l'on ne se connaît pas, je te prierai de garder des jugements à mon encontre pour toi.
Et tu peux bien te répéter, je sais encore lire (si, c'est mon job) et en l'occurence, mon avis ne change pas. Il ne s'agit pas d'une question d'hommes-femmes ou autre. Je m'en moque. Il s'agit de juger en sachant, en ayant les données pour. C'est manquer de prudence et de lucidité que d'émettre un avis aussi lourd avec ces seuls éléments, c'est faire d'un cas une généralité. Vous ne savez rien de cette histoire, c'est un fait. Vous condamnez et discriminez deux personnes. masculin ou féminin, qu'apporte. je ne juge pas le fond (puisque je ne suis pas apte à le faire) mais la forme.
et comme, si j'ai bien suivi, parler avec toi ne sert à rien, je m'abstiendrai de te répondre à la suite.

Je discrimine deux personnes maintenant parce que je condamne une atteinte sexuelle sur mineur? Oui, oui, ça doit être ça. livre

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 26 Avr 2013, 10:41

@Mestelle51 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Y compris toi pour le point 1, vu que tu en appelles à la vindicte populaire sans rien savoir de plus de l'affaire que ce qui est rapporté dans l'article. Et c'est bien insuffisant. Je te souhaite sincèrement de ne jamais être accusée à tort et de ne pas être victime d'une fausse rumeur, sinon ta conception de la justice risque d'être ébranlée.

Je ne vois pas en quoi. Je n'accuse personne à tort, cette femme a avoué et il y a en plus des preuves écrites. J'estime que c'est suffisant pour ne plus parler de rumeur.

Et c'est toi qui m'accuses d'être un gauchiste acharné. Mais on ne rend pas la justice autrement à Moscou en 1937 ou à Pyongyang aujourd'hui.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Mestelle51 le Ven 26 Avr 2013, 10:45

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Y compris toi pour le point 1, vu que tu en appelles à la vindicte populaire sans rien savoir de plus de l'affaire que ce qui est rapporté dans l'article. Et c'est bien insuffisant. Je te souhaite sincèrement de ne jamais être accusée à tort et de ne pas être victime d'une fausse rumeur, sinon ta conception de la justice risque d'être ébranlée.

Je ne vois pas en quoi. Je n'accuse personne à tort, cette femme a avoué et il y a en plus des preuves écrites. J'estime que c'est suffisant pour ne plus parler de rumeur.

Et c'est toi qui m'accuses d'être un gauchiste acharné. Mais on ne rend pas la justice autrement à Moscou en 1937 ou à Pyongyang aujourd'hui.

Mais de quoi parles tu au juste? Une information sort dans la presse, une enseignante a commis une atteinte sexuelle sur une de ses élèves. Elle a avoué et des preuves existent. Là dessus, quelqu’un ouvre un sujet ici et je donne mon avis. Si tu ne veux lire que tes propres opinions, ça risque d'être difficile dans un forum.

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par victor44 le Ven 26 Avr 2013, 10:47

@Reine Margot a écrit:
@Nestya a écrit:
supersoso a écrit:Mais il n'empêche que le rôle des adultes dans le cas où de très jeunes gens recherchent de l'affection, c'est d'imposer une fin de non recevoir. Point barre.
+1


Voila. sans juger de cette affaire en particulier dont on ne sait rien, de manière générale le rôle de l'adulte dans cette situation est de dire non. Je suis stupéfaite à chaque fois que le sujet revient de voir que tant de gens n'y voient finalement pas de problème...


veneration veneration veneration

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par amour le Ven 26 Avr 2013, 10:47

@Robin a écrit:Il me semble qu'en dehors des considérations morales et juridiques, et même si l'élève est particulièrement mûre et intelligente, il n'y a pas de "relation" possible entre une enfant de 12, voire 14 ans et un(e) adulte majeur(e). La société ne fait que sanctionner la violation d'une impossibilité de fait. C'est une chose de voir la grâce et la beauté des êtres jeunes (ce que Freud appelle le "narcissisme intact) et c'en est une autre de vouloir les "cueillir".

La spiritualité orthodoxe qui s'y connaît en beauté parle de chercher à "violer les anges". Il faut donc exercer sa jugeote (surtout quand on est enseignant !), distinguer le fantasme de la réalité et, comme le dit celadon, citant Albert Camus, "s'empêcher".
Je suis assez d'accord, si on se place du point de vue de l'adulte, mais je crois qu'il faut également comprendre celui de l'enfant, ou de la jeune fille. le problème reste toujours celui du consentement, mais si on ne prend pas en compte le contexte social, alors il n'y avait sans doute pas de "relation" entre Roméo et Juliette.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 26 Avr 2013, 10:48

@Mestelle51 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Y compris toi pour le point 1, vu que tu en appelles à la vindicte populaire sans rien savoir de plus de l'affaire que ce qui est rapporté dans l'article. Et c'est bien insuffisant. Je te souhaite sincèrement de ne jamais être accusée à tort et de ne pas être victime d'une fausse rumeur, sinon ta conception de la justice risque d'être ébranlée.

Je ne vois pas en quoi. Je n'accuse personne à tort, cette femme a avoué et il y a en plus des preuves écrites. J'estime que c'est suffisant pour ne plus parler de rumeur.

Et c'est toi qui m'accuses d'être un gauchiste acharné. Mais on ne rend pas la justice autrement à Moscou en 1937 ou à Pyongyang aujourd'hui.

Mais de quoi parles tu au juste? Une information sort dans la presse, une enseignante a commis une atteinte sexuelle sur une de ses élèves. Elle a avoué et des preuves existent. Là dessus, quelqu’un ouvre un sujet ici et je donne mon avis. Si tu ne veux lire que tes propres opinions, ça risque d'être difficile dans un forum.

Mais moi je n'ai pas d'opinion justement, plein de choses restent floues, notamment l'âge, et je ne sais pas quoi en penser. Je ne suis pas un expert, mais moi au moins je sais le reconnaître.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 11 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum