Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Page 4 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 26 Avr 2013 - 5:48

@Mestelle51 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Y compris toi pour le point 1, vu que tu en appelles à la vindicte populaire sans rien savoir de plus de l'affaire que ce qui est rapporté dans l'article. Et c'est bien insuffisant. Je te souhaite sincèrement de ne jamais être accusée à tort et de ne pas être victime d'une fausse rumeur, sinon ta conception de la justice risque d'être ébranlée.

Je ne vois pas en quoi. Je n'accuse personne à tort, cette femme a avoué et il y a en plus des preuves écrites. J'estime que c'est suffisant pour ne plus parler de rumeur.

Et c'est toi qui m'accuses d'être un gauchiste acharné. Mais on ne rend pas la justice autrement à Moscou en 1937 ou à Pyongyang aujourd'hui.

Mais de quoi parles tu au juste? Une information sort dans la presse, une enseignante a commis une atteinte sexuelle sur une de ses élèves. Elle a avoué et des preuves existent. Là dessus, quelqu’un ouvre un sujet ici et je donne mon avis. Si tu ne veux lire que tes propres opinions, ça risque d'être difficile dans un forum.

Mais moi je n'ai pas d'opinion justement, plein de choses restent floues, notamment l'âge, et je ne sais pas quoi en penser. Je ne suis pas un expert, mais moi au moins je sais le reconnaître.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Infiniment le Ven 26 Avr 2013 - 5:49

@victor44 a écrit:
@Reine Margot a écrit:
@Nestya a écrit:
supersoso a écrit:Mais il n'empêche que le rôle des adultes dans le cas où de très jeunes gens recherchent de l'affection, c'est d'imposer une fin de non recevoir. Point barre.
+1


Voila. sans juger de cette affaire en particulier dont on ne sait rien, de manière générale le rôle de l'adulte dans cette situation est de dire non. Je suis stupéfaite à chaque fois que le sujet revient de voir que tant de gens n'y voient finalement pas de problème...


veneration veneration veneration

Je crois qu'il ne se trouverait personne ici pour soutenir le contraire. Ce qui pose problème à un certain nombre d'entre nous, c'est la facilité de certains à distribuer des jugements expéditifs, en ne se fondant que sur les racontars de la presse... Encore une fois, laissons la justice faire son travail.

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !

Infiniment
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par sand le Ven 26 Avr 2013 - 5:50

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
@Marcel Khrouchtchev a écrit:
Y compris toi pour le point 1, vu que tu en appelles à la vindicte populaire sans rien savoir de plus de l'affaire que ce qui est rapporté dans l'article. Et c'est bien insuffisant. Je te souhaite sincèrement de ne jamais être accusée à tort et de ne pas être victime d'une fausse rumeur, sinon ta conception de la justice risque d'être ébranlée.

Je ne vois pas en quoi. Je n'accuse personne à tort, cette femme a avoué et il y a en plus des preuves écrites. J'estime que c'est suffisant pour ne plus parler de rumeur.

Et c'est toi qui m'accuses d'être un gauchiste acharné. Mais on ne rend pas la justice autrement à Moscou en 1937 ou à Pyongyang aujourd'hui.
Tu as tout dit Marcel ! veneration

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Nell le Ven 26 Avr 2013 - 5:52

Le fait de vouloir attendre l'action de la justice et la révélation des informations est étrangement associé à une forme d'aval laxiste... Y'a amalgame. Il ne fait pas bon être mesuré dans des affaires passionnelles.

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Robin le Ven 26 Avr 2013 - 5:59

@amour a écrit:
@Robin a écrit:Il me semble qu'en dehors des considérations morales et juridiques, et même si l'élève est particulièrement mûre et intelligente, il n'y a pas de "relation" possible entre une enfant de 12, voire 14 ans et un(e) adulte majeur(e). La société ne fait que sanctionner la violation d'une impossibilité de fait. C'est une chose de voir la grâce et la beauté des êtres jeunes (ce que Freud appelle le "narcissisme intact) et c'en est une autre de vouloir les "cueillir".

La spiritualité orthodoxe qui s'y connaît en beauté parle de chercher à "violer les anges". Il faut donc exercer sa jugeote (surtout quand on est enseignant !), distinguer le fantasme de la réalité et, comme le dit celadon, citant Albert Camus, "s'empêcher".
Je suis assez d'accord, si on se place du point de vue de l'adulte, mais je crois qu'il faut également comprendre celui de l'enfant, ou de la jeune fille. le problème reste toujours celui du consentement, mais si on ne prend pas en compte le contexte social, alors il n'y avait sans doute pas de "relation" entre Roméo et Juliette.

Il me semble que l'enfant cherche autre chose qu'une relation amoureuse (et peut-être ne sait-elle pas elle-même ce qu'elle cherche)... Je ne dis pas forcément un père ou une mère, mais quelque chose qui ne me paraît pas être de l'ordre d'une relation amoureuse... La relation entre Roméo et Juliette n'hypothèque pas l'avenir, elle les lance vers autre chose de très beau qui aurait pu être si le frère Reginald ( qui incarne un autre "ordre" que celui de la société) n'avait pas été si rapide pour les marier et si lent pour réaliser le plan B.


Dernière édition par Robin le Ven 26 Avr 2013 - 6:24, édité 1 fois

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Nestya le Ven 26 Avr 2013 - 6:00

Ben...on n'est pas non plus au tribunal. Ce n'est pas nous qui allons rendre un verdict. Ici, il s'agit juste d'une discussion portant sur un article de presse donc forcément, pour alimenter cette discussion, on se base sur ce qui est rapporté.

Ou alors, il faut fermer le topic puisqu'on n'a pas assez d'informations "réelles" pour en parler.

_________________
"Un lecteur vit un millier de vies avant de mourir. Celui qui ne lit pas n'en vit qu'une."
George R.R.Martin

Nestya
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Reine Margot le Ven 26 Avr 2013 - 6:04

S'il s'agit de dire que sur cette affaire il faut attendre l'action de la justice je crois que tout le monde est d'accord non?

Il ne s'agissait que de rappeler ce que doit être la réaction d'un adulte dans ce genre de situation en général. s'il ne le fait pas, oui ça pose question.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Reine Margot le Ven 26 Avr 2013 - 6:06

Sinon, Roméo et Juliette avaient le même âge (14-15 ans si mes souvenirs sont bons) et la majorité pour se marier à l'époque n'était pas du tout la même...

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par choup78 le Ven 26 Avr 2013 - 6:32

Mais dans le sujet servi comme ça, la prof a reconnu avoir des relations avec cette éleve donc ce ne sont pas des accusations injustes, les faits sont là...

choup78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par amour le Ven 26 Avr 2013 - 6:45

@Robin a écrit:
@amour a écrit:
@Robin a écrit:Il me semble qu'en dehors des considérations morales et juridiques, et même si l'élève est particulièrement mûre et intelligente, il n'y a pas de "relation" possible entre une enfant de 12, voire 14 ans et un(e) adulte majeur(e). La société ne fait que sanctionner la violation d'une impossibilité de fait. C'est une chose de voir la grâce et la beauté des êtres jeunes (ce que Freud appelle le "narcissisme intact) et c'en est une autre de vouloir les "cueillir".

La spiritualité orthodoxe qui s'y connaît en beauté parle de chercher à "violer les anges". Il faut donc exercer sa jugeote (surtout quand on est enseignant !), distinguer le fantasme de la réalité et, comme le dit celadon, citant Albert Camus, "s'empêcher".
Je suis assez d'accord, si on se place du point de vue de l'adulte, mais je crois qu'il faut également comprendre celui de l'enfant, ou de la jeune fille. le problème reste toujours celui du consentement, mais si on ne prend pas en compte le contexte social, alors il n'y avait sans doute pas de "relation" entre Roméo et Juliette.

Il me semble que l'enfant cherche autre chose qu'une relation amoureuse (et peut-être ne sait-elle pas elle-même ce qu'elle cherche)... Je ne dis pas forcément un père ou une mère, mais quelque chose qui ne me paraît pas être de l'ordre d'une relation amoureuse... La relation entre Roméo et Juliette n'hypothèque pas l'avenir, elle les lance vers autre chose de très beau qui aurait pu être si le frère Reginald ( qui incarne un autre "ordre" que celui de la société) n'avait pas si rapide pour les marier et si lent pour réaliser le plan B.
C'est bien ce qui m'intrigue, j'ai tendance à considérer qu'un enfant est avant tout un individu et je ne sais pas ce que chacun engage dans la concorde amoureuse.
On pourrait considérer que chacun est responsable de ses actes à partir du moment où il est censé connaître la loi et donc, à partir de sa majorité sexuelle, 15 ans en France aujourd'hui. Je veux dire que l'adulte impliqué expose effectivement le mineur à des risques divers et hypothèque son avenir en lui faisant croire à l'impossible, ce qui ne veut pas dire, selon moi, que l'enfant n'éprouve pas de sentiment d'ordre amoureux, dévoyé par l'adulte, sans doute, mais amoureux tout de même.
Quel crédit un tribunal accorderait-il à la parole d'une enfant qui dirait "nous nous aimions", ça l'avenir le dira, peut-être.
Quant à l'avenir de nos amis de Vérone, sérieusement aboli tout de même, d'accord il n'était pas forcément hypothéqué au départ, mais c'est grâce à Réginald et à ses erreurs qu'on peut le penser.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Aky le Ven 26 Avr 2013 - 6:56

C'est assez délicat comme sujet...
Je suis également d'avis qu'un adulte doit pouvoir se contrôler assez pour dire non à ce genre de relation. Ca ne vous est jamais arrivé d'être attiré par quelqu'un alors que vous étiez en couple et de résister ( je veux dire entre adultes). J'estime que c'est tout à fait possible...alors ca devrait l'être d'autant plus lorsque c'est interdit.
J'ai vraiment du mal à comprendre qu'un adulte puisse être attiré par une gamine de 12 ans. Elles parlaient de quoi, en dehors du lit? De Justin Bieber? Du dernier Twilight? 12 ans mince! C'est quand même très jeune.
Enfin, laissons la justice faire son travail et tirer toute cette affaire au clair. Les journalistes se font parfois plaisir avec ce genre d'histoires et nous disent pas tout....

Aky
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Igniatius le Ven 26 Avr 2013 - 6:57

A chaque fois qu'un fait divers de ce type advient, on a la même conversation.

Pour ma part, j'ai tjrs la même ligne : un adulte devrait savoir que, même attiré par un mineur (un enfant au sens affectif), passer à l'acte met nécessairement l'enfant en danger, à court ou moyen terme. Les situations personnelles et la loi empêcheront l'épanouissement éventuel de cette relation. JE ne parle même pas de l'abus de pouvoir par une personne détenant l'autorité que constitue ce type de relations.
Par suite, un adulte devrait s'interdire que cela puisse arriver.
S'il ne le peut, c'est qu'il est en effet dangereux pour les jeunes dont il s'occupe.
Quand on est enseignant depuis quelques années, on sait à quel point il est facile d'user de sa position face à des ados plus ou moins fragiles et demandeurs : je trouve cela inadmissible.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Sei le Ven 26 Avr 2013 - 7:00

@victor44 a écrit:
@Abraxas a écrit:J'ai une amie prof à qui c'est arrivé, quand elle avait une quinzaine d'années. Avec sa prof de Lettres préférée.
Intervention des parents et de l'administration. On les a séparées. 15 ans plus tard, elle en était encore démolie. Pas de la liaison : de l'interdiction.
Et ce fut sa seule liaison homo.

Quant à l'obligation de se "soigner", je crois que j'hallucine.

Si l'adulte n'avait pas consenti à la relation, ton amie n'aurait pas été démolie par l'interdiction.

Je ne comprends pas que l'on puisse défendre ce type de relation quelque soit l'age de l'élève ( y compris à la fac), user de sa position d'enseignant pour obtenir des faveurs sexuelles devrait systématiquement conduire à la révocation. Moi aussi j'ai été allumé par des gamines de 14 15 et même 18 ans, je n'ai jamais laissé entrevoir la moindre possibilité que celà débouche.

J'ai jamais eu besoin de cet artifice pour avoir une vie sexuelle. L'élève est victime sur ce coup là quoi qu'il arrive et si le traitement administratif lui cause encore plus de souffrance, c'est le prof qui en est responsable.

Le fait que ce soit deux femmes n'a aucune importance et je ne serais pas surpris que cet articlesoit lié aux attaques que subissent les homos en ce moment car des profs qui ont ce type de comportement déviant ce n'est pas si rare malheureusement alors pourquoi deux lesbiennes aujourd'hui? Sous entendre que le mariage gay entraine la débauche dans notre société...

J'ai arrêté de lire ici.

L'homme avec lequel je vis, je l'ai rencontré à la Fac. La vie, et bien plus l'amour, n'est qu'une série d'accidents, et les réactions péremptoires de certains fleurent la dictature du bon sens.

Je suis d'accord avec Abraxas, l'obligation de se soigner est terrible.

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Sei le Ven 26 Avr 2013 - 7:03

Notons bien que je ne porte aucun jugement sur la relation entre l'enseignante et son élève. Mais les propos de Pseudo m'ont semblé cohérents. Plutôt que de jeter la pierre à la louve, regardons l'agneau avec bienveillance.

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par victor44 le Ven 26 Avr 2013 - 7:31

@Igniatius a écrit: un adulte devrait savoir que, même attiré par un mineur (un enfant au sens affectif), passer à l'acte met nécessairement l'enfant en danger, à court ou moyen terme.
....
Quand on est enseignant depuis quelques années, on sait à quel point il est facile d'user de sa position face à des ados plus ou moins fragiles et demandeurs : je trouve cela inadmissible.

veneration veneration veneration

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Hérodoute le Ven 26 Avr 2013 - 7:38

@Marcel Khrouchtchev a écrit:
@Infiniment a écrit:
@choup78 a écrit:Je me mets a la place de ses parents...et si ça avait été UN prof avec UN garçon, même consenti ça vous aurais choqué plus? Pour moi elle doit être suspendue, et la pedophilie ne s'applique pas seulement aux hommes...

@Mestelle51 a écrit:Pour moi, l'enseignante doit aller en prison pendant un bon moment. On ne doit pas transiger avec les atteintes sexuelles. Et toute relation prof-élève doit être sanctionnée pénalement. Il n'y a pas de consentement qui puisse exister dans ces cas. C'est une forme de viol.

Le bon sens et la prudence devraient inciter à ne pas porter de jugement rapide et sévère sur une affaire dont on ne connaît pas tous les éléments. Laissons la justice faire son travail.

topela topela

[mode Mestelle51 on] Oui, mais la justice est tenue par les gauchistes, ils vont étouffer l'affaire. [mode Mestelle51 off]


lol!

Pour le moment => présomption d'innocence => La justice tranchera => la faute est gravissime. Je touche à un gamin = la taule si cela est bien prouvé.


ps : même si à 14 ans, j'aurai bien aimé que ma prof métissée asiatique de physique-chimie de 3e vienne me compter fleurette... boulet
ok je sors, sujet grave, pas d'humour...

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par victor44 le Ven 26 Avr 2013 - 7:44

@Sei a écrit:
@victor44 a écrit:
@Abraxas a écrit:J'ai une amie prof à qui c'est arrivé, quand elle avait une quinzaine d'années. Avec sa prof de Lettres préférée.
Intervention des parents et de l'administration. On les a séparées. 15 ans plus tard, elle en était encore démolie. Pas de la liaison : de l'interdiction.
Et ce fut sa seule liaison homo.

Quant à l'obligation de se "soigner", je crois que j'hallucine.

Si l'adulte n'avait pas consenti à la relation, ton amie n'aurait pas été démolie par l'interdiction.

Je ne comprends pas que l'on puisse défendre ce type de relation quelque soit l'age de l'élève ( y compris à la fac), user de sa position d'enseignant pour obtenir des faveurs sexuelles devrait systématiquement conduire à la révocation. Moi aussi j'ai été allumé par des gamines de 14 15 et même 18 ans, je n'ai jamais laissé entrevoir la moindre possibilité que celà débouche.

J'ai jamais eu besoin de cet artifice pour avoir une vie sexuelle. L'élève est victime sur ce coup là quoi qu'il arrive et si le traitement administratif lui cause encore plus de souffrance, c'est le prof qui en est responsable.

Le fait que ce soit deux femmes n'a aucune importance et je ne serais pas surpris que cet articlesoit lié aux attaques que subissent les homos en ce moment car des profs qui ont ce type de comportement déviant ce n'est pas si rare malheureusement alors pourquoi deux lesbiennes aujourd'hui? Sous entendre que le mariage gay entraine la débauche dans notre société...

J'ai arrêté de lire ici.

L'homme avec lequel je vis, je l'ai rencontré à la Fac. La vie, et bien plus l'amour, n'est qu'une série d'accidents, et les réactions péremptoires de certains fleurent la dictature du bon sens.

Je suis d'accord avec Abraxas, l'obligation de se soigner est terrible.

Je pense qu'une relation qui démarre sur un rapport enseignant élève est déséquilibrée dès le départ, ce n'est pas ma conception du couple et de plus on ne peut coucher avec un de ses élèves (quelque soit son age) sans que celà pose un problème éthique vis a vis de l'évaluation. Donc le prof qui ne peut s'empecher me parait fautif quoi qu'il arrive

Après entamer une relation avec un ancien prof lorsque l'on est adulte c'est différent, ne reste plus qu'à causer dans le poste

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par stench le Ven 26 Avr 2013 - 7:47

Un prof est attiré par une gamine de 14ans, voire moins. Il y a déjà un problème, dès le départ pour moi.

stench
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Sei le Ven 26 Avr 2013 - 7:57

@victor44 a écrit:
@Sei a écrit:
@victor44 a écrit:
@Abraxas a écrit:J'ai une amie prof à qui c'est arrivé, quand elle avait une quinzaine d'années. Avec sa prof de Lettres préférée.
Intervention des parents et de l'administration. On les a séparées. 15 ans plus tard, elle en était encore démolie. Pas de la liaison : de l'interdiction.
Et ce fut sa seule liaison homo.

Quant à l'obligation de se "soigner", je crois que j'hallucine.

Si l'adulte n'avait pas consenti à la relation, ton amie n'aurait pas été démolie par l'interdiction.

Je ne comprends pas que l'on puisse défendre ce type de relation quelque soit l'age de l'élève ( y compris à la fac), user de sa position d'enseignant pour obtenir des faveurs sexuelles devrait systématiquement conduire à la révocation. Moi aussi j'ai été allumé par des gamines de 14 15 et même 18 ans, je n'ai jamais laissé entrevoir la moindre possibilité que celà débouche.

J'ai jamais eu besoin de cet artifice pour avoir une vie sexuelle. L'élève est victime sur ce coup là quoi qu'il arrive et si le traitement administratif lui cause encore plus de souffrance, c'est le prof qui en est responsable.

Le fait que ce soit deux femmes n'a aucune importance et je ne serais pas surpris que cet articlesoit lié aux attaques que subissent les homos en ce moment car des profs qui ont ce type de comportement déviant ce n'est pas si rare malheureusement alors pourquoi deux lesbiennes aujourd'hui? Sous entendre que le mariage gay entraine la débauche dans notre société...

J'ai arrêté de lire ici.

L'homme avec lequel je vis, je l'ai rencontré à la Fac. La vie, et bien plus l'amour, n'est qu'une série d'accidents, et les réactions péremptoires de certains fleurent la dictature du bon sens.

Je suis d'accord avec Abraxas, l'obligation de se soigner est terrible.

Je pense qu'une relation qui démarre sur un rapport enseignant élève est déséquilibrée dès le départ, ce n'est pas ma conception du couple et de plus on ne peut coucher avec un de ses élèves (quelque soit son age) sans que celà pose un problème éthique vis a vis de l'évaluation. Donc le prof qui ne peut s'empecher me parait fautif quoi qu'il arrive

Après entamer une relation avec un ancien prof lorsque l'on est adulte c'est différent, ne reste plus qu'à causer dans le poste

Vous pensez, mais vous vous trompez. La façon dont vous jugez mon couple témoigne bien qu'il y a tout un pan de la vie qui semble vous être étranger.

Je n'étais pas évaluée dans ce cours.

Je n'ai pas compris votre dernière phrase.

Sur ce, brisons-là. N'ayant pas l'intention de me justifier sur un forum public, je ne supporterai aucune autre remarque de votre part sur mon couple, mon compagnon, ma manière de vivre.

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par MarieL le Ven 26 Avr 2013 - 8:02

Ne te fâche pas Sei, sur les sujets sensibles, plus les pages défilent moins on fait attention à la façon dont les écrits risquent d'être perçus.

Une amie a épousé notre prof de math, avec qui elle vivait avant même de passer son bac, aux dernières nouvelles ils sont toujours parfaitement heureux.

Chacun suit sa route, et personne n'est si parfait qu'il puisse juger de celle des autres.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par choup78 le Ven 26 Avr 2013 - 8:02

A la fac vous n'aviez pas 12 ou 14 ans....

choup78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 26 Avr 2013 - 8:05

@choup78 a écrit:A la fac vous n'aviez pas 12 ou 14 ans....

Personne n'en disconvient. Mais Victor44 a laissé entendre (par maladresse j'imagine) que c'était pareil pour la relation entre un enseignant et un étudiant dans le supérieur.

Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par choup78 le Ven 26 Avr 2013 - 8:08

Ah OK..non entre adultes ça ne dérange pas...sauf si un adulte profite de sa position... c'est déjà arrivé en thèse... Mais c'est rare...

choup78
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Sei le Ven 26 Avr 2013 - 8:15

@choup78 a écrit:A la fac vous n'aviez pas 12 ou 14 ans....

C'est à Victor qu'il faut le préciser.

Sei
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Igniatius le Ven 26 Avr 2013 - 8:22

Je note bien le témoignage de Sei, mais j'avoue que si j'étais prof en fac, je demeurerais très prudent : faire la part entre un amour réel ressenti par un étudiant et l'aura conférée par ma fonction me mettrait mal à l'aise.
Mais bon, je suis moins tranché à cet âge.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Une enseignante suspendue pour sa relation avec une élève de 14 ans.

Message par Hérodoute le Ven 26 Avr 2013 - 8:43

Je rejoinds Sei et comprends les propos d'Ignatius.
Pour la relation prof-élève : aucun problème dans le supérieur et j'irai même plus loin, dans le cas d'un personne de 17 ans aussi par exemple : tout est question de maturité je pense et pas forcément d'âge.
Relation prof-élève dans l'enseignement sup : c'est vieux comme le monde... bien même avant les Universités...
Concernant l'affaire qui est évoquée : il s'agit bien d'une en fant victime qu'il faut protéger.

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 20 Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 12 ... 20  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum