Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
V.Marchais
Enchanteur

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par V.Marchais le Dim 28 Avr - 20:12
Ben c'est du jeu, pas du réel. Je ne vois pas comment ça pourrait être vraiment une première expérience sexuelle (sauf à souhaiter vivre sa première fois devant une équipe de tournage...).

Question subsidiaire. On nous demande de plus en plus d'intégrer le cinéma à nos cours, mais d'un point de vue légal, je suis dans les clous ou pas, en diffusant un film à mes élèves ? Il me semble que la loi avait été révisée pour aménager la possibilité de diffusions à des fins pédagogiques, mais je n'en suis pas certaine.
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par User5899 le Dim 28 Avr - 20:28
@V.Marchais a écrit:Bonsoir,

J'envisage dans les jours prochains de faire un court chapitre consacré au film de JJ Annaud Le Nom de la Rose. Mes objectifs sont les suivants :
- Approfondir, après l'étude de la littérature médiévale, la représentation que les élèves se font du Moyen-âge, en particulier du clergé.
- Faire une transition avec l'humanisme et la Renaissance.
- Réinvestir ce que nous avons étudié en début d'année sur le roman d'aventure et sa dimension initiatique.

Voici à peu près comment je pense procéder.

1er visionnage du film, intégralement. Compréhension de l'intrigue, du cadre, première approche des personnages et de leurs relations, les objectifs de chacun d'eux (schéma actantiel). La construction dramatique et l'accélération du rythme au fil du film, mais aussi les effets de retard ménageant du suspens.

Travail sur le personnage de Guillaume : comparaison du début du roman d'U. Eco et d'un passage d'Une étude en rouge. Travail sur Sherlock Holmes et ses aventures (d'où Guillaume tire son nom). Les attributs de Guillaume, son histoire, ses qualités et défauts (soif de connaissance, intelligence, désir de progrès, orgueil, manque d'intérêt pour les êtres humains ?), sa relation à Adso. Un homme de doute et de rationnalité qui s'oppose à des hommes de foi, qui expliquent tout par la Bible et par Dieu.

Visionnage de séquences choisies....

> Le regard sur les moines. Des personnages aux traits forcés, des "trognes" inquiétantes. L'abbaye, un monde clos sur lui-même (importance des murs, tours, des portes qu'on ferme). Le jeu des alternances de séquences montrant l'indécence des moines vis-à-vis des misérables qui vivent à leurs pieds. Les deux "clans" de religieux. La violence religieuse : menaces, excommunications, inquisition, torture... Une vision binaire avec punition des méchants à la fin.

> La formation d'Adso, du novice qui s'étonne au jeune homme qui trouve la sortie du labyrinthe. La relation au maître, ambiguë. Le narrateur âgé jetant un regard amusé et bienveillant sur l'enfant qu'il a été. L'initiation amoureuse.

Comparaison d'une scène roman / cinéma : dans le labyrinthe de la bibliothèque. Effets stylistiques du livre, effets visuels du film (décors, plans, lumières...).

Interprétation de la fin : le choix et le départ d'Adso, ouverture, désir d'un autre monde ?



Qu'en dites-vous ? Je ne voudrais pas y passer des semaines non plus. Ai-je oublié des points importants ? Avez-vous des compléments à me suggérer ? Des pistes ? Merci d'avance.
Ca me semble très bien, mais pour confronter la bibliothèque du film et celle du livre, ça va peut-être se révéler compliqué. Eco avait oublié de l'étaler sur les étages, mais son système d'énigmes sur chaque salle peut vous prendre du temps, non ?
avatar
Olympias
Prophète

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par Olympias le Dim 28 Avr - 20:34
@V.Marchais a écrit:Ben c'est du jeu, pas du réel. Je ne vois pas comment ça pourrait être vraiment une première expérience sexuelle (sauf à souhaiter vivre sa première fois devant une équipe de tournage...).

Question subsidiaire. On nous demande de plus en plus d'intégrer le cinéma à nos cours, mais d'un point de vue légal, je suis dans les clous ou pas, en diffusant un film à mes élèves ? Il me semble que la loi avait été révisée pour aménager la possibilité de diffusions à des fins pédagogiques, mais je n'en suis pas certaine.

Quel choix avons-nous ??? J'ai fait visionner à une classe un film de Scola pour travailler sur le fascisme
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par User5899 le Dim 28 Avr - 23:05
@Olympias a écrit:
@V.Marchais a écrit:Ben c'est du jeu, pas du réel. Je ne vois pas comment ça pourrait être vraiment une première expérience sexuelle (sauf à souhaiter vivre sa première fois devant une équipe de tournage...).

Question subsidiaire. On nous demande de plus en plus d'intégrer le cinéma à nos cours, mais d'un point de vue légal, je suis dans les clous ou pas, en diffusant un film à mes élèves ? Il me semble que la loi avait été révisée pour aménager la possibilité de diffusions à des fins pédagogiques, mais je n'en suis pas certaine.

Quel choix avons-nous ??? J'ai fait visionner à une classe un film de Scola pour travailler sur le fascisme
Dommage. C'aurait pu être pour travailler sur...

Spoiler:
le cinéma...
avatar
Celadon
Demi-dieu

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par Celadon le Lun 29 Avr - 0:04
@Parenthèse a écrit:À propos de la scène "hot" du film, j'avais regardé une interview de JJ Annaud où il disait que c'était la toute première expérience sexuelle de C.Slater, et que sa gêne n'était pas feinte. Quand ils ont vu la tournure que ça prenait, l'équipe a arrêté les caméras et s'est éclipsée. Je ne sais pas si c'est une intox.
L'actrice n'était pas la femme d'Annaud, à l'époque ?
avatar
clairlaure
Niveau 9

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par clairlaure le Lun 29 Avr - 4:37
Pour ma part, je ne pourrais pas montrer ce film aux cinquièmes. Je me suis rendue compte que certains sont extrêmement sensibles et que ce film (pas seulement les scènes hot, rien que l'ambiance) peut facilement choquer à cet âge.
avatar
Vudici
Fidèle du forum

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par Vudici le Lun 29 Avr - 4:56
Pour mon grand, je t'aurais sans doute dit que ça pouvait aller, mais pour le petit qui a 11 ans, même dans deux ans je l'imagine mal (même les films pour enfants - Cars et Ratatouille-, c'est trop hard pour lui et il demande à quitter la salle de cinéma après 5 min). Ce gamin a trop d'imagination et s'identifie tellement aux personnages qu'il blêmit pour un rat dessiné... C'est un cas extrême (quoique j'ai accompagné mes petites voisines de dix et douze ans voir Beethoven, il y a bien des années, et qu'elles m'aient broyé les mains pendant tout le film avec des "Ça finit bien, hein?") et c'est peut-être parce que nous n'avons pas de télé, mais surveille quand-même les visages des gamins...

_________________
Front de Libération des Lichens Injustement Massacrés
avatar
Matthew76
Guide spirituel

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par Matthew76 le Lun 29 Avr - 6:01

@V.Marchais a écrit:En 5e, ils ont environ 13 ans. La seule scène "torride", c'est celle entre Adso et la jeune fille. Je couperai pour ne pas mettre mal à l'aise, mais je ne veux pas la supprimer complètement : elle joue un rôle essentiel dans la formation du héros.

Perso, notre prof d'histoire-géo nous l'avait montré en cinquième le film et ça avait passé comme une lettre à la poste. Je ne pense pas que ça va vraiment créer une gêne...
J'ai apprécié de découvrir ce métrage, sauf que notre professeur le coupait toutes les cinq minutes pour nous donner des explications sur telle ou telle scène. Il aurait été plus judicieux qu'il nous le montre une première fois sans faire de commentaires et qu'on le revisionne par la suite avec ses commentaires. Bon, après, c'est sûr que ça bouffe du temps, mais ça aurait été plus sympa.
En tout cas, super bonne idée que d'étudier cette oeuvre dans ton cours. Ton programme détaillé donne envie... J'espère que tes élèves apprécieront;)...
avatar
Vivelesvacances
Niveau 7

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par Vivelesvacances le Lun 29 Avr - 6:53
J'ai une question qui n'est pas en rapport avec la séquence filmique. Véronique, est-ce que tu as eu le temps de travailler sur le Roman de Renart ? J'ai dû faire un choix entre la Renaissance et le Roman de Renart et j'ai opté pour ce dernier. Je suis toujours en train de me demander si j'ai fait le bon choix!
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par Reine Margot le Lun 29 Avr - 7:52
vu également en 5e, le prof avait passé la scène hot en accéléré, ça ricanait sec.

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
histoireeternelle59
Niveau 8

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par histoireeternelle59 le Lun 29 Avr - 8:37
Vu en 5e, ma prof avait censuré la scène au moment où l'actrice se déshabille trop mais elle a laissé suffisamment longtemps pour que chacun comprenne ce qui se passe dans les secondes qui suivent. Ca fait partie du film, et ca fait partie aussi des questionnements qu'on pose à l'histoire également. En tout cas bravo, c'est un programme très attrayant!
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par Iphigénie le Lun 29 Avr - 9:20
@Reine Margot a écrit:vu également en 5e, le prof avait passé la scène hot en accéléré, ça ricanait sec.
voui, en accéléré ce n'est peut-être pas la bonne idée Razz Laughing
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par V.Marchais le Lun 29 Avr - 11:35
@histoireeternelle59 a écrit:Vu en 5e, ma prof avait censuré la scène au moment où l'actrice se déshabille trop mais elle a laissé suffisamment longtemps pour que chacun comprenne ce qui se passe dans les secondes qui suivent. Ca fait partie du film, et ca fait partie aussi des questionnements qu'on pose à l'histoire également.

C'est ce que je compte faire aussi - il y a quand même de petites jeunes filles sensibles, dans la classe, je ne suis pas sûres qu'elles soient prêtes à visionner en intégralité ce type de scène parmi des camarades (peut-être qu'en privé, elles seraient moins gênées). Mais pas en accélérant, on va éviter le style Rocco Sifredi pulvérise son reccord...
histoireeternelle59
Niveau 8

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par histoireeternelle59 le Lun 29 Avr - 11:53
@V.Marchais a écrit:
@histoireeternelle59 a écrit:Vu en 5e, ma prof avait censuré la scène au moment où l'actrice se déshabille trop mais elle a laissé suffisamment longtemps pour que chacun comprenne ce qui se passe dans les secondes qui suivent. Ca fait partie du film, et ca fait partie aussi des questionnements qu'on pose à l'histoire également.

C'est ce que je compte faire aussi - il y a quand même de petites jeunes filles sensibles, dans la classe, je ne suis pas sûres qu'elles soient prêtes à visionner en intégralité ce type de scène parmi des camarades (peut-être qu'en privé, elles seraient moins gênées). Mais pas en accélérant, on va éviter le style Rocco Sifredi pulvérise son reccord...

C'est un DVD? Il y a sans doute un bouton qui permet de passer au chapitre suivant et éviter l'effet accéléré et les réactions évoquées par Reine Margot?
Je pense aussi que même si bon nombre de nos élèves ont une sexualité plus avancée que la nôtre à leur âge, certains sont encore innocents (et je crois qu'on n'insistera jamais assez sur le fait que c'est un soulagement), il faut les préserver Wink
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par V.Marchais le Lun 29 Avr - 12:05
@Vivelesvacances a écrit:J'ai une question qui n'est pas en rapport avec la séquence filmique. Véronique, est-ce que tu as eu le temps de travailler sur le Roman de Renart ? J'ai dû faire un choix entre la Renaissance et le Roman de Renart et j'ai opté pour ce dernier. Je suis toujours en train de me demander si j'ai fait le bon choix!

Pas encore. Je dois encore faire la Renaissance et le théâtre. Je me garde Renart "pour la bonne bouche", à la fin de l'année, s'il me reste du temps, avec peut-être un jeu de transposition à la scène pour que la progression reste cohérente.
Tu as fait un choix dans le respect des programmes : pourquoi serait-il mauvais ? Est-ce notre faute si nos horaires de 5e ne nous permettent pas de traiter tout le programme ?
avatar
Lora
Neoprof expérimenté

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par Lora le Jeu 2 Mai - 8:37
@Vudici a écrit:Pour mon grand, je t'aurais sans doute dit que ça pouvait aller, mais pour le petit qui a 11 ans, même dans deux ans je l'imagine mal (même les films pour enfants - Cars et Ratatouille-, c'est trop hard pour lui et il demande à quitter la salle de cinéma après 5 min). Ce gamin a trop d'imagination et s'identifie tellement aux personnages qu'il blêmit pour un rat dessiné... C'est un cas extrême (quoique j'ai accompagné mes petites voisines de dix et douze ans voir Beethoven, il y a bien des années, et qu'elles m'aient broyé les mains pendant tout le film avec des "Ça finit bien, hein?") et c'est peut-être parce que nous n'avons pas de télé, mais surveille quand-même les visages des gamins...
Mon fils a un an d'avance et est très sensible. Il ne supporterait pas de voir ce film. Il a dû sortir pendant que ses camarades regardaient Thriller en musique. Il a voulu le regarder en cachette quelques jours auparavant à la maison (alors que j'étais prête à le regarder avec lui) et n'a pas pu s'endormir le soir. Il était en pleurs. Il n'a pas encore vu Indiana Jones, par exemple.
avatar
etoo
Niveau 7

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par etoo le Dim 27 Oct - 10:00
Je fais remonter ce post car j'envisage de faire une petite séquence sur le livre au Moyen âge et j'aimerais insérer un (ou deux) extrait(s) de ce film dans ma séquence. Lequel choisiriez-vous?
avatar
falblabla
Niveau 7

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par falblabla le Dim 27 Oct - 10:28
@etoo a écrit:Je fais remonter ce post car j'envisage de faire une petite séquence sur le livre au Moyen âge et j'aimerais insérer un (ou deux) extrait(s) de ce film dans ma séquence. Lequel choisiriez-vous?
Tout dépend de ce que tu veux mettre dans ta séquence : le graphisme et les lettrines, les moines copieurs et non lecteurs, le livre objet, les destinations de l'écrit...
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par User5899 le Dim 27 Oct - 13:38
Copistes, plus que copieurs Razz
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par V.Marchais le Dim 27 Oct - 13:43
Ouais, ouais, moi, j'ai vu Anselme de Trente qui lorgnait sur la copie de frère Béranger.
avatar
falblabla
Niveau 7

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par falblabla le Dim 27 Oct - 14:39
Cripure a écrit:Copistes, plus que copieurs Razz
Oupss! Tu as raison. Rolling Eyes Aurais-tu programmé une alerte sur ton ordi ? Lol.
avatar
Vautrin84
Niveau 6

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par Vautrin84 le Mer 21 Fév - 10:07
Je déterre un vieux fil... V. Marchais, as-tu quelques éléments que tu pourrais m'envoyer concernant le travail effectué ?
Je travaille actuellement sur le Moyen Âge, et j'envisage de faire en parallèle un travail similaire sur l'heure hebdomadaire d'AP avec mes 5e...
Un grand merci Smile

_________________
9e année dans l'Education Nationale !
Spoiler:
- 2017/2018 (T6) : une 5e + deux 4e + une 3e (PP)
- 2016/2017 (T5) : deux 5e + deux 3e (PP)
- 2015/2016 (T4) : une 6e + une 4e + deux 3e (PP)
- 2014/2015 (T3) : une 6e + une 5e + deux 3e (PP)
- 2013/2014 (T2) : une 6e (PP) + deux 4e + une 3e
- 2012/2013 (T1) : deux 5e + deux 3e
- 2011/2012 (stagiaire) : deux 5e + deux 4e
- 2009/2011 (Assistant Pédagogique de Lettres) : 2de + 1re ES/L/S + Tle L
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par Iphigénie le Mer 21 Fév - 10:08
Ce n'est pas un peu complexe pour des 5e?
avatar
Marie-Henriette
Niveau 7

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par Marie-Henriette le Mer 21 Fév - 10:16
Moi je l'ai fait plusieurs fois en troisième jadis (en version intégrale et non censurée).
avatar
V.Marchais
Enchanteur

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par V.Marchais le Mer 21 Fév - 10:21
Vautrin, j'ai les extraits sur lesquels j'ai travaillé, mais je n'ai pas rédigé de séquence avec questions écrites bien organisées. C'est peu de choses, mais si tu veux ces extraits, bien sûr, je te les envoie.
J'ai finalement ajouté au premier groupement le passage de Zadig avec le petit chien de la reine, dont la scène d'ouverture du Nom de la Rose est le calque : cela me permettait d'amorcer la réflexion sur Guillaume personnage situé du côté de la raison, annonçant les Lumières (et en attendant, l'Humanisme).

_________________
visitez le site http://www.reformeducollege.fr/
avatar
Prose-ô-Poppée!
Niveau 4

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par Prose-ô-Poppée! le Mer 21 Fév - 10:42
Je l'ai travaillé plusieurs années avec des cinquièmes et cela marchait très bien. Mais j'ai tout de même coupé plusieurs séquences : celle avec le porc, celle avec C. Slater et la paysanne (je la coupais intégralement et leur expliquais qu'il s'agissait de la première expérience charnelle du moine et l'importance de cette scène dans l'économie générale du film), celle de la mort de l'inquisiteur, empalé.
J'exploitais ce film quand nous terminions le M-Â et que nous passions à la Renaissance : Baskerville est construit comme un personnage porteur de certaines valeurs de la Renaissance (goût du savoir, respect des oeuvres de l'Antiquité etc.)
Contenu sponsorisé

Re: Étude du film Le Nom de la rose

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum