Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
SandyVeg
Niveau 9

Re: refuser une affectation...

par SandyVeg le Jeu 2 Mai 2013 - 10:32
Moi ça ne m'étonne pas tant que ça. On est tous au courant que devenir fonctionnaire, c'est travailler pour l'état, qu'on fait des voeux géographiques, mais qu'in fine, ce n'est pas nous qui décidons. C'est de mon point de vue un des gros inconvénients du métier de prof.
C'est à cause de cela que je n'ai passé le CAPES qu'à 34 ans. En fait, j'ai tenté ma chance car mes collègues mariés et ex-contractuels avait pu rester à des distances acceptables de leur domicile suite à l'obtention de leur CAPES. Je fais mon stage à 30 min de mon domicile et j'ai obtenu mon académie à l'inter. J'attends l'intra...
Mais je me suis lancée dans cette aventure avec l'idée que si je n'obtenais pas un poste dans le coin, je démissionnerai : J'adore ce métier, mais je ne suis pas prête à sacrifier ma vie personnelle pour ma vie professionnelle. C'est un choix...
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: refuser une affectation...

par Daphné le Jeu 2 Mai 2013 - 13:16
@SandyVeg a écrit:Moi ça ne m'étonne pas tant que ça. On est tous au courant que devenir fonctionnaire, c'est travailler pour l'état, qu'on fait des voeux géographiques, mais qu'in fine, ce n'est pas nous qui décidons. C'est de mon point de vue un des gros inconvénients du métier de prof...............Du statut de fonctionnaire que tout le monde nous envie sans en connaître les contraintes !

C'est un choix...

Oui c'est un choix et il faut en assumer les conséquences.
On a eu une collègue qui a démissionné après son succès à l'agrégation par refus d'effectuer son stage loin de son copain : c'est un choix;
Mais le copain ayant rompu au bout de six mois, elle s'est retrouvée sans logement et sans rémunération, donc dans une situation personnelle plus que difficile.
A méditer et bonne réflexion à tous.
avatar
philann
Doyen

Re: refuser une affectation...

par philann le Jeu 2 Mai 2013 - 13:22
Personnellement cette sécurité m'importe beaucoup.
Financièrement, je suis bien payée en tant que contractuelle donc je ne pense pas que cela change grand chose à mon niveau de vie.

MAIS: pouvoir faire des projets sur le long terme, aller voir son banquier avec un revenu sûr à long terme...

Et puis c'est peut-être très con, mais je n'envisageais pas d'avoir un enfant avant de pouvoir subvenir à ses besoins moi-même...

Bref, cette sécurité apporte quand même beaucoup

Spoiler:
j'avoue qu'étant sur l'académie Versailles mon risque de partir à perpet' est quasi nul, je réagirais sans doute différemment si je venais d'une académie inaccessible

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne
avatar
SandyVeg
Niveau 9

Re: refuser une affectation...

par SandyVeg le Jeu 2 Mai 2013 - 14:06
Perso, cela fait 13 ans que je bosse et c'est mon 3ème voire 4ème métier. Prof ne sera probablement pas le dernier. J'ai négocié mon dernier prêt immobilier alors que j'étais contractuelle et que mon mari bossait au smic à temps partiel.
Beaucoup plus que la sécurité de l'emploi, c'est plutôt la qualité de vie qui m'importe. Et il faut aussi dire que j'ai stoppé mon premier métier (ingénieur en informatique) suite à une dépression : ce qui explique sûrement pourquoi je ne veux plus me pourrir la vie avec mon boulot...
J'ai aussi des attaches ici, des amis (et je ne m'en fais pas facilement !), une maison en cours de rénovation, des animaux... Je n'aurais sans doute pas réagit pareil à 22 ans.
Tout dépend de la situation de chacun, de ses priorités. On ne peut pas juger...

_________________
Parcours :
Enseignante spécialisée
2017-2019 : T5 & T6 - Coordonnatrice d'un dispositif ULIS collège + formation CAPPEI.
Prof de maths
2015-2017 : T3 & T4 - Classes de 6e et de 3e - PP 6e + coordo Maths + coordo 6e
2014-2015 : T2 - Classes de 5e et de 4e
2013-2014 : T1 - Classes de 5e, 4e, 3e, 2nde et 1ère
2012-2013 : Stagiaire - Classes de 4e et de 3e
2012 : 3e concours du CAPES
2009-2012 : Contractuelle - Plein de petits remplacements en collège et lycée
2005-2012 : Cours particuliers - Collège, lycée et prépa ECE
Informaticienne
2000-2004 : Ingénieur en informatique
1999-2000 : Monitrice d'informatrice à la fac
avatar
Caspar
Bon génie

Re: refuser une affectation...

par Caspar le Jeu 2 Mai 2013 - 14:14
Tout dépend de l'âge de pastèque. J'ai l'impression qu'elle et son compagnon sont très jeunes, alors ça vaut le coup de sacrifier une ou deux années et de garder le bénéfice de son concours. On ne voit pas les choses de la même façon la trentaine passée, quand on est bien installé dans la vie.
avatar
pasteque
Niveau 9

Re: refuser une affectation...

par pasteque le Jeu 2 Mai 2013 - 17:39
on a 26 et 32, et ensemble depuis 7 ans, donc plutôt bien installés dans notre vie quoi...
Apres je n'ai pas pris le temps de me renseigner avant de passer le concours, j'y suis allée comme ça en me disant que ce serait un entrainement si je me decidais à faire ça. Contre toute attente je l 'ai eu, et maintenant se pose les vraies questions: tout quitter pour un travail qui me plait mais n est pas non plus une vocation, ou rester chez moi sans avoir de travail.
Ce pourquoi, l'idée d'une dispo ou d'un mi-temps me semblait la meilleure alternative mais si ce n est pas possible, le questionnement reste le même
InvitéO
Fidèle du forum

Re: refuser une affectation...

par InvitéO le Jeu 2 Mai 2013 - 17:42
Tu as pensé à devenir contractuelle? Tu n'aurais pas à quitter l'académie, et il te serait possible de refuser un poste qui ne te convienne pas.

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]
avatar
pasteque
Niveau 9

Re: refuser une affectation...

par pasteque le Jeu 2 Mai 2013 - 17:48
Si je m'étais renseignée avant, c'est ce que j'aurais fait, être contractuelle pendant quelques années avant d'être assez agées lol
Mais ça ne me semblait pas logique à l'époque, pour moi la seule voie d’accès était de passer le concours
Maintenant je suis aussi dans une discipline qui a peu de besoin en contractuel
avatar
orelyde
Niveau 9

Re: refuser une affectation...

par orelyde le Jeu 2 Mai 2013 - 18:04
@philann a écrit:Personnellement cette sécurité m'importe beaucoup.
Financièrement, je suis bien payée en tant que contractuelle donc je ne pense pas que cela change grand chose à mon niveau de vie.

MAIS: pouvoir faire des projets sur le long terme, aller voir son banquier avec un revenu sûr à long terme...

Et puis c'est peut-être très con, mais je n'envisageais pas d'avoir un enfant avant de pouvoir subvenir à ses besoins moi-même...

Bref, cette sécurité apporte quand même beaucoup

+ 1 je partage complètement ton avis....
avatar
Caspar
Bon génie

Re: refuser une affectation...

par Caspar le Jeu 2 Mai 2013 - 18:06
Toujours est-il que faire partie de la fonction publique , être assuré d'avoir un poste rémunéré toute sa vie (sauf faillite de l'Etat ou autre catastrophe), ça ne s'abandonne pas à la légère. Si vous ensemble depuis sept ans, votre couple peut résister à un an de séparation. Et n'oublie pas ces loooongues vacances que tout le monde nous envie.
avatar
Reine Margot
Demi-dieu

Re: refuser une affectation...

par Reine Margot le Jeu 2 Mai 2013 - 18:09
@Daphné a écrit:
On a eu une collègue qui a démissionné après son succès à l'agrégation par refus d'effectuer son stage loin de son copain : c'est un choix;
Mais le copain ayant rompu au bout de six mois, elle s'est retrouvée sans logement et sans rémunération, donc dans une situation personnelle plus que difficile.
A méditer
[/quote]

exactement, je n'osais pas le dire...

_________________
Que le cul leur pèle, et que les bras leur raccourcissent!
InvitéO
Fidèle du forum

Re: refuser une affectation...

par InvitéO le Jeu 2 Mai 2013 - 18:09
Je pense que c'est une question de tempérament, certains peuvent privilégier la sécurité, d'autres peuvent avoir des priorités différentes.

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]
avatar
Caspar
Bon génie

Re: refuser une affectation...

par Caspar le Jeu 2 Mai 2013 - 18:17
Exact, moi je me range du côté de la sécurité. Je suis seul calimero et je ne veux pas me retrouver sur le carreau quand j'aurai 50 ans parce qu'une entreprise a décidé que je suis trop vieux.
avatar
olive-in-oil
Grand sage

Re: refuser une affectation...

par olive-in-oil le Jeu 2 Mai 2013 - 18:30
J'ai survolé les réponses mais moi aussi je trouve ça bête de démissionner. J'étais exactement dans ton cas il y a 10 ans, après un capes obtenu sans préparation, sans m'être renseignée sur les conséquences...
L'année de stage, je l'ai passée à 250 km de chez nous. J'ai pris un petit appart. Titularisée ensuite à 400 km, nous avons mis notre maison en location et avons déménagé.
Si vous n'avez pas d'enfants, ce n'est pas si long. J'ai des tonnes de collègues qui attendent leur mutation loin de leur conjoint.

Réfléchis bien avant de tout balancer
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: refuser une affectation...

par Al le Jeu 2 Mai 2013 - 20:27
ça va pas arranger grand chose, mais sache que SI, tu peux refuser une affectation : celle d'un établissement APV l'année de T1 (en tout cas dans mon académie on peut). tu disais avoir très peur de te retrouver dans un collège violent, bien sûr tous les collèges violents sont pas APV mais c'est un petit + quand même...
après comme Cripure je ne comprends pas ce qu'est cette "entreprise", s'il s'agit d'un revenu suffisamment conséquent pour toi...c'est très différent que si tu n'as pas de revenus sans ce CAPES. Et puis bon si je comprends bien ce ne serait que pour un an, les barres sont faibles autour de ton acad, donc je dirais aussi de le tenter, ça va pas te tuer !

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
lalilala
Esprit sacré

Re: refuser une affectation...

par lalilala le Jeu 2 Mai 2013 - 22:15
@Oriane a écrit:Je pense que c'est une question de tempérament, certains peuvent privilégier la sécurité, d'autres peuvent avoir des priorités différentes.

Exactement.

_________________
Nuestra vida es un círculo dantesco.

Mon blog
avatar
pasteque
Niveau 9

Re: refuser une affectation...

par pasteque le Ven 3 Mai 2013 - 0:13
merci pour vos avis, ça m'aide à reflechir!! I love you

Aletheia: c'est quoi ton academie magique??? J'aimerais bien avoir ça moi aussi lol
avatar
kiwi
Vénérable

Re: refuser une affectation...

par kiwi le Ven 3 Mai 2013 - 9:58
Aletheia a écrit:ça va pas arranger grand chose, mais sache que SI, tu peux refuser une affectation : celle d'un établissement APV l'année de T1 (en tout cas dans mon académie on peut). tu disais avoir très peur de te retrouver dans un collège violent, bien sûr tous les collèges violents sont pas APV mais c'est un petit + quand même...
après comme Cripure je ne comprends pas ce qu'est cette "entreprise", s'il s'agit d'un revenu suffisamment conséquent pour toi...c'est très différent que si tu n'as pas de revenus sans ce CAPES. Et puis bon si je comprends bien ce ne serait que pour un an, les barres sont faibles autour de ton acad, donc je dirais aussi de le tenter, ça va pas te tuer !

Etablissements RAR, pas APV. C'est trop simple sinon, tout le monde refuserait la moindre ZEP.

brin d'acier
Niveau 7

Re: refuser une affectation...

par brin d'acier le Sam 4 Mai 2013 - 8:54
Ne démissionne pas, ce serait vraiment du gâchis !
Contenu sponsorisé

Re: refuser une affectation...

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum