Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par Aevin le Mer 8 Mai 2013 - 19:09

@Numéro 6 a écrit:
La deuxième est que cela fait des années que je suis en quête "DU" travail en "SCIENCES de L'EDUCATION" qui sans ambiguïté aucune serait capable de nous expliquer... "A QUOI SERT l'ECOLE" ? .... chien
Si on est d'accord que l'école doit fournir un éducation aux élèves tu pourras te tourner vers ceci :
Christian Baudelot et François Leclercq (dir.) : Les effets de l'éducation, Paris, La Documentation Française, 2005

Aevin
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par Gryphe le Mer 8 Mai 2013 - 19:14

@Numéro 6 a écrit: Ce que je crois, c'est qu'il y a une forme d'abus de langage, on peut dire que l'école se contente de reproduire les inégalités sociales. On peut dire qu'elle n'est pas démocratique, on peut espérer qu'elle réduise ces inégalités sociales. Mais par quel mécanisme pourrait elle accroître les inégalités sociales ? heu
Oui, ça me paraît un bon résumé. C'est peut-être un peu beaucoup de dire qu'elle "accroît" les inégalités. Disons en tout cas qu'elle n'a pas l'air de les réduire, par les temps qui courent. humhum

Il y a plusieurs facteurs. L'état de l'économie générale et du marché de l'emploi fait que l'école peut nettement moins qu'avant jouer un rôle d'"ascenseur social", non pas en raison d'elle-même, mais en raison des débouchés.

Il semblerait qu'une pédagogie "explicite" soit plus "démocratique" (contrairement aux accusations d'élitisme portées) car cette pédagogie place tous les élèves en situation d'égalité. A contrario, une pédagogie de type "co-construisons gaiement nos propres savoirs" favorise in fine ceux qui ont les moyens intellectuels et financiers à la maison de "s'instruire" réellement.

Il y a aussi la question de la carte scolaire qui peut jouer, ainsi que celle de l'organisation des études (cf. fil sur le collège modulaire).

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par adelaideaugusta le Mer 8 Mai 2013 - 21:55

@Igniatius a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit: Comme j'ai lancé ce fil, j'ai écouté l'émission. Plutôt intéressante dans l'ensemble. J'en retiens que les futurs professeurs doivent être initiés à la recherche et que les professeurs en exercice doivent lire plus d'ouvrages et d'articles écrits par des chercheurs en sciences de l'éducation (ou "science de l'apprendre") Sleep (d'après les deux invités)

Professeurs: notre intuition et notre pratique quotidienne sont souvent mauvaises conseillères. Peut-être...

Une contradiction: les devoirs à la maison sont discriminatoires parce qu'ils creusent l'écart entre les élèves favorisés et les autres mais... ils ne servent à rien. Faudrait savoir: s'ils ne servent à rien, ils ne peuvent pas favoriser les élèves issus des classes plus privilégiées.

Quelques remarques en vrac... Trop fatigué pour un compte-rendu complet. calimero

Je veux bien, mais quand je vois l'incapacité de ceux qui les avaient lus avec ferveur à nous expliquer ici ce que racontaient leurs bibles, je m'interroge sur la clarté du message.
Toute personne passée par les IUFM a d'ailleurs expérimenté la qualité pédagogique d'un formateur convaincu de l'importance des sciences de l'éduc : une forme d'ésotérisme incompréhensible.
Pour m'occuper, je leur demandais souvent de m'expliquer tel ou tel point, et cela finissait toujours par un évitement très clair, avec la mention : "Je ne suis pas là pour donner des réponses." Ben oui, mais juste expliquer ce que tu racontes, non ?

J'ai eu le courage d'écouter jusqu'au bout l'émission.
1 ) Je défie une personne non initiée au jargon pédagogique de comprendre un mot pendant les dix premières minutes. On n'est pas loin du référentiel bondissant, de l'espace ludique à une unité chlorophyllienne (cour de récréation avec un arbre).
2 ) Les noms cités ne sont pas enthousiasmants : François Dubet, Antoine Prost, et, une fois de plus le pseudo-mathématicien Antibi et sa constante macabre.
L'étude dans 120 classes sur l’efficacité des méthodes d'apprentissage va être menée, si j'ai bien compris, sous l'égide de Roland Goigoux, président de l'IUFM de Clermont-Ferrand. Il paraît qu'il a mis de l'eau dans son vin, mais j'ai en mémoire un texte à commenter au concours des IUFM en 2002, où il comparait les pauvres petits apprenants de CP à des petits Champollions cherchant à lire dans des méthodes "globales", tel Champollion devant la pierre de Rosette. Ces pauvres petits ne risquaient pas de dire un jour Euréka.
3 ) De nouveau est citée par la personne qui dirige le débat l'opposition entre les méthodes innovantes de gauche et les méthodes syllabiques de ceux qui s'accrochent aux vieilles méthodes syllabiques du passé, de droite.
4 ) Les références aux "Cahiers pédagogiques" et au "Café pédagogique" , il me semble pas très bien vus par les néoprofs, en fin d'émission, m'ont fait comprendre pourquoi je ressentais un certain malaise depuis le début.
5 ) Malgré l'interdiction, je remarque dans mon expérience personnelle que les devoirs du soir continuent à être donnés dans de nombreuses écoles.
6 ) Je n'ai pas très bien compris ce qui concernait le calcul, il faudra que je réécoute.


Dernière édition par adelaideaugusta le Mer 8 Mai 2013 - 22:18, édité 2 fois

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par adelaideaugusta le Mer 8 Mai 2013 - 22:10

Voici le texte de Roland Goigoux.

Roland Goigoux, maître de conférence à l’IUFM de Clermont-Ferrand

« Nous montrons, par exemple, l’intérêt de prendre appui sur les textes mémorisés par cœur (comptines, titres d’ouvrages, extraits de récits, etc.) afin d’étudier l’organisation de la langue écrite. Débarrassés du souci de comprendre le message écrit, puisque celui-ci est connu, les enfants peuvent se consacrer à l’étude du code écrit. C’est une véritable aventure « à la Champollion » qu’ils entreprennent, lorsqu’ils sont placés, comme le déchiffreur des hiéroglyphes, devant un message aux règles internes obscures mais dont la signification est claire. Comme Champollion, ils connaissent la signification du message, et cherchent, avec l’aide de la maîtresse et du groupe, à déduire le fonctionnement du système linguistique écrit. Tout au long de l’année, de texte en texte, l’exploration se poursuit, instituant la classe comme une communauté de chercheurs. C’est ainsi que les enfants conservent des phases initiales de l’apprentissage une idée de conquête, d’appropriation de secrets, qui conforte leur confiance en eux-mêmes et qui crée, dès le début, une connivence avec le langage écrit. »
(Cahiers pédagogiques, n° 352, mars 1997. Texte donné au concours des IUFM en 2002.)

Par ailleurs, c'est Roland Goigoux, qui, probablement emporté par un enthousiasme que j'ai du mal à comprendre, a créé un nouveau terme pour une méthode dite mixte jusque là : "méthode intégrative". Il s'agit de "Crocolivre", une des pires. Je ne sais si elle rend les enfants "dyslexiques", mais ce qui est sûr, c'est qu'elle en fait de mauvais lecteurs.

adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par Olympias le Mer 8 Mai 2013 - 22:25

@Igniatius a écrit:Tiens c'est amusant : la reproduction des inégalités sociales s'est accrue lorsque le SGEN et l'UNSA ont pu commencer a mettre en place leurs idées pour la faire reculer.
Je ne comprends pas : ils professent pourtant partout leur injonction a aller plus loin ds ces pratiques afin de réduire les inégalités.
Je ne peux croire qu'ils portent des œillères, alors que penser ?...

Ce qui est effarant, c'est qu'il y ait encore des gens pour voter pour ces niais (dangereux) et encore plus effarant qu'il y ait un ministre pour les écouter

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par cliohist le Jeu 9 Mai 2013 - 19:15

J'ai eu le courage d'écouter jusqu'au bout l'émission.
Merci de juger sur pièces.
L'expression sciences de l'éducation a été évitée, et remplacée par recherche en éducation.
Sur le site de l'émission, Patrick Rayou répond à un commentaire sur le rapport du chercheur au terrain.
http://www.franceculture.fr/emission-rue-des-ecoles

L'émission se termine par un éloge de la formation des profs par la recherche.
Un discours qui doit beaucoup au choix des invités (le patron de l'IFE, 1 prof de Paris 8) : ils mettent en avant et défendent d'abord leur fonction et leur rôle dans l'institution. Si l'émission avait invité un prof (du primaire ou du secondaire) et un chercheur, elle aurait permis de changer de perspective et de partir des attentes de futurs profs, dans un métier enfin reconnu comme tel.

NB : Les conditions de la création de l'IFE à la place de l'ex-INRP auraient mérité davantage qu'une allusion.





Dernière édition par cliohist le Jeu 9 Mai 2013 - 21:24, édité 2 fois

cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par Gryphe le Jeu 9 Mai 2013 - 19:23

@cliohist a écrit:Les conditions de la création de l'IFE à la place de l'ex-INRP auraient mérité davantage qu'une allusion.
Peux-tu préciser ?
Quand on n'a pas suivi de près, on remarque juste le changement de nom, donc n'hésite pas à expliquer ce que tu sais sur la question.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par cliohist le Jeu 9 Mai 2013 - 21:34



Voici par exemple ce qu'écrivait L'Etudiant, 14.09.2010
L’INRP entre dilution et dissolution
http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/exclusivite-linrp-entre-dilution-et-dissolution.html


cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par adelaideaugusta le Jeu 9 Mai 2013 - 23:02

@Numéro 6 a écrit:Bonjour.

Deux choses: la première est que l'on entend dire une chose dont je cherche les sources. "l'école accroît les inégalités sociales". Cette phrase a été énoncée RDE et est prononcée à l'envie en ce moment. Ors, je connais les travaux de Bourdieu sur la reproduction et son processus de légitimation, mais je n'ai jamais entendu dire que l'école faisait baisser la CSP des enfants par rapport à leurs parents quand ceux-ci appartiennent déjà à des CSP- ou encore qu'elle faisait passer la CSP des enfants de la bourgeoisie au dessus de celle de leurs parents.

La deuxième est que cela fait des années que je suis en quête "DU" travail en "SCIENCES de L'EDUCATION" qui sans ambiguïté aucune serait capable de nous expliquer... "A QUOI SERT l'ECOLE" ? .... chien

Eh bien, le voilà : comment apprendre à écrire et lire à l'école maternelle.

>
"Apprendre à écrire à l'école maternelle"

Ce livre, "apprentissages progressifs de l'écrit à l'école maternelle", PROG.INRP, (Hachette Education) est coordonné par Mireille Brigaudiot, maître de conférences, IUFM de Versailles. L'équipe de rédaction se compose de cette dame, plus Marie-Alix Defrance, de l'IUFM de Versailles, plus 4 autres membres d'IUFM de Picardie, 2 de Lorraine, et un de Bourgogne.

Par ailleurs, ont contribué à la rédaction de ce livre 85 conseillers pédagogiques, PIUFM, IMF, directeurs d'écoles d'application, inspecteurs, professeurs des écoles, et autres.
Il comporte 287 pages.

" La mise en questionnement.
L'essentiel est de comprendre qu'il ne s'agit pas du tout de faire trouver une réponse à un enfant. Au contraire, il s'agit de faire en sorte qu'il se pose lui-même des questions. Le mettre en questionnement, c'est d'abord, et à tout prix, éviter les questions en "pourquoi tu as fait ça?", "pourquoi la petite fille elle a fait ça?". Les questions qui vont induire du "débroussaillement" cognitif sont celles qui portent sur l'activité du sujet enfant : "est-ce que tu pourrais dire comment tu as fait?", "tu peux nous expliquer comment tu sais ça?", "et si je te dis ça, est-ce que tu es d'accord?", "comment tu pourrais faire pour...?" On comparera ces deux attitudes en Grande Section."
(......) L'étayage du maître, qui consiste à circonscrire le champ des possibles pour que les enfants ne se perdent pas dans de vaines pistes.

(Le 27 novembre) Histoire du cerf et du lapin.
" Ce matin, on va travailler d'une drôle de façon, comme si on était à l'école élémentaire. (...) Vous allez écrire ce que le cerf a écrit, à votre avis. On le dit dans sa tête, on le garde dans sa tête, et après, on essaie de l'écrire. (....)
Seuls quatre élèves ont pris en compte la situation d'énonciation :
Alice : " NO T érDIOCHASere
"J'ai voulu écrire "interdit (elle montre les cinq premières lettres) au (montre la lettre O) "chasseur" (montre 7 dernières lettres.)"
Paul : "PAEDSEASCSCEAP "
"J'ai essayé d'écrire interdit de chasser les lapins (balaye du doigt)"
Alexandre : "LURTI DUEUAP"
"J'ai écrit : "interdit" (montre LURTI) " de tuer" (montre DU) "les lapins" (montre UAP)
Solène :" ltiEênrnallruirT". leErneeneein."
L'enseignante fait l'hypothèse que c'est la difficulté d'écriture qui a induit des messages inadaptés."

Je citerai quelques lignes de la dernière page.

Il s'agit du parcours d'un enfant qui a posé des problèmes depuis son entrée à l'école à 3 ans. (Non francophone, facilement coléreux et violent, mais il s'est beaucoup amélioré.)
"En fin de grande section, "début juin.
A l'évaluation transversale de fin d'année, on lui demande d'écrire
"le papa de Tom a mangé une tarte". Pendant son écriture, Sam prononce chaque mot, puis "se dicte" les lettres. Voici le résultat de sa relecture en suivant du doigt :
EL PAPA TOM AMAJE UTRT
"Le", je sais. "Papa", je connais, c'est P,A,P,A,"Tom", c'est maman qui m'a montré, "a mangé", j'ai écouté les lettres, une tarte aussi.
Cette procédure est tout à fait étonnante. Tout se passe comme s'il entendait le bruit de chaque lettre en disant son nom"...etc.


adelaideaugusta
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par Zenxya le Jeu 9 Mai 2013 - 23:19

Je croyais que la plupart des enfants n'étaient véritablement prêts à écrire et lire qu'autour de 6 ans, enfin suffisamment "mature" pour cet apprentissage à cet age là.
Il y aurait des nouvelles données ?

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par Olympias le Jeu 9 Mai 2013 - 23:28

Le truc sur la maternelle...au secours !!!! Je suppose que le gosse doit aussi construire son savoir ????

Tant qu'à être vraiment méchant ce soir (mes copies me rendent rogue et bougonne furieux diable ), il faut quand même souligner que (même si on pouvait y trouver des gens sérieux), feu l'INRP permettait quand même à un certain nombre de profs de ne plus enseigner....

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par verdurin le Jeu 9 Mai 2013 - 23:46

@adelaideaugusta a écrit:
@Numéro 6 a écrit:Bonjour.

Deux choses: la première est que l'on entend dire une chose dont je cherche les sources. "l'école accroît les inégalités sociales". Cette phrase a été énoncée RDE et est prononcée à l'envie en ce moment. Ors, je connais les travaux de Bourdieu sur la reproduction et son processus de légitimation, mais je n'ai jamais entendu dire que l'école faisait baisser la CSP des enfants par rapport à leurs parents quand ceux-ci appartiennent déjà à des CSP- ou encore qu'elle faisait passer la CSP des enfants de la bourgeoisie au dessus de celle de leurs parents.

La deuxième est que cela fait des années que je suis en quête "DU" travail en "SCIENCES de L'EDUCATION" qui sans ambiguïté aucune serait capable de nous expliquer... "A QUOI SERT l'ECOLE" ? .... chien

Eh bien, le voilà : comment apprendre à écrire et lire à l'école maternelle.

>
"Apprendre à écrire à l'école maternelle"

Ce livre, "apprentissages progressifs de l'écrit à l'école maternelle", PROG.INRP, (Hachette Education) est coordonné par Mireille Brigaudiot, maître de conférences, IUFM de Versailles. L'équipe de rédaction se compose de cette dame, plus Marie-Alix Defrance, de l'IUFM de Versailles, plus 4 autres membres d'IUFM de Picardie, 2 de Lorraine, et un de Bourgogne.

Par ailleurs, ont contribué à la rédaction de ce livre 85 conseillers pédagogiques, PIUFM, IMF, directeurs d'écoles d'application, inspecteurs, professeurs des écoles, et autres.
Il comporte 287 pages.

" La mise en questionnement.
L'essentiel est de comprendre qu'il ne s'agit pas du tout de faire trouver une réponse à un enfant. Au contraire, il s'agit de faire en sorte qu'il se pose lui-même des questions. Le mettre en questionnement, c'est d'abord, et à tout prix, éviter les questions en "pourquoi tu as fait ça?", "pourquoi la petite fille elle a fait ça?". Les questions qui vont induire du "débroussaillement" cognitif sont celles qui portent sur l'activité du sujet enfant : "est-ce que tu pourrais dire comment tu as fait?", "tu peux nous expliquer comment tu sais ça?", "et si je te dis ça, est-ce que tu es d'accord?", "comment tu pourrais faire pour...?" On comparera ces deux attitudes en Grande Section."
(......) L'étayage du maître, qui consiste à circonscrire le champ des possibles pour que les enfants ne se perdent pas dans de vaines pistes.

(Le 27 novembre) Histoire du cerf et du lapin.
" Ce matin, on va travailler d'une drôle de façon, comme si on était à l'école élémentaire. (...) Vous allez écrire ce que le cerf a écrit, à votre avis. On le dit dans sa tête, on le garde dans sa tête, et après, on essaie de l'écrire. (....)
Seuls quatre élèves ont pris en compte la situation d'énonciation :
Alice : " NO T érDIOCHASere
"J'ai voulu écrire "interdit (elle montre les cinq premières lettres) au (montre la lettre O) "chasseur" (montre 7 dernières lettres.)"
Paul : "PAEDSEASCSCEAP "
"J'ai essayé d'écrire interdit de chasser les lapins (balaye du doigt)"
Alexandre : "LURTI DUEUAP"
"J'ai écrit : "interdit" (montre LURTI) " de tuer" (montre DU) "les lapins" (montre UAP)
Solène :" ltiEênrnallruirT". leErneeneein."
L'enseignante fait l'hypothèse que c'est la difficulté d'écriture qui a induit des messages inadaptés."

Je citerai quelques lignes de la dernière page.

Il s'agit du parcours d'un enfant qui a posé des problèmes depuis son entrée à l'école à 3 ans. (Non francophone, facilement coléreux et violent, mais il s'est beaucoup amélioré.)
"En fin de grande section, "début juin.
A l'évaluation transversale de fin d'année, on lui demande d'écrire
"le papa de Tom a mangé une tarte". Pendant son écriture, Sam prononce chaque mot, puis "se dicte" les lettres. Voici le résultat de sa relecture en suivant du doigt :
EL PAPA TOM AMAJE UTRT
"Le", je sais. "Papa", je connais, c'est P,A,P,A,"Tom", c'est maman qui m'a montré, "a mangé", j'ai écouté les lettres, une tarte aussi.
Cette procédure est tout à fait étonnante. Tout se passe comme s'il entendait le bruit de chaque lettre en disant son nom"...etc.Ikl
il y a des gens pour croire que c'est de la science...

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par Presse-purée le Jeu 9 Mai 2013 - 23:49

@cliohist a écrit:

Voici par exemple ce qu'écrivait L'Etudiant, 14.09.2010
L’INRP entre dilution et dissolution
http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/exclusivite-linrp-entre-dilution-et-dissolution.html


Donc en gros, les mecs de l'IFE sont moins nombreux mais là à temps plein, i.e. pas sur le terrain?

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par User5899 le Jeu 9 Mai 2013 - 23:54

@cliohist a écrit:L'expression sciences de l'éducation a été évitée, et remplacée par recherche en éducation.
C'est un bon début. Reste à se demander ce que vient faire l'éducation ici Rolling Eyes
@cliohist a écrit:Si l'émission avait invité un prof (du primaire ou du secondaire) et un chercheur, elle aurait permis de changer de perspective et de partir des attentes de futurs profs, dans un métier enfin reconnu comme tel.
Je n'ai pas très bien compris : qu'est-ce qui est reconnu comme tel ? Prof du primaire ou du secondaire, ou chercheur ?
C'est "amusant", si j'ose dire : depuis cette prétendue professionnalisation de la profession, cette dernière a perdu beaucoup de son crédit.


Dernière édition par Cripure le Jeu 9 Mai 2013 - 23:57, édité 1 fois

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par Olympias le Jeu 9 Mai 2013 - 23:57

@Presse-purée a écrit:
@cliohist a écrit:

Voici par exemple ce qu'écrivait L'Etudiant, 14.09.2010
L’INRP entre dilution et dissolution
http://www.letudiant.fr/educpros/actualite/exclusivite-linrp-entre-dilution-et-dissolution.html


Donc en gros, les mecs de l'IFE sont moins nombreux mais là à temps plein, i.e. pas sur le terrain?

Leur terrain = les formations, les séminaires, les observations.... Twisted Evil

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par philann le Ven 10 Mai 2013 - 1:06

INRP et consorts en 2010:

""""Cette restructuration intervient dans un contexte où la plupart des structures d’évaluation du système éducatif sont en sous-régime ou carrément sans direction, comme le relèvent les auteurs du précieux Atlas des fractures scolaires en France que publient les éditions Autrement. L’OVE (Observatoire de la vie étudiante ) est toujours sans président et le CIEP (Centre international d’études pédagogiques ) sans directeur, alors qu'il édite la Revue internationale d'éducation. L’IGEN (Inspection générale de l’Education nationale ), qui ne publie quasiment plus aucun rapport, pas même son rapport annuel l’an passé, a toujours pour doyen François Perret, dont le mandat expirait fin juillet. La DEPP (direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance ) quant à elle a vu la diffusion de ses publications largement réduite ces dernières années (ses Notes d’informations sont passées de 51 en 2007 à 18 en 2009). Pour leur part, les Cahiers pédagogiques se sentent menacés après la réduction de moitié de la subvention ministérielle à la rentrée. """"

C'est ce que l'on appelle du sérieux, des publications, de la légitimité scientifique...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par Presse-purée le Ven 10 Mai 2013 - 2:22

Ben faut dire aussi que les budgets ont été ratiboisés...

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par doublecasquette le Ven 10 Mai 2013 - 7:48

@Zenxya a écrit:Je croyais que la plupart des enfants n'étaient véritablement prêts à écrire et lire qu'autour de 6 ans, enfin suffisamment "mature" pour cet apprentissage à cet age là.
Il y aurait des nouvelles données ?

C'est la ligne "même sur la table à langer, lorsque l'enfant voit le paquet de couches et lit (si, si) Pampers, il construit du sens."
Cette ligne a envahi les maternelles, ces quinze dernières années.

Apparemment, nous en sortirions lors de la rédaction des prochains Programmes de l'École Primaire... Apparemment...
Et puis, faut-il vraiment le souhaiter puisque certains pensent que, puisque nous ne serions plus dans les premiers apprentissages fondamentaux (faire du sens avec de l'écrit, barbouiller quelques majuscules d'imprimerie dont on sait dire le nom, réciter l'alphabet et la suite des nombres Suspect ), on n'aurait peut-être pas à laisser à des PE le soin de s'occuper (si, si) de ces incapables transversaux que sont les moins de cinq ans ?

Je n'ai malheureusement pas eu vent de recherche-action qui aurait pour thème les vrais fondamentaux de la petite enfance : éducation sensorielle, , éducation motrice et psychomotrice, langage et écoute, vie en société : droits et devoirs...

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par doctor who le Ven 10 Mai 2013 - 9:09

Pitié, pas d'initiation à la recherche des futurs profs. Déjà, ils sont censés avoir été initiés, puisque détenteurs d'un master II. Ensuite, les mini-mémoires qu'on nous faisait faire dans mon académie étaient notoirement inutiles, à quelques exceptions près.
La formation des profs, cela devrait être quelques sessions bien costaud d'histoire et théories de l'éducation, de psychologie de l'enfance + un compagnonnage sur le terrain. Basta.

_________________
Mon blog sur Tintin (entre autres) : http://popanalyse.over-blog.com/
Blog pédagogique : http://pedagoj.eklablog.com

doctor who
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par Numéro 6 le Dim 12 Mai 2013 - 17:28

Bon... le sujet a été lancé le 30 avril.... nous sommes le 12 mai.... et personne ne se rappelle de "ce qu'è zont bien pu trouver ....?" ... les "sciences de l'éducation".... ?

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Rue des écoles du samedi 4 mai: "La recherche en éducation est-elle une ressource pour les enseignants?

Message par Caspar Goodwood le Dim 12 Mai 2013 - 17:47

Doctor Who cheers yesyes fleurs2

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum