Littérature médiévale fantastique : conseils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Littérature médiévale fantastique : conseils

Message par Hérodoute le Jeu 2 Mai 2013 - 4:17

Coucou,

Je cherche de bons auteurs de "littérature" médiévale fantastique. Vous me conseillez quoi ? (à part : Tolkien / Heitz / et l'auteur de Games of thrones) ??


Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature médiévale fantastique : conseils

Message par Arverne le Jeu 2 Mai 2013 - 7:06

Je viens de lire la série "l'assassin royal" de Robin Hobb, conseillée sur ce forum et j'ai vraiment adoré.

Arverne
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature médiévale fantastique : conseils

Message par Zakalwe le Jeu 2 Mai 2013 - 10:29

A titre personnel, si tu aimes Game of Thrones, je conseillerais la Compagnie Noire de Glen Cook, un univers assez sombre. Il faut réussir à entrer dans le premier, après ça coule très bien...
Du même, mais moins bon, Les instrumentalités de la nuit (premier tome = la tyrannie de la nuit), une Europe du XIIe siècle revue et corrigée par l'existence "réelle" des dieux et autres créatures de la Nuit. Le deuxième tome est très bon, le troisième un peu moins.

Sinon dans les classiques, la Roue du Temps de Jordan (20 tomes...), la Belgariade de David Eddings, l'Epée de vérité de Goodkind (très très inégal), ou Terremer d'Ursula le Guin (mais elle est bien meilleure dans ses romans de SF comme les Dépossédés ou La main gauche de la nuit)...

Bon, et à titre personnel, tous les Terry Pratchett, même si c'est du med-fan parodique...

_________________
INJUSTE Terme utilisé pour désigner les avantages dont on a essayé de spolier d'autres gens, mais sans y arriver. Voir aussi MALHONNETETE, DISSIMULATION, et TIENS J'AI DU POT

Blog de l'association La Cave à Jeux : http://lacaveajeux.fr/

Zakalwe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature médiévale fantastique : conseils

Message par Sphinx le Jeu 2 Mai 2013 - 12:59

Le Fléau de Chalion de Loïs McMaster Bujold (et sa suite Paladin des âmes), et les deux bouquins de Jean-Philippe Jaworski : Janua Vera (un recueil de nouvelles) et Gagner la guerre qui est la suite de l'une des nouvelles (même si c'est modérément médiéval pour le coup, plutôt République Vénitienne au XVIe.

Mes deux coups de coeur de ces dernières années. Ce sont deux univers totalement originaux qui ont le mérite de faire autre chose que de pomper Tolkien, et, ce qui ne gâche rien, c'est bien écrit Smile

_________________
An education was a bit like a communicable sexual disease. It made you unsuitable for a lot of jobs and then you had the urge to pass it on. - Terry Pratchett, Hogfather

             

Sphinx
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature médiévale fantastique : conseils

Message par Zakalwe le Jeu 2 Mai 2013 - 16:55

@Sphinx a écrit:les deux bouquins de Jean-Philippe Jaworski : Janua Vera (un recueil de nouvelles) et Gagner la guerre qui est la suite de l'une des nouvelles (même si c'est modérément médiéval pour le coup, plutôt République Vénitienne au XVIe.

veneration veneration veneration

Comment ai-je pu oublier celui-là... Gagner la guerre est un véritable bijou... et c'est là qu'on sent aussi ce qu'on peut perdre à la traduction, même quand le traducteur est doué : un texte écrit directement en français par quelqu'un qui manie aussi bien la langue, c'est un pur plaisir de lecture...

_________________
INJUSTE Terme utilisé pour désigner les avantages dont on a essayé de spolier d'autres gens, mais sans y arriver. Voir aussi MALHONNETETE, DISSIMULATION, et TIENS J'AI DU POT

Blog de l'association La Cave à Jeux : http://lacaveajeux.fr/

Zakalwe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature médiévale fantastique : conseils

Message par Hérodoute le Jeu 2 Mai 2013 - 17:35

@Zakalwe a écrit:A titre personnel, si tu aimes Game of Thrones, je conseillerais la Compagnie Noire de Glen Cook, un univers assez sombre. Il faut réussir à entrer dans le premier, après ça coule très bien...
Du même, mais moins bon, Les instrumentalités de la nuit (premier tome = la tyrannie de la nuit), une Europe du XIIe siècle revue et corrigée par l'existence "réelle" des dieux et autres créatures de la Nuit. Le deuxième tome est très bon, le troisième un peu moins.

Sinon dans les classiques, la Roue du Temps de Jordan (20 tomes...), la Belgariade de David Eddings, l'Epée de vérité de Goodkind (très très inégal), ou Terremer d'Ursula le Guin (mais elle est bien meilleure dans ses romans de SF comme les Dépossédés ou La main gauche de la nuit)...

Bon, et à titre personnel, tous les Terry Pratchett, même si c'est du med-fan parodique...

Tu vas dire que je vais faire mon chieur mais je viens de chercher sur amazon : pour la compagnie noire => y aurait pas une édition qui vend l'intégrale en 2 ou 3 tome car sinon ça en fait pas mal à acheter... (non je ne suis pas radin lol). Tu les as achetés un par un ?

Hérodoute
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature médiévale fantastique : conseils

Message par abricotedapi le Jeu 2 Mai 2013 - 17:47

J'ai bien aimé lire quelques tomes de la série Lancedragon par Weis et Hickman. C'est inspiré par le jeu de rôle Donjons et dragons, que je ne connais pas par contre, donc je ne sais pas à quel point c'est proche.

Il y a plusieurs cycles, j'ai lu les Chroniques de Dragonlance et les Légendes de Dragonlance.

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature médiévale fantastique : conseils

Message par Zakalwe le Jeu 2 Mai 2013 - 18:30

@Hérodoute a écrit:
@Zakalwe a écrit:A titre personnel, si tu aimes Game of Thrones, je conseillerais la Compagnie Noire de Glen Cook, un univers assez sombre. Il faut réussir à entrer dans le premier, après ça coule très bien...
Du même, mais moins bon, Les instrumentalités de la nuit (premier tome = la tyrannie de la nuit), une Europe du XIIe siècle revue et corrigée par l'existence "réelle" des dieux et autres créatures de la Nuit. Le deuxième tome est très bon, le troisième un peu moins.

Sinon dans les classiques, la Roue du Temps de Jordan (20 tomes...), la Belgariade de David Eddings, l'Epée de vérité de Goodkind (très très inégal), ou Terremer d'Ursula le Guin (mais elle est bien meilleure dans ses romans de SF comme les Dépossédés ou La main gauche de la nuit)...

Bon, et à titre personnel, tous les Terry Pratchett, même si c'est du med-fan parodique...

Tu vas dire que je vais faire mon chieur mais je viens de chercher sur amazon : pour la compagnie noire => y aurait pas une édition qui vend l'intégrale en 2 ou 3 tome car sinon ça en fait pas mal à acheter... (non je ne suis pas radin lol). Tu les as achetés un par un ?

Il existe une édition de type intégrale (Livres du Nord, Livres du Sud, ...). Donc autant commencer par le premier au cas où (il regroupe les trois premiers tomes).

_________________
INJUSTE Terme utilisé pour désigner les avantages dont on a essayé de spolier d'autres gens, mais sans y arriver. Voir aussi MALHONNETETE, DISSIMULATION, et TIENS J'AI DU POT

Blog de l'association La Cave à Jeux : http://lacaveajeux.fr/

Zakalwe
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Littérature médiévale fantastique : conseils

Message par A.vanWorden le Jeu 2 Mai 2013 - 21:31

Tigane, par Guy Gavriel Kay. La péninsule de la Palme (inspirée de l'Italie du XVe siècle) a été conquise par deux puissants voisins, sorciers de surcroît, qui se sont partagés le pays dans un équilibre politique instable. Mais le fils préféré de l'un des conquérants a trouvé la mort dans l'une des dernières batailles : de douleur et de rage, ce dernier a jeté un sort sur la province où son fils a péri. Désormais, pour tous hors ses habitants nés avant l'évènement, la riche Tigane, sa culture et toute son histoire ont été effacées des mémoires et des consciences, son nom même est imprononçable et inaudible. Le roman se déroule vingt ans plus tard et suit deux personnages issus de cette province dans leur lutte pour renverser le tyran... une lutte qui va s'avérer moralement plus complexe que ce à quoi l'on pourrait s'attendre.

De l'heroic fantasy intelligente qui concilie les charmes de la grande aventure de cape, d'épée et de magie, et une réflexion sur l'identité culturelle, la mémoire, et les ambiguïtés de la résistance, avec des personnages non-manichéens.

Pour l'anecdote, Kay a été, avec le petit-fils Tolkien, le co-éditeur posthume du Silmarillon (et sa première trilogie romanesque, La Tapisserie de Fionavar, est d'ailleurs encore bien marquée par Tolkien, mâtiné de monde parallèle et de légende arthurienne, ce qui est beaucoup moins le cas de Tigane où il développe un style et un univers plus personnels).

_________________

A.vanWorden
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum