Le système scolaire américain : une longueur d'avance ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le système scolaire américain : une longueur d'avance ?

Message par Celadon le Ven 3 Mai 2013 - 9:23

http://blogs.rue89.com/americanmiroir/2013/05/02/ecole-tout-nest-pas-jeter-dans-le-systeme-americain-la-preuve-230251
"« Les profs travaillaient donc avec les plus faibles en essayant d’améliorer leurs connaissances, notamment en lecture, maths et discipline, pendant que les meilleurs élèves ne faisaient du coup pas grand-chose. C’était vraiment dommage pour eux."
Tiens, ça me rappelle quelque chose. Au présent.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire américain : une longueur d'avance ?

Message par philann le Ven 3 Mai 2013 - 9:49

« Les profs travaillaient donc avec les plus faibles en essayant d’améliorer leurs connaissances, notamment en lecture, maths et discipline, pendant que les meilleurs élèves ne faisaient du coup pas grand-chose. C’était vraiment dommage pour eux.

On a fini par ajouter un cours d’humanités où les jeunes pouvaient s’inscrire sur recommandation d’un prof, mais ce n’était pas grand-chose. Au bout du compte, on a recréé une classe officielle pour les “gifted”.

Mais c’était déjà presque trop tard : ces gamins avaient pris l’habitude de ne pas bosser dur, et ils ne voulaient plus qu’on leur donne du travail supplémentaire. Il a fallu du temps, et beaucoup d’effort de la part des profs et des parents, pour remettre la machine à travailler en marche.

Ca ça me semble le problème Numéro 1 en France pour les enfants ayant des facilités mais qui ne sont pas du tout poussés par leurs parents!!
La perte d'habitude du travail (de ce qui n'est ni drôle, ni fun, ni épanouissant etc...à court terme).

Merci Celadon pour l'article!

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire américain : une longueur d'avance ?

Message par Celadon le Ven 3 Mai 2013 - 9:51

C'est pourquoi j'ai commenté : "une longueur d'avance".
La sueur et les larmes, c'est encore loin. Mais plus on attend, plus ce sera dur.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire américain : une longueur d'avance ?

Message par Igniatius le Ven 3 Mai 2013 - 10:05

Ça fait des années que je dis qu'on tend vers ce système malade et on continue de ns y pousser.

C'est bien simple : sur Twitter, les membres du SGEN/UNSA ne se cachent même plus de leur indifférence pr les bons et moyens élèves. Seuls comptent les très faibles.
Leur credo : "les élites st tjrs très bien formées ds ce système, croyez-moi."
Ma question : les ont-ils jamais côtoyées un jour ?

Merci Céladon.

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire américain : une longueur d'avance ?

Message par roxanne le Ven 3 Mai 2013 - 10:22

Ce sont surtout les moyens moins, les 9-10 de moyenne, ceux qu'on envoie au lycée général parce que bon sur un malentendu ça peut marcher, ceux qui ne sont pas bien méchants, mais qui en fait ne comprennent pas grand chose, sont dépassés.Mais comme il faut gérer Toto qui lui a 3, Nunuche qui sait à peine son nom mais dont les parents ont refusé la SEGPA parce que "hein on n'est pas débiles nous" et Nono qui est incapable de se tenir 5 minutes tranquille .J'ai de très bons élèves dans toutes es classes, une petite de 6° qui avance, qui anticipe sur les exercices suivants alors qu'une partie en est à demander "C'est quelle page ? ".Comme j'ai globalement des classes où il y a des conditions de travail, les bons s'en sortent même si j'aimerais les pousser plus .Mais les moyens...

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire américain : une longueur d'avance ?

Message par Celadon le Ven 3 Mai 2013 - 10:25

Il y a lurette que des gens comme Finkielkraut et Brighelli tirent la sonnette d'alarme sur la baisse de niveau de tous, y compris de l'élite...

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire américain : une longueur d'avance ?

Message par Igniatius le Ven 3 Mai 2013 - 10:54

Oui.
La différence aujourd'hui, c'est que les pedagos assument l'absence d'importance pour la société des contenus.

Beati pauperes spiritu...

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire américain : une longueur d'avance ?

Message par doublecasquette le Ven 3 Mai 2013 - 11:09

@Celadon a écrit:C'est pourquoi j'ai commenté : "une longueur d'avance".
La sueur et les larmes, c'est encore loin. Mais plus on attend, plus ce sera dur.

Oui. Juste une "nouvelle" façon de baisser les bras... Sad

_________________
Pardon pour vous, pardon pour eux, pour le silence
Et les mots inconsidérés,
Pour les phrases venant de lèvres inconnues
Qui vous touchent de loin comme balles perdues,
Et pardon pour les fronts qui semblent oublieux.



Papote aussi par là : http://salledesmaitres.forumactif.org/
et là : http://www.slecc.fr/forum_0910/index.php

Et puis par là : http://doublecasquette3.eklablog.com/

doublecasquette
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire américain : une longueur d'avance ?

Message par Blan6ine le Ven 3 Mai 2013 - 11:52

Merci pour ce lien!
Témoignage très intéressant.

_________________
Quand on partage un bien matériel, il se divise; quand on partage un bien immatériel, il se multiplie. (Serge Soudoplatoff )

Blan6ine
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire américain : une longueur d'avance ?

Message par yogi le Ven 3 Mai 2013 - 16:12

J'ai démarré ma carrière en Angleterre ,où il y a effectivement des groupes de niveaux avec évolutions possibles durant l'année (tous les trimestres ,on peut changer de groupe selon les progrès).
Sincèrement, avec les groupes en difficulté, on travaillait à un rythme plus lent avec du travail adapté et un nombre d'élèves moindre,nous avions aussi un autre adulte qui nous assistait en classe,à chaque heure de cours; quant aux groupes de très bons élèves, on allait plus vite et plus en profondeur. Avoir débarqué ensuite en France et me retrouver ,seule, à faire de la pédagogie différenciée dans des classes super hétérogènes,je trouvais ça ridicule,chronophage et infaisable.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire américain : une longueur d'avance ?

Message par Celadon le Ven 3 Mai 2013 - 16:29

C'est de fait ridicule, chronophage et infaisable. C'est bien pour cela qu'on exige qu'on le fasse.

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le système scolaire américain : une longueur d'avance ?

Message par yphrog le Ven 3 Mai 2013 - 17:29

Rolling Eyes

Laughing

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum