Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Iphigénie
Bon génie

des arguments pour demander une augmentation massive des horaires de français.

par Iphigénie le Ven 10 Mai 2013 - 16:12
Je suis dans la correction de bacs blancs, qui suivent de près les précédents bacs blancs, car on fait beaucoup d'évaluations, mais très peu de cours entre deux.
A quelques semaines de la fin de leurs études de français en lycée, mes premières commencent seulement à entrevoir ce qu'il faudrait savoir pour pouvoir commencer leurs travaux de commentaire ou de dissertation.
L'effet bac a au oins cette petite utilité: la prise de conscience mais bien tardive; preuve que ce dont ils ont sans doute le plus manqué, c'est d'une exigence de rendement.
En première, la mission est impossible: trop de clés dont ils ne disposent pas, trop d'ignorances, trop d'oublis de ce qu'ils ont sans doute fait en collège mais qui n'a pas été imprimé. Une langue trop approximative pour pouvoir en jouer correctement, en décrypter les finesses dans les textes.
On continue à faire semblant?
avatar
Bartleby
Niveau 7

Re: des arguments pour demander une augmentation massive des horaires de français.

par Bartleby le Ven 10 Mai 2013 - 16:50
Chère Iphigénie, ta colère est saine, et je m'y retrouve tout à fait ! Le problème est qu'autour de moi, il y a plus de profs (de Français) qui souhaitent la suppression du commentaire et de la dissertation, parce que ces exercices sont trop difficiles, que de profs qui réclament une augmentation des horaires au collège et au lycée ! Je crains donc qu'à terme, on se retrouve à corriger des QCM ou des épreuves de type texte + questions comme au brevet (et là, on nous dira : "Ah mais attention ! les questions sont beaucoup plus difficiles qu'au brevet, rassurez-vous !")

Ce qui me fait redouter cette évolution, c'est aussi le fameux argument de la variabilité (scandaleuse) des notes d'un correcteur à l'autre : on a beau répéter que c'est faux, tout le monde y croit ! Les QCM ou les questions posées sur un texte règleraient le problème...

Moi, quitte à supprimer quelque chose dans l'EAF, j'opterai pour la question de corpus, au moins les élèves se concentreraient sur l'essentiel et arrêteraient de croire qu'une dissertation, c'est comme une question de corpus, mais en plus long ! Grrrr.....
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: des arguments pour demander une augmentation massive des horaires de français.

par Iphigénie le Ven 10 Mai 2013 - 16:54
Oui... je ne sais plus ce qu'il faudrait supprimer, mais là franchement, on perd notre temps. titanic
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: des arguments pour demander une augmentation massive des horaires de français.

par User5899 le Sam 11 Mai 2013 - 1:34
@iphigénie a écrit:Je suis dans la correction de bacs blancs, qui suivent de près les précédents bacs blancs, car on fait beaucoup d'évaluations, mais très peu de cours entre deux.
A quelques semaines de la fin de leurs études de français en lycée, mes premières commencent seulement à entrevoir ce qu'il faudrait savoir pour pouvoir commencer leurs travaux de commentaire ou de dissertation.
L'effet bac a au oins cette petite utilité: la prise de conscience mais bien tardive; preuve que ce dont ils ont sans doute le plus manqué, c'est d'une exigence de rendement.
En première, la mission est impossible: trop de clés dont ils ne disposent pas, trop d'ignorances, trop d'oublis de ce qu'ils ont sans doute fait en collège mais qui n'a pas été imprimé. Une langue trop approximative pour pouvoir en jouer correctement, en décrypter les finesses dans les textes.
On continue à faire semblant?
Ce matin, en 1re L, on m'a, enfin, posé LA question de fond : "Monsieur, c'est quoi, au fait, un commentaire ?"
Je précise que j'ai rendu le 9e la semaine dernière.
Moi je dis que ça vaut le coup de ne pas faire le pont Rolling Eyes
avatar
Employé oxymorique
Niveau 7

Re: des arguments pour demander une augmentation massive des horaires de français.

par Employé oxymorique le Sam 11 Mai 2013 - 14:27
Le niveau lamentable, ce n'est pas un argument suffisant pour demander une augmentation des horaires ? Ah bon ? Ah. Au temps pour moi. Rolling Eyes

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.
avatar
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté

Re: des arguments pour demander une augmentation massive des horaires de français.

par Collier de Barbe le Sam 11 Mai 2013 - 15:04
Alors je corrige cette année pour la 1ere fois des copies de khâgneux au concours d'entrée de l'ENS (section B/L) et je suis très surpris par les fote énormes qui émaillent nombre de copies!

Oui à un renforcement massif en orthographe et en grammaire!

Je signe

_________________
CdB
@AbbeCordillere
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum