Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par Invité le Lun 13 Mai 2013 - 0:12

Je pense que, même si c'est difficile, il faut essayer de garder un peu la tête froide. Je suis en plein accord avec les propos de Celeborn, il y a sans doute de la maladresse dans les propos du syndicaliste (j'avoue avoir sursauté à la première lecture), mais aussi de la malhonnêteté de la part de certains médias. Ce que tu décris, Karine, est assez édifiant.
Par contre, je ne crois pas que le propos de philann soit d'exploiter le malheur, pour le coup. C'est juste que face à une hiérarchie bouchée (qui a cette fois préférer se murer dans le silence, je ne sais si c'est un progrès ou un aveu de culpabilité), il y a certains propos qui ne passent plus très bien en cas de suicide de collègues.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par philann le Lun 13 Mai 2013 - 0:21

Merci Holderfar de traduire ma pensée...

Mais il n'y a pas que la hiérarchie!! Quand on fait le décompte régulier ...mais que rien ne se passe, dans les établissements (hormis celui touché par le décès d'un collègue), lorsque l'on continue nos cours comme si de rien n'était, lorsque l'on continue d'accepter que des collègues soient en grande difficulté de gestion de classe mais que rien ne leur est vraiment proposé sauf une visite d'inspecteur, lorsque nous acceptons une insulte, une menace, un jet de chaise, de table etc... sans porter plainte, sans considérer une agression comme une agression mais comme une incivilité... Rolling Eyes ...la hiérarchie a bon dos!!

C'est cela que je veux dire! Je ne me sens pas une responsabilité personnelle DANS Ce cas précis, mais je pense que notre façon de considérer nos conditions de travail, nos rapports aux élèves et parents d'élèves etc...sont co-responsables de ces situations.

Or, lors d'un suicide sur le lieu de travail, nous nous contentons de dire à quel point c'est triste ...et d'attendre le suivant comme une fatalité.

C'est cela que je ne supporte plus!!

Spoiler:
et ne pas oublier au passage que dans une classe avec des élèves violents ou ayant des problèmes psy graves...les premières victimes sont d'autres élèves.

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par Robin le Lun 13 Mai 2013 - 4:49

Marci à Lefteris pour sa sainte colère. J'ai connus deux collègues qui se sont suicidés et à chaque fois c'était la même langue de bois : problèmes personnels. Tout le monde a des problèmes personnels, mais chacun sait ce que l'Education nationale (les parents, les élèves, l'administration) fait vivre au quotidien dans beaucoup d'Etablissements. J'ai exercé pendant 30 ans dans cette Institution, après avoir passé le CAPES sur le tard en 1990 et fait d'autres choses avant. Dans les dernières années, je me suis débattu dans un cauchemar et j'ai connu la dépression et combien de fois j'ai eu aussi l'envie d'en finir. L'avant-dernière année (en 2009), après un retour de réadaptation (euphémisme pour désigner les gens fragiles qui ont des problèmes personnels et qui craquent), on m'a mis sur deux établissements avec trois heures de trajet, malgré une hernie discale. La dernière année, sur deux établissements, dont un en ZEP. Mon psy. m'a dit qu'il m'aiderait à tenir l'année et qu'il me conseillait de prendre ma retraite sinon je risquais d'y laisser ma peau, ce que j'ai fait. J'ai eu deux malaises graves en classe. Combien de fois j'ai eu envie d'en finir, moi aussi. Voilà, j'écris ici ce que je n'ai jamais écrit. Je dis ce que je n'ai jamais dit et basta ! Je le fais pour cette collègue que je ne connais pas et qui avait, comme moi "des problèmes personnels"... comme Primo Levi ?


Dernière édition par Robin le Lun 13 Mai 2013 - 19:30, édité 1 fois

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par philann le Lun 13 Mai 2013 - 6:09

Robin fleurs

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par gelsomina31 le Lun 13 Mai 2013 - 6:35

Robin et les autres: fleurs2 fleurs2

Je continue de me demander ce qu'on peut bien faire pour arrêter la machine à suicide... Ça ne ramènera pas Lise Bonafous et tous les collègues qui ont craqué de la sorte mais au moins cela montrera que leur mort n'aura pas été complètement inutile. Crying or Very sad

_________________
Fear buildswalls.Hope builds bridges !

Salut et fraternité!

gelsomina31
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par Celadon le Lun 13 Mai 2013 - 7:00

Robin fleurs2 fleurs fleurs fleurs sunny

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par sand le Lun 13 Mai 2013 - 7:05

Robin, merci pour cet aveu. Ce serait bien que les media s'intéressent un peu aux brimades infligées aux enseignants.

sand
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par Reine Margot le Lun 13 Mai 2013 - 7:17

je suis totalement d'accord avec celborn et KarineB: il est difficile de réagir à chaud sur un cas qu'on ne connaît pas, devant des media souvent prêts à bondir sur le moindre truc sensationnel. Mais en effet l'évocation de problèmes personnels était maladroite (il aurait mieux valu dire qu'il ne savait pas ce qu'il en était, point)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par Madame_Prof le Lun 13 Mai 2013 - 8:12

@philann a écrit:

Je rappelle que le sujet de ce post, ouvert par moi, n'est pas le syndicat ou ses représentants mais les causes professionnelles possibles d'un suicide et parmi elles le silence ou la passivité de l'institution et des collègues.

Ah... C'est bizarre, ce n'est pas ce que j'avais compris en lisant le premier message...

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par yogi le Lun 13 Mai 2013 - 8:40

Quand j'ai des soucis causés par le boulot, je vais voir un docteur ou une thérapeute :ça coûte cher et ça me fait du bien et je me dis que j'ai les moyens ,mais à quand un vrai suivi médical au sein de l'institution? J'aimerais avoir des visites médicales régulières et pouvoir parler à un psy qui serait payé par l'EN. Quel mépris de nous laisser, une fois de plus, dans notre merdouille.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par Paratge le Lun 13 Mai 2013 - 8:53

@philann a écrit:Merci Holderfar de traduire ma pensée...

Mais il n'y a pas que la hiérarchie!! Quand on fait le décompte régulier ...mais que rien ne se passe, dans les établissements (hormis celui touché par le décès d'un collègue), lorsque l'on continue nos cours comme si de rien n'était, lorsque l'on continue d'accepter que des collègues soient en grande difficulté de gestion de classe mais que rien ne leur est vraiment proposé sauf une visite d'inspecteur, lorsque nous acceptons une insulte, une menace, un jet de chaise, de table etc... sans porter plainte, sans considérer une agression comme une agression mais comme une incivilité... Rolling Eyes ...la hiérarchie a bon dos!!

C'est cela que je veux dire! Je ne me sens pas une responsabilité personnelle DANS Ce cas précis, mais je pense que notre façon de considérer nos conditions de travail, nos rapports aux élèves et parents d'élèves etc...sont co-responsables de ces situations.

Or, lors d'un suicide sur le lieu de travail, nous nous contentons de dire à quel point c'est triste ...et d'attendre le suivant comme une fatalité.

C'est cela que je ne supporte plus!!

Quand on quelques années de boutique, on peut malheureusement commencer à avoir une accoutumance à tous ces comportements de certains élèves, de l'administration et même de certains collègues.

Mais ce ne sont pas des comportements normaux et tolérables ! Et on ne doit pas les admettre, point.
J'ai pris le « risque », qui ne devrait pas en être un (!), de ne pas tolérer tout ça. Avec des conséquences qui ne sont pas celles que j'espérais.

Je suis bien d'accord avec Robin (Salut et Fraternité, Frère Tuck !) Very Happy , des « problèmes personnels » qui seraient séparés des ennuis qu'on a dans un boulot si prenant ? Qu'on arrête de nous prendre pour des cons !
À France Telecom quand ils enferment quelqu'un dans un placard et qu'il se pend, ils disent aussi qu'il y avait des « problèmes personnels ».

Un lien instructif sur le LIVRE BLANC sur "LA SOUFFRANCE AU TRAVAIL des fonctionnaires et des agents publics" :
http://www.fgaf.org/fgaf/article_details.php?fgafid=306

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par Palombella Rossa le Lun 13 Mai 2013 - 9:10

PaoloSarpi a écrit:Une très bonne amie (à laquelle je vais écrire après ce message) m'avait conseillé ce livre, il y a quelques années : http://teauma.perso.sfr.fr/souffrance_en_france_contenu.html

Voir aussi plus spécifiquement, l'ouvrage de Daniel Arnaud, récemment sorti chez L'Harmattan, Le Harcèlement moral dans l'enseignement, sévices publics.
J'en ai fait une recension sur le blog de "Reconstruire l'Ecole", http://leblogdelapresidente.over-blog.com/article-les-enseignants-se-cachent-pour-mourir-117486107.html

Palombella Rossa
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par zouz le Lun 13 Mai 2013 - 9:47

Je suis choquée et abasourdie par les échanges qui ont eu lieu cette nuit. Philann, comme d'autres ici, a simplement dit qu'elle ne comprenait pas la réaction du secrétaire (il se trouve qu'il est du SNES mais peu importe) et on tire à boulets rouges sur elle ???
Quid de la liberté d'expression ? S'il est interdit de critiquer les actions d'un représentant d'un syndicat, quel qu'il soit s'entend, il faut le dire tout de suite...
Pourquoi cette colère, était-ce la fatigue ? Parce que au syndicat, on s'est peut-être précipité et on s'est trompé (nul n'est infaillible, il me semble) ? Parce qu'un collègue s'est donné la mort alors que, visiblement, la sonnette d'alarme avait été tirée ? Selon moi, le secrétaire n'était pas dans son rôle, point barre (sous réserve que les propos rapportés soient bien ceux-ci, je prends mes précautions...)
Que fait le rectorat ce matin? Je vous le donne en mille, il parle de problèmes personnels. Et pas d'enquête administrative pour le moment.
Quant à révéler son identité, comment dire, facile à dire quand on est protégé par son mandat.
Il me semble aussi que l'on n'a pas toujours été aussi indulgent à l'endroit d'autres syndicats, voir :

http://www.neoprofs.org/t55728-comment-appelle-t-on-un-syndicat-qui-appelle-a-ne-surtout-pas-faire-greve?highlight=syndicat

Effectivement, comme on peut lire, on pourra venir pleurer ensuite.

Sur ce ciao camarades et bon combat syndical !

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par Daphné le Lun 13 Mai 2013 - 10:23

@Reine Margot a écrit:je suis totalement d'accord avec celborn et KarineB: il est difficile de réagir à chaud sur un cas qu'on ne connaît pas, devant des media souvent prêts à bondir sur le moindre truc sensationnel.

Et même sans avoir à réagir à chaud, attention à la manière dont les médias rapportent ce qui a été effectivement dit !
Ils sont spécialistes des propos et bribes de phrases sortis de leur contextes au point que le sens en est tout différent.
J'en ai fait l'expérience, ce n'était pas une réaction à chaud mais une interview où j'ai bien reconnu des propos que j'avais effectivement tenus, mais rapportés de manière qu'ils n'avaient plus du tout le sens que je leur avais donné !
Prudence donc avant de partir en vrille.

Daphné
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par Condorcet le Lun 13 Mai 2013 - 10:33

@gelsomina31 a écrit:Robin et les autres: fleurs2 fleurs2

Je continue de me demander ce qu'on peut bien faire pour arrêter la machine à suicide... Ça ne ramènera pas Lise Bonafous et tous les collègues qui ont craqué de la sorte mais au moins cela montrera que leur mort n'aura pas été complètement inutile. Crying or Very sad

Itou.

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par Karine B. le Lun 13 Mai 2013 - 10:53

@zouz a écrit:
Il me semble aussi que l'on n'a pas toujours été aussi indulgent à l'endroit d'autres syndicats, voir :

http://www.neoprofs.org/t55728-comment-appelle-t-on-un-syndicat-qui-appelle-a-ne-surtout-pas-faire-greve?highlight=syndicat


quel rapport ? On parle de réaction à chaud sur une situation qui n'est pas connue dans sa globalité et tu la compares à une réaction à une analyse de fond d'un syndicat ?

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par Karine B. le Lun 13 Mai 2013 - 10:54

@zouz a écrit:
Quant à révéler son identité, comment dire, facile à dire quand on est protégé par son mandat.

Première nouvelle ... !

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20130424.REU2672/le-gouvernement-contre-une-amnistie-des-syndicalistes.html

_________________
Le SNES, what else ?

Stagiaire à la rentrée 2015



Blog Maison Avant / Après Mise à jour en août 2013

Karine B.
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par zouz le Lun 13 Mai 2013 - 11:15

@Karine B. a écrit:
@zouz a écrit:
Il me semble aussi que l'on n'a pas toujours été aussi indulgent à l'endroit d'autres syndicats, voir :

http://www.neoprofs.org/t55728-comment-appelle-t-on-un-syndicat-qui-appelle-a-ne-surtout-pas-faire-greve?highlight=syndicat


quel rapport ? On parle de réaction à chaud sur une situation qui n'est pas connue dans sa globalité et tu la compares à une réaction à une analyse de fond d'un syndicat ?

A chaud ou pas, déformation des propos ou pas, tu conviendras qu'on peut émettre un avis qui, lui aussi, peut avoir été mal formulé et mal reçu (encore que je ne voudrais pas m'avancer pour ce à quoi tu fais référence) parce que rédigé à chaud (j'ai parfois de sacrées surprises quand je relis mes posts ici ou ailleurs), bref...

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par John le Lun 13 Mai 2013 - 11:20

@zouz a écrit:Que fait le rectorat ce matin? Je vous le donne en mille, il parle de problèmes personnels.
Où as-tu appris cela ? Je n'en vois pas trace sur le net.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par zouz le Lun 13 Mai 2013 - 11:24

@Karine B. a écrit:
@zouz a écrit:
Quant à révéler son identité, comment dire, facile à dire quand on est protégé par son mandat.

Première nouvelle ... !

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20130424.REU2672/le-gouvernement-contre-une-amnistie-des-syndicalistes.html

Je ne parlais pas d'immunité mais de protection (je copie-colle) : Un représentant syndical ne peut pas être sanctionné du fait d'activités syndicales normales, fût-ce d'une manière déguisée (avancement retardé, appréciation annuelle moins favorable, changement de service... etc.).

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par zouz le Lun 13 Mai 2013 - 11:28

@John a écrit:
@zouz a écrit:Que fait le rectorat ce matin? Je vous le donne en mille, il parle de problèmes personnels.
Où as-tu appris cela ? Je n'en vois pas trace sur le net.

Autant pour moi, pour être précis, il est dit que le terme 'harcèlement' est réfuté. (vidéo postée ce matin sur l'autre fil).

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par John le Lun 13 Mai 2013 - 11:30

Ca date de vendredi, et ce n'est effectivement pas la même chose.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par zouz le Lun 13 Mai 2013 - 11:34

La diffusion de cette vidéo date de vendredi ?

zouz
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par John le Lun 13 Mai 2013 - 11:38

Ca a été diffusé samedi, donc le rectorat a été interrogé vendredi.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par Robin le Lun 13 Mai 2013 - 20:02

PaoloSarpi a écrit:
@gelsomina31 a écrit:Robin et les autres: fleurs2 fleurs2

Je continue de me demander ce qu'on peut bien faire pour arrêter la machine à suicide... Ça ne ramènera pas Lise Bonafous et tous les collègues qui ont craqué de la sorte mais au moins cela montrera que leur mort n'aura pas été complètement inutile. Crying or Very sad

Itou.

J'ai discuté un jour avec une infirmière en psychiatrie et je lui ai parlé du comportement de certains de mes élèves. Réaction : mais ils se conduisent comme les malades de mon service. Vous ne pouvez pas vous en sortir. Nous nous réunissons tous les matins pour faire le point et les problèmes sont gérés en équipe. Dans un collège Lamda, c'est chacun pour soi, chacun dans son coin. L'administration soucieuse de ne pas faire de vagues et de se concilier les parents, les collègues souvent fuyants, pratiquant le "chacun pour soi" et le "moi, je n'ai pas de problèmes". Le système tient par le sacrifice de boucs émissaires. Le grand problème des collèges français (je ne sais pas trop ce qui se passe à l'étranger), c'est le manque de réalisme et de professionnalisme. On minimise constamment la gravité des faits et on résout les problèmes en niant leur existence.

Robin
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide d'une enseignante et attitude des collègues.

Message par Osmie le Lun 13 Mai 2013 - 20:09

@zouz a écrit:
@Karine B. a écrit:
@zouz a écrit:
Quant à révéler son identité, comment dire, facile à dire quand on est protégé par son mandat.

Première nouvelle ... !

http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20130424.REU2672/le-gouvernement-contre-une-amnistie-des-syndicalistes.html

Je ne parlais pas d'immunité mais de protection (je copie-colle) : Un représentant syndical ne peut pas être sanctionné du fait d'activités syndicales normales, fût-ce d'une manière déguisée (avancement retardé, appréciation annuelle moins favorable, changement de service... etc.).

Rolling Eyes

Osmie
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum