Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par lyp le Ven 17 Mai 2013 - 16:14

Bonjour,

Je ne sais jamais sur quel pied danser avec ces élèves là, surtout que pour certains d'entre eux j'ai une participation très attentive et des interventions très pertinentes, alors j'hésite à leur rentrer dans le lard parce qu’ils n'ont ni stylo ni cahier.

Voici une réponse de education.gouv.fr à ce problème :

http://www.education.gouv.fr/espace-recrutement/question/que-faire-si-les-eleves-viennent-en-cours-sans-affaires-et-ne-fournissent-aucun-travail/

J'ai un peu l'impression qu'on se moque du monde (genre: mais oui, je vais passer 2 h de préparation pour 1 h de cours...), mais... y en a-t-il parmi vous qui ont essayé ?

lyp
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Hervé Hervé le Ven 17 Mai 2013 - 16:19

J'adore:

"Pour ce qui est des élèves qui viennent sans leurs affaires, il est possible de préparer des fiches élèves (préparées en avances qui reprennent l'ensemble du cours). Ces fiches sont donc distribuées en début de cours. De ce fait l'élève a toujours une trace écrite avec lui.

Dans les cas où il s'agit d'un bon élève, il y a toujours la possibilité de le déplacer à côté d'un autre qui a son cours et les documents. Il prend le cours sur une feuille libre et le recopie une fois à la maison.

Les élèves qui ne veulent pas travailler doivent être valorisés par le peu de travail qu'ils apportent (lecture de texte, ou recherche d'un élément simple sur le document). Le fait d'être valorisé lui permettra, à terme, de prendre confiance et de ce fait de travailler un peu plus. Il ne faut surtout pas les mettre à part mais toujours les inclure dans le groupe classe.

Le jour du contrôle, il est possible de lui donner des exercices plus simples (reprenant malgré tout, les items du socle commun évalués) toujours dans l'optique de le valoriser.

En espérant avoir répondu à votre interrogation. Bonne journée.

Stéphanie"

_________________
保持警惕

« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (José Saramago).

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Olympias le Ven 17 Mai 2013 - 16:20

@lyp a écrit:Bonjour,

Je ne sais jamais sur quel pied danser avec ces élèves là, surtout que pour certains d'entre eux j'ai une participation très attentive et des interventions très pertinentes, alors j'hésite à leur rentrer dans le lard parce qu’ils n'ont ni stylo ni cahier.

Voici une réponse de education.gouv.fr à ce problème :

http://www.education.gouv.fr/espace-recrutement/question/que-faire-si-les-eleves-viennent-en-cours-sans-affaires-et-ne-fournissent-aucun-travail/

J'ai un peu l'impression qu'on se moque du monde (genre: mais oui, je vais passer 2 h de préparation pour 1 h de cours...), mais... y en a-t-il parmi vous qui ont essayé ?

Ca laisse rêveur le lien...Chez moi, la réponse est : Dehors !

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par yogi le Ven 17 Mai 2013 - 16:28

C'est honteux! Comme si j'avais envie de travailler PLUS pour des branleurs. Pareil pour moi, je les exclus de mon cours!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par lyp le Ven 17 Mai 2013 - 16:32

Laughing je vois... vous confirmez mon impression...
non mais sinon il n'y en a pas un qui a essayé au moins une fois, juste pour voir ?

lyp
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par dandelion le Ven 17 Mai 2013 - 16:33

@yogi a écrit:C'est honteux! Comme si j'avais envie de travailler PLUS pour des branleurs. Pareil pour moi, je les exclus de mon cours!
Si tu es dans un établissement qui t'autorise à le faire... Pareil pour le cours 'spécial', une fiche par heure c'est plus que certains quotas de photocopie.
Comment tolérer que des élèves viennent sans aucun matériel, notamment quand celui-ci est subventionné ou fourni par la collectivité? Comment tolérer que des enfants encore jeunes ne soient absolument par supervisés par leurs parents et fassent comme bon leur semble? Pourquoi un tel laxisme?

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Caspar Goodwood le Ven 17 Mai 2013 - 16:42

Cas très courant chez nous, où beaucoup de collègues laissent faire, et du coup je m'y suis mis aussi, tant qu'ils sont calmes et qu'ils font quelques efforts en classe, tant pis pour le reste. (philosophie de l'établissement)

Ce matin en 4e, bonne classe mais avec deux ou trois cas.

Cas n°1 est venu sans aucune affaire: ni trousse, ni feuilles, ni manuel. Je lui ai demandé pourquoi il venait au collège s'il ne voulait pas travailler: Réponse: " Si je voulais vraiment ne pas travailler, je resterais chez moi."

Cas n°2: pas de manuel, pas de cahier... je lui dis de rester au fond, et de ne pas faire de bruit. Bref, activité orale, puis je dis aux élèves de prendre le livre page tant: "Ben, comment je vais faire pour travailler moi?" (ton assez agressif, style: "Mais que comptez-vous faire pour régler ce problème?") DEHORS!!!

Cas n°3 n'a pas fait de vagues aujourd'hui. Il faut dire qu'il avait passé la matinée chez la CPE. Leur copain dans une autre classe a bousillé l'inspection d'un collègue hier après-midi, mais bon, c'est une parenthèse.

Si j'exclus les élèves qui n'ont ni livre, ni cahier, il faudrait en exclure deux ou trois par classe tous les jours donc c'est impossible. Je ne sais pas si c'est dû à une ambiance d'établissement ou si c'est pareil partout mais là je sature un peu devant tant d'apathie et de mauvaise volonté. Le collège est semi-rural et relativement calme mais nos élèves n'ont pas très bonne réputation dans les lycées du bassin.

Bref, mon enthousiasme du début de la semaine est un peu retombé, ça ira mieux mardi! Crying or Very sad

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par MarieL le Ven 17 Mai 2013 - 16:43

J'ai essayé, oui. D'autant plus que dans certaines classes, c'est la moitié de l'effectif qui est dans ce cas.
J'ai donc très souvent un travail en parallèle à leur donner.
Mais
- les valoriser ? heu
- pour un bon nombre ils ne font pas davantage le travail attribué
- "plus simple" ou non, les élèves qui ne veulent pas travailler sont tout à fait capables de rendre une copie blanche (ou très décorée...), voire de recopier les questions ou le texte pour avoir l'air occupés sans faire pour autant le travail demandé Suspect

- en début d'année, il y a d'abord le travail écrit, le mot dans le carnet, le devoir à rendre, le travail supplémentaire, la retenue - selon les cas. Mais quand jour après jour le même élève revient sans même une feuille pour écrire, il fait un travail écrit (en m'opposant soit une considérable inertie, soit un discours véhément sur son sentiment d'injustice (tiens, il n'y a pas de smiley très très fatigué)

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda

MarieL
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Lefteris le Ven 17 Mai 2013 - 16:44

@lyp a écrit:Bonjour,

Je ne sais jamais sur quel pied danser avec ces élèves là, surtout que pour certains d'entre eux j'ai une participation très attentive et des interventions très pertinentes, alors j'hésite à leur rentrer dans le lard parce qu’ils n'ont ni stylo ni cahier.

Voici une réponse de education.gouv.fr à ce problème :

http://www.education.gouv.fr/espace-recrutement/question/que-faire-si-les-eleves-viennent-en-cours-sans-affaires-et-ne-fournissent-aucun-travail/

J'ai un peu l'impression qu'on se moque du monde (genre: mais oui, je vais passer 2 h de préparation pour 1 h de cours...), mais... y en a-t-il parmi vous qui ont essayé ?
J'ai des tas d'élèves comme ça, la majorité même dans une de mes classes, qui viennent sans une partie ou la totalité des affaires . Plusieurs cas de figure :

- l'élève ne veut strictement rien faire, il arrive en cours et adopte la postion retournée dès le début
- l'élève ne vient pas pur travailler, mais peut le faire sous la menace
- l'élève est de meilleure volonté,mais oublie toujours tout
-l'élève vient sans une partie du matériel exprès, pur contourner le plan de classe et se mettre avec quelqu'un.
Fournir du matériel est catastrophique : je le fais parfois partiellement, en donnant des photocopies, pour couper court à certaines excuses. Ce qui fait que la fois suivante, deux fois plus d'élèves viennent sans affaires et réclament des photocopies.
Pour parer à ça , je limite les photocopies en disant que c'est très cher(ce qui est vrai ), et que c'est une solution de secours. Ensuite, si j'ai la photocopie, je mets une croix dans la case "travail" (je tiens une fiche avec 4 colonnes...) et l'élève le paie sur la note mensuelle.

A chaque contrôle, tout le monde cherche une feuille, donc j'ai des feuilles blanches, et je leur dis de rédiger comme ça, ou sur un autre cours pour avoir des lignes. Je veux éviter l'oisiveté , mais je me refuse absolument à passer deux heures à préparer un cours à cause de fainéanns qu'on entretient ainsi dans leur paresse et l'idée que tout est dû. furieux

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Caspar Goodwood le Ven 17 Mai 2013 - 16:44

Moi, franchement, ils m'ont à l'usure. Je bataille comme je peux au premier trimestre mais là, j'en ai marre cafe

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Marie Laetitia le Ven 17 Mai 2013 - 16:47

Donc... je suis à côté de l'élève qui ne veut pas travailler et n'apporte pas ses affaires... Moi j'apporte mes affaires, enfin j'apportais. Mais vu qu'on peut avoir des fiches light sans rien à écrire si on refuse de travailler idee j'ai trouvé! Demain, je n'apporte plus mon livre ni mon cahier! Merci Stéphanie ! sunny

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Caspar Goodwood le Ven 17 Mai 2013 - 16:48

J'ai fait l'erreur de leur dire le truc classique ce matin: "Travaillez ou pas, mon salaire sera le même à la fin du mois." Je ne dis jamais ça d'habitude mais ça m'a échappé. Cas n°1, à mi-voix:"Ah ouais, j'ai compris, il fait juste ça pour la thune." J'ai fait celui qui n'avait pas entendu. Je vous ai déjà dit que j'en avais marre? cafe cafe

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par lyp le Ven 17 Mai 2013 - 16:51

et comment tolérer qu'en fin de cycle 20% des élèves ne sont pas à leur place dans nos cours, qu'ils le savent, qu'on le sait, qu'ils savent qu'on le sait et vice versa
et comment tolérer de mettre des 0, tous les jours, à des contrôles
et tolérer qu'ils s'en foutent, et tolérer qu'on n'admet qu'ils s'en foutent et qu'on ne fait plus rien pour eux

bon, je tolère mal en fait... mais la réponse de education.gouv m'a semblé stupide, mais elle ne peut pas l'être puisque c'est education.gouv ? ou alors quoi ? 42 ??

...

Merci pour vos réponses !

lyp
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par lyp le Ven 17 Mai 2013 - 16:54

@Marie Laetitia a écrit:Donc... je suis à côté de l'élève qui ne veut pas travailler et n'apporte pas ses affaires... Moi j'apporte mes affaires, enfin j'apportais. Mais vu qu'on peut avoir des fiches light sans rien à écrire si on refuse de travailler idee j'ai trouvé! Demain, je n'apporte plus mon livre ni mon cahier! Merci Stéphanie ! sunny

Very Happy

lyp
Niveau 3


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par abricotedapi le Ven 17 Mai 2013 - 16:57

@Hervé Hervé a écrit:"Pour ce qui est des élèves qui viennent sans leurs affaires, il est possible de préparer des fiches élèves (préparées en avances qui reprennent l'ensemble du cours). Ces fiches sont donc distribuées en début de cours. De ce fait l'élève a toujours une trace écrite avec lui.

Dans les cas où il s'agit d'un bon élève, il y a toujours la possibilité de le déplacer à côté d'un autre qui a son cours et les documents. Il prend le cours sur une feuille libre et le recopie une fois à la maison.

Les élèves qui ne veulent pas travailler doivent être valorisés par le peu de travail qu'ils apportent (lecture de texte, ou recherche d'un élément simple sur le document). Le fait d'être valorisé lui permettra, à terme, de prendre confiance et de ce fait de travailler un peu plus. Il ne faut surtout pas les mettre à part mais toujours les inclure dans le groupe classe.

Le jour du contrôle, il est possible de lui donner des exercices plus simples (reprenant malgré tout, les items du socle commun évalués) toujours dans l'optique de le valoriser.

En espérant avoir répondu à votre interrogation. Bonne journée.

Stéphanie"
C'est exactement le discours qu'on nous tient à l'IUFM. Si l'élève ne travaille pas, c'est parce que le cours n'est pas à sa portée (trop difficile ou pas assez intéressant), c'est donc à l'enseignant de faire en sorte que le cours soit à sa portée. On nous apprend qu'on motive un élève en le valorisant et non en le punissant, en lui rendant le travail plus facile au départ pour qu'il croie en ses capacités. Je trouve ça très bien sur le papier, mais je ne sais pas si ça s'applique à tous les élèves. Pour un élève qui voudrait travailler mais qui a l'impression de n'arriver à rien de toute façon, cette façon de faire doit bien fonctionner, je suppose. Mais sur un élève qui a juste envie d'en faire le moins possible, ça consiste à lui faciliter la tâche et à l'encourager dans l'inaction...
Si on commence à fournir le papier et à ne donner que des exercices faciles, on nivelle par le bas. Et du coup, on encourage aussi les autres élèves, ceux qui n'ont pas de souci, à lever le pied puisqu'ils peuvent avoir de bons résultats et de la valorisation même sans rien faire...

_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Lefteris le Ven 17 Mai 2013 - 16:59

@lyp a écrit:et comment tolérer qu'en fin de cycle 20% des élèves ne sont pas à leur place dans nos cours, qu'ils le savent, qu'on le sait, qu'ils savent qu'on le sait et vice versa
et comment tolérer de mettre des 0, tous les jours, à des contrôles
et tolérer qu'ils s'en foutent, et tolérer qu'on n'admet qu'ils s'en foutent et qu'on ne fait plus rien pour eux

bon, je tolère mal en fait... mais la réponse de education.gouv m'a semblé stupide, mais elle ne peut pas l'être puisque c'est education.gouv ? ou alors quoi ? 42 ??

...

Merci pour vos réponses !
Il faut se blinder : ce matin, une de mes stars, qui arrive pour la deuxième heure , sans livre (ps lourd pourtant, un petit classique) , comme d'habitude. je lui fais la remarque qu'elle pourrait au moins être discrète au lieu de parler à la cantonnade . Mademoiselle monte sur ses grands chevaux, "ouais ouais vas-y !", c'est ça, oouais ..." et sort en claquant la porte .Bon, je sais au moins que je serai suivi, je vais la faire exclure. Une grande partie de la classe ne fait rien, refuse le travail, est en rébellion perpétuelle , et quelques uns sont comme ça en permanence. Evidemment, ils namènenbt pas leurs affairs, ils ne savent même pas d'uen fois sur l'autre ce qu'on a fait, ce qu'il y a à faire, et parfois même ne savent même plus quel cours ils ont , ils ne mémorisent pas leur emploi du temps.
Mais va leur faire des fiches, à ceux-là ... Ils déchirent ce qu'on leur donne. Ils déchirent aussi les évaluations qu'ils ont daigné faire et dont la note ne leur plaît pas.
Les virer à tour de rôle nous donne un peu d'air, fait quand même réfléchir les moins audacieux, et eux -mêmes nous donnent quelques jours de calme en rentrant, parce qu'à les voir toujours à la maison, leurs parents s'énervent parfois un peu.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par dandelion le Ven 17 Mai 2013 - 17:03

42 of course Wink
A la réflexion, cette remarque sur le site gouvernemental de bien pensance m'avait énervée parce que je pensais à des gamins récemment rencontrés et qui n'avaient pas de 'raison' de venir sans matériel (ils avaient un lit, des parents qui travaillaient, du matériel, et ils n'avaient visiblement pas de problèmes intellectuels majeurs). Par contre, j'ai aussi eu un réfugié une année, et il arrivait qu'il n'ait pas son matériel en cas d'évacuation par la police par exemple. Donc, dans certains cas où le gamin n'est pas clairement de mauvaise volonté, ça peut les raccrocher. Le problème en anglais c'est que pour travailler en autonomie, il faut avoir un minimum de bases, du matériel audio dédié, un travail hyper bien construit, et là soit on te fournit du clé en main, soit tu peux vite faire quatre heures de préparation par heure. Cela dit, il m'est arrivé de donner un travail différencié à des gamins difficiles, ça avait quand même eu du positif, mais moi je n'arrivais pas à gérer le travail en plus.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par amour le Ven 17 Mai 2013 - 17:03

C'est bien joli cette idée de fiches, seulement voilà, dans une classe où les élèves sont nombreux à ne pas travailler, ils finiront juste par tous réclamer des fiches au prétexte que "lui, il en a eu une, pourquoi moi je n'en aurais pas?" A moins que piqué au vif, les fainéants ne se mettent à travailler?
J'essayerai, un jour, pour voir.
Même dans les classes studieuses, quand je propose deux évaluations (l'une plus complexe) c'est assez mal vécu, sauf quand le barème est bonifié.
je rêve d'un établissement où l'on pourrait exclure de cours pour absence de travail ou de matériel! Je ne savais pas que cela existait encore!

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par miss terious le Ven 17 Mai 2013 - 17:04

J'ai déplacé le topic dans un sous-forum plus approprié

_________________
"Ni ange, ni démon, juste sans nom." (Barbey d'AUREVILLY, in. Une histoire sans nom)
"Bien des choses ne sont impossibles que parce qu'on s'est accoutumé à les regarder comme telles." DUCLOS

miss terious
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par yogi le Ven 17 Mai 2013 - 17:12

Je suis le règlement intérieur: observations dans le carnet, sanctions et heures de colle. J'exclus lorsque l'élève s'en fout malgré les différentes étapes. J'ai eu que 2 élèves dans ce cas cette année ,et pourtant suis dans un bahut pas super facile(en ECLAIR).
Quant aux autres moins chaints que mes 2 branleurs, s'ils restent tranquilles et qu'ils se taisent ,je les laisse dans leur coin. C'est aussi assez rare,en fait.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Caspar Goodwood le Ven 17 Mai 2013 - 17:19

Parfois, il ne faut pas non plus se battre contre des moulins à vent. Un des cas dont j'ai parlé a de gros problèmes familiaux évidemment: mère laxiste, père qui encourage ses enfants à la révolte, qui les incite à ne pas se fondre dans le moule de l'école... (D'après la CPE, il est carrément "taré"), alors exiger qu'il ait toutes ses affaires à chaque cours...

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par amour le Ven 17 Mai 2013 - 17:32

@Caspar Goodwood a écrit: Parfois, il ne faut pas non plus se battre contre des moulins à vent. Un des cas dont j'ai parlé a de gros problèmes familiaux évidemment: mère laxiste, père qui encourage ses enfants à la révolte, qui les incite à ne pas se fondre dans le moule de l'école... (D'après la CPE, il est carrément "taré"), alors exiger qu'il ait toutes ses affaires à chaque cours...
Pfff qu'il l'élève lui même son rejeton, alors!

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par liskaya le Ven 17 Mai 2013 - 17:34

J'ai la chance d'avoir quelques manuels de 6e et des dicos dans ma classe . Quand les 3e n'ont pas leurs manuels (souvent, souvent, souvent), ils recopient la page tant du manuel ou du dico.
N'aiment pas beaucoup ça... Twisted Evil
Mais je ne peux pas dire non plus que ça soit efficace, ni satisfaisant...

liskaya
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Caspar Goodwood le Ven 17 Mai 2013 - 17:35

J'ai eu son frère l'an dernier, peut-être que j'aurai les deux l'année prochaine? J'ai hâte! pas vrai

La grand-mère m'a fait rire:"Ils n'ont droit de rien faire, pas de télé, pas d'ordinateur, pas de console de jeux, il n'ont le droit que de lire et de faire leurs devoirs.": ça devrait pas mal les occuper pourtant ces petits chenapans.

Edit: j'utilise tes techniques liskaya, mais un élève qui veut vraiment ne rien faire (il paraît qu'on appelle ça le "freinage", chez les douanier c'est la "grève perlée"? excès de zèle et de lenteur) aura parfois le dernier mot: c'est une guerre d'usure et parfois je perds des batailles, je l'admets.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Singing in The Rain le Ven 17 Mai 2013 - 18:15

J'ai aussi un élève qui ne fait plus rien et me provoque car l'an prochain, il pense changer de collège (mais pas sûr !)...
La dernière fois, je l'ai pris à froid en début de cours, je lui ai donné deux copies double, le classeur de la déléguée et il est parti en retenue tout recopier sous contrôle de la CPE et noté.
Il est revenu en cours aujourd'hui et ayant tous les cours, il s'est enfin un peu raccroché au travail.

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum