Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Singing in The Rain le Ven 17 Mai 2013 - 18:15

J'ai aussi un élève qui ne fait plus rien et me provoque car l'an prochain, il pense changer de collège (mais pas sûr !)...
La dernière fois, je l'ai pris à froid en début de cours, je lui ai donné deux copies double, le classeur de la déléguée et il est parti en retenue tout recopier sous contrôle de la CPE et noté.
Il est revenu en cours aujourd'hui et ayant tous les cours, il s'est enfin un peu raccroché au travail.

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Singing in The Rain le Ven 17 Mai 2013 - 18:19

Pour un autre, j'ai passé un petit coup de fil aux parents qui étaient étonnés de savoir que fiston venait sans feuilles... depuis des excuses de fiston et des feuilles. Donc tenter un petit coup de fil aux parents peut encore servir même en fin d'année.

Singing in The Rain
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Caspar Goodwood le Ven 17 Mai 2013 - 18:40

Oui, le coup de téléphone aux parents est une bonne technique: les parents ne sont pas très contents (de leur enfant) et l'élève se dit "si mon prof appelle mes parents directement je suis dans la , mais ça ne marche pas à tous les coups non plus.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Paratge le Ven 17 Mai 2013 - 18:51

S'ils n'ont pas leurs affaires, c'est qu'ils ne veulent pas travailler.
Dans pays démocratique, il s'agit de faire des économies et de respecter le choix des gens : virons-les !

Et s'ils foutent le bordel, portons plainte : ils empêchent les autres de bénéficier du « droit à l'éducation », en période droitdelhommiste, soyons cohérents.

Ou peut-être ne veut-on pas qu'il y ait une École mais un « lieu de vie » ou autres billevesées si chères à Frère Meirieu et à saint François Dubet ?
Garder des excités et des analphabètes dans des salles de classe jusqu'à 18 ans rime à quoi exactement ?

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par yogi le Ven 17 Mai 2013 - 18:52

@Caspar Goodwood a écrit: Oui, le coup de téléphone aux parents est une bonne technique: les parents ne sont pas très contents (de leur enfant) et l'élève se dit "si mon prof appelle mes parents directement je suis dans la , mais ça ne marche pas à tous les coups non plus.

J'aime bien aussi téléphoner parfois,histoire de montrer que I mean the shit!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par yogi le Ven 17 Mai 2013 - 18:52

@Paratge a écrit:S'ils n'ont pas leurs affaires, c'est qu'ils ne veulent pas travailler.
Dans pays démocratique, il s'agit de faire des économies et de respecter le choix des gens : virons-les !

Et s'ils foutent le bordel, portons plainte : ils empêchent les autres de bénéficier du « droit à l'éducation », en période droitdelhommiste, soyons cohérents.

Ou peut-être ne veut-on pas qu'il y ait une École mais un « lieu de vie » ou autres billevesées si chères à Frère Meirieu et à saint François Dubet ?
Garder des excités et des analphabètes dans des salles de classe jusqu'à 18 ans rime à quoi exactement ?


Oui,je sais pas mais c'est clair que j'ai pas envie de subir ce spectacle toute ma vie.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Paratge le Ven 17 Mai 2013 - 19:04

« Garder des excités et des analphabètes dans des salles de classe jusqu'à 18 ans rime à quoi exactement ? »

On ne nous répond jamais à cette question de manière satisfaisante, d'habitude c'est « vous voulez qu'ils se retrouvent à la rue ? », réponse d'une stupidité rare !
Mais leur vie, c'est leur problème,

« Et vu leur investissement
L'année prochaine ira pas en s'arrangeant
Faudra peut-être songer à les adopter ?
Venir les lever le matin, le soir les coucher
Et p't-être dormir à leur place ?
Pour qu'ils restent éveillés en classe. »


Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par abricotedapi le Ven 17 Mai 2013 - 19:10


_________________
Mauvaise nouvelle : rien n'est éternel.
Bonne nouvelle : rien n'est éternel.

abricotedapi
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Caspar Goodwood le Ven 17 Mai 2013 - 19:11

Très bon, je connaissais déjà mais ça fait toujours du bien quand on est un peu dépressif après une semaine difficile. yesyes

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par nuages le Ven 17 Mai 2013 - 19:12

Vous êtes nombreux apparemment à pouvoir renvoyer assez facilement un élève , chanceux ! Dans mon établissement il a été rappelé qu'il ne pouvait être exclu de la classe que s'il mettait en danger la vie d'autrui! J'ai plusieurs non -apprenants qui n'apportent pas leurs cours et comme il n'y a pas péril en la demeure pour ce motif futile Wink ... je dois m'adapter! furieux

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Caspar Goodwood le Ven 17 Mai 2013 - 19:17

Je m'entends bien avec la CPE, le CDE ne râle pas trop quand on les vire mais je sais que nous avons de la chance: dans certains établissements, on te les ramène même en classe.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Marie Laetitia le Ven 17 Mai 2013 - 19:20

@Paratge a écrit:S'ils n'ont pas leurs affaires, c'est qu'ils ne veulent pas travailler.
Dans pays démocratique, il s'agit de faire des économies et de respecter le choix des gens : virons-les !

Et s'ils foutent le bordel, portons plainte : ils empêchent les autres de bénéficier du « droit à l'éducation », en période droitdelhommiste, soyons cohérents.

Ou peut-être ne veut-on pas qu'il y ait une École mais un « lieu de vie » ou autres billevesées si chères à Frère Meirieu et à saint François Dubet ?
Garder des excités et des analphabètes dans des salles de classe jusqu'à 18 ans rime à quoi exactement ?

veneration

(t'es réac, Paratge, tu finiras mal ! Razz )

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Marie Laetitia le Ven 17 Mai 2013 - 19:22

Happy Flower a écrit:Pour un autre, j'ai passé un petit coup de fil aux parents qui étaient étonnés de savoir que fiston venait sans feuilles... depuis des excuses de fiston et des feuilles. Donc tenter un petit coup de fil aux parents peut encore servir même en fin d'année.

Voui. Mais trop fatiguée. Et puis bon, hein de mes 3 zozos de 4ebidulle, la mère fréquente de temps à autre les bars, et pas dans un état honorable, alors l'absence de cahier de son fiston... je ne suis pas sûre que ça l'intéresse vraiment.


_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par dandelion le Ven 17 Mai 2013 - 19:28

@Marie Laetitia a écrit:
Happy Flower a écrit:Pour un autre, j'ai passé un petit coup de fil aux parents qui étaient étonnés de savoir que fiston venait sans feuilles... depuis des excuses de fiston et des feuilles. Donc tenter un petit coup de fil aux parents peut encore servir même en fin d'année.

Voui. Mais trop fatiguée. Et puis bon, hein de mes 3 zozos de 4ebidulle, la mère fréquente de temps à autre les bars, et pas dans un état honorable, alors l'absence de cahier de son fiston... je ne suis pas sûre que ça l'intéresse vraiment.

Et il y a les parents qui t'engueulent au téléphone (ça ne m'est pas arrivé, mais un principal adjoint m'avait raconté qu'il en avait fait l'amère expérience).

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Caspar Goodwood le Ven 17 Mai 2013 - 19:31

Voir un autre fil, anecdote racontée par Roxanne: des parents portent plainte à la gendarmerie parce qu'un collègue donnait trop de colles à leur enfant (pour travail non fait ou affaires oubliées).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Paratge le Ven 17 Mai 2013 - 19:37

@Marie Laetitia a écrit:
@Paratge a écrit:S'ils n'ont pas leurs affaires, c'est qu'ils ne veulent pas travailler.
Dans pays démocratique, il s'agit de faire des économies et de respecter le choix des gens : virons-les !

Et s'ils foutent le bordel, portons plainte : ils empêchent les autres de bénéficier du « droit à l'éducation », en période droitdelhommiste, soyons cohérents.

Ou peut-être ne veut-on pas qu'il y ait une École mais un « lieu de vie » ou autres billevesées si chères à Frère Meirieu et à saint François Dubet ?
Garder des excités et des analphabètes dans des salles de classe jusqu'à 18 ans rime à quoi exactement ?

veneration

(t'es réac, Paratge, tu finiras mal ! Razz )

Non, je suis anti-fasciste et démocrate Very Happy , car le fascisme c'est laisser faire les « jeunes », comme le disait bien Pasolini, par le chantage et la violence.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Lefteris le Ven 17 Mai 2013 - 19:39

@Paratge a écrit:S'ils n'ont pas leurs affaires, c'est qu'ils ne veulent pas travailler.
Dans pays démocratique, il s'agit de faire des économies et de respecter le choix des gens : virons-les !

Et s'ils foutent le bordel, portons plainte : ils empêchent les autres de bénéficier du « droit à l'éducation », en période droitdelhommiste, soyons cohérents.

Ou peut-être ne veut-on pas qu'il y ait une École mais un « lieu de vie » ou autres billevesées si chères à Frère Meirieu et à saint François Dubet ?
Garder des excités et des analphabètes dans des salles de classe jusqu'à 18 ans rime à quoi exactement ?
C'est exactement ce que je dis, et à haute voix dans les classes. Le droit des uns qui s'exerce au détriment de celui des autres, c'est le régime dictatorial ou tyrannique. La liberté civique, c'est le respect des institutions et le partage des droits. "La liberté, c'est le droit d’obéir à des lois" disait Montesquieu.

Et en latin, où j'ai quelques geignards insolents qui essayent de pourrir le cours au motif que leurs parents leur ont imposé et qu'ils n'aiment pas l'effort de mémoriser,puisque le vocabulaire des institutions et de l'abstraction est au programme, j'ai fait un large topo sur la Libertas, qui est exactement le contraire de leur petit "moi je moi moi".
Eh bien, aussi étrange que cela puisse paraître, ça en a laissé pas mal sans voix.

Le bavardage dans les classes devrait être considéré comme une faute grave et répétée, et passible de lourdes sanctions, voire de plaintes des parents qui se rendraient plus utiles ainsi qu'à pérorer sur le poids de s cartables ou la cuisson des frites.
Je leur dis en outre que le comportement insultant est un comportement lâche : ils ne le font que parce qu'ils ne risquent rien de très grave. Ils prendraient une tête au carré s'ils en disaient le 10ème du 1/4 à un "zyva" de leur voisinage. Et quand ils quitteront ce monde de Bisounours, qui en est un quoiqu'en disent les apôtres que tu cites , bon politicards "embusqués" loin du front, la vie viendra leur rappeler très vite la réalité.

Et je suis républicain pur jus, pas fasciste, et totalement opposé à l'école consumériste de nos faiseurs de prêchi-prêcha. La liberté de faire ce qu'on veut sur le dos des autres n'est pas une liberté.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Marie Laetitia le Ven 17 Mai 2013 - 20:17

@dandelion a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
Happy Flower a écrit:Pour un autre, j'ai passé un petit coup de fil aux parents qui étaient étonnés de savoir que fiston venait sans feuilles... depuis des excuses de fiston et des feuilles. Donc tenter un petit coup de fil aux parents peut encore servir même en fin d'année.

Voui. Mais trop fatiguée. Et puis bon, hein de mes 3 zozos de 4ebidulle, la mère fréquente de temps à autre les bars, et pas dans un état honorable, alors l'absence de cahier de son fiston... je ne suis pas sûre que ça l'intéresse vraiment.

Et il y a les parents qui t'engueulent au téléphone (ça ne m'est pas arrivé, mais un principal adjoint m'avait raconté qu'il en avait fait l'amère expérience).

ah? Moi c'était en direct live ! Et elle voulait en plus me revoir dans le bureau du principal, mais pas le temps en ce moment parce que, elle, elle avait un vrai travail... woohoo

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Cath le Ven 17 Mai 2013 - 20:22

@nuages a écrit:Vous êtes nombreux apparemment à pouvoir renvoyer assez facilement un élève , chanceux ! Dans mon établissement il a été rappelé qu'il ne pouvait être exclu de la classe que s'il mettait en danger la vie d'autrui! J'ai plusieurs non -apprenants qui n'apportent pas leurs cours et comme il n'y a pas péril en la demeure pour ce motif futile Wink ... je dois m'adapter! furieux

C'est faux.
D'ailleurs, si c'était le cas, ce serait le GIGN qu'il faudrait appeler plutôt plutôt qu'un surveillant, non ?

http://eduscol.education.fr/cid47487/l-exclusion.html

Fiche
n°3 (sanctions et punitions)


Une punition : l'exclusion ponctuelle de cours


L'article L 921-1 du Code de l'éducation prévoit que les enseignants sont responsables de l'ensemble des activités scolaires des élèves et, à ce titre, une décision d'exclusion de cours peut tout à fait être prise en fonction de l'intérêt général et pour assurer la continuité des activités de la classe.


Justifiée par un comportement inadapté au bon déroulement d'un cours, l'exclusion ponctuelle doit demeurer exceptionnelle et donner lieu systématiquement à une information écrite au conseiller principal d'éducation ainsi qu'au chef d'établissement. Elle s'accompagne d'une prise en charge de l'élève dans le cadre d'un dispositif prévu à cet effet de manière à assurer la continuité de la surveillance.


Il s'agit d'une réponse ponctuelle qui relève de la responsabilité professionnelle de l'enseignant.


Toutefois la répétitivité d'une exclusion doit amener l'équipe éducative à s'interroger sur une prise en compte collective des difficultés que rencontre l'élève fréquemment exclu.


Il convient enfin de souligner que l'exclusion d'un ou plusieurs cours d'un élève prise, à titre de punition, par les personnels enseignants ou de direction, trop systématiquement répétée ou pour plusieurs jours consécutifs, s'apparenterait à une sanction, et ne relèverait plus des mesures d'ordre intérieur.



Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par amour le Ven 17 Mai 2013 - 21:32

@nuages a écrit:Vous êtes nombreux apparemment à pouvoir renvoyer assez facilement un élève , chanceux ! Dans mon établissement il a été rappelé qu'il ne pouvait être exclu de la classe que s'il mettait en danger la vie d'autrui! J'ai plusieurs non -apprenants qui n'apportent pas leurs cours et comme il n'y a pas péril en la demeure pour ce motif futile Wink ... je dois m'adapter! furieux
Chez nous c'est aussi le cas.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par clo74 le Ven 17 Mai 2013 - 22:06

@amour a écrit:
@nuages a écrit:Vous êtes nombreux apparemment à pouvoir renvoyer assez facilement un élève , chanceux ! Dans mon établissement il a été rappelé qu'il ne pouvait être exclu de la classe que s'il mettait en danger la vie d'autrui! J'ai plusieurs non -apprenants qui n'apportent pas leurs cours et comme il n'y a pas péril en la demeure pour ce motif futile Wink ... je dois m'adapter! furieux
Chez nous c'est aussi le cas.

Chez nous aussi Crying or Very sad Si tu exclus un élève, on te fait bien comprendre que c'est toi qui ne sais pas le motiver : le pauvre bisounours, il a des problèmes, il faut l'écouter... furieux
J'ai menacé mes 1ère STG de 2 heures de retenue s'ils ne se décidaient toujours pas à acheter l'oeuvre intégrale sur laquelle on bossait depuis 15 jours : ils ne sont plus venus en cours! Quand je l'ai signalé à la vie scolaire, on m'a dit que c'était à moi de signaler les élèves absentéistes. J'ai répondu que ce n'est pas mon boulot, et qu'ils ont un logiciel informatique qui leur fournit toutes les données.
Donc, je dois l'avouer, je baisse les bras. Quand on n'est pas soutenu par la hiérarchie, c'est difficile d'imposer des sanctions.

clo74
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par dandelion le Ven 17 Mai 2013 - 22:10

@amour a écrit:
@nuages a écrit:Vous êtes nombreux apparemment à pouvoir renvoyer assez facilement un élève , chanceux ! Dans mon établissement il a été rappelé qu'il ne pouvait être exclu de la classe que s'il mettait en danger la vie d'autrui! J'ai plusieurs non -apprenants qui n'apportent pas leurs cours et comme il n'y a pas péril en la demeure pour ce motif futile Wink ... je dois m'adapter! furieux
Chez nous c'est aussi le cas.
Pareil là où je travaillais. Je précise que dans 'mise en danger d'autrui', autrui n'inclut pas le prof (je sais, ça va de soi, mais bon, on ne sait jamais).

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par User5899 le Ven 17 Mai 2013 - 22:34

@lyp a écrit:Bonjour,

Je ne sais jamais sur quel pied danser avec ces élèves là, surtout que pour certains d'entre eux j'ai une participation très attentive et des interventions très pertinentes, alors j'hésite à leur rentrer dans le lard parce qu’ils n'ont ni stylo ni cahier.

Voici une réponse de education.gouv.fr à ce problème :

http://www.education.gouv.fr/espace-recrutement/question/que-faire-si-les-eleves-viennent-en-cours-sans-affaires-et-ne-fournissent-aucun-travail/

J'ai un peu l'impression qu'on se moque du monde (genre: mais oui, je vais passer 2 h de préparation pour 1 h de cours...), mais... y en a-t-il parmi vous qui ont essayé ?
J'ai lu la fiche de la di***nde sur le site ministériel, je suis partagé entre Shocked et mdr
Et sinon, on peut aussi les foutre à la porte. Nanmého !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Syria Forel le Ven 17 Mai 2013 - 22:36

@Caspar Goodwood a écrit: Cas très courant chez nous, où beaucoup de collègues laissent faire, et du coup je m'y suis mis aussi, tant qu'ils sont calmes et qu'ils font quelques efforts en classe, tant pis pour le reste. (philosophie de l'établissement)

Je pense qu'une partie du nœud du problème se trouve là. Dès le début d'année, il faut se mettre d'accord entre collègues sur ce que l'on peut tolérer ou non. Et cela doit être fait avant le premier conseil de classe, car les mauvaises habitudes sont difficiles à éradiquer.

Dans l'idéal, nous devrions avoir le même niveau d'exigence...

Syria Forel
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Chocolat le Ven 17 Mai 2013 - 22:36

"Les élèves qui ne veulent pas travailler doivent être valorisés par le peu de travail qu'ils apportent." Suspect

Chez moi, les élèves qui ne veulent pas bosser ont le choix entre :
- la porte
- des coloriages
- des lego




_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves qui viennent sans leurs affaires et ne fournissent aucun travail

Message par Olympias le Ven 17 Mai 2013 - 22:40

@Caspar Goodwood a écrit: Moi, franchement, ils m'ont à l'usure. Je bataille comme je peux au premier trimestre mais là, j'en ai marre cafe

Avec certains, on peut tenter les coloriages....ça occupe les mains diable Ah mince...c'est vrai qu'ils n'ont pas non plus leurs crayons de couleurs....

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum