Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Message par Syria Forel le Sam 18 Mai 2013 - 13:09

Serge = Very Happy

@BritLéty a écrit:J'y ai le droit tous les ans si par malheur on rencontre le verbe "beat", ou pire encore, " bite " qu'ils prononcent sans la diphtongue dès qu'ils le voient écrit bien sûr, et son prétérit "bit" qui lui se prononce bien avec un son [i].

Laughing Idem quand on arrive à 'put' !

Syria Forel
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Message par Aemilia le Sam 18 Mai 2013 - 13:22

Et en latin alors ? annus, cujus, amabit et autres homo...
Pour ma part, avec certaines classe, la meilleure défense, c'est l'attaque ! quand j'en vois certains commencer à ricaner sous cape, je prends les devants, en disant quelque chose du style "le mot auquel vous pensez existe mais il faudrait penser à réviser vos leçons orthographe parce que ça ne s'écrit pas du tout de la même façon" (à adapter selon le mot rencontré...).

_________________
Professeur de lettres classiques déclassée

Mon blog "culture et humeurs, humour et coups de coeur" : https://fortyfiveweeks.wordpress.com/

Aemilia
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Message par Serge le Sam 18 Mai 2013 - 13:35

Le verbe "Puto, putas, putare" plait aussi beaucoup cheers

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Message par clems le Sam 18 Mai 2013 - 13:45

J'ai une classe de 3e atroce à ce niveau là......... ils se surnomment d'ailleurs eux mêmes la " trois cent sexe".

L'autre jour, sur Antigone, je leur demande " A quoi pense la nounou quand elle voit qu'Antigone n'est pas dans son lit?", réponse " ah ben qu'elle est partie sucer".
Et là, l'un des pires perturbateurs de la classe me sort " vous savez madame, c'est ceux qui en disent le plus qui en font le moins, vous êtes d'accord?"..........

clems
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Message par yogi le Sam 18 Mai 2013 - 13:54

@Adren a écrit:"Tu es sûr que tu veux nous parler de ce que tu fais quand tu es seul dans ta chambre ?"
"D'accord il y a chatte/pipe/ébranler dans le texte. Alors on rigole un bon coup maintenant et ensuite on se met au travail".
Souvenir de ma prof de latin au collège qui avait fait copier 200 fois (la belle époque) "le printemps et la puberté n'excusent pas tout".

C'est complètement mon style ça. Une fois que c'est dit/fait, on n'en parle plus.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Message par Zazk le Sam 18 Mai 2013 - 14:56

Mes élèves de 6e en français semblent donc précoces (enfin, pas dans le bon sens du terme !). Lors de la leçon sur le passé simple, l'un d'entre eux a voulu conjuguer le verbe "tacher", parce qu'avec "vous", ça fait ...
Je lui ai alors demandé de me conjuguer au même temps le verbe "pouvoir". Twisted Evil
Après quelques formes bizarroïdes, il est allé chercher dans un dictionnaire, et là, ô surprise ! il s'est mis à pleurer ! "Madame, j'peux pas dire ça !" Shocked

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Message par Zazk le Sam 18 Mai 2013 - 14:58

Cela dit, vu la forme à la 2e personne du pluriel, c'était un peu dangereux comme suggestion... Heureusement qu'il n'était qu'en 6e et qu'il n'est pas allé chercher bien loin...

Zazk
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Message par tiptop77 le Sam 18 Mai 2013 - 15:13

Je vanne aussi et ça les calme.
Exemple: " Mwarf! Mwarf! J'ai 14 ans, les hormones en folie et je ricane bêtement pour rien" et j'imite l'ado type:
_ pour les filles: j'imite Kévina d'Elie Semoun
_ pour les garçons: attitude chewingumesque et sourire de ravi de la crèche.

Ca les calme car il se rendent compte du ridicule de la situation.

_________________
En mode stratégies de contournement et d'évitement. Aussi loin de la sdp bergerie que possible.

tiptop77
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Message par Cincinnata le Jeu 6 Juin 2013 - 18:26

Cours de latin d'hypokhâgne, je conjugue "peto"; arrivée à "petas" mon prof de latin en personne (pourtant si digne d'habitude) devient tout rouge et se met à pouffer ... alors que nous n'y avions même pas pensé Razz grand moment de solitude pour lui.

_________________
" Je ne promettrai donc pas le plaisir, mais je donnerai comme fin la difficulté vaincue." Alain
" Ce n'est pas le mur que je trouerai avec mon front, si, réellement, je n'ai pas assez de force pour le trouer, mais le seul fait qu'il soit un mur de pierre et que je sois trop faible n'est pas une raison pour que je me soumette !" Les Carnets du sous-sol, Dostoïevski
Ceux qui pensent que c'est impossible sont priés de ne pas déranger ceux qui essaient.
"Pousse selon ton espèce ! "

Cincinnata
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Message par caperucita le Jeu 6 Juin 2013 - 18:48

Aujourd'hui, j'avais un élève motivé ! En entendant "bajo", il a dit "barreau" avec un sourire idiot, d'autres ont ri avec lui, puis "niche" lui a évoqué "nichons", l'autre jour, c'est la marque de mon pc "asus" qui l'avait fait rire (je lui avais d'ailleurs expliqué un s entre deux voyelles etc.)... J'ai laissé un joli mot dans son carnet, répertoriant ses perles du jour ! (et il s'est fait exclure des deux cours suivants pour des faits similaires ! Adolescence, quand tu nous tiens !! (j'ai noté dans son carnet que le printemps titillait ses hormones Laughing c'est bien dit, hein ?)

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Message par lilith888 le Jeu 6 Juin 2013 - 22:49

Sinon, prendre le problème à l'envers.

Je m'explique : sur ma séquence poétique, nous avons décortiqué "Jeune chanson du jeune temps", "Un hémisphère dans une chevelure" et "Sonnet à Sir Bob". Eh bien croyez-le ou non, ce furent eux les plus gênés en comprenant les sous-entendus scabreux.

Montrer que l'on n'est pas le moins du monde gêné soi-même et appeler un chat un chat sur un ton tout à fait sérieux, ça les déstabilise.

lilith888
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Message par egomet le Jeu 6 Juin 2013 - 23:07

@leyade a écrit:
@Dinaaa a écrit:Punir, non, pas dans un 1ier temps, ce serait leur donner trop d'importance.
Une bonne remarque bien sentie sur leurs hormones qui chauffent devraient les calmer.
Cependant, s'ils récidivent, un mot dans le carnet à l'usage des parents sur la nécessité d'avoir une discussion avec leur fils à propos de sa vie sexuelle devrait apaiser la situation pour quelques semaines.

Efficace!

Très bon.

Le mieux, c'est de noter leurs propos verbatim. Rien qu'à l'idée que les parents puissent lire ça, il y a des élèves qui se décomposent.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Elèves et sous-entendus scabreux dits à voix haute ? que faire ?

Message par Madame_Prof le Jeu 6 Juin 2013 - 23:20

Moi je me marre bien, surtout en 4e (au programme : puberté, reproduction, hormones...) Ils comprennent vite que je n'ai aucune gêne avec tout vocabulaire ou toute question de leur part, même s'ils tentent de repousser mes limites au maximum lors des premières séances, en classe ou par la boîte à questions que je mets en place pendant cette partie.

Ce qu'ils sont bêtes parfois, je me moque bien.. On en rigole et on passe vite à autre chose.

_________________
2016-2017 T4 TZR en AFA avec des 6e, 5e, 2nde ! Militante plus que jamais Razz
2015-2016 - T3 TZR en AFA avec des 5e, 4e (dont une SEGPA), 3e... et toujours militante !
2014-2015 - T2 TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal... et militante ! 
2013-2014 - Néo-titulaire TZR en AFA avec des 5e, 4e, 3e + prof principal  
2012-2013 - Année de stage avec des 6e, 5e, 4e

Madame_Prof
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum