Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Page 16 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Caspar Goodwood le Lun 27 Mai 2013 - 19:11

Ce qui est bien, c'est que les élèves de bac général sont aussi capables d'écrire de grosses bêtises: pas de jaloux!

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Celadon le Mar 28 Mai 2013 - 1:52


Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Igniatius le Mar 28 Mai 2013 - 9:08

Merci Celadon, article intéressant.

L'analyse est bonne : c'est une des rares qui semblent effectuées dans un esprit de gauche, malheureusement perdu par le PS (ou tout au moins par la cour des comptes).

_________________
"Celui qui se perd dans sa passion est moins perdu que celui qui perd sa passion."
St Augustin

"God only knows what I'd be without you"
Brian Wilson

Igniatius
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Luigi_B le Mer 29 Mai 2013 - 20:45

Et aujourd'hui dans le "Café Pédagogique" :

Statut des enseignants : Le gouvernement pourrait suivre la Cour des comptes

"Le rapport de la Cour des comptes donne 1000 fois raison a notre politique" a déclaré Yves Durand, rapporteur PS de la loi sur la refondation de l'école à l'Assemblée, lors d'un point presse le 28 mai. "La cour dit que les moyens ne servent a rien s'il n'y a pas de réforme de fond. Mais c'est justement ce que nous faisons". Si "aucune préconisation de la Cour est dans la loi" c'est que la loi "enclenche" des modifications de fond. Autrement dit, au P.S. on pense que les préconisations de la Cour des comptes seront une étape logique de l'application de la loi.

Yves Durand a estimé "qu'il y a de bonnes pistes dans les préconisations de la Cour des comptes". Il a donné en exemple le métier d'enseignant sur lequel Vincent Peillon a déjà annoncé une concertation à la rentrée. Car "la concertation est indispensable". Y Durand a cité en exemple l'évaluation des enseignants qui pourrait se faire par équipe et non plus individuellement. Mais on n'écarte visiblement pas les deux points importants avancés par la cour : l'annualisation des services et la bivalence des enseignants. deux points qui touchent profondément le métier enseignant dans le secondaire.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Aurore le Mer 29 Mai 2013 - 20:48

@Luigi_B a écrit:Et aujourd'hui dans le "Café Pédagogique" :

"Le rapport de la Cour des comptes donne 1000 fois raison a notre politique" a déclaré Yves Durand, rapporteur PS de la loi sur la refondation de l'école à l'Assemblée, lors d'un point presse le 28 mai. "La cour dit que les moyens ne servent a rien s'il n'y a pas de réforme de fond. Mais c'est justement ce que nous faisons". Si "aucune préconisation de la Cour est dans la loi" c'est que la loi "enclenche" des modifications de fond. Autrement dit, au P.S. on pense que les préconisations de la Cour des comptes seront une étape logique de l'application de la loi.

Yves Durand a estimé "qu'il y a de bonnes pistes dans les préconisations de la Cour des comptes". Il a donné en exemple le métier d'enseignant sur lequel Vincent Peillon a déjà annoncé une concertation à la rentrée. Car "la concertation est indispensable". Y Durand a cité en exemple l'évaluation des enseignants qui pourrait se faire par équipe et non plus individuellement. Mais on n'écarte visiblement pas les deux points importants avancés par la cour : l'annualisation des services et la bivalence des enseignants. deux points qui touchent profondément le métier enseignant dans le secondaire.
Cet automne, ça va concerter sec sur la "redéfinition du métier enseignant". On aura pris soin au préalable de rédiger le rapport final, of course... Rolling Eyes

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par User5899 le Mer 29 Mai 2013 - 21:04

La concertation est plus sereine, en effet, quand et ses conclusions sont écrites d'avance et les invités ont été soigneusement triés.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Caspar Goodwood le Mer 29 Mai 2013 - 21:12

En GB, pas d'inspections individuelles mais un véritable audit: une armée d'inspecteurs débarque et examine tout dans l'établissement de la cave au grenier, et c'est l'établissement tout entier qui a une note. affraid

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Jacq le Mer 29 Mai 2013 - 23:51

Cripure a écrit:La concertation est plus sereine, en effet, quand et ses conclusions sont écrites d'avance et les invités ont été soigneusement triés.

Dans la rue ils ne savent pas trier.
Ils ne savent pas compter non plus d'ailleurs Wink .

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par neo le Mer 5 Juin 2013 - 11:33

http://www.vousnousils.fr/2013/06/04/peillon-le-rapport-de-la-cour-des-comptes-pose-des-questions-justes-sur-les-moyens-non-cibles-dans-l%e2%80%99education-548654
Alors que la seconde lec­ture du pro­jet de loi de refon­da­tion de l'école se pour­suit aujourd'hui à l'Assemblée natio­nale, les dépu­tés UMP exigent une prise en compte des pré­co­ni­sa­tions de la Cour des Comptes.

L'Assemblée natio­nale pour­suit aujourd'hui la seconde lec­ture du pro­jet de loi de refon­da­tion de l'école, com­men­cée hier. Les dépu­tés UMP, indique aujourd'hui l'AEF, inter­pellent Vincent Peillon sur la néces­saire prise en compte du rap­port de la Cour des Comptes, qui dénon­çait l'inutilité de l'augmentation de postes d'enseignants pour amé­lio­rer les résul­tats du sys­tème éducatif.

"De toute évidence, il y a une cer­taine gêne du côté de la majo­rité par rap­port aux pré­co­ni­sa­tions de la Cour des comptes sur la ges­tion des per­son­nels de l'Education natio­nale. Ce rap­port a toute sa place dans les débats sur le pro­jet de loi de refon­da­tion, or le gou­ver­ne­ment n'en tient pas compte. Il n'a pas déposé un seul amen­de­ment sur ce sujet et ne modi­fie en rien son pro­jet", a ainsi déclaré le député UMP Patrick Hetzel.

"Le rap­port prône une ges­tion adap­tée et non pas une ges­tion de masse. C'est ce qu'on dit depuis des mois !", a par ailleurs asséné le député UMP Frédéric Reiss.

neo
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Roumégueur Ier le Mer 5 Juin 2013 - 13:53

A lire, le plaidoyer de G Fotinos en faveur de la bivalence et de l'annualisation du temps de travail, évoqués par la Cour des Comptes (il a quand même le mérite d'évoquer le manque de médecins du travail et une discipline méconnue l'ESC des lycées agricoles : éducation socio-culturelle-, pour le reste... chacun se fera son opinion)

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2013/06/05062013Article635060128437872444.aspx

Extrait :
"Trouvez-vous dans le rapport de la Cour des comptes, sur la gestion du système éducatif, des éléments positifs sur ce terrain ?



GF : Oui, et c’est là le grand intérêt de ce rapport, qui ne semble pas avoir été perçu par une majorité d’observateurs : une majorité des mesures proposées a des conséquences qualitatives et positives en rapport direct avec les éléments précités (travail en équipe, autonomie, responsabilité, solidarité, intérêt du métier, reconnaissance...



Par exemple :

-développer l’évaluation collective au niveau de l’établissement ou d’une équipe pédagogique

- autoriser des affectations de professeurs des écoles au collège, et d’enseignants du second degré à l’école primaire.

-développer des postes à profil en fonction des projets spécifiques des établissements et des compétences particulières des enseignants

-organiser une gestion humaine de proximité commune au premier et second degré, et mutualiser les moyens en gestionnaires au niveau des bassins d’éducation et de formation.

-donner au chef d’établissements la responsabilité de moduler la répartition des obligations de service des enseignants en fonction des postes occupés et des besoins des élèves.

-redéfinir le temps de service des enseignants en y intégrant l’ensemble des activités effectuées au sein de l’établissement , y compris le travail pédagogique et l’accompagnement personnalisé des élèves.



En quoi la bivalence pourrait-elle améliorer la qualité de vie des enseignants ?



GF : Il m’est vraiment difficile de comprendre pourquoi certains sont violemment opposés à ce type de professorat qui présente de grands avantages tant sur le plan collectif que personnel.



Collectif : Précisons d’abord que la mono disciplinarité est quasiment une exception française, et que la bivalence a existé et existe toujours dans le système éducatif français. Pour mémoire, ce sont bien les professeurs de collèges bivalents qui, pendant plus de 20 ans, ont permis à une bonne partie des enfants des couches sociales, populaires et moyennes, ainsi qu’à un nombre non négligeable d’enfants de cadres supérieurs et professions libérales, en échec scolaire, de continuer avec succès, leurs études au lycée. Il faut aussi peut-être rappeler que les professeurs d’enseignements généraux des lycées professionnels sont aussi bivalents. Il semble qu’au regard de leur réussite -conduire près de 70 % des élèves pour la plupart démotivés, opposants et rétifs à la culture scolaire, à l’obtention d’un diplôme qualifiant- il n’est pas interdit de penser que cette singularité participe à ce résultat. Il faut aussi indiquer que dans les lycées agricoles, existe ce même type de bivalence mais aussi un profil de poste « polyvalent »tout à fait exceptionnel : le professeur d’éducation socio-culturelle (3) qui exerce son activité sur 3 domaines structurés par des référentiels de formation (Education à l’environnement social et culturel, Education artistique, Communication et animation). Son temps de service se répartit entre des cours et des ateliers, ces derniers pour un tiers de son temps d’activités .



Toutes les évaluations montrent l’intérêt tant pour le fonctionnement du lycée que pour les élèves et les enseignants, de ce type de professeurs (soutenu et valorisé par les syndicats d’enseignants…). L’Education nationale, au moment de sa refondation, ne pourrait t’elle pas s’en inspirer et suivre le recteur Frémont qui affirmait « Aujourd’hui le professeur d’ESC exerce un métier de formateur-médiateur, qui est en quelque sorte , un prototype de l’enseignant de demain ». Enfin, il faut noter l’intérêt majeur pour les élèves de 6 ème et 5 ème, de cette bivalence, qui limiterait le nombre d’adultes référents. Situation qui aujourd’hui souvent les désarçonne, les désoriente, et fragilise leur appropriation des codes du collège. Ceci est à mettre en regard avec l’avancée que représente la déclaration du Ministre de l’Education nationale, qui vient d’indiquer qu’au sujet de la bivalence pour les enseignants de collèges, « il n’avait pas de tabou ». A noter que dans la perspective d’un cycle CM2- 6ème, qui instaurerait une continuité pédagogique et de contenus, au bénéfice des élèves, la bivalence se révèle un élément porteur."

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 14:02

Mais que j'en ai marre d'entendre parler des petits élèves de 6e fragiles et désorientés...pendant environ trois jours, et ensuite ils se mettent vite au parfum! furieux

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par User5899 le Mer 5 Juin 2013 - 14:48

Tout ce que l'UMP est en mesure d'exiger, c'est d'aller faire sa sieste.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par philann le Mer 5 Juin 2013 - 16:15

@Caspar Goodwood a écrit:Mais que j'en ai marre d'entendre parler des petits élèves de 6e fragiles et désorientés...pendant environ trois jours, et ensuite ils se mettent vite au parfum! furieux

Pareil!!
Ma claque des élèves en sucre, traumatisés par un rien, fatigués par pas grand-chose...
Ce ne sont plus des élèves que l'on instruit mais de la guimauve que l'on fabrique!! Evil or Very Mad

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 17:42

Invasion de CM2 au collège pendant deux semaines. En général, ils sont très à l'aise et repèrent bien que certains de leurs camarades de 6e se la coulent très douce.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par philann le Mer 5 Juin 2013 - 17:49

J'y échappe cette année, mais les collègues qui se coltinent en ce moment les 6ème au collège, en ont plein le dos et y vont clairement à reculons...

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 17:55

Moi je ne demande plus de 6e, en partie pour cette raison (et puis les couleurs, les animaux, l'alphabet et compter jusqu'à cent, j'en ai ma claque° mais on ne serait pas en train de faire dévier le fil là? Embarassed

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par User5899 le Mer 5 Juin 2013 - 20:37

Je l'interdirais, moi, cette pratique détestable de la visite des petits chez les grands. Qu'ils tremblent tout l'été, personne n'en est mort.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Gryphe le Mer 5 Juin 2013 - 20:43

Mais non, "il faut développer la liaison CM2-6ème", puisqu'on vous le dit ! Laughing

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Stered le Mer 5 Juin 2013 - 20:47

Nous, ils viennent le mercredi avant le brevet, quand l'établissement est désert Razz

Stered
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Olympias le Mer 5 Juin 2013 - 20:55

Bon, la niaiserie pédagogiste a encore de beaux jours devant elle Twisted Evil

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Dinaaa le Mer 5 Juin 2013 - 20:59

Pour notre part, nous avons concocté aux petits chéris un programme de révisions à effectuer entre le CM2 et la 6e, avec évaluation le jour de la rentrée... on va rigoler en Septembre ! Twisted Evil

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 21:00

Qu'ils tremblent, qu'ils nous craignent, qu'ils aient les chocottes! (Bon, on peut rêver quand même).

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par philann le Mer 5 Juin 2013 - 21:01

Cripure a écrit:Je l'interdirais, moi, cette pratique détestable de la visite des petits chez les grands. Qu'ils tremblent tout l'été, personne n'en est mort.

Qu'ils tremblent, angoissent, stressent, ne mangent plus, ne dorment plus...que leur crainte soit à la hauteur de l'enjeu... Twisted Evil

Spoiler:
Ah!! j'oubliais...il n'y a pas d'enjeu!! Suspect

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par carolette le Mer 5 Juin 2013 - 21:09

@Caspar Goodwood a écrit: En GB, pas d'inspections individuelles mais un véritable audit: une armée d'inspecteurs débarque et examine tout dans l'établissement de la cave au grenier, et c'est l'établissement tout entier qui a une note. affraid

Dans le primaire les inspections d'école ont commencé il y a deux ans : inspections individuelles, et présence de l'IEN aux réunions. Certains IEN ouvrent même les placards pour vérifier que c'est bien rangé...

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par JPhMM le Mer 5 Juin 2013 - 21:09

@Gryphe a écrit:Mais non, "il faut développer la liaison CM2-6ème", puisqu'on vous le dit ! Laughing
Je pense qu'on va se marrer.

Lundi : réunion d'information générale sur la liaison CM2-6ème.
Mardi : réunion de constitution du groupe collège de liaison.
Jeudi : pré-réunion du groupe collège de liaison.
Vendredi : synthèse de la pré-réunion.
Lundi : pré-réunion de synthèse du groupe collège et du groupe école.
Mardi : réunion de synthèse des deux groupes.
Jeudi : réunion générale de restitution de la synthèse des deux groupes.
Vendredi : réunion générale de grand questionnement sur les enjeux du grand vide de la réunion du jeudi.
Lundi : pré-réunion autour du thème "Qu'est-ce qu'une réunion ?"


Dernière édition par JPhMM le Mer 5 Juin 2013 - 21:11, édité 1 fois

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cour des comptes : en finir avec la gestion nationale des enseignants

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 21:10

Ah ben oui, mais si tu ne ranges pas tes placards aussi! Smile

JP: Vive l'école du Socle et son avenir radieux!

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 18 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17, 18  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum