New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par John le Jeu 23 Mai 2013 - 17:28

http://www.futurity.org/society-culture/math-fears-make-1st-graders-anxious/

Extrait :
NYU (US) — As early as first grade, children can develop math anxiety and that fear can cause kids to have headaches, stomachaches, and faster heartbeats.

That fear also can affect academic performance down the road, a new study finds.

“Math anxiety hasn’t really been looked at in children in early elementary grades,” says Rose Vukovic, professor of teaching and learning at New York University. “The general consensus is that math anxiety doesn’t affect children much before fourth grade. My research indicates that math anxiety does in fact affect children as early as first grade.”

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par Zorglub le Jeu 23 Mai 2013 - 17:32

et les élèves rendent les mathématiciens anxieux.

Zorglub
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par Anaxagore le Jeu 23 Mai 2013 - 17:47

Une épreuve de 50 m nage libre avec 4 m de fond quand on ne sait pas nager, c'est anxiogène.

Anaxagore
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par bikkhou le Jeu 23 Mai 2013 - 17:53

Mes élèves ne comprennent pas l'anglais... tout va bien ! trefle

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par verdurin le Lun 27 Mai 2013 - 22:45

L'étude originale est payante, je ne l'ai pas lu.
Mais on peut voir sur la liste des figures qu'elle porte sur un centaine de cas.

J'imagine assez volontiers que l'auteur a bidouillé des statistiques avec excel et une totale ignorance.

Les spécialistes des sciences de l'éducation ont le même niveau intellectuel en Amérique que chez nous, pour ce que j'ai pu lire.

Autant dire qu'on ne peut vraisemblablement rien conclure de ce genre d'études, si ce n'est que l'auteur a une publication de plus au compteur.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par Zenxya le Lun 27 Mai 2013 - 23:10

Bon je propose un sondage Figaro.

Doit-on supprimer les maths - Oui - Non

Zenxya
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par verdurin le Jeu 30 Mai 2013 - 23:14

@Zenxya a écrit:Bon je propose un sondage Figaro.

Doit-on supprimer les maths - Oui - Non
C'est plus la peine de poser la question.
On a déjà supprimé les maths, avec la complicité de l'inspection générale.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par linkus le Jeu 30 Mai 2013 - 23:33

@verdurin a écrit:
@Zenxya a écrit:Bon je propose un sondage Figaro.

Doit-on supprimer les maths - Oui - Non
C'est plus la peine de poser la question.
On a déjà supprimé les maths, avec la complicité de l'inspection générale.
Des maths? Où ça? Ah, la matière dans laquelle on doit savoir appuyer sur les touches d'une calculatrice?

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par verdurin le Sam 1 Juin 2013 - 21:28

@linkus a écrit:
Des maths? Où ça? Ah, la matière dans laquelle on doit savoir appuyer sur les touches d'une calculatrice?
Mais juste pour dire qu'on a trouvé le résultat donné. Sinon ça devient de la discrimination. Et çà, c'est le mal.

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par petit karibou le Ven 7 Juin 2013 - 9:53

Ceci dit, je sais que je dois souvent intervenir pour "desstresser" des élèves qui sauraient très bien répondre à ma question si celle-ci n'était pas posée dans le cadre du cours de maths...
Et ça ca m'énerve...
Ils ont (élèves, parents... et même collègues) souvent une image hautement anxiogène de notre discipline.
C'est dingue le temps que je passe à dédiaboliser...

petit karibou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par verdurin le Sam 8 Juin 2013 - 0:01

@petit karibou a écrit:Ceci dit, je sais que je dois souvent intervenir pour "desstresser" des élèves qui sauraient très bien répondre à ma question si celle-ci n'était pas posée dans le cadre du cours de maths...
C'est un grand classique : les élèves débranchent leur cerveau quand ils rentrent en cours de maths.
Et ça ca m'énerve...
tu n'es pas le seul.
Ils ont (élèves, parents... et même collègues) souvent une image hautement anxiogène de notre discipline.
Et c'est normal : on leur demande de penser, ce qui est insupportable.


_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par petit karibou le Sam 8 Juin 2013 - 9:27

@verdurin a écrit:tu n'es pas le seul.
La seule.... Embarassed

petit karibou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par bikkhou le Sam 8 Juin 2013 - 10:06

1) Très sincèrement, je vous envie, collègues matheux... si si !

Je m'explique : votre matière a justement cette "curieuse" réputation d'être source d'angoisse...
Que de parents abondent dans le sens de leur(s) enfant(s) quand ils prétextent que c'est TROP DUR... en glissant des "Moi j'étais pareil à son âge...", des "Moi les maths c'est pas mon truc, depuis la maternelle"...

C'est rageant, mais dans les disciplines littéraires, on n'a pas cette excuse du blocage psycho, congénital, observé sur plusieurs générations ! Razz

Je suis certaine que dans quelques années, lorsqu'il sera établi que la majorité ne sait lire ni écrire que péniblement, on sortira une étude sur l'angoisse de l'apprentissage de la lecture.

2) Ce qui est anxiogène, ce ne sont pas les maths, c'est l'effort nécessaire à fournir. Mais ça, c'est un peu dans l'air du temps, comme dit mémé.
Comme dire que les français sont nuls en LV.
On trouvera toujours l'étude idéale pour prouver tout ce qu'on veut.

3) Moi, ça me donne envie de travailler avec mes collègues de maths, tout ça. On partagerait peut-être autre chose que notre stock de mouchoirs en papier (vu qu'on en pleure à longueur d'année) si on mettait en commun nos idées pour les secouer un peu, tous ces anxieux fainéants. C'est très méchant, mais je trouve que c'est fatiguant qu'on invente en permanence des trucs pour tout expliquer bêtement par le stress.

Je n'ai pas d'idées pour l'instant pour des projets maths/français, mais si vous en avez, je suis preneuse !

C'est une grande anxieuse qui vous parle... une qui pleurait d'angoisse en primaire quand elle savait qu'il y aurait une interro sur la table du 6, du 7, et du 8 en même temps ! affraid mais une qui pleurait aussi quand elle devait apprendre par coeur une poésie... aucun adulte ne m'a jamais dit "Ouhlala, bichette, arrête tout, c'est de la violence psychologique"...

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par philann le Sam 8 Juin 2013 - 10:19

Bikkhou +1000000000!

J ai aussi de plus en plus de mal à le supporter!!
Je n'ai aucune compassion pour ces pseudo éleves en sucre et moins encore pour leurs parents !!!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par petit karibou le Sam 8 Juin 2013 - 10:22

Bonjour Bikkhou,

Je me souviens avoir beaucoup bossé avec mes copines de français pour redonner un sens aux mots surtout en 6ème. Ethymologie, familles etc. Tu sais ISOcèle, TRIangle, SECantes etc.
On avait aussi travaillé sur la compréhension de texte et les recherches d'informations, qui passent aussi par la lecture à haute voix. Et sur la capacité à formuler une réponse dans un français correct, euh acceptable. Et puis aussi pas mal d'exercices où les élèves devaient "raconter" leur recherche de solution. Leur capacité à mettre en mots. Mais c'était dans une autre vie.

Cette année avec les prof d'une équipe de 3ème on a bossé sur la photographie. Ca a été un thème central dans lequel pour une fois les maths trouvaient toute leur place.

petit karibou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par yphrog le Sam 8 Juin 2013 - 12:08

@bikkhou a écrit:

C'est rageant, mais dans les disciplines littéraires, on n'a pas cette excuse du blocage psycho, congénital, observé sur plusieurs générations ! Razz

J'ai assez souvent entendu les parents rappellent à leurs enfants leurs anxiétés concernant l'anglais... les LV sont un source de stress épouvantable Twisted Evil


_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par philann le Sam 8 Juin 2013 - 12:15

et quand c'est de l'allemand...je ne te dis pas le stress!!!

Spoiler:
en plus c'est trop duuuuuurrrrrr! M'dame!! boulet

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par JPhMM le Sam 8 Juin 2013 - 12:28

@bikkhou a écrit:Je n'ai pas d'idées pour l'instant pour des projets maths/français, mais si vous en avez, je suis preneuse !


http://publimath.irem.univ-mrs.fr/biblio/AAT07003.htm

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par petit karibou le Sam 8 Juin 2013 - 13:23

Dans la même veine, mais plus pour les collégiens il y a "les maths et la plume" aux éditions du kangourou.
De jolis textes.... mais que je n'ai jamais vraiment pu exploiter.

En revanche "le français à l'usage des mathématiques" des éditions kim Dunkerque (les mêmes que la formidable serie des "géométrie pour le plaisir") me fut plus que précieux pour un travail en équipe en 6eme.


Dernière édition par petit karibou le Sam 8 Juin 2013 - 17:43, édité 1 fois

petit karibou
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par bikkhou le Sam 8 Juin 2013 - 17:34

xphrog a écrit:
J'ai assez souvent entendu les parents rappellent à leurs enfants leurs anxiétés concernant l'anglais... les LV sont un source de stress épouvantable Twisted Evil


Il me semble qu'on incrimine plus les méthodes qui ont été pratiquées au fil des décennies que la matière, les LV, en l'occurrence... Je suis de la génération :
- What's this ?
- It's a box.
- A what ?
- A box !
et je n'ai jamais réussi à entendre/répéter correctement "the umbrella"... du coup, je n'aime pas les parapluies... Laughing

@philann a écrit:et quand c'est de l'allemand...je ne te dis pas le stress!!!

Spoiler:
en plus c'est trop duuuuuurrrrrr! M'dame!! boulet

Alors, ça, cela devait arriver ! Quand je suis entrée en 6ème, c'était évident qu'on incitait les meilleurs élèves à choisir allemand + latin et ces élèves-là restaient ensemble quasiment jusqu'en terminale... un parcours tout tracé.
C'est un peu nul mais ce sont quand même les enseignants qui en ont profité un long moment jusqu'à que tout ça se casse un peu la figure. Maintenant on a le parcours bi-langue.

La difficulté pour le prof de LV aujourd'hui, c'est surtout d'être confronté à un public qui ne parle pas correctement sa propre langue... Je le vois dans mes classes : j'ai des élèves de FLE qui écrivent mieux en français au bout d'un an de séjour que mes élèves de 5e/4e, dont certains savent à peine lire. Et ce n'est pas en corrélation avec ce qu'ils font en classe de FLE mais bel et bien avec le niveau qu'ils avaient dans leur pays d'origine.

[quote="JPhMM"]
@bikkhou a écrit:Je n'ai pas d'idées pour l'instant pour des projets maths/français, mais si vous en avez, je suis preneuse !

http://publimath.irem.univ-mrs.fr/biblio/AAT07003.htm

Merci pour les références, JphMM et PetitKaribou !

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par JPhMM le Sam 8 Juin 2013 - 17:50


_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par Iphigénie le Sam 8 Juin 2013 - 17:56

Par contre en latin on les a déstressés, avec l'efficacité que l'on sait. Suspect

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par verdurin le Dim 9 Juin 2013 - 22:07

@bikkhou a écrit:1) Très sincèrement, je vous envie, collègues matheux... si si !

Je m'explique : votre matière a justement cette "curieuse" réputation d'être source d'angoisse...
Que de parents abondent dans le sens de leur(s) enfant(s) quand ils prétextent que c'est TROP DUR... en glissant des "Moi j'étais pareil à son âge...", des "Moi les maths c'est pas mon truc, depuis la maternelle"...

C'est rageant, mais dans les disciplines littéraires, on n'a pas cette excuse du blocage psycho, congénital, observé sur plusieurs générations ! Razz

Je suis certaine que dans quelques années, lorsqu'il sera établi que la majorité ne sait lire ni écrire que péniblement, on sortira une étude sur l'angoisse de l'apprentissage de la lecture.

2) Ce qui est anxiogène, ce ne sont pas les maths, c'est l'effort nécessaire à fournir. Mais ça, c'est un peu dans l'air du temps, comme dit mémé.
Comme dire que les français sont nuls en LV.
On trouvera toujours l'étude idéale pour prouver tout ce qu'on veut.

3) Moi, ça me donne envie de travailler avec mes collègues de maths, tout ça. On partagerait peut-être autre chose que notre stock de mouchoirs en papier (vu qu'on en pleure à longueur d'année) si on mettait en commun nos idées pour les secouer un peu, tous ces anxieux fainéants. C'est très méchant, mais je trouve que c'est fatiguant qu'on invente en permanence des trucs pour tout expliquer bêtement par le stress.

Je n'ai pas d'idées pour l'instant pour des projets maths/français, mais si vous en avez, je suis preneuse !

C'est une grande anxieuse qui vous parle... une qui pleurait d'angoisse en primaire quand elle savait qu'il y aurait une interro sur la table du 6, du 7, et du 8 en même temps ! affraid mais une qui pleurait aussi quand elle devait apprendre par coeur une poésie... aucun adulte ne m'a jamais dit "Ouhlala, bichette, arrête tout, c'est de la violence psychologique"...

Pour le point 3) j'ai une idée : on pourrait essayer d'apprendre à lire aux élèves. Je veux dire par là comprendre un texte écrit posant des questions sur des sujets connus.

Le dernier contrôle que j'ai corrigé demandait de savoir des choses faciles (proba en 1ère ST2S). D'habitude j'avais une moyenne autour de 14 à ce genre de contrôle. J’eus une moyenne de 10.
Et une réflexion qui me laissa songeur : «d'accord on a pas répondu aux questions. Mais on a répondu juste à d'autres questions, pourquoi vous nous mettez pas de points ?»

Plus jeune, j'aurais sans doute réussi à être positif. Je n'y arrive plus.
Bonne chance aux jeunes collègues pour continuer.

professeur

_________________
Contre la bêtise, les dieux eux mêmes luttent en vain.
Ni centidieux, ni centimètres.

verdurin
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: New York : Les mathématiques rendent les élèves anxieux.

Message par philann le Dim 9 Juin 2013 - 22:13

@bikkhou a écrit:
La difficulté pour le prof de LV aujourd'hui, c'est surtout d'être confronté à un public qui ne parle pas correctement sa propre langue... Je le vois dans mes classes : j'ai des élèves de FLE qui écrivent mieux en français au bout d'un an de séjour que mes élèves de 5e/4e, dont certains savent à peine lire. Et ce n'est pas en corrélation avec ce qu'ils font en classe de FLE mais bel et bien avec le niveau qu'ils avaient dans leur pays d'origine.



veneration veneration veneration
tellement vrai!!! Crying or Very sad

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum