"L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par Elle aime le Ven 24 Mai 2013 - 10:09

C'est peu après minuit, dans la nuit de jeudi 23 à vendredi 24 mai, que Vincent Feltesse et Jérôme Guedj, députés PS, ont réussi à faire adopter par l'Assemblée nationale, avec l'appui du gouvernement et du parti centriste UDI, un amendement qui ouvre un nouveau droit aux lycéens. "Nous savons que 150 lycées, sur les 2 200 de France, n'envoient aucun élève en classes préparatoires, où il y a pourtant 7 000 places non pourvues. Nous voulons combattre l'autocensure qui fait que de bons lycéens ne s'autorisent pas à postuler à des cursus sélectifs et lutter contre la ségrégation sociale et spatiale", a plaidé M. Guedj.

La mesure consiste donc à demander aux recteurs d'académie, une fois les résultats du bac publiés, de vérifier que tous les élèves qui ont obtenu de bonnes notes ont bien bénéficié du droit d'accès à une formation où une sélection est opérée. Ce dispositif innovant devra être précisé par un décret qui fixera le pourcentage minimal de places réservées à ces élèves et le niveau des notes requis.

DÉBAT DÉJÀ ANCIEN

L'opposition a été un peu prise de court par cet amendement surprise : "C'est une fausse bonne idée, que vous nous présentez au milieu de la nuit", a rétorqué Patrick Hetzel, député (UMP) d'Alsace, qui, tablette graphique en main, a rappelé que "même dans les lycées où il y a plus de 65 % d'élèves issus de milieu modeste, les 5 % en tête de classes sont des lycéens de milieu aisé. Vous allez ainsi renforcer la discrimination que vous croyez combattre".

"Au contraire, ont répondu MM. Feltesse et Guedj, en ouvrant ce droit d'accès à tous, nous enrayerons le phénomène d'évitement des lycées ruraux, périphériques ou des zones urbaines sensibles." "Nous remettons en route l'ascenseur social et, dans la mesure où ce nouveau droit s'applique dans tous les lycées de France, il n'y aura pas de stigmatisation comme l'effet ZEP", renchérissait la députée (SRC) Marie-Françoise Bechtel, qui fut, entre 2000 et 2002, directrice de l'ENA.

A l'issue du vote, M. Feltesse confiait au Monde que cette mesure "est un débat déjà ancien, puisque le Parti socialiste, Manuel Valls, Jean-Marc Ayrault et François Hollande l'avaient incluse dans une proposition de loi déposée en 2005".
Un autre amendement, toujours présenté par M. Feltesse, aussi rapporteur de la loi, a été adopté, cette fois contre l'avis du gouvernement. Il met fin à la gratuité des études en classes préparatoires en demandant des droits d'inscription d'un montant symbolique (à titre d'exemple, les frais universitaires, en première année, s'élèvent à 181 euros).

"AMENDEMENT PUNITIF"

"L'origine sociale des élèves de classes prépas est particulièrement favorisée, puisque 51 % d'entre eux ont des parents cadres supérieurs ou exerçant des professions intellectuelles. Or, le coût moyen dépensé par la collectivité, par élève de classe prépa, est de 15 240 euros par an, contre 8 080 euros à l'université, a argumenté M. Feltesse. C'est une mesure symbolique, qui rapportera quelques millions d'euros et alimentera un fonds pour les boursiers."

La mesure passe cependant très mal auprès des enseignants concernés : "Ce n'est pas un amendement symbolique, mais un amendement punitif, construit sur des idées reçues", s'indigne déjà Sylvie Bonnet, présidente de l'Union des professeurs de classes préparatoires scientifiques.

Isabelle Rey-Lefebvre

http://www.lemonde.fr/enseignement-superieur/article/2013/05/24/classes-prepas-des-droits-d-inscription-et-un-droit-d-acces-pour-les-meilleurs-bacheliers_3416686_1473692.html#ens_id=1729854&xtor=RSS-3208[/url]


Dernière édition par Ciara le Ven 24 Mai 2013 - 10:17, édité 2 fois (Raison : J'ai préféré citer l'intégralité de l'article.)
avatar
Elle aime
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par John le Ven 24 Mai 2013 - 10:21

Il met fin à la gratuité des études en classes préparatoires en demandant des droits d'inscription d'un montant symbolique (à titre d'exemple, les frais universitaires, en première année, s'élèvent à 181 euros).
Si les prépas paient autant que les élèves de fac, franchement ça n'a rien de scandaleux.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Mai 2013 - 10:23

@John a écrit:
Il met fin à la gratuité des études en classes préparatoires en demandant des droits d'inscription d'un montant symbolique (à titre d'exemple, les frais universitaires, en première année, s'élèvent à 181 euros).
Si les prépas paient autant que les élèves de fac, franchement ça n'a rien de scandaleux.

Effectivement, à condition que les conditions d'accès aux bourses du CROUS soient exactement les mêmes.
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par neomath le Ven 24 Mai 2013 - 10:31

"Nous savons que 150 lycées, sur les 2 200 de France, n'envoient aucun élève en classes préparatoires, où il y a pourtant 7 000 places non pourvues.
Mon détecteur de pipeau vient de se mettre à sonner. Il faut dire que cette phrase n'a strictement aucun sens commun.
1) Ce ne sont pas les lycées qui "envoient" les élèves en classes prépa, ou ailleurs. Ce sont les lycéens qui décident, ou pas, de postuler sur APB.
2) Doit on comprendre que 150 lycées, les mêmes tous les ans ne fournissent aucun élève aux classes prépa ? Ou que c'est chaque année 150 lycées différents parmi les 2200 lycées de France ? De toute façon les deux propositions sont absurdes.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron
avatar
neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Mai 2013 - 10:33

Une phrase qui commence par "Nous savons que" est forcément suspecte Very Happy
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par Abraxas le Ven 24 Mai 2013 - 10:45

@John a écrit:
Il met fin à la gratuité des études en classes préparatoires en demandant des droits d'inscription d'un montant symbolique (à titre d'exemple, les frais universitaires, en première année, s'élèvent à 181 euros).
Si les prépas paient autant que les élèves de fac, franchement ça n'a rien de scandaleux.

John, les élèves des prépas littéraires paient déjà une inscription en fac (dont ils ne consomment rien : pour les facs, c'est tout gagnant). Devront-ils acquitter une seconde taxe ? Parce que ça ferait un peu double peine…
Quant aux élèves des prépas scientifiques, ils vont dans des écoles dont les tarifs d'entrée sont prohibitifs. Les c*** qui nous gouvernent n'ont pas pensé que ça faisait encore de la discrimination positive inversée ? Pour les enfants de bourgeois, ce n'est rien, ou pas grand-chose ; pour les autres, c'est une taxe supplémentaire. Ils sont vraiment dans l'idéologie pédago : toutes les bonnes intentions ont l'effet inverse à celui attendu.
Tiens, ils sont tellement niais que ça me donnerait presque envie de réactiver mon blog.
avatar
Abraxas
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par Celadon le Ven 24 Mai 2013 - 10:49

Réactivez donc, très cher. Y a de quoi l'alimenter.
avatar
Celadon
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par Le grincheux le Ven 24 Mai 2013 - 10:51

Débat stérile et purement idéologique comme tout ce que fait le gouvernement depuis un an.

Le but de tous les gouvernements depuis une quinzaine d'années est de casser le système des grandes écoles en France. La loi LMD a déjà fait beaucoup pour cela (en cassant les équivalences à bac+2 et les cycles des grandes écoles qui ne commencent pas à bac+3). En retirant la gratuité des classes prépas, on enfonce un énième clou dans le cercueil des grandes écoles. Le CNISF (l'IeSF aujourd'hui) s'en émeut seul dans son coin depuis plus de dix ans.

Lorsque j'étais en classe prépa, il y a un peu plus de vingt ans, il y avait une mixité sociale parce que tous les élèves qui étaient là y était pour tenter leur chance. Il y avait des fils d'agriculteurs, des filles d'ouvriers, de profs, de receveurs des impôts... Tout le monde venait tenter sa chance parce que ce n'était pas cher, qu'il était possible de retourner facilement à la fac en cas d'échec (validation des années). Cette mixité existe de moins en moins. Non parce que les classes prépas sont devenues plus élitistes, mais parce que le candidat qui y entre n'a plus le droit à l'erreur. Les faire payer ne va pas redresser les comptes de l'état. En revanche, ça va finir la destruction du système.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/
avatar
Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par User5899 le Ven 24 Mai 2013 - 10:52

@Marcel Khrouchtchev a écrit:Une phrase qui commence par "Nous savons que" est forcément suspecte Very Happy
Oui, nous le savons bien professeur

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par neomath le Ven 24 Mai 2013 - 10:53

@John a écrit:
Il met fin à la gratuité des études en classes préparatoires en demandant des droits d'inscription d'un montant symbolique (à titre d'exemple, les frais universitaires, en première année, s'élèvent à 181 euros).
Si les prépas paient autant que les élèves de fac, franchement ça n'a rien de scandaleux.
Ce genre de justice consistant à éborgner Jacques parce que Paul a perdu un œil conduit petit à petit aux pires régressions sociale. C'est un raisonnement typiquement New Labour dont nos amis anglais connaissent bien les conséquences.

_________________
“L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire.”
  Raymond Aron
avatar
neomath
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par damanhour le Ven 24 Mai 2013 - 10:56

je n'aime pas l'esprit de cette mesure: retrouver l'égalité en faisant payer et ne disant pas clairement où va l'argent (il serait redistribué pour "des bourses" sans plus de détails). Il aurait été plus cohérent de dire : on va introduire des frais qui seront ensuite redistribués en bourses pour les jeunes méritants qui vont aller justement en prépa et cela permettra une solidarité au sein du système.
Là, ca fait vraiment punitif...(surtout qu'en CPGE littéraire, on paye déjà l'année de fac...)
En plus, faire passer l'amendement en catimini la nuit...ben comment dire...

damanhour
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par damanhour le Ven 24 Mai 2013 - 11:01

De plus, de nombreux élèves de milieu modeste tentent leur chance chaque année en prépa, en sachant que s'ils n'y arrivent pas, ils vont pouvoir retourner en fac...Là, ces frais d'inscription vont les détourner un peu plus...
Par ailleurs, 150 euros ce n'est pas rien pour un jeune que les parents ne veulent pas aider (faut ajouter le prix des bouquins, chers surtout en prépa scientifique, le loyer d'un studio, trop de jeunes de banlieue abandonnent à cause des transports)

damanhour
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par John le Ven 24 Mai 2013 - 11:14

le prix des bouquins, chers surtout en prépa scientifique
Il est cher partout, que ce soit en prépa littéraire, commerciale, scientifique ou à la fac.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par damanhour le Ven 24 Mai 2013 - 11:18

@John a écrit:
le prix des bouquins, chers surtout en prépa scientifique
Il est cher partout, que ce soit en prépa littéraire, commerciale, scientifique ou à la fac.

A la fac, on nous demandait de choisir les ouvrages à demander aux étudiants en fonction de leur prix (pas plus de 20 euros) et de passer par des polycopiés exclusivement. Mes profs de prépa n'avaient pas ces exigences Very Happy
Le problème est qu'en prépa littéraire, on paye déjà l'année de fac pour avoir l'équivalence...

damanhour
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par victor44 le Ven 24 Mai 2013 - 11:22

@Abraxas a écrit:
@John a écrit:
Il met fin à la gratuité des études en classes préparatoires en demandant des droits d'inscription d'un montant symbolique (à titre d'exemple, les frais universitaires, en première année, s'élèvent à 181 euros).
Si les prépas paient autant que les élèves de fac, franchement ça n'a rien de scandaleux.

John, les élèves des prépas littéraires paient déjà une inscription en fac (dont ils ne consomment rien : pour les facs, c'est tout gagnant). Devront-ils acquitter une seconde taxe ? Parce que ça ferait un peu double peine…
Quant aux élèves des prépas scientifiques, ils vont dans des écoles dont les tarifs d'entrée sont prohibitifs. Les c*** qui nous gouvernent n'ont pas pensé que ça faisait encore de la discrimination positive inversée ? Pour les enfants de bourgeois, ce n'est rien, ou pas grand-chose ; pour les autres, c'est une taxe supplémentaire. Ils sont vraiment dans l'idéologie pédago : toutes les bonnes intentions ont l'effet inverse à celui attendu.
Tiens, ils sont tellement niais que ça me donnerait presque envie de réactiver mon blog.


Ce serait vrai si les étudiants boursiers n'étaient pas exemptés de droits d'inscription, reste à vérifier qu'il en sera de même en classe prépa.

Les niais contrairement à vous connaissent le problème, sont peut-être préoccuppés par le sort des étudiants pauvres et pourraient souhaiter commencer à réparer l'injustice qui consiste à offrir gratuitement des études de prestige à une caste qui pouvait largement aider à les payer.

avatar
victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par Nadejda le Ven 24 Mai 2013 - 11:26

@victor44 a écrit:
@Abraxas a écrit:
@John a écrit:
Il met fin à la gratuité des études en classes préparatoires en demandant des droits d'inscription d'un montant symbolique (à titre d'exemple, les frais universitaires, en première année, s'élèvent à 181 euros).
Si les prépas paient autant que les élèves de fac, franchement ça n'a rien de scandaleux.

John, les élèves des prépas littéraires paient déjà une inscription en fac (dont ils ne consomment rien : pour les facs, c'est tout gagnant). Devront-ils acquitter une seconde taxe ? Parce que ça ferait un peu double peine…
Quant aux élèves des prépas scientifiques, ils vont dans des écoles dont les tarifs d'entrée sont prohibitifs. Les c*** qui nous gouvernent n'ont pas pensé que ça faisait encore de la discrimination positive inversée ? Pour les enfants de bourgeois, ce n'est rien, ou pas grand-chose ; pour les autres, c'est une taxe supplémentaire. Ils sont vraiment dans l'idéologie pédago : toutes les bonnes intentions ont l'effet inverse à celui attendu.
Tiens, ils sont tellement niais que ça me donnerait presque envie de réactiver mon blog.


Ce serait vrai si les étudiants boursiers n'étaient pas exemptés de droits d'inscription, reste à vérifier qu'il en sera de même en classe prépa.


Mais les exemptions de droits d'inscription ne se cumulent pas, me semble-t-il.
avatar
Nadejda
Monarque


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par victor44 le Ven 24 Mai 2013 - 11:29

@Nadejda a écrit:
@victor44 a écrit:Ce serait vrai si les étudiants boursiers n'étaient pas exemptés de droits d'inscription, reste à vérifier qu'il en sera de même en classe prépa.


Mais les exemptions de droits d'inscription ne se cumulent pas, me semble-t-il.

A vérifier mais c'est sur ce genre de détail qu'il faut être vigilant plutôt que refuser une mesure sur un principe faussement égalitaire.

avatar
victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par victor44 le Ven 24 Mai 2013 - 11:36

@damanhour a écrit: trop de jeunes de banlieue abandonnent à cause des transports

Les boursiers sont prioritaires sur les internats et les fonds sociaux peuvent aider les familles à financer les frais d'internat

Les jeunes de banlieue ne sont pas assez nombreux à tenter la prépa et c'est ce que vise à corriger l'amendement proposé...

De plus c'est bizarre mais les transports pour la fac ne les incitent pas à abandonner la fac. L'abandon en prépa des jeunes non issus des castes favorisées est à chercher ailleurs mais on a déjà eu la discussion.
avatar
victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par Le grincheux le Ven 24 Mai 2013 - 11:40

@victor44 a écrit:
@Abraxas a écrit:
@John a écrit:
Il met fin à la gratuité des études en classes préparatoires en demandant des droits d'inscription d'un montant symbolique (à titre d'exemple, les frais universitaires, en première année, s'élèvent à 181 euros).
Si les prépas paient autant que les élèves de fac, franchement ça n'a rien de scandaleux.

John, les élèves des prépas littéraires paient déjà une inscription en fac (dont ils ne consomment rien : pour les facs, c'est tout gagnant). Devront-ils acquitter une seconde taxe ? Parce que ça ferait un peu double peine…
Quant aux élèves des prépas scientifiques, ils vont dans des écoles dont les tarifs d'entrée sont prohibitifs. Les c*** qui nous gouvernent n'ont pas pensé que ça faisait encore de la discrimination positive inversée ? Pour les enfants de bourgeois, ce n'est rien, ou pas grand-chose ; pour les autres, c'est une taxe supplémentaire. Ils sont vraiment dans l'idéologie pédago : toutes les bonnes intentions ont l'effet inverse à celui attendu.
Tiens, ils sont tellement niais que ça me donnerait presque envie de réactiver mon blog.


Ce serait vrai si les étudiants boursiers n'étaient pas exemptés de droits d'inscription, reste à vérifier qu'il en sera de même en classe prépa.

Les niais contrairement à vous connaissent le problème, sont peut-être préoccuppés par le sort des étudiants pauvres et pourraient souhaiter commencer à réparer l'injustice qui consiste à offrir gratuitement des études de prestige à une caste qui pouvait largement aider à les payer.
Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire ! furieux

La majorité des grandes écoles est très peu onéreuse. Pas plus qu'une université moyenne. Elles sont ouvertes à tout le monde à partir du moment où un concours est réussi. J'aime assez la notion de caste. Si tu voyais le nombre d'élèves des grandes écoles qui sont boursiers (sur des bourses taxe d'apprentissage ou autres types de bourses), tu modulerais un peu tes propos furieux La majorité des élèves que j'ai eu en écoles d'ingénieurs (tant privées que publiques) n'étaient pas issus de quelconques dynasties ou d'une prétendue caste dirigeante.

Quant aux études de prestige, comment dire, c'est par défaut parce que le niveau de l'université a considérablement plongé. Il est d'ailleurs assez symptomatique de constater que les grandes écoles sont toujours au-dessus de l'université malgré tout ce qui est fait pour les saborder. Quelque chose fonctionne (encore) bien, cassons-le parce qu'il est élitiste. Il est élitiste parce qu'il faut passer un concours. Cela n'y empêche pas la mixité sociale chère à notre gouvernement !

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/
avatar
Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par damanhour le Ven 24 Mai 2013 - 11:41

@victor44 a écrit:
@damanhour a écrit: trop de jeunes de banlieue abandonnent à cause des transports


De plus c'est bizarre mais les transports pour la fac ne les incitent pas à abandonner la fac. L'abandon en prépa des jeunes non issus des castes favorisées est à chercher ailleurs mais on a déjà eu la discussion.

La fatigue n'est pas la même, quand tous les cours commencent à 8 h et se terminent à 18h.
Il n'y a malheureusement pas assez de place en internat...

Le problème est surtout que les bourses ne sont pas assez individualisées et parfois mal adaptées car elles ne prennent en compte que le revenu des parents.

damanhour
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par Iphigénie le Ven 24 Mai 2013 - 12:13

et comment va-t-on justifier que dans le même lycée les prépas payent un droit d'inscription et pas les BTS?
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par victor44 le Ven 24 Mai 2013 - 12:28

@iphigénie a écrit:et comment va-t-on justifier que dans le même lycée les prépas payent un droit d'inscription et pas les BTS?

On ne justifiera pas, ceux qui ne veulent pas payer n'iront pas en prépa et je dirais même que plus la prépa est prestigieuse, plus celà devrait être cher (pour ceux qui peuvent payer bien entendu).
avatar
victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par Le grincheux le Ven 24 Mai 2013 - 12:31

@victor44 a écrit:
@iphigénie a écrit:et comment va-t-on justifier que dans le même lycée les prépas payent un droit d'inscription et pas les BTS?

On ne justifiera pas, ceux qui ne veulent pas payer n'iront pas en prépa et je dirais même que plus la prépa est prestigieuse, plus celà devrait être cher (pour ceux qui peuvent payer bien entendu).

Parfait. Et si on faisait la même chose pour les universités ? 30000 € (trente mille) pour une inscruption à la Sorbonne et 120 € pour une inscription à l'IUT de Guéret. Je ne sais pas pourquoi, mais il risque fort d'y avoir une levée de boucliers.

Il y a juste un truc qui me dérange aux entournures. Une prépa, cela ne sert à rien sans le boulot de l'élève et la réussite à un concours. On commencerait donc par faire payer un droit sur une suspicion de réussite à un concours ?

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/
avatar
Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par Paratge le Ven 24 Mai 2013 - 12:45

De toute façon, les prépas sont un véritable scandale : des professeurs qui enseignent, des élèves qui sont là pour travailler !

Le monde à l'envers dans l'Éduknat' !
Les prépas en mode collège et vite ! Very Happy
avatar
Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

Message par Iphigénie le Ven 24 Mai 2013 - 12:48

@victor44 a écrit:
@iphigénie a écrit:et comment va-t-on justifier que dans le même lycée les prépas payent un droit d'inscription et pas les BTS?

On ne justifiera pas, ceux qui ne veulent pas payer n'iront pas en prépa et je dirais même que plus la prépa est prestigieuse, plus celà devrait être cher (pour ceux qui peuvent payer bien entendu).

Je trouve que tu es vraiment trop favorable à la sélection par l'argent: si on t'écoute, on retourne à l'Ancien Régime.
Tu n'interdiras pas la prépa au fils Dassault, mais sûrement aux fils d'instituteurs, trop "fortunés" pour avoir droit à une bourse mais pas assez pour payer ....
avatar
Iphigénie
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 12 1, 2, 3 ... 10, 11, 12  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum