Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Iphigénie
Bon génie

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Iphigénie le Ven 24 Mai 2013 - 12:48
@victor44 a écrit:
@iphigénie a écrit:et comment va-t-on justifier que dans le même lycée les prépas payent un droit d'inscription et pas les BTS?

On ne justifiera pas, ceux qui ne veulent pas payer n'iront pas en prépa et je dirais même que plus la prépa est prestigieuse, plus celà devrait être cher (pour ceux qui peuvent payer bien entendu).

Je trouve que tu es vraiment trop favorable à la sélection par l'argent: si on t'écoute, on retourne à l'Ancien Régime.
Tu n'interdiras pas la prépa au fils Dassault, mais sûrement aux fils d'instituteurs, trop "fortunés" pour avoir droit à une bourse mais pas assez pour payer ....
avatar
Tristana
Vénérable

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Tristana le Ven 24 Mai 2013 - 12:52
@victor44 a écrit:
@iphigénie a écrit:et comment va-t-on justifier que dans le même lycée les prépas payent un droit d'inscription et pas les BTS?

On ne justifiera pas, ceux qui ne veulent pas payer n'iront pas en prépa et je dirais même que plus la prépa est prestigieuse, plus celà devrait être cher (pour ceux qui peuvent payer bien entendu).
Et ceux qui ne peuvent pas payer ?
A l'université, les frais d'inscription ne sont pas astronomiques, mais c'est déjà compliqué quand on n'est pas boursier et que, pour autant, on n'a pas forcément d'aide de la part des parents. Pour la prépa, ce sera le même problème ; je ne trouve pas ça juste. Et je ne trouve déjà pas ça juste pour l'université : raison de plus pour ne pas appliquer ça à un autre cursus.
avatar
Daphné
Dieu de l'Olympe

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Daphné le Ven 24 Mai 2013 - 13:07
@Celadon a écrit:Réactivez donc, très cher. Y a de quoi l'alimenter.

+1
avatar
Paratge
Érudit

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Paratge le Ven 24 Mai 2013 - 13:19
@iphigénie a écrit:
@victor44 a écrit:
@iphigénie a écrit:et comment va-t-on justifier que dans le même lycée les prépas payent un droit d'inscription et pas les BTS?

On ne justifiera pas, ceux qui ne veulent pas payer n'iront pas en prépa et je dirais même que plus la prépa est prestigieuse, plus celà devrait être cher (pour ceux qui peuvent payer bien entendu).

Je trouve que tu es vraiment trop favorable à la sélection par l'argent: si on t'écoute, on retourne à l'Ancien Régime.
Tu n'interdiras pas la prépa au fils Dassault, mais sûrement aux fils d'instituteurs, trop "fortunés" pour avoir droit à une bourse mais pas assez pour payer ....

C'est la logique de la gôche pédagole (pléonasme ?) : ses réformes ayant pour résultats d'exclure les classes populaires des prépas (et d'ailleurs), il faut faire payer les "riches" pour faire croire qu'on continue toujours à faire le Bien...

Is fecit cui prodest...
avatar
victor44
Habitué du forum

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par victor44 le Ven 24 Mai 2013 - 13:23
@Daphné a écrit:
@Celadon a écrit:Réactivez donc, très cher. Y a de quoi l'alimenter.

+1

S il pouvait répondre a on objection avant...
avatar
Palombella Rossa
Érudit

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Palombella Rossa le Ven 24 Mai 2013 - 13:53
@Abraxas a écrit:
@John a écrit:
Il met fin à la gratuité des études en classes préparatoires en demandant des droits d'inscription d'un montant symbolique (à titre d'exemple, les frais universitaires, en première année, s'élèvent à 181 euros).
Si les prépas paient autant que les élèves de fac, franchement ça n'a rien de scandaleux.

John, les élèves des prépas littéraires paient déjà une inscription en fac (dont ils ne consomment rien : pour les facs, c'est tout gagnant). Devront-ils acquitter une seconde taxe ? Parce que ça ferait un peu double peine…
Quant aux élèves des prépas scientifiques, ils vont dans des écoles dont les tarifs d'entrée sont prohibitifs. Les c*** qui nous gouvernent n'ont pas pensé que ça faisait encore de la discrimination positive inversée ? Pour les enfants de bourgeois, ce n'est rien, ou pas grand-chose ; pour les autres, c'est une taxe supplémentaire. Ils sont vraiment dans l'idéologie pédago : toutes les bonnes intentions ont l'effet inverse à celui attendu.
Tiens, ils sont tellement niais que ça me donnerait presque envie de réactiver mon blog.

Deux remarques :
La première, c'est que, comme le note Abraxas, les CPGE litt paient déjà leur inscription en fac, où, naturellement, ils ne mettent jamais les pieds, ne disposant pas du don d'ubiquité.
Secundo, il y a dans mon hypokhâgne plus de 50 % de boursiers, dont beaucoup à taux plein.
Bref, cette mesure consistant à faire payer les prépas montre surtout, de la part de nos gouvernants, une totale méconnaissance de ce dossier. J'avais écrit naguère quelque chose là-dessus dans mon blog : http://leblogdelapresidente.over-blog.com/article-la-recette-de-l-eau-tiede-110273072.html

_________________
http://leblogdelapresidente.over-blog.com/
avatar
Condorcet
Oracle

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Condorcet le Ven 24 Mai 2013 - 14:10
@victor44 a écrit:
@iphigénie a écrit:et comment va-t-on justifier que dans le même lycée les prépas payent un droit d'inscription et pas les BTS?

On ne justifiera pas, ceux qui ne veulent pas payer n'iront pas en prépa et je dirais même que plus la prépa est prestigieuse, plus celà devrait être cher (pour ceux qui peuvent payer bien entendu).

Et à l'université, les étudiants ne trouvant pas d'emploi correspondant à leur formation devraient être remboursés ? Laughing
avatar
Infiniment
Habitué du forum

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Infiniment le Ven 24 Mai 2013 - 14:48
Ce qui me frappe dans toute cette affaire qui n'augure rien de bon, c'est le fait que Vincent Feltesse soit en première ligne.

Monsieur Feltesse a été imposé en tant que suppléant de Michèle Delaunay (Bordelaise tombeuse d'Alain Juppé en 2007) pour les législatives 2012. Jusque là, la suppléante de Mme Delaunay était Emmanuelle Ajon. Cette dernière a été évincée au dernier moment, après la nomination de Michèle Delaunay au gouvernement. Le suppléant de la ministre était assuré de siéger au Palais Bourbon... Le détail de l'histoire ici : http://www.sudouest.fr/2012/05/19/feltesse-pousse-la-porte-719655-710.php.

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !
avatar
victor44
Habitué du forum

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par victor44 le Ven 24 Mai 2013 - 15:28
@Infiniment a écrit:Ce qui me frappe dans toute cette affaire qui n'augure rien de bon, c'est le fait que Vincent Feltesse soit en première ligne.

Monsieur Feltesse a été imposé en tant que suppléant de Michèle Delaunay (Bordelaise tombeuse d'Alain Juppé en 2007) pour les législatives 2012. Jusque là, la suppléante de Mme Delaunay était Emmanuelle Ajon. Cette dernière a été évincée au dernier moment, après la nomination de Michèle Delaunay au gouvernement. Le suppléant de la ministre était assuré de siéger au Palais Bourbon... Le détail de l'histoire ici : http://www.sudouest.fr/2012/05/19/feltesse-pousse-la-porte-719655-710.php.

On s'en fout de ça, la mesure vaut-elle le coup est la seule question qui importe
avatar
Infiniment
Habitué du forum

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Infiniment le Ven 24 Mai 2013 - 15:36
@victor44 a écrit:
@Infiniment a écrit:Ce qui me frappe dans toute cette affaire qui n'augure rien de bon, c'est le fait que Vincent Feltesse soit en première ligne.

Monsieur Feltesse a été imposé en tant que suppléant de Michèle Delaunay (Bordelaise tombeuse d'Alain Juppé en 2007) pour les législatives 2012. Jusque là, la suppléante de Mme Delaunay était Emmanuelle Ajon. Cette dernière a été évincée au dernier moment, après la nomination de Michèle Delaunay au gouvernement. Le suppléant de la ministre était assuré de siéger au Palais Bourbon... Le détail de l'histoire ici : http://www.sudouest.fr/2012/05/19/feltesse-pousse-la-porte-719655-710.php.

On s'en fout de ça, la mesure vaut-elle le coup est la seule question qui importe

Oui, on s'en fout peut-être, mais à mes yeux il n'est pas innocent qu'une telle mesure soit portée par un type visiblement soutenu dans les hautes sphères. Car la mesure en question n'est en rien une mesure "de gauche". Ce gouvernement multiplie les taxes nouvelles et les contributions en tous genres comme d'autres multipliaient les petits pains... Tout cela sous des prétextes fallacieux, confits d'intentions prétendument louables.

Quant à votre façon de vous adresser à moi et de juger mon intervention précédente (qui n'était pas complètement hors sujet, puisque Feltesse est tout de même à l'origine de cette mesure), permettez-moi de vous dire qu'elle me laisse songeur.

_________________
Ah ! la belle chose, que de savoir quelque chose !
avatar
Olympias
Prophète

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Olympias le Ven 24 Mai 2013 - 16:20
Allons, une connerie de plus...Guedj a-t-il honte de son parcours de Sciences Po-ENA ? En tous cas, le cumul ne le gêne pas...Mais ça, c'est vrai que c'est tellement normal...
avatar
Condorcet
Oracle

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Condorcet le Ven 24 Mai 2013 - 16:29
@victor44 a écrit:
@Infiniment a écrit:Ce qui me frappe dans toute cette affaire qui n'augure rien de bon, c'est le fait que Vincent Feltesse soit en première ligne.

Monsieur Feltesse a été imposé en tant que suppléant de Michèle Delaunay (Bordelaise tombeuse d'Alain Juppé en 2007) pour les législatives 2012. Jusque là, la suppléante de Mme Delaunay était Emmanuelle Ajon. Cette dernière a été évincée au dernier moment, après la nomination de Michèle Delaunay au gouvernement. Le suppléant de la ministre était assuré de siéger au Palais Bourbon... Le détail de l'histoire ici : http://www.sudouest.fr/2012/05/19/feltesse-pousse-la-porte-719655-710.php.

On s'en fout de ça, la mesure vaut-elle le coup est la seule question qui importe

Non, il s'agit au contraire d'une information précieuse !
avatar
yogi
Grand sage

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par yogi le Ven 24 Mai 2013 - 16:42
@victor44 a écrit:
@damanhour a écrit: trop de jeunes de banlieue abandonnent à cause des transports

Les boursiers sont prioritaires sur les internats et les fonds sociaux peuvent aider les familles à financer les frais d'internat

Les jeunes de banlieue ne sont pas assez nombreux à tenter la prépa et c'est ce que vise à corriger l'amendement proposé...

De plus c'est bizarre mais les transports pour la fac ne les incitent pas à abandonner la fac. L'abandon en prépa des jeunes non issus des castes favorisées est à chercher ailleurs mais on a déjà eu la discussion.

En effet,c'était mon cas. J'avais pas du tout les moyens d'avoir un appart,j'avais les bourses au max et j'étais bien contente car au moins j'ai bossé en internat. Je ne pense pas que j'aurais travaillé aussi dur si j'avais été "indépendante".

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
John
Médiateur

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par John le Ven 24 Mai 2013 - 16:46
Attendez : Fioraso n'est pas sûre que cela soit constitutionnel, en fait -_-

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Condorcet
Oracle

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Condorcet le Ven 24 Mai 2013 - 16:48
lol!

_________________
"L'esprit même du château fort, c'est le pont-levis" (René Char).
avatar
John
Médiateur

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par John le Ven 24 Mai 2013 - 16:49
Je vous assure que c'est vrai...

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Le grincheux
Sage

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Le grincheux le Ven 24 Mai 2013 - 16:50
@yogi a écrit:
@victor44 a écrit:
@damanhour a écrit: trop de jeunes de banlieue abandonnent à cause des transports

Les boursiers sont prioritaires sur les internats et les fonds sociaux peuvent aider les familles à financer les frais d'internat

Les jeunes de banlieue ne sont pas assez nombreux à tenter la prépa et c'est ce que vise à corriger l'amendement proposé...

De plus c'est bizarre mais les transports pour la fac ne les incitent pas à abandonner la fac. L'abandon en prépa des jeunes non issus des castes favorisées est à chercher ailleurs mais on a déjà eu la discussion.

En effet,c'était mon cas. J'avais pas du tout les moyens d'avoir un appart,j'avais les bourses au max et j'étais bien contente car au moins j'ai bossé en internat. Je ne pense pas que j'aurais travaillé aussi dur si j'avais été "indépendante".
Ça dépend de l'internat. Nous, on était 48 par dortoir, et lorsque le dernier à se coucher après son dernier exercice de physique se couchait à 3h du matin, le premier à se lever pour faire des maths était déjà au boulot depuis deux heures !... J'ai rapidement compris que la chambre de bonne, en face du bahut, était la seule solution de survie dans ce milieu hostile...

_________________
Le carnet du Grincheux, Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
Ma vie, mon œuvre
http://www.systella.fr/
avatar
Condorcet
Oracle

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Condorcet le Ven 24 Mai 2013 - 16:57
@John a écrit:Je vous assure que c'est vrai...

Venant de Mme Fioraso, je ne suis guère étonné de cette interrogation tardive mais salutaire Rolling Eyes
avatar
kiwi
Vénérable

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par kiwi le Ven 24 Mai 2013 - 17:00
@damanhour a écrit:
@John a écrit:
le prix des bouquins, chers surtout en prépa scientifique
Il est cher partout, que ce soit en prépa littéraire, commerciale, scientifique ou à la fac.

A la fac, on nous demandait de choisir les ouvrages à demander aux étudiants en fonction de leur prix (pas plus de 20 euros) et de passer par des polycopiés exclusivement. Mes profs de prépa n'avaient pas ces exigences Very Happy
Le problème est qu'en prépa littéraire, on paye déjà l'année de fac pour avoir l'équivalence...

Et bien ça par exemple, j'aurais bien aimé avoir des poly moi, et une biblio avec des bouquins de moins de 20euros!!! Faut voir ce qu'on claquait dans les bouquins chaque semestre : "il vous faut ABSOLUMENT ce livre"... Livre revendu 5ans plus tard, jamais ouvert ou presque.
Quant aux autres frais, ils ne sont pas moins élevés en fac hein Rolling Eyes

En revanche, là où je ne trouve pas leur mesure cohérente, c'est que pour réduire les inégalités entre les étudiants issus de milieux sociaux très différents, il faudrait établir... la gratuité. Pour tous et partout, prépa comme fac. Ou pour l'équité, faire payer les riches et pas les pauvres. Parce que bon. On en connait tous des fils ou des filles d'ouvriers qui sont allés en classe prépa, ou ont fait des doctorats... Mais de là à prétendre comme je l'ai lu que les classes prépa sont accessibles à toutes les catégories sociales... En théorie oui. En réalité non. Je ne me souviens plus des chiffres, mais plus de la moitié des étudiants de classe prépa sont issus de PCS aisées et au "capital culturel" élevé. C'est encore pire dans les écoles d'ingénieurs. Alors dans ces cas là, Papa peut bien payer les études à fiston non? Et allonger le système de bourse pour les autres.





avatar
yogi
Grand sage

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par yogi le Ven 24 Mai 2013 - 17:04
@Le grincheux a écrit:
@yogi a écrit:
@victor44 a écrit:
@damanhour a écrit: trop de jeunes de banlieue abandonnent à cause des transports

Les boursiers sont prioritaires sur les internats et les fonds sociaux peuvent aider les familles à financer les frais d'internat

Les jeunes de banlieue ne sont pas assez nombreux à tenter la prépa et c'est ce que vise à corriger l'amendement proposé...

De plus c'est bizarre mais les transports pour la fac ne les incitent pas à abandonner la fac. L'abandon en prépa des jeunes non issus des castes favorisées est à chercher ailleurs mais on a déjà eu la discussion.

En effet,c'était mon cas. J'avais pas du tout les moyens d'avoir un appart,j'avais les bourses au max et j'étais bien contente car au moins j'ai bossé en internat. Je ne pense pas que j'aurais travaillé aussi dur si j'avais été "indépendante".
Ça dépend de l'internat. Nous, on était 48 par dortoir, et lorsque le dernier à se coucher après son dernier exercice de physique se couchait à 3h du matin, le premier à se lever pour faire des maths était déjà au boulot depuis deux heures !... J'ai rapidement compris que la chambre de bonne, en face du bahut, était la seule solution de survie dans ce milieu hostile...

J'avais de la chance alors, nous avions des chambres individuelles et nous étions 12 en tout!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
kiwi
Vénérable

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par kiwi le Ven 24 Mai 2013 - 17:13
@Le grincheux a écrit:
Elles sont ouvertes à tout le monde à partir du moment où un concours est réussi. J'aime assez la notion de caste. Si tu voyais le nombre d'élèves des grandes écoles qui sont boursiers (sur des bourses taxe d'apprentissage ou autres types de bourses), tu modulerais un peu tes propos furieux La majorité des élèves que j'ai eu en écoles d'ingénieurs (tant privées que publiques) n'étaient pas issus de quelconques dynasties ou d'une prétendue caste dirigeante.

Quant aux études de prestige, comment dire, c'est par défaut parce que le niveau de l'université a considérablement plongé. Il est d'ailleurs assez symptomatique de constater que les grandes écoles sont toujours au-dessus de l'université malgré tout ce qui est fait pour les saborder. Quelque chose fonctionne (encore) bien, cassons-le parce qu'il est élitiste. Il est élitiste parce qu'il faut passer un concours. Cela n'y empêche pas la mixité sociale chère à notre gouvernement !

Elles sont ouvertes à tout le monde oui. Mais il faudrait arrêter la mauvaise foi quand même. Je viens de chercher des chiffres assez récents sur internet (puisque mes manuels d'éco sont à 500 bornes d'ici....), ils sont éloquents (se basent sur des stats de l'INSEE, entre autres) :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Sociologie_des_grandes_%C3%A9coles

http://media.education.gouv.fr/file/45/8/4458.pdf
avatar
victor44
Habitué du forum

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par victor44 le Ven 24 Mai 2013 - 17:44
@kiwi a écrit:En revanche, là où je ne trouve pas leur mesure cohérente, c'est que pour réduire les inégalités entre les étudiants issus de milieux sociaux très différents, il faudrait établir... la gratuité. Pour tous et partout, prépa comme fac. Ou pour l'équité, faire payer les riches et pas les pauvres. Parce que bon. On en connait tous des fils ou des filles d'ouvriers qui sont allés en classe prépa, ou ont fait des doctorats... Mais de là à prétendre comme je l'ai lu que les classes prépa sont accessibles à toutes les catégories sociales... En théorie oui. En réalité non. Je ne me souviens plus des chiffres, mais plus de la moitié des étudiants de classe prépa sont issus de PCS aisées et au "capital culturel" élevé. C'est encore pire dans les écoles d'ingénieurs. Alors dans ces cas là, Papa peut bien payer les études à fiston non? Et allonger le système de bourse pour les autres.




C'est exactement ce que j'explique et qui est initié par le fait de faire payer les prépas.
avatar
Palombella Rossa
Érudit

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Palombella Rossa le Ven 24 Mai 2013 - 17:50
@victor44 a écrit:
@kiwi a écrit:En revanche, là où je ne trouve pas leur mesure cohérente, c'est que pour réduire les inégalités entre les étudiants issus de milieux sociaux très différents, il faudrait établir... la gratuité. Pour tous et partout, prépa comme fac. Ou pour l'équité, faire payer les riches et pas les pauvres. Parce que bon. On en connait tous des fils ou des filles d'ouvriers qui sont allés en classe prépa, ou ont fait des doctorats... Mais de là à prétendre comme je l'ai lu que les classes prépa sont accessibles à toutes les catégories sociales... En théorie oui. En réalité non. Je ne me souviens plus des chiffres, mais plus de la moitié des étudiants de classe prépa sont issus de PCS aisées et au "capital culturel" élevé. C'est encore pire dans les écoles d'ingénieurs. Alors dans ces cas là, Papa peut bien payer les études à fiston non? Et allonger le système de bourse pour les autres.




C'est exactement ce que j'explique et qui est initié par le fait de faire payer les prépas.

Mais puisqu'on se tue à vous dire qu'ils (du moins les littéraires) paient déjà les droits d'inscription à la fac alors qu'ils n'y vont jamais... C'est épuisant à la fin, cette manie de faire semblant de ne pas comprendre...
:aar:

_________________
http://leblogdelapresidente.over-blog.com/
avatar
MelanieSLB
Doyen

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par MelanieSLB le Ven 24 Mai 2013 - 17:57
@Palombella Rossa a écrit:
@victor44 a écrit:
@kiwi a écrit:En revanche, là où je ne trouve pas leur mesure cohérente, c'est que pour réduire les inégalités entre les étudiants issus de milieux sociaux très différents, il faudrait établir... la gratuité. Pour tous et partout, prépa comme fac. Ou pour l'équité, faire payer les riches et pas les pauvres. Parce que bon. On en connait tous des fils ou des filles d'ouvriers qui sont allés en classe prépa, ou ont fait des doctorats... Mais de là à prétendre comme je l'ai lu que les classes prépa sont accessibles à toutes les catégories sociales... En théorie oui. En réalité non. Je ne me souviens plus des chiffres, mais plus de la moitié des étudiants de classe prépa sont issus de PCS aisées et au "capital culturel" élevé. C'est encore pire dans les écoles d'ingénieurs. Alors dans ces cas là, Papa peut bien payer les études à fiston non? Et allonger le système de bourse pour les autres.

C'est exactement ce que j'explique et qui est initié par le fait de faire payer les prépas.

Mais puisqu'on se tue à vous dire qu'ils (du moins les littéraires) paient déjà les droits d'inscription à la fac alors qu'ils n'y vont jamais... C'est épuisant à la fin, cette manie de faire semblant de ne pas comprendre...
:aar:

D'une, je me méfie comme de la peste des classements de l'INSEE, parce que mon papa cadre, il a commencé mécanicien, alors pour le capital culturel des hautes sphères, on repassera.
De deux, Palombella a raison: lorsque j'étais en prépa, j'ai à chaque fois payé les frais d'inscription à la fac: ah ben non, en fait, puisque j'étais boursière, je n'ai pas payé les frais d'inscription (sauf 18 euros de cotisation santé obligatoire je crois) mais j'ai dû apporter la preuve que j'étais boursière et que j'avais demandé mon inscription à la fac sur APB (qui à l'époque ne s'appelait pas encore comme ça).

_________________
La réforme du collège en clair : www.reformeducollege.fr .

Et pour ceux qui voudraient en comprendre quelques fondements idéologiques:
De l’école, Jean-Claude Milner, visionnaire en 1984 (ça ne s'invente pas!) de ce qui nous arrive: "On ne dira pas que les enseignants sont l'appendice inutile d'une institution dangereuse et presque criminelle; on dira seulement qu'ils doivent devenir Autres: animateurs, éducateurs, grands frères, nourrices, etc. La liste est variable. Que, par là, les enseignants cessent d’être ce qu'ils doivent être, c'est encore une fois sortir de la question. On ne dira pas que les enseignants n'ont pas à exister, mais qu'ils ont à exister Autrement. Que cette Autre existence consiste à renoncer à soi-même pour disparaître dans la nuit éducative et s'y frotter, tous corps et tous esprits confondus, avec les partenaires de l'acte éducatif - manutentionnaires, parents, élèves, etc. -, seul un méchant pourrait en prendre ombrage." (page 24)
avatar
victor44
Habitué du forum

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par victor44 le Ven 24 Mai 2013 - 18:02
@Palombella Rossa a écrit:
Mais puisqu'on se tue à vous dire qu'ils (du moins les littéraires) paient déjà les droits d'inscription à la fac alors qu'ils n'y vont jamais... C'est épuisant à la fin, cette manie de faire semblant de ne pas comprendre...
:aar: [/justify]

Mais puisqu'on se tue à vous dire que ce ne sont pas 181€ qui vont ruiner des familles non boursières.

Après si papa et maman gagne 60.000€/an peut-être est-il raisonnable de demander un peu plus que 181€ pour une formation d'élite qui coute plus de 15.000€ au contribuable.


Dernière édition par victor44 le Ven 24 Mai 2013 - 18:05, édité 1 fois
avatar
Marcel Khrouchtchev
Enchanteur

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Marcel Khrouchtchev le Ven 24 Mai 2013 - 18:04
@victor44 a écrit:
@Palombella Rossa a écrit:
Mais puisqu'on se tue à vous dire qu'ils (du moins les littéraires) paient déjà les droits d'inscription à la fac alors qu'ils n'y vont jamais... C'est épuisant à la fin, cette manie de faire semblant de ne pas comprendre...
:aar: [/justify]

Mais puisqu'on se tue à vous dire que ce ne sont pas 181€ qui vont ruiner des familles non boursières.

Après si papa et maman gagne 60.000€/an on peut-être est-il raisonnable de demander un peu plus que 181€ pour une formation d'élite qui coute plus de 15.000€ au contribuable.

Mais ça lui rapporte combien à la société de former ses futurs cadres? C'est terrible de tout voir au prisme du coût pour le contribuable. Encore une dérive de la société de consommation.
Contenu sponsorisé

Re: "L'Assemblée adopte la fin de la gratuité pour les classes prépas"

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum