Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par User5899 le Dim 26 Mai 2013 - 19:20

@carolette a écrit:Quelles seraient les implications d'une rentrée anticipée deux semaines plus tôt ?
Est-ce qu'il serait nécessaire de modifier, ou d'abroger, les décrets de 1950 ?
Cela augmenterait notre temps de travail, puisqu'il ne s'agirait pas d'une redistribution de nos heures sur l'année : quelle incidence sur nos salaires ? Le gouvernement n'a même pas les moyens de nous offrir une prime décente en primaire, je ne vois pas comment ce serait possible de nous payer davantage.
Je pense qu'en termes légaux, ils n'ont pas besoin de changer quoi que ce soit. C'est simplement la rupture d'un pacte implicite qui dit que les congés sont une façon de compenser des salaires bien faiblards par rapport au niveau de qualification (surtout depuis que le recrutement est porté à bac + 5 sans aucune incidence financière). En plus, cela entraînera sans aucun doute une hausse nette des arrêts maladie prématurés dès septembre ou octobre, tout simplement parce que la tension est tellement forte en mai et juin que deux ou trois semaines de vacances en juillet sont nécessaires pour seulement décompenser et s'apercevoir qu'on commence à être en congé...
Plus les AM fictifs pour celles et ceux qui décideront que merde. J'avoue être assez tenté par cela.

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par ysabel le Dim 26 Mai 2013 - 19:28

ce nouveau jour de rattrapage ce n'est pas pour la Toussaint, comptez les semaines de cours : il y en a 36 pour les élèves, moins le jour de la pré-rentrée... nous devrons donc travailler une journée gratos... il ne faut pas le confondre avec la 2ème journée de pré-rentrée qui existe depuis pas mal d'années maintenant.
Dans le calendrier pour l'an prochain, notre CdE n'a pas prévu ce jour de rattrapage...

on ne rattrape plus le lundi de pentecôte : c'est la journée de solidarité Quand on bosse à temps complet on doit 7h dans l'année.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Hermione0908 le Dim 26 Mai 2013 - 19:39

Je n'ai pas tout lu encore (je vais m'y atteler), mais je vous fais part de mon expérience.
Dans mon RAD, la CDE depuis 3 voire 4 ans nous dit que nous devons une deuxième journée de pré-rentrée. Nous nous cognons donc comme tout le monde la grand-messe suivie des conseils d'enseignement, et ensuite, elle mettait deux réunions le soir pour rattraper cette fameuse deuxième journée de pré-rentrée. Plus les deux réunions le soir pour la journée de solidarité (plus les réunions parents-profs, les conseils de classe, les CA et réu FSE pour les heureux concernés, autant dire que les soirées du premier trimestre sont bien occupées dans mon RAD...).

Bon, j'ai un peu lu en diagonale, et la conclusion que j'en tire, c'est que décidément, not'bon ministre a des problèmes récurrents avec les semaines incomplètes, ça le chafouine j'ai l'impression...
Ce que j'en comprends, c'est que les deux demi-journées sans élèves sont pour la deuxième journée de pré-rentrée, que les moins zélés des CDE ne font pas appliquer alors que ça existe depuis quelques années, et que la journée à rattraper, c'est pour un jour de la Toussaint.
Ce qui pose toujours le problème des bahuts qui bossent le mercredi après-midi, et encore plus de ceux qui bossent le mercredi après-midi et le samedi matin. Et nous bourrer le mou avec les rythmes scolaires tout en rajoutant de ci de là des demi-journées qui déphasent les gamins, c'est intelligent. Sans compter que les gamins en question ne viennent pas : mercredi dernier après-midi, j'ai eu 14 absents sur 27 élèves en 4e...


Dernière édition par Hermione0908 le Dim 26 Mai 2013 - 19:52, édité 1 fois

_________________
Pour accéder à la rubrique "privé accessible sur demande" (partie loisirs + questions professionnelles très personnelles) , il faut intégrer un des deux groupes "Loisirs" ci-dessous :
Pour les pseudos entre A et M: http://www.neoprofs.org/g15-groupe-loisirs
Pour les pseudos entre N et Z, ou qui commencent par autre chose qu'une lettre: http://www.neoprofs.org/g16-groupe-loisirs_

Hermione0908
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par carolette le Dim 26 Mai 2013 - 19:48

Cripure a écrit:
@carolette a écrit:Quelles seraient les implications d'une rentrée anticipée deux semaines plus tôt ?
Est-ce qu'il serait nécessaire de modifier, ou d'abroger, les décrets de 1950 ?
Cela augmenterait notre temps de travail, puisqu'il ne s'agirait pas d'une redistribution de nos heures sur l'année : quelle incidence sur nos salaires ? Le gouvernement n'a même pas les moyens de nous offrir une prime décente en primaire, je ne vois pas comment ce serait possible de nous payer davantage.
Je pense qu'en termes légaux, ils n'ont pas besoin de changer quoi que ce soit. C'est simplement la rupture d'un pacte implicite qui dit que les congés sont une façon de compenser des salaires bien faiblards par rapport au niveau de qualification (surtout depuis que le recrutement est porté à bac + 5 sans aucune incidence financière). En plus, cela entraînera sans aucun doute une hausse nette des arrêts maladie prématurés dès septembre ou octobre, tout simplement parce que la tension est tellement forte en mai et juin que deux ou trois semaines de vacances en juillet sont nécessaires pour seulement décompenser et s'apercevoir qu'on commence à être en congé...
Plus les AM fictifs pour celles et ceux qui décideront que merde. J'avoue être assez tenté par cela.

titanic
Il manque un smiley qui se pendrait...

J'avais lu ce billet il y a quelques mois qui corroborerait vos propos :
http://blog.francetvinfo.fr/l-instit-humeurs/2012/12/10/la-duree-legale-de-conge-annuel-des-profs-est-de-5-semaines.html

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Olympias le Dim 26 Mai 2013 - 20:03

Vous vous sentez seul ?

Vous êtes tristes de travailler seul dans votre coin ?

Vous n’aimez pas prendre des décisions ?

Allez en réunion !

Vous pourrez :

- rencontrer des gens (y compris vos collègues courant d'air...)
- créer des plannings d'AP...
- vous sentir important
- montrer vos superbes créations PowerPoint ou Excel...
- impressionner vos collègues
- boire du café (tout en vous plaignant qu'on vous donne les biscuits de l'année dernière, restrictions budgétaires oblige...)
- parler en même temps que tout le monde
- gribouiller votre carnet de notes (pour les Néandertaliens...)
- tabuler sur votre IPhone, IPod, IPad et autres tablettes (pour les modernistes...) : en réalité, faire semblant, pendant que vous utiliserez votre Kindle Twisted Evil
- avoir l’air intelligent (ou faire semblant diable )
- approuver d’un hochement de tête

et tout cela pendant les heures de travail !

Les réunions …

… une alternative pratique au travail


Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par linkus le Dim 26 Mai 2013 - 20:09

@carolette a écrit:
Cripure a écrit:
@carolette a écrit:Quelles seraient les implications d'une rentrée anticipée deux semaines plus tôt ?
Est-ce qu'il serait nécessaire de modifier, ou d'abroger, les décrets de 1950 ?
Cela augmenterait notre temps de travail, puisqu'il ne s'agirait pas d'une redistribution de nos heures sur l'année : quelle incidence sur nos salaires ? Le gouvernement n'a même pas les moyens de nous offrir une prime décente en primaire, je ne vois pas comment ce serait possible de nous payer davantage.
Je pense qu'en termes légaux, ils n'ont pas besoin de changer quoi que ce soit. C'est simplement la rupture d'un pacte implicite qui dit que les congés sont une façon de compenser des salaires bien faiblards par rapport au niveau de qualification (surtout depuis que le recrutement est porté à bac + 5 sans aucune incidence financière). En plus, cela entraînera sans aucun doute une hausse nette des arrêts maladie prématurés dès septembre ou octobre, tout simplement parce que la tension est tellement forte en mai et juin que deux ou trois semaines de vacances en juillet sont nécessaires pour seulement décompenser et s'apercevoir qu'on commence à être en congé...
Plus les AM fictifs pour celles et ceux qui décideront que merde. J'avoue être assez tenté par cela.

titanic
Il manque un smiley qui se pendrait...

J'avais lu ce billet il y a quelques mois qui corroborerait vos propos :
http://blog.francetvinfo.fr/l-instit-humeurs/2012/12/10/la-duree-legale-de-conge-annuel-des-profs-est-de-5-semaines.html


_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Héliandre le Dim 26 Mai 2013 - 20:17

Pour la 2ème journée de pré-rentrée, j'avais cru comprendre qu'elle n'était pas obligatoire : j'ai appris seulement l'an dernier qu'elle existait, notre CDE nous a informés de son existence, et expliqué qu'il se trouvait dans l'obligation de nous la mettre (le 6 juillet... on s'est sentis seuls) pour qu'on finalise le Projet d'établissement...

J’espérais donc que ce serait la 1ère et la dernière fois, puisqu'aucun chef ne nous en avait parlé avant (une année, cependant, on a voulu nous placer un stage le 31 août, levée de bouclier, on a "préféré"... revenir un jour avant à la Toussaint, ça faisait court !).

Plus de question à se poser désormais, ni pour nous, ni pour les CDE : c'est dans le calendrier.

Et donc l'autre jour, en novembre et/ou juin, serait bien pour la Toussaint. Les jours ne sont donc pas "donnés", malgré l'appel aux rythmes scolaires (pour l'élève, pas pour nous il est vrai).


Dernière édition par Héliandre le Dim 26 Mai 2013 - 20:19, édité 1 fois

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Raoul Volfoni le Dim 26 Mai 2013 - 20:19

@Héliandre a écrit:Pour la 2ème journée de pré-rentrée, j'avais cru comprendre qu'elle n'était pas obligatoire, puisque j'ai appris seulement l'an dernier qu'elle existait : notre CDE nous a informés de son existence, et expliqué qu'il se trouvait dans l'obligation de nous la mettre (le 6 juillet... on s'est sentis seuls) pour qu'on finalise le Projet d'établissement...
J’espérais donc que ce serait la 1ère et la dernière fois, puisqu'aucun chef ne nous en avait parlé avant (une année, cependant, on a voulu nous placer un stage le 31 août, levée de bouclier, on a "préféré"... revenir un jour avant à la Toussaint, ça faisait court !).
Plus de question à se poser désormais, ni pour nous, ni pour les CDE : c'est dans le calendrier.
Et donc l'autre jour, en novembre et/ou juin, serait bien pour la Toussaint. Les jours ne sont donc pas "données", malgré l'appel aux rythmes scolaires (pour l'élève, pas pour nous il est vrai).

affraid

(Oui, je sors)

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Héliandre le Dim 26 Mai 2013 - 20:20

Spoiler:
Je t'avoue que ça m'est venu à l'idée en l'écrivant, et puis, ..., j'ai choisi de laisser comme ça... Après tout, c'est pô faux, même si ce n'était pas son intention, le pauvre...

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par JPhMM le Dim 26 Mai 2013 - 20:29

Il commence à nous les briser menues menues avec ses journées de rattrapage à répétition.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Ragnetrude le Dim 26 Mai 2013 - 20:38

@Héliandre a écrit:Pour la 2ème journée de pré-rentrée, j'avais cru comprendre qu'elle n'était pas obligatoire : j'ai appris seulement l'an dernier qu'elle existait, notre CDE nous a informés de son existence, et expliqué qu'il se trouvait dans l'obligation de nous la mettre (le 6 juillet... on s'est sentis seuls) pour qu'on finalise le Projet d'établissement...

J’espérais donc que ce serait la 1ère et la dernière fois, puisqu'aucun chef ne nous en avait parlé avant (une année, cependant, on a voulu nous placer un stage le 31 août, levée de bouclier, on a "préféré"... revenir un jour avant à la Toussaint, ça faisait court !).

Plus de question à se poser désormais, ni pour nous, ni pour les CDE : c'est dans le calendrier.

Et donc l'autre jour, en novembre et/ou juin, serait bien pour la Toussaint. Les jours ne sont donc pas "donnés", malgré l'appel aux rythmes scolaires (pour l'élève, pas pour nous il est vrai).

J'ai pas compris ça. On a la deuxième journée de pré-rentrée à faire avant Toussaint ET la première journée de pré-rentrée à refaire en juin et novembre ET les deux journées de Toussaint à rattraper je sais pas quand. Ce qui fait 6 mercredi après-midi... euh en fait je suis plus du tout sure de ce que je dis... au secours je suis perdue !!

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par ysabel le Dim 26 Mai 2013 - 20:41

Haldetrude a écrit:
@Héliandre a écrit:Pour la 2ème journée de pré-rentrée, j'avais cru comprendre qu'elle n'était pas obligatoire : j'ai appris seulement l'an dernier qu'elle existait, notre CDE nous a informés de son existence, et expliqué qu'il se trouvait dans l'obligation de nous la mettre (le 6 juillet... on s'est sentis seuls) pour qu'on finalise le Projet d'établissement...

J’espérais donc que ce serait la 1ère et la dernière fois, puisqu'aucun chef ne nous en avait parlé avant (une année, cependant, on a voulu nous placer un stage le 31 août, levée de bouclier, on a "préféré"... revenir un jour avant à la Toussaint, ça faisait court !).

Plus de question à se poser désormais, ni pour nous, ni pour les CDE : c'est dans le calendrier.

Et donc l'autre jour, en novembre et/ou juin, serait bien pour la Toussaint. Les jours ne sont donc pas "donnés", malgré l'appel aux rythmes scolaires (pour l'élève, pas pour nous il est vrai).

J'ai pas compris ça. On a la deuxième journée de pré-rentrée à faire avant Toussaint ET la première journée de pré-rentrée à refaire en juin ET les deux journées de Toussaint à rattraper en novembre et en juin. Ce qui fait 6 mercredi après-midi... euh en fait je suis plus du tout sure de ce que je dis... au secours je suis perdue !!

l'année 2013-2014 comporte déjà 36 semaines de cours, il n'y a pas à rattraper le moindre jour à la Toussaint. Il suffit de prendre un calendrier et de compter. on doit "récupérer" le 1er septembre car les gamins n'ont pas cours... donc 36 semaines moins un jour de cours.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)

ysabel
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Ragnetrude le Dim 26 Mai 2013 - 21:05

Ah ok j'avais pas compris ça donc tant mieux !

Ragnetrude
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Invité-B le Dim 26 Mai 2013 - 21:39

@JPhMM a écrit:Il commence à nous les briser menues menues avec ses journées de rattrapage à répétition.

veneration
Voilà un sens de la synthèse qui me plaît cheers .

Invité-B
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par User5899 le Dim 26 Mai 2013 - 22:03

@Olympias a écrit:Vous vous sentez seul ?

Vous êtes tristes de travailler seul dans votre coin ?

Vous n’aimez pas prendre des décisions ?

Allez en réunion !

Vous pourrez :

- rencontrer des gens (y compris vos collègues courant d'air...)
- créer des plannings d'AP...
- vous sentir important
- montrer vos superbes créations PowerPoint ou Excel...
- impressionner vos collègues
- boire du café (tout en vous plaignant qu'on vous donne les biscuits de l'année dernière, restrictions budgétaires oblige...)
- parler en même temps que tout le monde
- gribouiller votre carnet de notes (pour les Néandertaliens...)
- tabuler sur votre IPhone, IPod, IPad et autres tablettes (pour les modernistes...) : en réalité, faire semblant, pendant que vous utiliserez votre Kindle Twisted Evil
- avoir l’air intelligent (ou faire semblant diable )
- approuver d’un hochement de tête

et tout cela pendant les heures de travail !

Les réunions …

… une alternative pratique au travail

Je les emmerde tellement en réunions qu'ils ne m'envoient plus les convocations yesyes

Eh bien, depuis, j'aime y aller quand même Twisted Evil

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par User5899 le Dim 26 Mai 2013 - 22:04

@Héliandre a écrit:notre CDE nous a informés de son existence, et expliqué qu'il se trouvait dans l'obligation de nous la mettre

Spoiler:
C'est rigolo, les citations tronquées Rolling Eyes

C'est DSK votre CdE ? Razz

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par carolette le Dim 26 Mai 2013 - 22:05

@ysabel a écrit:
Haldetrude a écrit:
@Héliandre a écrit:Pour la 2ème journée de pré-rentrée, j'avais cru comprendre qu'elle n'était pas obligatoire : j'ai appris seulement l'an dernier qu'elle existait, notre CDE nous a informés de son existence, et expliqué qu'il se trouvait dans l'obligation de nous la mettre (le 6 juillet... on s'est sentis seuls) pour qu'on finalise le Projet d'établissement...

J’espérais donc que ce serait la 1ère et la dernière fois, puisqu'aucun chef ne nous en avait parlé avant (une année, cependant, on a voulu nous placer un stage le 31 août, levée de bouclier, on a "préféré"... revenir un jour avant à la Toussaint, ça faisait court !).

Plus de question à se poser désormais, ni pour nous, ni pour les CDE : c'est dans le calendrier.

Et donc l'autre jour, en novembre et/ou juin, serait bien pour la Toussaint. Les jours ne sont donc pas "donnés", malgré l'appel aux rythmes scolaires (pour l'élève, pas pour nous il est vrai).

J'ai pas compris ça. On a la deuxième journée de pré-rentrée à faire avant Toussaint ET la première journée de pré-rentrée à refaire en juin ET les deux journées de Toussaint à rattraper en novembre et en juin. Ce qui fait 6 mercredi après-midi... euh en fait je suis plus du tout sure de ce que je dis... au secours je suis perdue !!

l'année 2013-2014 comporte déjà 36 semaines de cours, il n'y a pas à rattraper le moindre jour à la Toussaint. Il suffit de prendre un calendrier et de compter. on doit "récupérer" le 1er septembre car les gamins n'ont pas cours... donc 36 semaines moins un jour de cours.

Enfin ça nous fait quand même faire deux journées pour le prix d'une...

carolette
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Héliandre le Dim 26 Mai 2013 - 22:16

Il y a donc bien le 1er septembre à rattraper (en novembre ou juin) + 1 deuxième journée de prérentrée à faire sur deux demi-journées avant la Toussaint ?

Les syndicats devraient pouvoir nous éclairer, c'est pas simple...

Cripure, Razz , c'est encore plus drôle comme ça... !


Dernière édition par Héliandre le Dim 26 Mai 2013 - 22:37, édité 1 fois

Héliandre
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Cath le Dim 26 Mai 2013 - 22:18

Oui, c'est ça.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Roumégueur Ier le Dim 26 Mai 2013 - 22:30

@V.Marchais a écrit:Karine, tu mets le SNES sur le coup.
Lapin, tu t'occupes du SNALC.
Je contacte FO.

OK ?

Pas vraiment la peine...
http://15.force-ouvriere.org/CALENDRIER-SCOLAIRE-2013-2014-le

"CALENDRIER SCOLAIRE 2013 - 2014 le coup de force du ministre


Le ministre PEILLON n’est pas à court d’idée. Ainsi il a inventé le rattrapage de la journée travaillée. Les enseignants devraient rattraper le lundi 2 septembre, jour de la pré-rentrée en travaillant 2 demi-journées supplémentaires, des mercredis après midi. Etonnant non ?


Pour le ministre, la justification serait que les élèves ne sont pas en classe le jour de la pré -rentrée ! Lapalisse n’aurait pas mieux dit ! Et donc M.PEILLON, le spécialiste des rythmes scolaires, a inventé 2 demi-journées de travail supplémentaires, 2 mercredi après midi. "C’est pour le bien des zenfants", rengaine bien connue pour justifier toutes les réformes.

Un temps, il a également essayé de prétendre que c’était pour assurer les 36 semaines de scolarité, mais devant le décompte fourni (l’année se finit le 5 juillet), il a été obligé de laisser tomber ce mauvais prétexte.

Petit problème : lorsque le projet du ministre a été présenté au Conseil Supérieur de l’Education, le 22 novembre dernier, il a recueilli 60 voix contre, 2 abstentions, 1 NPPV et 0 voix pour.(les représentants du ministère ne sont pas autorisés à voter dans cette instance)

Malgré cela, M.PEILLON a publié aujourd’hui même, 26 novembre, le calendrier scolaire 2013 - 2014

Ainsi il s’assoit sur l’avis des représentants des personnels, des familles, des collectivités, tous présents au CSE !

Une question est donc posée : Monsieur le ministre entend - il pratiquer de la même manière pour imposer ses projets néfastes (Ecole du socle et rythmes scolaires) ?

Il serait alors le fauteur des troubles qui ne manqueraient pas de survenir, si le coup de force devenait permanent.

En attendant, il serait bien inspiré de faire marche arrière et de renoncer à imposer le rattrapage de la journée travaillée !

Projet de loi d’orientation - rythmes scolaires :

le ministre veut-il supprimer les études surveillées rémunérées ?

Nous vivons une époque moderne où le ministre PEILLON prétend avoir engagé des négociations avec les syndicats sur un texte ..... oral, ce qui est une première.

Dans ce contexte vous trouverez ci-joint la déclaration de la FNEC FP FO au Conseil Supérieur de l’Education qui s’est tenu hier à Paris.

Oui, les déclarations du ministre sont inquiétantes dans tous les domaines : école du socle, territoralisation... Oui M.PEILLON doit revoir ses intentions.

Ainsi prenons un exemple : celui des études surveillées dans le 1er degré. Le ministre se répand en déclarations selon lesquelles les enseignants ne sont pas assez payés. Et il rajoute qu’il voudrait bien les augmenter, mais qu’il ne peut point. Le procédé fleure bon un jésuitisme suspect, car si le ministre de l’Education Nationale ne peut augmenter les enseignants, alors qui peut le faire ?

D’autant plus que le Président de la république ayant repris la rengaine (bien pensante et jamais appliquée) selon laquelle il faut supprimer les devoirs à la maison, le ministre PEILLON a soudainement présenté .... par oral, un projet où les devoirs seraient effectués entre 15 h 30 et 16 h 30.

Mais dans ce cas là, que deviendraient les études surveillées rémunérées effectuées après 16 h 30, par des dizaines de milliers de collègues dans tout le pays ? Elles n’auraient plus de raison d’être.

De plus ces études étant actuellement rétribuées par les communes, leur suppression ne répondrait-elle pas à l’objection financière de certains élus concernant le coût d’une participation des communes aux activités péri scolaires qu’entraînerait une réforme des rythmes scolaires ?

Ainsi non seulement le ministre n’augmenterait pas les enseignants mais il programmerait une baisse de revenus pour des dizaines de milliers d’enseignants du 1er degré !

Et tout cela pour placer les enseignants sous la coupe des élus politiques !

OUI LE MINISTRE SERAIT VRAIMENT BIEN INSPIRE DE REVOIR SES INTENTIONS, S’IL NE VEUT PAS SUSCITER DANS LES SEMAINES QUI VIENNENT LA MOBILISATION DE PERSONNELS

Rappelons le tarif : pour les professeurs des écoles, l’heure d’études surveillées c’est 21,86 € défiscalisées en partie, et pour les PE hors classe, c’est 24,04 €"

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Jacq le Dim 26 Mai 2013 - 22:33

Haldetrude a écrit:Je comprends pas, pourquoi ils ne faisaient pas ça les années précédentes ? C'est la première fois que l'on doit rattraper une journée de pré-rentrée (?!). Franchement, au pire, je préfèrerais autant qu'ils mettent la pré-rentrée le 29 août...

Oui !
Ce serait moins idiot.

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Roumégueur Ier le Dim 26 Mai 2013 - 22:36

La déclaration FO du 22 novembre en CSE :
http://snudifo84.fr/chrono_upload/chrono6736_1.pdf?PHPSESSID=f5a3ec4c1a342c1eced27b3609d2447f

"Calendrier scolaire 2013-2014
Déclaration FO au Conseil Supérieur de Education 22 novembre 2012
Vous nous présentez un projet de calendrier pour l’année scolaire 2013/2014 qui pose plusieurs
problèmes.
Tout d’abord la note de présentation soulève un problème de fond en proposant de « rattraper la
journée de prérentrée non scolarisée sur deux mercredi après midi »
Votre projet instituerait donc une journée de récupération pour la journée de pré rentrée qui est déjà
travaillée au nom de la déconnexion entre les Obligations de Service et le temps
d’enseignement. Ce serait un précédent historique que FO ne peut accepter
.
Vous comprendrez qu’une telle disposition si elle était maintenue provoquerait une vive réaction de
la confédération Force Ouvrière.
Il n’est pas envisageable que dans l’Education nationale, en contradiction avec toutes les règles et
le droit du travail, les jours travaillés soient récupérés.
De ce point de vue vous évoquiez dans votre introduction le conseil d‘Etat qui pourrait invalider le
calendrier si le jour de prérentrée n’était pas récupéré. Nous tenons à préciser que l’article L 521-1
évoqué indique « L'année scolaire comporte trente-six semaines au moins réparties en cinq
périodes de travail, … ». L’année scolaire en commençant le 2 septembre pour finir le 5 juillet
comporte 36 semaines conformément à cet article.
Il n’y a donc aucune obligation d’ajouter un jour supplémentaire au calendrier scolaire pour les
enseignants.
A l’inverse nous nous interrogeons sur la position que le Conseil d’Etat serait amené à adopter face
à une telle situation contraire à tous les principes du droit du travail.
Nous alertons le ministre sur les conséquences que pourrait avoir le maintien de ce projet au
moment où FO et plusieurs organisations dans ce CSE ont indiqué que le mécontentement et la
colère montent parmi les enseignants au sein des écoles et des établissements.
Si le ministre veut gratter l’allumette qui va embraser tout l’édifice il lui suffit de maintenir ce projet.
Nous rappelons notre opposition à la date de sortie le 5 juillet. Ainsi au fil des années la première
semaine de juillet est travaillée et on entend déjà des propositions d’amendement pour reporter le
date de fin d’année scolaire jusqu’au 12 juillet.
A propos « des deux demi journée au cours desquelles la discussion engagée lors du jour de pré
rentrée doit être poursuivi », nous souhaitons rappeler ici que, en particulier dans le 1er degré, ces
discussions peuvent se réaliser sur les 18 h de concertation et qu’il n’y a aucune obligation à
effectuer deux demi journées supplémentaires en plus des ORS.
Nous vous demandons d’intervenir pour que les pressions cessent.
Vous comprendrez que pour toutes ces raisons nous voterons contre ce projet de calendrier
2013/2014.
Vote
Pour : 0 Contre : 60 Abst : 2 NPPV : 1"

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Tinsel le Dim 26 Mai 2013 - 22:36

Si je comprends bien, grâce à l'explication d'Ysabel, il manque 1 jours d'enseignement pour avoir le compte. On peut estimer qu'on rattrape la pré rentrée, ou bien estimer que c'est pour éviter de finir l’année scolaire le lundi 7 juillet.

Les 2 1/2 journées à faire pour prolonger la réflexion... n'ont rien à voir, elles existent depuis un moment et se font hors la présence des élèves.

Tinsel
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Roumégueur Ier le Dim 26 Mai 2013 - 22:41

Finalement, le plus étonnant c'est de s'en étonner aujourd'hui.
(Bon, j'avoue que j'espérais par miracle que le calendrier proposé soit modifié d'ici sa publication mais nous devons nous préparer à aller de déception en déception, on a l'habitude.)

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Roumégueur Ier le Dim 26 Mai 2013 - 22:43

@Tinsel a écrit:Si je comprends bien, grâce à l'explication d'Ysabel, il manque 1 jours d'enseignement pour avoir le compte. On peut estimer qu'on rattrape la pré rentrée, ou bien estimer que c'est pour éviter de finir l’année scolaire le lundi 7 juillet.

Les 2 1/2 journées à faire pour prolonger la réflexion... n'ont rien à voir, elles existent depuis un moment et se font hors la présence des élèves.

Pourtant, l'année scolaire fera bien 36 semaines...


Dernière édition par Roumégueur Ier le Dim 26 Mai 2013 - 22:44, édité 1 fois

Roumégueur Ier
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le ministère nous prend une journée en 2013-2014?

Message par Jacq le Dim 26 Mai 2013 - 22:43

Haldetrude a écrit:
@Raoul Volfoni a écrit:
Cripure a écrit:Mais en fait, je me demande si je ne vais pas plutôt tailler la prérentrée, journée notoirement inutile Rolling Eyes

Allons, tellement utile et enrichissante qu'il faut "dégager deux demi-journées pour prolonger la réflexion engagée" en ce précieux jour. Cette petite phrase a le don de me faire halluciner...

"pour prolonger la réflexion engagée" = c'est vraiment à mourir de rire. On voit qu'ils ont VRAIMENT jamais fait de prérentrée. Pour moi ça se résume à : "bon c'est quand qu'il a fini de blablater et qu'il nous donne nos emplois du temps ?" ou "tiens l'année dernière il me semblait qu'on avait eu le café offert !?". Ils croient vraiment que c'est le jour où l'on se réunit en conciliabule pour préparer de faramineux projets pluri-multi-inter-disciplinaires ?
Ces gens se rendent-ils compte de ce qu'est notre métier (question rhétorique) ? Pourquoi tiennent-ils tant à nous enlever le temps qui nous permet de préparer nos cours ?? Ils veulent nous empêcher de travailler en fait !! Parce que le mercredi après midi pour moi c'est toujours corrections ou préparations...

Et ben, deux fois de suite que je suis d'accord avec quelqu'un !

"Afin de permettre de prolonger la réflexion engagée lors de la journée de prérentrée", c'est véritablement du foutage de gueule. Quelle réflexion ? Le jour de la prérentrée la seule réflexion que nous aurons c'est de dire : "changez moi telle heure pour la placer ici", "j'ai cours dans telle salle avec 24 places et j'ai 34 élèves", "vous vous êtes trompé dans l'Edt".... Quelle réflexion ? Ca c'est véritablement du blabla de technocrate de l'EN.

Et pour ceux qui veulent réduire les semaines de vacances, je veux bien, mais en février. La rentrée est lourde, je trouve que nous (prof comme élèves) avons besoin de deux semaines de vacances (Toussaint) et pas d'une et 1/2.

Cette journée rattrapée c'est de la conn.... Ou nous rattrapons les heures de cours des élèves (stupidité quand même) ou rien. Nous allons rattraper du temps de blabla avec du temps de blabla. Quelle efficacité ! Quelle utilité.

A ce niveau là il fallait effectivement faire la prérentrée le vendredi et la rentrée le lundi (ma préférence) comme cela les élèves ne perdaient de jour et nous avions le temps de nous retourner entre la distribution des Edt, des classes, des rôles de PP etc...

Jacq
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum