De plus en plus de faux étudiants...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

De plus en plus de faux étudiants...

Message par Leclochard le Mar 28 Mai 2013 - 8:48


_________________
Quelqu'un s'assoit à l'ombre aujourd'hui parce que quelqu'un d'autre a planté un arbre il y a longtemps. (W.B)

Leclochard
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: De plus en plus de faux étudiants...

Message par BlackMail le Mar 28 Mai 2013 - 9:21

Super.
Je n'ai jamais vu de "faux étudiants" aux TD et partiels, mais j'en avais déjà entendu vaguement parler.
A côté de ça, il y a ceux qui galèrent parce que leurs parents gagnent un peu trop et qu'ils sont à l'échelon 0 (je ne parle même pas de ceux qui n'ont pas le droit à la bourse). Mais bon, hein, ça a l'air vital pour eux la bourse, parce que vous comprenez, le coiffeur, les fringues... comment peut-on vivre sans cela ?

Bref, je n'aurais pas dû lire ces articles furieux.

BlackMail
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: De plus en plus de faux étudiants...

Message par victor44 le Mar 28 Mai 2013 - 10:03

Ces faux étudiants existent depuis toujours mais nous notons une accélération depuis deux-trois ans" confie au Monde Fabrice Lorente, président d’université à Perpignan. La présence de ces étudiants venus s’assurer du versement de leur bourse sociale mensualisée sur dix mois perturbe le déroulement des TD et des partiels et fausse les taux de réussite en première année. Une situation d’autant plus problématique que la répartition des moyens aux universités tient compte de ces statistiques.Le Crous de Paris.

La vraie raison de l'article est là!!!

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: De plus en plus de faux étudiants...

Message par Nom d'utilisateur le Mar 28 Mai 2013 - 10:16

- Boursiers non assidus : les enseignants peuvent/doivent ne pas signer les attestations ; l'administration, de son côté, a organisé la chasse aux fausses signatures depuis quelques années dans plusieurs universités (toutes? efficacement?).

Mais aussi, hors bourse, les non ressortissants français qui justifient ainsi leur séjour sur le territoire. Souvent, les pauvres sont de fait dans des situations inextricables, mais... Les préfets se sont émus de la situation il y a 3-4 ans, et de taper à l'aveuglette. Résultat : nombreux recours des présidents d'université contres des décisions préfectorales iniques touchant de véritables étudiants dont le seul défaut était... d'être étrangers !

- (vécu, bien que le mécanisme exact m'ait échappé) : des cabinets d'avocats entiers prenant des inscriptions bidon. 'Paraît qu'ils arrivent ainsi à se soustraire au fisc. Enfin, je n'ai pas compris comment fonctionnait cette arnaque, mais elle peut multiplier par 50 ou plus le nombre d'inscrits à un diplôme...

Nom d'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: De plus en plus de faux étudiants...

Message par Iphigénie le Mar 28 Mai 2013 - 11:45

faux étudiants d'un côté, faux diplômes de l'autre, on est mal barrés affraid

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: De plus en plus de faux étudiants...

Message par histoireeternelle59 le Mar 28 Mai 2013 - 17:15

J'ai été contrôlée par le CROUS quand j'étais étudiante et j'ai un peu de mal à comprendre comment on peut encore les gruger actuellement : j'étais en L3, on me demandait de justifier d'UE et la procédure voulait que la fac transmette l'attestation via internet, avec donc l'adresse mail de la fac de la personne chargé de ca à la scolarité...

Pour le reste, le trip des étudiants qui se lève au bout du temps minimum, déjà il y a dix ans c'était comme ca, je me souviens bien de la moitié de l'amphi 500 places qui se lève au bout d'une heure, avec une file d'attente monstre pour signer le précieux bordereau de présence, qui faisait une concurrence sérieuse aux files d'attente de la sécu ou de la CAF...
Les profiteurs ne sont pas une nouveauté, loin s'en faut, et je revois encore notre jeune chargée de TD énoncer au début d'un cours à l'intention de deux demoiselles assises dans le fond qu'elle ne ferait pas l'appel aujourd'hui. Bien évidemment, nous n'avions jamais vu lesdites demoiselles en cours (dans un groupe de TD à 20, les nouvelles têtes se repèrent vite). Elles se sont levées et sont sorties en la traitant de s*****... Rien que pour ca je reste fermement partisane d'une sélection minimum à l'entrée de la fac, sous des modalités à définir évidemment.

histoireeternelle59
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: De plus en plus de faux étudiants...

Message par dandelion le Mar 28 Mai 2013 - 17:22

Mais...on ne perd plus sa bourse si on redouble? De mon temps c'était un aiguillon sacrément efficace je dois dire. D'aucuns consommaient leur bourse dans les cafés avoisinants, et certains étaient plus dans le besoin que d'autres (mais c'est le jeu des bourses, le seuil peut sembler bas, pourtant il y a ceux qui l'atteignent presque et ceux qui sont loin dessous, et vu la faiblesse des sommes, chaque euro finit par compter). Et comme le dit Histoireéternelle, beaucoup d'étudiants n'ayant pas travaillé/pas le niveau, partaient rapidement (mais c'est aussi le cas aux concours).
Le premier article comporte des fautes de français, le second (je n'ai lu que le passage en accès libre) ne me semble guère sérieux dans son approche (j'ai cru que c'était un billet de blog de prime abord), la photo d'illustration me semble également prêter à confusion.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: De plus en plus de faux étudiants...

Message par JPhMM le Mar 28 Mai 2013 - 17:53

@iphigénie a écrit:faux étudiants d'un côté, faux diplômes de l'autre, on est mal barrés affraid
Bienvenue dans la société des faux-semblants. Very Happy

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: De plus en plus de faux étudiants...

Message par Nell le Mar 28 Mai 2013 - 18:04

@dandelion a écrit:Mais...on ne perd plus sa bourse si on redouble? De mon temps c'était un aiguillon sacrément efficace je dois dire. D'aucuns consommaient leur bourse dans les cafés avoisinants, et certains étaient plus dans le besoin que d'autres (mais c'est le jeu des bourses, le seuil peut sembler bas, pourtant il y a ceux qui l'atteignent presque et ceux qui sont loin dessous, et vu la faiblesse des sommes, chaque euro finit par compter). Et comme le dit Histoireéternelle, beaucoup d'étudiants n'ayant pas travaillé/pas le niveau, partaient rapidement (mais c'est aussi le cas aux concours).
Le premier article comporte des fautes de français, le second (je n'ai lu que le passage en accès libre) ne me semble guère sérieux dans son approche (j'ai cru que c'était un billet de blog de prime abord), la photo d'illustration me semble également prêter à confusion.

même chose. j'étais boursière, échelon max, j'avais un job à côté et je crevais de trouille de planter mes exams parce que sinon je n'avais juste pas les moyens de suivre les cours...
je trouve aberrant tous ces systèmes parallèles pour s'enrichir sur le compte de l'autre. et en même temps, c'est tellement à l'image de la société actuelle que ça ne m'étonne pas. Je suis blasée...

_________________
Impose ta chance, sers ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s'habitueront. (R. Char)

Nell
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: De plus en plus de faux étudiants...

Message par Marie Laetitia le Mar 28 Mai 2013 - 18:09

@dandelion a écrit:Mais...on ne perd plus sa bourse si on redouble? De mon temps c'était un aiguillon sacrément efficace je dois dire. D'aucuns consommaient leur bourse dans les cafés avoisinants, et certains étaient plus dans le besoin que d'autres (mais c'est le jeu des bourses, le seuil peut sembler bas, pourtant il y a ceux qui l'atteignent presque et ceux qui sont loin dessous, et vu la faiblesse des sommes, chaque euro finit par compter). Et comme le dit Histoireéternelle, beaucoup d'étudiants n'ayant pas travaillé/pas le niveau, partaient rapidement (mais c'est aussi le cas aux concours).
Le premier article comporte des fautes de français, le second (je n'ai lu que le passage en accès libre) ne me semble guère sérieux dans son approche (j'ai cru que c'était un billet de blog de prime abord), la photo d'illustration me semble également prêter à confusion.

Non ça a été supprimé vers 2000, j'ai subi la réduction de la bourse à 100 euros / mois alors que je l'a touchais au maximum l'année d'avant.

Certains ont échoué à se faire admettre en BTS, d’autres cumulent les petits jobs ou suivent une formation professionnel en parallèle.
Rolling Eyes Certains devraient cumuler avec une formation en français avant de publier...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: De plus en plus de faux étudiants...

Message par Marie Laetitia le Mar 28 Mai 2013 - 18:10

@victor44 a écrit:Ces faux étudiants existent depuis toujours mais nous notons une accélération depuis deux-trois ans" confie au Monde Fabrice Lorente, président d’université à Perpignan. La présence de ces étudiants venus s’assurer du versement de leur bourse sociale mensualisée sur dix mois perturbe le déroulement des TD et des partiels et fausse les taux de réussite en première année. Une situation d’autant plus problématique que la répartition des moyens aux universités tient compte de ces statistiques.Le Crous de Paris.

La vraie raison de l'article est là!!!

Je pense aussi. En même temps, on ne peut donner tort à ceux qui s'en émeuvent. Mais il aurait été bon qu'ils le fassent un peu plus tôt...

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: De plus en plus de faux étudiants...

Message par histoireeternelle59 le Mar 28 Mai 2013 - 19:16

@dandelion a écrit:Mais...on ne perd plus sa bourse si on redouble? De mon temps c'était un aiguillon sacrément efficace je dois dire. D'aucuns consommaient leur bourse dans les cafés avoisinants, et certains étaient plus dans le besoin que d'autres (mais c'est le jeu des bourses, le seuil peut sembler bas, pourtant il y a ceux qui l'atteignent presque et ceux qui sont loin dessous, et vu la faiblesse des sommes, chaque euro finit par compter). Et comme le dit Histoireéternelle, beaucoup d'étudiants n'ayant pas travaillé/pas le niveau, partaient rapidement (mais c'est aussi le cas aux concours).
Le premier article comporte des fautes de français, le second (je n'ai lu que le passage en accès libre) ne me semble guère sérieux dans son approche (j'ai cru que c'était un billet de blog de prime abord), la photo d'illustration me semble également prêter à confusion.

On peut doubler une année (ca a été mon cas, il me manquait deux UE sur un seul semestre...), le CROUS demande aux universités une attestation de validation d'UE. Donc on peut rester en 1e année, enchaîner six années de bourse (sept droits à bourse, donc une première année d'inscription+6 doublements), l'important c'est de valider une UE chaque année. J'en avais un en licence qui a fait ca. Au bout de ses sept ans il avait validé un semestre et moi un master et une première année de prépa concours... Aujourd'hui il pointe au pole-emploi et moi je rentre en thèse (en espérant avoir les oraux en poche dans six semaines! yesyes ). Alors oui il a eu un quotidien agréable pendant quelques années, mais je préfère nettement mon parcours...

histoireeternelle59
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: De plus en plus de faux étudiants...

Message par Aredius le Mer 29 Mai 2013 - 18:21

Tout va bien. Vous avez déclaré tous vos revenus ? j'espère bien. Il faut faire vivre les commerces.
Et dire que boursier j'étais fort heureux de payer mes premiers impôts sur le revenu. Je me voyais rembourser ma dette. Merci aux bourses. Mais on va finir par les détruire.
En effet dans les années 60, redoubler faisait perdre la bourse à moins de recours justifié. Mais ce n'était pas une époque moderne !

Tiens, qui nous donnera la statistique suivante : nombre de boursiers/ nombre d'étudiants licenciés sans redoubler ?


P.S. Vous savez que des diplômés travaillant dans le domaine de leur diplôme, à 35 ans, sont de statut "cadre" payés au scmic et avec des semaines parfois de 60 heures et plus, d'autres n'ont jamais deux jours de congé consécutif, n'ont qu'un dimanche toutes les 5 semaines et bien sûr au smic. Je me débrouille pour qu'ils ne tombent pas sur Le Monde.

_________________
Aredius, Nantes,http://lefenetrou.blogspot.com
"Homo sum et nihil humani a me alienum puto" (Terence)
"Quis custodiet ipsos custodes? " (Juvenal)

Aredius
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: De plus en plus de faux étudiants...

Message par zina le Mer 29 Mai 2013 - 18:29

Déjà quand j'ai occupé un poste de Prag en fac de lettre en 1999, on estimait le nombre de ces étudiant à 10% en deug Histoire. Car notre fac acceptait tout le monde en histoire et on pouvait s'y inscrire jusqu'à janvier/février. Je me rappelle que beaucoup d'entre-eux me demandaient de signer un papier pour l'assiduité.

zina
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum