Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Quel est votre plus beau souvenir d'un oral de bac ?

par User5899 le Lun 3 Juin 2013 - 0:06
En 2009, le dernier soir, les trois derniers candidats étaient absents yesyes
C'était presque aussi bien qu'en 2012, où je n'ai été convoqué à rien yesyes yesyes


Bon, sinon, oui, quelques exposés magiques notés 20, des moments de grâce où l'on se dit que le gamin en face est sans doute pour ainsi dire meilleur que toi, vu son âge. Un gamin de 15 ans, une fois, sur "Et Frédéric béant reconnut Sénéchal", c'était virtuose et sensible. Et un jeune Marocain aussi, avec un accent à couper au couteau et un sourire qui devait se voir sur sa nuque, sur "Colloque sentimental", je me rappelle encore ses inflexions (graves qui se sont tues Smile ) de voix...
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Quel est votre plus beau souvenir d'un oral de bac ?

par NLM76 le Lun 3 Juin 2013 - 10:27
L'an dernier. Après des séries d'affligeante médiocrité, "Quand vous serez bien vieille". Introduction efficace et calme, lecture précise et exacte, commentaire organisé pourvu de remarques pertinentes, culture. Que demander de plus ?
Il y a trois ans, Ruy Blas, dernier élève de la session, hors-liste : le retour de Don Salluste. Il voit tout, compare, tient compte de la théâtralité, de la poésie... je me dis que je mets un point par remarque pertinente; à 15 remarques, je m'arrête.

L'année dernière, le collègue qui a interrogé l'un des miens a dû se régaler. 20/20 comme prévu. Mais moi, je l'ai eu toute l'année. Nananère.
Au fait un truc que m'a transmis une collègue, pour les bons élèves, pour viser le 20/20; à l'entretien, ne pas laisser la parole à l'examinateur. Tout le temps perdu à le laisser parler, c'est du temps pendant lequel on n'étale pas sa culture et sa finesse.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Quel est votre plus beau souvenir d'un oral de bac ?

par Al le Lun 3 Juin 2013 - 10:45
Heu... dans la mesure où en entretien on évalue "la capacité au dialogue", rien ne m'énerverait plus qu'un élève qui ne me laisse pas lui poser des questions et monopolise le temps de parole pour "étaler ses connaissances" (quand bien même elles seraient pertinentes). C'est faire peu de cas du travail des examinateurs que l'on suppose incapables de réagir face à un bon élève que de donner ce type de conseils... c'est juste mon avis hein, il vaut ce qu'il vaut. Mais moi par exemple, si j'étais en face de ce type d'attitude, j'enlèverais des points. Suspect sorciere2 L'excellence n'est rien sans humilité (toujours à mon sens).

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Quel est votre plus beau souvenir d'un oral de bac ?

par NLM76 le Lun 3 Juin 2013 - 11:08
Eh... bien sûr, cela ne veut pas dire couper la parole à l'examinatueur ! Et j'ajoute toujours qu'il faut l'écouter avec attention ; c'est un professeur; s'il a choisi ce métier, c'est qu'il aime s'écouter parler.
Qu'est-ce que ça veut dire, incapable de réagir ? Est-ce qu'un examinateur est là pour "réagir" ?




_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Quel est votre plus beau souvenir d'un oral de bac ?

par Al le Lun 3 Juin 2013 - 20:12
@nlm76 a écrit:Eh... bien sûr, cela ne veut pas dire couper la parole à l'examinatueur ! Et j'ajoute toujours qu'il faut l'écouter avec attention ; c'est un professeur; s'il a choisi ce métier, c'est qu'il aime s'écouter parler.
Qu'est-ce que ça veut dire, incapable de réagir ? Est-ce qu'un examinateur est là pour "réagir" ?




Nous n'avons visiblement pas la même estime des professeurs ! Oui, un examinateur est là pour savoir conduire un entretien, que ça vous plaise ou non, et vous suggériez que face à un bon élève, il serait incapable de le faire de manière judicieuse (puisque l'élève n'a qu'à étaler ses connaissances et éviter de laisser le temps au professeur de poser des questions !). Personnellement je ne vois pas la différence entre interrompre et monopoliser la parole. D'ailleurs aux concours une telle stratégie est à juste titre exécrée des jurys. Bref, on s'éloigne de l'esprit de ce fil là.

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
avatar
NLM76
Esprit éclairé

Re: Quel est votre plus beau souvenir d'un oral de bac ?

par NLM76 le Lun 3 Juin 2013 - 21:30
Mon bon monsieur,

Si aimer s'écouter parler est un vice, c'est un vice nécessaire pour un enseignant. Vous manquez singulièrement de finesse en croyant que je méprise les professeurs parce qu'ils ont le goût de la parole, et que ce goût confine naturellement à l'excès.

Jamais je n'ai prétendu qu'un professeur ne savait conduire un entretien ; en revanche, il apparaît que certains d'entre eux ne savent pas lire.
Les questions visent à faire apparaître la culture de l'élève; s'il le fait de lui-même, je lui en sais gré : les élèves que j'interroge n'ont, de façon générale, rien à dire, parce qu'ils n'ont rien lu ni rien appris.

Et si vous n'avez pas compris que ne pas laisser la parole à l'examinateur, c'est développer ses réponses, tant pis pour vous.

En tout cas, ce fil m'aura été utile : il m'apprendra qu'il faut prévenir mes élèves qu'ils peuvent tomber face à un examinateur dont il faudra savoir soigner l'ego.

_________________
Sites du grip et des gripiens :
http://instruire.fr
http://slecc.fr/GRIP.htm
http://doublecasquette3.eklablog.com/
http://pedagoj.eklablog.com/
www.lettresclassiques.fr
avatar
ysabel
Devin

Re: Quel est votre plus beau souvenir d'un oral de bac ?

par ysabel le Lun 3 Juin 2013 - 22:00
Aletheia a écrit:Heu... dans la mesure où en entretien on évalue "la capacité au dialogue", rien ne m'énerverait plus qu'un élève qui ne me laisse pas lui poser des questions et monopolise le temps de parole pour "étaler ses connaissances" (quand bien même elles seraient pertinentes). C'est faire peu de cas du travail des examinateurs que l'on suppose incapables de réagir face à un bon élève que de donner ce type de conseils... c'est juste mon avis hein, il vaut ce qu'il vaut. Mais moi par exemple, si j'étais en face de ce type d'attitude, j'enlèverais des points. Suspect sorciere2 L'excellence n'est rien sans humilité (toujours à mon sens).

Mais il arrive que tu n'aies pas de questions à poser : une année j'ai demandé à l'élève qu'il me définisse l'humanisme et bien je n'ai rien dit d'autre durant les 10 minutes... il est passé par l'historique, les caractéristiques, les exemples précis etc. Je ne vois pas pourquoi je l'aurais interrompu.

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
User5899
Dieu de l'Olympe

Re: Quel est votre plus beau souvenir d'un oral de bac ?

par User5899 le Lun 3 Juin 2013 - 23:31
Les enfants, on se calme, on ne se dispute pas, on joue gentiment avec ses camarades.
avatar
philann
Doyen

Re: Quel est votre plus beau souvenir d'un oral de bac ?

par philann le Lun 3 Juin 2013 - 23:55
@nlm76 a écrit:

Et si vous n'avez pas compris que ne pas laisser la parole à l'examinateur, c'est développer ses réponses, tant pis pour vous.

En tout cas, ce fil m'aura été utile : il m'apprendra qu'il faut prévenir mes élèves qu'ils peuvent tomber face à un examinateur dont il faudra savoir soigner l'ego.

Ca me semble un conseil de bon sens...autant que de dire bonjour en entrant et ne pas machouiller de chewing-gum...toussa toussa Twisted Evil
avatar
Al
Expert spécialisé

Re: Quel est votre plus beau souvenir d'un oral de bac ?

par Al le Mar 4 Juin 2013 - 11:40
Mais où voyez-vous un problème d'ego dans le cas d'un examinateur qui aimerait juste pouvoir en placer une dans ce qui est appelé "entretien" ? affraid Si l'élève développe bien ses réponses, c'est très bien, je n'ai jamais dit le contraire, mais monopoliser la parole est autre chose. L'entretien peut être, si j'en crois certains témoignages, un moment d'échange plutôt sympa, et dans les conseils de nlm76 on va à l'encontre de cet idéal "d'échange". Après, si vous préférez deux exposés successifs "magistraux"... c'est vrai que ça repose Twisted Evil (et moi même ça peut tout à fait m'arriver mais je n'en fais pas un idéal, si j'ai un bon élève en face je vais prendre plaisir à le faire parler et à creuser ce qu'il sait...)

"Mon bon monsieur" : et c'est moi qui ne sais pas lire ? Laughing pardon mais pendant les oraux, je ne fais pas cours !! j'écoute parler l'autre, non moi, le goût de la parole à l'excès... en 20 minutes ? en cas de "bon élève", on a tout juste le temps d'écouter, et d'orienter un peu la discussion après ! Suspect

Précision : rappel des textes :

Finalités de l'oral du bac français : I - Finalités
L'examen oral a pour but d'évaluer la capacité du candidat à mobiliser ses connaissances. Il doit lui permettre de manifester ses compétences de lecture, d'exprimer une sensibilité et une culture personnelles et de manifester sa maîtrise de l'expression orale ainsi que son aptitude à dialoguer avec l'examinateur.
L'entretien : "La conduite de l'entretien. En liaison avec l'objet ou les objets d'étude, l'examinateur cherche à évaluer un ensemble de connaissances et de compétences issu des lectures de l'année. Il ouvre le plus possible cet entretien aux lectures et aux activités personnelles du candidat, telles qu'elles sont mentionnées sur le descriptif.
Pour cette raison, l'examinateur s'appuie sur les propos du candidat et conduit un dialogue ouvert. Il évite les questions pointillistes.

Où voyez-vous une complaisance dans sa propre parole ? heu mais c'est bien lui qui conduit. Un élève qui voudrait m'exposer en 3 parties 3 sous parties l'évolution de la mise en scène depuis 1600 jusqu'à nos jours dans l'entretien, même s'il est brillant, ben moi je peux avoir envie de lui demander ce qu'il a vu au théâtre cette année, et s'il ne me laisse pas lui poser la question, oui ça me gêne.

Sur les compétences données dans les textes, pour l'entretien, au moins 3 concernent directement l'aptitude au dialogue : Aptitude au dialogue ; Capacité à réagir avec pertinence aux questions posées pendant l'entretien (comment l'évaluez-vous si vous ne posez pas de questions ?) ; Capacité à mettre en relation et à élargir une réflexion (ça se fait bien à partir de questions).

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."
Contenu sponsorisé

Re: Quel est votre plus beau souvenir d'un oral de bac ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum