Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Hervé Hervé le Lun 3 Juin 2013 - 19:03


Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Le Point.fr - Publié le 03/06/2013 à 18:10
Vincent Peillon a anesthésié un amendement en faveur des formats ouverts dans le projet de loi pour la refondation de l'école. L'industrie du logiciel jubile.

Voir: http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/guerric-poncet/education-le-gouvernement-lache-le-logiciel-libre-03-06-2013-1675889_506.php

_________________
保持警惕

« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (José Saramago).

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Hervé Hervé le Mar 4 Juin 2013 - 8:19


_________________
保持警惕

« Et je demande aux économistes politiques, aux moralistes, s’ils ont déjà calculé le nombre d’individus qu’il est nécessaire de condamner à la misère, à un travail disproportionné, au découragement, à l’infantilisation, à une ignorance crapuleuse, à une détresse invincible, à la pénurie absolue, pour produire un riche ? » (José Saramago).

Hervé Hervé
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Chocolat le Mar 4 Juin 2013 - 9:08

Et nous avons un gouvernement de... gauche ?!
Mouahahahahahaha !!

aax


_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Mareuil le Mar 4 Juin 2013 - 9:22

@Chocolat a écrit:Et nous avons un gouvernement de... gauche ?!
Mouahahahahahaha !!

aax

Des tavans merdanciers !

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Chocolat le Mar 4 Juin 2013 - 9:25

Laughing
Tu vas te faire engueuler pour ton vocabulaire fleuri ! Razz

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Mareuil le Mar 4 Juin 2013 - 9:27

@Chocolat a écrit: Laughing
Tu vas te faire engueuler pour ton vocabulaire fleuri ! Razz
Il est pourtant très modéré. Et puis faut avoir du respect pour le provençal !

Mareuil
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Chocolat le Mar 4 Juin 2013 - 9:37

@Mareuil a écrit:
Il est pourtant très modéré. Et puis faut avoir du respect pour le provençal !

C'est vrai !

_________________

La réforme du collège décryptée sur un site indépendant et apolitique :
http://www.reformeducollege.fr/

Chocolat
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par yphrog le Mar 4 Juin 2013 - 9:55


Merci d'avoir mis le lien Hervé Hervé.

le texte: Dans le cadre de ce service public, la détermination du choix des ressources utilisées tient compte de l’offre de logiciels libres et de documents au format ouvert, si elle existe.

Le regret des écologistes et des radicaux

Le texte examiné hier était pourtant beaucoup moins ambitieux. Rejointe par les radicaux, l'écologiste Barbara Pompili regrettera l'amendement Peillon-Ayrault : « face à la force économique des logiciels propriétaires, laisser se faire les choses ne suffit pas. Il faut des politiques beaucoup plus volontaristes, car les forces en jeu sont dissymétriques ! »

Retirer la priorité au libre, « risque d’être vu comme une forme de soumission qui serait difficilement justifiable » estime la députée de la Somme. « Les logiciels libres et les formats ouverts sont les seuls à permettre un accès égalitaire et pérenne aux ressources numériques. Les formats propriétaires – et nous en avons tous fait l’expérience – nous obligent à acquérir régulièrement des mises à jour logicielles qui de plus en plus incorporent des conditions d’utilisation restrictives. Promouvoir les logiciels libres, c’est l’essence même de l’esprit de solidarité et d’égalité républicain. »

Dommage, elle semble dire que ce n'est pas juste une question de sémantique. No

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 15:14

Au moins, on sait maintenant où vont passer les hausses d'impôts. Je vais donc dès à présent reprendre mon action d'ayatollah. Lorsqu'on m'envoie un document word, une feuille excel ou un pauvrepoint, au pire je l'ignore, au mieux, je le retourne converti en libreoffice diable

Si tout le monde se mettait à faire ainsi, on serait moins emm*rdé.

Plus sérieusement, il y a un problème de fond de formatage du cerveau des élèves par des aberrations microsoftiennes qu'il serait de bon ton de combattre. Pas parce que Microsoft est le grand satan, mais parce qu'on forme des générations d'élèves totalement lobotomisés par la firme de Redmond et incapable de concevoir l'informatique autrement que par Microsoft Office qui est certainement l'un des pires logiciels qui soient.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Marie Laetitia le Mar 4 Juin 2013 - 15:20

On attendait plus que ça...

Put**** quand je vois avec quelles m***des il faut travailler dans les établissements et dire que grâce à cette dernière ânerie, ça va durer...



J'en ai maaaaarre de la bouse windosienne! Je veux des ordinateurs qui fonctioooooonnent ! Pas d'infâmes trucs qui rament, rament, rament! Ce ne sont pas des ordinateurs mais des planches de naufragés!


_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 15:35

@Marie Laetitia a écrit:On attendait plus que ça...

Put**** quand je vois avec quelles m***des il faut travailler dans les établissements et dire que grâce à cette dernière ânerie, ça va durer...



J'en ai maaaaarre de la bouse windosienne! Je veux des ordinateurs qui fonctioooooonnent ! Pas d'infâmes trucs qui rament, rament, rament! Ce ne sont pas des ordinateurs mais des planches de naufragés!

Soyons positifs. Ça va donner de l'emploi aux types de chez Petitmou qui vont continuer à nous abreuver de leurs saletés. C'est une mesure qui vise à combattre le chômage (en Inde). furieux

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Dedale le Mar 4 Juin 2013 - 15:40

@Marie Laetitia a écrit:J'en ai maaaaarre de la bouse windosienne! Je veux des ordinateurs qui fonctioooooonnent ! Pas d'infâmes trucs qui rament, rament, rament! Ce ne sont pas des ordinateurs mais des planches de naufragés!

Et tu risques de l'avoir encore longtemps ... Dixit mon admin réseau, les etb ont l'obligation d'installer un serveur eole + des clients ESU sur les postes sous peine de se voir retirer certains financements pour l'équipement en matériel informatique.
Sachant qu'ESU ne fonctionne qu'à peut près convenablement sur XP ... il faut croire qu'on est condamné à utiliser cette daube^^

Dedale
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 15:45

@Dedale a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:J'en ai maaaaarre de la bouse windosienne! Je veux des ordinateurs qui fonctioooooonnent ! Pas d'infâmes trucs qui rament, rament, rament! Ce ne sont pas des ordinateurs mais des planches de naufragés!

Et tu risques de l'avoir encore longtemps ... Dixit mon admin réseau, les etb ont l'obligation d'installer un serveur eole + des clients ESU sur les postes sous peine de se voir retirer certains financements pour l'équipement en matériel informatique.
Sachant qu'ESU ne fonctionne qu'à peut près convenablement sur XP ... il faut croire qu'on est condamné à utiliser cette daube^^
Je vais poser une question bête. Mais qu'est-ce que vous attendez-tous pour refuser d'utiliser cette daube ? Remplacer tous les postes d'un établissement par un serveur Unix et des terminaux légers, d'une part ça fonctionnerait carrément mieux, d'autre part ça permettrait à l'échelle d'un département ou d'une région de faire de substantielles économies. À budget constant, cela permettrait de financer des tas de choses bien plus utile que Microsoft.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par linkus le Mar 4 Juin 2013 - 15:53

@Le grincheux a écrit:
@Dedale a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:J'en ai maaaaarre de la bouse windosienne! Je veux des ordinateurs qui fonctioooooonnent ! Pas d'infâmes trucs qui rament, rament, rament! Ce ne sont pas des ordinateurs mais des planches de naufragés!

Et tu risques de l'avoir encore longtemps ... Dixit mon admin réseau, les etb ont l'obligation d'installer un serveur eole + des clients ESU sur les postes sous peine de se voir retirer certains financements pour l'équipement en matériel informatique.
Sachant qu'ESU ne fonctionne qu'à peut près convenablement sur XP ... il faut croire qu'on est condamné à utiliser cette daube^^
Je vais poser une question bête. Mais qu'est-ce que vous attendez-tous pour refuser d'utiliser cette daube ? Remplacer tous les postes d'un établissement par un serveur Unix et des terminaux légers, d'une part ça fonctionnerait carrément mieux, d'autre part ça permettrait à l'échelle d'un département ou d'une région de faire de substantielles économies. À budget constant, cela permettrait de financer des tas de choses bien plus utile que Microsoft.

C'est clair. À ce que je vois, je ne suis pas le seul à lire quotidiennement pcinpact. Very Happy

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Marie Laetitia le Mar 4 Juin 2013 - 16:01

@Le grincheux a écrit:
@Dedale a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:J'en ai maaaaarre de la bouse windosienne! Je veux des ordinateurs qui fonctioooooonnent ! Pas d'infâmes trucs qui rament, rament, rament! Ce ne sont pas des ordinateurs mais des planches de naufragés!

Et tu risques de l'avoir encore longtemps ... Dixit mon admin réseau, les etb ont l'obligation d'installer un serveur eole + des clients ESU sur les postes sous peine de se voir retirer certains financements pour l'équipement en matériel informatique.
Sachant qu'ESU ne fonctionne qu'à peut près convenablement sur XP ... il faut croire qu'on est condamné à utiliser cette daube^^
Je vais poser une question bête. Mais qu'est-ce que vous attendez-tous pour refuser d'utiliser cette daube ? Remplacer tous les postes d'un établissement par un serveur Unix et des terminaux légers, d'une part ça fonctionnerait carrément mieux, d'autre part ça permettrait à l'échelle d'un département ou d'une région de faire de substantielles économies. À budget constant, cela permettrait de financer des tas de choses bien plus utile que Microsoft.

comme j'ai déjà eu l'occasion de te l'expliquer, si on refuse on fait quoi? Compléter le cahier de texte électronique est une obligation légale. Si je refuse d'utiliser un PC sous Windows, je ne peux faire ni l'appel ni remplir le cahier de texte.

Personne aujourd'hui dans les bahuts n'a les compétences pour installer et gérer autre chose que Windows. Je te rappelle que ce sont des collègues de toutes matières qui ont royalement 1 ou 2 heures de décharge pour gérer tout le parc d'un établissement! Et que lesdits collègues connaissent Windows et c'est tout.

Accessoirement il faut compter avec les chefs qui sont persuadés mieux s'y connaître que nous. Et qui utilisent joyeusement Windows et GoogleMail ainsi que GoogleDocs pour gérer tout leur travail affraid

Tout est géré à la petite semaine et à moindre budget (sauf parfois dans les rectorats, on se demande bien pourquoi Rolling Eyes )

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 16:07

@linkus a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Dedale a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:J'en ai maaaaarre de la bouse windosienne! Je veux des ordinateurs qui fonctioooooonnent ! Pas d'infâmes trucs qui rament, rament, rament! Ce ne sont pas des ordinateurs mais des planches de naufragés!

Et tu risques de l'avoir encore longtemps ... Dixit mon admin réseau, les etb ont l'obligation d'installer un serveur eole + des clients ESU sur les postes sous peine de se voir retirer certains financements pour l'équipement en matériel informatique.
Sachant qu'ESU ne fonctionne qu'à peut près convenablement sur XP ... il faut croire qu'on est condamné à utiliser cette daube^^
Je vais poser une question bête. Mais qu'est-ce que vous attendez-tous pour refuser d'utiliser cette daube ? Remplacer tous les postes d'un établissement par un serveur Unix et des terminaux légers, d'une part ça fonctionnerait carrément mieux, d'autre part ça permettrait à l'échelle d'un département ou d'une région de faire de substantielles économies. À budget constant, cela permettrait de financer des tas de choses bien plus utile que Microsoft.

C'est clair. À ce que je vois, je ne suis pas le seul à lire quotidiennement pcinpact. Very Happy
Je ne lis pas PC impact. Je suis tombé sur la nouvelle sur un flux usenet.

Plus sérieusement, il faudrait qu'il y ait un vrai mouvement d'émancipation des logiciels propriétaires, et ce pour plusieurs raisons :
1/ le logiciel propriétaire commun (je ne parle pas des logiciels à façon mais des logiciels sur étagères) n'innove pas. Pire, il maintient le client prisonnier par des outils incompatibles avec le reste du monde et suffisamment buggués pour qu'il rachète la version suivante du logiciel. On lui force aussi la main lorsqu'il doit changer de matériel ;
2/ l'informatique peut être propriétaire (personnellement, je n'ai rien contre OpenVMS de HP, Solaris de Sun^WOracle, AIX d'IBM, OS/2^WeComStation et plein d'autres systèmes parce qu'ils fonctionnent)., ce n'est pas la question, mais il faut qu'elle reste ouverte, que mes données ne soient pas propriétaires d'un système. Si Windows ne fonctionne pas, c'est que, dans les 1980, Microsoft a tout fait pour créer un système compatible avec rien. Tous les protocoles existaient (ce n'est pas micromou qui a inventé les disques réseau, les interfaces graphiques, la souris... Ce n'est pas la pomme non plus, X10 et X11 existant bien avant que le premier Mac ne voit le jour). Et à force d'être subtilement incompatible avec tout, il a fallu que les équipes de Microsoft créent de toutes pièces des protocoles alambiqués qu'ils ne maîtrisement même plus eux-mêmes. Résultat des courses : ça plante, ça se bauge, ça rame... Et pour que ça puisse encore fonctionner même lorsque que smb est en vacances pour une durée indéterminée, plutôt qu'un bête client NFS, on copie les sessions. C'est tellement plus marant, ça permet d'avoir une foultitude de copies de sessions toutes différentes sur toutes les machines. La joie ! furieux
3/ 99% de l'utilisation d'un ordinateur pourrait être réalisé avec un ordinateur de type 32 bits, 1 Go de mémoire et disons un processeur x86 cadencé à 400 MHz. Soit une machine de 15 ans, alors qu'avec Windows, il faut sans cesse remettre à jour son matériel, son antivirus, ses logiciels... Bref, une belle perte d'argent à titre individuel comme à titre collectif furieux

Et tout ça avec nos impôts ! furieux furieux furieux

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 16:12

@Marie Laetitia a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Dedale a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:J'en ai maaaaarre de la bouse windosienne! Je veux des ordinateurs qui fonctioooooonnent ! Pas d'infâmes trucs qui rament, rament, rament! Ce ne sont pas des ordinateurs mais des planches de naufragés!

Et tu risques de l'avoir encore longtemps ... Dixit mon admin réseau, les etb ont l'obligation d'installer un serveur eole + des clients ESU sur les postes sous peine de se voir retirer certains financements pour l'équipement en matériel informatique.
Sachant qu'ESU ne fonctionne qu'à peut près convenablement sur XP ... il faut croire qu'on est condamné à utiliser cette daube^^
Je vais poser une question bête. Mais qu'est-ce que vous attendez-tous pour refuser d'utiliser cette daube ? Remplacer tous les postes d'un établissement par un serveur Unix et des terminaux légers, d'une part ça fonctionnerait carrément mieux, d'autre part ça permettrait à l'échelle d'un département ou d'une région de faire de substantielles économies. À budget constant, cela permettrait de financer des tas de choses bien plus utile que Microsoft.

comme j'ai déjà eu l'occasion de te l'expliquer, si on refuse on fait quoi? Compléter le cahier de texte électronique est une obligation légale. Si je refuse d'utiliser un PC sous Windows, je ne peux faire ni l'appel ni remplir le cahier de texte.
Très honnêtement, c'est un faux problème. Au pire, une bonne grève de deux jours.

Personne aujourd'hui dans les bahuts n'a les compétences pour installer et gérer autre chose que Windows. Je te rappelle que ce sont des collègues de toutes matières qui ont royalement 1 ou 2 heures de décharge pour gérer tout le parc d'un établissement! Et que lesdits collègues connaissent Windows et c'est tout.
Qui n'ont dans l'immense majorité des cas pas les compétences non plus pour adminsitrer un réseau Windows. Personnellement, je ne connais pas beaucoup de gens capables d'administrer un réseau Windows correctement, même parmi les professionnels de la chose. D'une part, c'est un boulot à plein temps, mais d'autre part, à chaque nouvelle sous-mouture (comprendre service pack), il faut se retaper une formation parce que le fonctionnement change subtilement. Quitte à former un collègue à l'administration informatique, autant fournir une formation de qualité sur un système de qualité qui ne va plus poser de problème.

Naturellement, si on prend le problème par le mauvais bout, c'est-à-dire en se disant que la première personne sachant à peu près administrer son ordinateur personnel y arrivera, on ira très vite dans le mur.

Accessoirement il faut compter avec les chefs qui sont persuadés mieux s'y connaître que nous. Et qui utilisent joyeusement Windows et GoogleMail ainsi que GoogleDocs pour gérer tout leur travail affraid

Tout est géré à la petite semaine et à moindre budget (sauf parfois dans les rectorats, on se demande bien pourquoi Rolling Eyes )
Le problème du moindre budget, c'est que c'est très cher que sur le long terme.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Mestelle51 le Mar 4 Juin 2013 - 16:14

Mauvais pour le budget de l'éducation nationale.

Bon pour les élèves et le secteur économique du logiciel.

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Marie Laetitia le Mar 4 Juin 2013 - 16:54

@Mestelle51 a écrit:Mauvais pour le budget de l'éducation nationale.

Bon pour les élèves et le secteur économique du logiciel.

Shocked comment ça?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Marie Laetitia le Mar 4 Juin 2013 - 16:55

@Le grincheux a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Dedale a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:J'en ai maaaaarre de la bouse windosienne! Je veux des ordinateurs qui fonctioooooonnent ! Pas d'infâmes trucs qui rament, rament, rament! Ce ne sont pas des ordinateurs mais des planches de naufragés!

Et tu risques de l'avoir encore longtemps ... Dixit mon admin réseau, les etb ont l'obligation d'installer un serveur eole + des clients ESU sur les postes sous peine de se voir retirer certains financements pour l'équipement en matériel informatique.
Sachant qu'ESU ne fonctionne qu'à peut près convenablement sur XP ... il faut croire qu'on est condamné à utiliser cette daube^^
Je vais poser une question bête. Mais qu'est-ce que vous attendez-tous pour refuser d'utiliser cette daube ? Remplacer tous les postes d'un établissement par un serveur Unix et des terminaux légers, d'une part ça fonctionnerait carrément mieux, d'autre part ça permettrait à l'échelle d'un département ou d'une région de faire de substantielles économies. À budget constant, cela permettrait de financer des tas de choses bien plus utile que Microsoft.

comme j'ai déjà eu l'occasion de te l'expliquer, si on refuse on fait quoi? Compléter le cahier de texte électronique est une obligation légale. Si je refuse d'utiliser un PC sous Windows, je ne peux faire ni l'appel ni remplir le cahier de texte.
Très honnêtement, c'est un faux problème. Au pire, une bonne grève de deux jours.

Personne aujourd'hui dans les bahuts n'a les compétences pour installer et gérer autre chose que Windows. Je te rappelle que ce sont des collègues de toutes matières qui ont royalement 1 ou 2 heures de décharge pour gérer tout le parc d'un établissement! Et que lesdits collègues connaissent Windows et c'est tout.
Qui n'ont dans l'immense majorité des cas pas les compétences non plus pour adminsitrer un réseau Windows. Personnellement, je ne connais pas beaucoup de gens capables d'administrer un réseau Windows correctement, même parmi les professionnels de la chose. D'une part, c'est un boulot à plein temps, mais d'autre part, à chaque nouvelle sous-mouture (comprendre service pack), il faut se retaper une formation parce que le fonctionnement change subtilement. Quitte à former un collègue à l'administration informatique, autant fournir une formation de qualité sur un système de qualité qui ne va plus poser de problème.

Naturellement, si on prend le problème par le mauvais bout, c'est-à-dire en se disant que la première personne sachant à peu près administrer son ordinateur personnel y arrivera, on ira très vite dans le mur.

Accessoirement il faut compter avec les chefs qui sont persuadés mieux s'y connaître que nous. Et qui utilisent joyeusement Windows et GoogleMail ainsi que GoogleDocs pour gérer tout leur travail affraid

Tout est géré à la petite semaine et à moindre budget (sauf parfois dans les rectorats, on se demande bien pourquoi Rolling Eyes )
Le problème du moindre budget, c'est que c'est très cher que sur le long terme.

va leur expliquer tout ça. Un chef, ça cheffe, même quand ça a tort.

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Mestelle51 le Mar 4 Juin 2013 - 16:57

@Marie Laetitia a écrit:
@Mestelle51 a écrit:Mauvais pour le budget de l'éducation nationale.

Bon pour les élèves et le secteur économique du logiciel.

Shocked comment ça?

Les logiciels payants étant ceux utilisés dans le monde professionnel, c'est une chance pour eux de les utiliser. Plutôt que d'avoir des équivalents gratuits employés nulle part par soucis d'économies.

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 17:02

@Marie Laetitia a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Dedale a écrit:

Et tu risques de l'avoir encore longtemps ... Dixit mon admin réseau, les etb ont l'obligation d'installer un serveur eole + des clients ESU sur les postes sous peine de se voir retirer certains financements pour l'équipement en matériel informatique.
Sachant qu'ESU ne fonctionne qu'à peut près convenablement sur XP ... il faut croire qu'on est condamné à utiliser cette daube^^
Je vais poser une question bête. Mais qu'est-ce que vous attendez-tous pour refuser d'utiliser cette daube ? Remplacer tous les postes d'un établissement par un serveur Unix et des terminaux légers, d'une part ça fonctionnerait carrément mieux, d'autre part ça permettrait à l'échelle d'un département ou d'une région de faire de substantielles économies. À budget constant, cela permettrait de financer des tas de choses bien plus utile que Microsoft.

comme j'ai déjà eu l'occasion de te l'expliquer, si on refuse on fait quoi? Compléter le cahier de texte électronique est une obligation légale. Si je refuse d'utiliser un PC sous Windows, je ne peux faire ni l'appel ni remplir le cahier de texte.
Très honnêtement, c'est un faux problème. Au pire, une bonne grève de deux jours.

Personne aujourd'hui dans les bahuts n'a les compétences pour installer et gérer autre chose que Windows. Je te rappelle que ce sont des collègues de toutes matières qui ont royalement 1 ou 2 heures de décharge pour gérer tout le parc d'un établissement! Et que lesdits collègues connaissent Windows et c'est tout.
Qui n'ont dans l'immense majorité des cas pas les compétences non plus pour adminsitrer un réseau Windows. Personnellement, je ne connais pas beaucoup de gens capables d'administrer un réseau Windows correctement, même parmi les professionnels de la chose. D'une part, c'est un boulot à plein temps, mais d'autre part, à chaque nouvelle sous-mouture (comprendre service pack), il faut se retaper une formation parce que le fonctionnement change subtilement. Quitte à former un collègue à l'administration informatique, autant fournir une formation de qualité sur un système de qualité qui ne va plus poser de problème.

Naturellement, si on prend le problème par le mauvais bout, c'est-à-dire en se disant que la première personne sachant à peu près administrer son ordinateur personnel y arrivera, on ira très vite dans le mur.

Accessoirement il faut compter avec les chefs qui sont persuadés mieux s'y connaître que nous. Et qui utilisent joyeusement Windows et GoogleMail ainsi que GoogleDocs pour gérer tout leur travail affraid

Tout est géré à la petite semaine et à moindre budget (sauf parfois dans les rectorats, on se demande bien pourquoi Rolling Eyes )
Le problème du moindre budget, c'est que c'est très cher que sur le long terme.

va leur expliquer tout ça. Un chef, ça cheffe, même quand ça a tort.
C'est aux profs d'initier le mouvement et aux syndicats de l'unifier. Contrairement à ce que pensent souvent les gens, l'utilisation d'un outil plutôt qu'un autre en informatique n'est pas anodin. Utiliser aujourd'hui des logiciels Microsoft à l'école retire une neutralité de bon aloi (comme si tout le monde devait utiliser un Souverain de Pelikan pour écrire) et formate les cerveaux des élèves qui ne savent après cela plus que dire papa, maman, Citroën pardon, Microsoft (pour filer la paraphrase). C'est entre autre pour cette raison que les étudiants sortis il y a dix à quinze ans d'une école d'ingénieurs avait un esprit bien plus ouvert sur l'outil informatique que ce que je vois actuellement.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Marie Laetitia le Mar 4 Juin 2013 - 17:04

@Mestelle51 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Mestelle51 a écrit:Mauvais pour le budget de l'éducation nationale.

Bon pour les élèves et le secteur économique du logiciel.

Shocked comment ça?

Les logiciels payants étant ceux utilisés dans le monde professionnel, c'est une chance pour eux de les utiliser. Plutôt que d'avoir des équivalents gratuits employés nulle part par soucis d'économies.

Tu plaisantes j'espère?

_________________
 
Si tu crois encore qu'il nous faut descendre dans le creux des rues pour monter au pouvoir, si tu crois encore au rêve du grand soir, et que nos ennemis, il faut aller les pendre... Aucun rêve, jamais, ne mérite une guerre. L'avenir dépend des révolutionnaires, mais se moque bien des petits révoltés. L'avenir ne veut ni feu ni sang ni guerre. Ne sois pas de ceux-là qui vont nous les donner (J. Brel, La Bastille)

________________________________________________

Antigone, c'est la petite maigre qui est assise là-bas, et qui ne dit rien. Elle regarde droit devant elle. Elle pense. (...) Elle pense qu'elle va mourir, qu'elle est jeune et qu'elle aussi, elle aurait bien aimé vivre. Mais il n'y a rien à faire. elle s'appelle Antigone et il va falloir qu'elle joue son rôle jusqu'au bout...

Marie Laetitia
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Dedale le Mar 4 Juin 2013 - 17:06

@Le grincheux a écrit:
@Dedale a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:J'en ai maaaaarre de la bouse windosienne! Je veux des ordinateurs qui fonctioooooonnent ! Pas d'infâmes trucs qui rament, rament, rament! Ce ne sont pas des ordinateurs mais des planches de naufragés!

Et tu risques de l'avoir encore longtemps ... Dixit mon admin réseau, les etb ont l'obligation d'installer un serveur eole + des clients ESU sur les postes sous peine de se voir retirer certains financements pour l'équipement en matériel informatique.
Sachant qu'ESU ne fonctionne qu'à peut près convenablement sur XP ... il faut croire qu'on est condamné à utiliser cette daube^^
Je vais poser une question bête. Mais qu'est-ce que vous attendez-tous pour refuser d'utiliser cette daube ? Remplacer tous les postes d'un établissement par un serveur Unix et des terminaux légers, d'une part ça fonctionnerait carrément mieux, d'autre part ça permettrait à l'échelle d'un département ou d'une région de faire de substantielles économies. À budget constant, cela permettrait de financer des tas de choses bien plus utile que Microsoft.

Comme je l'ai dit plus haut, on ne serait pas à budget constant.

Malgré cela il existe des établissements (je pense à mon ancien lycée) qui ont fait la démarche de laisser tomber certains financement en s'équipant avec des postes Ubuntu et des terminaux.
Je te laisse deviner quelle a été la réaction des collègues... Twisted Evil


Dedale
Niveau 9


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Mestelle51 le Mar 4 Juin 2013 - 17:09

@Marie Laetitia a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Mestelle51 a écrit:Mauvais pour le budget de l'éducation nationale.

Bon pour les élèves et le secteur économique du logiciel.

Shocked comment ça?

Les logiciels payants étant ceux utilisés dans le monde professionnel, c'est une chance pour eux de les utiliser. Plutôt que d'avoir des équivalents gratuits employés nulle part par soucis d'économies.

Tu plaisantes j'espère?

Combien d'entreprises travaillent sous Windows et combien d'entreprises travaillent sous Linux? Combien d'entreprises utilisent open office? Je pense que pour les élèves, le mieux est d'avoir les logiciels qui se sont imposés en standard, sans se préoccuper de savoir si ils sont gratuits ou pas.


Dernière édition par Mestelle51 le Mar 4 Juin 2013 - 17:13, édité 1 fois

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum