Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Mestelle51 le Mar 4 Juin 2013 - 19:09

@Marie Laetitia a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Mestelle51 a écrit:Mauvais pour le budget de l'éducation nationale.

Bon pour les élèves et le secteur économique du logiciel.

Shocked comment ça?

Les logiciels payants étant ceux utilisés dans le monde professionnel, c'est une chance pour eux de les utiliser. Plutôt que d'avoir des équivalents gratuits employés nulle part par soucis d'économies.

Tu plaisantes j'espère?

Combien d'entreprises travaillent sous Windows et combien d'entreprises travaillent sous Linux? Combien d'entreprises utilisent open office? Je pense que pour les élèves, le mieux est d'avoir les logiciels qui se sont imposés en standard, sans se préoccuper de savoir si ils sont gratuits ou pas.


Dernière édition par Mestelle51 le Mar 4 Juin 2013 - 19:13, édité 1 fois

Mestelle51
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 19:10

@Mestelle51 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Mestelle51 a écrit:Mauvais pour le budget de l'éducation nationale.

Bon pour les élèves et le secteur économique du logiciel.

Shocked comment ça?

Les logiciels payants étant ceux utilisés dans le monde professionnel, c'est une chance pour eux de les utiliser. Plutôt que d'avoir des équivalents gratuits employés nulle part par soucis d'économies.
Bon, je vais essayer de reprendre par la bon bout. Un logiciel gratuit n'est pas un logiciel libre (le contraire non plus d'ailleurs). Les logiciels libres font vivre bien plus d'entreprises en France que le logiciel propriétaire, et ce sont des emplois non délocalisables. Si Windows est codé à la va-vite en Inde, Linagora, IBM, Bull, Oracle et consorts emploient des centaines de développeurs en Europe pour coder du logiciel libre à côté de leurs logiciels propriétaires historiques. Sans ces logiciels libres, il n'y aura pas de téléphone cellulaire, il n'y aurait pas d'internet, il n'y aurait pas de 'cloud'. Sans les logiciels libres, neoprofs n'existerait pas. En fait, en dehors du poste de madame Michu, toute l'informatique tourne soit sur du logiciel propriétaire à très haute valeur ajoutée (OpenVMS, NonSTOP, Solaris...) soit sur du logiciel libre (principalement les BSD et Linux). Apprendre à utiliser les logiciels libres est justement la solution d'avenir, les entreprises migrant de plus en plus des solutions propriétaires vers le libre. Le logiciel propriétaire sur étagère n'a un avenir que s'il a réellement une valeur ajoutée. Un outil d'optimisation, un système d'exploitation pour application critique ont un avenir. Un système d'exploitation sur étagère n'en a pas. Seuls nos chers députés ne le voient pas.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 19:13

@Dedale a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@Dedale a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:J'en ai maaaaarre de la bouse windosienne! Je veux des ordinateurs qui fonctioooooonnent ! Pas d'infâmes trucs qui rament, rament, rament! Ce ne sont pas des ordinateurs mais des planches de naufragés!

Et tu risques de l'avoir encore longtemps ... Dixit mon admin réseau, les etb ont l'obligation d'installer un serveur eole + des clients ESU sur les postes sous peine de se voir retirer certains financements pour l'équipement en matériel informatique.
Sachant qu'ESU ne fonctionne qu'à peut près convenablement sur XP ... il faut croire qu'on est condamné à utiliser cette daube^^
Je vais poser une question bête. Mais qu'est-ce que vous attendez-tous pour refuser d'utiliser cette daube ? Remplacer tous les postes d'un établissement par un serveur Unix et des terminaux légers, d'une part ça fonctionnerait carrément mieux, d'autre part ça permettrait à l'échelle d'un département ou d'une région de faire de substantielles économies. À budget constant, cela permettrait de financer des tas de choses bien plus utile que Microsoft.

Comme je l'ai dit plus haut, on ne serait pas à budget constant.
J'ai fait un certain nombre de migration. À chaque fois, l'utilisation des logiciels libres permets de faire des économies qu'on réinvestit ailleurs (généralement en matériel de style archivage sur bande).

Malgré cela il existe des établissements (je pense à mon ancien lycée) qui ont fait la démarche de laisser tomber certains financement en s'équipant avec des postes Ubuntu et des terminaux.
Je te laisse deviner quelle a été la réaction des collègues... Twisted Evil
Dans n'importe quel métier, on se conforme aux choix qui sont faits par la personne responsable du choix. Lorsque je tombe dans un labo où on utilise eComStation, je ne vais pas dire au responsable du labo que je veux un autre système. Je ne vois pas pourquoi il en serait autrement dans un lycée.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 19:14

@Mestelle51 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
@Marie Laetitia a écrit:
@Mestelle51 a écrit:Mauvais pour le budget de l'éducation nationale.

Bon pour les élèves et le secteur économique du logiciel.

Shocked comment ça?

Les logiciels payants étant ceux utilisés dans le monde professionnel, c'est une chance pour eux de les utiliser. Plutôt que d'avoir des équivalents gratuits employés nulle part par soucis d'économies.

Tu plaisantes j'espère?

Combien d'entreprises travaillent sous Windows et combien d'entreprises travaillent sous Linux?
Là, actuellement, je fais des piges chez un gazier. Si on vire Linux et NetBSD, plus rien ne fonctionne (plus exactement, le seul truc qui fontionnera encore sera le solitaire de la secrétaire).

Combien d'entreprises utilisent open office? Je pense que pour les élèves, le mieux est d'avoir les logiciels qui se sont imposés en standard, sans se préoccuper de savoir si ils sont gratuits ou pas.
La question n'est pas la gratuité mais l'ouverture. La question n'est pas de recevoir un poisson mais d'apprendre à pêcher.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par yphrog le Mar 4 Juin 2013 - 19:17

N'y a-t-il pas au moins une petition quelque part ou une lettre type qu'on pourrait envoyer à nos représentants? Cette cécité est vraiment consternante...

Proposition d'emploi vue aujourd'hui: http://www.octaveoctave.com/jobs/#header

Aucune mention de Windows / OS X... Adobe, si... elephant, ...

Mestelle a écrit:Bon pour les élèves et le secteur économique du logiciel.

diable



Dernière édition par xphrog le Mar 4 Juin 2013 - 21:54, édité 1 fois

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par linkus le Mar 4 Juin 2013 - 21:13


_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par pitchounette le Mar 4 Juin 2013 - 21:44

et on fait comment quand on doit enseigner à la rentrée un logiciel dit "gratuit" à la rentrée?
si on me dit dans 2 ans de tout abandonner je sens que je vais rire mais alors comme pas possible...Tout le fric perdu pour nous "former", faire des modes opératoires

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par philann le Mar 4 Juin 2013 - 21:48

Ils les feront toutes !!! Franchement hormis le MPT, qu'elle est la mesure de ce gouvernement que vraiment vous approuviez???

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par JPhMM le Mar 4 Juin 2013 - 21:48

xphrog a écrit:N'y a-t-il pas au moins une petition quelque part où une lettre type qu'on pourrait envoyer à nos représentants? Cette cécité est vraiment consternante...

Proposition d'emploi vue aujourd'hui: http://www.octaveoctave.com/jobs/#header

Aucune mention de Windows / OS X... Adobe, si... elephant, ...

Mestelle a écrit:Bon pour les élèves et le secteur économique du logiciel.

diable

Normal, Microsoft Office sert à faire du (sous-) secrétariat. Certainement pas de la mise en page professionnelle, par exemple.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par JPhMM le Mar 4 Juin 2013 - 21:49

@pitchounette a écrit:Tout le fric perdu pour nous "former"
La formation aux outils informatiques n'est donc pas une légende urbaine ? Shocked

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par pitchounette le Mar 4 Juin 2013 - 21:51

@Mestelle51 a écrit:
Combien d'entreprises travaillent sous Windows et combien d'entreprises travaillent sous Linux? Combien d'entreprises utilisent open office? Je pense que pour les élèves, le mieux est d'avoir les logiciels qui se sont imposés en standard, sans se préoccuper de savoir si ils sont gratuits ou pas.
oral blanc de mon élève, présentation de son dossier de stage "je n'ai pas aimé le travail qui m'a été confié car j'ai du travailler avec Word et Excel 2003". ma question " vous êtes secrétaire, on vous engage dans une entreprise où il y a word 2010 vous refusez l'emploi". Sa réponse "euhh..."

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par pitchounette le Mar 4 Juin 2013 - 21:52

@JPhMM a écrit:
@pitchounette a écrit:Tout le fric perdu pour nous "former"
La formation aux outils informatiques n'est donc pas une légende urbaine ? Shocked
j'ai eu une formation marquée sur ma convocation. Le jour de la formation c'était vous "cliquez la", comme "ça" vous touchez pas là...

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par invitéW le Mar 4 Juin 2013 - 21:52

@pitchounette a écrit:et on fait comment quand on doit enseigner à la rentrée un logiciel dit "gratuit" à la rentrée?
si on me dit dans 2 ans de tout abandonner je sens que je vais rire mais alors comme pas possible...Tout le fric perdu pour nous "former", faire des modes opératoires
scratch ben tu utilises ton logiciel, quel est le pb ?

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 21:53

@JPhMM a écrit:
xphrog a écrit:N'y a-t-il pas au moins une petition quelque part où une lettre type qu'on pourrait envoyer à nos représentants? Cette cécité est vraiment consternante...

Proposition d'emploi vue aujourd'hui: http://www.octaveoctave.com/jobs/#header

Aucune mention de Windows / OS X... Adobe, si... elephant, ...

Mestelle a écrit:Bon pour les élèves et le secteur économique du logiciel.

diable

Normal, Microsoft Office sert à faire du (sous-) secrétariat. Certainement pas de la mise en page professionnelle, par exemple.
On va enfin parler de TeX ! yesyes

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par pitchounette le Mar 4 Juin 2013 - 21:53

Will.T a écrit:
@pitchounette a écrit:et on fait comment quand on doit enseigner à la rentrée un logiciel dit "gratuit" à la rentrée?
si on me dit dans 2 ans de tout abandonner je sens que je vais rire mais alors comme pas possible...Tout le fric perdu pour nous "former", faire des modes opératoires
scratch ben tu utilises ton logiciel, quel est le pb ?
j'ai cru qu'ils allaient me faire revenir à Access et qu'ils voulaient plus des logiciels gratuits

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 21:54

@pitchounette a écrit:et on fait comment quand on doit enseigner à la rentrée un logiciel dit "gratuit" à la rentrée?
si on me dit dans 2 ans de tout abandonner je sens que je vais rire mais alors comme pas possible...Tout le fric perdu pour nous "former", faire des modes opératoires
Pour 95% des possibilités, quelqu'un qui sait se servir (je dis "servir" pas "bricoler") de Word saura utiliser Libreoffice. Où est le problème ?

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par invitéW le Mar 4 Juin 2013 - 21:55

@pitchounette a écrit:
Will.T a écrit:
@pitchounette a écrit:et on fait comment quand on doit enseigner à la rentrée un logiciel dit "gratuit" à la rentrée?
si on me dit dans 2 ans de tout abandonner je sens que je vais rire mais alors comme pas possible...Tout le fric perdu pour nous "former", faire des modes opératoires
scratch ben tu utilises ton logiciel, quel est le pb ?
j'ai cru qu'ils allaient me faire revenir à Access et qu'ils voulaient plus des logiciels gratuits
Ils n'en sont quand même pas au point d'interdire les gratuits !

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par JPhMM le Mar 4 Juin 2013 - 21:56

@Le grincheux a écrit:
@JPhMM a écrit:
xphrog a écrit:N'y a-t-il pas au moins une petition quelque part où une lettre type qu'on pourrait envoyer à nos représentants? Cette cécité est vraiment consternante...

Proposition d'emploi vue aujourd'hui: http://www.octaveoctave.com/jobs/#header

Aucune mention de Windows / OS X... Adobe, si... elephant, ...

Mestelle a écrit:Bon pour les élèves et le secteur économique du logiciel.

diable

Normal, Microsoft Office sert à faire du (sous-) secrétariat. Certainement pas de la mise en page professionnelle, par exemple.
On va enfin parler de TeX ! yesyes
L'envie me démange fortement d'initier mes collégiens au LaTeX l'année prochaine. Laughing
(Le pire, c'est que ça risque de se faire).

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 21:56

@pitchounette a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
Combien d'entreprises travaillent sous Windows et combien d'entreprises travaillent sous Linux? Combien d'entreprises utilisent open office? Je pense que pour les élèves, le mieux est d'avoir les logiciels qui se sont imposés en standard, sans se préoccuper de savoir si ils sont gratuits ou pas.
oral blanc de mon élève, présentation de son dossier de stage "je n'ai pas aimé le travail qui m'a été confié car j'ai du travailler avec Word et Excel 2003". ma question " vous êtes secrétaire, on vous engage dans une entreprise où il y a word 2010 vous refusez l'emploi". Sa réponse "euhh..."
Il y a tout de même une grande différence entre bricoler avec Word et connaître les logiciels de traitement de texte. D'autant qu'entre nous, il y a largement plus de différences entre Word 2003 et XP ou 2010 qu'entre Word et Libreoffice.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 21:57

@pitchounette a écrit:
@JPhMM a écrit:
@pitchounette a écrit:Tout le fric perdu pour nous "former"
La formation aux outils informatiques n'est donc pas une légende urbaine ? Shocked
j'ai eu une formation marquée sur ma convocation. Le jour de la formation c'était vous "cliquez la", comme "ça" vous touchez pas là...
Ce qui n'est pas une formation. Enfin, personnellement, je n'appelle pas cela une formation. C'est ce qui fait sans doute qu'on ne se comprendra jamais.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par JPhMM le Mar 4 Juin 2013 - 21:57

@Le grincheux a écrit:
@pitchounette a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
Combien d'entreprises travaillent sous Windows et combien d'entreprises travaillent sous Linux? Combien d'entreprises utilisent open office? Je pense que pour les élèves, le mieux est d'avoir les logiciels qui se sont imposés en standard, sans se préoccuper de savoir si ils sont gratuits ou pas.
oral blanc de mon élève, présentation de son dossier de stage "je n'ai pas aimé le travail qui m'a été confié car j'ai du travailler avec Word et Excel 2003". ma question " vous êtes secrétaire, on vous engage dans une entreprise où il y a word 2010 vous refusez l'emploi". Sa réponse "euhh..."
Il y a tout de même une grande différence entre bricoler avec Word et connaître les logiciels de traitement de texte. D'autant qu'entre nous, il y a largement plus de différences entre Word 2003 et XP ou 2010 qu'entre Word et Libreoffice.
D'accord, mais quel Word du coup ? Laughing

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par pitchounette le Mar 4 Juin 2013 - 21:58

@Le grincheux a écrit:
@pitchounette a écrit:et on fait comment quand on doit enseigner à la rentrée un logiciel dit "gratuit" à la rentrée?
si on me dit dans 2 ans de tout abandonner je sens que je vais rire mais alors comme pas possible...Tout le fric perdu pour nous "former", faire des modes opératoires
Pour 95% des possibilités, quelqu'un qui sait se servir (je dis "servir" pas "bricoler") de Word saura utiliser Libreoffice. Où est le problème ?
les élèves de LP ont droit à des la panoplie de Microsoft et des logiciels comptabilité gestion commerciale imposés (EBP ou Ciel). On supprime les logiciels de comptabilité gestion commerciale pour imposer OPEN ERP soit disant par ce que c'est plus utilisé dans les entreprises..Je veux bien,mais aux visites de stage quand je demande avec quels logiciels ils travaiellent on me répond les logiciels payants

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par pitchounette le Mar 4 Juin 2013 - 21:59

@Le grincheux a écrit:
@pitchounette a écrit:
@JPhMM a écrit:
@pitchounette a écrit:Tout le fric perdu pour nous "former"
La formation aux outils informatiques n'est donc pas une légende urbaine ? Shocked
j'ai eu une formation marquée sur ma convocation. Le jour de la formation c'était vous "cliquez la", comme "ça" vous touchez pas là...
Ce qui n'est pas une formation. Enfin, personnellement, je n'appelle pas cela une formation. C'est ce qui fait sans doute qu'on ne se comprendra jamais.
oui je suis d'accord la dessus.je n'ai rien compris comme les autres collègues

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 21:59

@JPhMM a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@pitchounette a écrit:
@Mestelle51 a écrit:
Combien d'entreprises travaillent sous Windows et combien d'entreprises travaillent sous Linux? Combien d'entreprises utilisent open office? Je pense que pour les élèves, le mieux est d'avoir les logiciels qui se sont imposés en standard, sans se préoccuper de savoir si ils sont gratuits ou pas.
oral blanc de mon élève, présentation de son dossier de stage "je n'ai pas aimé le travail qui m'a été confié car j'ai du travailler avec Word et Excel 2003". ma question " vous êtes secrétaire, on vous engage dans une entreprise où il y a word 2010 vous refusez l'emploi". Sa réponse "euhh..."
Il y a tout de même une grande différence entre bricoler avec Word et connaître les logiciels de traitement de texte. D'autant qu'entre nous, il y a largement plus de différences entre Word 2003 et XP ou 2010 qu'entre Word et Libreoffice.
D'accord, mais quel Word du coup ? Laughing
Celui qui est périmé depuis l'an passé puisqu'il porte en exergue sa date de péremption.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par pitchounette le Mar 4 Juin 2013 - 22:00

Will.T a écrit:
@pitchounette a écrit:
Will.T a écrit:
@pitchounette a écrit:et on fait comment quand on doit enseigner à la rentrée un logiciel dit "gratuit" à la rentrée?
si on me dit dans 2 ans de tout abandonner je sens que je vais rire mais alors comme pas possible...Tout le fric perdu pour nous "former", faire des modes opératoires
scratch ben tu utilises ton logiciel, quel est le pb ?
j'ai cru qu'ils allaient me faire revenir à Access et qu'ils voulaient plus des logiciels gratuits
Ils n'en sont quand même pas au point d'interdire les gratuits !
j'aurais bien aimé " une 'marche arrière" j'avoue Embarassed

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Éducation : le gouvernement lâche le logiciel libre

Message par Le grincheux le Mar 4 Juin 2013 - 22:05

@pitchounette a écrit:
@Le grincheux a écrit:
@pitchounette a écrit:et on fait comment quand on doit enseigner à la rentrée un logiciel dit "gratuit" à la rentrée?
si on me dit dans 2 ans de tout abandonner je sens que je vais rire mais alors comme pas possible...Tout le fric perdu pour nous "former", faire des modes opératoires
Pour 95% des possibilités, quelqu'un qui sait se servir (je dis "servir" pas "bricoler") de Word saura utiliser Libreoffice. Où est le problème ?
les élèves de LP ont droit à des la panoplie de Microsoft et des logiciels comptabilité gestion commerciale imposés (EBP ou Ciel). On supprime les logiciels de comptabilité gestion commerciale pour imposer OPEN ERP soit disant par ce que c'est plus utilisé dans les entreprises..Je veux bien,mais aux visites de stage quand je demande avec quels logiciels ils travaiellent on me répond les logiciels payants
Dans toutes les entreprises qui se respectent, on va trouver du SAGE, de l'EBP, de l'OPEN ERP et autres. Ciel, c'est la pire bouse qui existe (et je reste poli). Ces logiciels sont des logiciels très spécifiques qui sont tous configurés spécialement pour l'entreprise en question. EBP et SAGE sont des usines à gaz qui coûtent très cher et ce n'est pas parce qu'un élève aura vu EBP dans une entreprise qu'il saura utiliser EBP dans une seconde. Qu'il s'agisse d'un logiciel propriétaire ou libre, l'entreprise payera le support (et si open ERP est en train de tailler des croupières aux autres, c'est justtal.e parce qu'on peut migrer les bases de données dans n'importe quel format, ce qu'on ne peut pas faire avec les autres, donc on reste prisonnier de l'éditeur). Idem pour les Visiodent, Gestdent, Julia et autres Sesam Vital.

Dans tous ces domaines, le logiciel propriétaire peut avoir un sens. En revanche, cela n'a aucun sens pour un système d'exploitation (sauf à vouloir quelque chose de la qualité d'un Windows) ou pour un logiciel général comme une suite de bureautique. Par ailleurs, apprendre le fonctionnement d'une suite de bureautique, ce n'est pas apprendre à cliquer ici ou là dans un logiciel spécifique, mais en comprendre le fonctionnement pour pouvoir passer de MS Office à Libreoffice ou à tous les autres.

_________________
Le carnet du grincheux
Chroniques de misanthropie ordinaire
http://grincheux.de-charybde-en-scylla.fr/
http://loubardes.de-charybde-en-scylla.fr/

Le grincheux
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum