Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par invitéW le Mar 4 Juin 2013 - 19:09

Interpellé par une auditrice sur une baisse selon elle du niveau de mathématiques dans la filière scientifique (S), il a rétorqué: "Le vrai problème est surtout qu'elle est l'unique filière d'excellence, la terminale S, et même ceux qui ne se destinent pas à devenir scientifiques (...) passent par cette filière. La réforme qui a été conduite par mon prédécesseur, qui arrive à son terme cette année, n'a pas porté ses fruits pour rééquilibrer les filières et donc trouver quand même une diversité des excellences".
l'article entier.

invitéW
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par micaschiste le Mar 4 Juin 2013 - 20:30


le baccalauréat se réussit plutôt globalement aujourd'hui
lol!

Nous ferons tout pour que cela se passe au mieux.
Tous les profs sauront interpréter...

_________________
"Il ne sert à rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre". François Mauriac
"Pick a star in the dark horizon and follow the light "

micaschiste
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Numéro 6 le Ven 7 Juin 2013 - 22:55

L'école parviendra à "rééquilibrer" ses filières quand on pourra être pilote de ligne aussi bien avec un CAP agent technique de restauration qu'avec un diplôme d'ingénieur en physique.

En attendant ces jours meilleurs, le discours sur l'égalité des filières et même la revalorisation des filières pro. n'est qu'un écran de fumée démagogique.

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Schéhérazade le Ven 7 Juin 2013 - 22:58

Et sur la baisse de niveau en mathématique, le ministre n'a-t-il rien à dire? N'est-ce pas au moins aussi préoccupant que l'impossible rééquilibrage des filières? (Entièrement d'accord avec le message de n°6)

Schéhérazade
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Ronin le Ven 7 Juin 2013 - 23:25

Y a ka supprimer le bac S, tous en L ce sera plus égalitaire.

_________________

Ronin
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Ruthven le Sam 8 Juin 2013 - 7:49

@Schéhérazade a écrit:Et sur la baisse de niveau en mathématique, le ministre n'a-t-il rien à dire? N'est-ce pas au moins aussi préoccupant que l'impossible rééquilibrage des filières? (Entièrement d'accord avec le message de n°6)

Les deux questions sont liées ; si tu envoies en S des élèves qui ne sont pas à l'aise en mathématiques, parce que c'est la série généraliste par excellence, mécaniquement, les exigences deviennent moindres. Il y avait deux logiques possibles : soit spécialiser les séries, soit leur donner une coloration généraliste ; on a suivi la première logique pour la L alors que l'on suivait la seconde pour la S. C'est incohérent, et les élèves moyens ont fait le choix de la série généraliste.

Ruthven
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Aurore le Sam 8 Juin 2013 - 8:18

Ces propos de Peillon sont hélas prévisibles : avant les élections, il avait ainsi déclaré vouloir "rééquilibrer les moyens" en faveur du primaire... et au détriment du lycée. Il envoie ici un signal discret, mais bien réel : une nouvelle réforme visant à parachever l’œuvre de Chatel (enfin, si je puis dire humhum) est à prévoir avant la fin du quinquennat.

Aurore
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Collier de Barbe le Sam 8 Juin 2013 - 8:40

Après plusieurs années a essayer de faire travailler des élèves de ES ou de L éprouvant le plus souvent assez peu d'appétence pour les sciences humaines (ou pour les livres en general); après avoir assisté au transfert systématique des bons élèves vers la section S, je ne crois plus du tout a un hypothétique rééquilibrage.
Le mince espoir pour les lettres et les sciences humaines reside peut être dans un bac très généraliste ? Ou avec 2 ou 3 matières "majeures" ?
Le système actuel parait clairement a bout de souffle.

_________________
CdB
@AbbeCordillere

Collier de Barbe
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par nuages le Sam 8 Juin 2013 - 22:33

@Ronin a écrit:Y a ka supprimer le bac S, tous en L ce sera plus égalitaire.

oui! yesyes

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Iphigénie le Sam 8 Juin 2013 - 22:55

Mais on est arrivé à faire qu'il n'y ait plus de filières, ce qui était peut-être plutôt le but du "jeu", non?: les S ne sont plus scientifiques, les L ne sont pas littéraires, et les ES ne sont ni scientifiques ni littéraires.
Tronc commun dans la réforme du lycée : c'est le but derrière les discours hypocrites. Options d'exploration bidons pour tous.
Reste à retoucher le bac (ce qu'il en reste): une évaluation finale façon socle bis. Pour bientôt.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par User5899 le Sam 8 Juin 2013 - 23:14

@Collier de Barbe a écrit:Après plusieurs années a essayer de faire travailler des élèves de ES ou de L éprouvant le plus souvent assez peu d'appétence pour les sciences humaines (ou pour les livres en general); après avoir assisté au transfert systématique des bons élèves vers la section S, je ne crois plus du tout a un hypothétique rééquilibrage.
Le mince espoir pour les lettres et les sciences humaines reside peut être dans un bac très généraliste ? Ou avec 2 ou 3 matières "majeures" ?
Le système actuel parait clairement a bout de souffle.
Collier de Barbe, vous n'avez pas assisté au transfert des bons élèves vers la série S. Ils ont toujours été en C, puis en S. C'est comme Jack Torrence : il était déjà au bal de l'Overlook de 1915...
Il n'y a aucun espoir pour les lettres ou les sciences humaines parce que le mouvement est désormais irréversible : on ne peut plus faire travailler sérieusement sur des textes des gens qui ne sauront plus lire et qui auront de plus en plus de mal à s'y mettre, en fonction proportionnelle de la croissance des tablettes et autres gadgets zapiphiles.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par JPhMM le Sam 8 Juin 2013 - 23:21

@iphigénie a écrit:Reste à retoucher le bac (ce qu'il en reste): une évaluation finale façon socle bis. Pour bientôt.
Mais que voulez-vous dire ? scratch
Le socle ne s'évalue pas par évaluation finale. Surtout pas, c'est contraire à l'esprit du socle. Enfin, d'après ceux qui voient les esprits, bien sûr.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Iphigénie le Dim 9 Juin 2013 - 1:18

@JPhMM a écrit:
@iphigénie a écrit:Reste à retoucher le bac (ce qu'il en reste): une évaluation finale façon socle bis. Pour bientôt.
Mais que voulez-vous dire ? scratch
Le socle ne s'évalue pas par évaluation finale. Surtout pas, c'est contraire à l'esprit du socle. Enfin, d'après ceux qui voient les esprits, bien sûr.
ben voilà: idem.
Le bac n'est déjà plus une évaluation finale, vous le savez bien: les élèves se font bronzer ou visionnent des vidéos en attendant les épreuves pendant que leurs parents stressent et que les profs s'excitent.... Et ils ont raison, ils l'auront, ne serait-ce qu'à coup d'harmonisations , rattrapages , bonus TPE et option facultatives à la noix (j'y inclus latin) notes bidons.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par User5899 le Dim 9 Juin 2013 - 1:55

J'ai une tête à m'exciter pour le bac, moi ? Shocked
Mais ça fait longtemps que je l'ai !

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Numéro 6 le Dim 9 Juin 2013 - 9:21

@nuages a écrit:
@Ronin a écrit:Y a ka supprimer le bac S, tous en L ce sera plus égalitaire.

oui! yesyes

Supprimer les notes, dézinguer les examens nationaux, tout ça c'est déjà en cours. woohoo
Pour arriver à l'égalité parfaite devant le chômage ... de tous ceux qui ne seront pas nés où il fallait.... et pour lesquels de toutes façons l'éducation n'est plus rentable, vu qu'on ne prévoit pas de baisse significative du chômage avant.....? affraid

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Numéro 6 le Dim 9 Juin 2013 - 9:32

@JPhMM a écrit:
@iphigénie a écrit:Reste à retoucher le bac (ce qu'il en reste): une évaluation finale façon socle bis. Pour bientôt.
Mais que voulez-vous dire ? scratch
Le socle ne s'évalue pas par évaluation finale. Surtout pas, c'est contraire à l'esprit du socle. Enfin, d'après ceux qui voient les esprits, bien sûr.

Je crois que c'est effectivement la direction... aligner le BAC général dans ses modalités avec ce qui se fait déjà dans l'enseignement professionnel. Une évaluation par "compétences". C'est actuellement dans le système français l'évaluation par compétences la plus aboutie. Nous nous rendons compte que c'est une telle usine à gaz, que des demandes "d'arrangements" sont négociées quotidiennement avec les services des examens pour palier aux règles que les bahuts n'ont pas pu respecter. Les certifications n'étaient déjà plus des examens nationaux dans le fond (contrôle continue), on se rend compte que dans la forme, les règles seront variables aussi, parce que trop complexes pour être réellement respectées. woohoo

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par nuages le Dim 9 Juin 2013 - 9:51

Cripure a écrit: Il n'y a aucun espoir pour les lettres ou les sciences humaines parce que le mouvement est désormais irréversible : on ne peut plus faire travailler sérieusement sur des textes des gens qui ne sauront plus lire et qui auront de plus en plus de mal à s'y mettre.
C'est trop vrai No
Quant au bac, je vois sa dissolution imminente (déjà en cours...)

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Invité41 le Dim 9 Juin 2013 - 9:53

A vrai dire, il n'y a plus de Bac scientifique.
En première S aujourd'hui, les élèves ont moins de physique qu'en seconde d'avant la dernière réforme, ( 3 h contre 3h30 ) qui etait bien une seconde générale, non ?
Et en TS, ils ne font plus vraiment de physique, ou une physique light, sans mathématiques, genre sciences et vie junior. Certains vont tomber des nues en prépa ....
Il y a donc un bac général, appelé à tort S, et des bacs non scientifiques. Il est logique que les bons élèves mais pas particulièrement scientifiques aillent plus que jamais en S.
Même s'ils sont très peu matheux, ils l'auront finger in the noise leur bac S .

Invité41
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par nuages le Dim 9 Juin 2013 - 10:02

buster Keaton a écrit:A vrai dire, il n'y a plus de Bac scientifique.
En première S aujourd'hui, les élèves ont moins de physique qu'en seconde d'avant la dernière réforme, ( 3 h contre 3h30 )

Diminution insignifiante ( Wink )par rapport à la diminution de la littérature en TL passée de 4h à 2h soit 50% pour la matière de la spécialité (mais TL veut dire désormais terminale langues, et je ne sais pas si les TL sont si brillants que cela en langues...en tout cas les langues ne sont pas les langues anciennes car une seule élève de TL est inscrite en latin No )

nuages
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par linkus le Dim 9 Juin 2013 - 10:05

buster Keaton a écrit:A vrai dire, il n'y a plus de Bac scientifique.
En première S aujourd'hui, les élèves ont moins de physique qu'en seconde d'avant la dernière réforme, ( 3 h contre 3h30 ) qui etait bien une seconde générale, non ?
Et en TS, ils ne font plus vraiment de physique, ou une physique light, sans mathématiques, genre sciences et vie junior. Certains vont tomber des nues en prépa ....
Il y a donc un bac général, appelé à tort S, et des bacs non scientifiques. Il est logique que les bons élèves mais pas particulièrement scientifiques aillent plus que jamais en S.
Même s'ils sont très peu matheux, ils l'auront finger in the noise leur bac S .
Et en maths? J'ai demandé à un élève s'il avait l'intégration par partie:
- Non, Mr ce n'est pas au programme!
- Et les équations différentielles du 1er ordre?
- Non Mr.
Il n'y plus rien dans le programme. Je ne parle même pas des démonstrations, ils font galérer dans le supérieur s'ils choisissent un parcours en mathématique.

_________________
J'entends souvent dire qu'avec l'agrégation, c'est travailler moins pour gagner plus. En réalité, avec le CAPES c'est travailler plus pour gagner moins. professeur

Avec un travail acharné, même un raté peut battre un génie. Rock Lee
Je ne suis pas gros, j'ai une ossature lourde!
Vous aimez Bomberman? Venez jouer à Bombermine. Very Happy

linkus
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Cath le Dim 9 Juin 2013 - 10:33

@Numéro 6 a écrit:
@JPhMM a écrit:
@iphigénie a écrit:Reste à retoucher le bac (ce qu'il en reste): une évaluation finale façon socle bis. Pour bientôt.
Mais que voulez-vous dire ? scratch
Le socle ne s'évalue pas par évaluation finale. Surtout pas, c'est contraire à l'esprit du socle. Enfin, d'après ceux qui voient les esprits, bien sûr.

Je crois que c'est effectivement la direction... aligner le BAC général dans ses modalités avec ce qui se fait déjà dans l'enseignement professionnel. Une évaluation par "compétences".

Un collègue m'a dit qu'il y a qq jours, n visite dans un lycée, Peillon a demandé au cde "Vous ne trouvez pas que la bac coûte cher à organiser, est compliqué, et que ça serait mieux de faire du CCF, comme en LP ?" et le cde a bien sûr répond qu "Oui!"

Croyez-moi, pour voir mes collègues s'éreinter à faire tourner cette usine à gaz...Tremblons que tout passe en CCF: ce sera l'enterrement 1ère classe de l'Education Nationale.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Invité41 le Dim 9 Juin 2013 - 12:32

@linkus a écrit:
buster Keaton a écrit:A vrai dire, il n'y a plus de Bac scientifique.
En première S aujourd'hui, les élèves ont moins de physique qu'en seconde d'avant la dernière réforme, ( 3 h contre 3h30 ) qui etait bien une seconde générale, non ?
Et en TS, ils ne font plus vraiment de physique, ou une physique light, sans mathématiques, genre sciences et vie junior. Certains vont tomber des nues en prépa ....
Il y a donc un bac général, appelé à tort S, et des bacs non scientifiques. Il est logique que les bons élèves mais pas particulièrement scientifiques aillent plus que jamais en S.
Même s'ils sont très peu matheux, ils l'auront finger in the noise leur bac S .
Et en maths? J'ai demandé à un élève s'il avait l'intégration par partie:
- Non, Mr ce n'est pas au programme!
- Et les équations différentielles du 1er ordre?
- Non Mr.
Il n'y plus rien dans le programme. Je ne parle même pas des démonstrations, ils font galérer dans le supérieur s'ils choisissent un parcours en mathématique.

J'ai passé mon bac en 87.
Deux ou trois ans après chez un ami, on voit son jeune frère alors en TS ( ou D ? ) à l'approche du Bac. Pour voir s'il est avancé dans ses révisions, je lui demande la formule utilisée pour faire une intégration par partie, et là, surprise du frérot : " Mais la formule, c'est pas la peine de la connaître, elle est sur le document qui nous est fourni avec toutes les autres formules ( dérivées, trigo etc etc ... )" .
Il nous a montré le document... stuppeur de nous tous Shocked ....

Bref, ça fait 25 ans qu'on vide le bac de sa substance, alors bien sur que lorsqu'il s'agira de le supprimer, il n'y aura pas grand monde pour le défendre.

Moi même d'ailleurs, on en est arrivé à un tel point que je m'en fout totalement du Bac.

Invité41
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par gauvain31 le Dim 9 Juin 2013 - 14:59

Effectivement des élèves de 1ère S m'ont dit cette année qu'ils n'avaient pas l'impression d'être en 1ère S... il ya moins d'heure SVT (3h) que d'heure d'HG'(4h) ou de français (4h). Les parents ont donc conclu logiquement que seul le bac S est réellement généraliste....
Rééquilibrer : oui bien sûr , il n'y qu'un seul moyen : mettre un vrai pôle scientifique en L et ES : 1h30 de SPC + 1h30 de SVT en 1ère et faire une option facultative en sciences (SVT +SPC) en Tale L et ES de 4 heures (1h de cours + 2* 1h30 de TP): et là , il y aura un réel rééquilibrage... après ce qu'est qu'une question de volonté....
Combien de parents disent " je mets ma fille (ou mon fils) en S pour qu'on lui apprendre la rigueur" ......

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par gauvain31 le Dim 9 Juin 2013 - 15:01

Ben le but est de transformer, le bac en Brevet, et la licence en Bac (et le master en Licence) Youpi

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

Message par Paratge le Dim 9 Juin 2013 - 15:03

@gauvain31 a écrit:Ben le but est de transformer, le bac en Brevet, et la licence en Bac (et le master en Licence) Youpi

Le nivo, jvai t'dire, y monthe, allo koi !

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum