Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
Paratge
Érudit

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par Paratge le Dim 9 Juin 2013 - 15:03
@gauvain31 a écrit:Ben le but est de transformer, le bac en Brevet, et la licence en Bac (et le master en Licence) Youpi

Le nivo, jvai t'dire, y monthe, allo koi !
avatar
ysabel
Devin

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par ysabel le Dim 9 Juin 2013 - 20:07
buster Keaton a écrit:
@linkus a écrit:
buster Keaton a écrit:A vrai dire, il n'y a plus de Bac scientifique.
En première S aujourd'hui, les élèves ont moins de physique qu'en seconde d'avant la dernière réforme, ( 3 h contre 3h30 ) qui etait bien une seconde générale, non ?
Et en TS, ils ne font plus vraiment de physique, ou une physique light, sans mathématiques, genre sciences et vie junior. Certains vont tomber des nues en prépa ....
Il y a donc un bac général, appelé à tort S, et des bacs non scientifiques. Il est logique que les bons élèves mais pas particulièrement scientifiques aillent plus que jamais en S.
Même s'ils sont très peu matheux, ils l'auront finger in the noise leur bac S .
Et en maths? J'ai demandé à un élève s'il avait l'intégration par partie:
- Non, Mr ce n'est pas au programme!
- Et les équations différentielles du 1er ordre?
- Non Mr.
Il n'y plus rien dans le programme. Je ne parle même pas des démonstrations, ils font galérer dans le supérieur s'ils choisissent un parcours en mathématique.

J'ai passé mon bac en 87.
Deux ou trois ans après chez un ami, on voit son jeune frère alors en TS ( ou D ? ) à l'approche du Bac. Pour voir s'il est avancé dans ses révisions, je lui demande la formule utilisée pour faire une intégration par partie, et là, surprise du frérot : " Mais la formule, c'est pas la peine de la connaître, elle est sur le document qui nous est fourni avec toutes les autres formules ( dérivées, trigo etc etc ... )" .
Il nous a montré le document... stuppeur de nous tous :shock: ....

Bref, ça fait 25 ans qu'on vide le bac de sa substance, alors bien sur que lorsqu'il s'agira de le supprimer, il n'y aura pas grand monde pour le défendre.

Moi même d'ailleurs, on en est arrivé à un tel point que je m'en fout totalement du Bac.

Ce n'était pas deux ans plus tard... en 89 on n'avait pas de formulaire... Twisted Evil

_________________
« vous qui entrez, laissez toute espérance ». Dante

« Il vaut mieux n’avoir rien promis que promettre sans accomplir » (L’Ecclésiaste)
avatar
Invité41
Niveau 6

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par Invité41 le Dim 9 Juin 2013 - 21:41
@ysabel a écrit:
buster Keaton a écrit:
@linkus a écrit:
buster Keaton a écrit:A vrai dire, il n'y a plus de Bac scientifique.
En première S aujourd'hui, les élèves ont moins de physique qu'en seconde d'avant la dernière réforme, ( 3 h contre 3h30 ) qui etait bien une seconde générale, non ?
Et en TS, ils ne font plus vraiment de physique, ou une physique light, sans mathématiques, genre sciences et vie junior. Certains vont tomber des nues en prépa ....
Il y a donc un bac général, appelé à tort S, et des bacs non scientifiques. Il est logique que les bons élèves mais pas particulièrement scientifiques aillent plus que jamais en S.
Même s'ils sont très peu matheux, ils l'auront finger in the noise leur bac S .
Et en maths? J'ai demandé à un élève s'il avait l'intégration par partie:
- Non, Mr ce n'est pas au programme!
- Et les équations différentielles du 1er ordre?
- Non Mr.
Il n'y plus rien dans le programme. Je ne parle même pas des démonstrations, ils font galérer dans le supérieur s'ils choisissent un parcours en mathématique.

J'ai passé mon bac en 87.
Deux ou trois ans après chez un ami, on voit son jeune frère alors en TS ( ou D ? ) à l'approche du Bac. Pour voir s'il est avancé dans ses révisions, je lui demande la formule utilisée pour faire une intégration par partie, et là, surprise du frérot : " Mais la formule, c'est pas la peine de la connaître, elle est sur le document qui nous est fourni avec toutes les autres formules ( dérivées, trigo etc etc ... )" .
Il nous a montré le document... stuppeur de nous tous :shock: ....

Bref, ça fait 25 ans qu'on vide le bac de sa substance, alors bien sur que lorsqu'il s'agira de le supprimer, il n'y aura pas grand monde pour le défendre.

Moi même d'ailleurs, on en est arrivé à un tel point que je m'en fout totalement du Bac.

Ce n'était pas deux ans plus tard... en 89 on n'avait pas de formulaire... Twisted Evil

Peut-être 90 alors . Mais en tout cas il est guère plus jeune que mon pote, donc c'est peut de temps après. Je ne sais pas si ces formulaires ont existé pendant longtemps par contre, un vieux prof de math de passage ici pourra nous en dire plus . Mais je me souviens bien que toutes les formules utiles y étaient.
avatar
gauvain31
Monarque

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par gauvain31 le Dim 9 Juin 2013 - 21:47
Mon témoignage de vieux bachelier vous dira qu'en 1995 pour le nouveau bac S ... les formulaires y étaient déjà ... mais je ne les avaient jamais employé... voyant le piège pour les élèves. On peut donc déjà dire que s'est apparu entre 1990 et 1995 ...
avatar
supersoso
Grand sage

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par supersoso le Lun 10 Juin 2013 - 7:34
buster Keaton a écrit:
@ysabel a écrit:
buster Keaton a écrit:
@linkus a écrit:
buster Keaton a écrit:A vrai dire, il n'y a plus de Bac scientifique.
En première S aujourd'hui, les élèves ont moins de physique qu'en seconde d'avant la dernière réforme, ( 3 h contre 3h30 ) qui etait bien une seconde générale, non ?
Et en TS, ils ne font plus vraiment de physique, ou une physique light, sans mathématiques, genre sciences et vie junior. Certains vont tomber des nues en prépa ....
Il y a donc un bac général, appelé à tort S, et des bacs non scientifiques. Il est logique que les bons élèves mais pas particulièrement scientifiques aillent plus que jamais en S.
Même s'ils sont très peu matheux, ils l'auront finger in the noise leur bac S .
Et en maths? J'ai demandé à un élève s'il avait l'intégration par partie:
- Non, Mr ce n'est pas au programme!
- Et les équations différentielles du 1er ordre?
- Non Mr.
Il n'y plus rien dans le programme. Je ne parle même pas des démonstrations, ils font galérer dans le supérieur s'ils choisissent un parcours en mathématique.

J'ai passé mon bac en 87.
Deux ou trois ans après chez un ami, on voit son jeune frère alors en TS ( ou D ? ) à l'approche du Bac. Pour voir s'il est avancé dans ses révisions, je lui demande la formule utilisée pour faire une intégration par partie, et là, surprise du frérot : " Mais la formule, c'est pas la peine de la connaître, elle est sur le document qui nous est fourni avec toutes les autres formules ( dérivées, trigo etc etc ... )" .
Il nous a montré le document... stuppeur de nous tous :shock: ....

Bref, ça fait 25 ans qu'on vide le bac de sa substance, alors bien sur que lorsqu'il s'agira de le supprimer, il n'y aura pas grand monde pour le défendre.

Moi même d'ailleurs, on en est arrivé à un tel point que je m'en fout totalement du Bac.

Ce n'était pas deux ans plus tard... en 89 on n'avait pas de formulaire... Twisted Evil

Peut-être 90 alors . Mais en tout cas il est guère plus jeune que mon pote, donc c'est peut de temps après. Je ne sais pas si ces formulaires ont existé pendant longtemps par contre, un vieux prof de math de passage ici pourra nous en dire plus . Mais je me souviens bien que toutes les formules utiles y étaient.

J'ai eu mon Bac C en 92 et les formules on avait intérêt à les connaître... Je n'ai jamais vu ce formulaire honnêtement !
avatar
JPhMM
Demi-dieu

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par JPhMM le Lun 10 Juin 2013 - 7:51
@gauvain31 a écrit:Mon témoignage de vieux bachelier vous dira qu'en 1995 pour le nouveau bac S ... les formulaires y étaient déjà ... mais je ne les avaient jamais employé... voyant le piège pour les élèves. On peut donc déjà dire que s'est apparu entre 1990 et 1995 ...
Apparemment 1995.

http://www.education.gouv.fr/bo/1998/42/ensel.htm

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

Je crois que je ne crois en rien. Mais j'ai des doutes. — Jacques Goimard
avatar
Lora
Neoprof expérimenté

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par Lora le Lun 10 Juin 2013 - 8:16
J'ai passé mon bac en 94 (le dernier A1) et on avait déjà des formulaires. C'était pour ne pas être lésé par rapport à ceux qui avaient une calculatrice scientifique dans laquelle ils pouvaient rentrer toutes les formules.
avatar
Ben93
Érudit

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par Ben93 le Lun 10 Juin 2013 - 8:38
Les formulaires, certes. Mais encore faut-il savoir à quoi elle correspondent et les utiliser correctement.
avatar
Collier de Barbe
Neoprof expérimenté

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par Collier de Barbe le Lun 10 Juin 2013 - 9:19
On a eu des formulaires (bac S 1995) de toute façon, tout le monde trichait en rentrant les dites formules dans nos belles calculatrices à mémoire...

_________________
CdB
@AbbeCordillere
avatar
Ben93
Érudit

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par Ben93 le Lun 10 Juin 2013 - 9:24
Et qui va faire des reset le jour du bac ? Twisted Evil

C'est le méchant Ben ! diable
avatar
Iphigénie
Bon génie

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par Iphigénie le Lun 10 Juin 2013 - 9:27
@Collier de Barbe a écrit:On a eu des formulaires (bac S 1995) de toute façon, tout le monde trichait en rentrant les dites formules dans nos belles calculatrices à mémoire...
:shock: :shock:
C 'est là qu'on voit qu'on a changé de monde dans ces années-là: l'idée de tricher au bac ne nous effleurait même pas la pensée quand je l'ai passé...
avatar
Invité41
Niveau 6

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par Invité41 le Lun 10 Juin 2013 - 9:59
Ben13 a écrit:Les formulaires, certes. Mais encore faut-il savoir à quoi elle correspondent et les utiliser correctement.

Bien sur, mais tout de même, ne pas exiger d'un futur Bachelier qu'il connaisse quelques formules de base, ça en dit long sur l'état d'esprit qui anime les personnes haut placées au ministère.
avatar
mathmax
Neoprof expérimenté

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par mathmax le Lun 10 Juin 2013 - 10:03
Ben13 a écrit:Et qui va faire des reset le jour du bac ? Twisted Evil

C'est le méchant Ben ! diable

Je crois bien que c'est interdit ! Et c'est dommage.

_________________
« Les machines un jour pourront résoudre tous les problèmes, mais jamais aucune d'entre elles ne pourra en poser un !  »
    Albert Einstein
avatar
Trinity
Sage

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par Trinity le Lun 10 Juin 2013 - 10:19
Ceci dit, c'était tellement pénible de rentrer ces fichues formules, qu'une fois fait, on les savait.

Et, à la fac, aux partiels de physique en DEUG : calculatrice interdite. En étant une bille sur certains raisonnements, j'obtenais des résultats corrects parce que je prenais la peine de faire les calculs ce que ne faisait pas la majorité (ben oui, c'est trop dur une division à plusieurs chiffres avec des virgules).

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l'Univers, je n'en ai pas encore acquis la certitude absolue." Albert Einstein

avatar
Luigi_B
Grand Maître

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par Luigi_B le Lun 10 Juin 2013 - 12:41
Et une autre perspective sur cet échec dans un article où j'analyse comment certains ont su en tirer profit :

http://www.laviemoderne.net/advocatus-diaboli/48-ipesup-populaire

_________________
Avenir latin grec - La Vie moderne : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

"Les nouvelles technologies en guerre contre nos enfants"
avatar
musa
Fidèle du forum

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par musa le Lun 10 Juin 2013 - 12:48
@Luigi_B a écrit:Et une autre perspective sur cet échec dans un article où j'analyse comment certains ont su en tirer profit :

http://www.laviemoderne.net/advocatus-diaboli/48-ipesup-populaire

C'est désespérant tellement c'est bien vu 😢
avatar
fabecben
Niveau 6

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par fabecben le Lun 10 Juin 2013 - 14:29
@musa a écrit:
@Luigi_B a écrit:Et une autre perspective sur cet échec dans un article où j'analyse comment certains ont su en tirer profit :

http://www.laviemoderne.net/advocatus-diaboli/48-ipesup-populaire

C'est désespérant tellement c'est bien vu 😢

Idem
Contenu sponsorisé

Re: Peillon: la réforme du lycée n'a pas réussi à rééquilibrer les filières

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum