Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par grandesvacances le Jeu 6 Juin 2013 - 1:16

@John a écrit:Remarquez : s'il a mis de la colle forte sur le front de la petite fille, là j'ai du mal à comprendre comment c'est possible :/
Si c'est le cas, c'est super dangereux, ne serait-ce que pour la peau. Et elle aurait pu en avoir dans les yeux.
John, je pense que cela devait être de la colle à papier, genre bâton UHU. Bon, c'est sûr que c'est pas malin, mais de là à en faire le crime du siècle...

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par victor44 le Jeu 6 Juin 2013 - 1:19

@grandesvacances a écrit:[q


Je n'ai pas dit que le prof n'avait rien à se reprocher ( faut lire, et peut-être relire !), mais simplement qu'une action en justice, pour un fait aussi trivial, était disproportionnée. Surtout lorsque les tribunaux ont d'autres chats, autrement plus importants, à fouetter.


Sauf que ça c'est du ressort du magistrat et compte tenu que tu es prof, il est légitime de penser qu'entre un procureur et toi, le moins impartial c'est le proc.

C'est comme quand le MEDEF critique le tribunal des prudhommes, on a du mal à les croire objectifs dans leurs critiques.

C'est aux tribunaux de décider les chats dignes d'être fouettés.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par victor44 le Jeu 6 Juin 2013 - 1:21

@amour a écrit:
Vous savez très bien que ce qui restera de la publicité faite à ce fait divers, c'est que l'on peut attaquer un enseignant qui ne se comporte pas de manière constamment professionnelle avec ses élèves.

Ce ne sont pas les parents qui décideront s'i y lieu de poursuivre mais un magistrat, donc pourquoi avoir peur?


victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par John le Jeu 6 Juin 2013 - 1:24

@grandesvacances a écrit:
@John a écrit:Remarquez : s'il a mis de la colle forte sur le front de la petite fille, là j'ai du mal à comprendre comment c'est possible :/
Si c'est le cas, c'est super dangereux, ne serait-ce que pour la peau. Et elle aurait pu en avoir dans les yeux.
John, je pense que cela devait être de la colle à papier, genre bâton UHU. Bon, c'est sûr que c'est pas malin, mais de là à en faire le crime du siècle...
Si c'est de la colle Uhu, ça me semble effectivement moins grave, et je ne trouve pas que ça vaille toutes ces demandes de sommes, menaces d'emprisonnement, gardes à vue et suspensions de trois mois ! Même si, évidemment, ce n'est pas normal d'aller coller un papier sur un front, et surtout de ne pas empêcher les élèves d'en faire autant sur la jeune fille (c'est surtout ce 2nd point qui m'embête).

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par amour le Jeu 6 Juin 2013 - 1:26

@victor44 a écrit:
@amour a écrit:
Vous savez très bien que ce qui restera de la publicité faite à ce fait divers, c'est que l'on peut attaquer un enseignant qui ne se comporte pas de manière constamment professionnelle avec ses élèves.

Ce ne sont pas les parents qui décideront s'i y lieu de poursuivre mais un magistrat, donc pourquoi avoir peur?

je vous parle de publicité, non de magistrat, et de votre implication, non de peur.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par grandesvacances le Jeu 6 Juin 2013 - 1:33

@victor44 a écrit: il est légitime de penser qu'entre un procureur et toi, le moins impartial c'est le proc.

Ah ah ah, j'aime te l'entendre dire ! yesyes

Tu vois, quand tu veux... veneration

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par amour le Jeu 6 Juin 2013 - 1:37

@grandesvacances a écrit:
@victor44 a écrit: il est légitime de penser qu'entre un procureur et toi, le moins impartial c'est le proc.

Ah ah ah, j'aime te l'entendre dire ! yesyes

Tu vois, quand tu veux... veneration
+1
Victor, allez! Avouez nous vos études en cours!

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par grandesvacances le Jeu 6 Juin 2013 - 1:39

Tu rigoles, il est trop modeste, Victor ! pingouin

grandesvacances
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par victor44 le Jeu 6 Juin 2013 - 1:46

@amour a écrit:
Mais ce qui m'irrite vraiment c'est votre manière de juger par vous même à la manière d'un tribunal et non d'un citoyen, et comme si votre identité d'enseignant n'était pas engagée.
D'un représentant de parents d'élèves, je pourrais le comprendre, mais il me semble qu'en tant que professionnel, vous devriez être plus informé des pratiques de classe.

Mais vous jugez par vous même lorsque vous exprimez qu'il n'y a pas matière à poursuivre,

Je suis parfaitement informé des pratiques de classes, mais de ce qui c'est passé ce jour là non, je n'ai pas à critiquer la décision du procureur et j'attend celle du juge pour plus de certitude.

Un professionnel doit forcément penser comme vous? Que ce qu'a fait le collègue ne mérite pas sanction? Eh bien non je ne pense pas cela, par contre je pense que si l'institution sanctionnait plus souvent les travers des collègues, on arriverait moins à ce genre d'abus.

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par amour le Jeu 6 Juin 2013 - 1:48

@grandesvacances a écrit:Tu rigoles, il est trop modeste, Victor ! pingouin
Ou occupé à plaider...mais pour qui?

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par victor44 le Jeu 6 Juin 2013 - 1:50

@amour a écrit:
@grandesvacances a écrit:Tu rigoles, il est trop modeste, Victor ! pingouin
Ou occupé à plaider...mais pour qui?

Quand on est à court d'arguments...

Il fallait bien sur lire le plus impartial, mais je pense que tout le monde avait compris

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par amour le Jeu 6 Juin 2013 - 2:04

@victor44 a écrit:
@amour a écrit:
Mais ce qui m'irrite vraiment c'est votre manière de juger par vous même à la manière d'un tribunal et non d'un citoyen, et comme si votre identité d'enseignant n'était pas engagée.
D'un représentant de parents d'élèves, je pourrais le comprendre, mais il me semble qu'en tant que professionnel, vous devriez être plus informé des pratiques de classe.

Mais vous jugez par vous même lorsque vous exprimez qu'il n'y a pas matière à poursuivre,

Je suis parfaitement informé des pratiques de classes, mais de ce qui c'est passé ce jour là non, je n'ai pas à critiquer la décision du procureur et j'attend celle du juge pour plus de certitude.

Un professionnel doit forcément penser comme vous? Que ce qu'a fait le collègue ne mérite pas sanction? Eh bien non je ne pense pas cela, par contre je pense que si l'institution sanctionnait plus souvent les travers des collègues, on arriverait moins à ce genre d'abus.
Non.
je ne m'exprime pas sur le droit, ni sur les faits d'ailleurs, mais sur votre positionnement, qui me semble, une fois de plus, ambigu.
Je dis qu'en tant que professeur, et connaissant le stress que peut générer nos conditions de travail, je suis forcément amené à modérer ce que la presse relate.
Le droit n'offre aucune certitude, seulement un cadre, ce que vous semblez oublier.

amour
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Condorcet le Jeu 6 Juin 2013 - 3:14

@amour a écrit:
@grandesvacances a écrit:
@victor44 a écrit: il est légitime de penser qu'entre un procureur et toi, le moins impartial c'est le proc.

Ah ah ah, j'aime te l'entendre dire ! yesyes

Tu vois, quand tu veux... veneration
+1
Victor, allez! Avouez nous vos études en cours!

Victor : "Les magistrats du parquet sont placés sous la direction et le contrôle de leurs chefs hiérarchiques et sous l'autorité du garde des sceaux, ministre de la justice.
A l'audience, leur parole est libre"(ordonnance du 22 décembre 1958 portant loi organique relative au statut de la magistrature).
http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000339259
J'adore l'enchaînement sous la direction et le contrôle de/sous l'autorité/leur parole est libre...

Condorcet
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par bikkhou le Jeu 6 Juin 2013 - 5:56

@victor44 a écrit:

Parce que quels sont les faits (rien que les faits) ? Trois fois rien.

Les faits sont tels que le procureur a jugé bon de poursuivre.

T'es qui toi pour dire que le procureur est naze? C'est pas le prof le naze sur le coup?

@amour a écrit:
@victor44 a écrit:
@amour a écrit:
Mais ce qui m'irrite vraiment c'est votre manière de juger par vous même à la manière d'un tribunal et non d'un citoyen, et comme si votre identité d'enseignant n'était pas engagée.
D'un représentant de parents d'élèves, je pourrais le comprendre, mais il me semble qu'en tant que professionnel, vous devriez être plus informé des pratiques de classe.

Mais vous jugez par vous même lorsque vous exprimez qu'il n'y a pas matière à poursuivre,

Je suis parfaitement informé des pratiques de classes, mais de ce qui c'est passé ce jour là non, je n'ai pas à critiquer la décision du procureur et j'attend celle du juge pour plus de certitude.

Un professionnel doit forcément penser comme vous? Que ce qu'a fait le collègue ne mérite pas sanction? Eh bien non je ne pense pas cela, par contre je pense que si l'institution sanctionnait plus souvent les travers des collègues, on arriverait moins à ce genre d'abus.
Non.
je ne m'exprime pas sur le droit, ni sur les faits d'ailleurs, mais sur votre positionnement, qui me semble, une fois de plus, ambigu.
Je dis qu'en tant que professeur, et connaissant le stress que peut générer nos conditions de travail, je suis forcément amené à modérer ce que la presse relate.
Le droit n'offre aucune certitude, seulement un cadre, ce que vous semblez oublier.

+1

Victor44, il est normal que des profs aujourd'hui, s'insurgent : les conditions d'exercice de ce métier sont de plus en plus difficiles et on enlève à l'enseignant tous les moyens dont il disposait auparavant pour continuer à travailler dans des conditions "normales".
On attend des profs un miracle, mais eux, ils ne peuvent compter sur aucune intervention divine. Ils serrent les dents et se contrôlent au quotidien, entravés dans une sorte de camisole de force. Il faut faire classe, voilà le menu.

Mettre une 46ème punition, elle doit être éducative, exclure, certainement pas, supporter les insultes pour certains, mais voyons, vous le savez, ils ne font vraiment exprès, ils sont si jeunes, évaluer au plus juste le danger pour soi et les autres, bien sûr, ils ont ça dans le sang, pas besoin de préparation professionnelle pour s'en sortir.

De plus en plus de collègues sont sous traitement, pour tenir. Tenir une année, ne pas craquer, et continuer à faire classe...

Le procureur fait son travail. Mais on ne lui demande pas d'accepter une lobotomie pour continuer comme on demanderait à un pompier de continuer à éteindre des feux en urinant dessus sous prétexte que l'eau coûte cher.
Le procureur fait son travail. Mais, au fond, nous le savons bien, ce n'est pas le prof qu'il faut poursuivre, mais le système et les parents d'élèves, totalement passifs, qui permettent qu'une personne soit fragilisée des mois durant sans le recours d'un soutien quel qu'il soit, jusqu'à ce qu'elle pète un câble.

Ici on s'enflamme assez pour faire des erreurs d'orthographe parce que ce qui arrive à ce prof, c'est grave. Pour chaque prof. Et pour l'école en général. Je ne remets pas en cause le point de vue d'un procureur, mais des faits de ce genre vont forcément se répéter et ce sont des individus innocents qui en feront les frais, pas seulement des gamins de 10 ans... Ce qui est à déplorer, c'est qu'on laisse les choses en l'état et qu'on attende les "affaires" en croisant les bras, fatalistes.


Dernière édition par LadyC le Jeu 6 Juin 2013 - 22:31, édité 1 fois (Raison : balises de citation)

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par philann le Jeu 6 Juin 2013 - 6:30

Bikkhou +1000!

Je préfère ne pas répondre à Victor!!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par roxanne le Jeu 6 Juin 2013 - 6:53

@philann a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Quelle horreur ton histoire!

Et moi, j'enrage que les élèves ne s'effacent pas devant les adultes dans la cour ou dans le hall: on ouvre un porte mais ils ne nous laissent pas passer, ils se faufilent. Dans le hall, ils marchent droit devant, sans regarder autour d'eux et nous foncent dedans, mais tout ça sans méchanceté, juste un manque d'attention et de courtoisie. furieux

Pareil, pas plus tard que ce matin!! Mais ne surtout pas faire de distinction entre adultes et ados, ne pas dire, que les rapports ne sont pas symétriques... Ca fait vieux con réac', mais j'assume sans mal! Twisted Evil
Moi, je les bloque , je ne dis rien, je les regarde et j'attends, ils finissent par comprendre et me laisser passer.Mais j'ai vu en lycée des collègues enjamber en s'excusant des gamins affalés par terre.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Reine Margot le Jeu 6 Juin 2013 - 7:11

@Winnie88500 a écrit:Extrait de l'article : « Elle est douée, elle n’a aucun problème de rapidité. Ce jour-là, elle avait simplement décidé de me provoquer », assure son professeur.
C'est pas un papier sur le front qu'il aurait dû lui coller à la petite peste, c'est un bon coup de pied au cul, oui.
Tout mon soutien au collègue.


+1000. Maintenant un prof n'a plus le droit de rien dire ou rien faire pour gérer sa classe sans que son geste soit jugé (a-t-il été humiliant, aimeriez-vous ça en tant que parent, etc), c'est donc normal qu'on se retrouve maintenant devant les tribunaux: puisqu'on ne fait plus confiance aux profs (y compris les profs aux-mêmes qui aiment tant juger un collègue), seule la justice peut trancher. mettre un papier, scotcher la bouche, pas de quoi fouetter un chat (même si évidemment le gamin vexé s'en souvient après, mais je n'appellerais pas ça un traumatisme)

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Reine Margot le Jeu 6 Juin 2013 - 7:21

à force de dire que le prof, adulte, doit se maîtriser, et que les élèves sont jeunes et que donc il faut tout leur permettre, les élèves deviennent de plus en plus durs, et les profs de plus en plus désarmés. l'éducation c'est aussi et beaucoup un rapport de force où on fait comprendre au jeune qu'il n'est pas le plus fort car sa tendance est de vouloir faire sa loi. et quand l'adulte n'a plus le droit d'intervenir (c'est humiliant, il ne faut pas faire ceci, cela, etc), on en arrive là.

conséquence 1: on ne fait plus cours mais de l'éducatif
conséquence 2: on obtient la loi de la jungle où il n'y a plus d'autorité de l'adulte et donc la justice doit intervenir pour arrêter les élèves les plus difficiles.

Bref plutôt que de s'occuper de savoir si le geste était malin ou non, on ferait mieux de discipliner les élèves pénibles qui pourrissent les cours.

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par John le Jeu 6 Juin 2013 - 7:31

Tout message qui comportera une injure ou un appel à la violence envers un élève sera supprimé, ainsi que les messages postés en réponse à ce message initial.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)

John
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par roxanne le Jeu 6 Juin 2013 - 7:37

On peut quand même (et sans passer par un tribunal évidemment) s'interroger sur certaines prtiques.Je me revois , gamine, très bonne élève en primaire, mais avec des difficultés pour tout ce qui était manuel et lente pour coller un papier. Me coller une feuille sur le front et laisser les autres faire pareil aurait été une humiliation.A 10 ans, oui on peut être traumatisés par des actes jugés anodins par ailleurs.C'est donc à l'adulte de savoir quelles sont ses limites .
Sinon, sur canal hier dans l'émission de 12h 45 , diffusion d'un sujet sur les punitions à l'école et défense des enseignants par Daid Albouker "je les défends toujours."

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Reine Margot le Jeu 6 Juin 2013 - 7:44

le problème c'est que "s'interroger sur certaines pratiques" efface le problème, infiniment plus grave, des élèves de plus en plus difficiles et du métier qui attire de moins en moins. Il est moins grave qu'un prof puisse être de temps à autre injuste ou prendre une décision bête (à qui cela n'arrive-t-il pas, en tant que parent? Vous aimeriez avoir à rendre compte du moindre moment d'énervement avec vos gosses?) que de voir les classes devenir peu à peu une jungle à tel point que maintenant c'est la justice qui intervient.


Dernière édition par Reine Margot le Jeu 6 Juin 2013 - 7:48, édité 2 fois

_________________
1 enseignant molesté, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
2 enseignants molestés, c’est un fait divers, pas un phénomène de société.
150 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
151 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
………………………………
[la progression arithmétique se poursuit en série]
…………………………………..
156 879 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société.
156 880 enseignants molestés, ce sont des faits divers, pas des phénomènes de société. »

Reine Margot
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Celadon le Jeu 6 Juin 2013 - 7:44

David Abiker ? Je vais finir par l'aimer d'amour, cet homme-là !!

Celadon
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par roxanne le Jeu 6 Juin 2013 - 7:56

Abiker, voilà.

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par roxanne le Jeu 6 Juin 2013 - 7:58

@Reine Margot a écrit:le problème c'est que "s'interroger sur certaines pratiques" efface le problème, infiniment plus grave, des élèves de plus en plus difficiles et du métier qui attire de moins en moins. Il est moins grave qu'un prof puisse être de temps à autre injuste ou prendre une décision bête (à qui cela n'arrive-t-il pas, en tant que parent? Vous aimeriez avoir à rendre compte du moindre moment d'énervement avec vos gosses?) que de voir les classes devenir peu à peu une jungle à tel point que maintenant c'est la justice qui intervient.
L'un n'empêche pas l'autre.Je m'interroge en tant que mère, que prof et j'essaie de progresser, d'être attentive.Et puis là, on ne parle pas d'un gamin insolent , un caïd de zep mais d'une enfant de 10 ans lente pour découper..

roxanne
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par JPhMM le Jeu 6 Juin 2013 - 8:19

@victor44 a écrit:Sur ce fil, je crois que l'on touche le fond...
@victor44 a écrit:Quand on est à court d'arguments...
Ah !!!! cheers cheers cheers
Nous attendions sur un autre post Ce-Qui-A-Etudié-Bourbaki-En-Sixième ! veneration veneration veneration veneration veneration C'est que nous avons bien des demandes d’éclaircissements à vous soumettre sur les passages les plus ardus des 27 tomes du Bourbaki, qui résistent à nos esprits adultes bien peu avantagés par rapport à celui qu'était le vôtre même en Sixième déjà !

Ne nous faites pas faux bond, de grâce.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par victor44 le Jeu 6 Juin 2013 - 9:20

@JPhMM a écrit:
@victor44 a écrit:Sur ce fil, je crois que l'on touche le fond...
@victor44 a écrit:Quand on est à court d'arguments...
Ah !!!! cheers cheers cheers
Nous attendions sur un autre post Ce-Qui-A-Etudié-Bourbaki-En-Sixième ! veneration veneration veneration veneration veneration C'est que nous avons bien des demandes d’éclaircissements à vous soumettre sur les passages les plus ardus des 27 tomes du Bourbaki, qui résistent à nos esprits adultes bien peu avantagés par rapport à celui qu'était le vôtre même en Sixième déjà !

Ne nous faites pas faux bond, de grâce.

Pour ceux qui ne comprendraient pas le post de JPhMM, il fait référence à une autre discussion

http://www.neoprofs.org/t60773-critique-des-grandes-ecoles-peter-gumbel-sort-un-nouveau-livre-elite-academy

victor44
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum