Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 20:50

Philann veneration

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par bikkhou le Mer 5 Juin 2013 - 21:06

Cependant, je me dis qu'il y a bien peu de plaintes de profs... pourtant, des collègues qui supportent des trucs aberrants, il y en a !

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 21:08

Oui, j'ai dit sur un autre fil que nous subissions parfois des choses humiliantes (ne serait-ce que les élèves qui s'affalent sur leur table en classe et ne font rien), mais une collègue a cru que je plaisantais. Non, non, je ne plaisantais pas...Et encore une fois, je suis dans un collège de campagne plutôt calme et sans histoires.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Presse-purée le Mer 5 Juin 2013 - 21:11

@iphigénie a écrit:
l'idée de coller un papier sur la tête d'un élève est quand même barge.
Ne pas savoir arrêter les autres élèves essayant de faire pareil est affraid

Moi, de l'article, je retiens surtout cela...
et les pubs sur le côté: que du soutien scolaire.

_________________
Homines, dum docent, discunt.Sénèque, Epistulae Morales ad Lucilium VII, 8

"La culture est aussi une question de fierté, de rapport de soi à soi, d’esthétique, si l’on veut, en un mot de constitution du sujet humain." (Paul Veyne, La société romaine)
"Soyez résolus de ne servir plus, et vous voilà libres". La Boétie
"Confondre la culture et son appropriation inégalitaire du fait des conditions sociales : quelle erreur !" H. Pena-Ruiz
"Il vaut mieux qu'un élève sache tenir un balai plutôt qu'il ait été initié à la philosophie: c'est ça le socle commun" un IPR

Presse-purée
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par bikkhou le Mer 5 Juin 2013 - 21:23

@Caspar Goodwood a écrit:Oui, j'ai dit sur un autre fil que nous subissions parfois des choses humiliantes (ne serait-ce que les élèves qui s'affalent sur leur table en classe et ne font rien), mais une collègue a cru que je plaisantais. Non, non, je ne plaisantais pas...Et encore une fois, je suis dans un collège de campagne plutôt calme et sans histoires.

Des élèves ont collé du chewing-gum dans les cheveux d'une jeune collègue ! J'étais hors de moi ! Mais elle a préféré qu'on ne fasse ni ne dise rien... et a géré ça comme une "incivilité ordinaire". Ce n'est qu'un exemple parmi d'autres, peut-être même un peu léger. Et je préférerais qu'elle soit là pour en parler, d'ailleurs... No
Celui qui me touchera n'est pas né, en tout cas... pour moi, c'est clair. furieux

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Tate le Mer 5 Juin 2013 - 21:31

Ça m'énerve furieux

Tate
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 21:36

Quelle horreur ton histoire!

Hier à la cantine, deux collègues se sont fait quasiment agresser par deux hurluberlus de 4e qui étaient en retard et voulaient griller la priorité à mes collègues dans la file d'attente. (En plus, il est de tradition que les élèves laissent passer les adultes, mais bon...) les collègues ont protesté, ça a failli tourner au vinaigre, l'un des deux élèves a poussé son plateau très fort et a coincé le doigt de ma collègue...mais ils ne veulent rien dire et pas faire de vagues alors qu'ils sont là depuis trente ans et plus et sont respectés. Pas de vagues, pas de vagues... Et moi, j'enrage que les élèves ne s'effacent pas devant les adultes dans la cour ou dans le hall: on ouvre un porte mais ils ne nous laissent pas passer, ils se faufilent. Dans le hall, ils marchent droit devant, sans regarder autour d'eux et nous foncent dedans, mais tout ça sans méchanceté, juste un manque d'attention et de courtoisie. furieux

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par bikkhou le Mer 5 Juin 2013 - 21:37

la dernière fois, en sdp, on a piqué un fou rire nerveux : l'un d'entre nous racontait les conseils d'un formateur pour "désamorcer" un comportement violent chez un élève... je vais essayer d'expliquer :
1. vous vous approchez du bureau de l'élève, sans hâte
2. vous ne dites rien qui puisse déclencher quoi que ce soit
3. vous posez trois doigts (le pouce, l'index et le majeur sur le bureau...
tout ça, l'air de rien, à ce qu'il paraît, ça marche !
Faut-il rire ou pleurer ? Je ne sais pas. Moi, je fais les deux... ça craint, franchement.

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 21:39

Je le fais de temps en temps et j'ai l'impression que ça ne marche pas si mal que ça (une histoire de marquage de territoire), non non, ne riez pas!

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par bikkhou le Mer 5 Juin 2013 - 21:41

Ce qui est triste, c'est que personne ne trouve cela normal, mais finalement on n'ose plus ce qu'eux osent, j'entends porter plainte dès qu'on fait un écart... alors que bien souvent (tout le temps) les gestes malheureux de profs sont causés par une pression énorme et insoutenable face aux classes. je suis verte de rage.

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 21:42

Je te comprends!

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par bikkhou le Mer 5 Juin 2013 - 21:42

@Caspar Goodwood a écrit:Je le fais de temps en temps et j'ai l'impression que ça ne marche pas si mal que ça (une histoire de marquage de territoire), non non, ne riez pas!


Oui. mais ce qui est choquant, c'est qu'aujourd'hui tout cela fasse partie du quotidien. Banal, quoi. beurk, faisch** pardon

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Olympias le Mer 5 Juin 2013 - 21:43

@bikkhou a écrit:la dernière fois, en sdp, on a piqué un fou rire nerveux : l'un d'entre nous racontait les conseils d'un formateur pour "désamorcer" un comportement violent chez un élève... je vais essayer d'expliquer :
1. vous vous approchez du bureau de l'élève, sans hâte
2. vous ne dites rien qui puisse déclencher quoi que ce soit
3. vous posez trois doigts (le pouce, l'index et le majeur sur le bureau...
tout ça, l'air de rien, à ce qu'il paraît, ça marche !
Faut-il rire ou pleurer ? Je ne sais pas. Moi, je fais les deux... ça craint, franchement.

Et les mantras des formateurs, ça fonctionne ????? Suspect

Olympias
Enchanteur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 21:44

Disons que c'est une technique comme une autre, mais c'est sûr que poser trois doigts sur un bureau ne va pas résoudre les problèmes de discipline dans les collèges. Evil or Very Mad

EDIT: un Inspecteur d'Académie en visite au collège m'avait dit que les élèves avaient "une gourmandise pour apprendre les langues", j'ai dû réprimer un fou rire!

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par bikkhou le Mer 5 Juin 2013 - 21:48

Je me mets en colère. Embarassed Mince.

La dernière fois que j'ai eu à gérer un "comportement potentiellement violent" dans une de mes classes, l'élève était debout, un.
Ses camarades m'avait prévenue qu'il n'était pas dans son état normal. Comme il avançait, reculait, avançait, reculait... bref, un bug... je lui ai demandé s'il souhaitait quitter la classe et sortir se calmer, en vie scolaire. Il était vraiment flippant le gamin. Il a accepté. Oufff. Il descend accompagné de deux élèves. La vie scolaire me le renvoie ! J'ai halluciné ! Et les 3 doigts, on les met où, là ?

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 21:49

Je n'ose te répondre, je serais modéré sans pitié! Laughing

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par philann le Mer 5 Juin 2013 - 21:50

@Caspar Goodwood a écrit:Quelle horreur ton histoire!

Et moi, j'enrage que les élèves ne s'effacent pas devant les adultes dans la cour ou dans le hall: on ouvre un porte mais ils ne nous laissent pas passer, ils se faufilent. Dans le hall, ils marchent droit devant, sans regarder autour d'eux et nous foncent dedans, mais tout ça sans méchanceté, juste un manque d'attention et de courtoisie. furieux

Pareil, pas plus tard que ce matin!! Mais ne surtout pas faire de distinction entre adultes et ados, ne pas dire, que les rapports ne sont pas symétriques... Ca fait vieux con réac', mais j'assume sans mal! Twisted Evil

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par dandelion le Mer 5 Juin 2013 - 21:53

@Caspar Goodwood a écrit:Quelle horreur ton histoire!

Hier à la cantine, deux collègues se sont fait quasiment agresser par deux hurluberlus de 4e qui étaient en retard et voulaient griller la priorité à mes collègues dans la file d'attente. (En plus, il est de tradition que les élèves laissent passer les adultes, mais bon...) les collègues ont protesté, ça a failli tourner au vinaigre, l'un des deux élèves a poussé son plateau très fort et a coincé le doigt de ma collègue...mais ils ne veulent rien dire et pas faire de vagues alors qu'ils sont là depuis trente ans et plus et sont respectés. Pas de vagues, pas de vagues... Et moi, j'enrage que les élèves ne s'effacent pas devant les adultes dans la cour ou dans le hall: on ouvre un porte mais ils ne nous laissent pas passer, ils se faufilent. Dans le hall, ils marchent droit devant, sans regarder autour d'eux et nous foncent dedans, mais tout ça sans méchanceté, juste un manque d'attention et de courtoisie. furieux
Moi aussi ça me sidère ce que des gamins sont capables de faire en présence d'adultes. Et j'ai le souvenir d'avoir fait pas mal de conneries mais jamais devant les adultes, car on savait que ça barderait pour notre matricule. Du coup, on savait aussi que ce qu'on faisait était mal (ce qui ne nous empêchait pas forcément de le faire, hein, mais ça limitait sans doute la casse). De toute façon on entend régulièrement dénoncer l'augmentation de la violence gratuite (on vole le sac d'une vieille dame sans défense, et en prime, on lui casse la gueule; c'est arrivé à un proche). Bikhou, ça m'est arrivé aussi et j'avoue que je sentais que si j'étais restée dans l'établissement où existaient ces pratiques de renvoyer dans les classes les élèves très diffiiles au prétexte que la vie scolaire avait trop de boulot, j'aurais fini par péter un câble (d'ailleurs à la fin j'avais un certain nombre d'élèves que 'j'occupais' ou feignais de ne pas voir pour éviter qu'on ne me reproche de trop exclure). Il était normal d'accepter les élèves sans aucun matériel, d'accepter qu'ils dorment sur les tables. Pour moi ça ne l'était pas et j'ai eu le tort de le faire savoir aux élèves: ou comment se faire laminer.
Cela dit, si la plainte a été prise et pas classée sans suite, le journal ne raconte peut-être pas toute l'histoire. Tel que c'est raconté, un procès est une absurdité humaine, financière, etc, mais on peut aussi supposer que la gendarmerie et la justice ont fait leur travail.

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 21:53

Moi aussi! Je leur dis "Tu permets que je passe, ça ne te dérange pas trop?" mais la plupart d'entre eux prennent ça au premier degré: "oui, allez-y, pas de problème" heu

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par bikkhou le Mer 5 Juin 2013 - 22:01

@dandelion a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Quelle horreur ton histoire!

Hier à la cantine, deux collègues se sont fait quasiment agresser par deux hurluberlus de 4e qui étaient en retard et voulaient griller la priorité à mes collègues dans la file d'attente. (En plus, il est de tradition que les élèves laissent passer les adultes, mais bon...) les collègues ont protesté, ça a failli tourner au vinaigre, l'un des deux élèves a poussé son plateau très fort et a coincé le doigt de ma collègue...mais ils ne veulent rien dire et pas faire de vagues alors qu'ils sont là depuis trente ans et plus et sont respectés. Pas de vagues, pas de vagues... Et moi, j'enrage que les élèves ne s'effacent pas devant les adultes dans la cour ou dans le hall: on ouvre un porte mais ils ne nous laissent pas passer, ils se faufilent. Dans le hall, ils marchent droit devant, sans regarder autour d'eux et nous foncent dedans, mais tout ça sans méchanceté, juste un manque d'attention et de courtoisie. furieux
Moi aussi ça me sidère ce que des gamins sont capables de faire en présence d'adultes. Et j'ai le souvenir d'avoir fait pas mal de conneries mais jamais devant les adultes, car on savait que ça barderait pour notre matricule. Du coup, on savait aussi que ce qu'on faisait était mal (ce qui ne nous empêchait pas forcément de le faire, hein, mais ça limitait sans doute la casse). De toute façon on entend régulièrement dénoncer l'augmentation de la violence gratuite (on vole le sac d'une vieille dame sans défense, et en prime, on lui casse la gueule; c'est arrivé à un proche). Bikhou, ça m'est arrivé aussi et j'avoue que je sentais que si j'étais restée dans l'établissement où existaient ces pratiques de renvoyer dans les classes les élèves très diffiiles au prétexte que la vie scolaire avait trop de boulot, j'aurais fini par péter un câble (d'ailleurs à la fin j'avais un certain nombre d'élèves que 'j'occupais' ou feignais de ne pas voir pour éviter qu'on ne me reproche de trop exclure). Il était normal d'accepter les élèves sans aucun matériel, d'accepter qu'ils dorment sur les tables. Pour moi ça ne l'était pas et j'ai eu le tort de le faire savoir aux élèves: ou comment se faire laminer.
Cela dit, si la plainte a été prise et pas classée sans suite, le journal ne raconte peut-être pas toute l'histoire. Tel que c'est raconté, un procès est une absurdité humaine, financière, etc, mais on peut aussi supposer que la gendarmerie et la justice ont fait leur travail.

Je suis passée voir le CPE, juste après, pour l'avertir, puis je suis allée direct chez la CDE pour lui faire un topo : hors de question qu'une source de danger pour mes élèves et moi-même reste en classe, point barre. Je pense qu'ils ont bien senti que ça ne passerait jamais, avec moi. J'en ai reparlé en fin d'année pendant les réunions et ça n'est plus arrivé.
C'est un rapport de force. Si nous refusions tous l'inacceptable, ils seraient obligés de plier !

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Finrod le Mer 5 Juin 2013 - 22:09

Caspar fleurs

C'est un véritable syndrome de Stockolm...

Finrod
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par dandelion le Mer 5 Juin 2013 - 22:11

@Caspar Goodwood a écrit:Moi aussi! Je leur dis "Tu permets que je passe, ça ne te dérange pas trop?" mais la plupart d'entre eux prennent ça au premier degré: "oui, allez-y, pas de problème" heu
Mon mari m'a conseillé de me mettre aux arts martiaux parce que maintenant j'interviens quand les gens sont trop incivils. Regarder des gamins détruire la propriété publique, sauter partout dans la rue, etc, je ne peux pas. Mais à peu près tous les autres parents d'élèves en sont capables (et pourtant j'aimerais mieux que ma fille se prenne une baffe d'un adulte plutôt qu'il la laisse jouer au foot dans la rue et se faire renverser...).
Bikhou, si tous les collègues font comme ça, et que tu veux faire autrement, c'est mort. Dans cet établissement ils s'échangeaient les élèves difficiles, ils collaient dans leurs cours, et la vie scolaire accceptait que les parents refusent les heures de colle. Dans ces conditions, que veux-tu faire?

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par philann le Mer 5 Juin 2013 - 22:23

@dandelion a écrit:
Moi aussi ça me sidère ce que des gamins sont capables de faire en présence d'adultes. Et j'ai le souvenir d'avoir fait pas mal de conneries mais jamais devant les adultes, car on savait que ça barderait pour notre matricule. Du coup, on savait aussi que ce qu'on faisait était mal (ce qui ne nous empêchait pas forcément de le faire, hein, mais ça limitait sans doute la casse). De toute façon on entend régulièrement dénoncer l'augmentation de la violence gratuite (on vole le sac d'une vieille dame sans défense, et en prime, on lui casse la gueule; c'est arrivé à un proche).

À la décharge de nos élèves...faut voir les adultes qu'ils ont comme modèles. J'en tuerais 3 par trajet de RER. furieux D'ailleurs, ça devient limite dangereux parce que mes réactions deviennent franchement disproportionnées. Mais le c.... qui vient hurler à côté de moi dans son téléphone mégaphone, les deux p... qui ne savent pas parler sans crier et rires aux éclats mais qui en pleine ap-midi ne trouvent rien de mieux que de venir s'asseoir juste à côté de moi en train de lire alors qu'il y a de la place partout!!! et les ab.... avec leur musique à fond et les écouteurs tournés vers l'extérieur plutôt qu'enfoncés dans leurs oreilles.

LE mieux c'est le type qui 1/2 heure durant a vendu des voitures par téléphone furieux Arrivée à Gare de Lyon je me lève et me cogne la tête. Et lui me dit l'air sympa: "oups ça a du faire mal" Je me retourne furax: "parce que ça vous intéresse après m'avoir pourri tout le voyage en beuglant!!"

Spoiler:
un jour je vais me faire taper dessus...je pense qu'il faut que je m'inscrive au Krav-maga

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par dandelion le Mer 5 Juin 2013 - 22:35

@philann a écrit:
@dandelion a écrit:
Moi aussi ça me sidère ce que des gamins sont capables de faire en présence d'adultes. Et j'ai le souvenir d'avoir fait pas mal de conneries mais jamais devant les adultes, car on savait que ça barderait pour notre matricule. Du coup, on savait aussi que ce qu'on faisait était mal (ce qui ne nous empêchait pas forcément de le faire, hein, mais ça limitait sans doute la casse). De toute façon on entend régulièrement dénoncer l'augmentation de la violence gratuite (on vole le sac d'une vieille dame sans défense, et en prime, on lui casse la gueule; c'est arrivé à un proche).

À la décharge de nos élèves...faut voir les adultes qu'ils ont comme modèle. J'en tuerais 3 par trajet de RER. furieux D'ailleurs, ça devient limite dangereux parce que mes réactions deviennent franchement disproportionnées. Mais le c.... qui vient hurler à côté de moi dans son téléphone mégaphone, les deux p... qui ne savent pas parler sans crier et rires aux éclats mais qui en pleine ap-midi ne trouvent rien de mieux que de venir s'asseoir juste à côté de moi en train de lire alors qu'il y a de la place partout!!!

LE mieux c'est le type qui 1/2 heure durant a vendu des voitures par téléphone furieux Arrivée à Gare de Lyon je me lève et me cogne la tête. Et lui me dit l'air sympa: "oups ça a du faire mal" Je me retourne furax: "parce que ça vous intéresse après m'avoir pourri tout le voyage en beuglant!!"

Spoiler:
un jour je vais me faire taper dessus...je pense qu'il faut que je m'inscrive au Krav-maga
Ne rigole pas, pas plus tard qu'aujourd'hui, j'ai eu une grosse peur parce que le gros c.. qui bloquait la route étroite (sur laquelle j'étais prioritaire), parce qu'il venait chercher quelqu'un, et qu'après, bon, il a décider de téléphoner, et qui a failli m'emboutir parce que quand il a décidé d'avancer, je n'ai pas voulu reculer pour le laisser entrer dans le...parking juste à côté (mais pourquoi il n'y était pas allé avant???) et à qui j'ai fait un geste il est vrai peu amical, mais économe en doigts...m'a suivie (pas longtemps, mais assez pour que je réalise que j'étais une femme, qu'ils étaient deux mecs dans la voiture, et que s'ils me crevaient mes quatre pneus ce serait quand même mieux que de me retrouver à l'hôpital... pale ). To-do list: faire de la relaxation, penser avant d'agir...

dandelion
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par bikkhou le Mer 5 Juin 2013 - 22:35

@dandelion a écrit:
@Caspar Goodwood a écrit:Moi aussi! Je leur dis "Tu permets que je passe, ça ne te dérange pas trop?" mais la plupart d'entre eux prennent ça au premier degré: "oui, allez-y, pas de problème" heu
Mon mari m'a conseillé de me mettre aux arts martiaux parce que maintenant j'interviens quand les gens sont trop incivils. Regarder des gamins détruire la propriété publique, sauter partout dans la rue, etc, je ne peux pas. Mais à peu près tous les autres parents d'élèves en sont capables (et pourtant j'aimerais mieux que ma fille se prenne une baffe d'un adulte plutôt qu'il la laisse jouer au foot dans la rue et se faire renverser...).
Bikhou, si tous les collègues font comme ça, et que tu veux faire autrement, c'est mort. Dans cet établissement ils s'échangeaient les élèves difficiles, ils collaient dans leurs cours, et la vie scolaire accceptait que les parents refusent les heures de colle. Dans ces conditions, que veux-tu faire?

Les arts martiaux, c'est une bonne idée.
Plus efficace que les mantras des formateurs Wink
Ce que tu me racontes là me révolte et m'angoisse profondément.
Je suis dans un bahut qui n'est pas facile, en ZEP. Et il est vrai que cette équipe est très très soudée. Les élèves sont des sauvages, mais c'est encore le prof qui fixe la limite. Je pense en plus que les gamins apprécient, au final, le cadre. Il y a de longues discussions, dès la pré-rentrée, pour fixer des "exigences" communes et chacun essaie de tenir bon. Cela va du langage et comportement dans le couloir, à la tenue à la cantine... on est sur leur dos en permanence. Mais finalement, cela reste vivable grâce à ça. Quand je vais devoir partir pour vivre les situations que tu décris, je vais avoir beaucoup de mal... No

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un professeur jugé pour avoir collé un papier sur le front d'un élève

Message par Caspar Goodwood le Mer 5 Juin 2013 - 22:39

Plus les élèves sont difficiles, plus l'équipe est soudée, c'est connu... et heureux, sinon vous vivriez l'enfer!

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum