Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
bea33
bea33
Niveau 6

L'orientation en fin de seconde Empty L'orientation en fin de seconde

par bea33 le Sam 8 Juin 2013 - 20:59
J'enseigne en collège et je souhaiterais que les collègues du lycée m'éclairent sur les décision d'orientation en fin de seconde. Exemple un élève qui demande à passer en 1ère L et qui est orienté en STMg qu'est-ce qui motive cette orientation. J'ai constaté que cette proposition était faite souvent dans le lycée de secteur où vont nos élèves.
Will.T
Will.T
Prophète

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par Will.T le Sam 8 Juin 2013 - 21:09
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'enseigne en collège et je souhaiterais que les collègues du lycée m'éclairent sur les décision d'orientation en fin de seconde. Exemple un élève qui demande à passer en 1ère L et qui est orienté en STMg qu'est-ce qui motive cette orientation. J'ai constaté que cette proposition était faite souvent dans le lycée de secteur où vont nos élèves.
L'élève n'a pas le niveau, le redoublement ne kui est pas profitable (ou pas voulu) mais on ne veut surtout pas qu'il aille grossir les rangs du lycée voisin, donc on lui propose un passage dans une 1ere de l'établissement et c'est souvent la STMG qui est l'heureuse élue.
bea33
bea33
Niveau 6

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par bea33 le Sam 8 Juin 2013 - 21:16
D'accord mais ce n'est pas une orientation cohérente pour un élève plutôt littéraire et qui n'aime pas les maths !
Will.T
Will.T
Prophète

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par Will.T le Sam 8 Juin 2013 - 21:17
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:D'accord mais ce n'est pas une orientation cohérente pour un élève plutôt littéraire et qui n'aime pas les maths !
Tu lui proposerais quoi ?
bea33
bea33
Niveau 6

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par bea33 le Sam 8 Juin 2013 - 21:23
Je me pose des questions sur la cohérence de cette orientation c'est tout. Mais s'il n'y a rien d'autre... c'est dommage. Je ne connais pas trop la section stmg mais cela semble être une filière où se retrouvent des élèves qui n'ont pas vraiment choisi d'y être. Quand je vois les messages concernant ces classes sur le forum c'est la classe des cancres.
Gryphe
Gryphe
Médiateur

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par Gryphe le Sam 8 Juin 2013 - 21:39
C'est l'ancien bac G, devenu STG puis STMG.
On ajoute des lettres, mais je crois que c'est la même chose.
bea33
bea33
Niveau 6

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par bea33 le Sam 8 Juin 2013 - 21:47
C'est bien ce que je pensais ! Ce n'est donc pas une orientation avec de nombreux débouchés.
Gryphe
Gryphe
Médiateur

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par Gryphe le Sam 8 Juin 2013 - 21:49
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Ce n'est donc pas une orientation avec de nombreux débouchés.
En même temps, les débouchés de la filière L... pingouin

(J'avais quand même passé un bac littéraire à l'époque, parce que c'était ce que je voulais et puis c'est tout. Je m'étais révoltée après ma 1èreS contrainte et forcée. Laughing )
fanette
fanette
Habitué du forum

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par fanette le Sam 8 Juin 2013 - 21:50
Des 3èmes qui ont 7 en math et qu'on envoie quand même en 2nde générale (alors que ce ne sont pas des littéraires non plus, hein !), on me dit "Ne vous inquiétez pas, la 2nde sera un peu dure, mais ils iront en STMG ensuite ..." Evil or Very Mad

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Les légendes japonaises relatent que les samouraïs ingurgitaient une rasade de bile d’ours avant de partir au combat pour s’assurer de leur quasi invincibilité [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]  ... [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Iphigénie
Iphigénie
Enchanteur

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par Iphigénie le Sam 8 Juin 2013 - 21:58
fin seconde, on n'a pas beaucoup de choix possibles: si l'élève demande L comme seul voeu, on ne peut que ou bien refuser et imposer le doublement ou bien accepter. Ou encore, demander aux parents s'ils acceptent une autre orientation plus conforme aux capacités de l'enfant.
Stmg est considéré comme moins exigeant pour les enseignements généraux, c'est pour cela qu'on le propose à ceux dont les résultats sont trop justes pour une réussite en série générale.
SI l'élève ne veut pas STMG, il peut toujours redoubler sa seconde.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par User5899 le Sam 8 Juin 2013 - 22:02
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:J'enseigne en collège et je souhaiterais que les collègues du lycée m'éclairent sur les décision d'orientation en fin de seconde. Exemple un élève qui demande à passer en 1ère L et qui est orienté en STMg qu'est-ce qui motive cette orientation. J'ai constaté que cette proposition était faite souvent dans le lycée de secteur où vont nos élèves.
La L est une série générale, la STMG une série technologique. La série générale est réputée être plus abstraite et plus difficile que la série technologique, où le gros des coefficients concerne des TD. Donc devant un élève qui a du mal avec les exercices abstraits comme les disserts, les commentaires, la lecture, etc., on préfère proposer STMG (qui est techno mais qui a un fond littéraire, avec des langues, de l'éco et du droit) que la L et ses futures 8h de philo en T.
avatar
User5899
Dieu de l'Olympe

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par User5899 le Sam 8 Juin 2013 - 22:03
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je me pose des questions sur la cohérence de cette orientation c'est tout. Mais s'il n'y a rien d'autre... c'est dommage. Je ne connais pas trop la section stmg mais cela semble être une filière où se retrouvent des élèves qui n'ont pas vraiment choisi d'y être. Quand je vois les messages concernant ces classes sur le forum c'est la classe des cancres.
Cette année, j'avais une STMG et la L, c'est la STMG qui était, et de loin, la meilleure des deux classes.
Mehitabel
Mehitabel
Doyen

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par Mehitabel le Sam 8 Juin 2013 - 22:07
Cripure a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Je me pose des questions sur la cohérence de cette orientation c'est tout. Mais s'il n'y a rien d'autre... c'est dommage. Je ne connais pas trop la section stmg mais cela semble être une filière où se retrouvent des élèves qui n'ont pas vraiment choisi d'y être. Quand je vois les messages concernant ces classes sur le forum c'est la classe des cancres.
Cette année, j'avais une STMG et la L, c'est la STMG qui était, et de loin, la meilleure des deux classes.

Mes STMG de l'an dernier étaient meilleurs, plus travailleurs et surtout plus sympas que mes S et de loin Suspect
Zakalwe
Zakalwe
Niveau 9

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par Zakalwe le Dim 9 Juin 2013 - 19:33
Disons que plusieurs facteurs amènent à ce type de proposition :

- D'abord, l'idée généralisée que STMG, c'est pour ceux qui n'ont pas le niveau ailleurs (idée par bien des aspects fausse, surtout quand ça correspond à un vrai projet de l'élève, ce qui explique que parfois, certes pas toujours, on ait des stmg plus intéressantes que des L - en même temps... c'est pas faux. En HG, une première ES qui ne pouvait dépasser le 7 se retrouve en STMG avec 14 : non pas qu'elle ait plus bossé, mais l'épreuve de STMG demande juste d'apprendre, pas de réfléchir ni de rédiger... après, c'est théoriquement différent dans les matières technologiques, à gros coef, donc ...)
- Idée que partagent les élèves (le nombre de secondes qui demandent STMG "ben parce que c'est le bac où il n'y a pas besoin de travailler, non ?" Twisted Evil )
- Ceux qui demandent L le font de plus en plus souvent parce qu'il n'y a pas de maths. Résultat dans mon bahut, la moitié savent à peine lire, et sont incapables d'écrire plus de trois lignes cohérentes : d'où l'impossibilité de les laisser passer en L (du moins sans qu'ils n'aillent en commission d'appel, qui est là pour leur permettre de passer malgré tout : mais au moins, c'est à eux d'assumer (ou pas... : j'ai le souvenir d'une commission d'harmonisation de bac où le collègue qui avait mis la pire moyenne à son paquet et se plaignait de la baisse de niveau se vantait dans le même temps du nombre d'élèves de mon lycée qu'il avait fait passer en commission d'appel...) la responsabilité de la chose. Mais en général ceux-là ne peuvent donc pas envisager ES, encore moins S : sauf à redoubler, il reste STMG, en espérant qu'ils trouvent leur intérêt dans les matières techno (qu'en général hélas ils ne connaissent pas...).

Mais de fait, un des problème vient du nombre de plus en plus élevé d'élèves qui entrent en seconde alors qu'ils n'ont rien à y faire (soit qu'ils auraient voulu faire autre chose mais ont été poussés de force vers la seconde [ou qu'on les ait refusé en formation pro suite à un dossier trop calamiteux...], soit qu'ils y aient été envoyé pour faire du chiffre de taux de passage [j'ai aussi été en troisième pour voir les pressions des CDE en ce sens...]).
Parce que ce sont ceux-là qui pourrissent les sections STMG et finalement nuisent à ceux qui y vont par choix...

_________________
INJUSTE Terme utilisé pour désigner les avantages dont on a essayé de spolier d'autres gens, mais sans y arriver. Voir aussi MALHONNETETE, DISSIMULATION, et TIENS J'AI DU POT

Blog de l'association La Cave à Jeux : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
neomath
neomath
Neoprof expérimenté

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par neomath le Dim 9 Juin 2013 - 19:50
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Mais de fait, un des problème vient du nombre de plus en plus élevé d'élèves qui entrent en seconde alors qu'ils n'ont rien à y faire (soit qu'ils auraient voulu faire autre chose mais ont été poussés de force vers la seconde [ou qu'on les ait refusé en formation pro suite à un dossier trop calamiteux...], soit qu'ils y aient été envoyé pour faire du chiffre de taux de passage [j'ai aussi été en troisième pour voir les pressions des CDE en ce sens...]).

+1
Nous savons tous que les collèges envoient en seconde générale deux types d'élèves :
- ceux qui ont le niveau nécessaire pour y réussir.
- ceux qui ne l'ont pas mais dont les parents n'ont pas accepté de demander un bac pro et dont le collège tient à tout prix à se débarrasser.

Résultat un an plus tard, les élèves de la deuxième catégorie ont des notes calamiteuses, un redoublement ne servirait à rien mais il faut bien les envoyer quelque part ...

_________________
You cannot reason people out of positions they didn’t reason themselves into.    J. Swift
Lora
Lora
Neoprof expérimenté

L'orientation en fin de seconde Empty Re: L'orientation en fin de seconde

par Lora le Dim 9 Juin 2013 - 20:00
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:Des 3èmes qui ont 7 en math et qu'on envoie quand même en 2nde générale (alors que ce ne sont pas des littéraires non plus, hein !), on me dit "Ne vous inquiétez pas, la 2nde sera un peu dure, mais ils iront en STMG ensuite ..." Evil or Very Mad
Chez nous, l'élève a 4 en maths et 6 en français, avec un PPRE. " Il fera STMG, dixit la principal. " Bon courage aux profs (et à l'élève !) ! affraid
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum