Lexique pour commencer une belle carrière

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Paratge le Dim 9 Juin 2013 - 10:49

Ayant constaté l'indigence de la formation initiale des nouveaux collègues, nous nous permettons modestement de leur proposer un petit lexique non exhaustif qui a pour but de les aider, de les accompagner et de leur fournir quelques clés pour leur carrière.

Absentéiste : 1. Enseignant. 2. Élève qui marque son dégoût du système.
Accompagnement : 1. Aide aux enseignants dépassés par l’évolution du savoir savant et des avancées pédagogiques. 2. Personnalisé, il s’adresse à des groupes entiers de jeunes. 3. Voir soutien (vieilli).
Accueillir : permet de gérer les flux et les stocks.
Activités : permettent aux jeunes de construire leur propre savoir et de bouger.
Aide individualisée : permet le soutien.
Allègre (Claude) : excellent ministre réformateur et moderne qui a effectué des remises en question décapantes.
Anglais : il est urgent que tous les élèves du primaire le parlent. Plus simple que le français.
Attention : notion dépassée, liée aux abus de l’enseignement frontal. Ne permet pas de bouger.
Autobus : classe où chaises et tables sont disposées de manière archaïque. Peu adapté aux TICE et à la construction des savoirs.
Autocritique : attitude réflexive indispensable à l’enseignant, surtout devant ses supérieurs.
Autonomie : 1. Qualité de l’enseignant qui applique les ordres. 2. Ou de l’élève qui refuse l’autorité des enseignants. Avancée décisive.
Autorité : idée dépassée. Inutile face aux nouveaux publics. Utile seulement aux chefs d’établissement face au personnel.
Autrement : adverbe conseillé, à utiliser après un verbe sans complément d’objet.
Avancée décisive : innovation qui permet de bouger, d’avancer. Tout ce qui peut contribuer à faire reculer l’instruction.

Baccalauréat : vestige napoléonien. Rite trop coûteux et inutile mais toujours aussi exigeant.
Bouger : impératif pour tous ceux qui veulent face aux défis du monde moderne.
Budget de l’Éducation nationale : énhaurme, en augmentation exponentielle ces dernières décennies. Gaspillage des fonds publics qui engage les générations futures.

Café pédagogique : site web de référence de tout acteur responsable de l’Éducation nationale (avec celui du ministère).
Cancre : mot à éviter. N’a existé que dans les représentations de certains. A de toute façon disparu.
Chahut : a disparu. Ou bien n’est qu’anomique.
Changement : c’est ce dont est sûr.
Citoyen : élève.
Citoyenneté : droits de l’élève.
Classes préparatoires : doivent disparaître car on y pratique l’inverse de ce qui est la norme dans le reste du système scolaire.
Compétences : c’est ce qui permet de maîtriser des connaissances qu’on n’a pas ou qui changent tout le temps.
Conseil pédagogique : conseil permettant au chef d’établissement de pousser les enseignants à l’autonomie.
Construction du savoir : apport décisif de la psychologie du XXe siècle.
Constructivisme : n'est ni une mode, ni une doctrine. Ce n'est pas non plus, en soi, une démarche pédagogique. C'est une loi de l'apprentissage humain.
Cours : mot vieilli, v. séance.
Culture commune : doit remplacer la culture générale élitiste et bourgeoise.

Décloisonné : voir transversal.
Démocratie : les écoles doivent appliquer la démocratie, v. citoyen.
Détour (pédagogie du) : le chemin le plus court vers l’autonomie.
Développement durable : défi du XXIe siècle qui nous interpelle tous, l’École ne peut y échapper.
Didactique : c’est ce qui manque aux spécialistes des disciplines.
Difficultés d’apprentissage : liées à une mauvaise qualité de l’enseignement et la faiblesse pédagogique de beaucoup d’enseignants.
Discipline : 1. Terme désuet. Évoque le maintien de l’ordre dans une société oppressive. (Voir Foucault et Deleuze). Dépassée et inadaptée à notre époque démocratique. 2. Désigne aussi le découpage archaïque des savoirs.
Docimologie : fait partie des sciences exactes.
Documents d’accompagnement : textes destinés à aider les enseignants à exercer leur liberté pédagogique.
Dyslexie : maladie qu’on dépiste heureusement beaucoup mieux de nos jours. Tout enseignement doit s’adapter aux jeunes qui en souffrent.

ÉCJS : non discipline fondamentale, devrait avoir un horaire à la mesure de son importance. Bond en avant décisif.
École : institution qui ne doit plus en être une. Sorte de prison pour les jeunes.
Écouter poliment : ce que font à leurs dépens certains jeunes qu’on a contraints à subir passivement un enseignement frontal.
Éducation : mot à préférer à « instruction » qui est une conception dépassée, l’Italie l’avait déjà démontré dès 1929.
Élèves : toujours moins nombreux, d’où des postes surnuméraires. Les enseignants ont beaucoup à apprendre d’eux. Dire plutôt apprenants ou jeunes ou bien gamins, suivant le contexte.
Ennui : provoqué chez les jeunes par la pédagogie traditionnelle.
Enseignant(e) : terme préférable à professeur bien que l’enseignant n’enseigne pas mais accompagne les jeunes.
ENT : espace numérique de travail. Permet à chaque membre de la communauté éducative de travailler dans des conditions optimales, de disposer d’un espace personnel de travail, de travailler en groupe. Permet des économies.
ÉSPÉ : vont remplacer les IUFM avec les mêmes personnels mais ce sera complètement différent.
Évaluation : se doit d’être toujours positive pour les jeunes.
Exercices : à remplacer par des tâches complexes.

Facilitateur : ce qu’est le pédagogue, dans sa salle, à côté des jeunes.
Fasciste : adversaire de la pédagogie et des réformes en général.
Femmes : la plupart des enseignants sont des femmes. Souvent enceintes ou absentes à cause des enfants. Fournissent le deuxième salaire du couple ce qui évite de revaloriser les traitements. Elles sont plus proches des jeunes.
Flux : voir accueillir. Jeunes (ou personnels selon le contexte) accueillis.
Frontal : type d’enseignement archaïque. Ne permet pas l’autonomie. (Dans frontal, il y a « front » comme dans Front national).

Gamin : élève.
Géographie : change tout le temps. De toute façon, les techniques modernes l’ont abolie.
Groupe : espace de liberté.
Groupe-classe : il faut se rendre compte que la classe est un groupe. Avancée décisive.
Groupe de pilotage : instrument de l’autonomie. Rien à voir avec l’aviation.

Handicaps socioculturels : qualités des jeunes d’origine maghrébine ou africaine. À respecter.
Histoire : discipline désuète. Ne s’occupe que du passé. Enseigner quelques flashes doit suffire.

Individualisé : ce que doit être l’enseignement de masse.
Innovation : toujours nécessaire. Qualité du pédagogue. Il faut qu’elle soit innovante.
INRP : institut national de la recherche pédagogique (que Ph. Meirieu a dirigé). On lui doit des découvertes et des avancées décisives.
Inspecteur : ami de l’enseignant et plus encore des jeunes. Fournit des outils citoyens à l’enseignant pour exercer sa liberté pédagogique.
Inspection : inadaptée sous sa forme actuelle. Devrait être annuelle et pratiquée par une équipe multidisciplinaire et le chef d’établissement. Doit permettre d’évaluer le mérite.
Instituteur : 1. Violent avec les enfants. 2. Pédophile.
Instruction : archaïsme.
Interdisciplinaire : ce que doit être l’École du XXIe siècle.
Internet : révolutionne l’enseignement. Tout le savoir y est accessible aux jeunes.
Intervenant extérieur : apporte beaucoup, voit les jeunes différemment.
IUFM : grâce à eux les enseignants sont maintenant des professionnels. Il était trop tôt pour évaluer les IUFM (qui ne dataient que de 1989) quand ils furent mis en cause injustement.

Jeunes : minorité opprimée. Voir élèves.
Juillet : mois à conquérir. Les enseignants ne doivent pas profiter de l’été pour échapper à leurs responsabilités.

Leçon : mot vieilli. Voir séance.
Lecture : ne peut s’appréhender que globalement.
Levier : outil qui permet le changement.
Liberté pédagogique : permet de mettre en œuvre les documents d’accompagnement.
Littérature : pratique dépassée avec l’apparition des TICE et de l’Internet.

Maître : mot à bannir (un maître a des esclaves !).
Mathématiques : bientôt remplacées par les ordinateurs.
Meirieu (Philippe) : grand pédagogue, internationalement reconnu, véritable Copernic de la pédagogie, a inspiré l’essentiel des avancées décisives des réformes.
Mérite : qualité de l’enseignant qui applique les instructions, en équipe, de préférence.
Métacognition : remplace avantageusement le savoir. Sensible à un empilement épistémologique.
Méthodes de lecture : toutes sont bonnes (sauf la syllabique qui est réactionnaire).
Ministre : dire « notre ministre ». Bon quand il est de gauche.
Modernisation : toujours nécessaire. Voir innovation.
Modules : espaces de liberté. Devaient être absolument généralisés. Les regretter.
Moyens : il en faut toujours plus mais le contexte est difficile.
Multidisciplinaire : voir décloisonné.

Niveau : ne cesse de monter, comme le démontrent les évaluations.
Notation des enseignants : doit se faire au mérite, pas comme aujourd’hui. Voir mérite.
Notation des élèves : devrait valoriser les productions des jeunes. Lui préférer l’évaluation.
Nouveaux publics : jeunes qui ont des handicaps socioculturels. À valoriser.

Ordinateurs : remplacent les enseignants dépassés, les mathématiques et les livres. Permettent le partenariat.
Orthographe : obsession à dépasser à l’aube du XXIe siècle, celle du français est trop complexe. Voir anglais.
Outils : voir compétences.

Paresse : représentation dépassée, encore répandue chez les professeurs des générations anciennes. (v. ennui).
Partenaire : entreprise qui permet d’économiser les fonds publics.
Passage (en classe supérieure) : véritable droit humain qu’il convient de généraliser.
Pause méridienne : on n’y déjeune plus.
Pays (ce) : France (mot vieilli).
Pédagogie : science vraiment nouvelle, connaît des avancées décisives à l’aube du IIIe millénaire. Fournit des outils à tout enseignant qui se veut acteur du changement.
Pédagogue : C’est un acteur réflexif qui cherche des outils de compréhension et d’action dans un même mouvement. Ce que le professeur traditionnel a beaucoup de mal à accomplir.
Pénurie : se gère.
Piaget (Jean) : seul psychologue du XXe siècle.
Présentiel : mot utile désignant quelque chose de dépassé.
Principal : voir proviseur.
Professeur d’EPS : acteur du changement. Ne voit pas les jeunes comme les autres enseignants, est plus proche d’eux.
Professeur des écoles : enseigne dans le primaire, professionnel et humain contrairement à l’instituteur (v. ce mot).
Professeurs : ont trop de vacances, trop payés pour leurs prestations. Grognent et traînent les pieds. Rentrent chez eux après leur travail. Trop nombreux, à remplacer par les ordinateurs.
Professeure : féminisation à diffuser absolument. La majorité des enseignants sont des femmes (v. ce mot).
Production : tout ce que fait le jeune en classe.
Programmes : doivent toujours être nouveaux, sous peine d’être dépassés.
Projet : toujours d’avenir. L’être humain est un être de projet, la pédagogie est basée sur ce concept.
Promotion sociale : passage automatique dans la classe supérieure d’un jeune qui a des handicaps socioculturels et/ou de mauvais résultats.
Proviseur : agent du changement. Premier pédagogue d’un établissement.

Redoublement : pratique discriminatoire envers les jeunes. La preuve en est que les redoublants réussissent moins bien que les autres. De toute façon cela coûte cher.
Réforme : toujours d’actualité, indispensable, elle met au premier plan la pédagogie et la réussite de tous les jeunes.
Rythme scolaire : chaque enfant a le sien. À respecter.

Savoir : ne peut se transmettre. Se construit en autonomie.
Savoir enseigné, savoir savant : ce n’est pas la même chose.
Science : opinion des scientifiques.
Sciences de l’éducation : ont permis des avancées décisives. Leur maîtrise permettra aux enseignants de dépasser les blocages liés à la parcellisation des disciplines.
Séance : ce qui compose une séquence. On peut avoir plusieurs séances dans une même séquence mais il est aussi possible d’avoir plusieurs séquences dans une même séance.
Sens : il faut qu’il y en ait. Mais il faut le construire, ce qui est une tâche complexe.
Séquence : est composée de séances le plus souvent.
Situation-problème : remplace efficacement un cas concret.
Socialisation : but premier de la scolarisation.
Soutien : véritable travail de l’enseignant. Aide vraiment le jeune à construire son autonomie. Voir accompagnement.
Stock : ensemble d’élèves ou d’enseignants.
Syllabique (méthode) : dépassée depuis longtemps.

Tableau noir : dépassé, on n’est plus à l’époque des dinosaures. Préférer les TICE.
Tâche complexe : est divisée en compétences (v. ce mot). Doit remplacer les exercices obsolètes.
TICE : in-dis-pen-sa-bles dans tous les EPLE. Assurent l’autonomie, permettent le partenariat.
Trace écrite : tout ce le jeune met sur une feuille de papier ou un écran.
Transdisciplinaire : voir transversal.
Transversal : voir multidisciplinaire.
Travail en équipe in-dis-pen-sa-ble, assure l’autonomie.
Travail en groupe : permet au jeune de construire son savoir en autonomie.
Trente-cinq heures : malheureusement pas encore appliquées pour les enseignants. Serait une réforme courageuse et innovante.
Triangle didactique : figure géométrique pédagogique.

Vacances : il y en a trop dans ce pays (voir ce mot). Les enseignants doivent aider aussi les jeunes pendant ces périodes charnières.
Violence : la seule vraie violence est celle que l’École inflige aux jeunes.
Vygotsky (Lev) : seul psychologue du XXe siècle.

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par olive-in-oil le Dim 9 Juin 2013 - 10:54

Mais qui a eu assez de temps pour réaliser ce lexique ? Shocked (et pour le lire ? J'ai arrêté à "accueillir" ! Wink )

C'est rigolo mais pourquoi briser les rêves de nos nouveaux collègues tous neufs ? Ils découvriront ça bien assez tôt ! Pédagogie par l'expérience !!!

olive-in-oil
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par bikkhou le Dim 9 Juin 2013 - 10:56

excellent, drôle et utile... merci, que demander de plus un dimanche matin, écrasée par une liste de truczàfaire? fleurs

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA

bikkhou
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Cath le Dim 9 Juin 2013 - 11:04

veneration

Signé: Bouvard et Pécuchet.

Cath
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par fabecben le Dim 9 Juin 2013 - 11:25

Savoureux exercice de novlangue !

fabecben
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par albertine02 le Dim 9 Juin 2013 - 11:34

J'aime énormément le "travail en groupe" et le ping pong entre multidisciplinaire, décloisonné et transversal (j'en ai peut-être loupé quelques autres !)

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Ben93 le Dim 9 Juin 2013 - 11:45

@olive-in-oil a écrit:C'est rigolo mais pourquoi briser les rêves de nos nouveaux collègues tous neufs ? Ils découvriront ça bien assez tôt ! Pédagogie par l'expérience !!!
Parce qu'ils ont des rêves !? affraid
Les pauvres ... No

Programmes : doivent toujours être nouveaux, sous peine d’être dépassés.
Shocked
Même nouveaux ils sont dépassés ! Rolling Eyes
D'où mon refus catégorique de suivre cette connerie. Et je peux vous dire que mes Tles ont beaucoup plus appris depuis que je fais sans. Le bilan est même positif ! professeur

Ben93
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par JPhMM le Dim 9 Juin 2013 - 12:05

Excellent !

Manquent quelques mots. Laughing

Formateur : enseigne que les enseignants formatent.
Échec : négation de réussite. Conséquemment, ne peut se combattre qu'en faisant disparaitre toutes les situations de mise en réussite.
Langue étrangère : Anglais. Discipline où les Français seraient les plus mauvais au monde, contrairement aux Anglais.

_________________
Labyrinthe où l'admiration des ignorants et des idiots qui prennent pour savoir profond tout ce qu'ils n'entendent pas, les a retenus, bon gré malgré qu'ils en eussent. D'ailleurs, il n'y a point de meilleur moyen pour mettre en vogue ou pour défendre des doctrines étranges et absurdes, que de les munir d'une légion de mots obscurs, douteux , et indéterminés. Ce qui pourtant rend ces retraites bien plus semblables à des cavernes de brigands ou à des tanières de renards qu'à des forteresses de généreux guerriers. Que s'il est malaisé d'en chasser ceux qui s'y réfugient, ce n'est pas à cause de la force de ces lieux-là, mais à cause des ronces, des épines et de l'obscurité des buissons dont ils sont environnés. Car la fausseté étant par elle-même incompatible avec l'esprit de l'homme, il n'y a que l'obscurité qui puisse servir de défense à ce qui est absurde. — John Locke

JPhMM
Demi-dieu


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Triskel le Dim 9 Juin 2013 - 12:28

J'aurais eu besoin de ce lexique.
Ca m'aurait évité une visite-conseil, une inspection-mise à mort de trois heures, et une titularisa(tion soumise au bon vouloir de l'inspection (qui suit l'avis du CDE) ; du CDE qui pense qu'un redoublement serait salutaire mais vu que tous les stagiaires de lettres sont mauvais cette année on doit en titulariser quelques uns quand même) ;et du tuteur (qui me trouve résistant revêche et dans le déni de réalité parce que je veux l'agrégation pour enseigner dans le supérieur).
Heureusement que j'aime la littérature, sans quoi, je ne serais pas titularisé.

_________________
L'espoir des cantharides
Est un bien bel espoir.

Triskel
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Paratge le Dim 9 Juin 2013 - 15:07

Ce lexique ironique n'a pas forcément comme unique but de faire sourire (si c'est possible).
La novlangue dit toujours quelque chose !

Suggérer de saines lectures à des stagiaires m'a toujours paru aussi très utile pour eux (elles).

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Raoul Volfoni le Dim 9 Juin 2013 - 15:11

C'est très bien vu !

JPhMM : je dirais plutôt :

Echec : situation de réussite différée.

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Paratge le Dim 9 Juin 2013 - 15:20

@Raoul Volfoni a écrit:C'est très bien vu !

JPhMM : je dirais plutôt :

Echec : situation de réussite différée.

Emploi tiré du Petit Robert :

LE PROVISEUR :
— Après tout, au 3e trimestre de 1re, on ne peut parler avec 5 de moyenne d'échec pour Jessifer, elle n'a pas terminé sa scolarité !

LE PROF PRINCIPAL
— C'est pas faux ! Sa réussite est différée !

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Paratge le Lun 10 Juin 2013 - 0:21

@JPhMM a écrit:Excellent !

Manquent quelques mots. Laughing

Il ne tient qu'à d'autres contributeurs...

Ex. :
Individualisation
Livret
Langues anciennes
Management
Socle


Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par User5899 le Lun 10 Juin 2013 - 0:28

activité (mise en) : moment de la semaine où l’enseignant ne veut pas faire son travail mais doit être présent. Ex. : "On bosse, là, ou on va en salle info ?"
pédagogue : va à pieds aux gogues ; anciennement : "aux chiottes les profs !"
formateur : formate (efface toutes les données) ; doit être formaté lui-même (voir formateur de formateurs)
socle : bloc de plâtre qui reste depuis qu'on a ôté tout le reste ; sert de réceptacle aux fientes de pigeons et aux crachats de Kevin
individualisation : pratique de la classe à 35 élèves qu'on ne connaît pas ; voir personnalisation

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Luigi_B le Lun 10 Juin 2013 - 0:40

veneration

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par User5899 le Lun 10 Juin 2013 - 0:48

personnalisation : cours qui doit coûte que coûte tenir jusqu'à la sonnelie, malgré l'effectif diabolique et le fait qu'on ne connaisse personne.
livret de compétences : hommage à Aragon ("Rien n'est jamais acquis")
sentier lumineux : chemin qui mène aux classes, seulement éclairé par la culture des élèves illuminant des écrans plats portatifs
baladeurs : instruments qui font demeurer les élèves immobiles
dissertation : exercice bourgeois qui demande qu'on comprenne autrui avant de discuter ce qu'il dit, alors qu'il est trop nul, l'autre !
devoir à la maison : sas fé tro pa

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Paratge le Lun 10 Juin 2013 - 1:01

Cripure a écrit:activité (mise en) : moment !e la semaine où l’enseignant ne veut pas faire son travail mais doit être présent. Ex. : "On bosse, là, ou on va en salle info ?"
pédagogue : va à pieds aux gogues ; anciennement : "aux chiottes les profs !"

Ça mériterait un renvoi à "réunion" ! Very Happy

Histoire-géographie (professeurs d') : constituent les enseignants les plus innovants. (hélas).
Acteur
Acquis
Adulte-référent
Audit
Écouteurs : voir baladeur.
Interventions (journées d') : drogues, sexe, alcool, c'est mal (voir infirmière scolaire).
ISOE
Stagiaire
Tuteur
SVT
Allemand : langue en voie d'extinction.
Chinois
Devoir : voir Kontrolle.
Devoir à la maison : sas fé tro pa. Pratique discriminante !
Formatif
Sommatif : rien à voir avec le sommeil.
Estrade
TBI
Téléphone portable, smartphone : révolutionnent l'apprentissage.




Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par User5899 le Lun 10 Juin 2013 - 1:50

téléphone portable : de télé, "au loin", et phone", "tête". Ce qui met la tête au loin et la rend portable, voire facultative.
estrade : sorte de scène en bois permettant de repérer l’ennemi par sa subéminence.
tuteur : plante en pot que l'IPR arrose pendant trois ans avant de la déposer dans la classe d'un nouveau pour faire joli. Mais c'est une plante carnivore. On lui donne parfois la hors-classe ou l'agrégation sur titres (pour pallier son absence de titres).
hors classe : petite claque sur la croupe signifiant qu'on est content du cheval de labours

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par yphrog le Lun 10 Juin 2013 - 2:34

lecteur

_________________
ok


yphrog
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par philann le Lun 10 Juin 2013 - 6:49

Merci!!! veneration
Bien ri de bon matin !!
(Rirai moins l'an prochain,qd je devrai utiliser cette novlangue!!

_________________
2014-2015: poste fixe dans les Hauts de Seine Very Happy Very Happy Very Happy
2013-2014: certifiée stagiaire dans les Hauts de Seine cheers 
2011-2013: prof. contractuelle dans l'Essonne

philann
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Libé-Ration le Lun 10 Juin 2013 - 7:11

Vous oubliez :
Oui, monsieur (à faire suivre du Titre de son Excellentissime), forcément au masculin, réponse obligatoire du professeur à sa voie hiérarchique (voir Droit de réserve)
Droit de réserve : ferme ta gu***, serre les dents, pas de vague, tout va bien, Madame la Marquise et Monsieur le Proviseur.

Libé-Ration
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Tournesol le Lun 10 Juin 2013 - 9:57

Cripure a écrit:téléphone portable : de télé, "au loin", et phone", "tête". Ce qui met la tête au loin et la rend portable, voire facultative.

lol!

_________________
J'habite près de mon silence
à deux pas du puits et les mots
morts d'amour doutant que je pense
y viennent boire en gros sabots
comme fantômes de l'automne
mais toute la mèche est à vendre
il est tari le puits, tari.

(G. Perros)

Vis comme si tu devais mourir demain, apprends comme si tu devais vivre toujours. (Gandhi)

Tournesol
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Raoul Volfoni le Lun 10 Juin 2013 - 10:30

Etablissement sans histoire : zone à risque
Se remettre en question : valable uniquement pour les enseignants
Bavardages : réponse des apprenants à des méthodes pédagogiques réactionnaires
Professeur : privilégié
Professeur agrégé : encore plus privilégié que les autres

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Paratge le Mer 19 Juin 2013 - 11:42

Gestionnaire : personne qui vit dans un bureau de l'établissement. Toujours prête à vous expliquer gentiment comment vous passer de rideaux, de chauffage ou d'éclairage.

Conseil de classe : réunion d'information où les professeurs apprennent ce que l'administration et les parents ont décidé pour leurs élèves.


Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Lexique pour commencer une belle carrière

Message par Paratge le Mer 20 Nov 2013 - 19:49

J'ai mis par ordre alphabétique les contributions pour qu'elles soient plus lisibles.

Activité  (mise en) : moment de la semaine où l’enseignant ne veut pas faire son travail mais doit être présent. Ex. : « On bosse, là, ou on va en salle info ? ».
Allemand : langue en voie d’extinction.
Baladeurs : instruments qui font demeurer les élèves immobiles.
Bavardages : réponse des apprenants à des méthodes pédagogiques réactionnaires.
Conseil de classe : réunion d’information où les professeurs apprennent ce que l’administration et les parents ont décidé pour leurs élèves.
Devoir : voir Kontrolle.
Devoir à la maison : sas fé tro pa. Pratique discriminante !
Dispositif : machin.
Dissertation : exercice bourgeois qui demande qu’on comprenne autrui avant de discuter ce qu’il dit, alors qu’il est trop nul, l’autre !
Droit de réserve : ferme ta gu***, serre les dents, pas de vague, tout va bien, Madame la Marquise et Monsieur le Proviseur.
Échec : négation de réussite. Conséquemment, ne peut se combattre qu’en faisant disparaitre toutes les situations de mise en réussite.
Écouteurs : voir baladeurs.
Estrade : sorte de scène en bois permettant de repérer l’ennemi par sa suréminence.
Établissement sans histoire : zone à risque.
Formateur : enseigne que les enseignants formatent. Formate (efface toutes les données) ; doit être formaté lui-même (voir formateur de formateurs).
Gestionnaire : personne qui vit dans un bureau de l’établissement. Toujours prête à vous expliquer gentiment comment vous passer de rideaux, de chauffage ou d’éclairage.
Histoire-géographie (professeurs d’) : constituent les enseignants les plus innovants. (Hélas).
Hors classe : petite claque sur la croupe signifiant qu’on est content du cheval de labour.
Individualisation : pratique de la classe avec 35 élèves qu’on ne connait pas ; voir personnalisation.
Interventions (journées d’) : drogues, sexe, alcool, c’est mal (voir infirmière scolaire).
Langue étrangère : Anglais. Discipline où les Français seraient les plus mauvais au monde, contrairement aux Anglais.
Livret de compétences
: hommage à Aragon (« Rien n’est jamais acquis »).
Oui, monsieur : (à faire suivre du Titre de son Excellentissime), forcément au masculin, réponse obligatoire du professeur à sa voie hiérarchique (voir Droit de réserve).
Pédagogue : va à pieds aux gogues ; anciennement : « Aux chiottes les profs ! »
Personnalisation : cours qui doit coûte que coûte tenir jusqu’à la sonnerie, malgré l’effectif diabolique et le fait qu’on ne connaisse personne.
Professeur : privilégié.
Professeur agrégé : encore plus privilégié que les autres.
Se remettre en question : valable uniquement pour les enseignants.
Sentier lumineux : chemin qui mène aux classes, seulement éclairé par la culture des élèves illuminant des écrans plats portatifs.
Socle : bloc de plâtre qui reste depuis qu’on a ôté tout le reste ; sert de réceptacle aux fientes de pigeons et aux crachats de Kevin.
Sommatif : rien à voir avec le sommeil.
Téléphone portable : de télé, « au loin », et phone », « tête ». Ce qui met la tête au loin et la rend portable, voire facultative.
Téléphone portable, smartphone : révolutionnent l’apprentissage.
Tuteur : plante en pot que l’IPR arrose pendant trois ans avant de la déposer dans la classe d’un nouveau pour faire joli. Mais c’est une plante carnivore. On lui donne parfois la hors-classe ou l’agrégation sur titres (pour pallier son absence de titres).


Dernière édition par Paratge le Mer 20 Nov 2013 - 19:59, édité 2 fois

Paratge
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum