"Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

"Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Raoul Volfoni le Lun 10 Juin 2013 - 10:54

Libé a réalisé un entretien avec Vincent Peillon et Michel Serres, mais accessible seulement aux abonnés. Le titre fort alléchant m'a donné envie d'en lire davantage. Si quelqu'un peut nous en faire profiter... Merci d'avance.

http://www.liberation.fr/societe/2013/06/09/avec-le-numerique-le-prof-se-recentre-sur-le-coeur-du-metier_909521

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Iphigénie le Lun 10 Juin 2013 - 11:00

Tu veux t'énerver?
Je te fais M. Serres:
"aujourd'hui grâce aux Tice les élèves n'ont plus besoin de la présence permanente d'un enseignant: tous les savoirs du monde arrivent sur leurs écrans. Ainsi si je veux retrouver un vers des Bucoliques, je l'ai instantanément. Mes étudiants de Standford....patati patata Sleep Sleep



Je ne désespère pas qu'on nous explique un jour, dans longtemps, que les chargés d'éducation au niveau européen étaient d'anciens cadres de Microsoft, comme d'autres chantres de l'austérité sont sortis des bureaux de Goldman Sachs...


Dernière édition par iphigénie le Lun 10 Juin 2013 - 11:04, édité 1 fois

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Raoul Volfoni le Lun 10 Juin 2013 - 11:02

Je voudrais savoir comment ça nous permet de nous recentrer sur le "coeur du métier" (et accessoirement, comment ce coeur est défini). Oui, je sais, je me fais mal, mais c'est bon

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Luigi_B le Lun 10 Juin 2013 - 13:51

Pour info, l'entretien (consternant) se termine par ces mots humbles et délicats de Michel Serres :

Dans une classe de prépa de «taupe» (scientifique), un prof de philo était tombé malade. On m’a demandé de le remplacer au pied levé. Je me suis retrouvé devant des taupins pour qui l’important était de finir l’exercice de maths pendant mon cours. Tout mon problème était de leur faire lever la tête. J’y ai réussi, ça m’a fait bander toute la vie.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par fabecben le Lun 10 Juin 2013 - 13:57

Quelle honte, ce Michel Serres, il piétine sur les plateaux télé tout le système et le savoir qui l'ont porté au plus haut de l'université. Tout ça pour s'extasier sur la petite poucette, l'ado "au pouce agile" !

fabecben
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Serge le Lun 10 Juin 2013 - 14:00

@Luigi_B a écrit:Pour info, l'entretien (consternant) se termine par ces mots humbles et délicats de Michel Serres :

Dans une classe de prépa de «taupe» (scientifique), un prof de philo était tombé malade. On m’a demandé de le remplacer au pied levé. Je me suis retrouvé devant des taupins pour qui l’important était de finir l’exercice de maths pendant mon cours. Tout mon problème était de leur faire lever la tête. J’y ai réussi, ça m’a fait bander toute la vie.

Wahou ! Plus efficace et économique que sa petite pilule bleue ?

_________________

Pour faire découvrir la Cafet à nos élèves > ICI

Serge
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Raoul Volfoni le Lun 10 Juin 2013 - 14:09

Toute la vie, ce doit être gênant dans certaines circonstances... Mais ça peut convaincre certains collègues, allez savoir !

pingouin

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par yogi le Lun 10 Juin 2013 - 14:26

@Serge a écrit:
@Luigi_B a écrit:Pour info, l'entretien (consternant) se termine par ces mots humbles et délicats de Michel Serres :

Dans une classe de prépa de «taupe» (scientifique), un prof de philo était tombé malade. On m’a demandé de le remplacer au pied levé. Je me suis retrouvé devant des taupins pour qui l’important était de finir l’exercice de maths pendant mon cours. Tout mon problème était de leur faire lever la tête. J’y ai réussi, ça m’a fait bander toute la vie.

Wahou ! Plus efficace et économique que sa petite pilule bleue ?

Ils n'ont que ça à dire et à écrire sans déc? Pour se recentrer sur le "coeur" (comprends pas bien d'ailleurs),faites monter la queue?

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Luigi_B le Lun 10 Juin 2013 - 14:30

En plus, rien de vraiment nouveau : c'est surtout du resucé de Michel Serres.

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par pitchounette le Lun 10 Juin 2013 - 14:33

ce matin j'ai regardé les informations sur BFM ou ITELE je ne sais plus quelle chaine.
Une expérience a été menée à Albi où tout se fait par ENT ( noter les devoirs, rendre les devoirs par ENT, prendre contact avec les parents....) Entendre dire le prof que c'était bien moi une légère crise d'angoisse m'est venue. Je me suis sentie piégée et surveillée...........surtout qu'en plus ils ont fait parlé une maman qui adorait ça car elle pouvait se connecter partout pour voir le travail de son fils.

Tout ça pour dire que je n'apprécie pas l'ENT que je me sens espionnée.

_________________
Le bonheur est dans le pré après 7 ans de région parisienne

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par SylvainD le Lun 10 Juin 2013 - 14:45

Salut,

Voilà le screen de l'entretien que j'ai pu trouver sur twitter : https://twitter.com/frompennylane/status/344070916881399808/photo/1

Va faloir jouer un peu du zoom

Bonne journée

SylvainD
Niveau 1


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par cliohist le Lun 10 Juin 2013 - 14:49

Libé a réalisé un entretien avec Vincent Peillon et Michel Serres, mais accessible seulement aux abonnés.
http://www.liberation.fr/societe/2013/06/09/avec-le-numerique-le-prof-se-recentre-sur-le-coeur-du-metier_909521
Il sera en accès direct demain mardi.

pour Le Monde, voir
http://www.neoprofs.org/t61197-pourquoi-l-ecole-francaise-reste-en-retard-sur-le-numerique#2012624

Le point d'étape fait par Peillon et Pellerin au lycée Diderot sera sans doute filmé et mis en ligne sur le site officiel du MEN.

Les Echos ont filmé Fleur Pellerin au lendemain du rapport Beylat-Tambourin sur l'innovation en France (5 avril 2013)
http://www.youtube.com/watch?v=4VdpCpn8ogY

L'usage raisonné des ordis au collège et au lycée mériterait mieux qu'un rejet systématique, à l'occasion d'opérations de comm' qui rappellent un peu trop le temps de la chatelisation.


cliohist
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Luigi_B le Lun 10 Juin 2013 - 14:55

@pitchounette a écrit:Tout ça pour dire que je n'apprécie pas l'ENT que je me sens espionnée.
Tu ne connais pas Gestaporus ? Twisted Evil

http://www.laviemoderne.net/forum/les-espaces-numeriques-de-travail/931-un-ent-payant-educ-horus#1255

_________________
www.laviemoderne.net : ce qui est moderne peut (aussi) être idiot. Suspect

Luigi_B
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Caspar Goodwood le Lun 10 Juin 2013 - 15:11

Quelqu'un a-t-il prévenu Michel Serres qu'il y avait un monde entre le collégien moyen et un étudiant dans une des universités les plus prestigieuses du monde? Que la majorité de la population se tape des Bucoliques? Quant à la bandaison de Peillon...sans commentaire.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par pitchounette le Lun 10 Juin 2013 - 15:15

@Luigi_B a écrit:
@pitchounette a écrit:Tout ça pour dire que je n'apprécie pas l'ENT que je me sens espionnée.
Tu ne connais pas Gestaporus ? Twisted Evil

http://www.laviemoderne.net/forum/les-espaces-numeriques-de-travail/931-un-ent-payant-educ-horus#1255
je n'ai pas le plaisir de connaître Embarassed

pitchounette
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par User5899 le Lun 10 Juin 2013 - 15:29

Ce que Michel Serres ne comprend pas, c'est que si son étudiant entre en cours avec la possibilité d'avoir regardé au préalable son cours sur Wikipédia
1) il n'est pas sûr que Wikipédia lui a dit ce qui est juste, alors que le prof doit savoir si c'est bon
2) il peut être certain que l'étudiant n'est pas avide de savoir au point de faire ça, car s'il se lève pour aller en cors, ce n'est pas pour être redondant avec Wikipédia
3) qu'un cours de fac, ce n'est pas la récitation de Wikipédia.
Michel serres fait sous lui, et ça ne date pas d'aujourd'hui.
Même Peillon est gêné par son propos dans l'article (que j'ai lu en version papier ce matin). C'est pitoyable de scientisme et d'argumentaire ad hominem. Pas la peine d'acheter ce torchon.
Caspar, c'est Serres qui n'a plus débandé depuis le jour où il a remplacé un prof de philo de maths spé au "pied" (de biche) levé et que les taupins ont arrêté de faire des maths pour l'écouter. Etrange : ils avaient Wikipédia pourtant, non ? Ah non...
La vieillesse est un naufrage pour ceux qui veulent rester ce qui leur paraît jeune.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Caspar Goodwood le Lun 10 Juin 2013 - 16:17

J'avais mal lu pardon, mais qu'on nous épargne la bandaison des uns ou des autres dans un cadre scolaire. Je ne suis pas bégueule mais parler de bander devant une classe de taupins, ça fait un peu scénario de film pour adultes non? (J'ai bien compris qu'il s'agissait d'une bandaison au sens figuré. idee )

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Nom d'utilisateur le Lun 10 Juin 2013 - 16:44

Très bien, on donne le beau rôle aux admirateurs de Serres. Je serai le premier, et pas le dernier j'espère.
Admettons que la métaphore sexuelle n'avait pas à se retrouver dans la transcription de l'interview (et quoi, dans maintes cultures, ce sont les vieux et eux seuls qui ont le droit de d'être licencieux en public, en général les femmes, c'est vrai) ; admettons qu'il faut nettement distinguer Primaire, Secondaire et Supérieur.
Une fois tout cela remis en place, je ne vois pas dans vos critiques ce qui invalides les propos de Serres.
Et j'aime bien la boutade "qu’est-ce que la science ? C’est ce que le père enseigne à son fils. Qu’est-ce que la technologie ? C’est ce que le fils enseigne à son père."
Alors, MacLuhan est un zozo, Serres est un vieux libidineux, notre confrère Dasson - auteur de remarquables petits programmes informatiques modifiant la perception de la géométrie en classe - quitte le forum... Je trouve que tout cela n'est pas raisonnable.

Nom d'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Mike92 le Lun 10 Juin 2013 - 16:52

Je n'ai rien contre personne, mais l'article de Libé (Peillon et Serres) est à la profondeur de la réflexion ce que le hachis parmentier est à la gastronomie... On navigue dans des lieux communs iréniques sur le radieux avenir qui attend l'EN. Je veux bien, mais alors du concret !!

_________________
Fais bon accueil aux étrangers, car toi aussi, tu seras un étranger. (Roger Ikor)
site : http://allemand-postbac.npage.de
manuels publiés : http://www.decitre.fr/auteur/141431/Michel+Luciani/

Mike92
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Caspar Goodwood le Lun 10 Juin 2013 - 17:00

Je reproche à Serres sa méconnaissance des élèves: il pense vraiment qu'ils sont avides de savoir et se précipitent sur wikipédia au moindre doute sur des vers latins? Un inspecteur d'académie m'a dit un jour que les élèves avaient de la "gourmandise" à apprendre les langues, il n'avait pas dû voir d'élève depuis un bon moment lui non plus.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Nom d'utilisateur le Lun 10 Juin 2013 - 17:07

@Mike92
Oui, c'est un très bref interview. Mais j'ai cru comprendre que le petit livre "Petite Poucette" n'avait pas non plus été apprécié. Serres y est plus nuancé, bien sûr un peu rêveur.

@Caspar Goodwood
D'accord, mais cela n'invalide pas le point central : la donne est en train de changer, et cela n'est pas étranger à Internet. Ce ne sont pas, me semble-t-il, les charges outragées qui y changeront quelque chose (comme le pamphlet de Barbara Cassin "contre" le web et wikipedia, son unique mauvais livre à ma connaissance - et elle ne m'avait pas répondu sur ce point).

Nom d'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Iphigénie le Lun 10 Juin 2013 - 17:16

Cela fait trente ans que Serre est le M. numérique de l'EN et travaille à l'extraordinaire révolution de l'enseignement français.
Moyennant quoi il est parti enseigner aux USA.

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Nom d'utilisateur le Lun 10 Juin 2013 - 17:21

@iphigénie a écrit:
Moyennant quoi il est parti enseigner aux USA.

Logique...

Nom d'utilisateur
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: "Avec le numérique, le prof se recentre sur le coeur du métier"...

Message par Raoul Volfoni le Lun 10 Juin 2013 - 17:30

V.P. : Autrefois, en effet, le maître en était le dépositaire et sa mission était de transmettre des savoirs que l’élève ne pouvait acquérir autrement. Aujourd’hui, l’élève peut accéder à des savoirs ailleurs.

Naguère, lorsque j'étais étudiante, nous "pouvions accéder à des savoirs ailleurs". Nous avions un lieu poussiéreux nommé BU, encombré de milliers de livres. Pour autant, nous préférions écouter d'abord le cours de nos professeurs, problématisé et organisé, avant d'aller faire des recherches. Je ne vois pas ce qui change, si ce n'est qu'on remplace la BU et ses milliers de titres par un Wikipedia qui peut servir les pires sottises (ex : François Ier devenu pape 300 ans après sa mort).

V.P. Venez voir un cours de géographie bien fait avec le numérique. Je peux superposer plusieurs cartes à différentes périodes, avec les évolutions géologiques et industrielles. Si je prends Narbonne en 1930 et en 1978, je peux voir comment la ville s’est industrialisée...

Il y a belle lurette qu'on fait ça avec les bonnes vieilles cartes topographiques. Certes, projeter les extraits de cartes doit être plus pratique (et encore, ça dépend pour quoi ; pour que les élèves travaillent réellement les cartes, mieux vaut leur en donner des photocopies et leur faire rechercher les éléments), mais ce n'est qu'un outil. Je ne vois pas là de quoi s'enthousiasmer hors de toute mesure.

M.S. Quand je pilote ma voiture, mon corps est en position avant pour tenir le volant. Si je suis le passager à côté, je suis assis le corps en arrière, calé au dossier. Dans l’enseignement traditionnel, l’élève qui écoute le professeur est en position passager. Face à l’ordinateur, il est en position conducteur.

L'élève en classe, normalement, ne devrait pas être en position "passager" comme le dit M. Serres. Un môme n'écoute pas un cours dans la même position que pour gober les Anges de la Télé Réalité (je parle bien sûr du monde merveilleux où le cours du prof n'est pas un vague spectacle qui forme un fond sonore empêchant les jeunes de dormir). En classe, on écrit, on trace des figures, on lit, on prend des notes, bref on ne peut pas être en position "passager". Michel Serres profère là une sottise.

Et je ne citerai pas le dernier paragraphe où, entre celui qui sue et celui qui bande, on a une drôle de vision du métier Laughing

_________________
"Les jolies filles en savent toujours trop !" (Raoul Volfoni, conseiller officiel de la ministre)

>>Quatre clics par jour pour aider les animaux abandonnés !<<

Raoul Volfoni
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 5 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum