Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Caspar Goodwood le Lun 10 Juin 2013 - 22:09

Les grands esprits...J'ai adoré mes études d'anglais et au fond je suis plus linguiste que littéraire mais j'envie toujours mes collègues qui enseignent les lettres.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par CatLea le Mar 11 Juin 2013 - 7:09

Idem qu'Albertine : je ne bosse jamais le soir passé 18h/18h30. Et si je dois pousser plus loin pour cause d'urgence, ça ne passe pas donc dans ce cas, je boucle au plus vite et hop, détente. C'est important pour moi d'aller me coucher un minimum détendue. Et comme Albertine, ça ne m'a pas empêchée d'avoir mes cours prêts à temps, de répondre aux demandes de mes élèves en temps et en heure et....d'être admissible à l'agreg.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin 2013 - 11:55

@Caspar Goodwood a écrit:Les grands esprits...J'ai adoré mes études d'anglais et au fond je suis plus linguiste que littéraire mais j'envie toujours mes collègues qui enseignent les lettres.
Je vais enseigner le français l'an prochain car je suis mutée dans un bahut de 80 élèves et on sera 4 profs. L'occasion pour moi de voir si une reconversion me plairait car je rêve aussi d'enseigner les lettres,en anglais ou en français!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin 2013 - 11:56

@elwellon a écrit:
@albertine02 a écrit:alors moi, en ce qui concerne le travail le soir, j'ai une maxime très simple, depuis la fin des classes prépa : je ne travaille jamais quand il fait nuit !!
en hiver, c'est pratique, je ne le cache pas. Razz
Néanmoins, je m'organise autrement, le matin, le week end, dès que j'ai une heure ou deux, mais le soir, c'est NO WAY.
Et ça ne m'a empêchée ni d'avoir l'agreg ni d'être toujours prête pour mes cours et mes copies.....
RESPECT veneration
Je dois faire la même chose, je dois faire la même chose: à me répéter tous les soirs!
Mon adage c'est pas de travail chez soi! Je fais tout au bahut. Ceci dit,je fais des burn-out une fois par an en moyenne.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Derborence le Mar 11 Juin 2013 - 12:01

Je ne travaille jamais après le dîner.
Je ne travaille pas pendant les petites vacances, sauf s'il fait mauvais (et encore). C'est pour moi vital de faire une coupure complète.
Mes cours sont toujours prêts à temps et mes copies corrigées rapidement.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par WonderWoman le Mar 11 Juin 2013 - 12:06

Je pense - ça a peut être été dit - que tout dépend des conditions dans lesquelles on est placés.
Pour mon burn out, il y a eu des raisons extérieures au boulot, et des raisons inhérentes au boulot (le fait que je sois mutée loin de tout pour bosser, a fait entre autre que j'avais l'impression de passer ma semaine "au taff", impossible pour moi de réussir à faire cette coupure salvatrice.)

_________________

L'atelier de la Licorne : http://latelierdelalicorne.bigcartel.com/
_______________

I'm a Christmas Unicorn, in a uniform made of gold
With a billy-goat beard, and a sorcerer's shield, and mistletoe on my nose


WonderWoman
Prophète


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par gauvain31 le Mar 11 Juin 2013 - 12:34

Perso , jamais de Burn-out, le seul moment moment où j'ai failli en avoir un, c'est lorsque j'avais pour la 1ère fois 1ère S et Terminale S : lever 6h30 coucher 1h30 du lundi au vendredi. Pas de vie, à part mon cours de judo le mardi soir et la natation le dimanche matin... j'étais réglé comme une horloge... mais à la fin de l'année j'étais dans un sale état.. heureusement que l'année finit plus tôt en lycée


Dernière édition par gauvain31 le Mar 11 Juin 2013 - 12:54, édité 1 fois

gauvain31
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par CatLea le Mar 11 Juin 2013 - 12:48

J'en ai eu un de burn-out, l'année de mon stage. J'avais une tutrice très destabilisante et ça s'est mal passé avec elle. J'ai flippé toute l'année de ne pas être titularisée et de retrouver ma galère de contractuelle précaire. Du coup, après l'inspection et une fois que j'ai eu la confirmation de ma titularisation, tout le stress m'est retombé dessus et j'ai décompensé le divorce, les années de galère et l'année de stage pourrie par une magnifique crise d'angoisse avec douleurs thoraciques me faisant penser à un problème cardiaque. Et une fois hospitalisée, j'ai pleuré deux jours entiers, piqué une crise de nerfs et après, ça allait bien mieux. Du coup, maintenant, je me préserve.

CatLea
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Lorine le Mar 11 Juin 2013 - 13:47

@Derborence a écrit:Je ne travaille jamais après le dîner.
Je ne travaille pas pendant les petites vacances, sauf s'il fait mauvais (et encore). C'est pour moi vital de faire une coupure complète.
Mes cours sont toujours prêts à temps et mes copies corrigées rapidement.
Tu dois bosser pendant tes week end alors?Et pendant l'été?
Je ne travaille pas non plus après 19h - 20 h.Mais j'ai toujours bossé le week end

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin 2013 - 13:58

@lorine a écrit:
@Derborence a écrit:Je ne travaille jamais après le dîner.
Je ne travaille pas pendant les petites vacances, sauf s'il fait mauvais (et encore). C'est pour moi vital de faire une coupure complète.
Mes cours sont toujours prêts à temps et mes copies corrigées rapidement.
Tu dois bosser pendant tes week end alors?Et pendant l'été?
Je ne travaille pas non plus après 19h - 20 h.Mais j'ai toujours bossé le week end

Je profite souvent des heures où je donne des contrôles pour corriger des copies et avancer dans mes cours.


Dernière édition par yogi le Mar 11 Juin 2013 - 14:07, édité 1 fois

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Lilypims le Mar 11 Juin 2013 - 14:01

@littlemary a écrit:"Burn out" : diagnostic fait par mon médecin la semaine dernière et pourtant c'est plutôt du côté perso que je me mets la pression (ménage, courses, activités avec les enfants, ...)
Professionnellement, je fais tout ce qu'il faut pour me préserver comme dit dans l'article (sauf le sport... Embarassed )
Depuis quelques années, je recycle beaucoup mes cours (en fin d'année je récupère le cahier d'un bon élève de chaque niveau...comme modèle pour l'année suivante), je suis devenue la reine de l'impro et de la construction du cours avec mes élèves...J'ai de la chance car je suis dans un collège tranquille et côté autorité, ma réputation est faite ! Twisted Evil (en plus on partage la même façon de fonctionner avec mes collègues directes , donc aucun jugement, ni sentiment de culpabilité)
Inspection au mois de mai et pas de "vrais" reproches de l'IPR sur le travail fait donc ça roule...

Tu es arrêtée, Littlemary ? fleurs2

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin 2013 - 14:10

@Lilypims a écrit:
@littlemary a écrit:"Burn out" : diagnostic fait par mon médecin la semaine dernière et pourtant c'est plutôt du côté perso que je me mets la pression (ménage, courses, activités avec les enfants, ...)
Professionnellement, je fais tout ce qu'il faut pour me préserver comme dit dans l'article (sauf le sport... Embarassed )
Depuis quelques années, je recycle beaucoup mes cours (en fin d'année je récupère le cahier d'un bon élève de chaque niveau...comme modèle pour l'année suivante), je suis devenue la reine de l'impro et de la construction du cours avec mes élèves...J'ai de la chance car je suis dans un collège tranquille et côté autorité, ma réputation est faite ! Twisted Evil (en plus on partage la même façon de fonctionner avec mes collègues directes , donc aucun jugement, ni sentiment de culpabilité)
Inspection au mois de mai et pas de "vrais" reproches de l'IPR sur le travail fait donc ça roule...

Tu es arrêtée, Littlemary ? fleurs2

Cette année aussi ,j'étais en burn-out pendant un temps alors que je ne suis pas spécialement harcelée ou quoi.Je crois que c'est très insidieux comment ça s'installe. On ne voit pas d'emblée qu'on est malmené par l'institution. C'est une fois que j'en suis sortie,que j'ai fait le point sur les étapes qui m'ont menée au burn-out.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Lilypims le Mar 11 Juin 2013 - 14:13

@yogi a écrit:
@Lilypims a écrit:
@littlemary a écrit:"Burn out" : diagnostic fait par mon médecin la semaine dernière et pourtant c'est plutôt du côté perso que je me mets la pression (ménage, courses, activités avec les enfants, ...)
Professionnellement, je fais tout ce qu'il faut pour me préserver comme dit dans l'article (sauf le sport... Embarassed )
Depuis quelques années, je recycle beaucoup mes cours (en fin d'année je récupère le cahier d'un bon élève de chaque niveau...comme modèle pour l'année suivante), je suis devenue la reine de l'impro et de la construction du cours avec mes élèves...J'ai de la chance car je suis dans un collège tranquille et côté autorité, ma réputation est faite ! Twisted Evil (en plus on partage la même façon de fonctionner avec mes collègues directes , donc aucun jugement, ni sentiment de culpabilité)
Inspection au mois de mai et pas de "vrais" reproches de l'IPR sur le travail fait donc ça roule...

Tu es arrêtée, Littlemary ? fleurs2

Cette année aussi ,j'étais en burn-out pendant un temps alors que je ne suis pas spécialement harcelée ou quoi.Je crois que c'est très insidieux comment ça s'installe. On ne voit pas d'emblée qu'on est malmené par l'institution. C'est une fois que j'en suis sortie,que j'ai fait le point sur les étapes qui m'ont menée au burn-out.

Qu'est-ce qui t'a menée au burn-out, Yogi ?

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Lefteris le Mar 11 Juin 2013 - 14:15

@ML184 a écrit:J'ai trouvé un article sur ce sujet bien intéressant sur le web pédagogique http://lewebpedagogique.com/blog/burn-out-enseignant-comment-sen-preserver et j'avoue m'être reconnue !

Entre les copies, les préparations de cours, la paperasse, les bulletins, les journées pédagogiques... j'ai souvent l'impression de ne pas avoir de temps pour moi et ma famille et de ne faire que métro-boulot-dodo... affraid Plus de temps pour les sorties, le sport, la lecture et toutes sortes de loisirs... furieux D'autant plus que notre métier n'est pas spécialement bien reconnu... Des fois, on a beau faire tout ce qu'on peut, ça n'empêche pas l'avalanche de reproches... Et bonjour le découragement, la fatigue, le stress, l'angoisse, le surmenage, le manque de confiance en soi...

Et vous, vous en pensez-quoi ? Vous arrivez à faire la part des choses entre la vie privée et la vie pro ?

Il faut se contraindre à arrêter de trop bosser, sinon on se laisse bouffer effectivement, il y a toujours quelque chose à faire, et l'on s'aperçoit que tout le monde s'en tape, personne ne voit la différence. Il faut refuser beaucoup de charges extra-pro , comme les sorties, les projets.En rognant un peu sur tout, on arrive à vivre. J'ai failli tomber dans le panneau, alors que j'étais reconverti, entré tard dans l'EN . J'ai senti l'absurde de ma situation : 1000€ de moins, sans une vie meilleure, et compris que ça n'était pas reconnu, ça fait tourner un système qui profite à d'autres et pas aux élèves (si toute cette agitation était utile, ça se saurait enfin, or...) parce qu'on ne sait pas dire non (on accepte un peut truc + un autre + un projet , etc.) . Donc j'ai décidé que ce serait l'agreg ou rien (elle est reconnue elle) et j'ai du même coup lâché par al force des choses plein de trucs. Ca n'a rien changé à mon enseignement, au contraire on prend plus de distance.
Ca va beaucoup mieux, mais je trouve que même le minimum, c'est déjà trop, je passe encore trop d'heures sur ces infectes copies, je fais encore beaucoup trop de contorsions pour "tenir" des classes horribles (par exemple taper mes cours pour leur projeter et les dompter de l'arrière de la classe) et faire coût-que-coûte les programmes, par simple esprit républicain et de résistance au pédagogisme. Mais le temps "reconquis", outre la vie privée , je le passe à lire pour moi (je ne lisais plus, ou à peine juste pour préparer les cours au début, pas le temps, toujours à flux tendu, j'avais compté en 45 et 50 heures par semaine...) , je fais du sport.

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Raizel le Mar 11 Juin 2013 - 14:17

Je trouve cet article intéressant. Pour moi le plus dur c'est le CDE, qui dit que je suis une prof nulle et une collègue cinglée qui fait tout pour me démolir, auprès du CDE, des élèves...

Raizel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par albertine02 le Mar 11 Juin 2013 - 14:20

@Raizel a écrit:Je trouve cet article intéressant. Pour moi le plus dur c'est le CDE, qui dit que je suis une prof nulle et une collègue cinglée qui fait tout pour me démolir, auprès du CDE, des élèves...

Es-tu sûre de ne pas être moi, cette année ? Smile
plus sérieusement, et sans trop développer sur ce fil, ce sont ces raisons que tu évoques qui m'ont minée.

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin 2013 - 14:22

Du travail en plus car suis coordo de niveau 3ième sans décharge. Avec ces missions,je me sentais n'être qu'une goutte d'eau dans l'océan,aidant qu'une poignée d'élèves.
Puis ,une élève que je n'avais pas en cours ce jour-là a débarqué un jour dans ma salle,elle voulait parler à une autre fille,j'ai voulu la chasser ,il y a eu une altercation violente entre nous 2,elle a levé la main sur moi,je l'ai regardé dans les yeux en pensant que j'irai porter plainte,finalement elle s'est enfuit et je n'ai pas reçu de coup mais c'était à 2 doigts.J'étais en état de choc,ma P.A m'a demandée si j'étais capable de faire cours le reste de la journée,j'ai dit oui par fierté alors que je tremblais et que j'avais envie de chialer.
Dans la même semaine,notre IPR nous a réunis et nous a descendus, pas moi personnellement mais le discours qui casse du prof m'a fait terriblement mal moralement et je me suis bloquée le dos (ça m'arrive à chaque fois que je suis contrariée au boulot surtout quand c'est liée à la hiérarchie). J'ai eu aussi beaucoup de classes difficiles,ça faisait quelques années que ça ne m'était pas arrivée. Bref,un tas de souffrances légitimes que j'ai refoulées quand elles étaient vraiment là. Si j'avais pu parler à un professionnel au sein de l'EN, je pense que j'aurais mieux gérer tout ce mal-être. En plus,je rentrais chez moi souvent en larmes,me sentant impuissante dans le système et mon mari désespérait de me voir comme ça.


Dernière édition par yogi le Mar 11 Juin 2013 - 14:24, édité 1 fois

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Raizel le Mar 11 Juin 2013 - 14:24

@albertine02 a écrit:
@Raizel a écrit:Je trouve cet article intéressant. Pour moi le plus dur c'est le CDE, qui dit que je suis une prof nulle et une collègue cinglée qui fait tout pour me démolir, auprès du CDE, des élèves...

Es-tu sûre de ne pas être moi, cette année ? Smile
plus sérieusement, et sans trop développer sur ce fil, ce sont ces raisons que tu évoques qui m'ont minée.

"Minée" c'est vraiment le mot. Pourtant je suis d'un naturel super enthousiaste, mais là je n'arrive plus à refaire surface. Il faut dire qu'à force d'encaisser.
en tout cas fleurs

Raizel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Derborence le Mar 11 Juin 2013 - 14:25

@lorine a écrit:
@Derborence a écrit:Je ne travaille jamais après le dîner.
Je ne travaille pas pendant les petites vacances, sauf s'il fait mauvais (et encore). C'est pour moi vital de faire une coupure complète.
Mes cours sont toujours prêts à temps et mes copies corrigées rapidement.
Tu dois bosser pendant tes week end alors?Et pendant l'été?
Je ne travaille pas non plus après 19h - 20 h.Mais j'ai toujours bossé le week end
Je travaille un peu le week-end, mais pas trop.
Je prépare tous mes cours l'été.
Je profite des contrôles pour corriger des copies. Je corrige aussi le midi.

_________________
"La volonté permet de grimper sur les cimes ; sans volonté on reste au pied de la montagne."
Proverbe chinois

"Derborence, le mot chante triste et doux dans la tête pendant qu’on se penche sur le vide, où il n’y a plus rien, et on voit qu’il n’y a plus rien."
Charles-Ferdinand Ramuz, Derborence

Derborence
Modérateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Lilypims le Mar 11 Juin 2013 - 14:26

@yogi a écrit:Du travail en plus car suis coordo de niveau 3ième sans décharge. Avec ces missions,je me sentais n'être qu'une goutte d'eau dans l'océan,aidant qu'une poignée d'élèves.
Puis ,une élève que je n'avais pas en cours ce jour-là a débarqué un jour dans ma salle,elle voulait parler à une autre fille,j'ai voulu la chasser ,il y a eu une altercation violente entre nous 2,elle a levé la main sur moi,je l'ai regardé dans les yeux en pensant que j'irai porter plainte,finalement elle s'est enfuit et je n'ai pas reçu de coup mais c'était à 2 doigts.J'étais en état de choc,ma P.A m'a demandée si j'étais capable de faire cours le reste de la journée,j'ai dit oui par fierté alors que je tremblais et que j'avais envie de chialer.
Dans la même semaine,notre IPR nous a réunis et nous a descendus, pas moi personnellement mais le discours qui casse du prof m'a fait terriblement mal moralement et je me suis bloquée le dos (ça m'arrive à chaque fois que je suis contrariée au boulot surtout quand c'est liée à la hiérarchie). J'ai eu aussi beaucoup de classes difficiles,ça faisait quelques années que ça ne m'était pas arrivée. Bref,un tas de souffrances légitimes que j'ai refoulées quand elles étaient vraiment là. Si j'avais pu parler à un professionnel au sein de l'EN, je pense que j'aurais mieux gérer tout ce mal-être. En plus,je rentrais chez moi souvent en larmes,me sentant impuissante dans le système et mon mari désespérait de me voir comme ça.

Un chemin de croix, ce métier, parfois. C'est terrible de se voir lâché par la hiérarchie. J'espère que tu vas mieux, aujourd'hui.


Dernière édition par Lilypims le Mar 11 Juin 2013 - 14:27, édité 1 fois

_________________
...il faut continuer, je ne peux pas continuer, il faut continuer, je vais donc continuer...

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin 2013 - 14:27

@Raizel a écrit:
@albertine02 a écrit:
@Raizel a écrit:Je trouve cet article intéressant. Pour moi le plus dur c'est le CDE, qui dit que je suis une prof nulle et une collègue cinglée qui fait tout pour me démolir, auprès du CDE, des élèves...

Es-tu sûre de ne pas être moi, cette année ? Smile
plus sérieusement, et sans trop développer sur ce fil, ce sont ces raisons que tu évoques qui m'ont minée.

"Minée" c'est vraiment le mot. Pourtant je suis d'un naturel super enthousiaste, mais là je n'arrive plus à refaire surface. Il faut dire qu'à force d'encaisser.
en tout cas fleurs

Oui,je sais ce sentiment. On finit par nous avoir à l'usure à l'EN et ils oublient que c'est contre-productif de nous taper dessus alors que nous sommes motivés et dynamiques! Depuis que je suis titulaire,je perds l'amour du métier de plus en plus. Je me sentais plus libre et plus légère quand j'étais contractuelle finalement.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin 2013 - 14:28

@Lilypims a écrit:
@yogi a écrit:Du travail en plus car suis coordo de niveau 3ième sans décharge. Avec ces missions,je me sentais n'être qu'une goutte d'eau dans l'océan,aidant qu'une poignée d'élèves.
Puis ,une élève que je n'avais pas en cours ce jour-là a débarqué un jour dans ma salle,elle voulait parler à une autre fille,j'ai voulu la chasser ,il y a eu une altercation violente entre nous 2,elle a levé la main sur moi,je l'ai regardé dans les yeux en pensant que j'irai porter plainte,finalement elle s'est enfuit et je n'ai pas reçu de coup mais c'était à 2 doigts.J'étais en état de choc,ma P.A m'a demandée si j'étais capable de faire cours le reste de la journée,j'ai dit oui par fierté alors que je tremblais et que j'avais envie de chialer.
Dans la même semaine,notre IPR nous a réunis et nous a descendus, pas moi personnellement mais le discours qui casse du prof m'a fait terriblement mal moralement et je me suis bloquée le dos (ça m'arrive à chaque fois que je suis contrariée au boulot surtout quand c'est liée à la hiérarchie). J'ai eu aussi beaucoup de classes difficiles,ça faisait quelques années que ça ne m'était pas arrivée. Bref,un tas de souffrances légitimes que j'ai refoulées quand elles étaient vraiment là. Si j'avais pu parler à un professionnel au sein de l'EN, je pense que j'aurais mieux gérer tout ce mal-être. En plus,je rentrais chez moi souvent en larmes,me sentant impuissante dans le système et mon mari désespérait de me voir comme ça.

Un chemin de croix, ce métier, parfois. C'est terrible de se voir lâché par la hiérarchie. J'espère que tu vas mieux, aujourd'hui.

Je vais mieux parce que la seule chose qui me fait avancer c'est de savoir que je mets des choses en place pour me reconvertir...

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par albertine02 le Mar 11 Juin 2013 - 14:29

Contre-productif est exactement le mot qui convient....
comment exiger le meilleur de gens que l'on rabaisse et à qui l'on demande toujours plus sans les remercier ?


Dernière édition par albertine02 le Mar 11 Juin 2013 - 14:33, édité 1 fois

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin 2013 - 14:31

@albertine02 a écrit:Contre-productif est exactement le mot qui convient....
comment exiger le meilleur de gens que l'on rabaisse, à qui l'on demande toujours plus sans les remercier, et, cerise sur le gâteau, que l'on rabaisse ?

Exact. Aujourd'hui suite à une réunion de coordo de niveaux,l'IPR nous sort "Le recteur vous fait dire qu'il vous remercie pour le travail de qualité que vous faites!". J'ai dit à ma collègue:" 1ère fois qu'on entend un merci",elle me répond:"En même temps,ça leur coûte pas cher!" Pas faux...On a une collègue qui vient de partir en retraite,on n'a pas fait de fête,ni de cadeau,elle est partie en catimini ,sans rien dire,presser de quitter le navire. Même au bout de 40 de carrière,pas un brin de reconnaissance Suspect Embarassed pale

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin 2013 - 14:32

Et au fait,j'ai rejoins Néoprofs pendant mon burn-out et ça me fait un bien fou d'échanger avec des collègues...

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Raizel le Mar 11 Juin 2013 - 14:33

C'est drôle Yogi, c'est exactement ce que je me disais! Savoir que je me forme pour me reconvertir me fait tenir

Raizel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum