Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Raizel le Mar 11 Juin - 12:33

C'est drôle Yogi, c'est exactement ce que je me disais! Savoir que je me forme pour me reconvertir me fait tenir

Raizel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Lilypims le Mar 11 Juin - 12:34

@yogi a écrit:
@Lilypims a écrit:
@yogi a écrit:Du travail en plus car suis coordo de niveau 3ième sans décharge. Avec ces missions,je me sentais n'être qu'une goutte d'eau dans l'océan,aidant qu'une poignée d'élèves.
Puis ,une élève que je n'avais pas en cours ce jour-là a débarqué un jour dans ma salle,elle voulait parler à une autre fille,j'ai voulu la chasser ,il y a eu une altercation violente entre nous 2,elle a levé la main sur moi,je l'ai regardé dans les yeux en pensant que j'irai porter plainte,finalement elle s'est enfuit et je n'ai pas reçu de coup mais c'était à 2 doigts.J'étais en état de choc,ma P.A m'a demandée si j'étais capable de faire cours le reste de la journée,j'ai dit oui par fierté alors que je tremblais et que j'avais envie de chialer.
Dans la même semaine,notre IPR nous a réunis et nous a descendus, pas moi personnellement mais le discours qui casse du prof m'a fait terriblement mal moralement et je me suis bloquée le dos (ça m'arrive à chaque fois que je suis contrariée au boulot surtout quand c'est liée à la hiérarchie). J'ai eu aussi beaucoup de classes difficiles,ça faisait quelques années que ça ne m'était pas arrivée. Bref,un tas de souffrances légitimes que j'ai refoulées quand elles étaient vraiment là. Si j'avais pu parler à un professionnel au sein de l'EN, je pense que j'aurais mieux gérer tout ce mal-être. En plus,je rentrais chez moi souvent en larmes,me sentant impuissante dans le système et mon mari désespérait de me voir comme ça.

Un chemin de croix, ce métier, parfois. C'est terrible de se voir lâché par la hiérarchie. J'espère que tu vas mieux, aujourd'hui.

Je vais mieux parce que la seule chose qui me fait avancer c'est de savoir que je mets des choses en place pour me reconvertir...

Quelle tristesse. fleurs2

Bonne reconversion.

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin - 12:39

@Raizel a écrit:C'est drôle Yogi, c'est exactement ce que je me disais! Savoir que je me forme pour me reconvertir me fait tenir
Very Happy I love you

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Lefteris le Mar 11 Juin - 12:40

@albertine02 a écrit:Contre-productif est exactement le mot qui convient....
comment exiger le meilleur de gens que l'on rabaisse, à qui l'on demande toujours plus sans les remercier, et, cerise sur le gâteau, que l'on rabaisse ?
Si on les rabaisse après les avoir rabaissé, effectivement, ça doit être terrible. Mais j'ai de plus en plus l'impression que les personnes rabaissées ont été repérées comme des gens consciencieux, donc ayant tendance à culpabiliser, à qui l'on peut faire mal facilement, et c'est un petit plaisir dont ne se prive pas les harceleurs (car c'est une forme de harcèlement).
Je me félicite donc d'être un primate primaire, ayant la bonne conscience pour moi : j'ai une telle mauvaise opinion de ce que je vois autour de moi que je ne peux être "rabaissé". Je fais mon boulot, je supporte des élèves que personne ne supportera plus dès qu'on les priera d'exercer leurs talents ailleurs, et ça mériterait déjà d'être nourri à vie aux frais de l'Etat. Enervé oui, sur le moment , mais ça me donne plutôt envie de rentrer dans le lard sur le coup, puis de passer à autre chose. J'aime bien par exemple envoyer leur paquet dans la tête aux parents d'élèves qui pérorent avec arrogance, et en public, je te promets que ça fait du bien Very Happy .

_________________
Δεν ελπίζω τίποτα, δεν φοβάμαι τίποτα, είμαι λεύθερος ("je n'espère rien, je ne crains rien, je suis libre") (Ν. Kazantzakis)

Lefteris
Guide spirituel


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin - 12:41

@Lilypims a écrit:
@yogi a écrit:
@Lilypims a écrit:
@yogi a écrit:Du travail en plus car suis coordo de niveau 3ième sans décharge. Avec ces missions,je me sentais n'être qu'une goutte d'eau dans l'océan,aidant qu'une poignée d'élèves.
Puis ,une élève que je n'avais pas en cours ce jour-là a débarqué un jour dans ma salle,elle voulait parler à une autre fille,j'ai voulu la chasser ,il y a eu une altercation violente entre nous 2,elle a levé la main sur moi,je l'ai regardé dans les yeux en pensant que j'irai porter plainte,finalement elle s'est enfuit et je n'ai pas reçu de coup mais c'était à 2 doigts.J'étais en état de choc,ma P.A m'a demandée si j'étais capable de faire cours le reste de la journée,j'ai dit oui par fierté alors que je tremblais et que j'avais envie de chialer.
Dans la même semaine,notre IPR nous a réunis et nous a descendus, pas moi personnellement mais le discours qui casse du prof m'a fait terriblement mal moralement et je me suis bloquée le dos (ça m'arrive à chaque fois que je suis contrariée au boulot surtout quand c'est liée à la hiérarchie). J'ai eu aussi beaucoup de classes difficiles,ça faisait quelques années que ça ne m'était pas arrivée. Bref,un tas de souffrances légitimes que j'ai refoulées quand elles étaient vraiment là. Si j'avais pu parler à un professionnel au sein de l'EN, je pense que j'aurais mieux gérer tout ce mal-être. En plus,je rentrais chez moi souvent en larmes,me sentant impuissante dans le système et mon mari désespérait de me voir comme ça.

Un chemin de croix, ce métier, parfois. C'est terrible de se voir lâché par la hiérarchie. J'espère que tu vas mieux, aujourd'hui.

Je vais mieux parce que la seule chose qui me fait avancer c'est de savoir que je mets des choses en place pour me reconvertir...

Quelle tristesse. fleurs2

Bonne reconversion.
Merci mais je ne suis pas triste,au contraire,changer d'activités plusieurs fois dans sa vie ça permet de respirer un peu du neuf! Je suis ravie d'être passionnée par d'autres choses et de laisser faire les champs de possibles.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Raizel le Mar 11 Juin - 12:43

Si ce n'est pas trop indiscret Yogi, dans quel domaine souhaites-tu te reconvertir?

Raizel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par albertine02 le Mar 11 Juin - 12:44

@Lefteris a écrit:
@albertine02 a écrit:Contre-productif est exactement le mot qui convient....
comment exiger le meilleur de gens que l'on rabaisse, à qui l'on demande toujours plus sans les remercier, et, cerise sur le gâteau, que l'on rabaisse ?
Si on les rabaisse après les avoir rabaissé, effectivement, ça doit être terrible. Mais j'ai de plus en plus l'impression que les personnes rabaissées ont été repérées comme des gens consciencieux, donc ayant tendance à culpabiliser, à qui l'on peut faire mal facilement, et c'est un petit plaisir dont ne se prive pas les harceleurs (car c'est une forme de harcèlement).
Je me félicite donc d'être un primate primaire, ayant la bonne conscience pour moi : j'ai une telle mauvaise opinion de ce que je vois autour de moi que je ne peux être "rabaissé". Je fais mon boulot, je supporte des élèves que personne ne supportera plus dès qu'on les priera d'exercer leurs talents ailleurs, et ça mériterait déjà d'être nourri à vie aux frais de l'Etat. Enervé oui, sur le moment , mais ça me donne plutôt envie de rentrer dans le lard sur le coup, puis de passer à autre chose. J'aime bien par exemple envoyer leur paquet dans la tête aux parents d'élèves qui pérorent avec arrogance, et en public, je te promets que ça fait du bien Very Happy .

j'ai édité et modifié mon commentaire, j'avais fait une répétition, qui en dit long du reste sur mon état d'esprit du moment !! Razz
je me reconnais très précisément dans ton premier paragraphe , toujours tendance à culpabiliser, docile et sérieuse....pas assez blindée contre ce genre de coup. Or je pense hélas qu'il va falloir l'être, et de plus en plus, blindé.

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin - 12:45

@Raizel a écrit:Si ce n'est pas trop indiscret Yogi, dans quel domaine souhaites-tu te reconvertir?
Je suis prof de yoga.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin - 12:46

Raizel si tu veux ,contacte -moi en MP. Je dois filer au conseil de classe!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Lilypims le Mar 11 Juin - 12:58

@yogi a écrit:
@Lilypims a écrit:
@yogi a écrit:
@Lilypims a écrit:
@yogi a écrit:Du travail en plus car suis coordo de niveau 3ième sans décharge. Avec ces missions,je me sentais n'être qu'une goutte d'eau dans l'océan,aidant qu'une poignée d'élèves.
Puis ,une élève que je n'avais pas en cours ce jour-là a débarqué un jour dans ma salle,elle voulait parler à une autre fille,j'ai voulu la chasser ,il y a eu une altercation violente entre nous 2,elle a levé la main sur moi,je l'ai regardé dans les yeux en pensant que j'irai porter plainte,finalement elle s'est enfuit et je n'ai pas reçu de coup mais c'était à 2 doigts.J'étais en état de choc,ma P.A m'a demandée si j'étais capable de faire cours le reste de la journée,j'ai dit oui par fierté alors que je tremblais et que j'avais envie de chialer.
Dans la même semaine,notre IPR nous a réunis et nous a descendus, pas moi personnellement mais le discours qui casse du prof m'a fait terriblement mal moralement et je me suis bloquée le dos (ça m'arrive à chaque fois que je suis contrariée au boulot surtout quand c'est liée à la hiérarchie). J'ai eu aussi beaucoup de classes difficiles,ça faisait quelques années que ça ne m'était pas arrivée. Bref,un tas de souffrances légitimes que j'ai refoulées quand elles étaient vraiment là. Si j'avais pu parler à un professionnel au sein de l'EN, je pense que j'aurais mieux gérer tout ce mal-être. En plus,je rentrais chez moi souvent en larmes,me sentant impuissante dans le système et mon mari désespérait de me voir comme ça.

Un chemin de croix, ce métier, parfois. C'est terrible de se voir lâché par la hiérarchie. J'espère que tu vas mieux, aujourd'hui.

Je vais mieux parce que la seule chose qui me fait avancer c'est de savoir que je mets des choses en place pour me reconvertir...

Quelle tristesse. fleurs2

Bonne reconversion.
Merci mais je ne suis pas triste,au contraire,changer d'activités plusieurs fois dans sa vie ça permet de respirer un peu du neuf! Je suis ravie d'être passionnée par d'autres choses et de laisser faire les champs de possibles.

Moi aussi, j'ai changé de métier plusieurs fois parce que je m'ennuyais ; je ne trouve pas ça triste. Ce qui m'atterre, c'est de voir qu'on décourage les bonnes volontés.

Lilypims
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par ML184 le Mar 11 Juin - 15:29

@Raizel a écrit:Je trouve cet article intéressant. Pour moi le plus dur c'est le CDE, qui dit que je suis une prof nulle et une collègue cinglée qui fait tout pour me démolir, auprès du CDE, des élèves...

Bon courage à toi ! fleurs Mon CDE, à moi aussi me rabaisse alors que je fais tout ce que je peux et que je ne vois pas comment je pourrai en faire plus...

ML184
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Lorine le Mar 11 Juin - 16:01

@Derborence a écrit:
@lorine a écrit:
@Derborence a écrit:Je ne travaille jamais après le dîner.
Je ne travaille pas pendant les petites vacances, sauf s'il fait mauvais (et encore). C'est pour moi vital de faire une coupure complète.
Mes cours sont toujours prêts à temps et mes copies corrigées rapidement.
Tu dois bosser pendant tes week end alors?Et pendant l'été?
Je ne travaille pas non plus après 19h - 20 h.Mais j'ai toujours bossé le week end
Je travaille un peu le week-end, mais pas trop.
Je prépare tous mes cours l'été.
Je profite des contrôles pour corriger des copies. Je corrige aussi le midi.

C'est une bonne façon de faire Wink mais du coup, tu ne t'arrêtes pas vraiment le week end

Je pense qu'il va falloir que j'essaie de faire de vraies coupures un week end sur deux, ou pendant les petites vacances. Mais c'est vrai que je ne suis pas efficace car je passe trop de temps sur internet furieux

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin - 16:07

@ML184 a écrit:
@Raizel a écrit:Je trouve cet article intéressant. Pour moi le plus dur c'est le CDE, qui dit que je suis une prof nulle et une collègue cinglée qui fait tout pour me démolir, auprès du CDE, des élèves...

Bon courage à toi ! fleurs Mon CDE, à moi aussi me rabaisse alors que je fais tout ce que je peux et que je ne vois pas comment je pourrai en faire plus...

Courage chers collègues fleurs2

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin - 16:09

@Lilypims a écrit:
@yogi a écrit:
@Lilypims a écrit:
@yogi a écrit:
@Lilypims a écrit:

Un chemin de croix, ce métier, parfois. C'est terrible de se voir lâché par la hiérarchie. J'espère que tu vas mieux, aujourd'hui.

Je vais mieux parce que la seule chose qui me fait avancer c'est de savoir que je mets des choses en place pour me reconvertir...

Quelle tristesse. fleurs2

Bonne reconversion.
Merci mais je ne suis pas triste,au contraire,changer d'activités plusieurs fois dans sa vie ça permet de respirer un peu du neuf! Je suis ravie d'être passionnée par d'autres choses et de laisser faire les champs de possibles.

Moi aussi, j'ai changé de métier plusieurs fois parce que je m'ennuyais ; je ne trouve pas ça triste. Ce qui m'atterre, c'est de voir qu'on décourage les bonnes volontés.

C'est clair,je n'ai pas rencontré ça en Angleterre ni aux Etats-Unis où on se préoccupe du bien-être des gens au travail. Il y a tant à faire chez nous!

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Cha33 le Mar 11 Juin - 16:10

Pas de burn out pour moi mais, ce soir, j'en ai gros sur le cœur tant j'ai détesté mon métier toute la journée ...

Cha33
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par littlemary le Mar 11 Juin - 16:13

fleurs

littlemary
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par InvitéMA le Mar 11 Juin - 16:18

Se ménager du temps, c'est bien beau, mais quand on débute ce n'est pas possible, car il faut bien les préparer, ces satanés cours: combien de stagiaires en burn-out? Je me le demande...Et surtout dans les matières où les profs ont, de fait, tous les niveaux avec plusieurs heures par classe par semaine et que des niveaux différents donc pas la satisfaction d'utiliser deux fois le même cours (comme en allemand, par exemple!)


InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin - 16:20

MarieAnne a écrit:Se ménager du temps, c'est bien beau, mais quand on débute ce n'est pas possible, car il faut bien les préparer, ces satanés cours: combien de stagiaires en burn-out? Je me le demande...Et surtout dans les matières où les profs ont, de fait, tous les niveaux (comme l'allemand, bien souvent), donc tous les niveaux à préparer...!


C'est clair que les 1ères années,c'est énormément de boulot sur tous les plans,mieux vaut commencer quand on est jeune et frais car après blop No

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin - 16:22

@Cha33 a écrit:Pas de burn out pour moi mais, ce soir, j'en ai gros sur le cœur tant j'ai détesté mon métier toute la journée ...

fleurs2 Genre? Moi aujourd'hui j'ai su qu'une classe a écrit dans le cahier d'appel :Vas -te faire enc...Mme...
Comme j'ai des rêves plein la tête en ce moment,même pas mal!
Le rêve sauve.
Je te souhaite une bonne nuit pleine de jolies images pour effacer cette journée merdique.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par InvitéMA le Mar 11 Juin - 16:25

Le burn-out lors de la première année me semble inévitable, a fortiori dans certaines matières
Tous les niveaux en musique c'est énorme, mais ça reste une heure par semaine par niveau! en langue, c'est 3h par semaine par niveaux, sur tous les niveaux c'est la mort, alors j'en profite pour faire passer un message: ne dites pas à un stagiaire d'allemand la chance qu'il a d'avoir des groupes réduits, car 1/ en revanche niveau préparation il souffre VRAIMENT et 2/les groupes, faut aller faire VRP pour les avoir, les élèves...c'est humiliant et c'est une remise en cause chaque année de nos états de service!
Voilà je referme la parenthèse (ça sent le vécu, je sais Smile )

InvitéMA
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Cha33 le Mar 11 Juin - 16:39

@yogi a écrit:
@Cha33 a écrit:Pas de burn out pour moi mais, ce soir, j'en ai gros sur le cœur tant j'ai détesté mon métier toute la journée ...

fleurs2 Genre? Moi aujourd'hui j'ai su qu'une classe a écrit dans le cahier d'appel :Vas -te faire enc...Mme...
Comme j'ai des rêves plein la tête en ce moment,même pas mal!
Le rêve sauve.
Je te souhaite une bonne nuit pleine de jolies images pour effacer cette journée merdique.

Genre un élève m'a demandé de lui "parler meilleur" avec véhémence lorsque je lui ai demandé de "la fermer" (bon je le concède, ce n'était pas très élégant mais j'étais excédée par son attitude). Il a voulu me faire son laïus sur le respect, ce à quoi j'ai répondu que c'était donnant-donnant. L'arrogance des élèves, a fortiori quand ils ont tort, est véritablement énervante. C'était sans compter ma classe de sixième détestable, leur manque d'investissement, leur je m'en foutisme. C'était ma première année d'enseignement, je me sens vidée et désabusée, aujourd'hui cela m'a paru insupportable.
Ton commentaire me sidère : oser écrire dans le cahier d'appel de telles insanités?! Merci au passage pour ton gentil message de consolation. Comme tu le dis si bien, le rêve sauve. Pour l'heure, mon rêve, c'est les vacances dans trois semaines!!!!!!!!!!!!!!

Cha33
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Hermiony le Mar 11 Juin - 16:40

@albertine02 a écrit:je pensais être à l'abri....mais cette année, force est de constater que c'est le burn out, le vrai, avec arrêt de travail, bouffées d'angoisse et tout le tremblement.
A cause du travail, et surtout des conditions de travail...pas les élèves, plutôt l'institution.
Les élèves, même odieux et pénibles, m'ont rarement empêchée de dormir : ce ne fut le cas qu'une fois, j'étais enceinte, épuisée, temps de trajet long, TZR, énormément d'heures de soutien en ZEP, rejetée par les élèves et peu aidée par les collègues.
Cette année, c'est différent, mais le résultat est hélas le même.



J'arrive désormais à "moins" travailler. J'ai eu tous les niveaux maintenant, mes cours sont prêts et à la rentrée prochaine, j'ai demandé à ne pas avoir de 4e (donc pas de nouveau programme) pour pouvoir souffler un peu.

Cela fait 5 ans que je travaille, 5 ans que je passe mes vacances à refaire des cours siot parce que j'ai un nouveau niveau, soit parce que les programmes ont changé. A un moment, zut. Il y a deux ans, je n'ai pas fini l'année, l'an dernier, ça allait mal aussi.
J'ai en revanche beaucoup de mal à moins faire de contrôles : c'est ça qui me bouffe mes week-end et une partie de mes vacances.

Je crois qu'il est important de savoir s'arrêter. Comme le dit Caspar, de toute façon, nous avons bien peu de reconnaissance pour ce que nous faisons, alors en faire un peu moins ne change pas grand chose. J'ai arrêté de faire des cours soigneusement établis (mais il fallu que je me fasse violence et en grammaire, je n'y arrive pas), je bosse davantage à l'oral (en littérature du moins) et ça me fait gagner du temps en conséquence.

Mon compagnon a été une bonne motivation : il en avait assez de passer après le reste, et je crois qu'il a eu raison, à un moment donné, de tirer la sonnette d'alarme.

Améliorations donc :
-je ne travaille quasiment plus le soir, je rentabilise mes heures de creux pour les copies / cahier de texte / bulletins, ce que je ne faisais pas avant...

-lors des petites vacances, je bosse la première semaine, toujours, et rien la seconde. Idem en juillet / août : je bosse fin juin, début juillet, je suis plus efficace parce que le rythme n'a pas encore été coupé. J'ai fait ça à chaque fois cette année et je ne suis pas rentrée crevée parce que j'ai eu une semaine de vraie coupure (alors qu'avant, je faisais tout à la fin des vacances, épuisant).

Hermiony
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par yogi le Mar 11 Juin - 16:48

MarieAnne,stagiaire j'ai jamais pris d'arrêt maladie pour burn-out et j'étais bien dans ma peau.Je faisais la fête tous les week-ends,j'étais beaucoup plus insouciante avec des convictions donc même si je bossais jusqu'à 1h du mat' tous les jours,j'avais la motivation et le smile, ce qui n'est plus trop le cas au bout de presque 10ans.

Cha33, la majorité du temps,l'EN c'est désespérant et puis parfois de temps en temps,il y a une ptite victoire ou un ptit merci et on s'y accroche lamentablement! Pfff pathétique mais oui les vacances approchent donc garde ça en tête.

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"

yogi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Marcelle Duchamp le Mar 11 Juin - 18:59

Je n'ai pas tout lu mais j'y crois à 100% au burn-out des profs. Je vais parler de mon cas personnel mais je fais 24h de cours par semaine, je suis coordo, PP, gère l'HDA et ai un atelier de pratique artistique.
Je mets 4 notes en moyenne par trimestre. Au 1er trimestre, j'ai fait le calcul de toutes les notes mises en 3ème: 10 par classe, soit 1800 notes rentrées juste pour ce niveau là!
Je bosse 7h par jour en moyenne et enchaine 3 ou 4h de travail perso le soir. Je me fais des plannings de boulot sur les vacances (et très peu sur les week end puisque jusqu'à très récemment je faisais 1200km aller retour de TGV pour aller voir l'Homme).
Je ressens une grosse fatigue morale et physique mais je m'accroche.
Aujourd'hui, j'étais en arrêt maladie parce que je n'ai plus de voix depuis deux jours mais je suis quand même allée bosser 4h dans ma salle de classe et ai fait deux conseils de classe.

J'espère ne pas craquer...

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par albertine02 le Mar 11 Juin - 19:02

Oh Marcelle, dis donc, quelle force tu as !!!
je suis très franchement admirative veneration veneration

albertine02
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Burn-out enseignant... Vous en pensez-quoi ?

Message par Marcelle Duchamp le Mar 11 Juin - 19:09

En vrai, c'est que j'ai rien d'autre à faire...

_________________
Ma boutique en ligne de créations: https://www.etsy.com/fr/shop/ChateauMargot1985
Mon Vide Dressing: http://www.vinted.fr/membres/1069054-margojumelle2/vetements

Marcelle Duchamp
Niveau 10


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum