Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par abricotedapi le Mer 12 Juin 2013 - 15:05
Bonjour,

Je ne sais pas si mon sujet est bien placé, je ne savais pas où le mettre.
J'ai une question sincère et naïve, sûrement très bête :
Quel est l'intérêt (littéraire, ou même tout court) de livres comme ceux de Sade ou comme Les Onze mille verges d'Apollinaire ? Je parle des scènes (qui constituent l'essentiel de l'histoire) érotiques mais sadiques, avec des actes nécrophiles, scatophiles, pédophiles, incestueuses... Je ne comprends pas l'intérêt qu'il peut y avoir à les lire.


Je ne parle pas de lectures dans le cadre scolaire bien sûr !

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
thrasybule
Prophète

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par thrasybule le Mer 12 Juin 2013 - 15:08
Tu prépares déjà tes cours pour tes 6èmes de l'année prochaine! Suis épaté!
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par abricotedapi le Mer 12 Juin 2013 - 15:09
Oui, le film d'horreur c'est vu et revu alors j'innove un peu Razz

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
avatar
Provence
Enchanteur

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par Provence le Mer 12 Juin 2013 - 15:10
J'adore l'allure ingénue de l'avatar associée au titre! Razz
avatar
John
Médiateur

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par John le Mer 12 Juin 2013 - 15:11
L'interet litteraire ne depend pas du theme abordé.
Proust a fait de tres belles pages sur les asperges, et Ponge sur les crevettes.

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
MarieL
Érudit

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par MarieL le Mer 12 Juin 2013 - 15:14
Il me semble justement que ce qui sauvent (ont sauvé) ces œuvres, c'est qu'elles présentent un intérêt littéraire, un style.

Mon avis tout personnel, c'est que la transgression peut être intéressante quand elle n'est pas que prétexte.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda
thrasybule
Prophète

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par thrasybule le Mer 12 Juin 2013 - 15:14
@John a écrit:L'interet litteraire ne depend pas du theme abordé.
Proust a fait de tres belles pages sur les asperges, et Ponge sur les crevettes.
Absolument, et Duras a écrit de magnifiques choses sur la soupe aux poireaux...Smile
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par abricotedapi le Mer 12 Juin 2013 - 15:20
Sauf que lire des pages sur les crevettes ne me dérange pas du tout !
Lire ces scènes est assez dérangeant, en tout cas moi ça m'a dérangée et je me demande donc s'il y a un intérêt que je n'ai pas compris.
Axel, tu dis que la transgression peut être intéressante, je suis d'accord, je demande justement quel est ici l'intérêt de ces scènes qui transgressent les interdits. Je ne demande qu'à être éclairée !

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
avatar
MarieL
Érudit

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par MarieL le Mer 12 Juin 2013 - 15:24
Je trouve le sujet intéressant, mais je ne me sens pas qualifiée pour développer. Ceci dit, être "dérangé" par une lecture, c'est plutôt un compliment pour l'auteur il me semble.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda
yphrog
Sage

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par yphrog le Mer 12 Juin 2013 - 15:27
@Provence a écrit:J'adore l'allure ingénue de l'avatar associée au titre! Razz


+1 Wink


Dernière édition par xphrog le Mer 12 Juin 2013 - 15:29, édité 1 fois

_________________
ok

avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par abricotedapi le Mer 12 Juin 2013 - 15:27
:acf:

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
yphrog
Sage

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par yphrog le Mer 12 Juin 2013 - 15:33

_________________
ok

avatar
bikkhou
Habitué du forum

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par bikkhou le Mer 12 Juin 2013 - 16:23
Les oeuvres artistiques reflètent l'état des sociétés, non ?

On peut s'interroger comme tu le fais à propos de la littérature sur l'abondance des films d'horreur et leur succès grandissant, côté cinéma.

Il est difficile de distinguer l'approche de l'oeuvre et la fascination/répulsion qu'elle inspire.

Pourquoi lit-on des livres pornographiques ? Chacun aura une réponse différente. 
Sade se place-t-il au même niveau qu'une revue spécialisée (une revue porno, j'entends) ? Les connaisseurs vont hurler.
Peut-on le goûter ? 
Réponse personnelle...
Peut-on le comprendre et comprendre son oeuvre ? 
Réponsesss de spécialistessss

J'ai suivi une UV "Littérature érotique" en licence (littérature comparée). Nos bibliographies de référence étaient impressionnantes. J'ai privilégié la lecture des auteurs parce qu'il était trop ambitieux pour moi à ce moment-là de me plonger dans de lourds numéros de revues de sociologie, philo, psycho, etc.

Je comprends tout à fait ta question pour avoir "bouffé" malgré moi des centaines de pages de Sade, jusqu'à la nausée. Je me souviens avoir balancé un bouquin à travers la chambre... mon petit cerveau a eu bien du mal. Cependant, jamais je ne me suis posé autant de questions sur la morale ! Et sur ce qu'elle a de relatif... ça bouscule.
En parallèle, nous avons étudié les nouvelles d'A. Nin, l'Amant de lady Chatterley, de DH Lawrence, Histoire d'O, de Réage...

Mille questions ont émergé. Celle qui m'intéressait alors, c'était : est-ce un texte littéraire ? oui, non ? pourquoi ? Et rien que ça nous aurait demandé bien plus qu'un semestre.

L'oeuvre de Sade est littéraire. Mais je l'ai détestée. Etudiée mais vomie.
Je resterai une petite fille.

Je reviens au ciné... Sade me fait penser au réalisateur Cronenberg (Crash et eXistenZ... m'ont traumatisée, je pense) : chaque fois je me dis qu'ils seraient bien mieux enfermés, ces artistes. Je sens la distance, le malaise qu'ils font naître en moi et pourtant, grâce à eux, j'apprends quelque chose sur moi-même.

Je mesure en premier lieu mon ingénuité, bien sûr.


Dernière édition par bikkhou le Mer 12 Juin 2013 - 16:24, édité 1 fois (Raison : oubli)
avatar
lilith888
Esprit éclairé

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par lilith888 le Mer 12 Juin 2013 - 16:39
@abricotedapi a écrit:Sauf que lire des pages sur les crevettes ne me dérange pas du tout !
Lire ces scènes est assez dérangeant, en tout cas moi ça m'a dérangée et je me demande donc s'il y a un intérêt que je n'ai pas compris.
Axel, tu dis que la transgression peut être intéressante, je suis d'accord, je demande justement quel est ici l'intérêt de ces scènes qui transgressent les interdits. Je ne demande qu'à être éclairée !


Je pense personnellement que l'intérêt est là : pourquoi la littérature ne devrait se contenter de n'explorer que le plaisir ?
avatar
bikkhou
Habitué du forum

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par bikkhou le Mer 12 Juin 2013 - 16:44
Le fait-elle ? Il n'y a qu'à voir le format type de l'histoire d'amour... qui n'a guère changé au fil des siècles.

_________________
Le rhinocéros courait / Le lion s'accrochait / mordait / le sang giclait      le cou se tordait / Le rhinocéros regardait le ciel / Ciel bleu, calme et tranquille : / on y voyait la lune /
Tableau / Incident dans la jungle lointaine / Le paysage se taisait / Les deux bêtes se figeaient / Et dans le silence / Le lion tuait à chaque instant / Le rhinocéros mourait éternellement

                                                                                                  KAORU MARUYAMA
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par abricotedapi le Mer 12 Juin 2013 - 16:58
Merci Xphrog, les messages sont intéressants, je vais lire.
Merci Bikkhou pour ton message !
Je pense que c'est clairement la morale qui me gêne en fait. J'ai vraiment été très mal à l'aise en lisant ces scènes et je me suis immédiatement dit "mais pourquoi écrire ça ? pourquoi lire ça ?"
Lire de la littérature érotique, ça ne me choque pas du tout, d'ailleurs si j'ai acheté Les Onze mille verges c'était dans ce but, le titre ne pouvait pas me tromper ! Mais je n'arrive pas à classer la pédophilie ou la nécrophilie dans l'érotisme...
Toutes les réflexions sur le sujet sont les bienvenues.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
avatar
bikkhou
Habitué du forum

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par bikkhou le Mer 12 Juin 2013 - 17:12
@abricotedapi a écrit:Je pense que c'est clairement la morale qui me gêne en fait. J'ai vraiment été très mal à l'aise en lisant ces scènes et je me suis immédiatement dit "mais pourquoi écrire ça ? pourquoi lire ça ?"
[...] Mais je n'arrive pas à classer la pédophilie ou la nécrophilie dans l'érotisme...
Toutes les réflexions sur le sujet sont les bienvenues.



Je suis alors un peu comme toi. 
Les pratiques "sexuelles" marginales, déviantes, ont toujours existé. 
Lorsque c'est hors de ton monde, tu ne vas pas choisir "une lecture" qui te dégoûte... je ne choisis donc pas des trucs qui me font vomir. Je n'ai plus jamais oser replonger dans les abysses de Sade, qui me rendaient triste.

Il nous arrive au détour de certaines pages de nous interroger sur la nature humaine et les questions/réponses nous effraient. Je suppose que c'est normal. Que c'est nécessaire, aussi. Sade voulait-il nous forcer à voir? Pour qu'on réfléchisse ? Ou bien s'adressait-il seulement à un public bien ciblé ? 
La qualité et la profondeur de son oeuvre l'emmènent bien au-delà du divertissement.

Découvrir que certaines oeuvres ne sont pas faites pour toi, tu dois le faire tous les jours. Les raisons seront différentes. C'est tout.
avatar
MarieL
Érudit

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par MarieL le Mer 12 Juin 2013 - 17:24
@abricotedapi a écrit:Merci Xphrog, les messages sont intéressants, je vais lire.
Merci Bikkhou pour ton message !
Je pense que c'est clairement la morale qui me gêne en fait. J'ai vraiment été très mal à l'aise en lisant ces scènes et je me suis immédiatement dit "mais pourquoi écrire ça ? pourquoi lire ça ?"
Lire de la littérature érotique, ça ne me choque pas du tout, d'ailleurs si j'ai acheté Les Onze mille verges c'était dans ce but, le titre ne pouvait pas me tromper ! Mais je n'arrive pas à classer la pédophilie ou la nécrophilie dans l'érotisme...
Toutes les réflexions sur le sujet sont les bienvenues.


Mille excuses si la réponse paraît abrupte, mais "la morale" ? Qu'est-ce que cela vient faire dans la question initiale ? Si n'est littéraire que ce qui est moral, tu jettes aux orties beaucoup plus que le sujet de départ.

_________________
Je suis ce que je suis et je suis l'être même, je suis ma volonté en moi-même exaucée - A. Kalda
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par abricotedapi le Mer 12 Juin 2013 - 17:59
Le lien entre littérature et morale dans cette question, c'est que si j'avais lu ces scènes sur Internet ou dans un livre inconnu, je ne me serais pas posée de question, je me serais dit que l'auteur avait vraiment des goûts très douteux, illégaux et immoraux et je n'aurais pas interrogé ma réaction. Là, sachant que ces scènes ont été écrites par des auteurs qu'on connaît encore aujourd'hui, je me suis dit qu'en rejetant ces oeuvres je passais à côté de leur intérêt, qu'il y avait quelque chose que je n'avais pas compris.

Je ne fais pas de discours sur la littérature et la morale en général, je parle juste de cette expérience personnelle.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
avatar
yogi
Grand sage

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par yogi le Mer 12 Juin 2013 - 18:04
Ado,j'adorais lire Sade car j'étais épatée par ses critiques sur la société qui étaient entre les lignes.Je trouvais ça subtile et très intelligent.
 Les scènes gores me touchaient presque physiquement;j'avais vraiment la nausée et je trouvais ça fort qu'un livre me procure des sensations pareilles (un peu pareil avec Le Parfum,à sentir les odeurs juste en lisant des mots).

_________________
"Jboirai du lait le jour où les vaches mangeront du raisin!"
avatar
John
Médiateur

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par John le Mer 12 Juin 2013 - 18:05
Sauf que lire des pages sur les crevettes ne me dérange pas du tout !
Lire ces scènes est assez dérangeant, en tout cas moi ça m'a dérangée

Le lien entre littérature et morale dans cette question, c'est que si j'avais lu ces scènes sur Internet ou dans un livre inconnu, je ne me serais pas posée de question, je me serais dit que l'auteur avait vraiment des goûts très douteux, illégaux et immoraux et je n'aurais pas interrogé ma réaction.
Je vois bien le rapport entre tes réflexions et la morale, mais je ne vois pas du tout le rapport entre tes réflexions et la littérature.
Quand tu regardes un tableau où il y a la mort d'un personnage, tu te demandes si le tableau est beau malgré la peinture d'un meurtre, d'un coup de couteau, d'une agonie, etc. ? heu
Waterloo racontée par Hugo n'a pas d'intérêt parce qu'il y a plein de morts, et Britannicus n'a pas d'intérêt littéraire parce que Néron est un monstre qui empoisonne le gentil ?
Il n'y a aucun lien entre l'intérêt littéraire et le contenu d'une scène. Je ne vois pas comment sortir de ce problème si tu n'acceptes pas ça.
Dans ta conception, logiquement, tu devrais trouver la poésie de Baudelaire affreusement laide, de la charogne à "Assommons les pauvres !"

Ta question n'est pas bête, mais je pense que tu formules mal le problème en mettant ensemble "intérêt littéraire" et "jugement sur le plan moral".

_________________
En achetant des articles au lien ci-dessous, vous nous aidez, sans frais, à gérer le forum. Merci !


"Celui qui ne participe pas à la lutte participe à la défaite" (Brecht)
"La nostalgie, c'est plus ce que c'était" (Simone Signoret)
"Les médias participent à la falsification permanente de l'information" (Umberto Eco)
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par Pseudo le Mer 12 Juin 2013 - 18:08
L'intérêt, je crois, c'est d'aborder les limites (y compris du bon goût). D'aller voir dans les fantasmes de l'humain, dans ses derniers retranchements. C'est dérangeant, forcément. Heureusement, même.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Pseudo
Demi-dieu

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par Pseudo le Mer 12 Juin 2013 - 18:12
@John a écrit:
Sauf que lire des pages sur les crevettes ne me dérange pas du tout !
Lire ces scènes est assez dérangeant, en tout cas moi ça m'a dérangée



Le lien entre littérature et morale dans cette question, c'est que si j'avais lu ces scènes sur Internet ou dans un livre inconnu, je ne me serais pas posée de question, je me serais dit que l'auteur avait vraiment des goûts très douteux, illégaux et immoraux et je n'aurais pas interrogé ma réaction.


Je vois bien le rapport entre tes réflexions et la morale, mais je ne vois pas du tout le rapport entre tes réflexions et la littérature.
Quand tu regardes un tableau où il y a la mort d'un personnage, tu te demandes si le tableau est beau malgré la peinture d'un meurtre, d'un coup de couteau, d'une agonie, etc. ? heu
Waterloo racontée par Hugo n'a pas d'intérêt parce qu'il y a plein de morts, et Britannicus n'a pas d'intérêt littéraire parce que Néron est un monstre qui empoisonne le gentil ?
Il n'y a aucun lien entre l'intérêt littéraire et le contenu d'une scène. Je ne vois pas comment sortir de ce problème si tu n'acceptes pas ça.
Dans ta conception, logiquement, tu devrais trouver la poésie de Baudelaire affreusement laide, de la charogne à "Assommons les pauvres !"

Ta question n'est pas bête, mais je pense que tu formules mal le problème en mettant ensemble "intérêt littéraire" et "jugement sur le plan moral".

De façon théorique, c'est très vrai.
Mais de la même façon, il existe parfois un tel dégoût face à une scène, un acte décrit, qu'on a du mal à rester à bord de la littérature. Je me souviens m'être sentie fort mal à la lecture de certaines scènes de cannibalisme, ou de torture. Même très bien écrit, j'étais retournée et incapable de prendre du plaisir à lire.

_________________
"Il faut encore avoir du chaos en soi pour pouvoir enfanter une étoile qui danse" Nietzsche
avatar
Rikki
Guide spirituel

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par Rikki le Mer 12 Juin 2013 - 18:14
Je comprends ce que dit abricotedapi. J'ai lu "Les crimes de l'amour" ado et je n'ai rien ressenti de plus que du dégoût mêlé d'une vague fascination. J'ai trouvé ça très répétitif et ennuyeux en même temps que vomitif. Je n'y ai rien perçu de littéraire ni de subversif. 

Alors, sans doute que c'est là, puisque c'est un "grand auteur", mais je suis moi aussi dubitative. Je me sens en même temps un peu bête de ne pas avoir été fichue de percevoir toute la qualité artistique du truc.

_________________
mon site sur l'écriture : www.ecritureparis.fr
avatar
abricotedapi
Expert spécialisé

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par abricotedapi le Mer 12 Juin 2013 - 18:14
@John : Je ne dis pas que ces scènes n'ont pas d'intérêt, justement, je me dis qu'elles peuvent en avoir un malgré la réaction qu'elles provoquent chez moi, c'est pour cela que je demande à ceux qui ont vu cet intérêt de me l'expliquer.

Tous les exemples que tu donnes ne me choquent pas du tout et effectivement dans ces cas là je ne remets pas en cause l'intérêt de l'oeuvre.
C'est vraiment les scènes précises de ces livres qui m'ont choquées. J'ai eu le sentiment que j'avais raison de me choquer, parce que je ne voyais pas comment on pouvait accepter de telles scènes. Mais je me dis qu'au-delà de cette impression il y a peut-être quelque chose que je ne vois pas. J'ai l'impression de me choquer pour rien et de passer à côté d'autre chose, je me dis que mon jugement est peut-être extrême.

Il est fort possible que je m'exprime mal ! C'est justement parce que j'ai du mal à cerner tout cela, à juger ma première impression, que je suis venue en parler ici.

Et (désolée je réponds un peu dans le désordre), dans ma logique, au contraire, je devrais trouver la Charogne de Baudelaire intéressante parce que je vois derrière l'image laide et repoussante l'intérêt (j'ai envie de dire littéraire, pour le coup, mais je ne sais plus si j'emploie bien le terme ici) du poème. Du coup, il ne me dérange pas du tout. Et si je vois l'intérêt de ce poème, c'est parce que, puisque c'est du Baudelaire, je sais/je sens/j'ai appris que ça devait avoir un intérêt.

Pseudo et Rikki décrivent bien ce que j'ai ressenti.

_________________
Have a heart.
Hélas les hommes ont pris l'habitude de nous manger, au lieu de converser avec nous. Les barbares !
Ne devraient-ils pas être convaincus qu'ayant les mêmes organes qu'eux, les mêmes sentiments, besoins, désirs,
nous avons une âme tout comme eux ; que nous sommes leurs frères ? (Voltaire, La Princesse de Babylone)
Spoiler:
2018-2019 : 4 classes de 6e + AP
2017-2018 : 2 classes et demi de 4e, 2 classes de 6e + co-animation + PP 6e
2016-2017 : 1 classe de 4e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2015-2016 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2014-2015 : 1 classe de 3e, 1 classe de 5e, 2 classes de 6e + PP 6e
2013-2014 (stagiaire) : 2 classes de 5e, 1 classe de 6e + AP
Contenu sponsorisé

Re: Littérature sadique-érotique : quel intérêt ?

par Contenu sponsorisé
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum