à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par V.Marchais le Sam 15 Juin 2013 - 14:42

J'ai l'air maline avec ma "fonction cachée désactivée." Bon, tant pis, après tout, c'est pas un secret d'état, non plus.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par moritoria le Sam 15 Juin 2013 - 14:42

super comme idée! je comptais mettre en effet un carnet de bord pour les oublis de matos, et en effet, si je chope un élève qui fait ça, ce sera direct une croix pour oubli de matériel, ça devrait calmer vite fait. Moi mon tarif pour oubli de matos c'est: trois croix punition(fiche exos), une quatrième une heure de colle.

moritoria
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par moritoria le Sam 15 Juin 2013 - 14:46

c'est même pire que pas solidaires en fait:no:
pour deux ou trois. Bref. En effet, si la direction ne change pas, je vais me résoudre à décamper;

moritoria
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par caperucita le Sam 15 Juin 2013 - 14:50

Monitoria, cette année, pour gérer toutes les punitions, les mots dans le carnet à vérifier etc, j'ai imprimé les formulaires sur www.coursdeprofs.fr (http://www.coursdeprofs.fr/article/860/Communication/Votre-cahier-de-bord-2012-2013-gratuit)
Tu peux imprimer des forumulaires pour les listes de classes (notes, relevés d'absences, edt, ...) perso, j'utilisais la feuille pour relever les absences pour les oublis de matériel et les exercices non faits. Dans les deux cas, au bout de trois croix, c'est une heure de colle. J'utilise ensuite les imprimés de cahier de bord du site (une feuille A4 divisée en 5 cases (mais il existe d'autres modèles), = une case par heure de cours. Je réserve une colonne sur la droite pour noter les choses que je dois vérifier tel jour avec telle classe. Par ex "obs. Manon / Kev" ou "myriam chewing". ça va assez vite, et cette année je n'ai rien oublié.

_________________
Premier néo-commandement : Je ne mettrai point de S au futur !!!
Par contre,si j'avais un marteau, je cognerais le jour, je cognerais la nuit, j'y mettrais tout mon coeur ! Razz Razz

caperucita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par V.Marchais le Sam 15 Juin 2013 - 14:55

Comme le disait Abraxas, je crois que chacun doit faire selon sa personnalité.

Je ne suis pas quelqu'un de super-strict. Ce que j'aime, c'est la pédagogie, et la gestion de classe doit être quelque chose de simple. Je ne peux pas faire ça sans arrêt à la force du poignet, je n'y arriverais pas. Il y a certaines choses avec lesquelles je refuse de me prendre la tête. Par exemple les chewing-gum. Sans arrêter de faire le cours, je vais vers l'élève concerné avec la poubelle, que je lui tends. Il comprend bien et s'exécute. Pas une parole échangée, le cours ne s'est pas arrêté pour si peu. C'est ça, l'important. Je m'en cogne un peu, du chewing-gum, j'arrive pas à trouver ça important. Je fais appliquer le règlement, mais sans drame, sans prise de tête. Je ne punis que si l'élève proteste - et donc interrompt le cours, ou en cas de provocation manifeste (j'ai eu une élève qui a repris 3 fois un chewing gum durant la même heure de cours).

Pareil pour le matos. Il y a en classe des règles simples : on ne prend pas la parole sans l'avoir demandée, on ne se lève pas sans autorisation. Si un élève n'a pas de stylo, de gomme, de règle, il peut demander discrètement à ses voisins immédiats. Sinon, tant pis, il s'en passe. Et encore, je suis sympa : j'ai toujours un peu de matos sur mon bureau, et je dépanne souvent (stylos de couleur pour un contrôle de grammaire...).

En fait, mon but, c'est de résoudre les petits problèmes sans conséquences sur le cours. Je ne fais pas de ces détails une affaire d'autorité. Je ne peux pas m'arc-bouter là-dessus. Par contre, si le cahier est mal tenu à cause du manque de matériel (manque de couleurs, titres non soulignés...), on vient le mettre à jour. Si on n'a pas de feuille le jour du contrôle et qu'on doit demander au voisin, on perd un point.

Différer un certain nombre de problèmes est souvent un moyen de les résoudre sans éclat en classe.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par Lorine le Sam 15 Juin 2013 - 19:11

Je donne deux petits liens de vidéos de profs . Je cherchais ça l'autre jour car j'aimerai bien assisté à des cours de profs qui gèrent bien leur classe.(peut être que ces liens ont déjà été donnés)

http://neo.ens-lyon.fr/neo  et http://www.cndp.fr/bsd/index.aspx

Il faut s'inscrire pour lire les vidéos

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par moritoria le Sam 15 Juin 2013 - 19:20

merci pour les liens caperucita et lorine!
je vais m'en servir.
pour l'oubli de matos, franchement je compte être vraiment stricte sur le fait qu'ils ne puissent plus rien se passer d'une table à l'autre, car je me suis retrouvée à partir de février avec un truc ingérable, sans arrêt des trucs "passes moi ton blanco" "ta gomme" "ton effaceur", etc...et quand ça part comme ça, je ne sais pas rattraper le truc, c'est un peu ça mon souci, donc je préfère éviter de me retrouver à gérer un flux comme ça. Au pire ils demandent à leur voisin de table et c'est tout, sinon il y a encore plus simple: ils ont leur matériel et voila;
Le boxon c'est en fait une masse de petites choses qu'on a laissé passer, petit à petit, des petits riens qui se sont accumulés. Dans les classes studieuses et sympas, ça peut se cantonner à quelques bavardages en fin d'année, avec les autres, ça peut finir avec les trois quarts qui n'en ont rien à faire de ce que dit la prof et qui font autre chose. Bref, le pied!

moritoria
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par Caspar Goodwood le Sam 15 Juin 2013 - 19:38

Moi, je note tout (enfin, j'essaie), en particulier les punitions (en général un texte à copier) pour être sûr de la réclamer au cours suivant, et je lis ostensiblement la punition pour être certain qu'elle a été faite en entier. Pour les observations dans le carnet, c'est pareil, je note tout de suite dans mon agenda que je dois vérifier au cours suivant qu'elle est signée. Je pense que si nous sommes étourdis ou peu rigoureux sur ces petites choses, ils s'en rendent vite compte.

 Je n'ai pas réussi à m'y tenir, mais au permier trimestre de cette année, j'avais un petit carnet où je notais tous les oublis, retard etc avec leur date. je ne donnais pas forcément de punition mais ça permet de dire aux parents: votre enfant a oublié ses affaires à telle, telle et telle date. Les reproches précis et objectifs nous marquent plus de toute façon que des critiques vagues et générales.

 Pour les échanges de matériel pendant le cours, une collègue m'a donné un truc que je ne trouve pas mal. Elle leur dit: "Vous pouvez vous échanger tout ce que vous voulez à condition que je ne m'en aperçoive pas, donc sans faire de bruit, sans bavarder ou en parlant si bas que je ne puisse même pas vous entendre." Elle est un peu spéciale mais très respectée de ses élèves je pense.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par moritoria le Sam 15 Juin 2013 - 22:58

abb alors le "vous pouvez échanger tout ce que vous voulez tant qu'il n'y a pas de bruit", je crois que pour moi, c'est exactement ce qu'il ne me faut pas, ça va se terminer en gros bordel en même pas 2 semaines, tout simplement parce que je ne sais pas doser, voila le souci. Je préfère interdire, ce sera plus simple. Elle a de la chance ta collègue d'arriver à être folklo et respectée en même temps.

moritoria
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par Caspar Goodwood le Dim 16 Juin 2013 - 16:45

Elle est folklo en salle des profs avec ses récits sur ses folles soirées en boîte de nuit et ses nombreux amants mais je pense qu'elle est stricte en classe. Ce qu'elle dit aux élèves revient presque à une interdiction de toute façon, tu peux interdire carrement qu'ils se passent des objets mais ça va être dur de faire appliquer la loi. Smile

Je pense souvent qu'il faut choisir ses combats: qu'est-ce qui est important pour moi? Qu'est-ce qui m'empêche moi de faire cours correctement? Comme l'a dit un post précedent, quels sont les cinq ou six points qui te tiennent à coeur? J'ai renoncé à punir les élèves qui mâchent du chewing-gum en classe, alors que c'est interdit officiellement: s'ils sont relativement discrets je ne dis rien, si c'est trop visible je leur fais jeter leur machon à la poubelle (dans un papier pour que ça ne colle pas au fond Very Happy) mais je ne les punis pas, ils en mâchent toute la journée sans y penser et on pourrait passer ses nuits à vérifier les punitions.

 On dit souvent qu'il faut bien soigner l'entrée et la sortie de la salle de classe. Tu peux aussi te rédiger un "règlement intérieur du cours de maths" sans forcément le montrer aux élèves, c'est pour toi, pour te rappeler ce que tu veux et que tu ne veux pas.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par Babayaga le Dim 16 Juin 2013 - 22:45

Je n'ai pas eu le temps de tout lire, mais mes premières idées :
Oui on peut changer son image. J'ai eu un élève debout sur une table en train de gesticuler et hurler comme un chimpanzé, encouragé par tous les autres. J'ai connu des concerts dans ma classe avec les élèves qui tambourinaient sur les tables, certains frappant dans leurs mains et d'autres qui chantaient. Je repense avec émotion à certaines fins de cours où je fermais la porte et m'asseyais par terre pour pleurer. 5 ans plus tard j'ai renversé la vapeur, je suis encore dans le même collège. J'ai absorbé chaque conseil, j'ai tout essayé, j'ai observé tout le monde, profs, AE, CDE, pour voir ceux qui s'en sortaient, ceux qui ne s'en sortaient pas, et pourquoi à chaque fois. Pour trouver des trucs qui seraient adaptables à moi. Par exemple, pas la peine d'espérer obtenir le calme comme le prof d'arts plastiques qui a une très grosse voix et qui ne sourit jamais. C'est pas possible avec mon physique.
Et puis aussi réussir à repérer les élèves qui ne suivent pas les meneurs, se focaliser sur eux quand tout s'écroule.
Diviser pour mieux régner.
Ghettoiser (la solution radicale pour ma pire classe où rien n'avait marché : tous du côté opposé à moi de la classe, liberté totale de ne pas prendre le cours, je les ai ignorés et j'ai travaillé avec les autres. Une horreur sans nom pendant deux cours, et finalement c'est ce qui m'a permis de récupérer les deux tiers de la classe).

Zut, je n'ai plus le temps.
Je voulais te dire aussi que cette année je me sens fatiguée et que j'ai pensé à jeter l'éponge. C'est ma neuvième année. J'en ai parlé à quelques collègues qui m'ont avoué avoir eu ce sentiment aussi à un moment donné, semblerait que ça soit normal, dans n'importe quel métier.

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par Babayaga le Dim 16 Juin 2013 - 22:48

PS : un espace avant les deux points, un espace après, sinon le smiley n'apparaît pas Wink

_________________
Je ne gère plus la rubrique en accès restreint, adressez-vous à Hermione, merci Smile

Babayaga
Vénérable


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par Al le Lun 17 Juin 2013 - 13:48

Moritoria, un très bon conseil qui m'a été donné avant que j'enseigne pour la 1ère fois était de ne pas les abrutir d'un règlement avec 20 points à respecter, mais de préciser le cadre global d'un cours correct (attitude respectueuse, silence, concentration, écoute de l'autre) et ensuite, à tout manquement qui me gêne, de théâtraliser en "marquant le coup". Je l'ai fait quand j'ai vu la 1ère boulette de papier voler, j'ai eu peur en fait parce que ça ne faisait même pas une semaine que j'enseignais (je me suis dit : ça y est, ça va être le bordel toute l'année et toute ma carrière !) affraid, du coup ma colère et mon effroi étaient assez sincères (mais j'ai gardé le contrôle), je les ai traumatisés sans le faire exprès, je n'ai plus jamais eu de problème. (Ils ont eu un contrôle de suite dans la foulée car j'ai estimé que le cours "sympa" n'était plus possible à cause de leur dissipation). Ensuite, tout au long de l'année, j'ai desséré l'étau, avec des petits soucis de "dosage" également Laughing, mais pour "recadrer" j'ai toujours préféré le coup de théâtre, le "choc" à un système de croix qui est lent à sanctionner, et que je n'arrive pas à tenir. J'avais des lycéens cette année et ils étaient capables de se rendre compte que quand ça ne devenait plus possible pour moi, il ne fallait pas s'étonner qu'une sanction tombe, et quand ça tombait, j'étais fermée, ils sentaient qu'il n' y avait plus de négociation possible et que toute contestation allait faire empirer les choses No  .  J'ai bien sûr néanmoins eu des incidents, des exclusions de cours, mais globalement c'était satisfaisant. Je pense reconduire cette méthode au collège, simplement en explicitant davantage mes attentes, en rendant mes colères + "pédagogiques" Laughing  et en évitant de dessérer l'étau avant... juin ! rester bien strict et ferme parfois ça nous coute car ça empêche des moments de classe + détendus et sympas, mais quand je lis tous les témoignages sur le collège, je me dis qu'on n'est jamais trop fermes ! pale

_________________
"C’est le grand nuage des ambitions moroses qui étouffe la voix d’Éros."

Al
Expert spécialisé


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par Caspar Goodwood le Lun 17 Juin 2013 - 14:33

Oui, on croit parfois être ferme alors qu'on ne l'est pas forcément à leurs yeux. Je distribuais avant des listes de consignes en début d'année, écrites et à coller dans le cahier, mais: beaucoup de collègues le font donc les élèves ne s'y retrouvent pas forcément, ils les lisent d'ailleurs d'un oeil très distrait. J'ai donc changé mon fusil d'épaule. Comme toi Aletheia je crois qu'il faut verbaliser trois ou quatre règles basiques et s'y tenir. Par exemple, je veux qu'ils quittent une salle propre et que les chaises soient bien rangées quand ils partent et je les harcèle avec ça (on est maniaque ou on ne l'est pas). Mais comme je l'ai dit plus haut, je relis bien attentivement le réglement intérieur du collège et je surligne ou je recopie les points qui me semblent indispensables, on peut y renvoyer les élèves à la moindre incartade, et ça donne un côté plus officiel à nos injonctions.

 Pour rassurer Moritoria, je lui dirais que ce n'est jamais mort: on peut expliquer de nouvelle consignes aux élèves à chaque rentrée, même s'il y a des changements par rapport à l'année précédente ("Cette année, nous ferons comme ci et comme ça...") Le plus dur pour moi c'est d'être constant et de tenir sur la durée, on a tendance à se relâcher si on est fatigué ou de très bonne humeur (la mauvaise humeur peut être la meilleure alliée du professeur).


Dernière édition par Caspar Goodwood le Lun 17 Juin 2013 - 20:50, édité 1 fois

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par Syria Forel le Lun 17 Juin 2013 - 14:57

Moritoria, courage ! V. Marchais a raison : il est toujours possible de redresser la barre. C'est sûr que cela va te demander de l'énergie, mais à mon avis, cela en vaut vraiment le coup ! 
Pour l'ambiance pourrie entre profs, ça craint... Mais d'un autre côté, on a quand même un métier où l'on peut travailler sans avoir à se farcir des collègues toute la journée entre 4 portes Laughing

Le mieux serait de te rapprocher de ceux de ta discipline, si c'est possible. Pourvoir échanger et partager des idées, monter des projets, et même bavarder pour se vider la tête, c'est génial !

Syria Forel
Niveau 8


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par Lorine le Lun 17 Juin 2013 - 16:10

@Caspar Goodwood a écrit:Oui, on croit parfois être ferme alors qu'on ne l'est pas forcément à leurs yeux. Je distribuais avant des listes de consignes en début d'année, écrites et à coller dans le cahier, mais: beaucoup de collègues le font donc les élèves ne s'y retrouvent pas forcément, ils les lisent d'ailleurs d'un oeil très distrait. J'ai donc changé mon fusil d'épaule. Comme toi Aletheia je crois qu'il faut verbaliser trois ou quatre règles basiques et s'y tenir. Par exemple, je veux qu'ils quittent une salle propre et que les chaises soient bien rangées quand ils partent et je les harcèle avec ça (on est maniaque ou on ne l'est pas). Mais comme je l'ai dit plus haut, je relis bien attentivement le réglement intérieur du collège et je surligne ou je recopie les points qui me semblent indispensables, on peu y renvoyer les élèves à la moindre incartade, et ça donne un côté plus officiel à nos injonctions.

 Pour rassurer Moritoria, je lui dirais que ce n'est jamais mort: on peut expliquer de nouvelle consignes aux élèves à chaque rentrée, même s'il y a des changements par rapport à l'année précédente ("Cette année, nous ferons comme ci et comme ça...") Le plus dur pour moi c'est d'être constant et de tenir sur la durée, on a tendance à se relâcher si on est fatigué ou de très bonne humeur (la mauvaise humeur peut être la meilleure alliée du professeur).

Tout à fait. Et c'est là que ça pêche chez moi.
Comme en début d'année, ils sont sympas, je me relâche vite (parfois, à la fin de la première heure:oops: )c'est à dire que je souris un peu  trop, je plaisante un peu trop et surtout je ne parle pas assez fermement. Je crois que c'est ça un de mes soucis : manque de fermeté dans la voix.
Comme dit Babayaga, j'observe mes collègues, et ils sont "carrés" quand ils donnent une consigne .
Je ne sais pas trop si je vais distribuer une liste de consignes en lycée? La lisent ils?Est ce que cela impose son autorité?

Lorine
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par mimile le Lun 17 Juin 2013 - 17:44

Moritoria, je pense comme les autres que tu n'es pas une prof de m.... puisque tu réussis très bien dans un autre contexte. Essaie de muter l'an prochain.

Je fais partie des profs "trop gentilles", j'ai pensé comme toi être une prof de m.... quand je me suis aperçu en mai que la plupart de mes élèves n'en avait plus rien à faire de mon cours, je me suis dit que je les avais dégoûtés de la matière. (en fait, c'était le cas dans toutes les matières, l'ambiance de classe s'est dégradée). Dans ce lycée, la direction comme la vie sco ne tournent pas bien, on passe tout aux élèves, quand sanction il y a, c'est insuffisant. Mais à la différence du tiens, j'ai tenu parce que les collègues étaient top, notamment les PP qui poussent des gueulantes efficaces. Ca m'a permis de tenir quand même.

Et comme t'ont dit certains néos, certains élèves peuvent apprécier le travail d'un prof, même si sa gestion de classe n'est pas très efficace. Dans une classe où j'ai déjà été bordélisée, où des élèves m'ont manqué de respect, certains m'ont dit "que j'étais une super prof".

Les élèves qui se sont mal tenus dans ta classe et qui n'auront pas acquis ce qu'il fallait ? et bien tant pis pour eux. Une collègue m'a dit un jour "tu as fait ce que tu as pu". C'est ce qu'il faut garder en tête, tu fais ce que tu peux avec ce que tu es. Pour ma part je fais jeune (les élèves pensaient que j'avais 24 ans), je fais et je suis cool, souvent de bonne humeur (sourire) et fatiguée ça m'arrive souvent aussi. Je cumule quoi... Laughing

mimile
Sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par ladyantilles le Lun 17 Juin 2013 - 18:01

@mimile a écrit:

Et comme t'ont dit certains néos, certains élèves peuvent apprécier le travail d'un prof, même si sa gestion de classe n'est pas très efficace. Dans une classe où j'ai déjà été bordélisée, où des élèves m'ont manqué de respect, certains m'ont dit "que j'étais une super prof".

Les élèves qui se sont mal tenus dans ta classe et qui n'auront pas acquis ce qu'il fallait ? et bien tant pis pour eux. Une collègue m'a dit un jour "tu as fait ce que tu as pu". C'est ce qu'il faut garder en tête, tu fais ce que tu peux avec ce que tu es. Pour ma part je fais jeune (les élèves pensaient que j'avais 24 ans), je fais et je suis cool, souvent de bonne humeur (sourire) et fatiguée ça m'arrive souvent aussi. Je cumule quoi... Laughing
  

C'est dingue,on aurait pu croire que c'est moi qui ai écrit cela.En effet, malgré mes difficultés en gestion de classe, les élèves disent du bien de mes cours .De plus, mon soucis aussi est que je fais jeune, j'ai 31 ans, on me donne aussi 23-24 ans , je souris trop et quand je veux être ferme, ma voix n'est pas assez autoritaire. C'est uniquement ma seconde année dans l'enseignement et il faut que cette situation cesse. Heureusement qu'étant contractuelle, je serai dans un autre établissement l'an prochain et que je pourrai appliquer des règles strictes grâce aux conseils sur ce forum

ladyantilles
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par Caspar Goodwood le Lun 17 Juin 2013 - 20:58

La liste de consignes, j'y croyais, je n'y crois plus guère, surtout en lycée je suppose. Les élèves te jugent sur tes actes, par sur une tartine de consignes distribuée, lue en classe, collée dans un cahier puis oubliée.

 Tu peux leur expliquer deus ou trois consignes très claires qui te tiennent à coeur mais au-delà ils décrochent. Encore une fois, tout ou presque est dans le règlement intérieur de l'établissement, il faut bien le connaître et s'y référer en cas de besoin.

  Il est possible en revanche parler des objectifs de l'année, du programme, donner des conseils pour réussir et progresser, qui sont liées d'une façon ou d'une autre à l'attitude et au comportement en classe (participation au cours, travail...)

 Ces conseils n'engagent que moi, chacun doit faire un peu comme il le sent et comme il l'entend.


Dernière édition par Caspar Goodwood le Mar 18 Juin 2013 - 17:10, édité 2 fois

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par moritoria le Mar 18 Juin 2013 - 14:42

:Dmerci de m'encourager!
Mais la, il me faut une bonne dose de courage pour aller chaque jour dans ce collège, franchement c'est le gros boxon, ça part à vau l'eau, la direction ne gère rien, je ne vais même pas raconter ce qui m'est arrivée ce matin, à moi et d'autres aussi d'ailleurs, ce à quoi j'ai assisté est tout simplement hallucinant, et prouve qu'il n'y a aucune autorité dans cet établissement, les mômes peuvent faire ce qu'ils veulent. Le pire est d'aller en sdp est de voir des collègues qui font comme si de rien n'était, comme si tout était normal, et d'apprendre après que untel a vécu la même chose, mais qu'il n'avait rien dit, je croyais être la seule...ça me remonte un peu le moral même si je fais quand même parti de ceux qui gèrent moins bien, j'ai quand même vu le cours d'une collègue par une fenêtre, c'était un beau boxon, tous les élèves parlaient, des jets de gomme, alors que sa salle est toujours nickel, je suppose qu'elle doit la ranger après, bref, personne n'ose rien dire, le vrai collège qui dysfonctionne, quand je pense que j'y suis encore au moins 1 an Suspect

Demain, j'ai mes 3e, je sens que ça va être un joyeux bazar, depuis 1 semaine, ils ne veulent rien faire No

moritoria
Niveau 2


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par Caspar Goodwood le Mar 18 Juin 2013 - 17:13

La loi du silence et le "avec moi tout va bien" sont malheureusement très répandus dans les salles des profs de France et de Navarre.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: à votre avis, c'est mort pour moi dans ce métier?

Message par ladyantilles le Mer 19 Juin 2013 - 19:38

@Caspar Goodwood a écrit:La loi du silence et le "avec moi tout va bien" sont malheureusement très répandus dans les salles des profs de France et de Navarre.



+1000 

ladyantilles
Niveau 5


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum