Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par Caspar Goodwood le Mer 19 Juin - 7:14

Ah? Eh bien je trouve ça dommage quand même, pourquoi sans cesse cacher ce qui est négatif. Un élève peut changer et son comportement s'améliorer mais pourquoi ne pas signaler sur le bulletin qu'il ne s'est pas bien comporté à un moment donné. De toute façon nous n'avertissons plus du tout, que cd soit sur le bulletin ou dans une lettre envoyée séparément.

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par Raizel le Mer 19 Juin - 7:15

@titeprof a écrit:Même constat par ici...
A peine le conseil de classe de 6eme commencé, la PA intervient vers les parents: "bon je vous le dis tout de suite, tout le monde passe en 5eme. parce redoubler ça coute trop cher"
On a eu comme une envie de se lever et de se barrer. bah oui, si tout est déjà décidé, que fait on là???

Je crois que parfois, pour être heureux, il vaut mieux ne pas se poser ce genre de questions.Very Happy

Raizel
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par Caspar Goodwood le Mer 19 Juin - 7:17

En tout cas moi j'ai une répétition de mon groupe vocal après mon conseil de 5e donc je vais vous torcher ça vite fait bien fait! Wink

Caspar Goodwood
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par macassa le Mer 19 Juin - 7:35

En lycée pro, nous avons réalisé depuis bien longtemps l'utilité des conseils de classe vu que dès le départ, il nous est dit de " faire passer" tout le monde pour laisser la place aux classes montantes.

Pour une section bac pro 3 ans, et ce quelque soit le niveau et l'attitude, l'élève signe pour 3 ans, ne redouble jamais.

Chez nous, c'est parfois le CPE qui préside...

Bref, Aucune utilité chez nous, c'est même une perte de temps de nous réunir physiquement, on remplit tout à distance.

macassa
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par Dinaaa le Mer 19 Juin - 7:42

Je rebondis sur le message initial, n'ayant pas lu les pages suivantes. 

Hier soir, étaient présents au conseil des 6e : la CdEA, la prof d'arts plastiques et le prof de techno, moi-même (Français, PP), 2 élèves ainsi que 2 parents qui n'ont rien dit...

Ce fut un sketch : je présente un élève en quelques phrases, la CdEA écrit ce qu'elle veut et qui n'a pas toujours à voir avec ce que je viens de dire, elle demande si quelqu'un veut rajouter quelque chose, les adultes secouent mollement la tête et le délégué élève...  se permet des remarques du type "mais pourquoi ON donne pas les félicitations à Dylan ?" - "ON doit marquer à Kevin qu'il a plein de possibilités, parce qu'il est super intelligent !" - "Kelly il faut pas lui mettre des avertissements travail parce que c'est pas de sa faute si elle fait pas ses devoirs"

A la première remarque, interloquée, je ne réagis pas, pensant que la CdEA va réagir.
Mais non, elle sourit en coin.
A la deuxième remarque, j'ai juste répondu "non", assez sèchement.
A la troisième remarque, ma réponse a fusé : "Ecoute, ce genre de choses, c'est aux adultes d'en décider, alors tu prends des notes sur nos décisions et tu cesses d'intervenir !"
Et vous savez quoi ?
La CdEA se tourne vers moi et me dit "Mais il est toujours intéressant d'avoir le point de vue des élèves, ils sont là pour ça !"

Comme j'ai assez peu d'estime pour cette CdEA, je n'ai pas hésité à la contredire et à enchaîner sur l'élève suivant, mais a posteriori, je suis outrée. Les collègues ne se déplacent pas et les élèves de 12 ans donnent leur avis sur leurs pairs ?!

Ras-le-bol de ces conseils de classe qui ne riment à rien.

Je me demande ce que les délégués de parents en ont pensé.

Edit : je ne parle même pas de redoublement, il est évident que même avec 7 de moyenne générale en 6e, on peut passer dans la classe supérieure... tout le monde va donc en 5e, ça va de soi.

Dinaaa
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par V.Marchais le Mer 19 Juin - 7:48

Ça fait longtemps que les conseils ne servent plus à décider de passages qui sont acquis d'office.
Je le dis dès le début de l'année à tous les intéressés, au moins c'est clair.

À mes yeux, désormais, je seul intérêt des conseils est de faire le point entre collègues deux fois dans l'année, de se mettre d'accord sur des stratégies de cadrage de tel ou tel, de vérifier qui a besoin de se secouer les puces pour son orientation, de voir la COP, etc. En tout cas, dans une ZEP à l'abandon comme la nôtre, c'est important.

Par contre, je l'admets, le conseil du 3e trimestre, qui ne prépare plus rien, qui va juste entériner les passages quel que soit le niveau de l'élève, je m'en tamponne. J'ai assuré celui dont j'étais PP, c'est normal. Mais hier, pour mes 5e, je suis restée chez moi et j'ai joué du piano. Ça détend.

V.Marchais
Bon génie


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par egomet le Mer 19 Juin - 8:33

@V.Marchais a écrit:Ça fait longtemps que les conseils ne servent plus à décider de passages qui sont acquis d'office.
Je le dis dès le début de l'année à tous les intéressés, au moins c'est clair.

À mes yeux, désormais, je seul intérêt des conseils est de faire le point entre collègues deux fois dans l'année, de se mettre d'accord sur des stratégies de cadrage de tel ou tel, de vérifier qui a besoin de se secouer les puces pour son orientation, de voir la COP, etc. En tout cas, dans une ZEP à l'abandon comme la nôtre, c'est important.

Par contre, je l'admets, le conseil du 3e trimestre, qui ne prépare plus rien, qui va juste entériner les passages quel que soit le niveau de l'élève, je m'en tamponne. J'ai assuré celui dont j'étais PP, c'est normal. Mais hier, pour mes 5e, je suis restée chez moi et j'ai joué du piano. Ça détend.

Dans le privé, c'est un peu différent. On peut encore leur dire d'aller voir ailleurs.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par Ancolie le Mer 19 Juin - 9:20

Ou pas! C'est le chef qui décide...


Moi j'ai pris les options "gribouillage" et "ouioui" aux derniers conseils de classe. Mais je crois que je vais les garder  pour tous les conseils.

Ancolie
Expert


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par MUTIS le Mer 19 Juin - 9:25

Classe de 3° d'un excellent niveau, 27 élèves : 15 félicitations et compliments. Une dizaine de profs, 2 parents présents au conseil de classe... Bref, c'est pas la zone partout ! 
Mais environnement privilégié avec enseignement de qualité... avant l'arrivée des nouvelles directives...LPC et autres gadgets pédagos pour donneurs de leçons sans classe. Seuls les mauvais s'y sont mis chez nous, ceux qui avaient des problèmes à gérer leur classe ou voulaient se faire bien voir de leur chef ! Ils y ont vu un espoir ! Pas les mômes...

_________________
"Heureux soient les fêlés car ils laissent passer la lumière" (Audiard)
"Ce n'est pas l'excès d'autorité qui est dangereux, c'est l'excès d'obéissance" (Primo Levi)
"La littérature, quelque passion que nous mettions à le nier, permet de sauver de l'oubli tout ce sur quoi le regard contemporain, de plus en plus immoral, prétend glisser dans l'indifférence absolue" (Enrique Vila-Matas)

MUTIS
Érudit


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par User5899 le Mer 19 Juin - 9:38

@Caspar Goodwood a écrit:Cripure, je sais bien qu'il n'est pas possible de mettre des sanctions pour les bulletins mais je m'étonne que vous ne vous en offusquiez pas: "avertissement travail" dans un bulletin, ce n'est pas non plus un drame.
Je m'offusque du décret Lang de 2000 repris par Fillon en 2005 et par Chatel en 2012. Hélas, ce n'est pas moi qui fais la loi.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par User5899 le Mer 19 Juin - 9:40

@albertine02 a écrit:l'avertissement travail (ou la mise en garde travail) peut figurer sur le bulletin
En aucun cas. L'avertissement est une sanction, il est prononcé à ce titre par le chef d'établissement quel qu'en soit le motif et toute mention de son existence doit disparaître au 31/8 qui suit son inscription. Or un bulletin demeure.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par egomet le Mer 19 Juin - 9:40

@Ancolie a écrit:Ou pas! C'est le chef qui décide...


C'est sûr que c'est plus facile quand on a beaucoup de demandes d'inscriptions.
Même que la sélection des élèves favorise l'ambiance de travail et augmente les résultats de l'établissement, ce qui en retour augmente les demandes d'inscriptions.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par User5899 le Mer 19 Juin - 9:44

@Dinaaa a écrit:A la troisième remarque, ma réponse a fusé : "Ecoute, ce genre de choses, c'est aux adultes d'en décider, alors tu prends des notes sur nos décisions et tu cesses d'intervenir !"
Et vous savez quoi ?
La CdEA se tourne vers moi et me dit "Mais il est toujours intéressant d'avoir le point de vue des élèves, ils sont là pour ça !"
Ben, franchement, c'est plus un bâton que vous donnez pour vous faire battre ! Que vous le vouliez ou non, les élèves sont membres du conseil de classe au même titre que vous et bien sûr qu'ils ont le droit d'intervenir. A vous d'argumenter en leur montrant justement que ce sont les arguments et pas la force cassante du mépris qui peut l'emporter. Je ne suis pas démago, mais jamais je n'ai traité un délégué ainsi lorsqu'il parle de ses camarades. Après, s'il se mêle de nos cours, c'est une autre musique.

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par egomet le Mer 19 Juin - 9:53

Cripure a écrit:
@Dinaaa a écrit:A la troisième remarque, ma réponse a fusé : "Ecoute, ce genre de choses, c'est aux adultes d'en décider, alors tu prends des notes sur nos décisions et tu cesses d'intervenir !"
Et vous savez quoi ?
La CdEA se tourne vers moi et me dit "Mais il est toujours intéressant d'avoir le point de vue des élèves, ils sont là pour ça !"
Ben, franchement, c'est plus un bâton que vous donnez pour vous faire battre ! Que vous le vouliez ou non, les élèves sont membres du conseil de classe au même titre que vous et bien sûr qu'ils ont le droit d'intervenir. A vous d'argumenter en leur montrant justement que ce sont les arguments et pas la force cassante du mépris qui peut l'emporter. Je ne suis pas démago, mais jamais je n'ai traité un délégué ainsi lorsqu'il parle de ses camarades. Après, s'il se mêle de nos cours, c'est une autre musique.

+ 1

D'ailleurs le fait d'écouter les élèves ne signifie nullement qu'on suive leur avis.
Je pense que le mieux est de les faire intervenir à des moments réservés, plutôt au début, pour bien signifier que le dernier mot revient aux professeurs.

_________________
Primum non nocere.
Sapientia vero ubi invenitur et quis est locus intellegentiae? Non est in me, non est mecum.


Poésies, roman etc. http://egomet.sanqualis.com/

egomet
Esprit éclairé


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par Employé oxymorique le Ven 21 Juin - 18:11

J'ai fait un seul conseil de classe. 2GT, 3è trimestre. Classe exécrable toute l'année, élèves en grandes difficultés.
10 redoublements prononcés par le conseil (à ma grande surprise d'ailleurs.)
J'apprend hier en discutant avec la PP que seuls 3 élèves redoubleront suite à des rendez-vous PA/Parents.
À quoi donc cela sert-il ? Franchement ? Je ne suis pas encore prof que je me pose déjà la question, c'est fou.

_________________
Cymbale en chef au concert des immobiles.
« Il faudra résister à la dissolution programmée de l’enseignement, de la recherche scientifique, des classiques et des biens culturels. Car saboter la culture et l’instruction, c’est saboter le futur de l’humanité. Il y a quelques années, j’ai eu l’occasion de lire une phrase simple, mais pleine de sens, qui était inscrite sur un panneau signalétique dans une bibliothèque de manuscrits au milieu d’une oasis perdue du Sahara ; « La connaissance est une richesse qu’on peut donner sans s’appauvrir. » Seul le savoir peut perturber la logique dominante du profit en étant partagé sans appauvrir, et même, bien au contraire, en enrichissant à la fois celui qui le transmet et celui qui le reçoit.»
L’Utilité de l’Inutile. Manifeste, Nuccio Ordine, éditions des Belles-Lettres.

Employé oxymorique
Niveau 7


Revenir en haut Aller en bas

Re: Conseils de classe : chez vous aussi, c'est la catastrophe ?

Message par User5899 le Ven 21 Juin - 23:39

@egomet a écrit:
Cripure a écrit:
Ben, franchement, c'est plus un bâton que vous donnez pour vous faire battre ! Que vous le vouliez ou non, les élèves sont membres du conseil de classe au même titre que vous et bien sûr qu'ils ont le droit d'intervenir. A vous d'argumenter en leur montrant justement que ce sont les arguments et pas la force cassante du mépris qui peut l'emporter. Je ne suis pas démago, mais jamais je n'ai traité un délégué ainsi lorsqu'il parle de ses camarades. Après, s'il se mêle de nos cours, c'est une autre musique.

+ 1

D'ailleurs le fait d'écouter les élèves ne signifie nullement qu'on suive leur avis.
Je pense que le mieux est de les faire intervenir à des moments réservés, plutôt au début, pour bien signifier que le dernier mot revient aux professeurs.
Ben je crois qu'il faut que je me fasse une raison : je suis mûr pour le sgun-ensa Shocked

_________________
Zu End' ewiges Wissen !
Der Welt melden
Weise nichts mehr !

En cas de ban, ne pas utiliser les MP ! Passer par l'icône du mail  Razz

User5899
Dieu de l'Olympe


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum