Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 19:56

@Daphné a écrit:
@Emma B. a écrit:

Je  je ne peux pas, en tant qu'enseignante, me dire qu'on laisse des élèves, mineurs, en charge à un collègue qui vient faire cours éméché régulièrement.

Tu l'as vu éméché régulièrement heu

Si c'est aussi visible pourquoi le CDE n'a-t-il jamais réagi ?

Je croyais qu'il s'agissait d'une rumeur


En lisant tout le fil, on comprenait que je disais cela avec l'idée de "si ce n'est pas une rumeur".

Comme je le disais au-dessus, je vous remercie tous pour vos différents avis. Smile Maintenant je pense qu'il serait bon de clore le sujet afin que ce fil ne devienne pas trop conflictuel.

invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Gryphe le Sam 22 Juin 2013 - 20:03

@Pili a écrit:J'aimerais bien que Gryphe passe dans le coin pour nous apporter son avis
Je suis désolée mais je n'ai pas trop le temps de poster en ce moment...
Spoiler:
J'ai un DNB, une fin d'année et une préparation de rentrée sur le feu...

Pour ce topic, je penche un peu plus du côté de l'avis de Pseudo, mais il me semble qu'il y a confusion totale entre deux débats en parallèle :

- "Mes élèves me disent qu'un collègue boit, que faire ?"
Réponse : rien, ne pas ouvrir la brèche au mur de lamentations des élèves. Les avis ont été à peu près unanimes dans ce sens et là pour le coup je suis d'accord.

- Un collègue et ami souffre d'alcoolisme, que faire ?
Là on peut commencer à discuter (mais je ne suis pas compétente, n'ayant jamais été confrontée à cette situation précise).

Emma a bien précisé qu'elle ne voulait pas intervenir "en tant que PP", mais juste savoir que dire, que faire... Je vous trouve un peu dur avec elle : l'intérêt du forum est justement de parler de questions épineuses hors établissement, en brassant toutes les hypothèses, pour après, dans un second temps, avoir l'attitude juste en établissement, même si l'attitude juste consiste à ne rien faire et à faire taire les élèves dès qu'ils s'embarquent dans des propos délirants et/ou hors-sujet.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Fesseur Pro le Sam 22 Juin 2013 - 20:26

Un collègue a été victime de cette rumeur.
Il aurait même été viré pour ça.

Rumeur complètement infondée, le collègue a été absent 15 jours pour une opération et bien entendu pas viré.
C'était tout simplement un collègue très sévère et peu aimé des élèves, même des bons et des sérieux/gentils.
Mon propre fils ( chérimoncoeur bien sûr ) était certain qu'il buvait et avait été viré.

Maintenant je suis quand même pour être à l'écoute des élèves mais en désarmant si possible au plus tôt une éventuelle rumeur.
J'en parlerais au collègue pour voir.

_________________
Pourvu que ça dure... professeur

Fesseur Pro
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Lora le Sam 22 Juin 2013 - 20:38

Je n'ai pas tout lu, mais pourquoi n'en parlerais-tu pas avec un autre collègue, quelqu'un qui connaîtrait bien le prof en question ? Peut-être qu'il pourrait t'éclairer sur sa situation.

Lora
Neoprof expérimenté


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par kiwi le Sam 22 Juin 2013 - 20:41

@Pili a écrit:Emma, je comprends ton malaise,
je crois que dans le fond, tu aurais préféré ne rien savoir ...car là, tu es dans une situation inconfortable.

Comme toi, en tant que parents, ça me gênerait de savoir qu'un prof bourré fasse cours à mes enfants. Chacun peut avoir ses problèmes, mais l'Ecole n'a pas à imposer ce spectacle aux jeunes.

Le problème est qu'à ton niveau, tu ne peux rien faire . (ou presque)

Ce sera plus fort que toi, mais tu vas avoir tendance à l'observer de plus près, histoire de savoir ...

Mais si tel est le cas, que faire après ? ...aller voir le CDE, bof ...
En parler au collègue?....bof ...

Faut juste se dire que si c'est justifié, y'aura forcement un parent d'élève qui mettra les pieds dans le plat
C'est à d'autres de faire le sale boulot.

J'aimerais bien que Gryphe passe dans le coin :veneration:pour nous apporter son avis

Mille fois d'accord. Sincèrement Emma, je ne t'envie pas car tu es dans une position plus que délicate. Et je ne sais pas quoi te dire.


Je ne comprends pas ce lynchage. Et s'il se passait quelque chose de grave en classe à cause de l'alcoolisme du collègue. Vous étiez au courant, avez fermé les yeux. Vous êtes serein avec votre conscience? Pas moi.


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Nita le Sam 22 Juin 2013 - 20:48

@kiwi a écrit:
@Pili a écrit:Emma, je comprends ton malaise,
je crois que dans le fond, tu aurais préféré ne rien savoir ...car là, tu es dans une situation inconfortable.

Comme toi, en tant que parents, ça me gênerait de savoir qu'un prof bourré fasse cours à mes enfants. Chacun peut avoir ses problèmes, mais l'Ecole n'a pas à imposer ce spectacle aux jeunes.

Le problème est qu'à ton niveau, tu ne peux rien faire . (ou presque)

Ce sera plus fort que toi, mais tu vas avoir tendance à l'observer de plus près, histoire de savoir ...

Mais si tel est le cas, que faire après ? ...aller voir le CDE, bof ...
En parler au collègue?....bof ...

Faut juste se dire que si c'est justifié, y'aura forcement un parent d'élève qui mettra les pieds dans le plat
C'est à d'autres de faire le sale boulot.

J'aimerais bien que Gryphe passe dans le coin :veneration:pour nous apporter son avis

Mille fois d'accord. Sincèrement Emma, je ne t'envie pas car tu es dans une position plus que délicate. Et je ne sais pas quoi te dire.


Je ne comprends pas ce lynchage. Et s'il se passait quelque chose de grave en classe à cause de l'alcoolisme du collègue. Vous étiez au courant, avez fermé les yeux. Vous êtes serein avec votre conscience? Pas moi.


Quel alcoolisme ? Un jour, peut-être, c'est toi qu'on lynchera sur la foi de rumeur lancée par des gamins qui se seront monté le bourrichon.
Je n'ai jamais connu de collègue alcoolique au point qu'il ne pouvait travailler normalement sans que les adultes du collège soient au courant. C'est cela le problème. Emma B. n'a rien vu, radio prof&ragots rien transmis, et, en fin d'année, des élèves bavent sur un collègue un peu sévère, et il faut attacher foi à leurs dires ? Ça fiche les jetons, vraiment.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Gryphe le Sam 22 Juin 2013 - 20:51

@kiwi a écrit:Je ne comprends pas ce lynchage. Et s'il se passait quelque chose de grave en classe à cause de l'alcoolisme du collègue.  
C'est très simple : si on partait du postulat qu'"il n'y a pas de fumée sans feu", on se dirait qu'il y a alcoolisme. Ce faisant, on franchirait direct le mur du son de la création d'une rumeur, voire de diffamation, etc.
C'est pourquoi je pense qu'il faut clarifier la question de départ :
- Simples déclarations d'élèves sans rien qui laisse penser que : il n'y a pas à intervenir à part recadrer fermement les élèves.
- Vrai problème : là, ça se corse. Razz

Emma, si tu as juste des déclarations d'élèves et rien qui-laisse-penser-que... recadre les élèves et ne t'embarrasse pas plus la conscience que ça.
(Enfin je vois ça comme ça...)

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Instructeurpublic le Sam 22 Juin 2013 - 20:55

@kiwi a écrit:
Je ne comprends pas ce lynchage. Et s'il se passait quelque chose de grave en classe à cause de l'alcoolisme du collègue. Vous étiez au courant, avez fermé les yeux. Vous êtes serein avec votre conscience? Pas moi.

Tout doucement. Dans ce cas précis il n'y a pas le moindre élément tangible et la rumeur d'alcoolisme est quand même un gros classique. A ce tarif là, tous les PP vont revêtir leur cape de super héros après chaque heure de vie de classe. On est pas dans Joséphine ange gardien que diable !

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par thrasybule le Sam 22 Juin 2013 - 21:00

Je suis assez d'accord avec Gryphe. Quant à en parler avec le collègue, il faudrait savoir cela aura sur lui, certains sont fragiles et sensibles.
Sinon, ça me fait froid dans le dos ce que je lis, on voit bien comment s'amorce le mécanisme de la rumeur.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par kiwi le Sam 22 Juin 2013 - 21:01

@Nita a écrit:
Quel alcoolisme ? Un jour, peut-être, c'est toi qu'on lynchera sur la foi de rumeur lancée par des gamins qui se seront monté le bourrichon.
Je n'ai jamais connu de collègue alcoolique au point qu'il ne pouvait travailler normalement sans que les adultes du collège soient au courant. C'est cela le problème. Emma B. n'a rien vu, radio prof&ragots rien transmis, et, en fin d'année, des élèves bavent sur un collègue un peu sévère, et il faut attacher foi à leurs dires ? Ça fiche les jetons, vraiment.

Je réitère : si le collègue en question est vraiment alcoolique, et si un jour il se passe quelque chose en classe, à la place d'Emma, je serais vraiment très très mal avec ma conscience. D'où la position délicate dans laquelle elle se trouve.
Je ne comprends même pas que vous tous ne compreniez pas cela.



kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 21:02

merci beaucoup Gryphe : les élèves ont été recadrés dés le départ - je leur ai bien dit qu'il n'avaient pas à parler comme cela de leur professeur, que ce qu'ils disaient était complètement faux, que je n'acceptais pas que l'on parle ainsi de mon collègue et que le sujet était clos.

@Lora a écrit:Je n'ai pas tout lu, mais pourquoi n'en parlerais-tu pas avec un autre collègue, quelqu'un qui connaîtrait bien le prof en question ? Peut-être qu'il pourrait t'éclairer sur sa situation.

Je me suis dit que je pourrais faire cela, mais je ne vois pas qui et puis je ne voudrais pas propager involontairement, une éventuelle rumeur à mon tour ! On ne sait jamais ... Radio-prof et radio-élèves, parfois y'a pas de grande différence ...

merci à tous en tout cas Smile


_________________
"Plutôt que d'être de ceux qui scrutent les ténèbres, je préfère être de ceux qui allument les bougies." Abd Al Malik

invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par thrasybule le Sam 22 Juin 2013 - 21:03

Et si les rumeurs infondées se transforment en mécanisme inquisiteur, intrusif et destructeur, j'aurai aussi des problèmes avec ma conscience.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par DH le Sam 22 Juin 2013 - 21:06

faut vraiment que je récupère un pc pour vous dire à quel point notre collègue rtellement alcoolique eut devenir dangereuse pour des élèves. des élèves co ns et manquant d empathie..... somnifères dans sa bouteille d eau , miaulement s de chat donc elle sort il ferment la porte à clef elle est dehors. ils changent l heure de sa montre posée  sur le bureau et sortent donc quand il est  quinze.... hurlements . des fois elle part des cours pour dormir ou dort en cours. bref..... enfin après huit ans dans ce bahut où on la voit s enfoncer d'années en années elle est enfin arrêtée depuis février.... on évite la catastrophe... somnifères dans la bouteille... vous imaginez ??? sans compter le fait que question cours...............

_________________
Et surtout mon corps aussi bien que mon âme, gardez-vous de vous croiser les bras en l'attitude stérile du spectateur, car la vie n'est pas un spectacle, car une mer de douleurs n'est pas un proscenium, car un homme qui crie n'est pas un ours qui danse...

DH
Grand Maître


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Nita le Sam 22 Juin 2013 - 21:08

@kiwi a écrit:
@Nita a écrit:
Quel alcoolisme ? Un jour, peut-être, c'est toi qu'on lynchera sur la foi de rumeur lancée par des gamins qui se seront monté le bourrichon.
Je n'ai jamais connu de collègue alcoolique au point qu'il ne pouvait travailler normalement sans que les adultes du collège soient au courant. C'est cela le problème. Emma B. n'a rien vu, radio prof&ragots rien transmis, et, en fin d'année, des élèves bavent sur un collègue un peu sévère, et il faut attacher foi à leurs dires ? Ça fiche les jetons, vraiment.

Je réitère : si le collègue en question est vraiment alcoolique, et si un jour il se passe quelque chose en classe, à la place d'Emma, je serais vraiment très très mal avec ma conscience. D'où la position délicate dans laquelle elle se trouve.
Je ne comprends même pas que vous tous ne compreniez pas cela.



Je réitère. Si le collègue n'est pas alcoolique, ce qui est envisageable, parce que les adultes du collège n'en ont pas la moindre preuve, pas le plus petit signe, à tel point qu'Emma B. n'avait jamais envisagé la chose avant que la graine immonde de la rumeur ne soit plantée en son esprit par les remarques de ses élèves, et qu'il se fout en l'air comme un de nos collègues, dont le nom m'échappe, hélas, tu ne te sentirais pas mal d'avoir propagé une rumeur inexacte et diffamatoire au nom de la parole des enfants, dont on sait à quel point elle est fragile ? Je ne comprends même pas que tu ne comprennes pas cela.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par kiwi le Sam 22 Juin 2013 - 21:08

@Instructeurpublic a écrit:
@kiwi a écrit:
Je ne comprends pas ce lynchage. Et s'il se passait quelque chose de grave en classe à cause de l'alcoolisme du collègue. Vous étiez au courant, avez fermé les yeux. Vous êtes serein avec votre conscience? Pas moi.

Tout doucement. Dans ce cas précis il n'y a pas le moindre élément tangible et la rumeur d'alcoolisme est quand même un gros classique. A ce tarif là, tous les PP vont revêtir leur cape de super héros après chaque heure de vie de classe. On est pas dans Joséphine ange gardien que diable !

Cet alcoolisme peut être faux bien sûr. Cela peut-être le fruit d'élèves malfaisants voulant se plaindre de la sévérité de ce professeur. Cela peut aussi venir d'élèves vraiment inquiets (pour le prof, pour eux aussi en classe et qui pensaient bien faire). Cela pourrait aussi être vrai.
Si c'est vrai... On ferme les yeux? On ne dis rien? On s'en lave les mains peut-être? Vous êtes vraiment tous très forts si vous êtes capables de prendre la bonne décision dans ce cas là. Moi j'admets : je ne sais pas. Que faire?

Pour le moment il n'y a que des propos, un "doute" éventuellement. Mais cela taraude Emma. Je ne vois pas à quel moment elle a prétendu être Super PP et avoir sorti sa cape de justicière... Elle expose une situation qui l'embarrasse. Elle se prend une volée de bois vert. Sympa.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par kiwi le Sam 22 Juin 2013 - 21:10

@thrasybule a écrit:Et si les rumeurs infondées se transforment en mécanisme inquisiteur, intrusif et destructeur, j'aurai aussi des problèmes avec ma conscience.

Evidemment. D'où le problème d'Emma...

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Nita le Sam 22 Juin 2013 - 21:10

@DH a écrit:faut vraiment que je récupère un pc pour vous dire à quel point notre collègue rtellement alcoolique eut devenir dangereuse pour des élèves. des élèves co ns et manquant d empathie..... somnifères dans sa bouteille d eau , miaulement s de chat donc elle sort il ferment la porte à clef elle est dehors. ils changent l heure de sa montre posée  sur le bureau et sortent donc quand il est  quinze.... hurlements . des fois elle part des cours pour dormir ou dort en cours. bref..... enfin après huit ans dans ce bahut où on la voit s enfoncer d'années en années elle est enfin arrêtée depuis février.... on évite la catastrophe... somnifères dans la bouteille... vous imaginez ??? sans compter le fait que question cours...............

Mais, DH, la malheureuse dont tu parles (et qui ne devrait pas être devant des élèves, je suis bien d'accord), les adultes de l'établissement ont remarqué son alcoolisme !

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 21:12

@thrasybule a écrit:Et si les rumeurs infondées se transforment en mécanisme inquisiteur, intrusif et destructeur, j'aurai aussi des problèmes avec ma conscience.

C'est pour cela que je n'ai, jusqu'à présent, parlé de cela à personne, que j'ai recadré les élèves et que je n'ai absolument pas abordé le sujet avec le collègue en question (comment de toute façon ???!!!). Et il n'est absolument pas dans mes habitudes d'être inquisitrice, intrusive et destructrice et c'est pour éviter ces conséquences désastreuses d'une rumeur que je n'ai évoqué cela avec personne, si ce n'est les néo. J'en ai entendu des rumeurs dans ma carrière mais là vraiment, ça me pose un cas de conscience. Voilà.

_________________
"Plutôt que d'être de ceux qui scrutent les ténèbres, je préfère être de ceux qui allument les bougies." Abd Al Malik

invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par kiwi le Sam 22 Juin 2013 - 21:12

@Nita a écrit:


Je réitère. Si le collègue n'est pas alcoolique, ce qui est envisageable, parce que les adultes du collège n'en ont pas la moindre preuve, pas le plus petit signe, à tel point qu'Emma B. n'avait jamais envisagé la chose avant que la graine immonde de la rumeur ne soit plantée en son esprit par les remarques de ses élèves, et qu'il se fout en l'air comme un de nos collègues, dont le nom m'échappe, hélas, tu ne te sentirais pas mal d'avoir propagé une rumeur inexacte et diffamatoire au nom de la parole des enfants, dont on sait à quel point elle est fragile ? Je ne comprends même pas que tu ne comprennes pas cela.

Si c'est vrai et qu'elle ne parle pas : problème.
Si c'est faux et qu'elle parle : problème.

Que faire donc? C'est ça qu'elle nous soumet.


kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 21:12

@kiwi a écrit:
@thrasybule a écrit:Et si les rumeurs infondées se transforment en mécanisme inquisiteur, intrusif et destructeur, j'aurai aussi des problèmes avec ma conscience.

Evidemment. D'où le problème d'Emma...


+1

merci Kiwi veneration

invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Instructeurpublic le Sam 22 Juin 2013 - 21:14

@kiwi a écrit:
Cet alcoolisme peut être faux bien sûr. Cela peut-être le fruit d'élèves malfaisants voulant se plaindre de la sévérité de ce professeur. Cela peut aussi venir d'élèves vraiment inquiets (pour le prof, pour eux aussi en classe et qui pensaient bien faire). Cela pourrait aussi être vrai.
Si c'est vrai... On ferme les yeux? On ne dis rien? On s'en lave les mains peut-être? Vous êtes vraiment tous très forts si vous êtes capables de prendre la bonne décision dans ce cas là. Moi j'admets : je ne sais pas. Que faire?

Pour le moment  il n'y a que des propos, un "doute" éventuellement. Mais cela taraude Emma. Je ne vois pas à quel moment elle a prétendu être Super PP et avoir sorti sa cape de justicière... Elle expose une situation qui l'embarrasse. Elle se prend une volée de bois vert. Sympa.

Mais de quoi parlez-vous ? Il n'est pas question de malfaisance, ce sont des ados qui font et disent des trucs d'ados, point barre.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Nita le Sam 22 Juin 2013 - 21:16

C'est la fin de l'année, Emma B. Laisse l'été passer, ton subconscient trouvera peut-être une solution.

Mais, je le rappelle, un élève sérieux peut affabuler, se tromper, être pris dans une mécanique de groupe dont il ne maîtrise ni les enjeux, ni les conséquences.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par kiwi le Sam 22 Juin 2013 - 21:17

@Instructeurpublic a écrit:
@kiwi a écrit:
Cet alcoolisme peut être faux bien sûr. Cela peut-être le fruit d'élèves malfaisants voulant se plaindre de la sévérité de ce professeur. Cela peut aussi venir d'élèves vraiment inquiets (pour le prof, pour eux aussi en classe et qui pensaient bien faire). Cela pourrait aussi être vrai.
Si c'est vrai... On ferme les yeux? On ne dis rien? On s'en lave les mains peut-être? Vous êtes vraiment tous très forts si vous êtes capables de prendre la bonne décision dans ce cas là. Moi j'admets : je ne sais pas. Que faire?

Pour le moment  il n'y a que des propos, un "doute" éventuellement. Mais cela taraude Emma. Je ne vois pas à quel moment elle a prétendu être Super PP et avoir sorti sa cape de justicière... Elle expose une situation qui l'embarrasse. Elle se prend une volée de bois vert. Sympa.

Mais de quoi parlez-vous ? Il n'est pas question de malfaisance, ce sont des ados qui font et disent des trucs d'ados, point barre.

Heu... Lorsqu'un ado propage des rumeurs aussi graves (alcoolisme, pédophilie, viol...), si elles sont fausses et que c'est dit dans l'intention de nuire, j'appelle ça être malfaisant... Fort heureusement, la plupart des ados sont quand même sains d'esprit.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Nita le Sam 22 Juin 2013 - 21:19

Mais beaucoup d'ados, en groupe, disent plein de sottises, les répètent, y croient plus ou moins, et ça enfle, et ça leur pète à la gueule, et ils n'ont rien vu venir.

Chez les adolescents, la santé mentale n'a rien à voir avec les mensonges, Kiwi.


Dernière édition par Nita le Sam 22 Juin 2013 - 21:38, édité 2 fois (Raison : des difficultés de compréhension inattendues chez un participant au fil)

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Instructeurpublic le Sam 22 Juin 2013 - 21:22

@kiwi a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:

Mais de quoi parlez-vous ? Il n'est pas question de malfaisance, ce sont des ados qui font et disent des trucs d'ados, point barre.

Heu... Lorsqu'un ado propage des rumeurs aussi graves (alcoolisme, pédophilie, viol...), si elles sont fausses et que c'est dit dans l'intention de nuire, j'appelle ça être malfaisant... Fort heureusement, la plupart des ados sont quand même sains d'esprit.

Vous avez une drôle de vision des élèves. Et pourquoi mettre le viol et la pédophilie sur le tapis, ça devient n'importe quoi. Mieux vaut que je laisse tomber.Rolling Eyes

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Instructeurpublic le Sam 22 Juin 2013 - 21:23

@Nita a écrit:Mais beaucoup d'ados, en groupe, disent plein de sottises, les répètent, y croient plus ou moins, et ça enfle, et ça leur pète à la gueule, et ils n'ont rien vu venir.

La santé mentale n'a rien à voir avec les mensonges, Kiwi.

+1

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum