Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Instructeurpublic le Sam 22 Juin 2013 - 21:23

@Nita a écrit:Mais beaucoup d'ados, en groupe, disent plein de sottises, les répètent, y croient plus ou moins, et ça enfle, et ça leur pète à la gueule, et ils n'ont rien vu venir.

La santé mentale n'a rien à voir avec les mensonges, Kiwi.

+1

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par thrasybule le Sam 22 Juin 2013 - 21:24

@kiwi a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:

Mais de quoi parlez-vous ? Il n'est pas question de malfaisance, ce sont des ados qui font et disent des trucs d'ados, point barre.

Heu... Lorsqu'un ado propage des rumeurs aussi graves (alcoolisme, pédophilie, viol...), si elles sont fausses et que c'est dit dans l'intention de nuire, j'appelle ça être malfaisant... Fort heureusement, la plupart des ados sont quand même sains d'esprit.
Mettre sur le même plan un alcoolisme supposé, qui n'a même pas été remarqué en salle des profs, et le viol et la pédophilie, c'est absolument délirant.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par kiwi le Sam 22 Juin 2013 - 21:26

@Nita a écrit:

La santé mentale n'a rien à voir avec les mensonges, Kiwi.

Non bien sûr : les mythomanes, les psychopathes sont très sains d'esprit, cela va de soi.




kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Numéro 6 le Sam 22 Juin 2013 - 21:30

L'alcoolisme existe, il concerne tout le monde même les profs, les parents et... les élèves... Dans un établissement, un humain est il responsable d'un autre humain ? oui ? un professeur est il un humain ? oui ? ben alors.... c'était quoi la question ? 
Allez voir votre chef, il est déjà au courant... il ne peut sans doute pas résoudre le problème, mais si vous êtes plusieurs âmes bienveillantes autour de lui, vous parviendrez sans doute à limiter la casse....

Numéro 6
Niveau 6


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par kiwi le Sam 22 Juin 2013 - 21:31

Je vais tâcher de rester zen, ce que j'ai beaucoup de mal à faire en ce moment.

Vous me dites que balancer des rumeurs graves est un comportement normal pour un ado lambda. Je prétends moi que balancer des rumeurs graves sur quelqu'un, fausses, et dans l'intention de nuire, c'est être malfaisant. Et fort heureusement que tous les ados ne sont pas malfaisants. Par rumeurs graves on pourrait y classer : rumeurs de viol, de pédophilie, et là, comme le cas présenté, rumeur d'alcoolisme.

Ou alors, c'est que pour vous, être accusé à tort d'alcoolisme, ce n'est pas grave? Grand bien vous fasse.

Je ne vais pas m'évertuer à expliciter plus clairement des propos qui pourtant sont très clairs.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Instructeurpublic le Sam 22 Juin 2013 - 21:33

@kiwi a écrit:
@Nita a écrit:

La santé mentale n'a rien à voir avec les mensonges, Kiwi.

Non bien sûr : les mythomanes, les psychopathes sont très sains d'esprit, cela va de soi.




Vous considérez vraiment les élèves qui mentent comme d'authentiques psychopathes ou mythomanes ? affraid

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 21:33

@Nita a écrit:C'est la fin de l'année, Emma B. Laisse l'été passer, ton subconscient trouvera peut-être une solution.

Mais, je le rappelle, un élève sérieux peut affabuler, se tromper, être pris dans une mécanique de groupe dont il ne maîtrise ni les enjeux, ni les conséquences.

Là-dessus je bien d'accord avec toi Nita. D'où la complexité de mon problème dilemmatoire Rolling Eyes

Et plus la journée avance, plus je me dis qu'effectivement je vais laisser passer la fin d'année et l'été ... La nuit porte conseil et il va y en avoir pas mal, de nuits ..., jusqu'à la rentrée.

_________________
"Plutôt que d'être de ceux qui scrutent les ténèbres, je préfère être de ceux qui allument les bougies." Abd Al Malik

invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Iphigénie le Sam 22 Juin 2013 - 21:34

Si plus personne ne sait se limiter à son rôle et trivialement parlant s'occuper de ses oignons, si tout le monde se met à surveiller tout le monde (au nom bien sûr de la morale et de l'intérêt de l'enfant), et à jouer les psy amateurs, les assistantes sociales annexes, les adjoints du CDE,  et les inspecteurs  des bonnes moeurs, ça va devenir franchement fun l'éducation nationale.
On est parti d'élèves dénigrant un prof devant un autre professeur, on arrive à  comparer la situation avec des soupçons de viol et de pédophilie, et de mesures d'urgences pour préserver les enfants d'Emile Louis.
Finalement, ce n'est pas si mal l'épreuve "être un fonctionnaire éthique"....
Pour Emma au 21 juin que faire face à ce collègue? Eh bien attendre les vacances .

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Gryphe le Sam 22 Juin 2013 - 21:34

@kiwi a écrit:Je réitère : si le collègue en question est vraiment alcoolique, et si un jour il se passe quelque chose en classe, à la place d'Emma, je serais vraiment très très mal avec ma conscience. D'où la position délicate dans laquelle elle se trouve.
Je ne comprends même pas que vous tous ne compreniez pas cela.
Bon, ça sera de votre faute : je n'irai pas travailler ce soir. Mes plannings, au secours !!! Razz

"Si le collègue est vraiment alcoolique" ?
Mais là il n'en est pas question. Il n'est question que de déclarations d'élèves.
Donc, recadrage en règle.

S'il y a vraiment un problème d'alcoolisme, c'est différent. Mais là on sort du cadre du topic où il n'est question que de déclarations d'élèves.
- Les collègues-amis peuvent épauler, soutenir...
- Pour le CDE :
Notez qu'il s'agit d'une étude de cas purement théorique, n'ayant pas eu à affronter ce genre de question et si j'avais dû le faire, je ne le mettrais pas sur Neo sur un fil public.

Pour le CDE, donc, plusieurs champs interfèrent en permanence :
. la sécurité des personnes et des biens
. la réussite scolaire des élèves
. la simple humanité et empathie.

En pareil cas de problème d'alcoolisme plus ou moins avéré :
. Faire super attention aux classes et aux salles confiées, même si c'est délicat : au motif que la personne gère moins bien... Si elle se retrouve avec toutes les "bonnes classes", ce n'est pas juste pour les autres.
Une attitude possible à avoir, tant que le problème n'est pas trop important ni ancré, est de rester super professionnel et de gérer les "manquements" éventuels et non pas d'attaquer la personne. Même si après, cela peut être une entrée en matière pour une discussion de fond.
"Monsieur X, que se passe-t-il ? Cela fait plusieurs fois que vous arrivez avec de gros retards..."

. Être humain et être professionnel tout à la fois... cela doit bien être possible et compatible.
Voir la personne régulièrement, sans forcément parler d'alcool, mais parler "autour" du problème : boulot, gestion de classe... sans stigmatiser.
Si cela devient plus sérieux et qu'il peut y avoir mise en danger pour le collègue et pour les élèves, là on sort la casquette "Sécurité des personnes et des biens" : appel au médecin conseil du rectorat, démarches avec le rectorat.
En cas d'urgence, et ça je le tiens du forum des gestionnaires où ce problème a déjà été évoqué (gestion des agents) : si vraiment la personne n'est pas en état de faire cours et qu'il y a danger imminent : on garde la personne dans son bureau, "Monsieur (ou Madame), je crois que vous ne pourrez pas gérer votre classe aujourd'hui...". Si on sent que vraiment ça va trop loin, appeler le 15 et en fonction des réponses des services d'urgence, éventuellement faire venir le Samu.
(Questions purement théoriques pour moi, donc, mais lues sur un autre forum).

Encore une fois, c'est totalement distinct de la question évoquée sur ce fil : "Que faire si les élèves me disent que...".
Réponse : rien, ne surtout pas alimenter une rumeur.
Emma, si tu es inquiète pour ton collègue, tu peux toujours essayer de te rapprocher de lui pour discuter, voir si ça va bien... mais a priori rien de grave si personne ne s'est rendu compte de rien avant.

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par kiwi le Sam 22 Juin 2013 - 21:35

@Instructeurpublic a écrit:
@kiwi a écrit:

Non bien sûr : les mythomanes, les psychopathes sont très sains d'esprit, cela va de soi.




Vous considérez vraiment les élèves qui mentent comme d'authentiques psychopathes ou mythomanes ? affraid

Vous savez lire? Nita prétend que le mensonges n'a rien à voir avec la santé mentale. C'est faux dans le cas des mythomanes et des psychopathes.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Instructeurpublic le Sam 22 Juin 2013 - 21:36

@kiwi a écrit:rumeurs de viol, de pédophilie, et là, comme le cas présenté, rumeur d'alcoolisme.

Comparaison dé-li-rante qui n'a pour but que de créer la polémique et envenimer le débat. Je vous laisse vous amuser tout seul.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Gryphe le Sam 22 Juin 2013 - 21:37

@iphigénie a écrit:Pour Emma au 21 juin que faire face à ce collègue? Eh bien attendre les vacances .
Voilà une sage proposition ! Very Happy

Gryphe
Médiateur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par InvitéO le Sam 22 Juin 2013 - 21:37

@Emma B. a écrit:
@Nita a écrit:C'est la fin de l'année, Emma B. Laisse l'été passer, ton subconscient trouvera peut-être une solution.

Mais, je le rappelle, un élève sérieux peut affabuler, se tromper, être pris dans une mécanique de groupe dont il ne maîtrise ni les enjeux, ni les conséquences.

Là-dessus je bien d'accord avec toi Nita. D'où la complexité de mon problème dilemmatoire Rolling Eyes

Et plus la journée avance, plus je me dis qu'effectivement je vais laisser passer la fin d'année et l'été ... La nuit porte conseil et il va y en avoir pas mal, de nuits ..., jusqu'à la rentrée.

Il n'y a pas de problème, sauf celui que tu crées en prêtant une oreille complaisante à des élèves en mal d'attention. Tu n'as rien constaté toi-même. Certains sur ce fil sont partis dans de véritables délires.

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]

InvitéO
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Instructeurpublic le Sam 22 Juin 2013 - 21:38

@kiwi a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:

Vous considérez vraiment les élèves qui mentent comme d'authentiques psychopathes ou mythomanes ? affraid

Vous savez lire? Nita prétend que le mensonges n'a rien à voir avec la santé mentale. C'est faux dans le cas des mythomanes et des psychopathes.

Dans ce cas vous êtes sorti du sujet juste pour avoir raison face à Nita. Jeu d'enfant.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Nita le Sam 22 Juin 2013 - 21:39

@Instructeurpublic a écrit:
@kiwi a écrit:

Vous savez lire? Nita prétend que le mensonges n'a rien à voir avec la santé mentale. C'est faux dans le cas des mythomanes et des psychopathes.

Dans ce cas vous êtes sorti du sujet juste pour avoir raison face à Nita. Jeu d'enfant.

J'ai édité le message pour clarifier ma pensée face à quelqu'un qui ne sait pas lire l'implicite. Par la même occasion, j'arrête de lire ce fil.

_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par InvitéO le Sam 22 Juin 2013 - 21:40

@kiwi a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:

Vous considérez vraiment les élèves qui mentent comme d'authentiques psychopathes ou mythomanes ? affraid

Vous savez lire? Nita prétend que le mensonges n'a rien à voir avec la santé mentale. C'est faux dans le cas des mythomanes et des psychopathes.

Nita ne prétend rien, seulement il y a de (nombreux) élèves qui mentent, il faut espérer que la plupart ne sont ni mythomanes, ni psychopathes. Effectivement, le mensonge n'a rien à voir avec la santé mentale.

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]

InvitéO
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Instructeurpublic le Sam 22 Juin 2013 - 21:41

@Nita a écrit:
@Instructeurpublic a écrit:

Dans ce cas vous êtes sorti du sujet juste pour avoir raison face à Nita. Jeu d'enfant.

J'ai édité le message pour clarifier ma pensée face à quelqu'un qui ne sait pas lire l'implicite. Par la même occasion, j'arrête de lire ce fil.

Moi aussi, Kiwi est désespérant.

Instructeurpublic
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Iphigénie le Sam 22 Juin 2013 - 21:45

Gryphe donne une réponse complète et professionnelle.
J'ajouterai qu'il y a la sauvegarde des enfants, certes, mais il faudrait penser aussi aux conséquences pour l'adulte d'un tel signalement  ou même simplement de la propagation de ces rumeurs: imaginez que cela vous arrive....
revoir au besoin Les risques du métier

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par thrasybule le Sam 22 Juin 2013 - 21:46

@iphigénie a écrit:Gryphe donne une réponse complète et professionnelle.
J'ajouterai qu'il y a la sauvegarde des enfants, certes, mais il faudrait penser aussi aux conséquences pour l'adulte d'un tel signalement  ou même simplement de la propagation de ces rumeurs: imaginez que cela vous arrive....
revoir au besoin Les risques du métier
Et La Chasse. Terrible.

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par kiwi le Sam 22 Juin 2013 - 21:48

Pour faire plus clair :  

1. La rumeur est fausse et provient d'élèves malfaisants (je maintiens, je ne vois pas comment on peut appeler ça autrement) qui mentent dans le but de discréditer le collègue. Il faut les recaler. Ce qu'elle a fait.

2 : La rumeur est fausse et provient d'élèves très inquiets pour le prof et pour eux-mêmes et croyaient bien faire au départ. Il faut leur dire qu'ils se trompent. Ce qu'elle a fait.

3 : La rumeur est fausse et provient d'élèves pris dans un effet de groupe, plus ou moins inquiets, alléchés par le "sensationnel" "ouah le prof il est alcoolo dis donc!". Il faut les recaler. Ce qu'Emma a fait.

Mais problème pour Emma : elle doute. Et si? Elle se place comme une maman qui n'aimerait pas que ses enfants ait un professeur alcoolique (je pense que c'est compréhensible). Elle se place comme collègue alertée par la gravité du problème. Parce qu'elle apprécie le collègue aussi. Cela on en pense ce qu'on veut (ingérence, volonté justifiée de venir en aide...). En même temps, si c'est faux, c'est extrêmement préjudiciable pour le collègue. Or, elle ne veut pas porter préjudice à ce collègue qu'elle apprécie en plus.
Elle expose son problème ici, demande quoi faire, et se fait lyncher. Voilà ce que je ne comprends pas. Car elle est dans une position délicate, je trouve.

kiwi
Grand sage


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Nita le Sam 22 Juin 2013 - 21:50


_________________
A clean house is a sign of a broken computer.

Nita
Empereur


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par InvitéO le Sam 22 Juin 2013 - 21:52

Je ne trouve pas car il n'y a aune raison d'accorder le moindre crédit aux propos des élèves. Rien ne les étaye. Emma semble vouloir intervenir tous prix: en anglais on appelle cela officiousness.

_________________
Il n'est pas de vent favorable pour qui ne connait pas son port.
Faut qu'ça s'sache! professeur[center]

InvitéO
Fidèle du forum


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Iphigénie le Sam 22 Juin 2013 - 21:56

Elle n'est pas en position délicate, elle attend les vacances pour l'instant. Elle pourra tout à loisir observer son collègue à la rentrée si vraiment elle se sent impliquée et concernée: si elle ne détecte toujours rien, tout va bien.
Si elle voit de ses yeux qu'il y a problème grave que personne d'autre qu'elle n'est fichu de remarquer: elle en parle au délégué syndical qui réfléchira avec elle, dans le huis clos, s'il est possible de parler au collègue, de parler à un collègue qui lui est proche, bref s'il y a moyen de trouver une solution au moindre coût pour tout le monde. ... Et en dernier recours il y aurait le CDE. Mais franchement, là, Il n'y a pas d'urgence

Iphigénie
Esprit sacré


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par thrasybule le Sam 22 Juin 2013 - 21:58

Iphigénie: topela

_________________
♫Tititi tatata tititi tatata♫


Mon blog cinéma: http://ombreserrantes.com/


J'ai mes ours!

thrasybule
Oracle


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par Pili le Sam 22 Juin 2013 - 22:03

C'est vraiment dommage de ne paspouvoir aborder un sujet qui peut nous concerner tous sans lire de l'agressivité ou de la mauvaise foi

Merci à Gryphe et à son point de vue professionnel ...

Pili
Doyen


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les élèves soupçonnent un collègue de boire : Comment aborder le problème ?

Message par invitéeEB le Sam 22 Juin 2013 - 22:21

Oriane a écrit:Je ne trouve pas car il n'y a aune raison d'accorder le moindre crédit aux propos des élèves. Rien ne les étaye. Emma semble vouloir intervenir  tous prix: en anglais on appelle cela officiousness.

Non, je demande juste que faire ! Rien ? Quelque chose (et alors, si oui, quoi ?)


je crois que nous nous sommes mal comprises. pour faire bref (et répéter ce qu'a dit Kiwi) :

- j'ai démenti officiellement et clairement la rumeur devant les élèves
- je n'en ai parlé à absolument personne car, comme je le disais plus haut, radio-profs vaut pas mieux que radio-élèves !
- je ne voudrais pas que cette rumeur enfle (qu'elle soit vraie ou fausse) par égard pour mon collègue et lui porte préjudice !
- mais je me dis "si c'est vrai comment puis-je agir de manière éthique face à ce problème"

Pour cela, suite aux différentes propositions, toujours fort cordiales et compréhensives qui m'ont été faites dans le respect, je vais "patienter" et voir ce que cela donne à le rentrée ... De toutes façons les vacances sont bientôt là et les élèves bientôt partis alors un délai de réflexion et de digestion de deux mois ne fera de mal à personne.

invitéeEB
Habitué du forum


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 8 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum